Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Fillon à propos de la politique de Hollande sur la Syrie : "la meute de (...)

Fillon à propos de la politique de Hollande sur la Syrie : "la meute de chiens aboie, François Fillon passe, persiste et signe" !

Au lendemain du triomphe de François Fillon au premier tour de la primaire de la droite, rendant probable sa désignation comme le candidat de la droite et du centre, et partant FAVORI de l'élection présidentielle de 2017, la vidéo suivante vaut son pesant d'or !

 

Ce qui est le plus étonnant, c'est qu'elle ne semble pas trop l'avoir handicapé ce dimanche 20 novembre, alors que persiste dans les médias le slogan assourdissant :

 

"Assad assassin de son peuple" prononcé en permanence par la plupart des médias, et autres politiques, suivant en cela la paire Fabius/Hollande !

 

Tout se passe comme si les médias étaient encore groggy, et avaient du mal à se remettre du triomphe de Donald Trump, craignant un nouveau désaveu cinglant à leurs affirmations péremptoires !

 

La vidéo :
François Fillon laisse aboyer les chiens et réaffirme sa préférence russe sur le dossier syrien
La meute de chiens aboie, François Fillon passe, « persiste et signe » même, selon ses propres dires ; et il ajoute : « La réaction brutale et faussement outrée de quelques socialistes est dérisoire. Elle montre que je suis devenu une cible pour la gauche dont je ne crains ni les coups ni les intimidations. Mais surtout, cette réaction prouve que j'ai touché juste. N'en déplaisent à ceux qui pensent que servir la France c'est platement taire les erreurs de son gouvernement, je persiste et je signe : face au drame syrien, le Chef de l'Etat a fait preuve de précipitation en négligeant le rôle de l'ONU, en se plaçant sans prudence dans le sillage de nos amis américains, en ignorant nos partenaires européens, en oubliant le rôle de la Russie, en sous-estimant surtout les conséquences d'une action militaire sans buts politiques clairs ».

 

 

Tags : Etats-Unis ONU Information et Médias Elections Désinformation François Hollande Russie Regard sur les médias François Fillon Nicolas Sarkozy Guerre Barack Obama Syrie Laurent Fabius Vladimir Poutine Manipulation Donald Trump



Réagissez à l'article

19 réactions à cet article


  • 2 votes
    maQiavel maQiavel 22 novembre 14:23

    Posture. 


    • 2 votes
      Hijack ... Hijack ... 22 novembre 15:22

      J’ignore si ses positions dernièrement déclarées en politique internationales sont vraies et sincères ... mais ils auront au moins servi à faire se questionner les médias menteurs.


      • 4 votes
        Doctorix Doctorix 22 novembre 15:51

        Peu importe qui le dit.

        L’important est que ce soit dit.
        Cela marque un tournant dans ce qui se passe dans l’espace médiatique.
        Fillon exprime vis-a-vis des Russes, et des sanctions ce que pense l’immense majorité des Français.
        Un peu de courage encore, et il nous dira peut-être ce qu’il faut vraiment penser d’Assad.

        • vote
          Cobat19 Cobat19 23 novembre 16:19

          @Doctorix

          A mon avis il s’agit d’une réaction de circonstance, une fois au pouvoir Fillon ne fera rien pour la vérité en Syrie. Souvenez vous de Holland avec sont :

          "Mon adversaire, c’est le monde de la finance".




        • 2 votes
          Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 23 novembre 20:07

          Cobat19 23 novembre 16:19

          @Doctorix

          A mon avis il s’agit d’une réaction de circonstance, une fois au pouvoir Fillon ne fera rien pour la vérité en Syrie. Souvenez vous de Holland avec sont :

          "Mon adversaire, c’est le monde de la finance".

          °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

          @Cobat19

          A priori il n’avait rien à gagner à se mettre à dos l’axe du bien ; et il n’est pas assez con pour ne pas le savoir !

          1l est habile, c’est sur : mais là il faudrait qu’il soit un sacré maquiavel pour que ça ne soit qu’une posture ! Par contre a-t-il les épaules assez larges pour résister aux pressions de toutes sortes qui ne vont pas manquer d’arriver ?

          Dautre part l’élection de Trump l’invite à persévérer, car affaiblissant le camp de l’axe du bien sur le sujet !

          Merci

          wait and see

          CQFD CQFD


        • vote
          Cobat19 Cobat19 24 novembre 12:28

          @Mao-Tsé-Toung

          "A priori il n’avait rien à gagner à se mettre à dos l’axe du bien"


          Bien sur que si, la place du président de la république. Certains vendrai leur mère pour ce trône...


          "D’autre part l’élection de Trump l’invite à persévérer, car affaiblissant le camp de l’axe du bien sur le sujet !"


          Effectivement, sur ce point vous avez raison, l’élection de Trump est une donnée que je n’avais pas prit en compte.


        • vote
          Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 24 novembre 14:03

          Cobat19 24 novembre 12:28

          @Mao-Tsé-Toung

          "A priori il n’avait rien à gagner à se mettre à dos l’axe du bien"


          Bien sur que si, la place du président de la république. Certains vendrai leur mère pour ce trône...

          °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

          @Cobat19

           Ok Cobat19... mais pour Fillon votre commentaire oublie le chronos, sans parler du kairos !

          Merci quand meme

          CQFD CQFD


        • 2 votes
          sls0 sls0 22 novembre 16:22

          Un peu de bon sens.
          Ne plus être aux ordres de département d’état US c’est bien, en profiter de ne plus être aux ordres de Wall Street c’est beaucoup mieux.


          • 2 votes
            zzz999 22 novembre 16:41

            @sls0

            Ca c’est pas gagné, à moins de revenir sur la loi Pompidou-Giscard de 2003 et reprendre la création monétaire, ce qui ne se fera pas sans de multiples assassinats à très haut niveau ou des révélations scandaleuses à côté desquelles l’affaire Dutroux aura l’air d’une bluette.


          • vote
            Doctorix Doctorix 24 novembre 15:54

            @zzz999

            C’est 1973.


          • 2 votes
            njama njama 22 novembre 16:26

            Excellent !


            • 6 votes
              l'argentin l’argentin 22 novembre 22:59

              En même temps c’est un peu lui qui gouvernait pour la guerre en Libye avec un magnifique discours pour cette guerre à l’ assemblée ... https://www.youtube.com/watch?v=FG0PPYqS6oc


              • 2 votes
                Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 22 novembre 23:10

                @l’argentin

                Héhé, bien vu, en effet... 


              • vote
                njama njama 23 novembre 01:35

                @l’argentin

                C’est Sarkozy le chef des armées, il s’est donné les plein pouvoirs par le Congrès de Versailles le 21 juillet 2008 avec la modification de l’article 35 de la Constitution

                Autrement dit, grâce à la réforme de la constitution, le gouvernement peut décider unilatéralement d’entrer en guerre et mettre le Parlement devant le fait accompli… trois jours plus tard ( !!!). Le Parlement devra attendre quatre mois pour pouvoir voter sur ce sujet.

                L’intervention française en Libye commence le 19 mars 2011 ...

                https://fr.wikipedia.org/wiki/Intervention_militaire_de_2011_en_Libye#D.C3.A9roulement_des_op.C3.A9rations

                l’intervention de Fillon ici est le 23 mars 2011, soit 4 jours après au Sénat devant la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées pour s’en expliquer ... il ne fait qu’une déclaration


              • 1 vote
                njama njama 23 novembre 01:45

                le discours impérialiste et intégralement mensonger d’Alain Juppé à l’ONU le 17 mars 2011 :

                « Prenons garde d’arriver trop tard. Ce sera l’honneur du Conseil de sécurité d’avoir fait prévaloir en Libye la loi sur la force, la démocratie sur la dictature, la liberté sur l’oppression. »
                (5’38) https://www.youtube.com/watch?v=A5ZFRryGnoE

                Alain Juppé : « L’intervention française en Libye est un investissement sur l’avenir »
                par Yahia Gouasmi 3 septembre 2011

                Interrogé sur les origines de l’intervention de la France dans le conflit, le ministre des Affaires étrangères a reconnu : « On nous a reproché du retard à l’allumage lorsque que se sont déclarées les manifestations du Printemps arabe […] C’est fini. Notre ligne, qui a déjà prévalu en Côte d’Ivoire *, c’est de privilégier les aspirations des peuples et la protection des populations civiles  ».
                ---------
                puis il reconnaitra plus tard en février 2016 que cette opération militaire a été "un fiasco" !
                pour le bonheur des peuples ?

                http://www.mondialisation.ca/lintervention-miliaire-en-libye-un-fiasco-selon-juppe/5505774

                ------

                * Les aveux de Sarkozy : « On a sorti Gbagbo, on a installé Ouattara »

                « Il y a eu une improvisation sur le Mali et la Centrafrique. Je ne dis pas qu’il ne fallait pas intervenir, mais je n’ai toujours pas compris ce qu’on allait y faire. Le Mali, c’est du désert, des montagnes et des grottes. Quand je vois le soin que j’ai mis à intervenir en Côte d’Ivoire… On a sorti Laurent Gbagbo, on a installé Alassane Ouattara, sans aucune polémique, sans rien ».


              • 1 vote
                Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 23 novembre 05:15

                Bonjour à tous,


                njama a suivi à la trace l’ère Sarkozy !
                Remercions le !
                Je sais très bien que François Fillon est un politicien habile ; ce qui lui a permis de se maintenir dans cette jungle et de réussir son dernier exploit, car c’en était un, croyez-moi avec une vidéo pareille qui s’attaque, sans atermoiements, au sacro-saint dogme de l’axe du bien « français » qui a comme slogan unificateur :


                "Assad Assassin de son Peuple" !

                (c’est toujours le discours de Alain Juppé qui persiste et signe ce 22 novembre 2016 )

                Ce slogan adapté suivant les circonstances, accompagne tous les interventionnismes de cet axe du bien, sur tous les théâtres d’opération & rejoint en cela les très démocrates états-uniens, maîtres en la matière !

                Il faut arrêter ici de tenir un discours partisan... et de croire au politicien miracle, « le parfait » qui n’a jamais existé ; De Gaulle lui-même prendra le pouvoir sur un coup d’état militaire : nombreux sont ceux qui font tout pour l’oublier... d’où l’une des sources de la schizophrénie générale que je signale en toute occasion !

                Les faits, que les faits, tous les faits... et les faits seront toujours têtus !

                (la chronologie que nous rappelle njama et notre société pyramidale expliquent ici bien de choses)

                Sur le dossier que fait vivre cet article : Juppé persiste dans l’interventionnisme généralisé ; Fillon a pris une autre direction qu’il lui reste à confirmer : là est le débat, pas ailleurs ! Le reste n’est que bavardages de commères...


                Merci pour votre contribution


                CQFD CQFD


                • vote
                  njama njama 23 novembre 11:24

                  @Mao-Tsé-Toung
                  merci

                  ça n’exonère pas complétement Fillon de toutes responsabilités dans cette politique étrangère quand il était 1 ° "collaborateur" de Nicolas I°, mais traditionnellement la politique étrangère est le domaine réservé du chef de l’État, dont directement du président de la république, du Quai d’Orsay (Juppé MAE du 27/02/2011 au 16/05/2012), et du ministre de la Défense (Juppé 14/11/2010 - 27/02/2011 puis Longuet 27/02/2011- 10/05/2012)

                  aussi j’ai tendance à penser que dans cette histoire Fillon n’a guère pu faire valoir son avis, ou pas plus que le ministre de l’agriculture. Il n’est pas particulièrement atlantiste contrairement à son patron Sarko scotché à Washington qui est un néo-con fini !

                  Son programme en politique étrangère est donc sans conteste un changement de cap très important


                • 3 votes
                  Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 23 novembre 11:50

                  @njama
                  bonjour,

                  Fillon en politicien habile joue aussi des (rares) "opportunités" !

                  En tout cas par rapport à Juppé et consorts, il a eu le culot de s’opposer à l’axe du bien, maitre des médias, et donc du politiquement correct : il fallait le faire !

                  Des pressions perceptibles s’exercent déjà sur lui, maintenant qu’il est passé de 10 à 44 % !

                  il n’y a pas une autre question à se poser :

                  va-t-il persévérer dans une attitude indépendante, que l’on pourrait qualifier de gaullienne ; attitude que l’on n’a pas vu depuis bien longtemps dans le paysage politique français ?

                  CQFD CQFD


                • vote
                  njama njama 23 novembre 12:58

                  @Mao-Tsé-Toung

                  si c’est la droite qui rafle la mise en mai 2017, autant se servir de l’opportunité Fillon, car l’autre option est de nous enfoncer encore plus dans la chaos

                  en matière de politique étrangère, au-delà de la question syrienne, au delà de la politique étrangère désastreuse de Sarkozy-Juppé poursuivie par Hollande-Fabius-Ayrault, c’est aussi tout une histoire de nouveaux partenariats qui ne dépendraient plus de l’humeur sectaire de Washington qui nous impose l’option d’un monde unipolaire, d’une mondialisation taillée en fonction de leurs intérêts ...
                  La différence essentielle entre Fillon et Juppé est là, sortir de cette vassalisation, et les conséquences sont très importantes au plan politique, au plan mondial, car même si la conjoncture de l’économie française est malade aujourd’hui, la France reste malgré tout une grande puissance au monde. Fillon mise aussi là-dessus ...
                  S’il doit être président, espérons qu’il ne s’entoure pas de trop de Young Leaders

                

                Ajouter une réaction

                Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles







Palmarès