• vendredi 18 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Contact
Agoravox TV
Accueil du site > Actualités > Politique > Hollande : "Nous la droite ne sommes pas encore débarrassés de la (...)
par Paul 21 dimanche 26 février 2012
15%
D'accord avec l'article ?
 
85%
(28 votes) Votez cet article

Hollande : "Nous la droite ne sommes pas encore débarrassés de la gauche"

Alors que François Hollande a été surpris en plein double jeu à Londres, déclarant au Guardian : "pendant 15 ans... nous avons libéralisé l’économie, ouvert les marchés à la finance et aux privatisations. Il n’y a rien à craindre", quelques jours à peine après avoir déclaré au Bourget la guerre à la finance... il n’est pas inutile de rappeler cet autre fait d’arme, qui en dit long sur la rectitude du candidat socialiste : en 1983, âgé de 29 ans, celui qui était alors conseiller à l’Elysée participe à une étonnante manipulation politique orchestrée par Jacques Attali, son mentor.

 

Jean-Michel Aphatie et André Bercoff nous en révèlent les dessous dans la vidéo suivante :

 

Comme l’écrit Régis Soubrouillard dans Marianne2, "François Hollande est un véritable bébé-Attali" : "Adhérent au Parti Socialiste en 1979, Jacques Attali repère ce jeune homme tout juste sorti de l’ENA. Il se lance dans la campagne présidentielle et devient après l’élection de François Mitterrand conseiller officieux de l’Elysée. Sherpa de François Mitterrand pour les sommets internationaux, Attali en fera l’un de ses conseillers économiques officieux en 1981."

 

Pas étonnant donc que Jacques Attali, ce grand démocrate devant l’éternel, assimilant humanité et judéité, promoteur d’un gouvernement mondial localisé à Jérusalem, dont l’avènement sera précédé (il le reconnaît) par un chaos total et l’hyperconflit... opposé pour cette raison à toute idée d’identité nationale, qui affirme donc que l’islam et le judaïsme ont précédé le christianisme en France, favorable au financement public des mosquées, pour lequel tout Français est un étranger, et qui voit dans chaque pays un hôtel... soutienne aujourd’hui son poulain dans la course à l’Elysée, lui-même promoteur du métissage (non pas comme simple comportement individuel, évidemment respectable, mais comme idéologie servant de levier au mondialisme) :

 

François Hollande, "DSK du pauvre" (dixit Soral), sponsorisé par Attali et BHL, soutenu "à 200%" par Michel Rocard (favorable à la fin des souverainetés nationales, membre du conseil international du CFR, dont le président honoraire est David Rockefeller), et dont le bras droit, Manuel Valls, a été adoubé par le groupe Bilderberg... On ne pourra pas dire qu’on ne nous a pas prévenus.

 

-----------------------------

 

Voici la déclaration extrêmement choquante de Jacques Attali, qui n’a pas encore fait scandale dans les médias, et qu’il serait bien inspiré d’expliciter afin de lever toute ambiguïté : "Ce n’est pas parce qu’on a sept enfants qu’ils seront des êtres humains ou des juifs, ce qui revient au même pour moi..."

 

 ----------------------------

Sur l’idéologie sur métissage, à bien distinguer du comportement individuel :

 

"Sachez que je ne suis pas contre le métissage. Ma fille aînée a une maman libanaise et musulmane. Je distingue les itinéraires personnels des idéologies. Je combats l’idéologie qui considère le métissage comme étant supérieur à l’enracinement, c’est tout à fait différent." Aymeric Chauprade, 27 août 2011, E&R.

 

"Le petit français va être dressé à la fois dans l’amour du métissage forcé et dans la haine de l’Iranien, du Russe et du Chinois, c’est-à-dire des trois civilisations qui n’entendent justement pas se diluer dans le rêve du gouvernement mondial." « Sacrifié sur l’autel de l’OTAN et des intérêts israélo-américains, Aymeric Chauprade nous en dit plus ! », Aymeric Chauprade, propos recueillis par Eugène Krampon, Réfléchir & Agir, nº 32, été 2009, p. 34.

 

----------------------------

 

Manuel Valls chez Bilderberg :

 

Le journaliste Bruno Fay a interviewé le vicomte Etienne Davignon, président du Comité de direction du groupe Bilderberg. Cette interview a été publiée dans son livre Complocratie, paru en 2011 : "Nous invitons deux catégories de personnel politique : ceux qui sont au pouvoir, dont nous aimerions bien connaître leur avis sur les sujets que nous traitons, et ceux qui nous paraissent appartenir à des générations montantes. C’est par exemple le cas de Manuel Valls qui nous a paru intéressant en tant que socialiste français ouvert. On n’est pas là pour faire sa promotion, mais il n’est pas exclu que ça lui soit utile et que ça lui ouvre aussi les yeux sur certains points. Ensuite, certains de nos invités ont un destin, mais ce n’est pas de notre fait." Pour Manuel Valls, ceux qui se posent des questions sur Bilderberg nient la Shoah...

 

---------------------------

 

A LIRE : Les conseillers de François Hollande sont les amis des patrons. Quand le CAC40 prépare l’alternance. Geoffrey Geuens - 2 janvier 2012, Reporterre ou sur Joli Mai : "En choisissant comme directeur de campagne le vice-président du Cercle de l’Industrie – lobby réunissant les PDG des principaux groupes industriels français – le candidat de la gauche de droite aux prochaines élections présidentielles a envoyé un signal, on ne peut plus clair, aux marchés financiers : l’alternance ne constituera pas une menace, bien au contraire, pour les classes possédantes..."

Réactions à la vidéo Faire un don
  • 4 votes
    par Sufur (xxx.xxx.142.1) 26 février 2012 06:06
    Sufur

    Elkabeche : vous l’avez rencontré souvent Nicolas sarkozy ?
    Attaloche : très souvent, quand le pésident de la republique a, en, besoin d’entendre mon conseil, je, je m’y rend avec heu ... respect et considération (pfiou j’ ai réussit a bien le dire ^^)

    Mais Attaloche reste libre, et roule pour l’interet de la France à long terme, et c’ est pour cela qu’il a le sentiment que la "gauche" et François Hollande doivent aujourd’hui arriver aux affaires.


    • 3 votes
      par Sufur (xxx.xxx.142.1) 26 février 2012 11:52
      Sufur

      Les discours du bonhomme sont insondables, celui que j’ ai retranscrit (3eme vidéo)dépasse nos critères d’ évaluations (degré, échelle, niveau etc ...)


    • 1 vote
      par Sufur (xxx.xxx.142.1) 26 février 2012 13:25
      Sufur

      C’est effectivement une blague, mais Attali la dit mieux que moi ... le passage est à visionner, un bel exercice de girouette qui se met dans le sens du vent.
      Donc difficile de parler sérieusement de ce que dit ce type sans ironiser ;)


    • 3 votes
      par Abdelkrim BOURGUIGNON (xxx.xxx.209.120) 26 février 2012 15:21
      Abdelkrim BOURGUIGNON

      En tout cas, la déclaration de Hollande est retirée de son contexte et rien n’empêche de penser qu’il ait pu très bien parler en se mettant à la place d’un concurrent politique (à droite, donc). Rappelez-vous aussi la politique où il s’est mis à la place de Sarkozy et il a dit "Je suis un sale type". J’ai bien l’impression qu’il s’agit du même genre de situation. Il parle au nom d’un concurrent politique.


    • 8 votes
      par Rodrigue (xxx.xxx.114.228) 26 février 2012 18:35
      Rodrigue

      Oui, évidemment que Hollande se fait passer pour un type de droite. La manipulation est expliquée dans la 2e vidéo (avec Aphatie et Bercoff), mais aussi dans un article de Bercoff auquel on accède par le lien placé sur son nom. Tapez "Hollande + Caton" dans Google, vous trouverez plein d’articles sur cette affaire...


  • 20 votes
    par gordon71 (xxx.xxx.180.128) 26 février 2012 08:21
    gordon71

    la longue tradition des traîtres au peuple se perpétue à gauche


    depuis Jaurès qui envoyait l’armée tirer sur les mineurs 

    en passant par le vrai cagoulard, faux résistant qui se faisait faussement agresser dans un square
     et...
    merci de ce rappel

  • 15 votes
    par webrunner (xxx.xxx.107.40) 26 février 2012 08:41
    webrunner

    à propos du métissage forcé mais à la carte, suivant si tu es juif ou simple goy : http://webrunner.kazeo.com/nwo/meti...


  • vote
    par Scalpa (xxx.xxx.63.20) 26 février 2012 10:35

    Flanby flamba
    Cada dia


  • 12 votes
    par SEPH (xxx.xxx.0.154) 26 février 2012 11:19

    Hollande et Attali sont odieux.

    Ils sont dangereux pour le peuple. En revanche, se sont des serviteurs du capitalisme financier et de l’Empire US-sioniste pour sa conquête du monde.

    Ils sont avec Sarkozy et la Lepen du coté des prédateurs qui saignent la planète et les peuples.


    • 8 votes
      par Abdelkrim BOURGUIGNON (xxx.xxx.209.120) 26 février 2012 15:42
      Abdelkrim BOURGUIGNON

      Marine Lepen est du coté des prédateurs qui saignent la planète et les peuples ? On ne doit parler de la même personne.


    • 6 votes
      par Elisa (xxx.xxx.0.154) 26 février 2012 16:14

      @ Bourguigon

      Mais si, mais si, Madame Le Pen est bien dans cette catégorie et ce ne sont pas ses oripeaux "sociaux" qui peuvent faire illusion. Son véritable objectif est de capter une partie du vote ouvrier pour en faire les complices objectifs d’un ordre mondial fondé sur le "choc des civilisations".
      Faire des étrangers les ennemis principaux sont le meilleur dérivatif pour occulter les véritables responsables du désordre actuel.
      De toute façon elle a toujours été du côté des patrons, contre les grévistes et pour l’ordre établi.


    • 11 votes
      par Daniel D. (xxx.xxx.55.240) 26 février 2012 12:25
      Daniel Q.

      Je croit qu’il y as erreur, personne ne cherche a "débusquer le juif". Que beaucoup de responsables des errements de ce monde en soit n’est qu’une réalité, et ceci n’est pas du au fait du hasard. Pour les Attalistes, Jérusalem doit devenir la capitale du monde unifié sous le patronat béni des juifs et passe par la globalisation et la mondialisation. Si ils étaient tous du même pays, ou tous d’une autre religion, cela serais dit aussi. Qu’ils soient majoritairement juifs et pro-Israel n’est ni un hasard ni une illusion. Que Hollande soit un libéral mondialiste n’as rien d’un avantage pour la France et les Français, c’est juste un danger au même titre que SARKOLABO as été une maladie pour notre pays, qui as régressé durant tout son mandat Daniel D.


  • 9 votes
    par machiavel1983 (xxx.xxx.141.249) 26 février 2012 12:05
    maQiavel1983

    Mais non vous n’ avez rien compris, le PS est de gooche voyons , de goooche !


  • 3 votes
    par Requete (xxx.xxx.143.33) 26 février 2012 12:20
    requete

    @PAUL21ans
    Où veux-tu en venir avec tes délires et tes mensonges ?
    1) Hollande dit "nous la droite" pour faire un piège à la droite, c’est clairement expliqué et ça n’a rien à voir avec les contradictions de la campagne présidentielles.
    2) Attali dit que les riches et l’église ne sont pas assez mis à contribution en Grèce... mais ça vous ne l’entendez pas
    3) La plus grosse surdité : la phrase "juifs ou humains" que vous faites tous semblant de comprendre à l’envers !!! parce que gourou soral vous l’a ordonné !
    "il ne suffit pas de faire des enfants pour en faire des humains" signifie pour en faire ce que l’humain a de plus que l’animal, selon lui, une culture humaine, et en l’occurrence, par exemple une culture juive.
    moi, je peux dire qu’il ne suffit pas de faire un enfant pour en faire un agnostique, un ’humain’, il peut toujours rester dans l’animalité, un bas du front, un réactionnaire, un dutroux, un arthur... c’est pareil... une sorte d’antianimalisme un peu simpliste qui dit surtout que l’on est pour l’éducation d’une morale.
    ça marche aussi pour le républicanisme, contrat social rousseauiste, catholicisme, islamisme... des philosophies, des religions, des nationalismes...
    "il ne suffit pas de faire des enfants pour en faire des bons français"
    3) sur le métissage forcé, très différent du métissage respectable bla bla bla.... là c’est carrément grotesque !
    hé Paul21ans, tu crois que les feux rouges c’est un complot des riches qui nous empêche de les écraser ?


    • 9 votes
      par Niza (xxx.xxx.187.185) 26 février 2012 13:04

      il ne suffit pas de faire des enfants pour en faire des humains ou des juifs ce qui est pareil pour moi, un juif et un être humain c’est pareil. (Applaudissement de la salle)

      Attali est devant un auditoire composé de juifs, peut on imaginer un arabe dire devant d’autres arabes , pour moi les arabes sont des êtres humains ? Non car c’est une évidence, le fait d’insister la dessus veut donc dire autre chose.

      Pour le métissage : Il y a le même discours a droite
      Sarkozy : si le volontarisme républicain ne fonctionne pas (sur le métissage) il faudra que la république passe a des méthodes plus contraignantes encore.
      (Et il parle bien de métissage génétique puisqu’il parle de consanguinité.)


    • 3 votes
      par Requete (xxx.xxx.143.33) 26 février 2012 16:37
      requete

      @Niza : évidemment tu déformes les propos de Attali, comme ceux de Sarkozy :

      pour Attali : 
      "je ne crois pas que faire des enfants suffise à en faire des êtres humains dignes de ça, 
      c’est pas parce qu’on a 7 enfants qu’ils seront des êtres humains ou des juifs, ce qui revient au même pour moi....[parle dans sa barbe]"
      il parle d’éducation, et de culture, pour lui, c’est en faisant des enfants de culture juive (en l’occurrence) que l’on en fait des humains, la culture juive est un moyen d’arriver à l’humanité... 
      c’est de l’oral, derrière le cafouillage... j’entends à peu près le contraire de ce que Soral vous suggère poliment d’entendre... mais passons...

      Sur Sarkozy, c’est bien plus grave, car là, il ne s’agit pas d’une interprétation biaisée, mais d’une manipulation pure et simple, dont tu es la malheureuse victime.
      Tu as mis le lien, chacun pourra vérifier par lui même ce montage qui semble lui faire dire que le métissage sera obligatoire, alors qu’il parle de représentation de la diversité :

      voilà ce qu’il dit sans coupure, dans sa continuité :
      ".... c’est la dernière chance, si ce volontarisme républicain ne fonctionnait pas, il faudrait passer à des méthodes plus contraignantes encore, nous n’avons pas le choix :
      la diversité à la base du pays doit se trouver illustrée à la tête du pays..."

      bref, RIEN à voir avec le métissage génétique  !!!

      Moi qui croyait qu’il n’y avait pas pu malhonnête qu’un journaliste, je me trompais, on peut faire encore pire... 




    • 3 votes
      par Niza (xxx.xxx.187.185) 26 février 2012 16:56

      Je ne crois pas que faire des enfants suffise à en faire des êtres humains dignes de ça,
      c’est pas parce qu’on a 7 enfants qu’ils seront des êtres humains ou des juifs, ce qui revient au même pour moi, c’est un être humain c’est pareil.

      Pourquoi un juif dit il qu’un juif est un être humain ?

      Sarkozy :

      Quel est l’objectif, çà va faire parler.
      L’objectif c’est relever le défi du métissage
      Défi de métissage que nous adresse le 21eme siècle
      Le défi du métissage la France l’a toujours connu.
      Et en relevant le défi du métissage la France est fidèle a son histoire.
      D’ailleurs c’est la consanguinité qui a toujours provoqué la fin des civilisation et des sociétés.
      La France a toujours été au cours des siècles métissée, la France a métissée les cultures, les idées. La France qui a su métissée ces cultures et ses histoires, ont a toujours produit un discours universel parce que elle même la France se sent universel dans la diversité et des ses origines.
      Mesdames et messieurs c’est la dernière chance si ce volontarisme républicain ne fonctionne pas il faudra alors que la république passe a des méthodes plus contraignante encore.
      Mais nous n’avons pas le choix, la diversité a la base du pays doit se trouver illustrer dans la diversité a la tête du pays, ce n’est pas un choix, c’est une obligation, c’est un impératif on ne peut pas faire autrement.Au risque de nous trouver confronté a des problèmes considérable. Nous devons changé alors nous allons changé.


    • 4 votes
      par ffi (xxx.xxx.88.3) 26 février 2012 23:59

      Que les corps puissent se métisser, c’est indéniable, et ça marche à tous les coups.
      Mais que les cultures puissent se métisser est à mon avis moins systématique.
       
      En effet, par exemple, entre une culture qui tient que la terre est plate, et une autre qui tient que la terre est sphérique, il n’y a pas de métissage possible sur ce point : c’est soit l’un soit l’autre, ça ne peut pas être les deux en même temps.
       
      D’ailleurs, on parle en général de multiculturalisme, ce qui montre bien que la tendance naturelle est la juxtaposition des cultures plutôt que leur mélange syncrétique.


    • 2 votes
      par machiavel1983 (xxx.xxx.81.249) 27 février 2012 11:38
      maQiavel1983

      D’ailleurs, on parle en général de multiculturalisme, ce qui montre bien que la tendance naturelle est la juxtaposition des cultures plutôt que leur mélange syncrétique.
      R / Ou leur destruction respective ce qui est le cas actuel du multiculturalisme


    • 1 vote
      par Latigeur (xxx.xxx.9.211) 27 février 2012 19:07
      Latigeur

      Bravo Requete pour l’explication de texte.

      Soral est en effet un des gourous les plus en vogue sur Avox.

      Dans Comprendre l’Empire Soral s’essaie à démontrer le complot juif cosmopolite que l’auteur du Protocole des Sages de Sion avait voulu accréditer en publiant un faux. Soral reprend une vieille chaussette puante pour la raccomoder au goût du jour. Son livre n’est qu’un ramassis d’informations inexactes et d’interprétations tendancieuses.

      Soral ne pense pas , il ravode, tricote, ressasse et rabâche, petite main au service des pires dictatures.



  • 3 votes
    par elfableo (xxx.xxx.215.41) 26 février 2012 12:23
    elfableo

    aahh , la belle propagande de droite .... eh oui, on est bien sur un site de droite !


  • 9 votes
    par spartacus (xxx.xxx.74.60) 26 février 2012 13:11

    C’est aux nombres de larbins venant réagir et défendre avec ferveurs les mondialistes que l’on reconnait la qualité d’un article, merci PAUL !!!!


  • 6 votes
    par machiavel1983 (xxx.xxx.141.249) 26 février 2012 13:51
    maQiavel1983

    @requete
    1. On est d’ accord Hollande voulait tendre un piège. Maintenant sur le fond, dis moi si Hollande est de gauche .
    2. Concernant Attali, est ce qu’ il est de gauche ?
    3. Je suis d’ accord avec Niza mais je rajouterai en disant ceci : il existe une idéologie suprémaciste juive et Attali y adhère comme le montrent ses propos. Dénoncer cette idéologie est un acte authentiquement anti -raciste et non anti-sémite ( à moins que le terme antisémite comme gauche et droite soit aussi complètement dénaturé ).
    Il ne s’ agit pas de faire d’ amalgame, je ne crois pas que les juifs d la base adhère à cette idéologie dont ils sont aussi voir plus victime que les goys.
    4.Sur le métissage culturel, ne crois tu pas que c’ est une idéologie dangereuse.Non seulement aussi dangereuse que le racisme mais en plus ces deux idéologies ont été produite par les détenteurs du capital comme des stratégies de diversions et de colonisation mentale des dominés ,dans son livre" la question raciale" que je te conseille, Michel Drac l’ explique admirablement.
    Racisme et idéologie du métissage sont deux faces de la même médaille.
    Le racisme classificatoire sur base de critère discriminant ( la couleur de la peau par exemple ) est une idéologie relativement récente qui justifie la domination et l’ inégalité de traitement entre les hommes dans le système capitaliste celui ci impliquant l’ inégalité financière des individus, on ne peut donc plus hiérarchiser les lignées qui existaient moyen age et devaient leur domination au droit divin.
    Cette idéologie du cautionnement du capitalisme a débouché sur des catastrophes et des massacres innommable ( ceux de la colonisation ou de la seconde guerre mondiale par exemple ).
    L’ idéologie du métissage qui est l’ idéologie en réaction interdit ce type d’ agrégation statistique sur base de critère discriminant et part donc d’ un bon sentiment, celui de ne plus revire les catastrophes causés par l’ idéologie raciste.
    Mais
    à un certain moment un certain type de capital entrain de se globaliser a eu besoin de faire appel à de nouveau discours de cautionnement , et la volonté des classes dirigeante du capitalisme mondialisé est d’uniformiser les êtres humains en détruisant le principe de " peuple " y compris dans sa réalité culturelle càd le principe même de la lignée et de l’inscription de l’être humain dans une communauté charnelle qui a eu un passé à travers les ancêtres et aura un avenir à travers les descendants.
    L’ idéologie du métissage est donc née,
    et combat le racisme qui est une abstraction conceptuelle consistant à classifier les êtres humains sur un seul critère discriminant et à les rendre unidimensionnel mais par la même occasion détruit un principe réel qui est celui de " peuples "car il existe des peuples et des nations càd des unités historique, intellectuelle et morale.
    Le mondialisme et le métissage c’ est précisément la dissolution des peuples en un tout uniformisé à la morale et l’ éthique commune par ce processus communément appelé déracinement et converge avec la volonté des classes dirigeante du capitalisme


    • 1 vote
      par Requete (xxx.xxx.143.33) 26 février 2012 19:26
      requete
      @machiavel1983

      1.2. de gauche ? je ne sais pas ce que ça veut dire.
      Holland est un politicard arriviste, pur produit de la structure ’démocratique’ électorale actuelle.
      Attali a des idées libérales qui vont dans le sens de la diminution des privilèges, elles n’ont rien de néocons, elles n’encouragent pas les injustices.
      Il est la tête de turc de ceux qui veulent faire de son judaïsme et de son importance la preuve de leur théories conspirationnistes. 
      Et la reprise de cette phrase sur "juif / humain" est un charlatanisme complet.
      Il a écrit des tas de livres, de prospective, des programmes concrets.
      Tout ce que l’on trouve contre lui est UN quiproquo !!!

      Cette association de vidéo est une escroquerie.

      3. tu es d’accord avec Niza sur quoi ? 
      le métissage dont il est question n’est pas génétique
      la phrase sur la consanguinité est stupide, elle n’a aucun rapport avec le métissage, puisque consanguin ne concerne que la famille proche.
      la phrase sur l’obligation parle de représentation et non de métissage, et encore moins de métissage génétique !
      les nègres de Sarko s’en donne à coeur joie... c’est débile, c’est bien-pensant, c’est bidon, ...sans plus !

      4. "métissage culturel" ? 
      le brassage des populations facilité par les moyens de transports (même à l’intérieur d’un pays) & l’accès aux dires et écrits de gens du monde entier, suffisent à me rendre incompréhensible toute la fin de ton message.

      moi, je ne suis pas capitaliste, et je ne vois pas ta :
       "réalité culturelle càd le principe même de la lignée et de l’inscription de l’être humain dans une communauté charnelle qui a eu un passé à travers les ancêtres et aura un avenir à travers les descendants"... 
      pour moi, c’est une vision religieuse du monde, de soi, et des autres... j’aurais juré que c’était du judaïsme ou un d’une autre forme de superstition.... surtout si tu veux dire "ancêtre génétique" ... parce qu’il y a des ancêtres de lieux aussi, et puis une communauté c’est aussi les gens avec qui l’on peut réfléchir non ? à moins que ce que je dis est déjà de la collaboration avec les capitalistes ?

      "des unités historiques, intellectuelles et morales" ?
      brice couturier et pierre bourdieu ont une unité morale et intellectuelle ?

      et quand bien même, si c’est une obligation, ça se contrôle comment ?

      Bref, je vois quand même un ENORME déséquilibre entre les risques du racisme et les risques du métissage rapportés par Drac. 

      D’un côté : guerres, génocides, colonisations
      De l’autre : risque que les altermondialistes servent plus les capitalistes (par leur consommation ?) que les familles traditionnelles !? (ce qui reste à prouver !)

    • 4 votes
      par machiavel1983 (xxx.xxx.141.249) 26 février 2012 20:54
      maQiavel1983

      1.et 2. Être de gauche c’ est erre en faveur du travail et non de la rente.Sont-ils de gauche, c’ était ma question.
      Mais de manière plus générale, le PS est-il un parti de gauche ?
      3. Je parlais ici du suprémacisme juif, cfr mon premier commentaire.
      4. Donc pour toi parler d’ existence des peuples, c’ est un dogme religieux ? Attends un peu, quand on parle des spécificités culturelles, un Massai n’ as pas la même culture qu’ un chinois, qu’ un amérindiens , qu’ un Russe ou qu’ un Touaregs tu es d’ accord ? C’ est religieux de constater par exemple que la culture Kongo est matriarcale et que la culture arabes est patriarcales ?Moi j’ appelle ça une réalité mais par contre la négation de ses spécificités est bien une religion une construction intellectuelle s’ évertuant à faire croire qu’ il existe un seul peuple humain.
      Et pourtant la réalité est bien plus intéressante, c’ est la diversité culturelle qui rend ce monde si intéressant.Sinon plus besoin de voyager si tous le monde est pareil.
      Et les différences ne sont pas des barrières, il peu exister des échanges culturels amicaux de dignité à dignité.
      Et entre bourdieux et couturier il y’ a une langue commune, un passé commun ( l’ histoire de France ) et le logos grec. Un Dogon pour faire une démonstration ne s’ appuiera pas nécessairement sur le logos dans le sens Hélène du terme.
      Ensuite entre le métissage et le racisme, je ne fais pas de différence entre leurs risques puisque la fin est la même : l’ esclavage des êtres humains.
      Pour le moment, le métissage culturel qui est encore très récent n’ as pas encore causé les mêmes catastrophes mais attendons !


    • 3 votes
      par machiavel1983 (xxx.xxx.141.249) 26 février 2012 20:57
      maQiavel1983

      P.S : concernant Attali que tu décris comme n’ encouragent pas les injustices et comme ayant des idées allant dans le sens des privilège, regarde un peu le commentaire d’ Elisa en dessous du mien !


    • 4 votes
      par ffi (xxx.xxx.88.3) 27 février 2012 00:10

      Je crois que tu as raison, Machiavel, sur cette analyse que tu rapportes.
       
      En général, les cultures se mélangent peu. Les syncrétismes sont l’exception plutôt que la règle. Les cultures, soient elle survivent, soient elles périssent.
       
      L’idéologie du métissage "culturel" est donc un leurre. Derrière, ce qui est servit, c’est l’idéologie matérialiste, la désacralisation de tout, l’étalage spectaculaire des marchandises, la pub, le parc d’attraction permanent, le consumérisme, bref la culture mondialisée du nombril chargée de se substituer à toutes les autres.
       
      Or, le préalable de l’acculturation des peuples est leur déracinement systématique.


    • vote
      par Requete (xxx.xxx.143.33) 27 février 2012 10:54
      requete
      @Macchiavel1983 :
      1&2 : ok pour ta définition de droite gauche, (qui ne parle cependant pas du droit de glander quand on veut) elle mérite de réinvestir ces catégories au lieu de les abandonner aux ennemis.
      ce qui veut dire l’utiliser en en donnant la définition aussi longtemps et autant de fois que nécessaire !

      3 : oui, le commentaire de Elisa est débile, et alors ? C’est pas galant de l’afficher comm’aç !
      Sérieusement : Attali, il fait de la prospective, pas un programme politique !
      pourquoi ne pas faire le même reproche à Orwell !?
      Attali est un libéral dans le sens social ou sociétal, ce qui selon moi permet le plus large consensus, car position la moins contraignante (exemple : pas obligé d’être pédé, pas obligé de ne pas l’être, pas obligé de le montrer, pas obligé de le cacher ), 
      économiquement il est un libéral anti-capitaliste, c’est à dire l’autorégulation et le contrôle des profits de la rente, de position, d’accumulation ... (enfin, moi, je ne l’aime pas, mais pour d’autres raisons)
      bref, un peu de gauche quand même selon notre définition.
      4 : Si tu permets, je vais te répondre point par point sur ce qui me parait beaucoup plus intéressant, à la fois déterminant et sensible :
      (finalement, on en revient toujours au même tous les deux)
      oui ’peuple’ peut être religieux.
      Pas le mot peuple, mais la notion que certains comme toi mettent derrière, qui est échelliste, même dans les exemples que tu donnes.
      Le fait que des gens isolés aux 4 coins de la planète, n’est aucune pratique en commun, pas les mêmes catégories d’interprétation du monde, ne me fera pas perdre de vue, que peut-être que déjà dans les villages voisins, dans les huttes voisines, dans les appartements voisins, n’existent plus exactement les mêmes champs d’enjeux, les même pratiques, habitudes.
      "La négation des différences et religieuse", nous sommes d’accord, mais en l’occurence, c’est toi qui nie ces différences, et qui t’obstines à n’en voir qu’à 1 seule échelle : la nation et donc le peuple de l’échelle nationale.
      En ce sens la notion de peuple est religieuse.

      Et, quand bien même les collections de comportements physiques et psychiques auraient une corrélation avec les frontières nationales à certains endroits, voire partout... étant donné qu’il ne s’agit pas d’un jeu, le champion de la corrélation n’a de médaille que si une religion comme la tienne décide de lui attribuer une.
      C’est exactement la même chose pour les ’races’, un championnat artificiel de corrélation de couleur de la peau, on peut choisir une échelle de 2 races et dire noirs et blanc, 3 races et ajouter jaune, 125000 races et ajouter (bon, là je n’ai pas la place, dommage)

      Ca reste du découpage religieux. De la catégorie artificielle à objectifs multiples, qui ne sont pas les miens nationalisme, mercantile, racialiste de l’autre.

      Je conteste le lien entre "réalité intéresante" et "diversité culturelle" tel que tu le poses.
      D’abord la réalité elle aime l’entropie, tout part en couille,maladie, intempéries... les capacités particulières de tous les humains non stéréotypés par les cultures telles que tu les imagines, ne seront jamais de trop pour participer à découvrir le monde, à augmenter les plaisirs, les raffinements.

      "plus besoin de voyager si tout le monde est pareil" , oui je connais cet objectif de voir les chinois chinois, les français français... moi les français français ne m’intéressent pas plus que les chinois chinois, si ce sont tous les mêmes.
      Ce que je veux que garde un chinois c’est ce qui est bon et qu’il sentira avec ses sensations qui ressemblent aux miennes, pas ce qu’il fait comme tous ses voisins par peur des reproches de sa belle-famille.
      Encore une fois, tu crois que l’échelle va décider de la ressemblance et des différences... notre conversation prouve que tu te trompes.
      Si tu crois qu’entre Bourdieu et Couturier il y a des mécanismes communs de pensée, c’est que tu ne vois pas que très souvent (et peut-être un peu entre nous) chacun utilise ses catégories avec leurs implications en terme d’objectifs, un peu comme un autiste parlant avec un autre autiste.
      Et de démonstration il ne pourra pas y avoir autre qu’unilatérale et autiste.
      Un néo-con a ses propres enjeux, même si les mots sont les mêmes, le sens, les implications ne sont pas les mêmes.
      L’humour d’un indien d’amazonie est parfois plus compréhensible par un béarnais que celui de son voisin chatouilleux sur certains sujets. 

      Métissage et racisme : pas de différence parce que leur risque est le même. Ca c’est typiquement un choix catégoriel respectable car assumé.
      ce que tu projettes : même risque (esclavagisme) est cohérent avec ce que tu pense du métissage.
      Moi, pas d’accord, parce que pas la même projection.
      Donc, pas la même catégorie "métissage".

