• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Humour : Karine Le Marchand chez François Fillon par Nicolas (...)

Humour : Karine Le Marchand chez François Fillon par Nicolas Canteloup

Quand Karine rencontre François - C'est Canteloup du 10 février 2017 

 

 

Tags : Humour François Fillon



Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • 1 vote
    #WorldPeaceNow* Pilule Rouge 14 février 12:23

    Bonus : L’hologramme de Mélenchon par Michael Kael : 

    http://www.dailymotion.com/video/x5amt4m


    • 1 vote
      #WorldPeaceNow* Pilule Rouge 14 février 12:25

      @Pilule Rouge

      Macron Antichrist Superstar : 
      https://www.youtube.com/watch?v=4MCFetKfKaw


    • vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 14 février 13:32

      Ca vole pas haut, quand même... 


      • 3 votes
        #WorldPeaceNow* Pilule Rouge 14 février 13:42

        @Qaspard Delanuit

        Tu plaisantes, c’est excellent

        Sacré boute en train va ! 

         smiley

      • 1 vote
        psychorigide Psychorigide 14 février 15:41

        @Pilule Rouge

        Mélenchon, la vidéo est vulgaire. Pipi caca popo, c’est le genre Groland qui veut ca.

        Par contre celle de Macron .... J’ai un instant pour la première fois envisagé de voter pour lui  smiley


      • 1 vote
        #WorldPeaceNow* Pilule Rouge 14 février 21:32

        @Psychorigide

        Lol !


      • vote
        psychorigide Psychorigide 14 février 15:42

        Quel filou ce Fillon !


        • 1 vote
          #WorldPeaceNow* Pilule Rouge 15 février 03:47

          @Psychorigide

          Votez Fillon !


        • 1 vote
          Qiroreur Qiroreur 15 février 09:01

          Dire qu’ils s’y sont mis à au moins trois auteurs talentueux pour pondre cette petite parenthèse d’hilarité entre le journal téléguidé et le match de foot...

          Les comiques d’état, c’est plus c’que c’était...
          Heureusement que la relève est assurée, avec des comiques qui prennent de vrais risques en s’attaquant courageusement à cette communauté particulièrement influente dans notre société : je veux parler évidemment des "bols de riz", des "faces de citrons" et autres "menus vapeurs". Oui, là on peut y aller franco, pas de lois Gay-sot, pas d’heure sombres dont on pourrait redouter le retour ; touche pas à mon pote... sauf si c’est un tong, là tu peux y aller cousin. Et si Gad et Kev, la fine fleur de l’humour francophone peut le faire en prime-time devant des millions de tondus, alors le sans-dent moyen a bien le droit aussi de s’essuyer les godasses que cette communauté qui a l’outrecuidance de travailler plus de 35 heures par jour (les voilà les vrais ennemis des classes laborieuses), d’apprendre à leurs enfants la langue du pays où ils vivent (mais qu’ils sont c... ces gniaks), et qui se paie même le luxe de snober nos très efficaces établissements pénitentiaires ... pas assez bien pour eux sans doute... Décidément ces petites bites ne font rien comme les autres, incapables d’intégrer nos belles traditions banlieusardes comme l’arrachage de sac à main suivi de coups de lattes dans la tête jusqu’à ce que mort s’en suive. Ah ça, pour nous refourguer des menus M14 et faire des manifs qui ne tournent pas l’émeute y’a du monde, mais dés qu’il s’agit d’aller beugler dans les stades de foot ou brûler de la bagnole quand l’un deux se prend un tonfa dans le verso y’a plus personne. 

          Rendez-vous compte que ces vicelards osent même être aimables avec leurs clients, rompant avec la bonne vieille tradition du commerçant bourru. Ils poussent le vice à donner des prénoms français à leur marmaille et, pire que tout, à tolérer la présence de femelles dans leurs bars... 
          Prenons garde à ce péril jaune qui nous menace (Alain Peyrefitte nous avait prévenu), à ces fichés S en puissance. Je propose des stages de radicalisation pour tous ces fourbes : au programme, apprentissage du juron tous les 4 mots prononcés, initiation au dressage de pitbull, développement des techniques de taxage de clopes, et un module complet sur la cession et la consommation de shit. Pour valider ces 4 UV il faudra réussir le cas pratique : Wang, Chong et Chink devront siffler au moins 10 femelles dans les transports en commun, suivi de la traditionnelle formule de politesse en cas d’absence de réaction "vas-y sale pute, j’ai été poli avec toi ?!" qui fait tout le charme de nos périphéries métropolitaines. Ils devront en outre remporter au moins 5 combats de regards dans le RER, squatter le hall d’un immeuble toute une soirée en fumant des pétards, en parlant fort et en demandant leurs papiers aux gens qui rentrent de leur boulot.
          En cas d’échec, ce sera la remigration, la déchéance de nationalité et le retour au bled, à Katmandou ou au Népal, enfin là d’où ils viennent quoi. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès