• lundi 21 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Contact
Agoravox TV
Accueil du site > Actualités > Politique > J-L Mélenchon invité de Pujadas : Des paroles et des actes
par iakin mardi 17 janvier 2012
57%
D'accord avec l'article ?
 
43%
(44 votes) Votez cet article

J-L Mélenchon invité de Pujadas : Des paroles et des actes

 

Et en bonus un aperçu (court) des coulisses :

 

 

Il faudra attendre la semaine prochaine pour voir sur le net, Don Quichotte-Mélenchon allant combattre les moulins à vent (on ne manifeste pas contre un thermomètre, dixit Marine Le Pen), mais IRL la suite c’est ce soir 18H devant le siège de Standard & Poor’s, 40 rue de Courcelles à Paris.

 

Tous les militants, adhérents et sympathisants Front de Gauche de l’Ile-de-France sont invités à s’y rendre pour bloquer la rue et faire comprendre à tout le monde que l’on peut s’opposer dès maintenant à la déclaration de guerre que nous fait la finance. Lors des élections il sera peut-être trop tard.

Réactions à la vidéo Faire un don
    • 17 votes
      par Marc Anciel (xxx.xxx.57.67) 17 janvier 2012 13:09
      ....................

      Le Petit Journal serait drôle si, comme Ruquier ou d’autres, il précisait chaque fois qu’il s’agissait de montages ou qu’ils avaient dû harceler la personne pendant 3 jours non stop avant de pouvoir bricoler une séquence exploitable. C’est globalement les mêmes méthodes que la télé réalité, avec les mêmes objectifs mais en beaucoup plus malhonnête.


    • 7 votes
      par iakin (xxx.xxx.67.202) 17 janvier 2012 14:53

      Le "Petit Journal" pris en flagrant délit de désinformation, et Yann barthès refuse de le reconnaitre :
      http://www.lemonde.fr/election-pres...


    • 8 votes
      par iakin (xxx.xxx.67.202) 17 janvier 2012 17:48

      Dis donc, le troll, si tu veux poster un message tu fais comme tout le monde : tu vas en bas de page.
       
      Tu accuses les immigrés d’envahir le pays et tu n’es même pas capable de respecter un fil de discussion, c’est pas un peu paradoxal ça aussi ?


    • 8 votes
      par Marc Anciel (xxx.xxx.57.67) 17 janvier 2012 18:25
      ....................

      C’est dans cette vidéo qu’il s’explique là-dessus, non ? C’est comme la bourgeoise qui utilise des toiles made in China pour ses banderoles etc... Comme je l’ai déjà dit pour les médias, s’il s’en passe, il ne fait plus passer aucun message.

      Encore une fois, on l’attaque sur des détails insignifiants, sur sa personne plutôt que sur son programme.

    • 9 votes
      par papone (xxx.xxx.43.69) 17 janvier 2012 18:53
      papone

      @ mjollnir

      Il répond bien à cette attaque de Pujadas dans l’émission.
      On peut être contre le travail des enfants, sincèrement, le dire, et pourtant comme on vit au coeur du système on achète un i-phone ou une paire de nike pour faire du sport.

      Et il va plus loin. En bas de chez lui, c’est pareil chez moi, il y a des mecs qui dorment dehors, qui puent et qui errent en ayant parfois perdu leur dignité d’être humain. La réaction la plus noble face à ça serait de leur ouvrir notre porte, de leur offrir une douche, un repas et qu’ils retrouvent cette dignité.
      Pourtant on ne le fait pas. Et ça nous rend malade de voir ces gens et d’être impuissants.
      Mais c’est comme ça. Le problème est structurel et nous, on n’est que des individus confrontés à nos contradictions. 
      On est contre l’agriculture intensive, révoltés par les marges des grandes surfaces, contre le travail des esclaves... et on va faire nos courses dans des supermarchés bourrés de produits fabriqués en Chine par des ouvriers sans droits.
      A force on modifie son comportement pour être de plus en plus cohérent mais ça n’est pas simple.
      Donc cette attaque sur l’i-pad ne démontre rien du tout et j’ai trouvé la réponse de Mélenchon plutôt pertinente.
      Maintenant toi tu ouvres peut-être ta porte ? A moins que tu n’es en ais rien à foutre ?

    • 6 votes
      par Marc Anciel (xxx.xxx.57.67) 17 janvier 2012 19:42
      ....................

      J’avais dit que j’y répondrais s’il le fallait mais ça ne m’avait pas semblé nécessaire et tu n’as d’ailleurs pas insisté. Sinon, dans mes autres commentaires j’avais déjà répondu à une bonne partie de ces attaques mais puisque finalement tu sembles y tenir, je vais y répondre point par point :


      Pour commencer, je vais rappeler que ce texte émane de Lutte ouvrière, concurrent du Front de gauche parce que n’ayant pas voulu s’allier et surtout parti complètement déserté, luttant pour sa simple survie depuis la retraite d’Arlette. On comprend donc qu’ils aient éprouvé le besoin de charger Mélenchon qui n’en finit pas de siphonner leurs voix. Donc niveau crédibilité c’est douteux mais ça ne veut pas dire qu’ils ne disent que des contre-vérités.
      Je vais donc reprendre tout ça dans l’ordre.

      - " on pourrait oublier qu’il a passé l’essentiel de sa vie politique, plus de trente ans, au sein du Parti socialiste."
      L’aile gauche du PS, en effet, qu’il a essayé d’infléchir plus à gauche pendant tout ce temps. Au final, c’est plus le PS qui l’a quitté que l’inverse, en se rapprochant encore plus de la droite au congrès de Reims malgré une certaine percée de son courant qui pouvait laisser espérer et surtout qui lui permettait de créer son propre parti derrière, plutôt que de se retrouver seul. Est-ce un crime ?

      Sous la tutelle de Jack Lang, Mélenchon a mis en œuvre l’essentiel des réformes contestées d’Allègre.
      Complètement faux. Renseigne-toi avant d’avaler ce qu’avance Lutte ouvrière. Les grèves des enseignants se sont arrêtés après Allègre et donc avec Mélenchon qui n’était que secrétaire d’Etat.

