Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Francis Cousin analyse le coup d’État raté en Turquie qui a atteint en réalité (...)

Francis Cousin analyse le coup d’État raté en Turquie qui a atteint en réalité son but : permettre une purge massive des insoumis à Erdogan

 

Cette vidéo est une analyse explicative de Francis Cousin, philo-analyste français, du récent coup d'État survenu en Turquie.

 

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il a une bonne connaissance de ce pays, et que son analyse se tient puisqu'on assiste effectivement en ce moment à une purge sans précédent de milliers de fonctionnaires et militaires turcs.

 

Putsch manqué en Turquie : les chiffres fous de la purge de Erdogan :

Plus de 45.000 personnes ont été licenciées ou suspendues de leur fonction par le gouvernement turc depuis la tentative de coup d’Etat qui a surpris la république vendredi 15 Juillet 2016.

 

Médias muselés

Les médias turcs ont annoncé que 15.200 enseignants avaient été licenciés et 1.577 doyens d’université poussés à démissionner. En outre, 8.777 fonctionnaires du ministère de l’Intérieur ont été remerciés de même que 1.500 au ministère des Finances, et 257 autres au sein des cabinets attachés au Premier ministre. Enfin, les licences octroyées à 24 chaînes de radio et de télévision ont été retirées.

 

Ces annonces sont venues s’ajouter à l’arrestation de plus de 6.000 militaires et le licenciement de 9.000 policiers, et à la suspension de 3.000 juges ordonnée dès le lendemain du putsch.

 

Les missions à l’étranger interdites pour les universitaires

Le Conseil de l’enseignement supérieur (YÖK) a interdit jusqu’à nouvel ordre toutes les missions à l’étranger pour les universitaires, a rapporté mercredi l’agence de presse progouvernementale Anadolu, cinq jours après un putsch avorté.

Le YÖK demande par ailleurs que la situation des universitaires se trouvant actuellement en missions à l’étranger soit examinée « d’urgence » et qu’ils soient rappelés en Turquie dans les plus brefs délais, sauf « nécessité impérieuse », selon Anadolu.

L’ONU met en garde

Cette mise à l’écart de milliers de fonctionnaires a été décriée par les observateurs internationaux. Respecter les droits fondamentaux comme la liberté d’expression et la tenue de procès en bonne et due forme est crucial pour préserver la démocratie en Turquie, a prévenu l’ONU lundi.

Les événements de la nuit de vendredi ont fait 232 morts et 1.541 blessés.

Source : Le Soir.

 

Turquie : la purge du président Erdogan s’étend à l’enseignement :

Cinq jours après la tentative de putsch en Turquie, la purge menée d’une main de fer par le président Recep Tayyin Erdogan s’amplifie. Après l’armée et la justice, elle touche désormais le monde de l’enseignement.
Le ministère de l’éducation turc a annoncé, mardi 19 juillet, la suspension de plus de 15 000 de ses employés soupçonnés d’être liés au prédicateur Fethullah Gülen, accusé par Ankara d’être derrière le coup d’Etat manqué et dont le gouvernement turc veut demander l’extradition aux Etats-Unis. Le ministère a annoncé dans un communiqué :

 

« 15 200 fonctionnaires du ministère de l’éducation (…) ont été suspendus, une enquête à été ouverte au sujet de ces individus »

 

Le Conseil de l’enseignement supérieur (YÖK) – l’organisme étatique qui supervise l’organisation des universités – a pour sa part demandé la démission de plus de 1 500 recteurs et doyens d’université, rapporte l’agence de presse gouvernementale Anatolie. Cette décision concerne les 1 577 recteurs et doyens des universités publiques et celles rattachées à des fondations privées, selon l’agence.

 

Le YÖK a interdit par ailleurs, mercredi 20 juillet, à tous les universitaires du pays de se rendre à l’étranger jusqu’à nouvelle ordre, a rapporté la télévision d’Etat TRT.
Ces mesures rentrent dans le cadre d’une opération de reprise en main lancée après le putsch, destinée, selon le gouvernement, à « déraciner » de l’appareil d’Etat les « gülénistes », partisans du prédicateur en exil en Pennsylvanie.
Ces purges s’étaient d’abord centrées sur l’armée, la justice et la police, avant de gagner, mardi, de nouveaux secteurs : plus de 200 employés des services du premier ministre ont ainsi été mis à pied, de même que près de 500 personnes de l’agence des affaires religieuses, selon l’agence Anatolie. Au total, 9 322 militaires, magistrats, policiers font par ailleurs l’objet d’une procédure judiciaire, a annoncé le vice-premier ministre, Numan Kurtulmus.

 

Les médias jugés proches de Gülen ciblés

Les médias ne sont pas épargnés : le Haut conseil turc de la radio et de la télévision (RTÜK) a annoncé, mardi, avoir retiré leur licence aux chaînes de télévision et de radio jugées proches de Fethullah Gülen.
Dans un communiqué, le Haut Conseil indique avoir annulé « tous les droits de diffusion et licences délivrés par le RTÜK à toutes les organisations (radios et télévisions) (…) liées, en relation et soutenant le FETÖ/PDY », des acronymes désignant le mouvement de M. Gülen.

Source : Le Monde.

 

À voir !

 

 

Nota Bene :

  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "Francis" et "Cousin", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " coup" et "d'État", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " Turquie", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " turc", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " Erdogan", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " dictat", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " manipul", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " Daesh", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " Isra", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " États-Unis", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " Libye", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " Irak", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " Kurd", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " purg", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " insoumis", cliquez [ici].
  • Pour toutes les vidéos de la catégorie "Politique, Démocratie, Libertés, et Altermondialisme", cliquez [ici].
Dans le cas où les liens ci-dessus seraient brisés, vous pouvez les retrouver ici : http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=8458.

 

 

Tags : Politique Démocratie Turquie



Réagissez à l'article

6 réactions à cet article


  • 3 votes
    Pyrathome Pyrathome 21 juillet 14:23

    Proprement évident......
    Mise en scène pour donner prétexte à une purge massive
    Ça ne préfigure rien de bon....


    • vote
      erQar erQar 21 juillet 20:04

      intéressant, une grille de lecture correcte mais il faut rajouter d’autres paramètres dans la donne...notamment le gaz et le pétrole
      -
      Tenez, il y a une info qui passe inaperçu mais qui est lourd de sens :
      http://www.trt.net.tr/deutsch/welt/2016/07/17/kvirikashvili-telefoniert-mit-yildirim-531415


      • vote
        Zatara Zatara 21 juillet 20:26

        @erQar
        j’arrive pas à retrouver la version française de ton lien ...


      • 2 votes
        erQar erQar 21 juillet 20:47

        @Zatara
        -

        ici :

        http://www.trt.net.tr/francais/turquie/2016/07/20/le-coup-d-etat-avorte-n-a-pas-eu-d-incidences-negatives-dans-nos-relations-avec-les-autres-pays-533219

        -

        Au fait Zatara :

        -

        http://www.france24.com/fr/20160720-turquie-wikileaks-bloque-acces-publication-mails-akp-erdogan

        -

        J’ai bien rigolé lorsque j’ai lu mention ci-dessous dans l’article :

        -

        WikiLeaks précise que les fuites n’ont pas été orchestrées par des auteurs de la tentative de coup d’État ni des membres de l’opposition. smiley

        -

        Quelle bande de fils de pute ces yankees...


      • vote
        Moi (---.---.77.125) 22 juillet 18:20

        Les occidentaux me font rires, ils restent derrière leurs TV et passe leur temp à commenter ce qui ce m passe dans l’actualité.

        Tout est un coup monté pour vous sauf les attentats de France.

        Qui est plus manipulé que vous les occidentaux. La Turquie n’est pas un pays démocrate, mais un pays musulmans, qui fais peur à l’Europe

        Je vous rassure nous avons aussi peur de vous et de vos dérives dans les mœurs...

        

        Ajouter une réaction

        Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

        Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


        FAIRE UN DON







Palmarès