      Le principe vital d’une culture est de ne pas se mélanger, les cultures s’humilient, s’asservissent ou disparaissent.
      Et moi je dit qu’ainsi définies qu’elles crèvent toutes ! puisqu’elles n’ont pour rôle que d’empêcher l’avènement du savoir.

    • 2 votes
      par machiavel1983 (xxx.xxx.81.249) 27 février 2012 12:42
      maQiavel1983

      Je vais me contenter de répondre au poit 4 qui me parait le plus intéressant :
      A. .nous sommes d’accord, mais en l’occurence, c’est toi qui nie ces différences, et qui t’obstines à n’en voir qu’à 1 seule échelle : la nation et donc le peuple de l’échelle nationale.
      R : Pas du tout je ne suis pas un idéologue, je tiens compte de la réalité , ca s’ appelle du réalisme.
       Si on prend le cas des pays Africains, on voit par exemple que le peuple Nigérian, Soudanais ou Rwandais n’ existe pas, ces pays sont composés de divers peuples que les impérialistes capitalistes instrumentalisent les uns contre les autres, dans le but de controler les matières premières de ces pays.
      Non, je ne suis pas un dogmatique. Mais au delà de celà, entre un Luba et un Muswahili, il y’ a certes des différences mais il existe beaucoups plus de communs qu’ avec un français nottament le fait que les deux peuples soient de culture bantoue ce qui induit une représentation particulière de l’ univers.
      B. C’est exactement la même chose pour les ’races’, un championnat artificiel de corrélation de couleur de la peau,
      R : Pas du tout , race et peuple sont deux concepts différents.Le concept de race est une abstraction intellectuelle ( comme le concept de métissage culturelle ) considérant que les etre humains sont identiques sur base d’ une agrégation statistique discriminante et l’ agrégat satatistique est une convention : par exemple si on prend la couleur de peau et la race blanche, le racialiste va considérer que le portugais et le Russes qui sont pourtant de culture différente et ne parlent mme pas la meme langue, sont une entité commune.Il s’ agit là de convention.Un peuple n’ est pas une convention, comme je l’ ai écrit plus haut,c’ est une histoire commune, une langue commune, un passé commun.Les peuples sont une réalité et les virtuosité intellectuelles des racialistes comme des mondialistes veulent remplacer la réalité par l’ idéologie, par le dogme ce qui est très dangereux.
      Et c’ est le reproche que je fais aux dogmatiques, remplacer un réel qui est extrèmement complexe par un dogme, une représentation du monde uniforme, plane et isomorphe.
      C.Sur l’ entropie, je suis d’ accord avec toi la complexité du monde le démontre mais deux choses :
      - D’ abord ceux qui ont tendence à vouloir transformer cette entropie en système uniformisé et plan,ce sont bien les dogmatiques, de gauche et de droite, racialiste et métisseurs.
      - Mais je ne crois pas qu’ on puisse parler d’ entropie car ce n’ est pas le chaos, il y ’ a des cohérences, des constantes qu’ on peut identifier par des analyses fines et non en substituant ce qui parait de prime abord non organisé par une construction intellectuelle dogmatique mathématisée.


    • 2 votes
      par machiavel1983 (xxx.xxx.81.249) 27 février 2012 12:45
      maQiavel1983

      D. Le principe vital d’une culture est de ne pas se mélanger, les cultures s’humilient, s’asservissent ou disparaissent.Et moi je dit qu’ainsi définies qu’elles crèvent toutes ! puisqu’elles n’ont pour rôle que d’empêcher l’avènement du savoir.
      R / C’ est là que l’ on voit à quel point le métissage culturel est une idéologie dangereuse, diabolique j’ ai envie de dire, car en partant d’ un postulat faux, tu proposes une solution qui va amener à des horreurs innomables : l’ acculturation de l’ etre humain.
       Ton postulat est faux parce que toutes les cultures se mélangent, meme les juifs qui ont toujours voulu etre isolé et qui ont été isolé ont été imprégné des cultures des pays dans les quelles ils vivaient.
      Mais les cultures ne se melengent pas n’ importe coment comme avec ce multi-culturalisme qui détruit toutes les cultures pour laisser place au métissage culturel qui est l’ acculturation, soit la soumission de l’ individu à la marchandise ( quand tu souhaite la disparition des cultures , toi qui est de gauche nourrit les mêmes objectifs que les oligarques de droite ce qui est très intérressant comme collusion ). Leurs mélange prennent du temps et sont cohérent.
      Ensuite, tu dis que les cultures n’ ont pour role que d’ empecher l’ avenement du savoir.Mais de quel savoir parle tu car le savoir est aussi une notion culturelle : le savoir Bantou, le savoir amérindiens, le savoir hindou et autres. A quel savoir fait tu allusion ?Au savoir occidental rationaliste ? Ce qui veut dire que les autres savoir culturels doivent disparaitre ?
      Cher amis ça s’ appelle de l’ occidentalisme , c’ est la même idéologie qui a permie la colonisation au prétexte de civiliser les races inférieures et de les élever au savoir occidental. Ce débat est intéressant mais me convainc que ton idéologie est perverse ,et même si elle part d’ un bon sentiment, aussi dangereuse que le racisme et doivent être combattue avec la même hargne.


    • 2 votes
      par machiavel1983 (xxx.xxx.81.249) 27 février 2012 12:59
      maQiavel1983

      "Il parait qu’autrefois nous étions civilisés et instruits... Nous savions parler aux arbre et à toutes les plantes, au peuple ailé, au quadrupèdes, aux êtres rampants, aux mammifères et au peuple des poissons. De plus nous étions capables de communiquer entre nous ... Nous formions un seul et même esprit. C’est ce que l’on appelle être civilisé, ou instruit. Et puis nous nous somme éloignés de cette connaissance pour devenir ce que nous sommes.."

      C’ est une citation de Black ELK, qui parle du savoir amérindiens.Si on suit ta logique , ce savoir devait diparaitre ( dans la culture occidentale rationaliste, ce n’ est pas un savoir mais une superstition ) pour laisser la place à la mathématique, à la physique ou à l’ économie ?
      P.S : excuse moi requete d’ être un peu incisif, mais je suis révulsé par tes propos .



    • vote
      par Requete (xxx.xxx.143.33) 27 février 2012 14:41
      requete

      @macchiavel1983

      ne t’excuses pas, si tu es révulsé, c’est que nous n’en sommes pas encore à une différence d’estimation (ce à quoi devrait tendre toute discussion), mais à des différences de catégorisations qui font que l’interprétation mutuelle est forcément fausse et les intentions prêtées sont détestables.
      Tu as bien mis le doigt sur notre différence catégorielle : 
      Pas la même définition de ’savoir’ et de ’culture’.

      pour moi, culture ce n’est pas qu’une collection de savoir et de croyance (je ne fais pas la différence) mais c’est surtout une collection d’automatisme, de normes, qui interdit l’entrée de certains savoirs et croyances. De ce point de vue, les cultures sont incompatibles.
      Moi, je ne me sens pas de culture française ni d’aucune autre, à partir du moment où je comprend le mécanisme qui lie les catégories, aux idées, au langage.

      Je comprend de la même manière les préoccupations, les enjeux, les automatismes les réactions, les tabous d’un français de souche, d’un ligure, d’un indien tamoul... comme des exotismes.

      "la vision du monde" officielle, certes, elle peut être corrélée à un espace géographique.
      Mais est-ce vraiment ce que les humains ont à mettre en commun pour gérer leur espace de vie commun ?
      Ce qui fait que le pouvoir corrompt partout, c’est bien l’uniformité du manque de savoir, donc de méfiance, notamment au moment de fabriquer les structures qui devraient être démocratiques... 
      Même pour un ermite, ma théorie mal dite ici est fonctionnelle.
      Selon mes catégories d’entendement.

      On ne pourra pas régler ça ici, surtout que le terme ’catégorie’ n’est pas le meilleur pour parler des ’catégories’ mais quand même sur l’accusation de religiosité de l’échelle nationale, j’ai beau chercher, je ne vois pas d’erreur de mon côté.

      Sinon, sans polémique tu vois vraiment Attali de droite ?
      Toi qui défends les petits patrons, et qui es suffisamment peu antisémite (bien en dessous du niveau préconisé) pour trouver un intérêt à écouter les analyses biaisées d’Alexandre Adler et qui ne trouve pas si vulgaire que ça le rire de Laure Adler ?

    • vote
      par Requete (xxx.xxx.143.33) 27 février 2012 15:10
      requete
      j’ajoute une question, par curiosité et aussi un peu de perfidie :
      la vision bantou de l’univers, dont tu parles et que je ne connais pas, est-elle vraiment comprise de la même manière par tous les bantous, au point qu’il soit impossible de trouver un système politique réaliste de gestion d’un monde matériel commun ?
      En d’autre terme, les visions ’spirituelles’ sont-elles à ce point déterminantes pour qu’elles influencent l’individu politique, puisque l’on parle de politique ici, au sens large.

      Pour te donner un exemple : je trouve que deux humains qui disent "moi, je ne m’intéresse pas à la politique" se ressemblent même si l’un est janséniste et l’autre jenfoutiste. L’interdiction qu’ils se font d’intervenir sur la vie des autres, est une sorte de micro-culture qui est déjà mondiale, évidemment, puisqu’elle est une forme parmi d’autres possibles de cristallisation culturelle des pulsions humaines communes à l’humanité. S’exerçant par la collectivité (par exemple sur les femmes).
      L’interdiction d’intervenir sur les créations de Dieu en est une autre.
      En revanche, un tamoul pourra m’apprendre à concocter un met qui délicieux pour n’importe quel palais humain, parce que c’est un savoir trouvant sa légitimité dans le plaisir, et pas dans les intimidations.
      Et un autre, me fera goûter un truc dégueulasse, sous les rires de ses voisins, parce qu’il aura laissé se perdre la recette dont il avait frauduleusement hérité sous prétexte qu’il est le neveu du chef de tribu, bien qu’il soit un grossier personnage.

      (pour LAure Adler, je déconnais, je le dis pour ne pas nuire à ta réputation, puisque mes messages ; bien que lus par personne ; sont quand même publics)




    • vote
      par Requete (xxx.xxx.143.33) 27 février 2012 15:27
      requete
      @macchiavel1983
      (bataille de potlatch)
      donc, idem pour Black Elk (que je ne connaissais pas) :
      si ce qu’il dit permet à lui et d’autres de comprendre le monde (dont il fait partie et dont nous faisons partie), alors c’est du savoir et ça se transmettra par le plaisir intellectuel non biaisé, non corrompu que cela apporte, la paix propre aux systèmes d’interprétations satisfaisants .

      si c’est le neveu pistonné d’un notable qui a le droit à la parole, à l’édition, et qui raconte n’importe quoi, alors, c’est de la culture, ça se transmettra malheureusement par snobisme, par espoir de se voir récompensé par un clientélisme, lorsque d’autres se trouvant dans le même champ, reconnaîtront ce capital culturel artificiellement gratifié et gratifiant. 

      Mais ok, ce n’est pas la vraie définition de culture. 
      Ce n’est même pas défini du tout, alors soit on n’en parle plus, nous ne faisons pas la différence entre les divers savoirs et nous serrons les fesses, les dents et les frontières contre l’américanisation des savoirs, des catégories, du devenir.
      Soit, on s’arme conceptuellement et on serre les poings
      comme l’ont suggéres par exemple Edward T Hall et Bourdieu (que Soral traite d’imbécile et de crétin... comme par hasard).


    • 1 vote
      par machiavel1983 (xxx.xxx.81.249) 27 février 2012 16:02
      maQiavel1983

      @REQUETE

      1. Je ne comprend pas du tout ta conception de la culture. Pour toi c’ est ce qui interdit l’ entrée de certains savoir et croyances ? Il faut que tu étayes ton propos avec des exemples parce que je ne te comprends pas et si je ne te comprends pas ou mal je ne pourrait pas répondre ou je répondrai à coté.Et qu’ est ce que le savoir ?
      2. Sur les structures qui devraient être démocratique, je dis encore une fois que c’ est une question culturelle.
      Si je reprend l’ exemple des sociétés Bantoues, la structure politique qui y est le plus adapté est la gérontocratie, et cela est intimement lié à la culture bantoue.
      Les amérindiens avaient aussi des systèmes politique adapté au contexte culturel ou le chef se devaient d’ être le plus altruiste.
      Tu ne peut donc pas affirmer que les sociétés devraient être démocratique, elle devraient l’ être par rapport à ta conception très occidentales de percevoir le monde et le malheur c’ est qu’ avec le mondialisme, cette conception se repend au détriment d’ autres qui sont peut être plus intéressantes par rapport au contexte culturel du lieu.
      P.S : Et je suis un défenseur acharné de la vraie démocratie mais il ne faut pas être dogmatique et je ne veux surtout pas l’être.
      3. Sur la vision bantoue, si tu veux t ’ informer dessus je te conseille la philosophie bantoue de Tempels qui il faut le préciser est un occidental et donc aborde cette philosophie d’ un angle très occidental, ce qui rend les choses compréhensible pour les occidentaux mais reste approximatif.http://www.eglise-realiste.org/Philo_bantoue/en2mots.htm
      Et oui les visions culturelles sont déterminante et influencent largement l’ individu politique. 
      4. Sur Attali spécifiquement, je ne l’ ai pas lu, je ne pourrait donc pas dire si il est de droite ou de gauche en toute sincérité.
      Mais il me parait évident que le PS et l’ UMP sont de droite, je dirais même d’ extrême droite pour être précis car ils nous emmènent vers un monde capitaliste monopolistique anti-social anti-libéral et inégalitaire.