      - "C’est dire que l’objectif de Mélenchon est bien de mettre à son service les forces militantes et le crédit politique du Parti communiste."
      Comme je l’ai dit ailleurs, le PC profite bien plus de Mélenchon que l’inverse puisqu’il n’a jamais été aussi populaire que depuis son alliance avec lui et le Parti de gauche, à moins de remonter jusqu’à Marchais. De plus, Mélenchon a beaucoup à perdre si le PC le lâche une fois satisfait, alors que l’inverse n’est pas vrai du tout. De toute façon, c’est la politique : combien de candidats FN aux cantonales n’ont même pas fait campagne ou mis leur photo sur leurs tracts, préférant profiter de l’image de leur leader ?

      - "Mélenchon rêve d’une OPA sur un Parti communiste mal en point sur le terrain électoral, pour disposer des forces militantes de ce parti et pouvoir ensuite négocier, dans des conditions plus favorables, son ralliement au deuxième tour de la présidentielle derrière le candidat socialiste."
      Même chose que plus haut : il relance le PC et quant à son ralliement, il faut vraiment être sourd pour ne pas connaître sa position. Regarde la vidéo, il s’explique pour la trentième fois sans changer une lettre à ses intentions.

      - "La dénonciation du traité de Maastricht – que Mélenchon avait voté avec enthousiasme lors du référendum de 1991 – n’étant plus à la mode, il pourfend le traité de Lisbonne qui a remplacé le Traité constitutionnel européen combattu avec énergie en 2005 par les militants du PCF."
      Il dénonce le traité de Maastricht comme tous les autres, se repentant humblement de son erreur. D’ailleurs, il n’a cautionné AUCUN autre traité européen depuis Maastricht, il s’est même opposé à TOUS.

      - "Pour sa défense, Mélenchon explique qu’il était alors au PS, mais que depuis il en est sorti  : il a donc fini par comprendre  ! Trente ans de réflexion pour un dirigeant politique qui prétend offrir un programme d’action aux travailleurs, c’est un peu long."
      C’est pas ce qu’il dit. A l’époque de Jospin, Mélenchon ne représentait strictement RIEN. S’il avait démissionné, on lui aurait répondu "Ok ciao" et on n’aurait plus jamais entendu parler de lui. S’il avait dénoncé ces privatisations, on l’aurait traité de traître et il serait politiquement mort. D’ailleurs, Gremetz qui lui a fait les mêmes reproches qu’a-t-il réussi à faire avec le PC en comparaison de Mélenchon ? Et qu’est-ce qu’il est devenu ? La même chose que Mélenchon si celui-ci avait ouvert sa gueule à cette époque, comme Gremetz. Politiquement mort. Si encore ça avait pu servir à quelque chose, je ne dis pas. Mais ça n’aurait servi strictement à rien. C’est toute la différence entre un sacrifice et un suicide.

      - "Ainsi, si certaines expressions de Mélenchon peuvent sembler radicales, ce sont surtout des mots creux  : car au bout du compte, ce qu’il vise, c’est un bon résultat électoral pour négocier, dans la meilleure position, une alliance au second tour avec le Parti socialiste."
      Procès d’intention. Voir au-dessus. Voir la vidéo. Voir les dizaines d’interviews où on lui pose la question.

      - "L’intervention occidentale en Libye vient de donner un aperçu des réflexes de responsabilité de Mélenchon"
      Fatiguant cet argument sur la Lybie. Lire le texte qu’il a voté et apprendre la différence entre ONU et OTAN ou encore celle entre "protéger" et "bombarder".

      -" Mélenchon ne formule aucune espèce de critique vis-à-vis de la politique menée par son idole Mitterrand à partir de 1981."
      Ca, c’est plutôt vrai. Nul n’est parfait. En même temps, Mitterrand a fait de grandes choses pour la France. Le RMI par exemple ou la retraite à 60 ans. Je regrette certaines choses de l’ère Mitterrand, à commencer par son attitude de monarque mais si je devais choisir, Mélenchon mis à part (qui entend d’ailleurs en finir avec la Vème République qui permet ce genre de comportement) entre tous les candidats pour 2012 et Mitterrand, il y a des chances pour que je choisisse Mitterrand.

      - "Le ton et le langage, non seulement de Marchais, mais même de Mitterrand, étaient plus ouvertement anticapitalistes que celui de Mélenchon."
      Jugement purement subjectif auquel je ne peux répondre qu’en donnant mon propre sentiment, mais il est évident et j’en vois pas l’intérêt.

      - "Mélenchon ne fait qu’imiter la méthode Mitterrand."
      Entre autres, oui, il s’en cache pas et c’est une méthode qui a fonctionné pour deux septennats... C’est quoi la méthode de Lutte ouvrière ?

      - " Mélenchon utiliser leur parti comme marchepied et s’ils n’ont pas envie de jouer les colleurs d’affiches pour sa campagne, sa popularité, sa façon d’occuper le terrain, peuvent suffire à les convaincre de le choisir comme candidat du Front de gauche."
      Déjà répondu mais c’est là qu’on voit qu’ils ont la haine jalouse chez Lutte ouvrière de ne pas avoir autant de succès. J’en suis désolé pour eux.

      - "Chaque fois que la gauche gouvernementale est passée au pouvoir, de l’Union de la gauche à la Gauche plurielle, elle a défendu les intérêts fondamentaux de la bourgeoisie. Ce faisant, elle a contribué à démoraliser des fractions entières de travailleurs"
      C’est hautement discutable mais je peux concéder que la France n’a pas vu venir les chars russes ni hisser le marteau et la faucille et qu’en effet ce ne sera pas encore le cas avec le Front de gauche même si, forcément, puisque le PC est largement majoritaire, sa politique ne peut qu’être plus à gauche que celle des précédentes alliances dominées par un PS tendant vers le centrisme.

      Voilà. Alors comblé de bonheur ? Si t’as d’autres questions, remarques, arguments, n’hésite pas. D’autant que ça m’amuse que tu sois obligé d’aller chercher les arguments de tes ennemis jurés pour essayer de casser le Front de gauche. smiley

      Allez, à ton tour maintenant. J’attends tes contre-arguments avec impatience :

      Voter Le Pen ne sert à rien. (Je fais pas un copier-coller comme toi, ça prend trop de place et vlà la mise en forme que ça fait au final...)



    • 7 votes
      par RepublicainVox (xxx.xxx.141.250) 17 janvier 2012 21:04
      RepublicainVox

      "on ne manifeste pas contre un thermomètre, dixit Marine Le Pen"


      Non je ne suis pas d’accord avec Marine sur ce coup la, car les agences de notation ont un effet sur les états, c’est un thermomètre qui influ sur la température.

      De plus il me semble que Mélenchon remet en cause la loi Rothschild donc bon c’est pas comme s’il était incohérent.

    • 4 votes
      par Marc Anciel (xxx.xxx.57.67) 17 janvier 2012 22:00
      ....................

      J’en attendais pas moins de toi. smiley 

      Moi aussi, j’aurais pu répondre "c’est juste de la propagande politique, ton truc" en prenant un air dégoûté pour m’éviter de répondre, mais non, je ne fuis pas, ce n’est pas utile.
      Cela dit, si tu ne fais pas comme moi l’effort de répondre aux critiques, tu imagines bien que je vais te renvoyer ta réponse là maintenant pour tes nouveaux "arguments" et à chaque fois que tu essaieras de la ramener sur Mélenchon et Le Pen.
      Je te remercie donc beaucoup. smiley

    • 6 votes
      par papone (xxx.xxx.43.69) 17 janvier 2012 22:43
      papone
      @ Mjolnir
      Ça va c’est toujours la même rengaine.
      Il était au PS, il y croyait, il a essayé de faire des choses qui lui semblaient aller dans le bon sens, il s’est planté parfois comme sur Mastricht, il le reconnait, aujourd’hui il n’est plus au PS et il est selon moi le meilleur candidat.
      Que celui qui n’a jamais pêché...

      Le FN n’a jamais été au pouvoir depuis 30 ans ? C’est bien leur chance parce que sinon ils auraient fait du Reagan c’est à dire une dérégulation économique et financière encore plus radicale que ce qui s’est fait en réalité.
      Entre Meluche comme tu dis et le FN qui s’est le plus planté sur l’économie depuis 30 ans ?
      Qui a le plus retourné sa veste ?

    • 7 votes
      par Marc Anciel (xxx.xxx.57.67) 17 janvier 2012 23:05
      ....................

      Moi, il y a juste une question qui me tarabuste depuis des années. Comment ces "millions" de gens peuvent réellement penser que Marine Le Pen, qui est millionnaire et célèbre grâce au système qu’ils et elle dénonce(nt) peut VRAIMENT vouloir se tirer une balle dans le pied en attaquant ce système qui a fait d’elle ce qu’elle est ? Parce que c’est clairement pas par amour du peuple et des milieux ouvriers : elle ne les connait que par les livres comme eux ne la connaissent que par la télé, vu qu’elle passe la moitié de sa vie dans son château et l’autre moitié dans son QG ou dans les médias...

      Franchement, ça me dépasse...

    • 6 votes
      par iakin (xxx.xxx.67.202) 18 janvier 2012 00:36

      "Dis donc, le clown, ça fait longtemps que je lis tes "commentaires" et je ne t’ai jamais vu respecter ce principe."
       
      Tu n’as rien compris à ce que je t’ai dis : tu sais lire pourtant, non ?
      Tu réponds au premier message de la page alors que ton propos n’a rien à voir (on passe du gauchiste du petit journal à l’i-pad) seulement pour que ton message soit tout en haut.
      Puis tu troll sans t’arrêter pour pourrir toute la page, et couper l’envie à n’importe d’aller voir ce qui se dit plus bas.
       
      En plus de ça tu fais semblant de ne pas le faire exprès, tu me prends pour un crétin, et au final tu donnes des cours de morale ?
       
      Dégage !


    • 4 votes
      par iakin (xxx.xxx.67.202) 18 janvier 2012 01:28

      @ Marc Anciel
       
      C’est un texte officiel de LO ? qui a été rédigé collectivement... ?
      Parce que si c’est le cas, ça craint quand même, je pensais pas qu’ils en étaient à ce point.
      Il y a 2 ou 3 absurdités montrueuses quand même dans ces propos.
       
      Déjà le fait de s’en prendre à Mélenchon au lieu de critiquer le programme du FdG.
      Et puis le fait de jouer les naïfs, comme s’ils n’en savaient pas plus que le téléspectateur "lambda"
       
      - "on pourrait oublier qu’il a passé l’essentiel de sa vie politique, plus de trente ans, au sein du Parti socialiste"
      Je me demande comment ? Non seulement il ne fait qu’en parler, mais en plus, (bizzarement ça n’a jamais été dis dans les médias) le PG est tout d’abord une scission
      du PS.
      C’est à dire qu’une grande partie de l’équipe de Mélenchon sont d’anciens militants PS et ne le cachent pas.
       
      - "l’objectif de Mélenchon est de se servir comme marchepied / mettre à son service / faire une OPA sur les communistes (rayez la mention inutile)"
      L’objectif de Mélenchon est de faire un parti unique à gauche du PS, ça n’a pas grand chose à voir avec une OPA. Vu que les communistes sont nettement plus nombreux et plus organisé que les PGistes, c’est même, on pourrait dire, le contraire. Et sachant que la campagne nationale, pour le moment, est principalement soutenu par les militants PG (les communistes commencent à s’y mettre mais ils ont voulu mettre le PG à l’épreuve pour voir ce qu’il fallait réellement, bien que cela soit très différent selon les régions) la réalité est en fait très éloignée de la légende selon laquelle Mélenchon aurait un PC aux ordres.
       
      - "
      Trente ans de réflexion pour un dirigeant politique qui prétend offrir un programme d’action aux travailleurs, c’est un peu long"
      Venant de trotskystes qui se sont préparés à la révolution dans les années 70, et qui ont depuis toujours prôné le travail et la patience, elle est quand même pas mal celle-là.
       
      - "
      Mélenchon ne formule aucune espèce de critique vis-à-vis de la politique menée par son idole Mitterrand à partir de 1981"
      Au contraire, Mélenchon fait parti des rares socialistes qui a fait le bilan de la période Mitterrand, et qui ne s’explique pas l’échec du socialisme français par un changement au sein de la population, par un changement de mode ou d’époque, mais bien par une erreur de diagnostic et de stratégie politique du PS lorsqu’il est arrivé au pouvoir en 81.
      Voir sa conférence sur la victoire de 81.
       
      Je peux comprendre que les "gauchistes" en soit arrivé à penser que le réformisme est une manière pour le capitalisme de récupérer sa contestation, ça se défend, mais de là à proférer des âneries pareilles pour essayer de se faire passer pour ce qu’ils ne sont pas...


    • 1 vote
      par Marc Anciel (xxx.xxx.57.67) 18 janvier 2012 12:13
      ....................

      @ Iakin


      Je n’en sais pas plus que toi. Maintenant, qu’il y ait des dissensions au sein du Front de gauche, comme au sein du FN (Mégret en son temps, Gollnisch), de l’UMP (Villepin en son temps, la droite populaire), du PS (Hamon, Emmanuelli, Montebourg) ou des verts (Cohn Bendit et tellement d’autres exemples...), c’est un fait et c’est normal. Il n’y a qu’avec Chevènement ou avec Dupont-Aignant qu’il n’y en a pas, et encore. Simplement parce qu’ils ne sont pas assez nombreux pour qu’il y en ait. Donc oui, au niveau local essentiellement, certains semblent tout faire pour discréditer le Front de gauche et leur propre parti. Je ne sais pas si ça leur fait plaisir que leurs absurdes arguments auxquels il n’est pourtant pas difficile de répondre (on l’a fait tous les deux sans grand mal) soient repris par les supporters de la bourgeoisie. Il faudrait leur poser la question...

    • 1 vote
      par Marc Anciel (xxx.xxx.57.67) 18 janvier 2012 23:46
      ....................

      Ouais ouais :


      "Aujourd’hui, le Mjöllnir est devenu un symbole important de la religion Ásatrú et de l’Odinisme ; des mouvements religieux néopaïens visant à reconstruire la religion et le culte germanique ancien. Des pendentifs Mjöllnir portés autour du cou, reproductions de pendentifs d’époque Viking ou avec un design moderne, constituent un symbole de reconnaissance entre odinistes et païens en général. Des groupes de Heavy Metal, notamment de Viking metal et pagan metal, ont popularisé le port de ces pendentifs dans leur milieu. Il est à noter toutefois que porter un Mjöllnir aujourd’hui n’est pas forcement une preuve de foi païenne, il pourrait s’agir d’un choix esthétique, idéologique ou de mode. Des groupes ou gangs de bikers et néo-nazis utilisent parfois ce symbole sans pourtant adhérer sérieusement au culte religieux. Le Mjöllnir est également populaire dans tous ces milieux sous forme de tatouages. "

      C’est beaucoup mieux, t’as raison. Vachement crédible pour critiquer les FM... Tu penches plus vers l’odinisme, je suppose ?
      Et sinon toujours aucune réponse ne te vient à l’article que je t’ai montré ?

    • vote
      par Kuota (xxx.xxx.233.111) 19 janvier 2012 21:44

      Si vous cherchez des révolutionnaires dans la présidentielle de 2012 vous devez vous concentrer sur 2 choses : 


      Qui veut passer à une 6ème république qui limite le pouvoir des élue et nous protège des abus de pouvoir ???? Exite la mère Le Pen qui trouve bien la constitution mise en place en Hongrie et qui ne conçoit pas un pays ou les travailleurs dispose de syndicat par exemple pour les défendre par exemple.

      Et qui veut sortir d’une création monétaire privée ? Bref, qui veut nationaliser l’intégralité du système bancaire Français, voir européen pour les gourmands ? A ce jeu, la mère Le Pen ne propose surtout pas de nationaliser la Banque de France, seulement de faire sauter la loi Rothshild, comme c’est le cas en Angleterre déjà avec une banque centrale hors circuit europe.... mais qui reste privée

      Les plus révolutionnaire ceux qui sont le plus près à créer une vraie démocratie, ou les partis politique cessent de monopoliser et concentrer des débats stériles, c’est visiblement le NPA.

      Le Front de Gauche à pour devise : Résiter, il est réformiste. Le NPA à plutot pour devise, révolution dans la rue, il est plus révolutionnaire, le FN à pour devise, faite moi confiance, élisée moi...et après fermer là...

      Il y a un dernier candidat atypique, qui n’aura probablement pas les 500 signatures, c’est Asselineau. Il est à sa façon révolutionnaire souverainiste.... 

      Enfin, ne croyons pas changer le monde par une élection... quelque soit l’élue, il ne pourra changer le monde... nous seule pouvons être le changement. La révolution se construit avec les moyen de chacun et par toute sorte d’action allant de l’innovation, au partage, au bycottage, à la contestation....
      Les mouvement de révolte sont de plus en plus nombreux ces dernières années et sur tous les continents.... 

  • 13 votes
    par Marc Anciel (xxx.xxx.57.67) 17 janvier 2012 13:02
    ....................

    Pendant que Mélenchon se montrait, comme à son habitude, clair, net et crédible (le seul à l’être, à mon sens), Le Pen en a fait des caisses pour faire croire qu’elle maîtrisait parfaitement l’économie avec le burlesque chiffrage de son programme. Volontairement interminable et jargonneux, suivant la bonne vieille technique des éditocrates, BHL en tête qui permet d’assommer avec des termes techniques généralement mal compris et de décourager avec une longueur infinie les spectateurs se sentant ainsi plus idiots qu’ils ne le sont réellement et Le Pen plus brillante qu’elle ne l’est.

    Problème : très peu de temps après ce pathétique show, elle subit une petite interro avec Lapix, qu’elle aurait forcément dû réussir après toutes ces répétitions, ce travail, ces heures de chiffres et de jargon, cette certitude affichée... Hé ben non, la petite Lapix, qui n’est même pas économiste, a pointé un paquet de failles et d’incohérences. Et le pire, c’est que la bourgeoise qui fait croire à ses électeurs que le problème ne sont pas ses propres millions qu’elle n’envisage pas de partager avec ces gueux mais ces salauds d’étrangers qui produisent, consomment et cotisent, en plus d’avoir très mal dosé son show, n’a même pas vu venir que derrière elle allait FORCEMENT se faire tacler de partout sur son chiffrage. Ben oui puisqu’elle la ramène de la sorte sur l’économie, en en faisant des caisses, c’est logique que derrière on le décrypte et on l’interroge...
    Mais bon, évidemment, c’est une pauvre victime des médias (dont elle abuse), elle était fatiguée (dans ce cas là, fallait pas y aller, voire ne pas se présenter : tous les candidats sont à la même enseigne) et elle subit un odieux traitement que n’ont pas à subir les autres candidats (à démontrer mais ça me semble juste qu’on la traite comme elle a l’habitude de traiter les autres)...

