Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Jacques Nikonoff sur les raisons de la sortie de l’euro et de l’Union (...)

Jacques Nikonoff sur les raisons de la sortie de l’euro et de l’Union européenne

Jacques Nikonoff, haut fonctionnaire et économiste français, porte-parole du Parti de l'Emancipation des Peuples (ex-MPEP), auteur de Sortons de l'euro ! Restituer au peuple la souveraineté monétaire (2010) et de La confrontation. Argumentaire anti FN (2012), était à l'Université Réelle de Montpellier le 30 octobre 2015 pour une conférence intitulée « Pourquoi, plus que jamais, il faut sortir de l'euro et de l'Union européenne ? »

 

  • Partie 1 : Conférence

 

 

  • Partie 2 : Débat

 

 

Retrouvez toutes nos vidéos et l’agenda de nos prochaines rencontres sur notre page facebook (https://www.facebook.com/profile.php?id=100008161969456) et notre site officiel (http://u-r.olympe.in/)

 

Tags : Europe Politique Euro Union européenne



Réagissez à l'article

12 réactions à cet article


  • 11 votes
    Croa Croa 3 novembre 2015 21:01

    Une conférence qui devrait entrer dans l’histoire ! (Ah, si tous les français pouvaient écouter et comprendre ça !)
    *
    À faire tourner donc. C’est long mais ça en vaut la peine.


    • 4 votes
      zygzornifle zygzornifle 3 novembre 2015 22:36

      Cette intervention au parlement européen n’a pas été répercutée par nos médias https://www.youtube.com/embed/R5lXYw1l8l0?rel=0&autoplay=1


      • 4 votes
        Croa Croa 3 novembre 2015 22:53

        À zygzornifle

        Mais c’est sur Agoravox-TV  ! smiley


      • 3 votes
        Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 4 novembre 2015 07:27

        @zygzornifle

        Je suis tout à fait d’accord avec Farage : UK doit quitter l’Union Européenne ! ! !



      • 7 votes
        Neo57 Neo57 3 novembre 2015 23:50

        J’ai pas regardé mais, il a pensé à se rallier à l’UPR le type ?


        • 4 votes
          Croa Croa 4 novembre 2015 22:36

          À Neo57,

          Justement il faut regarder, et plutôt écouter !
          ( T’auras la réponse mais ce n’est pas ça le plus important.)


        • 4 votes
          aldous aldous 4 novembre 2015 02:44

          le dette publique ce le problème les moins important, ce le dollar $ comme monnais de reserve le problème. euro représentent une alternative, nonobstant ce comme il est utilise qui donne ou un resultat positive ou négative. la liberte est la fin du dollar pétrodollars seule est unique solution. après ce plus simples avoir des nations libres est dans une cercle union européenne réel. le dollar est aussi OTAN-NATO. armes ecte.. ! 


          • 1 vote
            michel-charles michel-charles 4 novembre 2015 09:01

            Blablablabla...Nous n’aurions jamais du accepter la monnaie unique... !


            • vote
              Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 4 novembre 2015 11:55

              Quand est-ce que vous allez inviter quelqu’un de la désargence ou post-monétaire, dans votre organisation d’université réelle ?


              • 4 votes
                lupus lupus 4 novembre 2015 13:34

                trés bien, excellent


                • 2 votes
                  doslu doslu 4 novembre 2015 18:31

                  Il a de bonnes idées (piquées un peut partout) mais il n’arrête pas de se contredire

                  encore un c’est moi qui et c’est moi que

                  bref aucun intérêt

                  au suivant


                  • 1 vote
                    Avlula 12 novembre 2015 14:20

                    J’ai trouvé la démarcation avec l’UPR intéressante concernant l’article 50 et le fait qu’on s’en fout un peu de l’aspect technique ou juridique, bref sur la vision du droit international réaliste. Je suis assez d’accord.
                    Par contre concernant le fait de ne pas participer aux élections, mettre des cartons rouges, etc., ok je comprends, toujours la même recherche de pureté individuelle... Mais alors on fait quoi ? L’UPR construit un mouvement organisé de conquête des médias (donc du pouvoir) pour faire entendre les idées au plus grand nombre et ensuite les appliquer. Le PEP, on tape ça sur Google et on ne trouve rien, on a de temps en temps une conférence comme celle-ci qui sort mais c’est très rare, bref on ne connait pas. Le but n’est pas de devenir député européen ou de gagner des régions, mais de se faire connaitre, de s’incruster sur le paysage politique.
                    Alors oui il y a des critiques très justes sur l’ego, sur le fait qu’il faille se salir un peu et utiliser le système qu’on combat... L’UPR ne fait pas un combat radical non plus, c’est un sujet de base, retrouver notre souveraineté, c’est sûr qu’on n’en est pas à changer de civilisation en renversant la République (chère à Nikonoff...), instaurant une Démocratie, supprimant l’argent, etc etc. Le programme permet de commencer à tracer un chemin vers une démocratie grâce au référendum d’initiative populaire, à la prise en compte des votes blancs, aux mesures sur le fonctionnement des médias... Mais à part ça, on parle de très court terme.

                    Donc je ne comprends pas comment Nikonoff veut sortir de l’UE à très court terme sans accéder aux médias et participer aux élections. Coup d’État militaire ? Renversement populaire par les quelques centaines de gens qui le connaissent ? C’est quoi le plan ? J’ai l’impression qu’il n’a fait que théoriser la souveraineté pure mais qu’il n’est pas dans l’action.

                    

                    Ajouter une réaction

                    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                    FAIRE UN DON







Palmarès