• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Emplois fictifs : Sarko rembourse les dettes de Chirac

Emplois fictifs : Sarko rembourse les dettes de Chirac

 
Dans l’affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris, Nicolas Sarkozy rembourse une grosse partie des dettes de Chirac en échange de quoi Bertrand Delanoë ne se porte pas partie civile. Cet accord a été révélé par le Canard enchaîné en juillet dernier alors même que les principaux dirigeants de l’UMP l’ignorait....
 
1,65 million d’euros. C’est la somme que l’UMP s’apprête à verser à la mairie de Paris. Elle « correspond aux trois quarts de la facture des 21 emplois fictifs qui valent aujourd’hui à Chirac d’être renvoyé en correctionnelle », rapporte le Canard enchaîné du 25 août. Pour les lecteurs de l’hebdomadaire satirique cette information est connue depuis environ un mois.
 
Le 28 juillet dernier le journal rapportait que Nicolas Sarkozy et Jacques Chirac s’étaient retrouvés autour d’un bon diner (vidéo du haut). A l’époque, le 15 juin, la presse (ici Le Parisien), avait expliqué qu’à l’issue de repas cordial, ni Bernadette Chirac, ni son mari, " ni le chef de l’Etat reparti le premier n’ont dit de quoi ils avaient parlé." On se perdait alors en conjectures : "ils auront certainement évoqué le souvenir du général De Gaulle, à deux jours du 70e anniversaire de l’appel du 18 juin."
 
Ou encore : ces rendez-vous réguliers [réguliers ? La dernière fois qu’ils se sont vus c’était en janvier pour les funérailles de Philippe Seguin] donnent l’occasion à l’actuel et à l’ancien président de faire un grand tour des sujets d’actualité, au sens très large"(ce sont les termes de l’entourage de Jacques Chirac repris par France 2).
 
En réalité ce déjeuner n’avait rien d’anecdotique. A l’époque Le Post expliquait que "cette rencontre [...] voulue par l’Elysée", intervenait "quatre jours avant le lancement du "mouvement" politique de Dominique de Villepin. Et dans une période où l’actuel chef de l’Etat s’active pour affaiblir l’ex-Premier ministre, qui pourrait être un de ses rivaux lors de la prochaine présidentielle."
 
Le 28 juillet le Canard en dit plus et révèle que "Sarko avait proposé au couple Chirac l’aide de l’UMP pour rembourser la mairie". Un dédommagement réclamé par Bertrand Delanoë (vidéo du milieu).
 
Mais le plus piquant dans l’affaire, c’est que les petits soldats de l’UMP se sont indignés. Xavier Bertrand (vidéo du bas) et Dominique Paillé en tête s’en sont pris au Canard, l’accusant de colporter des ragots. Récitant leur leçon bien apprise, ils répètent dans toutes les radios que le Canard enchaîné n’est pas le Journal officiel de la république. Pas officiel, mais mieux renseigné qu’eux.
 
Pourtant, on ne peut pas les accuser d’avoir été de mauvaise foi. Sarkozy avait tout simplement oublier de les prévenir du petit accord passé avec Jacques Chirac...

Tags : Politique Information et Médias Paris Scandale UMP Jacques Chirac PS Nicolas Sarkozy



Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • 9 votes
    L’auvergnat 26 août 2010 10:36

    Allez, on va laver son linge sale en famille. 
    Mais si vous savez bien..... la grande famille des politiciens magouilleurs de tous bords.
    Hé hop : on remet les compteurs à zéro, et puis......... ça arrange tous le monde.
    A oui, il peux dire merci à Maman le grand Jacques........


    • 5 votes
      impertinent3 impertinent3 26 août 2010 10:57

      C’est le prix à payer par Sarko, par l’intermédiaire de son club électoral (UMP) pour le soutien implicite de Chirac en 2007.

      Une fois la ville de Paris remboursée, le procès derrière Chirac, quelque chose me dit que Chichi va se lâcher et que ça va être la fête à Sarko.


    • 6 votes
      alberto 26 août 2010 10:50

      D’où provient le pognon (1,65 millions d’ €, ça fait bu blé !) de l’UMP ?

      Ceci dit, le Grand Jacques, il devait avoir de sacrées munitions pour emmerder le petit, car à ce que l’on disait, c’était loin d’être le grand amour...

      Moi, je m’en foutrais à condition d’être sûr qu’y a pas un peu de mes impôts pour financer cette magouille ?

      Bien vu, olivier !

      Bien à vous.


      • vote
        Machiavel 26 août 2010 12:06

        Encore une attaque de casinos !
        ils appellent ça la sécurité ou plutôt leur sécurité ...


        • 4 votes
          HELIOS HELIOS 26 août 2010 17:12

          Jacques Chirac, comme Charles Pasqua a largement eu le temps de remplir ses petits dossiers. il ne me semble donc pas anormal que Nicolas Sarkozy se sente "obligé" de participer aux frais...

          Ce chantage de l’ex president ne doit pas faire plaisir au président actuel surtout lorsqu’il s’agit d’arroser Delanoé, un rival potentiel d’un parti politique adverse.

          Quand a l’origine de l’argent, effectivement il serait interressant d’en connaitre l’origine, car, hormis si c’est le fruit d’un contrat d’assurance (contre quoi ?), il ne peut qu’etre que le fruit d’un abus de bien social privé ou public, c’est a dire dans ce dernier cas, de l’argent d’un etat exangue qu’on extorque a un peuple laminé,.. pour regler les fautes de truands !

          Quand a Delanoè, en abandonnant les poursuites, il demontre bien son appartenance a la même bande de requins qui ne se mangent pas entre eux, et qu’il n’a pas de c... (on le savait déjà) et que l’interet des parisiens et des français passe tres loin derriere ses magouilles (ça rime)
          .
          Se prepare-il a monayer une future responsabilité "nationale" ou achete t-til une sorte de soutien occulte pour perturber les primaires du PS pour mieux diviser ensuite ?


          • 4 votes
            lemanu lemanu 26 août 2010 18:00

            Morale collatérale de l’histoire :
            Compte-tenu du fait, je pense incontesté, que Chirac n’est qu’un enfant de cœur à côté, par exemple, de son vautour de successeur, et qu’il se propose, comme ça, là, de sortir plus d’un demi-million d’euro de sa poche, on comprend qu’ils se battent tous pour la place : Ça reste quand même statistiquement bien plus sûr que le loto...


            • 1 vote
              DIVA DIVA 26 août 2010 21:28

              Bah, quoi qu’il arrive, ça ne leur coûte rien puisque c’est l’argent de nos impôts qui régale !


              • 2 votes
                choucas 26 août 2010 23:26

                La trésorerie de l’UMP est effectivement monumentale pour faire face sans véritable difficulté à une telle dépense.(après paiemement sera-t-elle toujours aussi confortable ?)
                D’où vient cet argent ? Hé bien pour l’essentiel, de nos poches de contribuables.
                C’est-y pas beau ça de savoir qu’on va garnir les caisses PS de la Mairie de Paris et qu’en définitive, c’est nous braves pommes qui avons payés sonnants et trébuchants (moyenne de 104.500€ par "salarié", sympa d’être l’ami de nos dirigeants !) de confortables emplois fictifs à des ex collaborateurs électoraux du Maire et futur Président...
                C’est une morale bien française !...
                A noter qu’heureusement, les vaches étant bien gardées, côté opposition ils ont plutôt intérêt à la fermer car si l’on gratte un peu, aye aye aye...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles







Palmarès