• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > DOCU Arte : Identités douloureuses - Les nouvelles droites en (...)

DOCU Arte : Identités douloureuses - Les nouvelles droites en Europe

Nationalistes et conservateurs, les jeunes identitaires sont vent debout contre l’immigration, l’islam et la mondialisation, unis par une haine du multiculturalisme, du métissage et du pluralisme démocratique. Voyage à travers l'Europe pour décrypter l’ascension de ces nouveaux mouvements d’extrême droite.

 

 

Ils se voient comme le fer de lance d’une vague politique qui prend de l’ampleur en Europe. Nationalistes et conservateurs, les jeunes identitaires sont vent debout contre l’immigration, l’islam et la mondialisation, unis par une haine du multiculturalisme, du métissage et du pluralisme démocratique. Leur cheval de bataille : le spectre du "grand remplacement", conséquence d'une "invasion musulmane" fantasmée. Incarnant un renouveau de l’extrême droite, ils constituent dans cette mouvance les mouvements de jeunesse les plus actifs sur le continent.

 

Nouveaux codes

 

S'ils n'en gardent pas moins des liens étroits avec les partis traditionnels de l'extrême droite (FN en France, FPÖ en Autriche, Pegida ou Alternative für Deutschland en Allemagne), leur communication politique et leur culture se veulent résolument "jeunes", entre street art, hip-hop et actions sur Internet. Pour comprendre les codes et les motivations de ces militants, le journaliste allemand d’origine grecque Manuel Gogos a rencontré les représentants de ces nouvelles droites européennes. Quelle identité veulent-ils préserver ? Contribuent-ils à banaliser les idées d’extrême droite ? De Berlin à Paris en passant par Vienne, cette enquête fouillée révèle les fondements idéologiques et les contradictions de ces mouvances identitaires.

 

ARTE

 

Tags : France Europe Allemagne Immigration Islam Mondialisation FN Autriche



Réagissez à l'article

12 réactions à cet article


  • 2 votes
    psychorigide psychorigide 1er juin 16:44

    Oui çà me va très bien merci pour la pub !
    Un identitaire *
    .
    Nos contradictions, on s’en occupe Manuel Gogol ! On t’interdit pas de rêver ni de te faire mettre, enfant de Tsipras  !  smiley


    • 5 votes
      Qiroreur Qiroreur 1er juin 18:43

      Le montage à charge, la musique, les commentaires (parfois par dessus les gens interviewés) qui sont insupportables tellement saturés en jugements... Aucun chiffre, aucune étude, aucune image de la réalité du changement de population, ah si, à la 49ième minute (sur 52...). Juste quelques secondes sur Barbès où, miracle ses yeux s’ouvrent et le narrateur se demande finalement si ce n’est pas un peu une réalité... mais, ça ne dure pas, là embraye immédiatement un type qui nous explique que l’identité ça change en permanence et ce genre de platitude.

      Il faudrait que ce reporter vienne faire un tour dans les banlieues de France, qu’il prenne un train ou un bus de banlieue à une heure de pointe parce que son"tour d’Europe"... est juste ridicule : il va en Allemagne, en Autriche et en France (le tout dans 5 ou 6 villes) et ça y est, il a tout compris. Il n’est pas allé en Suède, en Hollande, en Italie, en Belgique, en Angleterre... ni dans aucun quartier à majorité musulmane ou étrangère, juste qq images d’un quartier turc de Vienne et Barbès.
       
      La conclusion est pitoyable "nous ne pouvons pas laisser à l’extrême-droite le monopole des récits qui concernent nos patries, nos origines...". S’il y a bien une mouvance qui n’a aucun poids quant au "récit", au roman national, etc. c’est bien l’extrême-droite. 

      Reportage idéologique minable qui ne traite de rien et qui se contente de jugements superficiels. 

      • 3 votes
        yoananda yoananda 1er juin 22:15

        @Qiroreur
        l’identité c’est ce qui reste quand tout le reste à changé !

        J’aime beaucoup cette définition.


      • 2 votes
        sirocco sirocco 2 juin 01:23

        @Qiroreur

        "Reportage idéologique minable qui ne traite de rien et qui se contente de jugements superficiels."

        Bien dit. Il n’y a de toute façon aucune objectivité ni aucune honnêteté d’information à attendre de la part d’ARTE. Cette chaîne se consacre entièrement à la propagande. Depuis des mois et des mois, elle a multiplié les émissions de toutes sortes (pseudo culturelles, thématiques, reportages, journaux y compris à destination des enfants qui font l’objet d’un conditionnement effréné) pour - s’agissant de l’immigration - nous faire accepter l’idée que l’accueil des hordes de migrants qui déferlent sur les pays européens est pour nous un devoir, une chance et une merveilleuse source d’enrichissements en tous genres. Ce qu’il n’est évidemment pas.

        Pour comprendre les raisons d’un tel bourrage de crâne, il faut se rappeler qu’à l’origine il y a le projet d’Israël de démanteler la Syrie et l’Irak et de partitionner ces pays pour prendre le contrôle de certaines régions, ce qui sera plus facile à réaliser s’il y a moins de résistance. Avec l’aide de ses alliés atlantistes, l’Etat sioniste s’est donc employé à vider autant que possible la Syrie de ses habitants, poussant ceux-ci à partir refaire leur vie en Europe. ARTE étant un porte-parole d’Israël, cela nous donne entre autres toute cette propagande autour de l’accueil des migrants.


      • 1 vote
        Sylvain Sylvain 1er juin 22:02

        C’est con le documentaire aurait pu être intéressant si il n’y avait pas eu cette insupportable voix off qui nous démontre minute après minute l’absence totale d’objectivité du réalisateur concernant le sujet qu’il traite. 


        50 minutes c’est aussi bien trop court pour analyser le mouvement identitaire dans différents pays, il aurait du se concentrer sur un pays et analyser plus en profondeur cette mouvance. 

        • 1 vote
          pegase pegase 2 juin 09:08

          Mouais .... encore Sorros et la CIA, tous le même tee shirt, tous en rang d’oignon, parfaitement organisés et alignés avec le bras tendu..... ça pue grave !

          Comparez avec "la France libre" pendant l’occupation, absolument rien à voir ...


          • 2 votes
            ged252 2 juin 17:24

            Oui le problème c’est cette extrême droite, pleine de haine et de fantasme  :
            .
            "unis par une haine du multiculturalisme, du métissage et du pluralisme démocratique. Leur cheval de bataille : le spectre du "grand remplacement", conséquence d’une "invasion musulmane" fantasmée."
            .
            Le problème c’est qu’il n’y a pas de haine du multiculturalisme, et du reste, il y a les problèmes sociaux, culturels et de criminalité qu’apporte le multiculturalisme. Et il y a les gens qui sont dans le "déni de réalité" de cette réalité.
            .
            Les gens qui sont dans ce déni de réalité sont les aliénés dont parlent Buisson.
             ;
            D’ailleurs il n’y a pas d’extrême droite, il y a des gens qui voient clairs, et qui annoncent les très graves problèmes qui arrivent, et il y les gens qui préfèrent dire que tout va bien, et que ceux qui décrivent ou annoncent les problèmes sont .. des fachos, des racistes, des intolérants, des extrémistes, des menteurs, des fous ....
            .
            Ces gens nient la réalité parce qu’ils ont créé cette réalité, et qu’elle est si horrible, qu’ils préfèrent la nier. La reconnaitre serait avouer qu’ils en sont responsables, qu’ils l’ont créé de toute pièce.


            • 2 votes
              ged252 2 juin 17:32

              Quand on pense que 66% des Français ont voté Macron, c’est du délire, 66 % des gens dans le déni de réalité.
              .
              Si vous voulez connaitre la vraie nature de ces gens, ce n’est pas difficile, il vous suffit de leur annoncer que vous votez Front National, et aussitôt vous allez voir le changement : ils vont se mettre à écumer de rage, les cornes du diable vont pousser sur leur front, la bave leur vient aux lèvres, leurs dents aigues se découvrent.
              .
              De gens agréables, bienveillant et posé, une métamorphose se produit, ils deviennent effrayants
              .
              Parmi ces gens une grande partie sont des fonctionnaires, ce sont ces gens avec lesquels vous êtes obligé d’avoir des relations, que vous le vouliez ou non. Et auxquels vous ne pouvez donc pas parler comme vous le souhaiteriez puisque si vous leur parlez de la réalité que vous vivez, ils la nieront, et si vous insistez, ils se mettront en colère très fort contre vous.


              • 2 votes
                ged252 2 juin 17:37

                Combien d’aliénés parmi les fonctionnaires ?
                .
                Comment les Français peuvent -ils confier leurs enfants, à des gens qui vont les aliéner, en faire des fous ?.
                .
                C’est très dangereux dans ce contexte de dire qu’on est FN, on risque les représailles de ces gens-là, par exemple Oriane Borja, une ancienne du FN, qui élève seule ses 4 enfants, et qui touche le SMIC, a eut droit un contrôle fiscal.
                .
                J’ai entendu d’autres personnes qui ont eut des contrôles fiscaux sans raison, uniquement parce qu’on a su qu’ils étaient FN.


                • vote
                  spoty spoty 4 juin 08:29

                  De l’Arte 100 % pure porc , un reportage hors-sol, caricatural, grotesque même, des dessinateurs, journalistes se sont fait massacrer, des territoires perdus de la République deviennent des Molenbeek, et le type va en immersion chez les identitaires mwouarff quant aux merveilles du multiculturalisme c’est vrai que la multiplication de femmes portant des voiles islamiques, subir les jérémiades de cette religion , merci le CCIF, et voir des campagnes d’affichages contre l’excision en France annonce un future merveilleux..


                  • vote
                    Toyet 4 juin 08:30

                    il faut détruire la droite ou l’extrême pour vous faire plaisir, parce que la droite véhicule encore des valeurs, en face nous n’avons que du marketing, cette propagande nauséabonde proposée par ARTE en est la preuve par l’image.

                    

                    Ajouter une réaction

                    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                    FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Donatien


Voir ses articles







Palmarès