  • 18 votes
    par interlibre (xxx.xxx.180.85) 17 janvier 2012 13:12

    Melenchon est très fort. Il recherche toujours le débat, discute des idées, pas des personnes, a bien conscience de l’état d’esprit dans lequel se trouve une très grande partie des Français, essai de réconcilier la population française, pointe du doigt les merdias manipulateurs...

    Bref c’est l’opposé total de Sarkozy.
    Il est le seul avec la carrure d’un vrai président, celui qu’on admire en lisant sa bio dans les livres d’histoires.
    J’espère que Flamby va accepter un débat avec lui qu’on rigole un peu.

    • 5 votes
      par Marc Anciel (xxx.xxx.57.67) 17 janvier 2012 14:33
      ....................

      En admettant que ce soit le cas (ce que le programme du Front de gauche infirme radicalement), on fait quoi ? On vote Le Pen qui va nous mettre au ban des nations et qui n’a aucune crédibilité ? On vote Sarkozy qui ne propose même pas les "petits bricolages humanistes" qui permettent pourtant à des millions de personnes de respirer un peu ? On vote pour Bayrou, le même en moins agressif ? On vote pour Hollande qui a décidé de ne rien décider sinon de se laisser porter par le vote utile ? On vote Joly qui ne sait plus où sont sa droite et sa gauche ? On vote biquette, c’est-à-dire qu’on laisse les autres décider à notre place ? On prend les armes qu’on n’a pas ? On se résigne ? On s’agenouille ?


    • 7 votes
      par iakin (xxx.xxx.67.202) 17 janvier 2012 14:41

      Quel rigolo vous êtes, vous... vous êtes contre les 35h, la CMU, et vous vous revendiquez gauchiste ?
      Un gauchiste de droite c’est ça ?


  • 10 votes
    par jacques (xxx.xxx.214.34) 17 janvier 2012 14:30
    jacques

    J’ai regardé cette émission avec un grand plaisir cela faisait longtemps qu’un politique n’avait réussi a déstabiliser les journalistes comme cela .
    Le moment avec le pseudo économiste restera dans les anales.


  • 19 votes
    par yeti99 (xxx.xxx.21.169) 17 janvier 2012 14:31

    Mélenchon est une vraie girouette :

    -Il a voté Maastricht et la dictature européenne ! il est pour l’euro et a proposer une alliance à Cohn Bendit qui oeuvre depuis des années au renforement de l’UE,Lors de son débat avec M Le Pen l’an passé, il s’affirmait pour l’Europe !
    -Il a voté la guerre internationaliste en sioniste en Lybie...
    -Mélenchon c’est 32 ans de PS un poste de ministre , et maintenant, il revient tout beau tout neuf sur la scène en jouant les atermoiements, la consternation d’une politique pour laquelle il a une part de responsabilité. Notamment, le crédit qu’il a donné à Maastricht.
    -Les journalistes et le système, on les maltraitent mais on passe chez Ardisson Ruquier ou Drucker.
    -La laîcité, on la défend mais on ose pas critiquer la franc maçonnerie qui ne serait pas une religion !
    -Le Siècle, 30 ans au PS et ministre mais on connait pas.

    En ce moment le vent tourne, la girouette Mélenchon tourne...
    Franc macon, sioniste, Mélenchon est l’ami de l’Empire oligarchique financier, c’est un pion que le système a posé à l’extrême gauche en France.


    • 10 votes
      par iakin (xxx.xxx.67.202) 17 janvier 2012 14:47

      Mélenchon a toujours été comme ça, seulement vous ne vous êtes jamais intéressé à lui avant qu’il passe à la télé. Il suffit de voir n’importe quel discours qu’il a fait au Sénat pour s’apercevoir qu’il est tout le contraire d’une girouette.
      Mais bon, vous n’avez pas d’argument contre le programme qu’il propose, donc vous vous en prenez à la personne. Classique.
       
      (sinon la laïcité ça n’est pas la critique de la religion, renseignez-vous au lieu de dire n’importe quoi)


    • 10 votes
      par Marc Anciel (xxx.xxx.57.67) 17 janvier 2012 14:50
      ....................

       Il a voté Maastricht, comme des millions de gens et reconnu très vite son erreur. Par la suite, il n’a plus jamais appelé à voter pour aucun traité européen. Il est pour l’Europe, oui, mais pas une Europe libérale.

      - Il n’a jamais voté pour la guerre en Lybie, c’est même tout le contraire : il a voté pour que l’ONU (à ne pas confondre avec l’OTAN) intervienne pour protéger (à ne pas confondre avec "bombarder") les populations civiles. Il faut lire le texte qu’il a voté.
      - Cf le premier point. Il était dans l’aile gauche du PS et s’est donc opposé avec ses maigres moyens aux Strauss Khan et Moscovici, autrement plus puissants. Il considérait que le meilleur moyen de détourner un avion, c’était encore de monter dedans. Seulement le PS a continué son chemin vers la droite. Après le congrès de Reims, lui n’a pas bougé de sa position de gauche, mais le PS est parti.
      - Bien sûr qu’il maltraite les médias et bien sûr qu’il y passe, étant donné qu’il n’a pas le choix... Comment il ferait pour défendre ses idées, sinon ?
      - La laïcité n’a strictement rien à voir avec la critique des religions. On peut sans aucun problème être musulman, juif, chrétien et laïc en même temps. Quant à la Franc Maçonnerie, j’attend toujours des preuves tangibles que son courant est "démoniaque". Plutôt que de lui faire un procès d’intention, il faut regarder ses actes, ses propos et son programme.
      - Le Siècle existe mais qu’il connaisse ou non n’y change strictement rien : il n’y a rien de nouveau à ce que les riches, puissants et influents se réunissent et bouffent ensemble... comme les pauvres et les moins puissants. Au nom de quoi on les en empêcherait et comment on pourrait les en empêcher ? Il n’en fait pas partie donc je ne vois pas bien ce qu’on peut lui reprocher là-dedans.
      - Sioniste et opposé à la politique israëlienne qu’il combat comme il combat l’extrême droite en France ?
      - Si on part de ce principe, nous sommes TOUS des pions, et comme je l’ai dit plus haut, si on ne vote pas pour le candidat le plus opposé à ce système et avançant les seules propositions crédibles, on fait quoi ?

    • 5 votes
      par papone (xxx.xxx.43.69) 17 janvier 2012 20:41
      papone

      "Franc macon, sioniste, Mélenchon est l’ami de l’Empire oligarchique financier, c’est un pion que le système a posé à l’extrême gauche en France."


      - "Franc maçon" ok je suis d’accord ça impose des questions mais s’il répond sur son implication, ses convictions... ça ne fait pas de lui un agent satanique. 
      Ça me rappelle Soral qui disait (dans sa vidéo de décembre) "les lois de la république DONC maçonniques sataniques". Le genre de phrase qui marque les limites de son discours selon moi, le point à partir duquel sa volonté de tout regrouper l’égare. (Même si il y a beaucoup de choses très intéressantes dans ce qu’il dit).

      -"sioniste". Là il faut arrêter. Melenchon était un opposant clair au retour de la France dans l’otan et sur la Libye il était favorable à la zone d’exclusion aérienne proposée par l’onu et en aucun cas à une dérive vers des bombardements de l’otan. Il a toujours été clair sur ce point.
      En plus il faut se replacer dans le contexte. Au début on ne savait pas ce qui se passait en Libye. Je me souviens d’un texte du "libre penseur" dans les premières semaines de grabuge en Libye qui disait en gros "après Ben Ali les occidentaux protègent leur compère Kaddhafi, ce chien corrompu avec qui ils passent leurs soirées bounga-bounga".

      Après l’affaire de la flottille Mélenchon s’est dit favorable à des sanctions de l’UE contre Israel.
      Qu’a dit MLP à ce sujet ? 

      - "ami de l’empire oligarchique financier". 
      Il me semblait que son programme était pas le plus favorable à l’oligarchie financière. Si tu l’as écouté et que tu penses qu’il défend le pouvoir des plus riches je veux bien que tu m’expliques.

       "c’est un pion que le système a posé à l’extrême gauche en France." 
      Besancenot pigeon du système à l’extrême gauche pourquoi pas. Mélenchon c’est plus costaud et pour le moment rien ne me permet de mettre en doute sa sincérité. Quand au système je n’ai pas l’impression qu’il lui facilite la tâche.
      Les médias ne peuvent pas ne pas inviter le représentant d’un parti politique aussi important que le front de gauche. A chaque fois il est dénigré et piégé et il s’en sort bien parce qu’il est bon. 

      Question bonus :
      Il est le seul homme politique français à avoir dit du bien de Chavez, que pense MLP de Chavez ?

      PS : je m’en prends à MLP parce que je vois que beaucoup de gens ici avec qui je partage beaucoup d’idées s’apprêtent à voter pour elle. Or si on veut faire capoter le système et changer de voie, Mélenchon est plus crédible.
      Bien sûr j’aimerai qu’il aille encore plus loin, qu’il parle du 9/11...
      Mais il propose une constituante, ça vaut le coup non ? Ou alors on abandonne à jamais l’idée de changer le système par les urnes. Dans ce cas il faut voter biquette, là je comprends, même si je trouve dommage de négliger ce qui est peut-être la dernière occasion de faire ça sans que ce soit trop sanglant.

      Mais MLP c’est bidon : rigueur, choc des civilisations avec l’islam... le tout bien enrobé avec la charge contre l’umps qui séduit. Mais regardez sa réaction après l’incendie de Charlie hebdo (toujours pas attrapés les coupables d’ailleurs ?) ne me dites qu’elle est dérange le système !

  • 2 votes
    par Erca (xxx.xxx.101.85) 17 janvier 2012 15:15
    Mélenchon a tout bon dans cette émission, mis à part sur le FN sur lequel il a précisé sa pensée, et elle me fait un peu froid dans le dos. En l’interdisant, le remède serait bien pire que le mal, surtout qu’il ne représente aucun danger réel : il n’aura selon moi jamais la moindre chance de prendre le pouvoir. Et puis quand on est vraiment démocrate, on tolère toutes les idées, même (et surtout) celles qui nous répugnent. Enfin, s’il y a des partis à interdire, ce serait ceux qui ont contrevenu à l’article 4 de la Constitution : "les partis doivent respecter les principes de la démocratie et de la souveraineté nationale". A savoir l’UMP et le PS au premier rang, la promotion du traité de Lisbonne relevant de la haute trahison... Mais personnellement, j’avoue que dans l’absolu, j’inclinerais à dissoudre tous les partis politiques, suivant la lumineuse analyse de Simone Weil.

    Et bien sûr, j’attends (désespérément) qu’il propose que l’assemblée constituante soit tirée au sort (et non pas élue, ce qui a fait échouer la plupart des révolutions)...

    • 2 votes
      par Marc Anciel (xxx.xxx.57.67) 17 janvier 2012 16:03
      ....................

      Je suis assez d’accord sur la volonté d’interdire au FN de se présenter aux élections et sur leurs chances d’accéder un jour au pouvoir sans s’allier avec l’UMP. Le maximum qu’ils pourraient faire au deuxième tour ne dépasse pas les 40% si c’est Sarkozy en face et bien moins si c’est n’importe quel autre candidat. Je ne peux pas dire que ça me fait froid dans le dos, surtout qu’en Allemagne c’est le cas depuis la fin de la seconde guerre mondiale mais je suis un fervent défenseur de la liberté d’expression et de la pluralité. Donc changer le système et la constitution par une constituante je vote pour et ce sera déjà bien.


  • 3 votes
    par logan2 (xxx.xxx.249.137) 17 janvier 2012 15:54

    Superbe émission.
    A propos du montant des prélèvements obligatoires soulevé par le journaliste de BFM TV, contrairement à ce qu’il essaie de nous faire croire, ils n’ont aucune espèce de signification et à partir de ces chiffres on ne peut tirer aucune conclusion. Car il est évident que peu importe que l’argent soit public ou privé, c’est ce qu’on en fait qui compte.


  • vote
    par babs (xxx.xxx.213.161) 17 janvier 2012 16:06

    message a l’intendance,
    cela plusieurs fois que j’arrive sur une page, et j’ai déjà voté sur des posts !!!
    comment se fait il ?


  • vote
    par babs (xxx.xxx.213.161) 17 janvier 2012 16:15

    oups, non rien, je m’ai trompé ...


  • 13 votes
    par l’argentin (xxx.xxx.60.236) 17 janvier 2012 23:23
    l'argentin

    MONSIEUR MELENCHON :
    Iran= "une théocratie dégueulasse" ;
    Chavez= un modèle mais d’un seul coup plus un mot dessus depuis l’épisode Kadhafi ; 
    Israêl et les manifestations contre des loyers trop chers= les révoltes tunisiennes ou Egyptiennes
    Libye= on cautionne las frappes "humanitaires " du début et on en parle même pas à son université d’été alors que c’est le plus grand cambriolage occidental de l’année !
    L’ Europe= on peux la changer et pas un mot sur le rôle majeur des USA
    Le PS= on tire dessus mais plus les élections approchent plus on essaye de se rapprocher
    Le FN= on partage plusieurs idées sur l’économie mais on en fait le diable ultime
    Les journalistes et le système= on les maltraitent mais on passe chez Ardisson ou Drucker
    Le Siècle= 3o ans au PS et ministre mais on connait pas
    La laîcité= on la défend à bras le corps mais on ose pas critiquer la franc maçonnerie qui ne serait pas une religion !
    Voici tous les éléments qui malgré un discours anti-capitaliste intelligent me touchant profondément feront que je ne voterais pas pour lui !


    • 8 votes
      par iakin (xxx.xxx.67.202) 18 janvier 2012 01:53

      Tu n’as même pas remarqué que yeti99 a déjà posté ce message là, un peu plus haut...
       
      J’avais de la considération pour toi, l’argentin, mais je m’aperçois qu’en fait tu es de mauvaise foi. Combien de fois t’as-t-on déjà répondu à ce baratin que tu as copier-coller je-ne-sais-où, et tu n’as depuis même pas fait l’effort de réfléchir ou de vérifier ces informations.
       
      Entre autres :

      "Libye= on cautionne las frappes "humanitaires " du début et on en parle même pas à son université d’été"
      Faux
      http://lateledegauche.fr/index.php?...

      Et puis il n’a jamais été question de "frappes humanitaires" dans le mandat de l’ONU qu’a voté Mélenchon. Lis le texte : http://www.un.org/News/fr-press/doc...
       
      "L’ Europe= on peux la changer et pas un mot sur le rôle majeur des USA"
      Faux. Mélenchon a parlé à plusieurs reprises du rôle des USA dans la crise économique, et particulièrement dans la spéculation sur toutes les valeurs autre que le dollar.
      Fouille dans son blog, j’ai la flemme.
      Il a même souligné qu’il est arrivé étrangement à Parisot de dire à peu près la même chose que lui, entre deux phrases, chez Bourdin, et qu’aucun média n’a relevé le truc.
       
      "Le PS= on tire dessus mais plus les élections approchent plus on essaye de se rapprocher"
      Quel rapprochement y’a-t-il eu entre le FdG et le PS ??
       
      "Le FN= on partage plusieurs idées sur l’économie mais on en fait le diable ultime"
      Cites moi un point commun entre le projet économique du FdG et celui du FN...
       
      "La laîcité= on la défend à bras le corps mais on ose pas critiquer la franc maçonnerie qui ne serait pas une religion  !"
      J’en doute, mais si par hasard tu aurais envie de savoir ce que c’est la laïcité, j’essaie quand même :
      http://lateledegauche.fr/index.php?...


    • 8 votes
      par l’argentin (xxx.xxx.60.236) 18 janvier 2012 11:53
      l'argentin

      Merci Iakin pour ta considération et je peux te dire que c’est réciproque et que j’admire ton militantisme. Mais ce n’est pas toi que je vise par mes arguments (effectivement j’ai copié-collé un ancien message écrit de ma propre main car je ne vois pas quoi rajouté de plus) mais Mélenchon que je crois être un traitre comme le fût en son temps un Mittérrand.
      Alors tu ne réponds pas sur l’ Iran et Chavez et la vidéo de l’université d’ été que tu mets en lien ne concerne pas Monsieur Mélenchon. Je parlais juste de son discours à l’ université ou il compare las manifestations Israeliennes aux révolutions Arabes et ou il ne dit pas un traitre mot sur la Libye ; ce qui m’a profondément choqué.
      Pour les USA il en parle mais ne dit JAMAIS qu’ils sont à l’origine de l’ EUROPE telle quelle est aujourd’hui, ce qui est un point fondamental pour la compréhension.
      Pour le PS attendons de voir mais je veux bien admettre que cet argument est limite.
      Le FN : et bien oui il y a certaines idées communes comme le protectionnisme intelligent, la réindustialisation, la protection des services publiques, et on peux même rajouter la défense de la laïcité si cher à Mélenchon dans un autre domaine.Alors je ne défends pâs le FN mais il ya un moment ou l’honnêteté intellectuelle et l’esprit résistant doit dépasser les clivages.
      Sur le dernier point concernant la laïcité et la franc-maçonnerie je reconnais mon erreur de jugement et de compréhension de la laîcité. Par contre je reste toujours dubitatif sur sa non-connaissance du siècle et pour avoir vu et suivit une conférence en présence de Pierre Carles, il n’en pense pas moins.
      Ceci étant énormément d’idées me plaisent au FG et je veux bien faire abstraction de Mélenchon mais le plus essentiel n’est pas là pour moi : la position Européenne défendue actuellement ne peut pas permettre une mise en oeuvre du programme annoncée et si un rapprochement avec les idées de Nikonhoff n’est pas effectué alors perso ma voix restera pour biquette.


    • 3 votes
      par Marc Anciel (xxx.xxx.57.67) 18 janvier 2012 13:20
      ....................

       Sur l’Iran, j’entends tout et son contraire mais je doute que ce soit une démocratie irréprochable. Certes de là à la qualifier de théocratie dégueulasse, il y a une marge, m’enfin mon sentiment est qu’on doit être plus près de la théocratie dégueulasse que de la démocratie irréprochable. Sinon faut me prouver le contraire.

      - Chavez n’a jamais été un modèle à 100%. Il y a du bon dans son régime, et il y a du moins bon. Effectivement c’est difficile de revendiquer comme modèle un type qui a soutenu Khadafi, perçu partout dans le monde comme un odieux dictateur.
      - Les révoltes Israëliennes, la comparaison est un peu excessive là encore. Ces Méditerranéens, j’vous jure... Mais ça s’inscrit dans son opposition au régime, et ça démontre son espoir que ce gouvernement soit renversé, comme en Lybie, en Tunisie...
      - Dans sa construction, c’est vrai que je n’ai pas le souvenir de l’avoir entendu parler du rôle des Etats-Unis, par contre, pour ce qui est de la crise actuelle, du rôle des agences de notation, là, pas de souci : il en parle des USA et explique bien qu’il s’agit d’une attaque américaine sur notre économie.
      - Le Siècle, j’en ai déjà parlé plusieurs fois : c’est une absurdité et il a bien raison de ne pas se laisser entraîner sur ce terrain. Je le répète, donc : de quel droit et par quel moyen on pourrait les empêcher de se réunir, de parler, de dîner ? Il n’en fait pas partie donc je ne vois pas bien ce qu’on lui reproche...
      - Quant à la Franc Maçonnerie... Procès d’intention, fantasme. Il ne s’en est jamais caché, il ne s’en vante pas non plus. Ce qui compte, ce sont ses paroles, ses actes, son programme et surtout pas ce qu’on suppose que peut-être ses amis Francs Maçons pourrait éventuellement penser et vouloir sauf qu’on n’a pas de preuve mais justement s’ils se cachent c’est que ça doit pas être bien net.

      Qu’on le condamne sur ce qu’il a fait, soit. Qu’on ne lui pardonne pas le traité de Maastricht, à la rigueur, je peux l’admettre. Mais qu’on le condamne pour ce qu’il pourrait faire, ne pas faire ou penser... On n’est pas dans Minority Report.

    • 2 votes
      par papone (xxx.xxx.129.76) 18 janvier 2012 14:53
      papone

      On peut comprendre que Mélenchon soit attaché à la construction européenne, c’est un objectif historique de la gauche dont il connait l’histoire.

      Il ne sait peut-être pas ce que révèle Asselineau sur l’ampleur du contrôle exercé par les US sur les institutions européennes. Personnellement j’étais vraiment scotché quand j’ai vu Asselineau détailler les liens des différents commissaires avec les EU et notamment ceux de Barroso avec Carlyle.

      En tout cas j’ai toujours entendu Mélenchon s’opposer à la réintégration dans l’otan et à l’alignement de la politique étrangère française sur les EU. Il y a quelques années je ne le suivais pas spécialement mais j’étais content de l’entendre tenir ce discours sur l’otan.
      Et sa réponse dans l’émission sur le siège au conseil de sécurité était la bonne.

      - Sur la Libye la réponse a été donnée, c’est faux de dire qu’il a soutenu la campagne militaire. Par contre c’est vrai qu’il aurait dû plus la dénoncer. Comme sur Chavez, il faudrait que la question lui soit posée pour qu’il donne son avis d’aujourd’hui sur le sujet.

      - Sur l’Iran dire que c’est une "théocratie dégueulasse" , ça n’est pas voter pour des sanctions économiques ou une action militaire. Je suis aussi écoeuré par la propagande contre l’Iran donc je comprends ta réaction. Mélenchon a du mal avec les curés comme avec les mollahs mais je ne pense pas que ça passe au dessus du respect de la souveraineté et du droit à l’autodétermination.
      C’est vrai que j’aimerais l’entendre clairement au sujet de l’Iran (et de la Syrie tant qu’on y est).

      - Sur les manifs en Israël ça ressemblait au mouvement des indignés en Europe ou aux EU (j’y étais en septembre ainsi qu’au Liban). Il y avait les mêmes questions sur la démocratie, la répartition des richesses, la représentation... Donc c’est vrai qu’on était loin de la Tunisie ou de l’Egypte mais ça n’était pas seulement des manifs classiques autour d’un conflit social. 

      - Pour revenir sur l’Europe, voilà un communiqué de son blog du 13/01 :
      "L’agence de notation Standard & Poor’s déclare la guerre de la finance contre la France. Il faut résister. Se coucher devant la finance aiguise son appétit. La capitulation grecque l’a prouvé. Il faut rendre les coups. La Banque Centrale doit annoncer immédiatement qu’elle prêtera à la France à un taux très bas. Faute de quoi il faut suspendre les versement français au budget de l’Union européenne et couvrir les prochaines tranches avec un emprunt forcé sur les banques françaises qui viennent d’être gavées par la BCE. La guerre entre la finance et le peuple est déclarée. Chacun doit choisir son camp, sans tergiverser "

      Apparemment le FdG veut sauver l’UE mais pas à tout prix. S’il n’est pas possible de revenir sur les traités et si elle se révèle ouvertement être un adversaire, l’UE sera traitée comme telle.

      - Le problème avec biquette c’est qu’on abandonne la voie démocratique. On refuse de se prêter au jeu, je le comprends mais dans ce cas c’est soit le renoncement total soit quoi ?
      On attend qu’émergent de nouveaux leaders, on compte sur la propagation de la prise de conscience, on espère que l’effondrement sera salutaire et créateur... mais on laisse peut-être passer une occasion d’imposer dans le jeu un acteur qui serait notre allié.
      C’est une sorte de pari de Pascal : on a rien à perdre à voter Mélenchon smiley (quoique ça dépend de ton salaire).

    • 3 votes
      par Marc Anciel (xxx.xxx.57.67) 18 janvier 2012 16:47
      ....................

      Je voudrais juste ajouter un élément de réflexion concernant le Siècle, la Franc Maçonnerie, le Petit Journal... A qui profite le crime ? A qui profite le vote pour biquette, l’abstention, le vote blanc ? Est-ce que tous ces éléments ne font pas partie d’une stratégie globale visant à écoeurer les citoyens de la politique et ainsi de les éloigner de la vie publique, des partis politique, des réunions politiques et donc du pouvoir ? Est-ce que ça ne s’inscrit pas en plein dans une stratégie de dépolitisation du citoyen qui amène à renforcer l’oligarchie, à renforcer la présence de technocrates au pouvoir ?

      Mélenchon propose une constituante. Il propose de changer les cartes, et il est le seul. A-t-il les moyens de trahir ses électeurs ? A-t-il les moyens de trahir le PC ? "Prenez le pouvoir", "Une seule consigne : n’attendez pas les consignes". Si jamais il a le malheur de revenir sur ses propos et d’accepter un poste dans un gouvernement socialiste après avoir répété des dizaines de fois que ça n’arriverait pas, il serait politiquement mort et plus jamais on n’entendrait parler de lui.
      Réfléchissez donc à tout ça. A qui profite cette dépolitisation et quelles en sont les conséquences ?

Ecrire un commentaire Faire un don

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


Réclame

Facebook Facebook  Friendfeed Friendfeed  RSS RSS  Twitter Twitter 


Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site optimisé pour le navigateur Firefox. Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération