• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Comprendre comment on truque les sondages

Comprendre comment on truque les sondages

 

Philippe de Villiers vous explique comment il a monté dans les sondages grâce à son mécène.

 

Tags : Médias Philippe de Villiers Banques Sondages Polémique Manipulation Finance



Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • 4 votes
    wendigo wendigo 31 mai 10:45

     Soyons clair, nous sommes en "emporocratie" (ce mot ayant été retiré du dico, la définition en est "dictature du commerce), ce sont les lois du commerce qui dictent leurs volontés.
    Ecrire NOTE constitution, comme si on allait nous laisser faire, dans l’utopie c’est ce qui est à faire, dans le concret, c’est une vue de l’esprit, une idée juste rigolote.
    La seule chose à faire pour commencer, serait de retirer son pouvoir à cette emporocratie en cessant de l’alimenter par notre consommation ....
    Pourquoi j’ai dans l’idée que c’est perdu d’avance ?!


    • vote
      yoananda yoananda 31 mai 10:55

      @wendigo

      "comme si on allait nous laisser faire"

      Il existe une réponse à cette remarque, donnée par maQ à plusieurs reprises.

      Le système va s’effondrer.

      Et il faut donc préparer la suite : ceux qui auront lancé des idées gentilles vont être appelés à la rescousse après le grand chaos pour la grande reconstruction.

      Ceux qui ne nous ont pas laissé faire avant vont nous laisser faire après.

      On y crois très fort.

      smiley maQ]


    • vote
      gaijin gaijin 31 mai 10:58

      @yoananda
      un morceau du changement de paradigme ici :

      https://www.youtube.com/watch?v=14sy55oajGY


    • 3 votes
      wendigo wendigo 31 mai 11:05

      @yoananda

       STOP !
      Oui en effet le système va s’effondrer (il a même bien commencé) mais voila, à l’instar du mec qui se noie, il ne veut ni ne va crever tout seul. Sa chute va faire du bruit et surtout d’énormes dégâts (pour ne pas dire plus), qui ne sont pas actuellement imaginables. Le "après" ne peut donc pas se prévoir avant, il ne sera envisageable qu’une fois que les ruines auront cessées de fumer. Ce que je voulais dire plus haut c’est qu’il nous est impossible de pouvoir éviter et ou minimiser cette chute en compensant préventivement.


    • 1 vote
      yoananda yoananda 31 mai 11:11

      @gaijin
      déjà vu il y a un moment :

      1/ tout réduire à de l’altruisme est aussi con que tout réduire à de la compétition

      2/ les européens sont atteint d’altruisme pathologique. Habiller ça par du "changement de paradigme" n’y change rien.

      L’altruisme a été beaucoup étudié en sociobio et en théorie des jeux. 2 approches totalement différentes à la base, mais très intéressantes et complémentaires.

      L’altruisme a toujours existé, chez les animaux, ce n’est pas nouveau, ce n’est pas une évolution, juste une adaptation ... pas forcément souhaitable à mon sens.


    • 1 vote
      yoananda yoananda 31 mai 11:17

      @wendigo
      "il nous est impossible de pouvoir éviter et ou minimiser cette chute en compensant préventivement."

      Ce n’est pas ce que j’ai dit.


    • 1 vote
      maQiavel maQiavel 31 mai 11:18

      @yoananda

      -Il existe une réponse à cette remarque, donnée par maQ à plusieurs reprises.Le système va s’effondrer.

      Et il faut donc préparer la suite : ceux qui auront lancé des idées gentilles vont être appelés à la rescousse après le grand chaos pour la grande reconstruction.Ceux qui ne nous ont pas laissé faire avant vont nous laisser faire après.

      ------> Ouhlà, j’imagine que tu n’as pas du comprendre une réponse que je t’ai faites.   smiley

      -Déjà, oui je pense que le système va s’effondrer, cela ne signifie pas qu’il s’effondrera forcément, je peux me tromper, je n’en fait pas une certitude absolue.

      -Ensuite, ce n’est pas une question de gentil ou de méchant mais d’intérêts et de rapports de force. Grand chaos et grande reconstruction ne sont termes caricaturaux que je n’utilise pas. Parce que ça laisse supposer que tout va s’effondrer brutalement et sera reconstruit brutalement comme par enchantement, ce qui n’est pas du tout ma position. 

      -Je n’ai jamais dit que les classes dirigeantes allaient laisser faire , c’est absurde , ce qu’il y’a ce que les effondrements ouvrent des opportunités d’action ( ce dont on ne dispose pas aujourd’hui ) et ne pourront agir que ceux qui auront déjà élaboré des propositions et des alternatives concrètes. Mais fatalement, il faudra développer un rapport de force et il n’y a aucune certitude de victoire comme dans n’importe quel combat politique. 

      -Pour finir , que tu y crois très fort ou non importe peu finalement , l’important c’est que ceux qui aujourd’hui construisent des alternatives et qui demain se lanceront dans l’action politique croient que c’est possible , que rien n’est éternel et que la vie politique est changement permanent. Ceux qui ne croient en rien ne peuvent pas agir , en toute logique ... 


    • vote
      yoananda yoananda 31 mai 11:24

      @maQiavel
      oui, tu fais bien de préciser.

      En fait, j’ai fait un petit "mix" entre toi et Chouard : c’est surtout lui que je critiquais ... mais il est vrai que la manière dont je l’ai formulé laissait entendre que c’était toi qui parlait de "gentils". My bad.

      Je sais que Chouard à évolué aussi sur la question des rapports de force, mais bon ...


    • 2 votes
      wendigo wendigo 31 mai 11:39

      @yoananda

       Je n’ai pas dis que vous aviez dit, mon laïus commençant par "oui", ce n’était donc une contradiction, mais une précision.
      J’en profiterais pour écrire que nous pouvons par contre faire une chose, en cessant de consommer leurs saloperies, ça pourrait aider à précipiter un peu les choses, ce qui est, je vous l’accorde, une idée stupide attendu le nombre de con-sommateurs, qui ne peuvent se passer de leur trottinettes connectées et de leur dentifrice à rayures fluorées, par consommateurs je devrais plutôt écrire "junky".


    • vote
      yoananda yoananda 31 mai 11:45

      @wendigo
      avant le "Oui", il y avait un "STOP", c’était plus qu’ambigu.


    • vote
      wendigo wendigo 31 mai 13:18

      @yoananda

       Le stop était là pour calmer les hardeurs afin de rappeler les conditions de cette chute et leurs implications . Il me semblait bon de le rappeler avant de se mettre à chanter kumbaya la bouche en coeur !


    • 3 votes
      gaijin gaijin 31 mai 13:30

      @yoananda
      oui rien de nouveau en effet sauf la diffusion grand public d’infos que seuls les gens qui lisent des revues scientifiques connaissent .....

      ça n’est pas si neutre que ça d’introduire la notion de l’altruisme dans un monde dominé par ceux qui sont assez cons pour tout réduire a la compétition smiley smiley


    • vote
      yoananda yoananda 31 mai 16:29

      @gaijin
      je comprends, la réduction au "darwinisme social" (dans le sens "compétition") est en effet à corriger.

      Mais, de mémoire, ce docu tombe dans le travers inverse.


    • vote
      gaijin gaijin 31 mai 17:08

      @yoananda
      oui c’est un docu sur l’altruisme il ne parle en effet que de ça .... smiley


    • 1 vote
      Alren Alren 31 mai 17:08

      On comprend qu’après l’intervention sans interruption d’Étienne Chouard, il fallait impérativement supprimer l’émission "Ce soir ou jamais" !!!


      • vote
        Sylvain Sylvain 31 mai 23:32

        Je reviens sur le paragraphe de fin qui résume cette vidéo dont l’analyse me semble assez simpliste. 


        "L’élection n’est pas la démocratie, elle permet au puissant de confisquer le pouvoir politique" 

        Ça serait vrais si seul les puissants avaient l’occasion de se présenter aux élections, mais ce n’est pas le cas. 

        " sans engagements vis a vis des électeurs, ni possibilité de révocation en cas de trahison manifeste ( 2005, Hollande) " 

        Encore une fois c’est très simpliste, la possibilité de révocation dans notre systéme c’est l’élection suivante ! Si on ne tient pas ses engagements ou qu’on les trahit, on n’est pas réélu et on rentre chez soi, c’est ce qui se passe avec Hollande ou Sarkozy. 

        Concernant le referendum de 2005 on peut très bien rétorqué que les électeurs ont voté massivement pour Sarkozy qui s’était engagé ouvertement en faveur du OUI en 2005 et qui souhaitait valider une nouvelle constitution pour l’Europé. De même en 2017 les gens ont voté Macron en connaissance de cause, si ils veulent tant sortir du traité de Lisbonne, d’autres candidats existaient...

        Bien sur que le systéme de notre démocratie représentative n’est pas parfait et que la position de Chouard est bien plus intéressante, mais il ne faut pas pour autant croire que tout est abjecte et qu’il n’est en rien représentatif du ’peuple’ comme le montre cette video. 

        Quand on essaye d’analyser une situation il faut toujours se rappeler de cette phrase du diabolique Talleyrand "Tout ce qui est excessif est insignifiant"...


        • vote
          troletbuse 1er juin 13:49

          Un article où vous ne verrez pas Fergugus.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès