Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Actualités > Politique > La Grèce ne sortira pas de l’euro

La Grèce ne sortira pas de l’euro

Une interview de Jacques Généreux, secrétaire national du parti de gauche et proche de Jean-Luc Mélenchon, par Patrick Cohen sur France-Inter.

 

Il explique ce que veut Syriza, le mouvement d’Alexis Tsipras, l’homologue du front de gauche en Grèce, qui sont pressentis pour gagner leurs prochaines élections, et notamment pourquoi il n’y a rien à négocier avec l’UE, pourquoi il faut restructurer la dette et pourquoi la Grèce ne sortira pas de l’Euro.

 

 

Ceux qui accusaient le front de gauche d’avoir une stratégie irréaliste en tablant sur un changement des rapports de force politiques en Europe pour réorienter l’UE sont totalement désavoués par l’exemple grec. Ce changement des rapports de force n’a visiblement rien d’impossible.

 

Sarkozy a déjà été éliminé, il reste Merkel, et le Merkozysme se sera totalement effondré. Les allemands sauront-ils faire mieux que les français et non seulement virer Merkel mais aussi avoir le courage de directement la remplacer par Die Linke plutôt que de choisir une nouvelle alternance avec le SPD ?

 

Et quel camp va choisir Hollande ? Celui de la finance et de l’austérité ? Ou celui d’une révolution progressiste en Europe ?

 

Pour l’instant François Hollande refuse de le rencontrer prétextant une question de protocole ( ne pouvant recevoir que des chefs d’états et pas des chefs de partis ). On verra dans 1 mois si on a affaire à celui qui désignait la finance comme le principale ennemi, ou à celui qui expliquait à la city de Londres qu’ils n’avaient rien à craindre de lui.

 

Tags : Europe Economie Politique Euro Grèce Dette


Sur le même thème

Olivier Berruyer : La guerre économique suicidaire des pays de l'UE, la décéption des électeurs du PS...
Européennes : Appel à mettre un bulletin grec dans l'urne
L'homme qui voulait être Président
Hollande : même les économistes de gauche sont déçus
Les relations de plus en plus contrariées entre l’Union européenne et Israël


Réactions à cet article

  • 9 votes
    Par sheeldon (---.---.---.219) 23 mai 2012 09:33
    sheeldon

    "Ceux qui accusaient le front de gauche d’avoir une stratégie irréaliste en tablant sur un changement des rapports de force politiques en Europe pour réorienter l’UE sont totalement désavoués par l’exemple grec"

    et l’exemple autrichien ça donne quoi ????? et l’exemple finlandais ???? espagnol ???? etc etc etc

    les grecs vont désobéir et les pays riches vont laissé faire , mais oui .......

    le mec il arrive un doigt d’honneur , allez vous faire foutre et tout va bien se passé ..... j’ai hâte de voir cela , mais avant il faut gagné les élections et c’est loin d’être fait ....... avec le fdg les scores pré électoraux sont souvent meilleurs que les résultats finaux .... en passant même a 30 % ce parti n’a toujours pas de majorité ......

    • 5 votes
      Par logan2 (---.---.---.28) 23 mai 2012 12:53

      parce que qu’est ce qu’ils peuvent faire les pays riches ?
      ils vont lui envoyer des chars ?

    • 5 votes
      Par sheeldon (---.---.---.219) 23 mai 2012 12:55
      sheeldon

      heu a votre place je ferai attention .....

    • 4 votes
      Par logan2 (---.---.---.28) 23 mai 2012 14:02

      sheeldon ...
      soit raisonnable.
      si c’est ça ton argumentation ...
      ils ne vont pas envoyer des chars parce que la grèce refuse de payer des banques privées c’est tout simplement injustifiable auprès de la population ...
      et s’ils le font et bien ainsi soit-il, ce n’est pas la peur qui doit nous empécher d’agir dans le bon sens

    • 4 votes
      Par Walid Haïdar (---.---.---.66) 23 mai 2012 14:47

      Sheeldon : Le parlement grec fait 300 sièges, le premier parti bénéficie d’un bonus de 50 sièges, soit 17%, donc avec 30%, Syriza a la majorité absolue.


      Mais ce n’est pas ce qui va se passer vraisemblablement, Syriza fera plus de 20%, mais probablement pas beaucoup plus, peut-être 25%. En revanche, que va faire le DIMAR (parti dissident de Syriza car un peu moins radical) ? Que va faire le KKE et va-t-il rester sur sa ligne sectaire ? Que va faire l’extrême gauche ? En tout, il est fort possible qu’une coalition anti-austérité (Syriza+Dimar+ ?) prenne le pouvoir en Grèce.

      Quant aux chars, soyons sérieux, c’est hors de propos, surtout qu’en Europe y a pas que les grecs qui commencent à être sérieusement chauffés contre Bruxelles et la Troïka, et dans le peuple, et dans les élus. Par contre, une déstabilisation subtile, bien entendu, sera de mise.

      C’est comme ça, c’est la lutte. que vous soyez dedans ou en dehors de l’Europe ou de l’Euro, au Vénézuela ou dans l’Antarctique, si vous vous rebellez contre l’ordre économique dominant, on vous défonce le cul dès que vous baissez la garde et renoncez au combat.
    • 6 votes
      Par sheeldon (---.---.---.219) 23 mai 2012 15:29
      sheeldon

      orban qui a plus de couilles que des " gochistes " de salon est rentré la queue entre les jambes !

      et il avait une majorité en béton !

      vous rigolez sur l’armé en grèce , vous devriez écouté roccard ou trichet ..... en passant on en a mis dans ce pays il n’y a pas si longtemps !

      vous croyez quoi que mitterrand c’est couché en 83 par plaisir , si la grèce dit merde a tout le monde ils vont lui faire une belle guerre économique .....

      en passant l’allemagne , la france , la grèce c’est une chose , mais les autres ???? t le luxembourg qui est une banque de blanchiment américaine vous allez l’attaquée ??? l’autriche ??? etc etc etc bref a part 17 % des grecques ( ce qui est très loin de 30 % j’étais généreux ! ) qui est avec vous dans cette UE ....... monti ???? les polonais ???? les hongrois ???? les finlandais ????? les espagnols ?????? qui a la fin ?????

      la réponse en générale est le " peuple " ...... comme si il était de " gauche " ....... ptdr

    • 2 votes
      Par logan2 (---.---.---.28) 23 mai 2012 17:16

      T’as tjrs pas compris que l’extrême droite fait partie du système ? Syriza ne renoncera pas, tu verras bien.

    • vote
      Par babs (---.---.---.237) 24 mai 2012 01:43

      dois je vous rappeler, messieurs, que la grece a acquis 400 chars d’occase, et américain ... dans les 10 dernieres années, ah ah ah 400 pour quelques millions de gens ...
      ils sont pour la plupart en grece ...

  • 12 votes
    Par Schweizer.ch (---.---.---.237) 23 mai 2012 10:38

    "Ceux qui accusaient le front de gauche d’avoir une stratégie irréaliste en tablant sur un changement des rapports de force politiques en Europe pour réorienter l’UE sont totalement désavoués par l’exemple grec."

    Il faut être plus que drôlement gonflé pour écrire cela alors que la Grèce est loin d’être au milieu du gué, puisque le Tsipras vient à peine de tester la température de l’eau du bout de ses orteils.

    "...mais aussi avoir le courage de directement la remplacer par Die Linke plutôt que de choisir une nouvelle alternance avec le SPD ?"

    Vous devriez quand même vous informer un peu avant d’écrire, puisque les élections du 13 mai en Rhénanie du Nord-Westphalie, ont ramené Die Linke de 5,6 à 2,5 %, celles du 6 mai dans le Schleswig-Holstein, de 6 à 2,2 %, celles du 25 mars en Sarre, de 21,3 à 16,1 %...*

    * http://de.wikipedia.org/wiki/Landes...

    • 6 votes
      Par Alsace (---.---.---.71) 23 mai 2012 10:59
      Alsace

      Bien dit, l’Hélvete.

    • 9 votes
      Par logan2 (---.---.---.28) 23 mai 2012 12:51

      Et oui au front de gauche nous sommes gonflés, on essaie de bouger l’ordre établit, tu te rends compte quel culot ?

      Concernant Die Linke, je ne vois pas où j’ai prétendu que c’était déjà fait. Si vous voulez dire que cela n’en prend pas le chemin, on verra bien. Actuellement, avec la Grèce qui se rebiffe et avec Sarkozy qui s’est fait éliminé, Merkel est fragilisée, les rapports de force en Allemagne vont nécessairement changer. Toute la question est de savoir en faveur de qui ... Ca ce sont les allemands qui vont décider.

      Il est évident que si c’était le front de gauche qui était au pouvoir, Die Linke profiterait d’une grande légitimité.

      Ce que j’ai rappelé ici à tous ceux qui ne ressassent à longueur de journée "c’est impossible", "on ne peut pas", "on n’y arrivera pas", et qui fondent tout leur projet politique sur l’idée que les rapports de force ne peuvent pas changer, ( comme par ex tous ceux qui utilisent ces arguments pour dire qu’il n’y a pas d’autre choix que de sortir de l’UE et de l’euro ), tous ces gens là sont désavoués.

    • 9 votes
      Par sheeldon (---.---.---.219) 23 mai 2012 13:01
      sheeldon

      vous ne servez a rien a part divisé les pauvres en deux fronts ....

      et le fn est dans la même logique ..... d’ailleurs d’un coté c’est " socialo communiste " et de l’autre c’est " fascistes "

      les nonistes sont de gauche et de droite et pas celle de bayrou ....

      vous finirez a coup de gourdin ( si ça va bien ) les uns sur les autres !

      pendant ce temps les banquiers dansent !

    • 11 votes
      Par sheeldon (---.---.---.219) 23 mai 2012 13:43
      sheeldon

      on peut si on est UNIS !!!!

      et quand NDA vient a une manif sur la défense du peuple grecque , au lieu de lui hurler fasciste et de le menacer ( ce qui divise légèrement ) vous devriez le remercier d’être venu , mais pour le FDG la révolte est un steak qu’on ne partage pas !

    • 2 votes
      Par logan2 (---.---.---.28) 23 mai 2012 14:04

      N’importe quoi. Qu’est ce que j’ai dis que te fais pêter les plombs ainsi ?

    • 9 votes
      Par sheeldon (---.---.---.219) 23 mai 2012 15:41
      sheeldon

      tu me fais pas pété les plombs mais les militans du FDG payent des gens comme isgsa ! ou toug etc !

      qui sont vos alliés pour changer l’europe ??? et j’aimerai une réponse ...... pas juste t’es débile toi l’armé en grèce mouhahhahahhahaha

      a part un parti a 17% en grèce ???? et les cocos locaux sont contre ! huhu

      monti en italie , merkel en allemagne ( et elle augmente les salaires un an avant les élections ! ) die linke massacré par le spd , en hongrie orban , en pologne j’en parle même pas ptdr , en finlande les vrais finlandais arrivent , en belgique les flamants et le parti socialiste vendu , je continu ou est cette révolution de mes deux !????

      vous n’êtes pas foutu de foutre la finance hors de FRANCE et vous voulez changer le monde et tout cela après avoir voté HOLLANDE , je me POUFFE !

      je le répète votre seule fonction objective est de divisé les PAUVRES ! 

    • 3 votes
      Par logan2 (---.---.---.28) 23 mai 2012 17:25

      Tu vois tu fais encore la même erreur, celle qui consiste à croire que le rapport de force actuel ne va pas se modifier. Nos alliés ce sont tous nos homologues dans tous les pays européens, dont Die Linke en Allemagne. Et dans toute l’Europe chacun d’eux s’emploie à modifier ce rapport de force. Les évènements nous donnent raison et nous renforcent, nos idées apparaissent à de plus en plus de monde comme des solutions évidentes. Ca peut commencer en Grèce, comme dans un autre pays, mais la chaine austéritaire va se briser, ça a commencé avec l’élimination de Sarkozy et notre ligne politique va démontrer son efficacité et réveiller l’espoir. Il faut voir en 4 dimensions. Oui pour l’instant le rapport de force nous est défavorable, mais le rapport de force on peut le changer, c’est à ça que sert la politique, et c’est pourquoi il est absurde de baser toutes ses convictions sur l’idée que rien ne peut changer. Si l’un de nous arrive au pouvoir en Allemagne ou en France, c’est une vague qui atteindra tous les pays d’europes, comme on a pu le voir au maghreb avec la révolution arabe. Ce qu’il faut c’est simplement que les gens s’émancipent de cette prison intellectuelle de l’impossibilité et qu’ils osent !

    • 7 votes
      Par sheeldon (---.---.---.219) 23 mai 2012 17:49
      sheeldon

      non mais ce que vous proposez c’est une " révolution " citoyenne dans 27 états ???? et toutes dans les idées du FDG .....

      on commence par le luxembroug ou la hongrie mouhahahahahahahahahahahahahahahahahah

      franchement c’est RIDICULE !

      le FN fait parti du système ben oui ..... mais le problème c’est que méluche , buffet and co aussi !!!!!!!

    • 2 votes
      Par logan2 (---.---.---.28) 23 mai 2012 18:19

      On ne propose qu’une révolution citoyenne en France ! On n’attendra pas les 27 pays ni pour appliquer nos politiques ni pour commencer à réorienter l’UE !
      Mais oui on est certain de pouvoir modifier le rapport de force dans toute l’Europe avec l’aide de nos amis. Est-ce que ce sera suffisant ? On ne peut pas prévoir l’issue d’une bataille sauf si on part perdant dès le départ. Mais ce qui est sûr c’est que l’on s’y emploiera.

      Ce qui est absurde, c’est d’être persuadé qu’on ne peut rien changer.

    • 4 votes
      Par sheeldon (---.---.---.219) 23 mai 2012 18:59
      sheeldon

      bon en gros vous n’avez aucune possibilité de gagner en europe ....

      c’est ce que je dis depuis le début .....

      alors on revient a la case révolution citoyenne en france ( pas avant 5 ans ...... ) , désobéissance et merde aux autres européens ....

      et là on bombe le torse et on leur dit " attention nous france super costaude on vous enmerde on a la bombe atomique " ptdr !

    • 1 vote
      Par logan2 (---.---.---.28) 23 mai 2012 19:07

      la preuve en Grèce ...

    • 5 votes
      Par sheeldon (---.---.---.219) 23 mai 2012 20:15
      sheeldon

      a bon vous avez gagné en grèce ????

      les militants du FDG confondent leurs rêves et la réalité !

    • vote
      Par logan2 (---.---.---.22) 23 mai 2012 20:23

      C’est vrai je vends la peau de l’ours ...

    • 1 vote
      Par babs (---.---.---.237) 24 mai 2012 01:52

      excellente et énorme reparti de sheeldon,
      tout dans le vrai !!!
      oui isga, euh logan2, on peut changer les choses, mais quand la maison est pourrie du toit a la cave, ben faut raser et reprendre du debut, pas compliqué pourtant !
      par contre, cela nécessite d’avoir ouvert les yeux ...

  • 5 votes
    Par Kuota (---.---.---.169) 23 mai 2012 11:02

    hum... je ne suis pas d’accord sur un point, c’est de dire que l’Euro n’est pas responsable de la crise en grèce. Pour Mr Généreux c’est surtout la baisse des impots sur les riches qui est responsable de cette dette...


    Je rappel, que c’est en étant dans l’Euro que tous les états n’ont plus le droit de créer de la monnaie (ce qui revient à emprunter à taux zero). C’est l’Europe qui impose aux pays de se financer aurpès des banques privés, c’est l’europe qui impose des politiques de réduction des dépenses au et des baisses des impots et taxes sur les richesses.

    L’Europe et l’Euro sont le problème de fond. Alors certes, les Etats votent des budgets en déséquilibre depuis 20 ans en exonérant les riches par ci par là, mais le problème de fond est bien inscrit noir sur blanc dans les traités Européens.

    Le Front de Gauche n’ose pas aborder le thème de la sortie de l’Euro (sujet tabou) ou de la mise en place d’une monnaie parallèle entièrement sous contrôle démocratique. Le Front de Gauche se veut plutot anti libérale et anticapitaliste mais sans sortir d’un système qui l’est profondément et qui s’appel l’UE et sa monnaie unique sous contrôle privée des banques

    • 2 votes
      Par logan2 (---.---.---.28) 23 mai 2012 12:37

      Non Kuota c’est depuis 1973 qu’on ne peut plus emprunter à la banque centrale.

      Pour les autres pays je ne sais pas peut-être.

      Mais de toute façon ce n’est pas lié au fait d’avoir une monnaie unique, il s’agit d’une politique monétaire totalement dissociable du caractère unique de la monnaie.

      Le front de gauche s’il était élu militerait justement auprès des autres pays européens pour modifier les statuts de la banque centrale européenne ainsi que le pacte de stabilité de l’euro pour y autoriser les emprunts directs à la banque centrale et en établir le cadre pour la coordination entre les états membres.

      Ce n’est donc pas l’Europe qui impose cela, ce sont nos gouvernements qui se le sont imposés eux-même.

      Ce n’est donc pas une question d’oser ou pas. Le front de gauche ne voit pas l’utilité de sortir de l’euro, tout ce qu’il faut faire peut être fait sans sortir de l’euro et l’euro n’est pas en cause dans nos problèmes. Au contraire nous avons des raisons de vouloir une monnaie unique, pour se protéger contre la spéculation sur les taux de change par exemple, ou pour autoriser des convergences sociales et fiscales entre les pays.

    • 5 votes
      Par Schweizer.ch (---.---.---.237) 23 mai 2012 12:42

      "...et l’euro n’est pas en cause dans nos problèmes."

      Tout au contraire. On pourrait même aller jusqu’à dire qu’il booste, dope et stimule les exportations smiley

    • vote
      Par logan2 (---.---.---.28) 23 mai 2012 12:52

      les exportations ne sont pas le problème

    • 2 votes
      Par Erca (---.---.---.183) 23 mai 2012 13:17

      @logan2 : Il faut se mettre à la page sur la loi de 1973, il a été démontré récemment que c’est un leurre.

    • 2 votes
      Par logan2 (---.---.---.28) 23 mai 2012 14:07

      Et je t’invite à lire les commentaires, cette "démonstration" a été contestée.

      Quand bien même cette loi n’en serait pas à l’origine, les emprunts auprès de la banque de france ont cessé en 1973.

    • 3 votes
      Par ffi (---.---.---.3) 23 mai 2012 16:28

      Logan2,
      Voit donc l’article avec Larroutouru : il est indiqué que le différentiel de Loyer pour un appartement de 70m² est de 280 euros...
       
      C’est logique, par la politique du Franc Fort de Bérégovoy, le franc a été complètement surévalué par rapport au Mark... Donc la vie est beaucoup plus chère en France qu’en Allemagne.
       
      Le prix des choses dépend de l’histoire économique et politique d’un pays, c’est la raison pour laquelle tout pays doit avoir l’autonomie quant au taux de change de sa monnaie. C’est la raison pour laquelle l’Euro ne peut pas fonctionner (sauf à précipiter certaines nations à la faillite).
       
      Si la gauche déclare vouloir sauver les peuples de la ruine, elle préfèrera néanmoins une fédération européenne, s’il lui faut choisir. C’est le sens de toutes ses prises de positions depuis 40 ans. Pour cela elle a déjà laissé se détruire la sidérurgie Française et les charbonnages de France, bien que Mitterrand eût promis de les sauver (ce qui explique les votes en Lorraine, dans le Nord, dans le Gard, vote qui sera irrécupérable pour la gauche)

    • vote
      Par logan2 (---.---.---.28) 23 mai 2012 17:37

      Il ne faut pas avoir une vision aussi théorique des choses, regarde entre les régions françaises il y a aussi des disparités et pourtant on arrive à se démerder.
      Il n’y a pas besoin d’un système aussi homogène qu’un pays avec ses régions pour que la zone euro soit bénéfique et progressiste, il suffit de changer quelques règles, autres que les règles libérales. 
      Par ex si on augmente significativement le budget européen pour mener une politique de développement volontariste, notamment au niveau des régions d’europe à la traine, si on donne aux pays la possibilité d’emprunter directement à la BCE pour financer leurs dépenses d’investissement, et si on réduit significativement la mise en concurrence entre nos pays soit par des harmonisations fiscales ou sociales, soit par des accords de coopération et des mesures de protection, on inverserait ainsi la polarité des forces économiques et sociales entre nos pays, la zone euro se mettrait alors à converger et non plus à diverger.

      Méfies-toi ffi de ceux qui te disent qu’il n’existe qu’une seule alternative. Donc méfies-toi de ceux qui te disent qu’il n’y a pas d’autre choix que de sortir de l’euro.

    • 6 votes
      Par Maldoror (---.---.---.61) 23 mai 2012 17:45
      Maldoror

      Généreux s’est totalement décrédibilisé en affirmant que l’euro n’est pas à l’origine de la crise.
      ça revient carrément à affirmer que la monnaie n’a aucune influence dans l’économie, qu’elle est neutre !
      Au contraire l’euro a fortement contribué aux divergences entre les économies européennes et aux crises grecques ou espagnoles notamment. Une monnaie pour plusieurs économies engendre par nature des déséquilibres et ne permet pas les ajustements d’une monnaie nationale.

      François Asselineau a mille fois plus raison que lui sur l’euro.
      http://www.dailymotion.com/video/xk...

      Finalement Généreux écrit de bons essais et manuels de vulgarisation économique ça s’arrête là.

    • 6 votes
      Par Maldoror (---.---.---.61) 23 mai 2012 17:53
      Maldoror

      "il ne faut pas avoir une vision aussi théorique des choses, regarde entre les régions françaises il y a aussi des disparités et pourtant on arrive à se démerder."

      La vision théorique c’est toi qui l’a. Comparer les disparités à l’échelle des régions françaises et les disparités à l’échelle d’un continent aux langues, cultures, structures économiques et sociales différentes ça c’est une belle ânerie.

    • 1 vote
      Par logan2 (---.---.---.28) 23 mai 2012 18:26

      Non la crise grecque est uniquement due à la spéculation et l’application successive de 9 plans d’austérité, cela n’a rien avoir avec la monnaie. Cette crise pourrait être terminée à tout moment en autorisant les prêts directs de la banque centrale aux états.

      Les problèmes budgétaires de la Grèce pourraient être réglés par une politique de relance de l’activité, donc par des investissements publics et une redistribution des richesses, en plus d’une restructuration de leur dette.

      Voilà la vérité. Il n’y a aucune histoire d’Euro là-dedans ...

    • 3 votes
      Par ffi (---.---.---.3) 23 mai 2012 19:42

      Logan,
      Tu oublies encore que les prix sont le fruit de l’histoire économique et politique des pays.
       
      Comme au long de l’histoire récente la politique a toujours été nationale, la valeur d’une monnaie doit être donc être réglée au plan national. De plus la politique ne peut être que nationale, car tout débat politique nécessite une langue commune pour chacun puisse y participer...
       
      Ta solution est bien jolie, mais hélas fort théorique, car elle implique plusieurs décennies de négociations multilatérales, dont on ne connaît de plus pas par avance le résultat, sans parler de mise en application. Malheureusement, la crise demande des mesures immédiates. Depuis les années 2000 où le système actuel a commencé à montrer ses limites, qu’est-ce qui a changé ?
       
      La solution la plus simple, la plus immédiate et la plus efficace, est de rétablir le droit de la banque de France de prêter directement au trésor public, et de convertir les planches à billet en Euros à pouvoir émettre du Franc. Cela ne dépend que du pouvoir politique en France, c’est faisable en 3 semaines.
       
      Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?
      Y aurait-il quelques arrières-pensées ?
      Je me méfie beaucoup plus de ceux qui abondent en circonvolution langagières de toutes sortes et rendent compliqués à outrance des choses simples, que de ceux qui sont francs. Les premiers sont forcément hypocrites : il y a anguille sous roche.
       
      Personnellement, l’Euro, je m’en moque comme d’une guigne, contrairement à l’inextricable sac de noeuds qu’il produit. Pas de problème, je le tranche.

    • 1 vote
      Par logan2 (---.---.---.22) 23 mai 2012 20:33

      Non, en une mandature cela devrait être possible, le plus dur c’est de changer le rapport de force, à partir du moment où la ligne austéritaire s’effondre, ça devrait aller vite.

      Pour qu’elle s’effondre il suffit qu’un seul pays donne l’exemple, un pays qu’on ne peut pas cacher comme l’Islande. Le mieux cela serait que cela vienne de la Grèce qui est au centre de l’attention de tous, ou alors d’un pays comme l’Allemagne ou la France, vu leur influence sur le reste de l’UE. C’est pour cela que l’ascension de Syriza donne plein d’espoir, aux grecs déjà, et à tous les résistants en Europe aussi.

      Quand tu as une ligne politique qui démontre tout son caractère néfaste et toute son inefficacité et d’un autre côté une ligne politique qui démontre son efficacité, tu crois sérieusement que le rapport de force va rester le même ? Cela basculera très vite.

       

    • 2 votes
      Par Mr.Kout (---.---.---.76) 24 mai 2012 00:31

      Je suis persuadé qu’aucun d’entre vous ne pense sincèrement que la responsabilité va totalement à l’un ou à l’autre.Vous vous faites enfumer si ce n’est pas le cas.
      L’euro et les modalités d’emprunts sont deux causes parmi tant d’autres,la responsabilité va à l’idéologie qui prédomine en occident,non aux outils qu’elle utilise pour affirmer la domination du "Marché".

      Quand à l’article cité plus haut,allez faire un tour sur le site de l’auteur et vous comprendrez qu’il n’est pas du tout objectif et surement pas honnête.
      Et il a comme défaut majeur d’apprécier contrepoint ;surement un copain d’erwanet,tenancier d’une crêperie smiley

      .

    • 2 votes
      Par ffi (---.---.---.3) 24 mai 2012 00:49

      Le rapport de force n’a aucun intérêt.
      Il suffit de reprendre l’autonomie monétaire tout en douceur (3 semaines suffisent).

    • 1 vote
      Par babs (---.---.---.237) 24 mai 2012 01:59

      quand erca dit
      "il a ete récemment demontrer que ..."
      ah ah ah, m d r, vois l’argumentation ...
      je me marre ...
      quel nom porte cette loi ?
      grosse banane !

  • 1 vote
    Par Jerome33 (---.---.---.65) 23 mai 2012 11:49

    BAh même les partis Nationaliste continue le rapprochement Européen. Il n’y a qu’à voir la Serbie (Déclaration du président nouvellement élu : La erbie continuera son processus de rapprochement avec l’Europe) la Hongrie, l’Autriche.

    Bref Extrème Droite & Extrème Gauche = UMPS sur le fon des choses ? A voir, mais ça serait marrant de voir qu’en fait les extrèmes ne sont là que pour canaliser les colères alors que la politique responsable de tous nos maux restent la même.
    On se fait enfler en permanence quand même, le pot de Vaseline ne suffit plus !

    Jérôme
  • 5 votes
    Par Erca (---.---.---.183) 23 mai 2012 13:25

    "Et quel camp va choisir Hollande ? Celui de la finance et de l’austérité ? Ou celui d’une révolution progressiste en Europe ?"

    => Dites-moi, vous allez encore rêver longtemps au Front de Gauche ? Tout se passe comme si vous oubliez complètement toutes vos attaques les plus implacables à l’égard de Hollande pendant la campagne... