Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Jean-Luc Mélenchon : "L’Europe qui a été construite, c’est une Europe de la (...)

Jean-Luc Mélenchon : "L’Europe qui a été construite, c’est une Europe de la violence sociale, politique et guerrière" - 5 Juillet 2016

 

Une courte vidéo de Jean-Luc Mélenchon sur le raidissement des oligarques de l'Union Européenne qui manifestement n'ont tiré aucune leçon salutaire du Brexit. Pour ces derniers, il faut encore plus serrer la vis aux peuples, même si ceux-ci doivent s'enfoncer encore plus dans la misère.

 

Une Union Européenne aussi dédaigneuse des peuples ne peut survivre encore très longtemps. Et c'est tant mieux...

 

À voir !

 

 

Nota Bene :

  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "Jean-Luc" et "Mélenchon", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " Brexit", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " Royaume-Uni", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " durci", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " européist", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " Union" et "Européenne", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " Europ", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " Bruxelles", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " oligar", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " violence", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " capital", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " libéra", cliquez [ici].
  • Pour toutes les vidéos de la catégorie "Politique, Démocratie, Libertés, et Altermondialisme", cliquez [ici].
Dans le cas où les liens ci-dessus seraient brisés, vous pouvez les retrouver ici : http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=8448.

 

 

Tags : Europe Politique Démocratie Jean-Luc Mélenchon Union européenne



Réagissez à l'article

70 réactions à cet article


  • 14 votes
    Fidol Castré Fidol Castré 6 juillet 10:21

    Incohérence totale (ou double discours) de Mélenchon qui dit ici "...l’Europe de la violence sociale, comme à chaque fois qu’arrive un travailleur détaché qui vole son pain au travailleur qui se trouve sur place" et "non, le vote des Britanniques n’est pas un vote de citoyens racistes et xénophobes"... alors qu’en même temps, il est pour la libre circulation grâce à l’espace Schengen, n’a jamais pris parti CONTRE l’immigration depuis des décennies qui ne sert que le capital (il le savait déjà) et ne prône pas plus la sortie de l’euro et le contrôle de la monnaie qui constitue pour lui une ligne jaune à ne pas franchir.
    Bref, c’est un gugusse qui passera le cap vers les 125-140 ans si es progrès de la science l’y autorise smiley.


    • 9 votes
      Marianne Haltère (---.---.8.111) 6 juillet 10:26

      @Fidol Castré
      Bien sûr que si il est cohérent, écoutez le plutôt :

      https://www.youtube.com/watch?v=uUSGDh20Y84


    • 5 votes
      Fidol Castré Fidol Castré 6 juillet 10:39

      @Marianne Haltère
      +1, il est cohérent smiley smiley smiley


    • vote
      izarn 6 juillet 14:26

      @Marianne Haltère
      En effet Mélenchon est raciste...


    • 10 votes
      alain 62 (---.---.240.134) 6 juillet 14:52

      @Fidol Castré
      Il n’y a aucune incohérence, être pour la libre circulation des travailleurs au sein de l’UE ne signifie pas être pour le dumping social, à travers l’emploi de travailleurs détachés ou l’emploi de sans papiers. Parce qu’il est pour une harmonisation des cotisations sociales pour les travailleurs détachés, et qu’il est contre l’exploitation des sans papiers à des salaires et des conditions de travail indignes. De plus, il est pour une harmonisation sociale au niveau européen (salaire minimum, cotisations...) ce qui éliminerait le dumping social.

      De plus Mélenchon prône bel et bien la sortie de l’union européenne et de l’euro, si il ne parvient pas par la négociation à faire évoluer l’europe dans ce sens, et contre l’austérité.

      C’est l’utilisation de l’immigration a des fins de dumping social et fiscal qui sert le capital. L’immigration sans ça ne sert pas le capital, puisque les travailleurs immigrés seraient rémunérés a égalité avec les autres travailleurs et les cotisations seraient les mêmes.

      Mais bon, c’est plus simple de prendre "l’immigration" ou "les immigrés" comme bouc-émissaires, ça évite de trop réflechir. Mais ça ne resoud rien, au contraire. L’exploitation des travailleurs continuera de toutes façons, avec ou sans immigrés.


    • 4 votes
      Fidol Castré Fidol Castré 6 juillet 16:31

      @alain 62
      C’est l’utilisation de l’immigration a des fins de dumping social et fiscal qui sert le capital. L’immigration sans ça ne sert pas le capital, puisque les travailleurs immigrés seraient rémunérés a égalité avec les autres travailleurs et les cotisations seraient les mêmes. 

      Et c’est là que votre logiciel internationaliste vous empêche de voir le bon sens en action...

      A moins que vous ne réécriviez l’histoire, le développement et la géographie des Nations européennes depuis environ deux siècles, il n’y aura jamais d’harmonisation sociale à échelle continentale dans des pays, des cultures et des traditions aussi différentes que le Portugal, la Suède, la Suisse, l’Autriche ou la Roumanie... qui en prime, ferait venir éventuellement de la main d’oeuvre nord-africaine, d’Afrique Noire ou asiatique pour venir fabriquer ses bagnoles ou travailler à la place des autochtones qui seraient alors des petits bourgeois, des profs, des étudiants, bref, tous les idiots utiles qui clament un monde sans frontières comme le veulent les capitalistes depuis trente ans et l’Acte Unique en Europe,(négocié par Delors et la gauche et que Mélenchon a signé des deux mains sans rien comprendre, car il a toujours deux guerres de retard) bref encore, comme une grande partie de son électorat immature.

      L’homme ne se déplace pas comme un oiseau migrateur "avec des droits égaux", interchangeable, s’intégrant partout où il va, cherchant un feu et des guitares le soir pour pousser la chansonnette avec des copains hippies venant d’Ouganda, du Cambodge ou de Roumanie. Quelle manque de lucidité...

      Le SSE (Soviet Suprême Européen) dont vous rêvez est une chimère totale et n’est que l’autre face du matérialisme obtus (la première face étant le capitalisme). A vous et à vos troupes embrigadées, du côté de la gauche, je préfère en cela les anarchistes et les communalistes qui travaillent à échelle locale en fermant leur gueule (pas ceux qu’on entend et qui défilent pour les sans-papiers, les droits de l’homme et contre le Brexit).

      A échelle nationale (et encore moins européenne) il n’y a aucun espoir du côté de Mélenchon et de sa tête qui ne passe plus les portes.


    • 7 votes
      alain62 (---.---.240.134) 6 juillet 18:11

      @Fidol Castré
      "il n’y aura jamais d’harmonisation sociale à échelle continentale dans des pays"

      Vous êtes devin ? Moi non en tout cas. Je ne sais pas si ça va arriver, mais à mon avis la recherche de cette harmonisation est la seule chose qui puisse donner un sens à l’europe. Je ne vois pas du tout en quoi cette harmonisation ferais venir plus de "non-européens". Ces gens fuient la pauvreté, des catastrophes ou des guerres, donc de toutes façons, ils émigreront, et en priorité vers des pays développés, harmonisation sociale ou pas, ça n’est pas leur problème. Mais au moins ça réduirait clairement le problème des travailleurs détachés.

      "L’homme ne se déplace pas comme un oiseau migrateur "avec des droits égaux", interchangeable (...)"

      Qui dit ça ? vous, certainement pas moi.

      Si vous avez lu mon précédent message, j’ai dit que Mélenchon chercherait cette harmonisation et la sortie des politiques d’austérité, mais en cas de refus, il envisage clairement la sortie de l’UE et de l’euro.

      La différence avec le FN et Marine Le Pen, c’est que elle n’essaiera meme pas. Elle fera un réferendum, ou décretera la sortie de l’UE.

      Enfin, en passant sur vos propos caricaturaux et insultant, si vous saviez un tant soit peu ce que sont les soviets, vous sauriez qu’à l’origine il s’agit d’un idéal clairement anarchiste, honteusement repris par les régimes de l’URSS, qui les a travesti autant que toute la théorie marxiste. Les vrais anarchistes savent très bien que pour faire la révolution, il ne suffit pas de "travailler à l’echelle locale en fermant sa gueule", parce que dans ce cas, on finit par se faire écraser très facilement par le système, ou récupérer. Seule une coordination avec d’autres luttes, au niveau national ou international, permet d’éviter ça. En ce sens, ils sont internationalistes.


    • 2 votes
      Fidol Castré Fidol Castré 6 juillet 19:44

      @alain62

      Pour que votre harmonisation sociale arrive à échelle européenne, il vous faudra 26 ou 27 gouvernements d’accord pour harmoniser tout le monde vers le haut... ou alors l’imposer par le sommet de la pyramide eurocratique... Pas besoin donc d’être devin smiley

      Vos anarchistes à vous sont ceux de la F.A., justement ceux qui défilent contre le Brexit en Angleterre ou pour les sans-papiers contribuant à fragiliser les travailleurs en France ; bref, les idiots utiles habituels. Ce ne sont pas les miens et vous n’en connaissez pas, car on ne les entend pas, ils sont invisibles et s’autonomisent en silence, pas à longueur de cortèges vains et inefficaces.

      Quant à ma référence aux soviets, je ne suis pas en désaccord avec vous dans le sens ou un conseil d’ouvriers ressemble effectivement à un idéal d’anarchistes je ne veux pas me lancer dans un débat sans fin sur les stratégies internationalistes ou non de la Ière Internationale, de son marxisme supposé etc... mais la priorité aujourd’hui n’est pas là.
      Récupérer sa souveraineté en passant par les urnes, la solution Mélenchon ne me parait pas la bonne (Tsipras a trahi, Podemos est dans une impasse etc...), il faut des gens plus radicaux et en cela le FN effectivement, semble plus prometteur car bien plus en phase avec les classes populaires que Mélenchon...


    • 3 votes
      FifiBrind_acier 6 juillet 20:31

      @alain 62
      La sortie de l’ UE n’est donc pas sa priorité. De plus , il n’a pas lu les Traités européens qui imposent la règle de l’unanimité pour changer les Traités.


      Combien de pays sont pour une Europe sociale ?

      Merkel est-elle d’accord avec le programme d’ Europe sociale de Mélenchon ?


      Si la réponse est non, alors autant qu’il passe tout de suite au Frexit, cela évitera les désillusions genre Syriza, et fera gagner du temps à tout le monde.


    • 5 votes
      alain62 (---.---.240.134) 6 juillet 20:43

      @Fidol Castré
      Visiblement vous ne connaissez pas trop le monde des anarchistes, ni l’idéologie anarchiste. Ceux dont vous parlez sont une petite part des anarchistes, peut être des anarchistes individualistes, ou alors vous leur attribuez l’étiquette "anarchiste" parce que vous ne savez pas dans quelle case les mettre.

      Ensuite concernant les sans papiers, je pense qu’il vaut mieux qu’ils soient régularisés, plutot que d’etre exploités à des salaires et dans des conditions indignes, comme c’est le cas actuellement pour beaucoup (dans l’hôtellerie, restauration, les chantiers...), car dans ce cas ils sont une "concurrence déloyale" pour les travailleurs. Une fois régularisés ils devront être traités comme des travailleurs.

      Mais pour s’attaquer à ce problème, il faut s’attaquer au capitalisme, à ces patrons-voyous qui exploitent les sans papiers.

      Je ne vois vraiment pas ce qu’aurais de "plus radical" Marine Le Pen et le FN. Il ne suffit pas de sortir de l’europe pour sortir du capitalisme. Le FN n’a rien d’anticapitaliste. Les Le Pen sont une famille de millionaires, JM Le Pen était aussi libéral que le MEDEF en matière d’économie, Marion Marechal-Le Pen est allée dire que "le patronat ça n’existe pas"...Et ou est le FN sur la loi travail ? Ils preferent condamner un tout petit article de la loi et dénoncer le "communautarisme" qu’il impliquerait...Le FN n’est qu’un parti national-capitaliste.


    • 6 votes
      alain62 (---.---.240.134) 6 juillet 20:48

      @FifiBrind_acier
      Il va essayer, contrairement à Hollande, et contrairement à Marine Le Pen. Il pense que la France a un poids important en europe, et il compte s’en servir pour négocier. Et contrairement à Tsipras, il est prêt à sortir de l’UE si ça ne marche pas.


    • 3 votes
      Fidol Castré Fidol Castré 6 juillet 21:09

      @alain62
      Ensuite concernant les sans papiers, je pense qu’il vaut mieux qu’ils soient régularisés, plutot que d’etre exploités à des salaires et dans des conditions indignes, comme c’est le cas actuellement pour beaucoup (dans l’hôtellerie, restauration, les chantiers...), car dans ce cas ils sont une "concurrence déloyale" pour les travailleurs. Une fois régularisés ils devront être traités comme des travailleurs.

      Encore une illusion, personne ne sera régularisé -ou une infime partie-, on en fera venir d’autres. Vous n’avez toujours pas compris -contrairement à Marchais et au PC des années 70 qui était contre l’immigration légale et clandestine- comment on nique les prolos français avec des esclaves nord-africains sans fin. De plus cela détruit la cohésion sociale des français, plus la crise identitaire, la destruction du cadre de vie, l’ethnicisation des conflits etc...

      Et si vous croyez que c’est Mélenchon qui fait peur au MEDEF, vous vous gourez... Pierre Gattaz a affirmé, un brin provocateur certes, que le programme du FN, c’est le programme commun de la gauche de 81 :

      http://www.lepoint.fr/politique/pour-pierre-gattaz-le-fn-c-est-le-programme-commun-de-la-gauche-de-1981-01-12-2015-1986133_20.php

      C’est le FN qui fait le plus peur au Marché camarade (et la ligne étato-souverainiste Marine-Philippot- pas une autre et inutile de confondre le CAC40 avec les artisans et les TPE-PME) pas Mélenchon...


    • 4 votes
      alain62 (---.---.240.134) 6 juillet 22:08

      @Fidol Castré

      "comment on nique les prolos français avec des esclaves nord-africains sans fin"

      Si ils sont régularisés, ce ne sont plus des esclaves...

      Je ne crois pas qu’il s’agisse d’une sorte de machination qui fournirait des immigrés à l’infini. "On" ne les fais pas vraiment venir, c’est leur choix au départ.

      Et même si d’autres viennent, chaque individu a des besoins, ce qui crée des emplois...

      Après c’est une question de politique internationale, pourquoi il y a tant de pauvreté et de guerre ? Il faut avoir une politique internationale qui cherche à réduire la pauvreté et les guerres...

      Dans la même interview, Gattaz a aussi dit "Or, quand je vois celui du FN, qui ressemble à celui de l’extrême gauche, je ne suis pas d’accord. Extrême droite, extrême gauche, c’est la même chose : Mélenchon-Le Pen, même combat"...

      Mais Gattaz dit souvent n’importe quoi.

      Si le FN était sincèrement anti-capitaliste, ils se battraient contre la loi travail.

      Les marchés internationaux sont hostiles au "frexit" oui...Mais ils s’adapteront. Ils ont d’autres moyens de contrainte que l’UE. Par exemple, le FMI, banque mondiale, OMC...La bourse aussi existera toujours...Mais même sortis de l’UE, le dumping sociale et fiscal avec nos voisins existera toujours. Et il pourrais même être encore plus violent.

      Les capitalistes français sont à mon avis moins hostiles. Le fait que le FN ait bénéficié d’une couverture conséquente dans les médias dominant et d’une certaine complaisance le montre, puisque l’écrasante majorité des médias appartient à de grands capitalistes. En tout cas ils n’ont pas grand chose à craindre du FN, les héritiers des bonapartistes.


    • 4 votes
      Fidol Castré Fidol Castré 7 juillet 10:39

      @alain62

      Vous dites :
      Si ils sont régularisés, ce ne sont plus des esclaves...
      Je ne crois pas qu’il s’agisse d’une sorte de machination qui fournirait des immigrés à l’infini. "On" ne les fais pas vraiment venir, c’est leur choix au départ.
      Et même si d’autres viennent, chaque individu a des besoins, ce qui crée des emplois...

      Croyez-vous réellement à ce que vous écrivez ?! Le capital utilisera effectivement des immigrés à l’infini si c’est dans son intérêt. Ce n’est pas une question de "machination", c’est une question d’intérêt, de "plus-value" vous comprenez bien.
      Le déracinement des gens qui bougent selon vous parce qu’ils en ont envie est une catastrophe et pour eux et pour nous.

      Cela, les capitalistes le savent et même le souhaitent car ils font d’une pierre deux coups en sous-payant des esclaves et en ethnicisant les luttes sociales. C’est la folie qu’est la vôtre que de penser que ce processus s’arrêterait en "régularisant" et comme il y aurait de plus en plus de monde, cela créerait des besoins, donc des emplois...
      Si cela était la solution, la France aurait aujourd’hui le PIB de la Chine ou d’un quelconque pays en voie de développement. D’ailleurs au passage les fous furieux productivistes (de gauche comme de droite, du capital comme du travail) qui parlent des PIB de ces pays avec des étincelles dans les yeux, ne disent jamais qu’ils partent d’une situation économique qui ressemblait à la nôtre au début du XIXème. Alors forcément quand on est la France en 2016, à moins de bétonner les forêts, les lacs et de raser les montagnes, on créera moins de PIB, bref.

      Le FN a clairement pris parti contre la loi travail par exemple ici ou ici, en soulignant avec raison que c’est effectivement l’UE qui est à l’origine de la politique ultra-libérale que le gouvernement français corrompu s’empresse d’imposer.
      Vous dites encore :
      Le fait que le FN ait bénéficié d’une couverture conséquente dans les médias dominant et d’une certaine complaisance le montre, puisque l’écrasante majorité des médias appartient à de grands capitalistes.

      C’est une blague ? Et Mélenchon, il passe jamais dans les médias capitalistes smiley Cet argument n’en est pas un, c’est un peu plus compliqué.

      Bref, vous êtes dans le déni, les crises s’accumulent et l’immigration de masse (le regroupement familial a été instauré par Giscard, pour le patronat) en est une des causes. Repensez à la position de Marchais dans les années 70, il était bien plus cohérent et marxiste que vous ne l’êtes...

      "Il faut parler encore de ces travailleurs étrangers dont les grandes entreprises et le gouvernement organisent l’immigration massive en France, que celle-ci soit officielle où qualifiée de clandestine. Victimes de discriminations de toutes sortes, confinés dans les taches pénibles ou insalubres que le grand capital peut ainsi plus aisément perpétuer, contraints de vivre le plus souvent dans des logements vétustes des foyers misérables ou des bidonvilles, les travailleurs immigrés sont l’objet d’une exploitation scandaleuse.
      Les gros patrons s’efforcent de les opposer aux travailleurs d’origine française, pour mieux exploiter les uns et les autres."

      G. Marchais Le défi démocratique, 1973


    • 4 votes
      alain62 (---.---.240.134) 7 juillet 11:39

      @Fidol Castré
      Certainement pas, parce que des immigrés, il n’y en a pas une quantité infinie. Ce sont des gens qui a un moment donné font le choix de partir de leur pays.

      A partir de la, tout un reseau de passeurs se met en place. Des patrons peuvent contribuer à ces réseaux, ou simplement en profiter en bout de chaine.

      Justement, dans la citation de Marchais, j’y vois juste une dénonciation des pratiques du patronat et d’une partie du gouvernement. Ca n’est pas une dénonciation de l’immigration ou des immigrés, mais du patronat et de leur complices politiques.

      La plus-value est forte quand les patrons emploient des sans papiers à des salaires ridicules. Mais si ils sont régularisés, il ne font pas plus de plus-value qu’avec les autres travailleurs.

      Je n’ai pas dit que le processus s’arreterait simplement en régularisant des sans papiers...Le processus s’arrêtera quand il n’y aura plus de pauvreté, de guerres et de catastrophe. Pour ça il faut mener une politique internationale cohérente. Vu comment le FN se vautre dans le piège tendu par daesh de la stigmatisation et de la repression des immigrés et musulmans, et vu son histoire, je ne pense pas qu’il faut attendre une amélioration sur ce point avec le FN...

      Concernant l’économie, la France a connu sa période de plus forte croissance, après la seconde GM, avec l’aide d’une forte immigration légale...

      Bien sur le FN n’allait pas afficher un soutien à la loi travail, pour des raisons évidentes de popularité...Mais ça n’est pas allé plus loin.

      Oui, je maintien que le FN a bénéficié d’une couverture médiatique conséquente qui a coincidé avec sa montée en flèche dans les sondages et les votes. Déja, sans eux le FN n’aurait pas été au second tour en 2002. Ensuite ils n’ont cessé de louer la "normalisation" de ce parti et de le dédiaboliser, et d’en faire la principale opposante à la politique d’austérité.


    • 4 votes
      Fidol Castré Fidol Castré 7 juillet 12:40

      @alain62

      Certainement pas, parce que des immigrés, il n’y en a pas une quantité infinie. Ce sont des gens qui a un moment donné font le choix de partir de leur pays.
      Certainement pas, parce que des immigrés, il n’y en a pas une quantité infinie. Ce sont des gens qui a un moment donné font le choix de partir de leur pays.

      Vous êtes vraiment drôle...Il y a plus de 7 000 000 000 d’habitants aujourd’hui !! c’est donc une quantité plus que suffisante, ne jouez pas sur les mots.

      Souvent ce ne sont pas les plus pauvres qui font le choix de partir (pour payer un passeur cela coûte plusieurs milliers d’euros, 4 ou 5000 au bas mot et ceux qui font la manche sur les trottoirs de Dakar ou d’ailleurs n’ont que les moyens de mourir). Et contrairement à ce que vous racontez, on n’émigre pas par choix parce qu’on a envie de quitter sa famille, ses amis, son "milieu naturel". Ca c’est une vue de bobos. On part par nécessité ou par opportunisme.

      Si vous êtes de bonne foi, vous conviendrez grandement que le FN tape sur les politiques immigrationnistes en premier, les responsables politiques inconséquents, Giscard et CHirac en premier pour le regroupement familial revoyez la vidéo de Bouygues ci-dessus jusqu’à ce que ça rentre...

      Quant à la politique étrangère, le FN s’est montré de plus loin, le parti le plus critique et anti-interventionniste dans les pays arabes ces dernières années. Ce qui n’est pas le cas de Mélenchon qui au lieu de dire clairement "on a rien à faire là bas et sûrement pas suivre le désir des américains et de BHL" et qui une fois de plus, n’a rien vu venir (ou faisait semblant au nom de son humanitarisme politiquement correct) sur la Libye, plaidait pour un "couloir humanitaire" (autrement dit de l’ingérence qui a mené à la catastrophe que l’on sait).
      Et encore une fois la présence du FN dans les médias, vous le savez également, fut un jeu du PS pour contrer la droite. Et maintenant, le PS, ils sont morts même si un certain Mélenchon a encore une fois, osé appeler à voter Hollande au second tour (au lieu de la fermer) en 2012.


    • 2 votes
      Ar zen (---.---.184.201) 7 juillet 13:46

      @alain62

      Mais quelle idée avez vous de la "rénégociation" des traités ? Pensez vous que Mélenchon va s’asseoir autour d’une table avec les 27-28 autres Chefs d’Etats et de gouvernements pour "négocier" ? Vous ignorez totalement le processus à mettre en oeuvre pour "rénégocier" une disposition d’un traité. C’est l’article 48 du TUE qui le prévoit. Mélenchon ne sera "qu’un" acteur de la rénégociation parmi des "centaines" d’autres. Il y aura tout le conseil de l’Union Européenne + le Conseil Européen + La commission européenne + le parlement européen + les parlements nationaux + une convention formée pour la circonstance.

      Hormis le parlement européen qui statue à la majorité qualifiée tous les autres aspects du processus se décident à "l’unanimité".

      Comprenez alors que si l’article 48 envisage la révision d’une disposition d’un traité, il ne s’agit que d’une "escroquerie". Le processus est tellement contraignant qu’un accord ne sera "jamais" trouvé.

      Libre à vous de penser que Mélenchon se mettra autour d’une table avec "ses" collègues (pour le cas où il serait élu). Mais vous vous fourrez le doigt dans l’œil jusqu’au coude. Prenez connaissance de l’article 48 du TUE et digérez le. Ensuite vous comprenez que la "rénégociation" des traités est un jeu de dupes. Une "autre Europe" est im-pos-sible ! Les traités ont été pensés et rédigés pour être auto-bloquants.

      Alors Mélenchon va « renégocier » les traités (quelles dispositions parmi les 500 articles, le savez vous ?) et il sait qu’il n’y parviendra pas. OK. Connaissez vous le temps que ceci mettra ? Avez vous lu l’article 48 qui pose les conditions de changement de dispositions des traités. Nous serons dans le cadre d’une révision « ordinaire » des traités. Il y a différentes étapes.

      1°) Soumettre la proposition au conseil de l’Union Européenne (c’est à dire la réunion des 27-28 ministres concernés par le sujet, économique, agricole, juridique,...). Unanimité requise.

      2°) Transmettre cette proposition au conseil européen. Unanimité requise.

      3°) Les transmettre aux 27-28 parlements nationaux.

      4°) Recueillir l’approbation du parlement européen à la majorité simple pour « débuter » l’examen de la, ou des modifications souhaitées.

      5°) Convoquer une convention composée de représentants de parlements nationaux (des 27-28), des chefs d’Etats ou de gouvernements, du parlement européen et de la commission.

      6°) La commission doit adopter par « consensus » une "recommandation.

      7°) Cette recommandation est soumise à une conférence des représentants des gouvernements des Etats membres (27-28). Unanimité requise.

      8°) Si un accord est trouvé, il doit être ratifié par tous les Etats membres. C’est seulement à ce moment que la nouvelle disposition entre en vigueur. Unanimité requise

      9°) Si après un délai de 2 ans après la signature du traité modifiant le ou les traités, les 4/5 ont ratifié ce traité (mais pas tous), le conseil européen se saisit de la question. Par conséquent rien n’est encore fait et rien n’est encore accepté.

      10°) Je vous signale que toutes les décisions concernant les modifications sont prises à « l’unanimité ». C’est donc une course d’obstacles que personne ne pourra jamais finir. « Renégocier » les traités est une vue de l’esprit. Mélenchon le sait. Pourquoi ne se positionne t-il pas pour sortir de l’UE ? Toute la question est là !

      Procédure de révision ordinaire

      2. Le gouvernement de tout État membre, le Parlement européen ou la Commission peut soumettre au Conseil des projets tendant à la révision des traités. Ces projets peuvent, entre autres, tendre à accroître ou à réduire les compétences attribuées à l’Union dans les traités. Ces projets sont transmis par le Conseil au Conseil européen et notifiés aux parlements nationaux.

      3. Si le Conseil européen, après consultation du Parlement européen et de la Commission, adopte à la majorité simple une décision favorable à l’examen des modifications proposées, le président du Conseil européen convoque une Convention composée de représentants des parlements nationaux, des chefs d’État ou de gouvernement des États membres, du Parlement européen et de la Commission. La Banque centrale européenne est également consultée dans le cas de modifications institutionnelles dans le domaine monétaire. La Convention examine les projets de révision et adopte par consensus une recommandation à une Conférence des représentants des gouvernements des États membres telle que prévue au paragraphe 4. Le Conseil européen peut décider à la majorité simple, après approbation du Parlement européen, de ne pas convoquer de Convention lorsque l’ampleur des modifications ne le justifie pas. Dans ce dernier cas, le Conseil européen établit le mandat pour une Conférence des représentants des gouvernements des États membres.

      4. Une Conférence des représentants des gouvernements des États membres est convoquée par le président du Conseil en vue d’arrêter d’un commun accord les modifications à apporter aux traités. Les modifications entrent en vigueur après avoir été ratifiées par tous les États membres conformément à leurs règles constitutionnelles respectives. 5. Si à l’issue d’un délai de deux ans à compter de la signature d’un traité modifiant les traités, les quatre cinquièmes des États membres ont ratifié ledit traité et qu’un ou plusieurs États membres ont rencontré des difficultés pour procéder à ladite ratification, le Conseil européen se saisit de la question.

      http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=CELEX:12008M048:fr:HTML


    • 4 votes
      alain62 (---.---.240.134) 7 juillet 14:55

      @Fidol Castré
      Si vous croyez que l’ensemble des habitants de la planète va émigrer en France, vous nagez en plein délire....

      Ceux qui émigrent le font par choix, nécéssité et opportunisme oui. Et alors ?

      Oui le FN tape sur les politiques immigrationnistes. Et pas sur les capitalistes, on a bien compris.

      Mélenchon est totalment non-interventionniste sur ce sujet. Un couloir humanitaire n’a rien a voir avec un acte de guerre, c’est incroyable de lire des choses pareilles...

      Vous commencez à admettre que le FN a été favorisé par les médias, c’est bien.


    • 5 votes
      Fidol Castré Fidol Castré 7 juillet 15:21

      @alain62
      Si vous croyez que l’ensemble des habitants de la planète va émigrer en France, vous nagez en plein délire....

      SI moi je nage en plein délire, d’autres nagent et se noient en méditerranée. Ne faites pas l’idiot car vous avez bien compris que la proportion de migrants augmentera sans cesse en rapport à la totalité de la population mondiale.

      Mélenchon a voulu l’ingérence humanitaire, cheval de Troie de l’ingérence occidentale militarisée sous drapeau US en Libye. Mélenchon a appelé à voter Hollande au deuxième tour en 2012 et Mélenchon rêve en plein jour quand il parle de renégocier les Traités européens, Ar zen au-dessus nous en fait la magnifique démonstration. Cela fait beaucoup pour un seul homme...

      Et concernant l’accession du FN aux médias, je parlais moi, des années 80 mitterandiennes -ce sinistre personnage a d’ailleurs eu une grande influence sur Mélenchon- et de l’Heure de Vérité notamment.

      Depuis, la démultiplication des médias fait que tous les partis au dessus de 5% sont constamment invités partout, tout le temps. Mélenchon en profite particulièrement des medias capitalistes, comme tout le monde...


    • 3 votes
      alain62 7 juillet 17:14

      @Ar zen
      La renégociation ça implique de trouver des alliés, créer des rapports de force, etc...La France n’est pas un pays quelconque dans l’UE. C’est la deuxième puissance et un fondateur. Elle a du poids. Malgré les difficultés constitutionnelles, c’est avant tout un jeu politique, un rapport de force à construire, à travers des négociations avec d’autres gouvernements, avec les institutions européennes, mais aussi en faisant jouer l’opinion publique.

      Les choses ne sont pas figées dans le marbre, il peut y avoir des évenements qui changent la donne. Le Brexit en fait partie. Des mouvements sociaux ou des changements de gouvernement le pourraient aussi.

      Ca peux prendre pas mal de temps. Mais ça me semble logique au moins d’essayer. L’UE est à l’origine un bel idéal visant à éviter des nouvelles guerres. Il est logique de vouloir la remettre sur cette voie. Je pense que ça mérite de perdre quelques mois ou plus. Le FN est pret a s’en débarasser sans même essayer de la changer. Pour moi ça prouve que cet idéal, le FN s’en fiche complètement.

      Et si ça ne marche pas, ça aura au moins le mérite de clarifier la situation, de faire tomber des masques. De trouver des alliés. Parce qu’une sortie de l’UE, ça ne se fera pas tranquillement, même si Marine Le Pen à l’air de penser le contraire. Il vaut mieux avoir un minimum de soutien.

      @Fidol Castré

      Je n’ai toujours pas vue d’arguments prouvant que la regularisation de sans papiers augmentera encore plus le flux de migrants, ni qu’il y aurait une sorte de "stock infini" de migrants prets a débarquer en masse sur notre territoire. Derrière tout ça pour moi il n’y a qu’une certaine paranoia envers l’étranger, et une certaine xénophobie, voire racisme, qui vous pousse à attribuer tous les maux de notre société au immigrés.



    • 2 votes
      FifiBrind_acier 7 juillet 17:30

      @alain62

      Vous ne comprenez pas ce que signifie unanimité ? Il faut que tous les pays soient d’accord sur les mêmes textes.


      La Grande Bretagne a aussi fait du chantage, elle a un PIB plus important que le PIB français.

      Pour autant Cameron n’a rien changé dans les Traités , il a obtenu un accord hors Traités, et juridiquement contestable. 

      La seule utilité du projet de Mélenchon, c’est d’empêcher la sortie de l’ UE, rien d’autre.


    • 4 votes
      Fidol Castré Fidol Castré 7 juillet 19:36

      @alain62

      Il n’y a pire sourd que celui qui ne veut entendre. Dans dans un pays dévasté par le chômage avec 9 millions de gens en situation de sous emploi ou sans emploi du tout, vous voulez continuer à mettre en concurrence des pauvres avec des immigrés... et vous finissez évidemment par un petit couplet sur le racisme supposé de ceux qui disent que l immigration apportera plus de problèmes que de solutions. Piteux.


    • 3 votes
      Ar zen 7 juillet 19:48

      @alain62

      Je lis votre réponse et je vois que vous parlez "d’alliance". Il est donc évident que vous n’avez pas lu ce que j’ai écrit. Dommage. C’est l’article 48 du TUE qui détermine la manière dans le processus de modification d’une disposition d’un traité peut être mis en oeuvre. 

      Il n’y a plus sourd que celui qui ne veut pas entendre. Ou alors donnez moi votre opinion sur l’article 48 du TUE. Comment voyez vous les choses ? Où sont-elles les alliances à rechercher ? Auprès de qui dans le contexte de l’article 48 ? 

      Figurez vous qu’il n’est pas question "d’alliance". Le conseil européen intervient, à l’unanimité. Le parlement européen intervient, à la majorité qualifiée. Le conseil européen intervient à l’unanimité. La commission européenne intervient. Les parlements nationaux interviennent. Une commission dédiée spécialement à cet effet intervient. Relisez mon post du dessus. 

      Vous parlez d’alliance. Connaissez vous l’histoire de Fernand Raynaud "les croissants". Avec votre "alliance" vous me faites penser à cette histoire. Il faut "l’unanimité" pour changer les traités. Ce n’est plus une question d’alliance. 


    • 3 votes
      alain62 7 juillet 20:36

      @Ar zen
      C’est vous qui devriez relire mon message. Vous voulez tout réduire à une question juridique. Or il s’agit bien d’une question politique. Et en matière politique, il est essentiel de faire des "alliances" comme vous dites, de créer des rapports de force, de faire bouger les lignes. Pour le reste, j’ai donné mes arguments.

      @Fidol Castré

      J’entend très bien ce que vous dites. Je ne demande qu’à avoir des discussions constructives et argumentées. Mais vos arguments n’ont rien de convaincants, notre discussion n’a rien de constructive. Maintenant les 9 millions de chomeurs sont la faute des immigrés. Décidément, ils sont vraiment responsables de tous les maux de notre pays...La mise en concurrence des travailleurs, et l’organisation du chômage, c’est bien pourtant le fondement de système capitaliste. Mais encore une fois, vous préférez vous en prendre aux immigrés. C’est sans doute plus facile...


    • 4 votes
      Fidol Castré Fidol Castré 8 juillet 00:34

      @alain62
      Inutile effectivement de prolonger la discussion avec quelqu’un qui transforme les arguments de son contradicteur. Je n’ai jamais écrit "9 millions de chômeurs c’est la faute des immigrés", vous en tenez une bonne couche ; c’est ce que vous, vous avez envie d’entendre. Je dis que de continuer de l’immigration ajoutera plus de problèmes que de solution et croyez-moi, je connais des gens de toutes origines qui disent la même chose. Mais vous, vous voyez là du racisme et vous m’imaginez peut-être même portant chemise brune et moustache carrée smiley... Si vous saviez... Alors ciao bourrique et évidemment Sieg Heil smiley


    • 1 vote
      alain62 8 juillet 09:51

      @Fidol Castré

      A longueur de messages, vous ne cessez de tenir des propos caricaturaux et insultant envers vos contradicteurs... : "idiots utile", "électorat immature", "copains hippies", "vos troupes embrigadées", "bobos", "idiot", "pire sourd", "piteux", "bourrique", "vous en tenez une bonne couche"...

      Et après, vous dites que ce sont eux qui vous caricaturent...J’essaye d’avoir une débat d’idée constructif, mais vous ne cessez de le plomber avec vos invectives. Je n’ai aucune idée de qui vous êtes et je m’en fous complètement.

      Je ne vous ai jamais traité de raciste, mais de xénophobe oui, en tout cas le raisonnement que vous tenez est clairement xénophobe. Vous considérez que l’immigration est la principale responsable des problèmes économiques et du chômage de notre pays, que les immigrés mettraient à mal notre culture nationale, etc, je pense qu’il s’agit d’un raisonnement xénophobe. Et que quand on tient un tel raisonnement, le racisme n’est jamais loin...

      Evidemment, vous allez dire que vous n’avez pas dit ça, que je vous caricature, bref, la technique habituelle. Je laisse les lecteurs se faire leur opinion.

      Mais je commence à vous comprendre. Dans ce "débat", ou dans vos obsessions anti-immigration, il semble que le problème ce sont toujours les autres, les étrangers, ceux qui pensent différement, ceux qui ont une autre culture, qui vous contredisent...Bref, c’est toujours la faute de l’Autre, et vous n’êtes toujours qu’une pauvre victime incomprise, pleine de bons sentiments et de bon sens...

      Allez, salut la victime !  smiley


    • 1 vote
      Ar zen 8 juillet 11:43

      @alain62

      "Je veux tout réduire" à une question juridique. Que voulez vous dire ? Vous voulez laisser entendre que Mélenchon une fois élu ne respectera ni la constitution française ni les traités signés par la France ? C’est ça que vous voulez exprimer lorsque vous parlez de "juridisme".

      Et bien oui alain62, le président de la République est le garant du respect des traités, c’est l’article 5 de la constitution.

      Effectivement avec votre manière de penser la constitution et l’application des traités, c’est à dire désobéir, c’est à dire jouer au "dictateur", tout devient possible. Mélenchon peut désobéir à tout ce qu’il veut, ne pas respecter les traités. Et les autres chefs d’Etats, alain62, est-ce qu’ils font comme Mélenchon ? Est-ce que eux aussi ils ne respectent plus la parole donnée à travers les traités signés avec la France. Pour Vous tout le monde fait "comme il veut", "désobéit" comme bon lui semble.

      Vous n’avez pas l’impression de pousser le bouchon un peu loin en disant n’importe quoi au sujet de la "désobéissance" ?

      Je vous rappelle que ce ne sont pas les chefs d’Etats et de gouvernements qui se réunissent autour d’une table pour "rénégocier" une disposition, ou plusieurs, des traités. Est-ce que vous arrivez à "imprimer" une évidence pareille ? C’est d’abord le conseil de l’Union Européenne (pas les chefs d’Etats par conséquent) qui se saisissent du projet de modification. Ensuite les chefs d’Etats seront saisis du projet de modification et il devront approuver celui-ci à "l’unanimité". Il ne s’agit pas "d’alliance" alain62 mais d’une "unanimité". Ensuite il va falloir que le parlement européen accepte ce projet de révision à la majorité qualifiée. Quel pourcentage représente, au sein du parlement européen, les partis de gauche ? Déjà à ce moment, la majorité qualifiée ne sera pas réunie sur un projet de gauche. Et vous voyez, au parlement européen, ce ne sont pas les chefs d’Etats qui votent ! Il faut revenir sur terre alain62.

      La seule voie pour Mélenchon c’est de ne pas respecter les traités. Il n’a donc qu’une seule et unique solution : sortir de l’UE en invoquant l’article 50. Et ceci n’est pas du "juridisme". Si vous pensez qu’il s’agit de juridisme vous serez perpétuellement un déçu et même un cocu de la gauche. Parce qu’en politique la constitution s’applique et les traités aussi. Et ceci n’est pas du juridisme comme vous pouvez le penser très naïvement. Je dis naïvement parce que je me rends compte que vous croyez à ce que dit Mélenchon lorsqu’il annoncé qu’il va rénégocier. Savez vous, justement, les dispositions qu’il compte remettre sur la table parmi les quelques 500 articles des traités. Vous le savez nécessairement puisque vous suivez Mélenchon de près. Que projette t-il de modifier ? J’attends votre réponse alain62, se sera au moins un début de discussion sur des faits.


    • 1 vote
      alain62 8 juillet 21:17

      @Ar zen
      Effectivement c’est votre "juridisme" que je dénonce. Ce serait comme dire, à propos de tous les textes de loi injustes émanant de l’Union Européenne, comme la loi travail, la réforme des retraites, ou les privatisations, qu’on ne peut rien faire, puisque les textes juridiques ne le permettent pas, c’est l’UE qui a décidé. C’est le discours que tiennent les politiciens chargés de défendre le système.

      Et oui, la seule solution face à un ordre injuste, c’est la désobéissance. Donc la création d’un rapport de force, avec la possibilité de sortie de l’UE. Mélenchon le dit clairement, et je ne vois pas pourquoi cette menace de sortie de l’UE aurait plus de poids dans la bouche de Marine Le Pen que de Mélenchon.


    • 1 vote
      Ar zen 9 juillet 10:21

      @alain62

      Vous êtres en pleine dissonance cognitive. Ce que vous pensez est en totale contradiction avec la réalité. Alors vous trouvez un biais pour "valider" votre pensée. Quel est ce biais ? Vous l’avez écrit : le rapport de force, la désobéissance. Mélenchon le dit clairement, donc il a raison, n’est-ce pas Alain62 ?

      Il passe outre l’article 48 du TUE, que vous n’avez toujours pas compris. Quel rapport de force peut donc installer la France devant tous les parlements nationaux de l’UE qui sont concernés ? Quand le parlement européen est concerné ? Quand la commission européenne est concernée ? Quand le conseil européen est concerné ? Quand le conseil de l’Union européenne est concerné ? Qu’il faut l’unanimité tout le temps !

      Je ne veux vous convaincre de rien du tout Alain62 mais je suis très triste de constater que nombre de suiveurs de Mélenchon se font prendre à son discours "de rapport de force". Pour comprendre la supercherie il vous suffit de lire et de comprendre la portée de l’article 48 du TUE. Vous pouvez même interroger l’entourage de Mélenchon sur cet article. À croire que les dispositions des traités peuvent être contournées en restant dans l’UE vous amène à creuser votre propre tombe, à donner le pouvoir à l’élite financière qui mène le bal.

      Une dernier minute. José Manuel Barosso vient d’être "embauché" par Goldman Sachs. Le "patron" de la BCE, Mario Draghi, est un ancien de Goldmand Sachs. Pratiquement tous les commissaires européens sortant sont embauchés par les multinationales pour "services rendus". C’est un monde de pourris, ils sont tous vendus à l’élite financière. Ils prennent les décisons en leur faveur, pour leurs intérêts particuliers. Le peuple ne compte pas !

      Alors vous pouvez bien penser à "une autre Europe" mais on vous prend pour un imbécile. L’UE est dirigée de main de fer par l’élite financière. Les traités ont été rédigés pour eux ! La solution c’est donc sortir de l’UE ou alors valider le pouvoir de l’élite financière sur les peuples. C’est à vous de voir alain62. Vous pouvez ne pas me croire mais j’ai raison ! L’UE est la prison des peuples. Il faut en sortir vite et reprendre notre souveraineté pour défendre pas à pas l’intérêt commun. Je précise que le FN n’est pas du tout sur cette ligne puisque ce parti veut aussi "une autre Europe" une Europe des Nations.

      Merci d’avoir pris le temps de me lire.


    • 2 votes
      Fidol Castré Fidol Castré 9 juillet 11:19

      @Alain62

      Une fois de plus vous ne comprenez rien effectivement et en cela, je n’ai plus la patience de certains pédagogues qui vous prouvent par A+B qu’il ne sert strictement à rien de s’investir pour Mélenchon. Donc oui, des idiots utiles, des gens immatures politiquement et d’autres abrutis qui voient des nazis à tous les coins de rue, j’en ai vu tellement que je n’ai plus aucune raison de les ménager.

      oui, en tout cas le raisonnement que vous tenez est clairement xénophobe. Vous considérez que l’immigration est la principale responsable des problèmes économiques et du chômage de notre pays

      Une fois de plus, vous voulez vous créer l’adversaire dont vous connaissez à l’avance les caractéristiques pour prouver que vous avez bien raison... L’immigration n’est pas le facteur premier, je n’ai ni écrit ni sous-entendu cela, une fois de plus...
      Non, le principal problème vient du système capitaliste (que j’appellerai pour ma part socialo-libéral, avec des structures transnationales soviétoïdes non élues -FMI, Commission Européenne, OMC, BM, OMS, BRI- au service du capitalisme). Souvent d’ailleurs, ce sont des transfuges trotskystes/mao (je pense par exemple à cette ordure de Barroso ancien mao qui effectivement est passé chez Goldman Sachs).
      Tous ces gens ont à coeur l’idée d’un seul système pour toute la planète, qu’ils soient de droite ou de gauche, c’est du mondialisme, l’enfant naturel des internationalistes d’antan, Trotsky, Jacob Schieff, Goldman Sachs même combat : un seul système -forcément totalitaire- pour tout le monde...
      Pour ma part je milite en faveur de la pluralité, de la vraie diversité des peuples dans leur respect, des cultures, leur organisation à échelle locale selon leurs traditions et leur capacité à se prendre en main face à ce rouleau compresseur mondialiste et de son oligarchie fanatique qui veut tout contrôler à la place des autres.
      Vos chimères de régulation à échelle mondiale (harmonisation sociale de l’Est à l’Ouest de l’Europe etc...) ne prendront jamais corps, je vous ai dit pourquoi au-dessus.
      L’immigration pour terminer sur ce sujet qui vous chagrine, est un instrument de domination, de destruction (autant des pays du sud que désormais du nord), de fragilisation et au final de mise au pas des peuples. Vous êtes naïfs la-dessus, je vous souhaite de progresser.


    • vote
      alain62 9 juillet 14:32

      @Fidol Castré

      "Donc oui, des idiots utiles, des gens immatures politiquement et d’autres abrutis"

      Merci ! Pour moi ce genre d’insultes venant de gens comme vous est un vrai compliment !

      Je vous conseille de relire tous vos messages, vous vous rapelerez de tout ce que vous avez dit...Pour moi le résumé clair est : l’immigration est le principal problème en France actuellement, avec l’Union Européenne certes...

      Mais maintenant, vous semblez avoir un éclair de lucidité en disant : "le principal problème vient du système capitaliste"

      Bravo !

      Alors si vous le pensez vraiment, je vous conseille de soutenir un candidat qui va s’attaquer directement au capitalisme, plutot que de s’attaquer aux immigrés. Vous avez le choix : Mélenchon, Besancenot...Vous pouvez aussi participer au mouvement contre la loi travail, et qui sait faire quelque chose qui sera beaucoup mieux que de voter pour eux : une revolution, une vraie.

      Vous tenez aussi un joli discours sur la diversité, le côté anti-sytème, etc...C’est d’autant plus triste que vous laissiez berner par le discours du FN, qui ne va pas s’attaquer au capitalisme, mais le reconfigurer à l’echelle nationale. L’extrême droite, historique, c’est le dernier recours de l’oligarchie, ou au moins d’une partie significative d’entre elle, pour défendre ses interêts...

      Il n’y a aucun lien entre l’internationalisme prolétarien de Marx et le "mondialisme" des élites que vous dénoncez. Sous pretexte qu’un nombre significatif d’opportunistes mis en avant par les médias se soient prétendus anticapitalistes, puis aient, en apparence, retourné leur veste pour devenir les plus fervents défenseurs du système, vous en tirer des conclusions grossières sur les idéologies qu’ils ont prétendu défendre...

      Je ne sais pas quoi répondre tellement ce genre de raisonnement est absurde, je vous conseillerais juste de lire Marx, pour avoir une idée de l’internationalisme qu’il défendait...Qu’on pourrait aussi tout simplement nommer "démocratie", "pouvoir du peuple", "anarchie", etc...

      Les bourgeois restent les bourgeois, qu’ils se prétendent anticapitalistes, ou qu’il cherchent à prendre des accents populaires alors qu’ils sont nés avec une cuillère d’argent dans la bouche, comme votre chère Marine...


    • 3 votes
      Fidol Castré Fidol Castré 10 juillet 13:39

      @alain62

      Pour le moment à échelle nationale, l’important est de reprendre la main par la souveraineté, sortir de l’UE, de l’euro et le FN est de loin le parti le plus crédible et proche du pouvoir par le pourcentage de vote.
      La lutte anti-capitaliste -dont le capitalisme a besoin d’ailleurs, vous le comprendrez aussi peut être un jour- menée de front est tout à fait contre-productive et ne fait que le renforcer. Il y a des mécanismes méta-politiques à l’oeuvre qu’il me serait laborieux d’évoquer. 

      Il n’y a aucun lien entre l’internationalisme prolétarien de Marx et le "mondialisme" des élites que vous dénoncez.

      Et bien si, il y a la formation d’une élite justement, une oligarchie, une nomenklatura, -quel que soit votre système et à n’importe quelle époque- qui devient très vite illégitime. Et je suis bien conscient -car contrairement à vous je n’idéalise personne et je n’ai pas de poster de Marine Le Pen au-dessus de mon lit smiley- que ce danger peut toucher toutes formes d’organisation étatique. Néanmoins la lutte telle que je la vois se fait à plusieurs niveaux. Des souverainistes durs à échelle nationale -et croyez moi le FN m’apparait souvent mou et la démocratie est un système mortifère qui a permis au capitalisme justement de s’épancher totalement-. Mais donc une préservation souverainiste de ce qu’il reste de notre pays et qui laissera ensuite libre cours à des initiatives locales à tendance communalistes. Je vous dis moi que les capitalistes n’aiment pas les frontières et la régulation et qu’ils adorent l’immigration qui est une arme de déstabilisation et de contrôle des sociétés.

      Bref, ça prendra du temps et c’est autre chose que de dire "je milite pour la révolution, mort au capitalisme !", comme un enfant impatient ou un consommateur exigeant.
      Le problème c’est que les gauchistes de votre genre sont incapables de se projeter dans ces idées, car pour vous, elles sont antagonistes. Qui dit "extrême-droite" dit capitalisme dit enfer ; et qui dit extrême-gauche dit anti-capitalisme dit paradis. Vous êtes dans une telle binarité qu’avec vous, aucun projet réellement nouveau, hybride -et c’est dans cette direction que se trouve le vrai aujourd’hui- n’est possible. Pour vous l’immigration c’est forcément génial, les gens qui remettent en cause comme moi l’immigration de masse sont forcément des salauds racistes, et c’est évidemment en lisant Marx que la lumière arrivera dans la cervelle obscure des ignorants que nous sommes. Lisez Henri Lefevre plutôt que Marx -Le Capital c’est comme l’annuaire, on lit deux pages et on décroche selon l’excellent Desproges- dans le texte et ses concepts scientifiques ou quelquefois même pseudo-scientifiques appliqués à des êtres de chair et de sang.
      Donc imaginons un instant que Marine Le Pen passe en 2017 et pour vous, dans votre tête de piaf, c’est l’apocalypse, le soleil va s’arrêter de tourner et vous vous voyez déjà entrer en résistance, quitter le pays comme un bon Yannick Noah de base (multimillionnaire protégé par le PS pour ses évasions fiscales), prendre le maquis peut-être, les armes pour combattre la bêbête immonde et les futurs camps de concentration fumant à l’horizon... Alors qu’en réalité, si les associations, les partis de gauche, les banlieues manipulables, les people crétins, et le reste de la chienlit qui se croit malins restent tranquilles et ne tombent pas dans la parano, vous continuerez à respirer, à vous coucher, à vous lever, à faire de la permaculture si vous voulez, à dresser votre chien, à vous gratter la couille gauche au réveil, à boire un bon café, ou un faire un barbecue avec vos potes comme vous l’avez toujours fait, en continuant éventuellement à organiser une économie et des initiatives locales... à condition d’arrêter d’aboyer "non aux fachos, plus jamais ça, les chambres à gaz ne passeront pas par moi" et autres billevesées post-pubère.

      Donc oui, vous êtes à l’ouest et effectivement, c’est pour ça que je ne cache pas quelquefois mon léger mépris face à des mélenchonistes par exemple, qui se feront encore avoir en 2017 pour "faire barrage au fâchisme" smiley... Mais je garde mon sens de l’humour et j’arrive même encore à avoir un débat serein avec des gauchistes, j’échange avec vous. Mais vos troupes de pieds nickelés immatures et prévisibles sont pour la plupart en réalité, les plus intolérants des cons sur terre à partir du moment où vous ne partagez pas leurs idées et leurs certitudes. Ils n’hésitent pas à vous rayer d’un trait de leur fréquentation en vous enfermant comme vous le faites dans la case "fâchiste"... Mon dieu, que la bêtise humaine est éternelle, bon dimanche.


    • vote
      alain62 11 juillet 02:11

      @Fidol Castré

      Encore un pavé rempli des lieux communs, de propos hautains et méprisants. Oui, vous êtes un grand sage et moi un "enfant impatient", vous voyez le monde tout en finesse et moi de manière coplètement manichéenne...Votre logorhée consistant à vous valoriser en rabaissant vos opposants est gerbante...

      Je n’ai jamais dit "l’immigration c’est génial" mais vous avez vraiment de besoin de faire dire aux gens ce qu’il n’ont pas dit pour mettre en valeur vos points de vue anti-immigration et votre réthorique de vieux con...

      "La lutte anti-capitaliste -dont le capitalisme a besoin d’ailleurs, vous le comprendrez aussi peut être un jour- menée de front est tout à fait contre-productive et ne fait que le renforcer"

      Barroso ou tout autre ancien maoiste, trotskyste ou anarchiste ayant retourné sa veste ne diraient pas mieux...

      Après chacun s’invente ses raisons. Certains vote PS par "réalisme", d’autre votent FN...

      Et invoquent toute la "complexité" du monde, d’obscurs "mécanismes méta-politiques" à l’oeuvre pour se donner bonne conscience.

      Vous pouvez vous faire croire que la formation marxiste ou leniniste d’un certain nombre de personnalité devenues des fervents défenseurs du système est la cause de ce retournement. C’est vrai oui qu’il défendaient et défendent toujours un "système", même si ça n’est plus le même. Mais c’est encore de la malhonneteté intellectuelle. Ces gens n’ont jamais adopté les idéaux de Marx ou de Friedman. Ils n’ont fait que servir leur propres interêts toute leur vie. Ils ont fait semblant d’etre rebelles puis ils ont choisi la facilité.

      Et si vous croyez qu’il y a le moindre lien entre ces sinistres personnages et l’internationalisme de Marx, c’est que vous êtes un abruti fini. Vous avouez vous même n’avoir jamais lu Marx. Savez vous pour lui quel est l’exemple qu’il choisissais pour expliquer ce qu’elle la "dictature du prolétariat" ? La commune de Paris, la grande référence des anarchistes, ceux qui sont contre tous les systèmes.

      Vous semblez croire que je suis un inconditionnel de Mélenchon. Loin de la...Il est très loin de mes idéaux mais pour moi il est celui qui a le plus de chances d’affaiblir un tant soit peu le système. Mais il ne suffira pas.

      Mais vous, vous êtes quand même un sacré blagueur à croire que Marine Le Pen soit "anti-système" ou contribue à sortir du système. Vous allez drôlement déchanter...

      Ca n’est pas "le capital" que je voulais vous conseiller, mais "Le 18 brumaire de Louis Bonaparte", c’est assez court et facile à lire, et vous en apprendrez beaucoup sur les origines de la famille politique que vous défendez bec et ongles, les bonapartistes.

      Allez je te laisse dans ton monde imaginaire, pauvre con sophiste intolérant, inculte, hautain, méprisant, parano et xénophobe.


    • vote
      Fidol Castré Fidol Castré 11 juillet 11:33

      @alain62

      Je n’ai jamais dit "l’immigration c’est génial" mais vous avez vraiment de besoin de faire dire aux gens ce qu’il n’ont pas dit

      C’est amusant car c’est exactement ce que vous faisiez concernant mes propos sur l’immigration... Vous voyez, c’est agaçant et malhonnête quand on simplifie les propos de l’adversaire au point de lui faire dire ce qu’il ne dit pas. Mais pour ma part, je soulignais simplement votre binarité, ce qui me semble-t-il, vous a touché. Car comme je le pensais, vous êtes incapable d’envisager une solution souverainiste à échelle nationale et anarcho-communaliste à échelle locale. Et arrêtez votre numéro de curé marxiste avec ses saints évangiles à propager. "Le Capital" fut une lecture de jeunesse, comme Trotsky, Lénine, Bakounine, Proudhon, Thiers, les versaillais et tout le toutim. Vous pissez vraiment plus haut que votre cul. Tenez, les transfuges de gauche passés au camp libéral me rappellent une autre lecture de jeunesse, ignorant que je suis.

      Et invoquent toute la "complexité" du monde, d’obscurs "mécanismes méta-politiques" à l’oeuvre pour se donner bonne conscience.

      "se donner bonne conscience"...une fois de plus vous êtes tellement sur d’être dans le camp du Bien que vous croyez que certains ont besoin de s’excuser de leur sympathie ou leur vote FN et de blanchir la conscience qu’ils ont sale, contrairement à vous, parangon de pureté... Donc oui, vous êtes vraiment plein de condescendance et de morgue comme une immense partie de vos comparses. Comprenez qu’on ne puisse vous souffrir.

      Vous semblez croire que je suis un inconditionnel de Mélenchon. Loin de la...Il est très loin de mes idéaux mais pour moi il est celui qui a le plus de chances d’affaiblir un tant soit peu le système. Mais il ne suffira pas.

      Et bien vous remplacez Mélenchon par Le Pen me concernant et vous voyez, vous commencerez à saisir... euh non en fait comme je suis un salaud xénophobe qui met tout sur le dos des immigrés bien sur, je n’aurai droit qu’au peloton d’exécution...

      Allez je te laisse dans ton monde imaginaire, pauvre con sophiste intolérant, inculte, hautain, méprisant, parano et xénophobe.
      Mais oui et vous vous êtes un humaniste, ouvert, tolérant, généreux, cultivé et de gauche. Bref, un type bien au milieu d’au moins 25% de fâchistes qui votent FN. Alors bon courage dans ce monde dangereux rempli de nazis smiley


    • 12 votes
      Marianne Haltère (---.---.8.111) 6 juillet 10:25

      Jean-Luc Mélenchon, le seul homme politique clairvoyant de ce pays, le seul qui a su deviner les dérives de l’union européenne, le seul qui soit proche des peuples, le seul de réellement humain, le seul politique qui redresse à lui seul, la réputation de cette fonction, c’est homme c’est le leaderdont la France a besoin, cet homme est la seule alternative en 2017, Jean-Luc, l’homme providentiel qui remttra l’humain au coeur de la politique, l’humain d’abord, l’humain à la place du fric, l’humain a la place de la haine.


      • 3 votes
        Marcel Vincent 6 juillet 10:31

        @Marianne Haltère

        Quel humain ? Seul celui qui pense comme lui est autorisé à être un humain quitte à aller le chercher dans d’autres pays ?


      • 5 votes
        Marianne Haltère (---.---.8.111) 6 juillet 10:35

        @Marcel Vincent
        Surtout dans d’autres pays, car la France est déshumanisée, lepenisée, nazifiée, rougeâtre et brune du sang des martyres, du caca des fachos, vive l’internationale Mélenchonienne, de Caracas à Vladivostok, du pôle nord au pôle sud, l’union européenne doit s’étendre à toute la planète avec un règne, la paix, peuple, l’humanité, un leader, Mélenchon.


      • 4 votes
        izarn 6 juillet 14:33

        @Marianne Haltère
        Hahahahhha !

        Joseph Stiglitz, Jacques Sapir pour les plus connus...Avaient déja tout dit.

        Le pire, c’est que c’est cet américain, Stiglitz, qui avait déja tout compris ! Oh ce n’était pas le seul !

        Et pour les plus détestés ; Alain Soral....

        C’est comme si vous disiez qu’Attali et BHL sont clairvoyant....

        Mélenchon est un gourou pour les crétins...Il navigue à vue...Et tourne sa veste au bon moment, comme chantait Dutronc...


      • 1 vote
        hase hase 6 juillet 14:41

        @Marianne Haltère
        Tiens l’argentin se féminise ?


      • 1 vote
        Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 6 juillet 15:18

        @Marianne Haltère
        Haha, je ne suis pas voyant ou devin mais je ne serais pas étonné d’apprendre que Marianne Hartère soit écossaise, partie sur une fusée Ariane, pour voir de loin Valls sur la terre ? smiley

      

      Ajouter une réaction

      Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

      Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


      FAIRE UN DON







Palmarès