• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Asselineau pose des questions aux insoumis

Asselineau pose des questions aux insoumis

Le président de l'UPR décortique l'opposition médiatisée Française et en l'occurrence celle du moment, insoumise et sans cravates. Amis insoumis prenez le temps de réfléchir car le pays a besoin de s'unir pour vaincre et nous devons absolument arrêter nos guerres de tranchées idéologiques pour s'unir autour de ceux qui le proposent et arrêter de camper derrière des postures d'ego, qu'elles soient d'extrême gauche ou d'extrême droite. Il faut demander des comptes aux différents responsables et les faire s'assoir autour de la même table si on veut avoir une chance de gagner la bataille face à l'oligarchie euro-atlantiste capitaliste ! Sinon l'éternel jeu de l' épouvantail de droite ou de gauche continuera et notre situation ne fera que de se dégrader....

Tags : Politique François Asselineau France Insoumise



Réagissez à l'article

99 réactions à cet article


  • 12 votes
    uefrexit 6 septembre 10:22

    Merci Mr Asselineau. Comme toujours, du vrai, du crédible et sérieux.


    • 9 votes
      La mouche du coche La mouche du coche 6 septembre 13:35

      Absolument. C’est le véritable Journal Télévisé Intelligent dont nous rêvions tous.
      Je le subventionne pour cela.

      On voit bien que les Insoumis sont en réalité des trotskistes soumis aux américains, et qu’en remerciement pour cela, ils ont droit à une couverture médiatique permanente qui est la preuve définitive qu’ils sont une composante du Système. 


    • 3 votes
      Buk100 6 septembre 10:55

      "Selon la presse, le premier opposant serait Mélenchon et la FI. Il a de la chance, Monsieur Mélenchon qu on lui dise cela, nous, on ne parle jamais de nous"


      On lui a expliqué, au bonhomme, qu il y a eu des législatives et la présidentielle récemment ? Si oui, c est ptêt le moment de lui en annoncer les résultats. Allez, quelqu’un se dévoue ?

      • 4 votes
        revolQé1 revolQé1 6 septembre 11:14

        @Buk100
        Le 4 mars 1973 aux élections législatives le Front national obtient 1,32 % des suffrages exprimés.

        Le 5 mai 1974 aux élections présidentielles le F.N obtient 0,75 % des suffrages exprimés.

        Pourtant en 2002 il est au second tour... 

        Laissons l’UPR faire son chemin quelques années... smiley


      • 6 votes
        l'argentin l’argentin 6 septembre 11:22

        @Buk100
        Même en suivant votre logique aveugle expliquez nous pourquoi on laisse donc la parole a des Onfray qui connaissent bien moins le sujet ou à d’autres aux scores équivalents comme besancenot et consorts. 1% de temps médiatique il devrait y avoir au minimum surtout pour le parti qui a eu le plus de candidats aux legislatives et qui de surcroit n’a pas demandé un sous à ses candidats sans emprunter aux banques qu’ensuite ils vont combattre ...


      • 6 votes
        Qiroreur Qiroreur 6 septembre 11:40

        @revolQé1
        "Laissons l’UPR faire son chemin quelques années... "

        0,92% au bout de 10 ans d’existence. 1,84% dans 10 ans et 3,68% dans 20 ans ? 

        La France ne sera plus qu’un ensemble de provinces dans 20 ans. Son armée sera noyée dans une armée sous contrôle otanien/européen, ses frontières auront disparu et certaines zones du pays feront en plus sécession. S’il faut s’unir en un front souverain c’est maintenant. 

        Le succès du FN s’explique par la situation française : une immigration de peuplement massive et incontrôlée, une insécurité croissante, un chômage structurel accéléré par une concurrence déloyale intra et extra-européenne venant de pays qui ne respectent aucune nome environnementale ou sociale, et pratiquent sans vergogne dumping fiscal (sans parler des paradis juridiques et bancaires). Le FN fait 35% malgré 100% des médias achetés et radicalement opposé à lui (et à toute idée souverainiste). Un parti souverainiste uni aurait la majorité. L’UPR seul n’a aucun avenir politique malgré la qualité de ses analyses car il omet des sujets centraux pour les Français. Il n’a aucun avenir politique car il n’a aucune exposition médiatique, manque d’élus de terrains et son patron n’a pas les épaules assez larges. Plutôt que d’attaquer la FI (qui malgré ce que l’on peut en penser fait des propositions intéressantes), pourquoi ne pas proposer une alliance avec d’authentiques patriotes comme NDA ? Pourquoi polémiquer sans arrêt avec Mélenchon qui représente environ 20 fois plus d’électeurs et ne répondra de toute façon pas à ce qui est un micro-parti ? Pourquoi ne pas construire plutôt que critiquer ?


      • 2 votes
        yoananda yoananda 6 septembre 11:49

        @Qiroreur
        "Le succès du FN s’explique par la situation française"

        Oui et le problème du FN c’est qu’il ne proposes rien de bandant, juste d’être "contre". Et ça, ça suffit pour séduire quelques loosers, mais pas pour être à la tête d’un pays. Les peuples ont besoin d’être portés par un projet plus ou moins grandiose.

        D’ou le succès de l’européïsme (et de l’islamisme) et le fait que les "réac" restent cantonnés dans leur réacosphère à se bouffer le nez.

        Asselineau est aussi un réac. Un réac mou qui n’ose pas parler immigration / islamisation.


      • 4 votes
        maQiavel maQiavel 6 septembre 12:04

        @Qiroreur

        Oui, l’UPR n’a pas d’avenir électoral, c’est une évidence, raison pour laquelle je plaide pour que cette structure laisse tomber l’électoralisme pour se constituer exclusivement en groupe de réflexion ( think thank qu’on dit).

        Malgré tout , j’ai le sentiment que certains font à Asselineau des reproches que l’on pourrait faire à n’importe quel politicien. Pourquoi polémiquer avec Melenchon ? Est-ce que tu ferais le même procès à d’autres qui eux aussi s’attaquent à la FI ? Comme Marine Le Pen ? C’est le jeu : tout le monde s’attaque à tout le monde et on s’attaque particulièrement à ceux qui sont au pouvoir et à leurs principaux opposants (posture médiatique dans laquelle se trouve la FI aujourd’hui). Pourquoi n’y a –t-il qu’à Asselineau qu’on fait ce reproche ? C’est étonnant. Et il y’a d’autres reproches dans ce genre qu’on lui fait alors que tout le monde fait la même chose , critiquer et construire vont de pair puisque la première chose qui intéresse les potentiels sympathisants à un parti , c’est ce qui le différentie des autres , ce qui oblige à dire ce que l’on est et ce que les autres ne sont pas …

        Quant à une alliance avec NDA, ce n’est simplement pas possible. D’abord, il faudrait voir en quoi lui , aurait les épaules assez larges et ensuite c’est un homme de droite avec des propositions bien marquées à droite , la plupart des militants de l’UPR qui font le dynamisme de ce parti se tireraient si une telle alliance avait lieu, donc quel en serait l’intérêt ? Non, il y’a d’autres alternatives comme se centrer sur l’éducation populaire … 

         


      • 4 votes
        Qiroreur Qiroreur 6 septembre 12:27

        @maQiavel
        "Pourquoi polémiquer avec Melenchon ?"

        La question c’est plutôt pourquoi SYSTEMATIQUEMENT polémiquer avec Mélenchon ? Je suis le seul à avoir remarqué qu’il passait sa vie à dézinguer un type... qui n’a pas le pouvoir ?


        "D’abord, il faudrait voir en quoi lui , aurait les épaules assez larges"

        Il a quitté l’UMP sur un désaccord fondamental. Ensuite il a brisé le tabou de la Vième République en choisissant courageusement de soutenir MLP malgré ses divergences. Pour moi il a les épaules solides et des couilles (si je puis me permettre). Je ne peux pas en dire autant de FA qui a passé des années à cogner "bêtement" sur le FN (autre parti qui n’a pas le pouvoir), bêtement parce qu’il avait tellement peur d’y être assimilé qu’il s’est senti obligé de faire du zèle (le cas de son interview chez Ruquier en est une démonstration).


        "et ensuite c’est un homme de droite avec des propositions bien marquées à droite"

        FA est un homme de droite également. Je ne suis pas aussi certain que les militants se tireraient. Il ne couterait rien de discuter de toute façon. Quelle est la stratégie de l’UPR (ton idée d’en faire un think-tank... je n’ai pas l’impression que ce soit le but pour eux...) ? Etre seul et à 0,9%, faire un coup médiatique de temps en temps ? Les upéristes sont des souverainistes. Voilà le dénominateur commun qu’il y a avec des gens comme NDA (et d’autres). Ensuite, je ne sais pas si tu as lu le prog de NDA mais il n’est pas un droitard : il est ni système, ni extrême. Il propose un prog plutôt en cohérence avec celui de l’UPR comme l’abrogation de la directive des travailleurs détachés, mettre en place un "buy french act" pour réserver les 3/4 de la commande publique à des entreprises françaises, allouer le CICE aux PME soumises à une concurrence déloyale, etc. 


      • 3 votes
        Qiroreur Qiroreur 6 septembre 12:36

        Je crois que ce qui rend cela impossible c’est surtout la personnalité de FA qui, il est vrai, a tenté une aventure personnelle tout à fait exceptionnelle. Rares sont les hommes à faire cela. Il en existe un autre en réalité : NDA. 

        Non, ce qui coince c’est ce sur-investissement personnel qui fait que son ego a pris le pas sur l’intérêt sup de la France. Sans faire de la psycho de bazar, on est en présence d’un homme de l’ombre qui a choisi la lumière, certainement animé d’une sincère volonté d’être utile à son pays mais il ne l’est plus à l’heure et le moment est venu, après la raclée sévère, de se demander comment l’être de nouveau face à l’urgence (Macron est en train de dépecer l’Etat en vendant encore plus de participations dans les fleurons français, il va nous soumettre à l’Europe, lentement mais sûrement... dans tous les domaines). Le résultat est qu’il n’a même pas touché 1% de l’électorat. Le résultat est que, comme dit précédemment, l’UPR est une impasse politique (tu l’admets toi-même d’ailleurs en voulant en faire un think-tank) pour des pb d’exposition médiatique évidents, mais pas seulement. 


      • vote
        Mister hyde 6 septembre 12:51

        @Qiroreur

        Salut qiroreur , je suis assez d’acc avec toi , je pense que la première chose a faire si on veut arriver a quelque chose, est bien d’unir les "forces souverainistes", la seule chose qui fait peur a l’élite est bien qu’un parti nationaliste ( niveau économique , non identitaire), souverainiste, anti mondialiste ( terme sujet a caution , on ne peut pas trop être contre la mondialisation a l’heure ’aujourd’hui), se fasse avec toutes les forces politiques s’y rapprochant , je comprends pas pourquoi on arrive pas a capter ça, les querelles de chapelles entre l’UPR , la FI , Le pen ne vont guère dans notre intérêt, on a beaucoup de choses en commun en vérité entre tout ces partis, on pourrait très bien s’unir, changer ce qu’on veut changer, et laisser les autres questions a discuter calmement pour après, là on se tire dans les pattes ce que je ne pense pas du tout a notre avantage.. Sinon pour ces histoires de cravates, on s’en fout un peu , bien que la mise en relation avec les grands de ce monde qui ne l’ont pas, est significative. Et sinon asselineau a tout à fait raison, il soulève de bonnes questions sur les GOPE et la FI, on ne les entends pas beaucoup sur ces questions là , c’est bien dit et assez gênant pour ce parti, pour lequel j’ai malgré tout voté.

        Sinon pour ta dernière phrase elle est super, c’est exactement ça et on devrait le faire pour tout et partout, au lieu de se diviser avec des futilités qu ne sont au final pas très importantes. 


      • 2 votes
        maQiavel maQiavel 6 septembre 13:04

        @Qiroreur

        Il polémique systématiquement avec Melenchon ? A une époque on l’accusait de polémiquer systématiquement avec le FN (tu dis toi-même qu’il a passé des années à cogner sur le FN ) ou même avec NDA alors il faut savoir. N’est pas tout simplement le job qui consiste à polémiquer systématiquement avec ses concurrents ? C’est ce qu’ils font tous, pourquoi le lui reprocher spécifiquement à lui ?

        Pour toi NDA a des couilles , c’est ton opinion que tu dresses selon tes critères , reste à voir si c’est celle des militants , adhérents et sympathisants de l’UPR et là ça m’étonnerait et si une alliance devait être faites avec NDA , c’est à eux de décider. Et pourquoi NDA et pas Melenchon par exemple ? Et pourquoi pas un autre ? Ce n’est pas parce que toi tu apprécies NDA que ce choix là serait le meilleur pour les upéristes. Oui j’ai lu son programme, la réalité est que la base upériste est incompatible avec les propositions que défend NDA (je ne vais pas revenir sur le travail obligatoire, sur l’euro et l’UE non plus ).

        Asselineau est un homme de droite mais il a laissé de coté tout ce qui relève du clivage gauche / droite (ou a délégué ces questions aux référendums) pour se concentrer sur ce qu’il considère comme étant l’essentiel. C’est sur cet essentiel que s’est constitué l’UPR et si cet essentiel passait à la trappe, l’UPR n’aurait plus aucune raison d’exister.

        Il ne peut pas y avoir d’union en restant sur ce clivage ou abordant les questions qui s’ancrent sur ce clivage et c’est vrai pour n’importe quel parti, ce n’est pas seulement l’UPR. De l’autre coté, quand on laisse ces questions de coté, on dit qu’on n’a pas de couilles de les aborder. C’est pour ça qu’il n’y aura jamais d’union, sauf peut être en temps de crise aggravée mais sinon c’est illusoire. Parce que les personnes qui ont plutôt des valeurs de gauche ne vont pas s’unir avec un parti qui défend des valeurs de droite et inversement. Donc , exit cette histoire d’union ... 

        La stratégie de l’UPR , c’est à eux de la déterminer , moi qui partage les analyses et les propositions de ce parti à 85- 90 % , je ne fais que dire que ce qui pourrait selon moi être le mieux (think thank) , et ce n’est certainement pas une alliance avec NDA. 


      • 2 votes
        maQiavel maQiavel 6 septembre 13:14

        @Qiroreur
        Juste une précision : les upéristes n’ont pas choisi l’UPR pour la personnalité de FA mais pour la charte qu’il défend. Si Asselineau viole la charte en allant par exemple faire des alliances avec des gens qui ne sont pas intransigeants sur l’UE , tu auras facilement 80 % des upéristes qui vont se tirer et qui considéreront FA comme un traître. 

        Inversement , tu mets quelqu’un d’autre à la place mais qui défend la charte avec la même intransigeance et tu n’as que très peu de personnes qui vont se tirer. La question n’est donc pas la personnalité de FA mais la charte de l’UPR ... 

        Parce que s’il est question de sa personnalité , tout ce que j’aurais à dire , c’est qu’il a essayé (et il a bien fait d’essayer ) , il a échoué et que maintenant , je lui conseillerai de passer à autre chose , il a donné 10 ans de sa vie pour son pays , c’est admirable mais il est temps qu’il pense à lui en s’adonnant à ses passions ... 


      • 1 vote
        yoananda yoananda 6 septembre 13:14

        @Qiroreur
        J’avoue que NDA sort du lot de mon point de vue aussi. Il a démontré plusieurs son courage et son audace. Je pense que, même si c’est un homme politique, il est relativement sincère (je parle de son langage corporel - on fait souvent comme si ça n’existait pas et que seuls les paroles dites comptaient, mais pour moi, le langage corporel ça compte aussi).

        Je crois savoir que sa mairie a été pas si mal gérée (mais je n’ai pas vérifié).

        C’est un patriote. Libéral aussi un peu non ? je ne sais plus.

        Bon, personnellement, je l’ai dit, je ne crois pas dans le système actuel. J’apprécie l’homme, mais je pense qu’il n’y a pas de quoi changer / réformer le système en France actuellement dans le bon sens. Il n’y pas les dynamiques qu’il faut pour ça, et bien sûr, venir dire sur un forum "y a qu’à les mettre en places ces dynamiques", est complètement illusoire de mon point de vue.

        Mais, j’aime bien NDA malgré tout smiley il sort du lot.


      • 8 votes
        pegase pegase 6 septembre 13:19

        Il polémique systématiquement avec Melenchon ou le FN .......


        Vous êtes tous à côté de la plaque, c’est vraiment affligeant à quel point !

        Il ne polémique pas, il dénonce ces gens comme étant des laquais au nouvel ordre mondial ....... c’est simple non ? 


      • vote
        yoananda yoananda 6 septembre 13:22

        @Mister hyde
        "d’unir les "forces souverainistes""

        Plusieurs petites remarques. 

        Sémantiquement je pense qu’il vaut mieux utiliser le terme d’alliance plutôt que d’union.

        Je pense qu’une alliance est souhaitable, mais quasi-impossible. En tout cas impossible actuellement, et j’ai du mal à voir quel niveau d’urgence il faudrait qu’ils se décident enfin à mettre de coté leurs divergences, sachant que certaines sont tout de même assez difficiles à concilier (exemple : FN et FI sont similaire en tout point, sauf sur l’islam et l’immigration ou la, c’est carrément les opposés).

        Je pense qu’être juste "anti-modialiste", ça ne suffit pas à déclencher l’enthousiasme. Être réac ça peut plaire à quelques vieux et quelques loosers, mais c’est insuffisant pour un pays avec une histoire grandiose comme la France. Je pense que fondamentalement, c’est ça qui manque.

        Peut-être qu’avec sa 6ème république la Merluche touche à un truc, mais j’ai l’impression (je n’ai pas creusé le sujet) qu’il est trop timide. Peut-être proposer un truc de démocratie plus directe avec les outils modernes (mais bon, méfiance sur le tout informatique).

        En tout cas, "unir les forces souverainistes", on n’est pas prêt de la voir, d’autant plus que les forces mondialistes ne le laisseront pas arriver sans dégât.


      • 1 vote
        yoananda yoananda 6 septembre 13:24

        @pegase
        plus que lui tu veux dire ? waouh, balaise en effet.

        Mais pourquoi les gens préfèrent-ils un sous-laquais comme lui à de vrais laquais ?


      • vote
        maQiavel maQiavel 6 septembre 13:27

        @Mister hyde

         la première chose a faire si on veut arriver a quelque chose, est bien d’unir les "forces souverainistes", la seule chose qui fait peur a l’élite est bien qu’un parti nationaliste ( niveau économique , non identitaire), souverainiste, anti mondialiste ( terme sujet a caution , on ne peut pas trop être contre la mondialisation a l’heure ’aujourd’hui), se fasse avec toutes les forces politiques s’y rapprochant , je comprends pas pourquoi on arrive pas a capter ça, les querelles de chapelles entre l’UPR , la FI , Le pen ne vont guère dans notre intérêt, on a beaucoup de choses en commun en vérité 

        ------> Oui mais il y’a aussi beaucoup de différences.

        Je donne un exemple : on part du principe que la FI et le FN font une réunion pour s’unir. Ok , tout le monde est content. Mais qu’est ce que la nouvelle union fait de la question migratoire ?

        Le langage qu’utilisent les frontistes ne va pas être apprécié par les insoumis et vice versa. Donc ils font quoi ? La solution consisterait à dire que c’est au peuple de décider par référendum et que cette union se contenterait d’aborder que les questions qui unissent mais de part et d’autres tu vas avoir des reproches de discours flous, de manque de couilles etc. Ca c’est juste la question migratoire. Et maintenant imagine toi un peu pour l’Islam , le mariage pour tous etc.   smiley

        La réalité est que dans l’électorat dit souverainiste, il y’a des points de clivages selon la dichotomie gauche/ droite qui ne s’évanouiront pas (à moins peut être d’une crise du tonnerre) … 


      • 1 vote
        maQiavel maQiavel 6 septembre 13:45

        La réalité, c’est que la société est clivée par les questions sociétales. Ce n’est pas seulement le fruit d’une manipulation oligarchique, il y’a aussi et surtout des effets structurels. L’oligarchie en profite et favorise ces effets, c’est certain mais elle loin d’en être à l’origine. 

        C’est ce qui explique que la tendance va plutôt dans le sens de partis sans aucun pouvoir de décision qui vont s’écharper sur de la communication sociétale et des postures symboliques histoire d’amuser les masses pendant que les questions fondamentales seront gérées par des technostructures à l’échelle supranationale.

        Je dis bien que c’est la tendance et je ne dis pas qu’elle est arrivé à son terme (pour le moment, on peut encore parler d’autre chose que des questions sociétales) , elle n’y arrivera pas forcément d’ailleurs mais selon moi , seule une crise tonitruante pourrait y mettre un terme ( et ce n’est pas certain , loin de là ).

        Jusque là , ça ne sert à rien de parler d’union … 


      • 2 votes
        pegase pegase 6 septembre 13:51

        @yoananda

        plus que lui tu veux dire ? pourquoi les gens préfèrent-ils un sous-laquais comme lui à de vrais laquais ?

        N’importe quoi ! Qu’est ce qui vous permet de dire ça ? Vous êtes dans le petit secret de son entourage proche ?

        Manifestement non, alors laissez tomber !


      • 1 vote
        yoananda yoananda 6 septembre 13:56

        @pegase
        pourquoi je devrais être le secret de son entourage proche ? vous êtes dans le secret de l’entourage proche de Marine vous peut-être ?


      • vote
        Buk100 6 septembre 14:09

        @l’argentin

        Je suis bien d accord : l’UPR n a pas eu le temps médiatique qu il méritait, tout comme les autres "petits" candidats. J ironisais juste sur le fait qu Asselineau a parfois l art de faire des comparaisons foireuses, en-dehors de toute réalité comptable ou politique.


      • 7 votes
        Django Django 6 septembre 14:42

        @maQiavel et autres
        je me dis des fois que c’est peine perdu d’essayer d’expliquer les choses tant les gens reviennent constamment avec les mêmes questions et les mêmes réflexions... Tu auras beau leurs démontrer par A+B en quoi un union avec NDA ou autre n’est pas possible ils reviendront la semaine prochaine sur un autre post avec la même interrogation. Ce même débat sur l’UPR et son président je l’ai vu de mémoire sur une quinzaine d’articles sur ce site et débattu par les même personnes. C’est un éternel recommencement.

        Je vous trouve très dur avec l’UPR de vouloir les restreindre à devenir un groupe de réflexion et que Mr Asselineau retourne à ses passion. Je pense que vous ne comprenez pas l’ampleur du combat et l’implication de cette homme et des militants UPR.

        Que l’upr ait peu de chance d’être élu car boycotté des médias est un autre débat. C’est un débat qui dépasse bien entendu l’upr car nous savons que le pouvoir médiatique a la faculté de faire élire un homme inconnu, sans charisme et sans programme, seulement en lui donnant du crédit sur toutes les chaines de télévisions.Cette dernière élection a bien montrée que les gens ne votent pas pour un programme mais pour un visage ou bien contre quelqu’un (l’éternel carotte FN). Le probleme est donc quel chance pour un parti qui n’est pas proposé au peuple pas les puissants, d’être élu aux élections présidentiel. Et c’est sur ça qu’on devrait tous se battre et débattre plutôt que d’inciter les militant de l’upr et de son président d’abandonner.

        Les autres présidents de parti (Mélenchon NDA Marine) qui peuvent jouir d’une petite couverture médiatique le peuvent car ils ont tous la révolte modérée .... personne ne s’aventure la ou il est strictement interdit d’aller : remettre en cause l’ appartenance de la France à l’union européen. Le faire c’est se faire exclure du système et c’est prendre le risque de perdre son statut de maire, député, sénateur ou de voir les subventions de son parti réduire comme peau de chagrin. Voila pourquoi ces fameux partis de l’opposition sont si frileux sur la question, voila pourquoi l’UPR ne pourra jamais s’allier a eux et voila pourquoi Francois Asselineau est assez virulent a leurs encontre.


      • vote
        Mister hyde 6 septembre 14:52

        @yoananda

        Remarque pertinente que je partage aussi, c’est un peu utopiste je m’en rends compte, mais je ne vois pas d’autre solution que l’union, si nous continuons dans cette direction, l’élite va nous amener de plus en plus vers ou on se dirige, a savoir la disparition de toute frontière nationale, toute souveraineté, et faisant de cette terre un grand village soumise a la loi du marché ( c’est bien entamé tu va me dire ; je suis bien d’accord) , oui mais pour l’immigration par ex les deux partis sont bien conscient que l’on utilise de la main d’oeuvre bon marché comme ça, plusieurs réglementations pourraient être mis en place a ce sujet, et auxquelles deux partis pourraient s’entendre ( tout comme l’upr) La démocratie plus ou moins directe est aussi un concept qui me branche.

        Sinon quand tu dis " ne laisseront pas arriver sans dégât " je pense que tu reste dans l’euphémisme en disant ça bien qu’étant tout à fait d’accord avec toi, je peux me permettre de dire sans trop m’avancer, que si sa arrive , ça va souffler pour nous camarade, et va falloir s’accrocher : ) 


      • 1 vote
        Mister hyde 6 septembre 14:58

        @maQiavel
         

        Salut maqiavel, j’ai rep a la question de l’immigration a yoananda , je sais pas si cela vous convient , bien qu’ayant des différences fondamentales, on pourrait très bien trouver ce qui nous rapproche et voir pour le reste après , la première chose a faire dans ce pays est de a nouveau pouvoir reprendre des décisions nationales nous même , sans l’avis de bruxelles washington et dire merde au GOPE etc.., si nous arrivions a nous entendre sur ce point, nous aurons déjà fait un grand pas en avant ,qu’il y aurait des conflits ça c’est sur ,mais comparé a la situation de maintenant , on pourrait quand même trouver mieux. Justement les sujets que vous abordez , on pourrait les mettre sous le tapis le temps de changer le plus important, et laisser comme vous dites le peuple par référendum décidé , cela me convient assez. 

        Je ne vois de toute façon pas d’autres solutions, car comme le dit asselineau, je trouve la FI assez timide sur les GOPE, et ses directives. Mais je me rends compte que tout cela est utopiste, mais essayons quand même : )


      • vote
        Mister hyde 6 septembre 15:06

        @pegase

        Salut pegase , effectivement je le prends aussi un peu comme ça ( nwo) mais j’aimerais bien qu’il le dise, les électeurs de l’upr sont en général des gens instruits et intelligents , et donc totalement au courant qu’on pousse au cul pour en arriver là, mais je pense qu’il a peur de faire fuir de potentiel électeurs si il prononce ce mot ( nouvel ordre mondial ; il existe encore bon nombre d’idiots utiles le niant)

        Je vous avoue que c’est ce qui me fait le plus peur chez méluche , que ce soit le vrai et meilleur agent de ce now , quand il parle d’humanisme etc. ;, c’est assez flippant car c’est comme ça que se définissent ces gens, mais je me dis avec le nombre d’électeurs qui la , si il fait ça ,ça soufflerait pour lui, et pas qu’un peu, mais je vous avoue que si je l’apprenais, je tomberais de haut, et me sentirais aussi trahis que si je trouvais ma copine avec mon meilleur pote au pieu : )


      • 1 vote
        maQiavel maQiavel 6 septembre 15:23

        @Django

        Je me suis déjà exprimé là-dessus longuement dans d’autres articles mais je vais essayer de synthétiser :

        -L’UPR a ses points forts et ses points faibles. Je pense que le point fort de cette structure est que c’est un formidable outil d’instruction populaire. Ce que je dis c’est que l’UPR devrait se recentrer sur ses réussites et son point fort, elle n’en sera que plus efficace. Ce n’est pas abandonner à moins de penser que le cirque électoraliste soit la seule manière de faire de la politique.

        Parce que l’électoralisme est un cirque médiatico-politicien qui consiste à vendre de la lessive aux temps de cerveau disponible des masses. Et l’UPR, ainsi que FA ne savent pas faire ça, il n’y a pas de stratégie de communication.

        Je vais vous donner un exemple concret : FA critique la FI pour cet affaire de cravates. Sur le fond, il a raison. Mais sur la forme, la stratégie de communication de FI est très bonne parce que cette histoire de cravates donne l’image d’un parti jeune, en mouvement et progressiste (je dis bien l’image , pas la réalité). La stratégie de com des députés FI est de manière générale excellente : ils font de la politique spectacle avec des techniques d’agitprop , des happening et des coups d’éclat souvent inspirés des bad buzz qui donne le sentiment de rompre avec les codes de bonne conduite vieillissants du Parlement pour s’imposer comme la voix de l’opposition au macronisme triomphant.

        Ces actions spectaculaires et ces coups d’éclat font attirer l’attention médiatique sur eux et c’est ça qui est important. « Il y a eu autrefois dans l’Assemblée des sans-culottes, il y aura aujourd’hui des sans-cravates », c’est complètement creux sur le fond mais ça plait aux journalistes et c’est une punch line qui donne une certaine image de révolutionnaire aux masses.

        Voilà le système médiatico-électoraliste, c’est une soupe démagogique à la sauce médiacratique et l’UPR et son président ne veut pas faire ça et même s’ils le voulaient , ils ne pourraient pas sans se dénaturer çàd en renonçant à tout ce qu’ils sont.

        FA ne parviendra jamais à séduire les masses, c’est comme ça, lui préfère s’adresser à leur intelligence mais par définition, des masses n’ont pas d’intelligence, ce sont des amas de matière qui sont réfractaires ou réceptives à des stimulis. Attention, je ne suis pas une espèce d’aristocrate souffrant d’agoraphobie politique, je ne pense pas que ces masses  sont un résultat immédiat de la nature mais une conséquence structurelle de nos institutions. Moi aussi je fais partie des masses sur certaines questions jusqu’à ce que je parvienne à en prendre conscience, donc aucun mépris du peuple chez moi , je ne fais que décrire ce que je vois.

        Et le problème, c’est que cette médiocrité en matière de communications concentre toutes les critiques et ne permet pas de se concentrer sur le discours de fond de l’UPR qui est selon moi excellent. L’UPR en organe d’instruction populaire permettrait de se focaliser sur le fond.

        Mais il faut réaliser que faire la danse du ventre devant les masses pour leur faire acheter un produit de lessive, ce n’est pas le truc d’Asselineau , raison pour laquelle je pense qu’il devrait arrêter de courir après des bulletins de vote , il a essayé et ça ne fonctionne pas ... 


      • 1 vote
        Qiroreur Qiroreur 6 septembre 15:30

        @maQiavel

        "c’est ton opinion que tu dresses selon tes critères"

        Non : un type qui était promis à un bel avenir dans son parti qui le quitte par désaccord profond, es-tu capable de m’en citer bcp ces 10 dernières années ? Un type qui se rallie au "diable" de l’intégralité (je dis bien l’intégralité) des MSM et brise un tabou vieux de 40 ans, tu en connais bcp ? Celui qui envoi chier les Apathie, l’autre connasse du JT dont il a claqué la porte, tu en connais d’autres ? (ok, là tu vas me dire que c’était de la démago, de la posture... et évidemment il y a de cela, mais tout de même). Ce ne sont pas "mes" critères, ce sont des faits. 


        " Et pourquoi NDA et pas Melenchon par exemple ? "

        Incompatibilité totale (pour le coup) de prog et je dirais de philosophie.

        Dans le prog de NDA, il y a "Dénoncer les traités européens pour retrouver la maîtrise de nos lois, de nos frontières et de notre budget". Alors oui, il y a la question de l’€, mais là encore il faut faire preuve d’un peu d’intelligence politique. Tu le sais comme moi qu’une majorité de Français (à tort ou à raison, peu importe) sont opposés à la sortie de l’€. MLP a cafouillé sur ce sujet parce qu’il est particulièrement épineux. Là on se heurte à une puissance médiatique, aux puissances d’argent, aux marchés... qui font que cette question n’est pas à mettre dans un prog. 


        "Parce que les personnes qui ont plutôt des valeurs de gauche ne vont pas s’unir avec un parti qui défend des valeurs de droite et inversement."

        Ca ne veut plus rien dire. Le FN est un parti qui est sensé avoir des valeurs de droite défend un projet éco plutôt de gauche (certains détracteurs disent même coco...). Ces histoires sont totalement dépassés. Je ne vois pas en quoi l’UPR serait plus de gauche que de droite (tu le dis toi-même : " mais il a laissé de coté tout ce qui relève du clivage gauche / droite") puisqu’à ma connaissance il y a des gens qui viennent d’un peu partout. 


        " il a échoué et que maintenant , je lui conseillerai de passer à autre chose , il a donné 10 ans de sa vie pour son pays , c’est admirable mais il est temps qu’il pense à lui en s’adonnant à ses passions ... "

        Bonne idée, qu’il se mette aux mots fléchés, à l’accordéon ou à l’origami... non mais sans rire... on parle de l’avenir de notre pays là. Je ne peux pas croire qu’à l’UPR on soit aussi sectaire (à ma connaissance il y a autre chose que des Pegase qui traite tout le monde de collabo... on croirait entendre Manuelito qui traite tout le monde d’antisémite... affligent). Est-on condamnés à la division éternelle parce qu’il y a qq différences et que rien n’est conciliable pour certains et donc le "mieux" c’est de laisser le champ libre aux mondialistes en priant pour qu’il y ait le chaos (monétaire, éco, écologique, migratoire...), ce qui d’ailleurs ne changera rien car comme on aura rien préparé entre temps, ce seront d’autres forces (qui elles sont prêtes... elles n’attendent que ça) qui nous dirigeront ? C’est ça le plan ?


      • 2 votes
        maQiavel maQiavel 6 septembre 15:37

        @Mister hyde

        bien qu’ayant des différences fondamentales, on pourrait très bien trouver ce qui nous rapproche et voir pour le reste après , la première chose a faire dans ce pays est de a nouveau pouvoir reprendre des décisions nationales nous même , sans l’avis de bruxelles washington et dire merde au GOPE etc.., si nous arrivions a nous entendre sur ce point, nous aurons déjà fait un grand pas en avant ,qu’il y aurait des conflits ça c’est sur ,mais comparé a la situation de maintenant , on pourrait quand même trouver mieux. Justement les sujets que vous abordez , on pourrait les mettre sous le tapis le temps de changer le plus important, et laisser comme vous dites le peuple par référendum décidé , cela me convient assez

        ------> Moi aussi, là vous prêchez un convaincu. Mais beaucoup de gens parleront du manque de couilles de parler des questions qui fâchent, de langue de bois etc. Ici et maintenant, je ne vois pas comment surmonter ce problème …


      • 1 vote
        Qiroreur Qiroreur 6 septembre 15:46

        @Django
        "Ce même débat sur l’UPR et son président je l’ai vu de mémoire sur une quinzaine d’articles sur ce site et débattu par les même personnes"

        Perso, pendant la campagne j’ai posé des questions aux militants de l’UPR sur le prog et très peu (aucun en réalité) n’a répondu. Je plaide coupable étant celui qui ramène ce sujet sur la table. Je le fais parce que je n’ai toujours pas compris pourquoi il n’y avait aucune stratégie politique à l’UPR. Il me parait assez inconcevable qu’il n’y ait pas des personnes au sein de ce parti pour aborder cette question. Est-ce parce qu’ils sont muselés ? Est-ce parce que, comme ce dont ont pu témoigner d’anciens membres, il y a une sorte de culte de la personnalité de FA qui fait que rien n’est envisageable sans lui ? Etrange... Une simple question (puisque tu as l’air d’être adhérent) : après la débâcle électorale de ce printemps, quel est la stratégie à moyen terme de l’UPR (disons dans les 5-10 prochaines années... j’avoue ne pas avoir suivi bcp ce qui se disait dans ce parti depuis un moment) ?


        "Voila pourquoi ces fameux partis de l’opposition sont si frileux sur la question, voila pourquoi l’UPR ne pourra jamais s’allier a eux et voila pourquoi Francois Asselineau est assez virulent a leurs encontre. "

        Ce que tu dis avant est vrai (sur le fromage électoral) mais c’est en réalité pire que cela : La sortie sèche de l’UE, et pire, de l’€ est un incapacitant électoral. J’ajouterais à tes "voilà", voilà pourquoi la France perd. On se demande bien ce que vous souhaitez au fond... avoir juste raison dans un coin, et regarder le pays se faire disloquer par nos ennemis communs ? C’est une vraie question. 


      • 1 vote
        yoananda yoananda 6 septembre 16:12

        @Mister hyde
        "les deux partis sont bien conscient que l’on utilise de la main d’oeuvre bon marché comme ça"

        pas que. Le prisme économique est valable, mais pas le seul. Robert Putnam (un démocrate, donc de gauche) à montré que l’immigration érode le capital social, c’est à dire l’investissement dans la vie de la société. Chose étonnante, quand il y a un certain taux d’immigration, la confiance des gens dans les institutions diminue (ça ça peut se comprendre) mais la confiance des gens au sein de leur propre communauté aussi (en gros, quand tu rajoutes des chrétiens au milieu de musulmans, les musulmans se font moins confiance entre eux, et vice versa).

        C’est donc aussi un outil de décohésion sociale. Tu as le même effet au niveau culturel. Et donc, après, au dela de certains seuils, c’est carrément l’identité qui est menacée, et encore au dela, la cohésion du pays, ce qu’on appelle le processus de balkanisation.

        Nous, on est au stade identitaire, et on entame les prémices du process de balkanisation (il est loin d’être achevé, on en est au tout début, depuis peu).

        "" ne laisseront pas arriver sans dégât " je pense que tu reste dans l’euphémisme"

        En effet, tu as bien deviné.


      • vote
        Django Django 6 septembre 16:12

        @maQiavel
         Tout a fait d’accord avec la communication de Mélenchon qui bien que ridicule est parfaitement efficace. Ton analyse est très juste . Je ne peut qu’être aussi d’accord malheureusement avec cette triste réalité que tu décris.

        Mais je garde dans l’espoir ( mon coté optimiste) que ce qui est vrai aujourd’hui ne le sera pas forcement demain. Par la je veux dire que le peuple n’est pas condamné a rester dans cette état de léthargie et a des moments donnés il a su voté dans son intérêt quand la force médiatique lui insufflait le contraire.

        Il y a aussi une chose que je voudrais relever, c’est qu’il n’y a pas forcement obligation de se travestir si on veut participer à ce cirque électoral. Et quand bien même l’UPR le ferait il ne serait pas plus médiatisé car a cause de ses prises de position l’upr est le parti dont on ne doit pas prononcer pas le nom .... Mais il y a d’autre moyen un peu plus noble. Il est vrai que Asselineau ne s’adresse qu’a l’intelligence du peuple ( il a raison de le faire) mais le probleme est qu’il est désespéramment seul. Quand on pense UPR on pense Asselineau STOP. Rallier des gens comme chevenement, Polony, Chouard, Onfray et pourquoi pas des Philipot, des rappeurs, des célébrités ( télé,cinéma,internet) ect ect ... Ceci serait jouer avec les armes de la communication sans dénaturer le parti. Cela permettrai de pouvoir rester un parti sérieux tout en touchant une plus large panel d’électeur. Enfin ceci n’est qu’une idée qui vaut ce qu’elle vaut mais je suis sur qu’il y a d’autre moyen que de se prostituer et de devenir un parti clownesque. 


      • vote
        maQiavel maQiavel 6 septembre 16:20

        @Qiroreur

        Ce que je comprends, c’est que tu souhaiterais une union sur des valeurs de droite. Mais ça ne peut pas marcher car les personnes avec des valeurs de gauche ne seront pas attirées. A l’UPR, je dirai que bien plus de la majorité a des valeurs de gauche. Pourquoi ces personnes devraient se rallier à l’opinion de NDA sur le mariage pour tous ? Ou sur l’immigration ? Donc là, c’est déjà mort , en réalité celui qui aurait le plus de chance de les rallier ce serait Melenchon. Mais meme lui , ses chances seraient infinitésimales , je pense que sans la charte, la plupart a vocation à retourner dans l’abstention.

        Est-ce qu’on est condamné à la division éternelle ? Sans une crise de grande ampleur peut être susceptible d’éventuellement provoquer un électrochoc, il me semble. Ou alors, il faut laisser de coté certaines questions clivantes en vue d’une union mais là aussi il y’aura des critiques venant de ceux qui considèrent que ces questions clivantes sont fondamentales …

        Quant à la position de NDA sur l’UE et l’euro, elle est simplement ridicule : si on considère qu’il ne faut pas en parler, alors il ne faut pas en parler au lieu de commencer à dire qu’on dénonce des traités pour conclure à la fin … qu’il ne faut pas en sortir.  smiley

        De toute façon, c’est le cœur de la charte UPR donc je ne vois pas comment des upéristes pourraient se rallier à lui qui est aussi incohérent sur ce point. D’ailleurs un upériste te répondrait que s’il avait vraiment des couilles, il en parlerait et de la bonne façon, envoyer chier des journalistes reste accessoire ...

        Sinon FA a laissé tombé sa carrière prometteuse pour son pays, il a donné dix ans et il a fait ce qu’il a pu , comme il pouvait le faire avec les moyens dont il disposait , dans les circonstances dans lesquelles il se trouvait , je ne vois pas ce qu’on peut lui reprocher , c’est admirable mais vraisemblablement il n’arrivera pas à se faire élire. Il a été persévérant et c’est une vertu mais il ne faut pas que ça devienne de l’obstination car c’est un vice. Il a tout donné , son temps sa force et son énergie , je ne vois pas ce qu’il peut donner de plus , je pense effectivement qu’il devrait maintenant penser à lui sans aucun regret , il a essayé et ça n’a pas marché , il a le droit de passer à autre chose , de s’occuper de sa famille , de voyager et s’il en a envie de continuer de s’occuper de l’UPR reconverti en think thank qui fera émerger de nouveaux talents , de nouvelles analyses et de nouvelles propositions ( mais pour l’UPR évolue ainsi il devrait se mettre beaucoup plus en retrait ).

        Quand on a fait tout ce qu’on pouvait et qu’on a atteint ses limites , il n’y a aucune honte à admettre sa défaite et de passer à autre chose. Ce qui est honteux , c’est d’abandonner avant même d’avoir tenté tout ce qu’on pouvait ( ou encore pire : abandonner avant d’avoir essayé ). 


      • 5 votes
        Django Django 6 septembre 16:44

        @Qiroreur
        Une simple question (puisque tu as l’air d’être adhérent) : après la débâcle électorale de ce printemps, quel est la stratégie à moyen terme de l’UPR (disons dans les 5-10 prochaines années... j’avoue ne pas avoir suivi bcp ce qui se disait dans ce parti depuis un moment) ?

        Je n’ai pas la réponse. Et comme c’était les vacances les choses vont commencer je pense a se mettre en place ces prochains mois.

        La sortie sèche de l’UE, et pire, de l’€ est un incapacitant électoral.

        Mais pas du tout. Tu ne peux pas résumer la défaite de l’UPR avec le fait que les français ne veulent pas sortir de l’UE. Il me semble a un moment donné que Mélenchon voulait augmenter le SMIC a 1500 euros. Il a pourtant perdu. Cela veut il dire que les gens n’ont pas envie de gagner plus ? Malheureusement la victoire électoral se joue a un autre niveau. Et puis regarde en Angleterre, ils sont sortis de l’UE seulement parce que la City de Londres voulait en sortir. Si aujourd’hui la pouvoir financier voulait sortir la France de l’UE nous sortirions avec une grande majorité. Donc ce n’est pas la question de sortie ou pas qui est un frein pour les gens mais qu’il n y’ ai pas assez de gens sérieux qui en parle. Sans oublier aussi que une grande majorité du peuple sont parfaitement ignorant sur la question Européenne. Mais cela change.

        Pour ce qui est du ralliement a NDA. Tu sembles ne pas comprendre une chose. NDA veut une autre Europe, quand a l’UPR nous savons l’impossibilité de cette reforme. Comme je le disait plus haut il y a ces professionnels de l’opposition qui ne franchiront pas les limites autorisés pour ne pas se faire exclure du système. Ces gens la profitent de salaire plus que confortable qui ne pourra que perdurer que si il se maintiennent dans le systeme mediatico-politique. Alors ou NDA (et autre) est profondément modéré, sincèrement modéré ou il ne l’est que par intérêt mais dans les deux cas il est impossible pour l’UPR de faire de telles concessions en se ralliant a lui. Et ce n’est pas une question d’égo.

        Alors serte avoir raison ne sert a rien si l’on ne gagne pas mais a quoi sert de gagner si pour se faire on a laissé en chemin tout ce dont on croyait.


      • 1 vote
        Qiroreur Qiroreur 6 septembre 16:49

        @maQiavel
        " je pense que sans la charte, la plupart a vocation à retourner dans l’abstention."

        Charmante perspective... c’est bien ce que je dis. On laisse le pays se faire disloquer... arf.


        "si on considère qu’il ne faut pas en parler, alors il ne faut pas en parler au lieu de commencer à dire qu’on dénonce des traités pour conclure à la fin … qu’il ne faut pas en sortir.  "

        C’est une traduction toute personnelle et qui ne correspond pas à la réalité et je ne vois pas en quoi ce qui suit serait "ridicule". NDA veut transformer l’UE en communauté des Etats européens : 

        "L’objectif de cette Communauté sera de créer un espace de liberté, de paix et de prospérité :
        • La liberté, par l’indépendance de la Communauté vis-à-vis de tout Etat ou organisme tiers, notamment en matière de défense et de politique étrangère, • La paix par un pacte de non-agression entre pays membres,
        • La prospérité par la participation à un marché commun fondé sur une loyauté des échanges à l’intérieur (une convergence fiscale, sociale et environnementale), 
        une coordination des politiques commerciales et la préférence communautaire vis à vis de l’extérieur.
        La Communauté agira dans les seuls domaines de compétence qui lui seront délégués par les Etats membres et sur un mode confédéral : • Vote à l’unanimité ou exceptionnellement vote à la majorité qualifiée,
        • Remplacement de la Commission par un Secrétariat général placé auprès du Conseil européen, seul organe de décision et d’exécution,
        • Remplacement du Parlement Européen par l’Assemblée des Etats européens dont les membres seront désignés par les parlements nationaux,
        • Capacité des parlements nationaux à s’opposer aux décisions de la Communauté si elles dépassent les compétences qui lui sont déléguées,
        • Remplacement de la fonction publique européenne par la mise à disposition de fonctionnaires des Etats membres et suppression des immenses avantages par rapport aux fonctionnaires nationaux.
        La Communauté disposera de compétences obligatoires : • Le fonctionnement du marché commun, la conclusion d’accords internationaux à caractère commercial, la mise en œuvre d’un système monétaire européen, la monnaie unique étant remplacée par une monnaie commune, la conservation des ressources biologiques de la mer. 
        • Elle pourra également exercer de nombreuses compétences facultatives, dans le cadre de Communautés spécialisées constituées d’Etats membres volontaires. 
        •L’Outre-mer, enjeu central des politiques européennes"

        La charte de L’UPR c’est quoi au juste ? Une sorte de Coran qui condamnerait à mort toute critique de celui-ci ? Quel est le sujet au juste ? La survie de la France ou celle de l’UPR et sa charte sacrée ?

        Franchement ce dogmatisme me dépasse...


      • 1 vote
        maQiavel maQiavel 6 septembre 16:50

        @Django

        Mais je garde dans l’espoir ( mon coté optimiste) que ce qui est vrai aujourd’hui ne le sera pas forcement demain. Par la je veux dire que le peuple n’est pas condamné a rester dans cette état de léthargie et a des moments donnés il a su voté dans son intérêt quand la force médiatique lui insufflait le contraire. 

        ------> Non, ce n’est pas de l’optimisme, c’est du réalisme, historiquement parlant on peut constater que les comportements politiques changent en fonction du contexte, donc tu as totalement raison.

        Mais là il faut en général une rupture qui consiste en l’irruption d’événements imprévisibles et incontrôlables défiant toute arrogance et qui font que tout ce qui allait de soi n’aille plus de soi : c’est la crise. C’est pourquoi la crise, ce n’est pas comment sont les gens ici et maintenant, mais comment ils deviennent. Et ça peut aller dans tous les sens, vers le meilleur (rarement) comme vers le pire (plus fréquemment) …

         

        -Rallier des gens comme chevenement, Polony, Chouard, Onfray et pourquoi pas des Philipot, des rappeurs, des célébrités ( télé,cinéma,internet) ect ect ... Ceci serait jouer avec les armes de la communication sans dénaturer le parti. 

        ------> Onfray, non, ça ne l’intéressera pas , il vient de découvrir la mort et le principe selon lequel tout ce qui vit a vocation à mourir , c’est donc devenu un décliniste faisant œuvre de prosélytisme du défaitisme. Pour lui tout est finit , la France est finie , la civilisation occidentale est finie , et il découvre que l’univers un jour va aussi finir par mourir , toussa. De plus , c’est une personne qui se limite à la critique de la presse mainstream et qui confond encore Cheminade et Asselineau (ce qui montre que découvrir de nouvelles idées ou personnalités politique ne l’intéresse pas ). 

        Chevenement, il en est à appeler à voter Macron pour faire barrage à MLP (qui par l’intermédiaire de Phillipot a pourtant repris par mal de ses idées) , si on lui dit que l’UPR est d’extrême droite alors il dira que l’UPR est d’extrême droite. Polony, elle ne veut pas se mouiller dans le cirque politicien et elle a raison , pour le moment la lutte pour l’hégémonie culturelle dans le sens gramcien du terme est bien plus intéressant et important ( raison pour laquelle je pense que l’UPR devrait se reconvertir à cela ). Les rappeurs et célébrités, c’est pareil que les masses, il faudrait faire la danse du ventre pour les séduire et je ne pense pas que ce milieu là soit Asselineau compatible. Chouard a d’excellentes propositions politiques, notamment sa proposition phare (constituante citoyenne) mais sur ses choix électoraux, il est complètement perdu.

        Voilà le topo , c’est pas gagné ... 

