• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Etienne Chouard répond aux questions de la Tvnet

Etienne Chouard répond aux questions de la Tvnet

Etienne CHOUARD nous parle de l’importance de la constitution écrite par les citoyens pour garantir la démocratie. Fustige la démocratie représentative, où dominent "les maîtres" qui nous gouvernent.

Tags : Démocratie



Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • 9 votes
    ffi 26 septembre 2011 20:21

    Si tu savais le nombre de fois où il a été traité de Facho du fait qu’il remette en cause la loi 73-7...


  • 10 votes
    gazatouslesetages 26 septembre 2011 21:20

    "Si tu savais le nombre de fois où il a été traité de Facho du fait qu’il remette en cause la loi 73-7..."
    .

    c’est aussi parce qu’il est souverainiste.. le gros mot qui vaut le sobriquet de facho par les jeunes gauchistes abrutis.
    D’ailleurs étonnant que le Nulasse approuve le souverainiste E Chouard..


  • 9 votes
    logan2 26 septembre 2011 21:31

    Chouard est de gauche. C’est pas demain la veille qu’il votera pour le FN ^^


  • 7 votes
    gazatouslesetages 26 septembre 2011 22:43

    meuh oui mon petit einstein, les esprits faibles ne font que constater qu’E. Chouard (comme tant d’autres) a été traité de facho parce qu’il est souverainiste et contre la loi de 73.
    Je vois pas ce que le FN vient faire là, à part pour faire une pirouette quoi.


  • 6 votes
    logan2 27 septembre 2011 00:55

    Je sais que tu es du FN et je soulignais l’évidente contradiction qu’il y avait entre ta haine, que dis-je, ton dégoût viscéral que nous t’inspirons, nous autres les gauchistes, et le fait que tu trouvais Chouard, un de ces gauchistes justement, très cool :p C’est tout.

    Cela devrait te faire tilter pourtant que la dénonciation de la loi de 1973 est commencé par un groupe de gauchistes comme Etienne chouard en 2005 ou Cheminade bien avant qui dénonçait déjà la privatisation de la création monétaire en 2002 ? ;)
    Deux personnes profondément hostiles au FN pourtant ^^


  • 4 votes
    gazatouslesetages 27 septembre 2011 01:23

    Pas de bol, je soutiens E Chouard depuis un moment déjà, tout comme je m’intéresse à J Sapir, ou E Todd (qui sont de gauche et non gauchiste).
    Tu dois me confondre, car le seul que je soutiens politiquement pour 2012, c’est F Asselineau.

    à moins que tu ne fasses le raccourci comme tu aimes tant les faire : souverainisme = FN = facho ? smiley


  • 2 votes
    logan2 27 septembre 2011 14:19

    si tu soutiens etienne chouard, tu es donc comme lui pour l’accueil des immigrés et la régularisation des sans papiers, tu es d’accord avec lui sur le fait que c’est une question qui n’a rien de centrale ?


  • vote
    gazatouslesetages 27 septembre 2011 15:11

    si tu soutiens etienne chouard, tu es donc comme lui pour l’accueil des immigrés et la régularisation des sans papiers, tu es d’accord avec lui sur le fait que c’est une question qui n’a rien de centrale ?
    .
    Non, je soutiens les thèses d’E Chouard sur la souveraineté, l’indépendance de la France, sa sortie de l’europe et je trouve intéressante ses positions sur les parties politiques.
    En aucun cas, j’ai affirmé que j’étais d’accord à 100 % sur tous les sujets (économiques notamment) -mais d’ailleurs, j’aimerais bien que tu me retrouves ses discours pro-immigrationnistes, par curiosité-

    Et tout comme je soutiens F Asselineau (pour la sortie de l’europe), doit-je être nécessairement d’accord avec toutes ses paroles ? 
    Je vois bien que ça t’embête qu’E. Chouard soit souverainiste, parce que tu ne peux pas le traiter de facho mais bon, ce n’est pas parce que toi le petit prétentieux, es partisan du culte de la personnalité envers ton gourou méluche que tout le monde devrait avoir le même comportement hein..


  • vote
    djullius 10 avril 2012 20:31

    Il est pour la gauche et soutien Jacques Généreux, mais affirme qu’il est urgent de sortie de l’union européen, et votera que pour un partie qui le fera. Y’en à que 2 FN et Debout la république.

    C’est d’ailleurs pour les même raison que j’ai pris la carte de membre le mois dernier de ces 2 partie. Car il vital d’en sortir pour la reconstruire en démocratie en avant quelle nous bouffer.
    Ou et le FN s’apparente pour ma part dans la vrai ligniez du général de Gaule pas comme les autre foçu.

    Et le FN sera un vrai barrage au nouvelle ordre mondial, car il ne reste plus que très peu de temps. Seule quelque pays forme les dernier rempart d’une vrai résistance : Syrie Iran Algérie Vénézuela. La Libye est en train de tomber dans leurs mains, et il sont diaboliser Kadhafi alors que la Libye était certainement le pays le plus démocratique du monde !!! Le peuple y était souverain, 600 000 Habitants participer au débat politique et des lois.


  • 21 votes
    Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 26 septembre 2011 13:17

    Son propos rejoint celui de l’épistémologue Popper qui se fondait sur sa théorie de la science pour affirmer que l’important n’est pas tant de trouver un moyen parfait de sélectionner un homme politique idéal, mais plutôt de trouver un type d’organisation qui pourrait concrètement empêcher tout homme politique - bon ou mauvais - d’abuser du pouvoir. 


    • 4 votes
      Erca 26 septembre 2011 17:43

      Cette pensée semble très bien rejoindre celle d’un Spinoza, qui dit exactement la même chose.


    • 4 votes
      ffi 26 septembre 2011 20:20

      Le régime idéal serait :
      - monarque pour la continuité de l’institution et actions dans l’urgence.
      - gouvernement et parlement pour gérer les affaires courantes.
      - démocratie directe pour les choix de société.
      .
      C’est peu ou prou celui du Liechtenstein.


      • 7 votes
        QaviQeQuarQo davideduardo 26 septembre 2011 21:24

        et si le monarque est corrompu tu fait comment ?


      • 3 votes
        ffi 27 septembre 2011 03:08

        @davidedouardo :
        Si un président est corrompu, il met le maximum d’argent de coté sur des comptes à l’étranger, et à la fin de son mandat, il s’enfuit en mettant en sécurité sa famille. C’est la méthode "après moi, le déluge".
        .
        Si le roi est corrompu, il refile le problème à son fils : c’est la méthode "après moi, mon fils".
        .
        Y a rien de mieux pour responsabiliser un chef d’état que de le tenir par la corde sensible de l’amour paternel.


      • vote
        djullius 10 avril 2012 20:50

        Sauf s’il réussir à en fumer tout le monde et faire passer des lois le rendent intouchable ou incontestable.

        Mais le problème n’ai pas le politique. Mais le pouvoir des riches sur les politiques car même en changeant l’homme le problème reste !


      • 5 votes
        skylee skylee 26 septembre 2011 20:21

        en tout cas j’aurais aimé l’avoir comme professeur


        • 1 vote
          stabilob0ss stabilob0ss 26 septembre 2011 22:23

          C’est clair, ce type est un oracle !


        • 6 votes
          gazatouslesetages 26 septembre 2011 21:27

          finalement sur ce qu’il dit sur les partis il a raison. Ils ne servent qu’à gagner des élections et j’ai pu constater en participant à des organisations politiques, que quiconque n’appartient pas au sérail est un "ennemi". c’est insupportable..


          • 1 vote
            logan2 26 septembre 2011 21:34

            C’est caricatural. Tout le monde n’a pas cette mentalité fort heureusement dans les partis politiques. On appelle cela le sectarisme justement. Au contraire, certains essaient de rassembler le plus de monde et n’hésitent pas à faire des alliances avec d’autres partis, bref tout le contraire du sectarisme.


          • 3 votes
            stabilob0ss stabilob0ss 26 septembre 2011 22:19

            Que certains s’essaye à faire les choses bien n’enlève rien au fait que s’il y a des moutons noirs, ils prennent le dessus dans tous les cas, car n’agissant pas dans les règles : ils trichent. Et donc gagnent, souvent... très souvent.


            NDLR : cette phrase est volontairement gentille et ne reflète pas l’état d’esprit de l’auteur smiley

          • 2 votes
            ffi 27 septembre 2011 03:26

            Le problème des partis, c’est qu’un intérêt se surajoute à l’intérêt du peuple qu’il doivent défendre : l’intérêt du parti.
            .
            Les partis sont des corporations politiques dont le but est de conquérir le gouvernement.
            .
            Croire qu’un parti est une simple assemblée dont le but est l’intérêt du peuple, c’est comme croire que le seul but de Mac Donald est de nourrir le peuple...
            .
            Mettre un bulletin/billet dans l’urne/caisse pour élire/acheter un candidat/produit issu des partis/marques concourant aux suffrages/enchères.
            .
            (Art 4 de la constitution : les partis concourent au suffrage.)
            .
            C’est la politique selon le modèle du commerce. D’où les surenchères, les polémiques, les caricatures, la propagande (publicité)... etc. D’où le nom : "démocratie libérale".
            .
            Je ne suis pas contre l’existence des partis, mais de là à en faire l’alpha et l’oméga de la politique... Les métiers de commercial et celui de politique n’ont rien à voir. Cela ne demande pas les même savoirs-faire. Les partis ne peuvent se substituer au peuple.
            .
            C’est pour cela qu’il faut une démocratie directe.
            .
            C’est pour cela que le poste d’autorité suprême ne doit pas être mis aux enchères, par la nécessité de contrôler les partis.


          • 2 votes
            Erca 27 septembre 2011 14:44

            A ce sujet, lire d’urgence la "note sur la suppression générale des partis politiques" de Simone Weil (disponible sur le site d’Etienne Chouard).


          • vote
            ffi 27 septembre 2011 21:56

            L’analyse de Simone Veil est lumineuse, et j’y ai retrouvé exactement ce que j’ai pu voir au sein des partis où je fus encarté.
            .
            Cela dit, supprimer les partis me semble excessif, il s’agit de les remettre à une place moins proéminente. Le chef d’état ne doit faire partie d’aucun parti (un roi), et la démocratie doit être directe sur les grands enjeux du pays.


          • vote
            Erca 28 septembre 2011 00:08

            On pourrait déjà commencer par supprimer les partis qui ont contrevenu à l’article 4 de la Constitution : "les partis doivent respecter la souveraineté nationale et la démocratie"...


            A savoir l’UMP et le PS.

          • 3 votes
            stabilob0ss stabilob0ss 26 septembre 2011 22:21
            Chouard président de la constituante !
            Chouard président de la constituante !
            Chouard président de la constituante !
            Chouard président de la constituante !
            Chouard président de la constituante !
            Chouard président de la constituante !
            Chouard président de la constituante !
            Chouard président de la constituante !
            Chouard président de la constituante !
            Chouard président de la constituante !
            Chouard président de la constituante !
            ...

            • 2 votes
              Erca 27 septembre 2011 14:41

              En tout cas, candidat à la présidentielle, ça enverrait du pâté. Ce serait le symbole parfait capable de rassembler les forces du non de 2005. Le problème, c’est qu’il lui faudrait des moyens qu’il n’a pas du tout...


            • 4 votes
              bobov 27 septembre 2011 00:58

              Le gars qui pose les questions, qu’est-ce qu’il est pénible !


              • 1 vote
                logan2 27 septembre 2011 00:59

                Oui l’UMP et le PS ont le dessus, mais cela ne suffit pas à justifier une généralisation abusive et caricaturale de leurs pratiques oligarchiques à tous les partis politiques. Le pouvoir corrompt. Etienne le sait. Et il oublie que des tas de partis n’ont encore jamais été au pouvoir et que tous ces gens mènent un combat sincère.
                Il semble que comme dans le reste de la société il y ait des crapules, et aussi des gens biens.
                Il ne viendrait pourtant jamais à l’idée de quiconque de faire comme si tout le monde avait les mêmes comportements que quelques uns.

                Etienne Chouard se trompe sur bien des choses en faisant une telle erreur de discernement.


                • 9 votes
                  Slim GAIGI Slim GAIGI 27 septembre 2011 02:39

                  Logan, Etienne CHOUARD répondrait certainement (mais comme il parcoure parfois ce lieu, il pourra peut-être répondre par lui-même) que les partis politiques grands comme petits sont remplis de gens sincères qui font du bon boulot à leur niveau (il a évoqué les maires des milliers de communes françaises qui font du bon boulot). Mais il dirait que ces hommes tout aussi honnêtes qu’ils sont ne mesurent pas que le pouvoir ne s’acquiert mécaniquement qu’en mettant le doigt 99 fois sur 100 dans un engrenage mafieux :
                  - pour être élu il faut que je sois connu et apprécié
                  - pour être connu il faut faire de la publicité
                  - pour être apprécié il faut faire de la communication
                  - pour la comm et la pub à grande échelle il faut des millions
                  - pour obtenir des millions il faut que les fortunes m’aident
                  - pour que les fortunés aident il faut leur donner des gages
                  - une fois élu, soit je trahis les électeurs, soit je trahis les fortunés
                  CQFD.
                  L’expérience montre que l’électeur est trahi et rarement le fortuné.

                  Bref, la cohérence de CHOUARD n’est pas remise en cause par l’argument de Logan.
                  Soit on comprend la perversité du système en place qui ne sert pas l’intérêt général et on le combat, soit on ne le comprend pas ou on l’espère et on le sert. Un homme bon peut mettre tout son coeur à servir une cause qui va à l’encontre de ses valeurs tant qu’il l’ignore.
                  Le jour où il le sait, il devient soit résistant, soit traître.


                • 3 votes
                  dup 27 septembre 2011 09:35

                  j’ai bu ses paroles comme si c’était les miennes . Il dit des évidences et devrait s’approcher de François Asselineau qui dans le fond pense pareil . Ce dernier a démonté sa proposition du tirage au sort . Ils ont le 2 raison ,mais cette notion de tirage au sort est capitale pour moi. A un certain stade de l’état il est indispensable que les postes soient pourvus par des gens qui ont vocation de le faire et non qui sont à la solde d’un lobby. IL Y A PAS D’AUTRE MOYEN ! l’homme est ce qu’il est et il faut faire avec ! Le tirage au sort ne permet pas à un groupe ou un individu de se profiler par l’argent , le pourvoir ou l’orgueil.
                  Pas de plan de domination . Et c’est là que les 2 sont pas d’accord : il est évident que l’on peut choisir que parmis les candidats qui ont par leur passé fourni la preuve qu’ils sont ’papables’ . Les questions sont si complexes qu’on peut pas les attriibuer le pouvoir au premier venu comme un billet de loterie. Les solutions restent à trouver . Bon .. on cause on cause....., mais de toutes façon ceux qui ont les manettes les lâcheront pas , même si la solution est bonne. Je crains qu’on finira avec un avenir affreux car les choses s’accélèrent


                  • vote
                    zelectron zelectron 27 septembre 2011 14:17

                    Je ne suis pas d’accord avec Chouard (il ne possède pas la science infuse, moi non plus)
                    Je serais plutôt partisan plutôt que de tenir comptes des 8 millions 687 238,31 revendications plus ou moins bien exprimées par les uns ou les autres d’adopter une seule et unique mesure :
                    20, 50 ou 100 "jurés" tirés au sort pour conseiller, punir ou récompenser l’élu auquel ils seraient affectés.
                    Là, je prend le pari qu’il y aura bien moins de candidats fantaisistes, puisqu’ils pourront même être révoqués en cas de fautes, en revanche ils recevront parfois jusqu’à 100 000 € si ils le méritent (pas tous les jours, limitation annuelle par exemple, à discuter + ou - ?)
                    Un roman (très agréable à lire) illustre ce mode de désignation d’un dirigeant de l’empire (Le Sceptre du hasard, roman, fleuve noir, 1968, Gilles d’Argyre [Gérard Klein])


                    • vote
                      Anthony le Libre Teamspeak Anthony le Libre Teamspeak 27 septembre 2011 19:40

                      Etienne Chouard fera une conférence en ligne le dimanche 2 Octobre, sur le Libre Teamspeak. Pour y assister : http://lelibrets.blogspot.com/p/rejoignez-nous_29.html



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

tvnetcitoyenne

tvnetcitoyenne
Voir ses articles







Palmarès