Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Actualités > Politique > La Grèce ne sortira pas de l’euro

La Grèce ne sortira pas de l’euro

Une interview de Jacques Généreux, secrétaire national du parti de gauche et proche de Jean-Luc Mélenchon, par Patrick Cohen sur France-Inter.

 

Il explique ce que veut Syriza, le mouvement d’Alexis Tsipras, l’homologue du front de gauche en Grèce, qui sont pressentis pour gagner leurs prochaines élections, et notamment pourquoi il n’y a rien à négocier avec l’UE, pourquoi il faut restructurer la dette et pourquoi la Grèce ne sortira pas de l’Euro.

 

 

Ceux qui accusaient le front de gauche d’avoir une stratégie irréaliste en tablant sur un changement des rapports de force politiques en Europe pour réorienter l’UE sont totalement désavoués par l’exemple grec. Ce changement des rapports de force n’a visiblement rien d’impossible.

 

Sarkozy a déjà été éliminé, il reste Merkel, et le Merkozysme se sera totalement effondré. Les allemands sauront-ils faire mieux que les français et non seulement virer Merkel mais aussi avoir le courage de directement la remplacer par Die Linke plutôt que de choisir une nouvelle alternance avec le SPD ?

 

Et quel camp va choisir Hollande ? Celui de la finance et de l’austérité ? Ou celui d’une révolution progressiste en Europe ?

 

Pour l’instant François Hollande refuse de le rencontrer prétextant une question de protocole ( ne pouvant recevoir que des chefs d’états et pas des chefs de partis ). On verra dans 1 mois si on a affaire à celui qui désignait la finance comme le principale ennemi, ou à celui qui expliquait à la city de Londres qu’ils n’avaient rien à craindre de lui.

 

Tags : Europe Economie Politique Euro Grèce Dette

Réagissez à l'article

55 réactions à cet article

  • 9 votes
    sheeldon (---.---.---.219) 23 mai 2012 09:33
    sheeldon

    "Ceux qui accusaient le front de gauche d’avoir une stratégie irréaliste en tablant sur un changement des rapports de force politiques en Europe pour réorienter l’UE sont totalement désavoués par l’exemple grec"

    et l’exemple autrichien ça donne quoi ????? et l’exemple finlandais ???? espagnol ???? etc etc etc

    les grecs vont désobéir et les pays riches vont laissé faire , mais oui .......

    le mec il arrive un doigt d’honneur , allez vous faire foutre et tout va bien se passé ..... j’ai hâte de voir cela , mais avant il faut gagné les élections et c’est loin d’être fait ....... avec le fdg les scores pré électoraux sont souvent meilleurs que les résultats finaux .... en passant même a 30 % ce parti n’a toujours pas de majorité ......

    • 5 votes
      logan2 (---.---.---.28) 23 mai 2012 12:53

      parce que qu’est ce qu’ils peuvent faire les pays riches ?
      ils vont lui envoyer des chars ?

    • 5 votes
      sheeldon (---.---.---.219) 23 mai 2012 12:55
      sheeldon

      heu a votre place je ferai attention .....

    • 4 votes
      logan2 (---.---.---.28) 23 mai 2012 14:02

      sheeldon ...
      soit raisonnable.
      si c’est ça ton argumentation ...
      ils ne vont pas envoyer des chars parce que la grèce refuse de payer des banques privées c’est tout simplement injustifiable auprès de la population ...
      et s’ils le font et bien ainsi soit-il, ce n’est pas la peur qui doit nous empécher d’agir dans le bon sens

    • 4 votes
      Walid Haïdar (---.---.---.66) 23 mai 2012 14:47

      Sheeldon : Le parlement grec fait 300 sièges, le premier parti bénéficie d’un bonus de 50 sièges, soit 17%, donc avec 30%, Syriza a la majorité absolue.


      Mais ce n’est pas ce qui va se passer vraisemblablement, Syriza fera plus de 20%, mais probablement pas beaucoup plus, peut-être 25%. En revanche, que va faire le DIMAR (parti dissident de Syriza car un peu moins radical) ? Que va faire le KKE et va-t-il rester sur sa ligne sectaire ? Que va faire l’extrême gauche ? En tout, il est fort possible qu’une coalition anti-austérité (Syriza+Dimar+ ?) prenne le pouvoir en Grèce.

      Quant aux chars, soyons sérieux, c’est hors de propos, surtout qu’en Europe y a pas que les grecs qui commencent à être sérieusement chauffés contre Bruxelles et la Troïka, et dans le peuple, et dans les élus. Par contre, une déstabilisation subtile, bien entendu, sera de mise.

      C’est comme ça, c’est la lutte. que vous soyez dedans ou en dehors de l’Europe ou de l’Euro, au Vénézuela ou dans l’Antarctique, si vous vous rebellez contre l’ordre économique dominant, on vous défonce le cul dès que vous baissez la garde et renoncez au combat.
    • 6 votes
      sheeldon (---.---.---.219) 23 mai 2012 15:29
      sheeldon

      orban qui a plus de couilles que des " gochistes " de salon est rentré la queue entre les jambes !

      et il avait une majorité en béton !

      vous rigolez sur l’armé en grèce , vous devriez écouté roccard ou trichet ..... en passant on en a mis dans ce pays il n’y a pas si longtemps !

      vous croyez quoi que mitterrand c’est couché en 83 par plaisir , si la grèce dit merde a tout le monde ils vont lui faire une belle guerre économique .....

      en passant l’allemagne , la france , la grèce c’est une chose , mais les autres ???? t le luxembourg qui est une banque de blanchiment américaine vous allez l’attaquée ??? l’autriche ??? etc etc etc bref a part 17 % des grecques ( ce qui est très loin de 30 % j’étais généreux ! ) qui est avec vous dans cette UE ....... monti ???? les polonais ???? les hongrois ???? les finlandais ????? les espagnols ?????? qui a la fin ?????

      la réponse en générale est le " peuple " ...... comme si il était de " gauche " ....... ptdr

    • 2 votes
      logan2 (---.---.---.28) 23 mai 2012 17:16

      T’as tjrs pas compris que l’extrême droite fait partie du système ? Syriza ne renoncera pas, tu verras bien.

    • vote
      babs (---.---.---.237) 24 mai 2012 01:43

      dois je vous rappeler, messieurs, que la grece a acquis 400 chars d’occase, et américain ... dans les 10 dernieres années, ah ah ah 400 pour quelques millions de gens ...
      ils sont pour la plupart en grece ...

  • 12 votes
    Schweizer.ch (---.---.---.237) 23 mai 2012 10:38

    "Ceux qui accusaient le front de gauche d’avoir une stratégie irréaliste en tablant sur un changement des rapports de force politiques en Europe pour réorienter l’UE sont totalement désavoués par l’exemple grec."

    Il faut être plus que drôlement gonflé pour écrire cela alors que la Grèce est loin d’être au milieu du gué, puisque le Tsipras vient à peine de tester la température de l’eau du bout de ses orteils.

    "...mais aussi avoir le courage de directement la remplacer par Die Linke plutôt que de choisir une nouvelle alternance avec le SPD ?"

    Vous devriez quand même vous informer un peu avant d’écrire, puisque les élections du 13 mai en Rhénanie du Nord-Westphalie, ont ramené Die Linke de 5,6 à 2,5 %, celles du 6 mai dans le Schleswig-Holstein, de 6 à 2,2 %, celles du 25 mars en Sarre, de 21,3 à 16,1 %...*

    * http://de.wikipedia.org/wiki/Landesparlament

    • 6 votes
      Alsace (---.---.---.71) 23 mai 2012 10:59
      Alsace

      Bien dit, l’Hélvete.

    • 9 votes
      logan2 (---.---.---.28) 23 mai 2012 12:51

      Et oui au front de gauche nous sommes gonflés, on essaie de bouger l’ordre établit, tu te rends compte quel culot ?

      Concernant Die Linke, je ne vois pas où j’ai prétendu que c’était déjà fait. Si vous voulez dire que cela n’en prend pas le chemin, on verra bien. Actuellement, avec la Grèce qui se rebiffe et avec Sarkozy qui s’est fait éliminé, Merkel est fragilisée, les rapports de force en Allemagne vont nécessairement changer. Toute la question est de savoir en faveur de qui ... Ca ce sont les allemands qui vont décider.

      Il est évident que si c’était le front de gauche qui était au pouvoir, Die Linke profiterait d’une grande légitimité.

      Ce que j’ai rappelé ici à tous ceux qui ne ressassent à longueur de journée "c’est impossible", "on ne peut pas", "on n’y arrivera pas", et qui fondent tout leur projet politique sur l’idée que les rapports de force ne peuvent pas changer, ( comme par ex tous ceux qui utilisent ces arguments pour dire qu’il n’y a pas d’autre choix que de sortir de l’UE et de l’euro ), tous ces gens là sont désavoués.

    • 9 votes
      sheeldon (---.---.---.219) 23 mai 2012 13:01
      sheeldon

      vous ne servez a rien a part divisé les pauvres en deux fronts ....

      et le fn est dans la même logique ..... d’ailleurs d’un coté c’est " socialo communiste " et de l’autre c’est " fascistes "

      les nonistes sont de gauche et de droite et pas celle de bayrou ....

      vous finirez a coup de gourdin ( si ça va bien ) les uns sur les autres !

      pendant ce temps les banquiers dansent !

    • 11 votes
      sheeldon (---.---.---.219) 23 mai 2012 13:43
      sheeldon

      on peut si on est UNIS !!!!

      et quand NDA vient a une manif sur la défense du peuple grecque , au lieu de lui hurler fasciste et de le menacer ( ce qui divise légèrement ) vous devriez le remercier d’être venu , mais pour le FDG la révolte est un steak qu’on ne partage pas !

    • 2 votes
      logan2 (---.---.---.28) 23 mai 2012 14:04

      N’importe quoi. Qu’est ce que j’ai dis que te fais pêter les plombs ainsi ?

    • 9 votes
      sheeldon (---.---.---.219) 23 mai 2012 15:41
      sheeldon

      tu me fais pas pété les plombs mais les militans du FDG payent des gens comme isgsa ! ou toug etc !

      qui sont vos alliés pour changer l’europe ??? et j’aimerai une réponse ...... pas juste t’es débile toi l’armé en grèce mouhahhahahhahaha

      a part un parti a 17% en grèce ???? et les cocos locaux sont contre ! huhu

      monti en italie , merkel en allemagne ( et elle augmente les salaires un an avant les élections ! ) die linke massacré par le spd , en hongrie orban , en pologne j’en parle même pas ptdr , en finlande les vrais finlandais arrivent , en belgique les flamants et le parti socialiste vendu , je continu ou est cette révolution de mes deux !????

      vous n’êtes pas foutu de foutre la finance hors de FRANCE et vous voulez changer le monde et tout cela après avoir voté HOLLANDE , je me POUFFE !

      je le répète votre seule fonction objective est de divisé les PAUVRES ! 

    • 3 votes
      logan2 (---.---.---.28) 23 mai 2012 17:25

      Tu vois tu fais encore la même erreur, celle qui consiste à croire que le rapport de force actuel ne va pas se modifier. Nos alliés ce sont tous nos homologues dans tous les pays européens, dont Die Linke en Allemagne. Et dans toute l’Europe chacun d’eux s’emploie à modifier ce rapport de force. Les évènements nous donnent raison et nous renforcent, nos idées apparaissent à de plus en plus de monde comme des solutions évidentes. Ca peut commencer en Grèce, comme dans un autre pays, mais la chaine austéritaire va se briser, ça a commencé avec l’élimination de Sarkozy et notre ligne politique va démontrer son efficacité et réveiller l’espoir. Il faut voir en 4 dimensions. Oui pour l’instant le rapport de force nous est défavorable, mais le rapport de force on peut le changer, c’est à ça que sert la politique, et c’est pourquoi il est absurde de baser toutes ses convictions sur l’idée que rien ne peut changer. Si l’un de nous arrive au pouvoir en Allemagne ou en France, c’est une vague qui atteindra tous les pays d’europes, comme on a pu le voir au maghreb avec la révolution arabe. Ce qu’il faut c’est simplement que les gens s’émancipent de cette prison intellectuelle de l’impossibilité et qu’ils osent !

    • 7 votes
      sheeldon (---.---.---.219) 23 mai 2012 17:49
      sheeldon

      non mais ce que vous proposez c’est une " révolution " citoyenne dans 27 états ???? et toutes dans les idées du FDG .....

      on commence par le luxembroug ou la hongrie mouhahahahahahahahahahahahahahahahahah

      franchement c’est RIDICULE !

      le FN fait parti du système ben oui ..... mais le problème c’est que méluche , buffet and co aussi !!!!!!!

    • 2 votes
      logan2 (---.---.---.28) 23 mai 2012 18:19

      On ne propose qu’une révolution citoyenne en France ! On n’attendra pas les 27 pays ni pour appliquer nos politiques ni pour commencer à réorienter l’UE !
      Mais oui on est certain de pouvoir modifier le rapport de force dans toute l’Europe avec l’aide de nos amis. Est-ce que ce sera suffisant ? On ne peut pas prévoir l’issue d’une bataille sauf si on part perdant dès le départ. Mais ce qui est sûr c’est que l’on s’y emploiera.

      Ce qui est absurde, c’est d’être persuadé qu’on ne peut rien changer.

    • 4 votes
      sheeldon (---.---.---.219) 23 mai 2012 18:59
      sheeldon

      bon en gros vous n’avez aucune possibilité de gagner en europe ....

      c’est ce que je dis depuis le début .....

      alors on revient a la case révolution citoyenne en france ( pas avant 5 ans ...... ) , désobéissance et merde aux autres européens ....

      et là on bombe le torse et on leur dit " attention nous france super costaude on vous enmerde on a la bombe atomique " ptdr !

    • 1 vote
      logan2 (---.---.---.28) 23 mai 2012 19:07

      la preuve en Grèce ...

    Ajouter une réaction

    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


    FAIRE UN DON







Palmarès