         


      • vote
        maQiavel maQiavel 6 septembre 17:03

        @Qiroreur

        On laisse le pays se faire disloquer... arf.

        ------> Il y’a d’autres voies que l’électoralisme. Je ne vois pas l’intérêt de se focaliser sur l’électoralisme d’autant plus que ça fait une décennie qu’ils essaient et que ça ne fonctionne pas.

        -NDA veut transformer l’UE en communauté des Etats européens

        ------> Ce n’est pas possible et tous les adhérents, sympathisants, militants de l’UPR le savent très très bien. Si tu penses que c’est possible, ils vont t’expliquer mieux que moi pourquoi tu te trompe …

        -La charte de L’UPR c’est quoi au juste ? Une sorte de Coran qui condamnerait à mort toute critique de celui-ci ? Quel est le sujet au juste ? La survie de la France ou celle de l’UPR et sa charte sacrée ?

        ------> La charte, c’est leur programme, le socle de leur union, ce qui fait que malgré les divergences ils soient capables de cohabiter dans un même parti. Ce qui les a mené à l’UPR, ce n’est pas le personnage FA , c’est cette charte. Et l’application de cette charte est ce qui pour eux, est la seule chose qui puisse assurer la survie de la France.

        Il y’a du dogmatisme , c’est indéniable , d’ou le coté sectaire qu’on ressent bien dans cette structure. Mais ce dogmatisme naît d’une analyse rationnelle et réaliste assez poussée de la situation actuelle ( que l’on peut partager ou non ). 


      • 1 vote
        Qiroreur Qiroreur 6 septembre 17:13

        @Django
        "Je n’ai pas la réponse. "

        ok, pas de soucis. La réponse m’intéresse pour plus tard...


        "Comme je le disait plus haut il y a ces professionnels de l’opposition qui ne franchiront pas les limites autorisés pour ne pas se faire exclure du système."

        C’est une théorie que je ne partage pas. NDA veut en effet une Europe (comme une majorité des Français) parce que la France est un pays européen, que nous avons de liens avec nos voisins, des échanges culturels, commerciaux, politiques, et ce, depuis des siècles. Il est parfaitement possible de s’unir sur certaines questions (je t’invite à lire ce qu’il y a dans le prg et que j’ai mis en réponse à MaQ juste au-dessus)


        "lors ou NDA (et autre) est profondément modéré, sincèrement modéré ou il ne l’est que par intérêt mais dans les deux cas il est impossible pour l’UPR de faire de telles concessions en se ralliant a lui."

        Quel intérêt a-t-il à titre perso ? Quel intérêt avait-il à rallier MLP au second tour ? Il s’est mangé l’intégralité des merdias dans la face, avec une condamnation morale unanime de ces pleutres aux ordres, en quoi cela lui a servi perso ? Non, l’homme est sincère, il croit à une autre Europe et bcp de Français aussi. Ce qui est certain c’est qu’aucun des faux-culs qui ont parlé d’une autre Europe n’ont eu la volonté de le faire, ni Sarko, ni Hollande... eux étaient (nous ne savions déjà) d’authentiques traitres à leur pays. Je préfère encore Macron qui assume depuis le début son positionnement. NDA a appelé au "non" en 2005 sans aucune ambiguïté. il a quitté la majorité présidentielle et l’UMP précisément en raison de son désaccord sur le traité simplifié (Lisbonne). En 2010 il a même appelé de ses voeux à quitter l’€. Qualifié d’"extrême-droite" par la radio Europe1 (ça ne s’invente pas) il a révélé les agissements mafieux du pote de Pegase (je parle de Dassault qui l’a menacé par SMS de le priver d’antenne, sauf s’il se couchait, ce qu’il n’a pas fait). Franchement, s’il n’est pas sincère dans son combat, alors personne ne l’est. Pour l’€ il a compris qu’une sortie sèche était impossible.

        Enfin pour l’OTAN il a clairement appelé à une sortie du commandement intégré de celui-ci. 

        Tout cela fait qu’il n’a pas davantage que FA la faveur des MSM. Et lui se dit prêt à faire des alliances, pourvu que ce soit l’intérêt de la France qui soit défendu. 


      • 2 votes
        Django Django 6 septembre 21:43

        @Qiroreur
        C’est une théorie que je ne partage pas. NDA veut en effet une Europe (comme une majorité des Français) parce que la France est un pays européen, que nous avons de liens avec nos voisins, des échanges culturels, commerciaux, politiques, et ce, depuis des siècles. Il est parfaitement possible de s’unir sur certaines questions (je t’invite à lire ce qu’il y a dans le prg et que j’ai mis en réponse à MaQ juste au-dessus

        Nous avons une histoire européenne certes, et sortir de l’UE ne veut pas dire se couper du monde. Nous continuerons évidement a avoir des échanges culturels, politique et commerciaux avec les pays européen. Je n’ai pas assez de temps ce soir a passer sur Ago pour t’expliquer pourquoi et comment une autre Europe est aussi dérisoire que de baser son futur sur une potentiel victoire au tirage du loto. Et d’ailleurs je n’ai pas la prétention de pouvoir t’apporter un peu plus de clairvoyance sur le sujet.

        Mais dis toi une chose , pour comprendre il faut revenir a l’histoire de la création européenne : comprendre le pourquoi, le par qui. Puis il faut faire le travail de comprendre les politiques, intérêts, histoires de chaque pays d’Europe pour se rendre compte que nos intérêts se court-circuitent obligatoirement. Seul un intérêt est finalement universel et peut etre commun pour les puissants d’Europe : celui du libéral mondialiste. Ensuite il faut comprendre le rôle des États Unis , de la Russie et de notre place au milieu de tout ça.. Et tant d’autres choses ... Si tu n’a pas fait un minimum le travail sur ces questions bien sur tu trouveras un NDA ou Mélenchon séduisant et les projets de NDA sont sympa sur le papier mais sont tout simplement irréalisable quand tu sais ce qu’il en est. Je t’invite et invite tout le monde d’ailleurs a regarder les conférences d’Asselineau (d’accord elles sont longue mais ça te prendra le même temps que de lire un gros bouquin) qui est peut être un homme politique discutable mais un remarquable conférencier. Regarde l’histoire de France, les 12 impasses de la construction européenne, qui gouverne la France et l’Europe. Ses conférences sont des puits d’informations. C’est assez clair et limpide et tu comprendras beaucoup de chose sur cette soit disant opposition.

        https://www.upr.fr/conferences


      • vote
        Django Django 6 septembre 21:56

        @Django
        La liberté, par l’indépendance de la Communauté vis-à-vis de tout Etat ou organisme tiers, notamment en matière de défense et de politique étrangère, • La paix par un pacte de non-agression entre pays membres,

        Je reviens très vite sur ce 1er sujet. . Sachant que les États unis et l’Allemagne n’ont absolument aucun intérêt à voir la Russie se rapprocher des pays d’Europe de l’est ... que crois tu qu’il se passera quand NDA viendra proposer son retour a l’Europe des nations ? Celui ou chaque pays d’Europe peut mener en tout indépendance sa propre politique .... Comment crois tu qu’il sera accueilli ? Tu crois qu’il ont fait tout ce chemin pour en revenir a ça ?

      

      Ajouter une réaction

      Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

      Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


      FAIRE UN DON







Palmarès