    • vote
      par Latigeur (xxx.xxx.9.211) 27 février 2012 22:22
      Latigeur

      Il faudrait peut-être sortir de l’idée de culture ou de civilisation comme des données immuables, les groupes humains se caractérisent effectivement par des formes de consensus, des manières de penser le monde qui les aident à survivre et à évoluer.


      A évoluer car aucune culture, aucune civilisation ne perdure à l’identique et celles qui se prolongent le plus sont celles qui sont capables non seulement de s’auto-transformer mais aussi de s’enrichir d’ éléments étrangers.

      Les apports extérieurs et la critique implicite de nos certitudes qui leur sont inhérents sont indispensables pour maintenir une dynamique, un progrès.

      C’est pourquoi il faut refuser toute idée de clôture, de retour intégriste et tout élément culturel peut et doit être soumis à la critique qu’il soit extérieur à notre mode de pensée ou non. Les membres d’une civilisation vivante ne devraient pas craindre la confrontation avec les autres. Ils sont en capacité d’accepter ou de rejeter les modifications qui leurs sont proposées.



  • 15 votes
    par Elisa (xxx.xxx.0.154) 26 février 2012 15:02

    Voici des extraits d’un essai de Jacques Attali :

    "• Dès qu’il dépasse 60/65 ans, l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte alors cher à la société ; il est bien préférable que la machine humaine s’arrête brutalement, plutôt qu’elle ne se détériore progressivement.

    • On pourrait accepter l’idée d’allongement de l’espérance de vie à condition de rendre les vieux solvables et de créer ainsi un marché.

    • Je crois que dans la logique même du système industriel dans lequel nous nous trouvons, l’allongement de la durée de la vie n’est plus un objectif souhaité par la logique du pouvoir.

    L’euthanasie sera un des instruments essentiels de nos sociétés futures dans tous les cas de figure. Dans une logique socialiste, pour commencer, le problème se pose comme suit : la logique socialiste c’est la liberté, et la liberté fondamentale c’est le suicide ; en conséquence, le droit au suicide direct ou indirect est donc une valeur absolue dans ce type de société.

    L’euthanasie deviendra un instrument essentiel de gouvernement.

    Extraits de L’homme nomade , Ed. Le Livre de Poche, 2005".
    .

    Les propos obscènes dans cette vidéo sont dans le droit fil de ses convictions : cet homme est un fasciste, il ne peut désormais faire illusion. Il a trouvé sa solution finale :

    il voulait tuer les vieux, désormais il veut aussi empêcher des "sous-hommes" de se reproduire.


    • 4 votes
      par ffi (xxx.xxx.88.3) 27 février 2012 00:16

      Oui, oui, le tropisme eugéniste de la Gauche apparaît de plus en plus clairement.
      J’en ai parlé sur le fil de la conférence d’Annie Lacroix-Riz.
      Avortement et euthanasie en sont deux piliers essentiels.
      Il n’y manque que la stérilisation.


    • 1 vote
      par Elisa (xxx.xxx.0.154) 27 février 2012 11:23

      @ ffi,

      Ne mélangez pas tout. Un plan gouvernemental d’euthanasie et de stérilisation n’a rien à voir avec le droit pour les femmes de décider et de réguler leur fécondité.
      Je récuse tout amalgame avec les excités des tea-parties américains !


    • vote
      par ffi (xxx.xxx.88.3) 4 mars 2012 12:15

      Remarquez : une femme n’est pas obligée de baiser à droite et à gauche.
      N’est-ce pas cela "réguler sa fécondité" ?
       
      Une fois l’oeuf fécondé, il s’agit d’une personne.
      La solution au manque de vertu d’une adulte, n’est pas l’assassinat.
      C’est trop facile.


  • 5 votes
    par Hijack (xxx.xxx.75.230) 26 février 2012 18:15
    Hijack

    @ l’auteur  : " Voici la déclaration extrêmement choquante de Jacques Attali, qui n’a pas encore fait scandale dans les médias, et qu’il serait bien inspiré d’expliciter afin de lever toute ambiguïté : "Ce n’est pas parce qu’on a sept enfants qu’ils seront des êtres humains ou des juifs, ce qui revient au même pour moi... "
    __

    Hum !!! Pourquoi veux-tu qu’il serait inspiré d’expliciter ??? ... c’est pourtant clair, ce qu’il a voulu dire par là ... et toute explication ne ferait que rajouter à ce qu’il a voulu dire ... on le savait d’ailleurs depuis longtemps ce qu’il pensait ... et le plus grave, ce n’est pas Attali ... mais le fait que les médias ont laissé dire, laissé faire, sans réagir ... !!!  à part quelques uns sur Internet, notamment Dieudo/Soral/LLP ... comme d’hab je dirai ...

    Imaginons ... que Soral ou Dieudo se serait amusé à dire le contraire ... Cela aurait soulevé toutes les hyènes de nos médias ... ils auraient hurlé à je sais pas quoi ... même si Dieudo l’aurait dans un sketch, ç’aurait été l’horreur ...

    Voilà où on en est !!!


  • 1 vote
    par Le citoyen engagé (xxx.xxx.188.18) 29 février 2012 21:56
    Le citoyen engagé

    Les français qui ont un tant soit peu de conscience comprennent bien que nous sommes dans un vrai système UMPS. peu importe qui parvient au pouvoir. Leur seule hantise c’est de voir le peuple retrouver sa souveraineté populaire par la souveraineté nationale. C’est bien pourquoi il diabolise tant qu’il peut le FN et notamment avec sa dernière blague :

    Pulvar, Montebourg, agressés pour mieux accuser le FN ?


Ecrire un commentaire Faire un don

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


Réclame

Facebook Facebook  Friendfeed Friendfeed  RSS RSS  Twitter Twitter 


Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site optimisé pour le navigateur Firefox. Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération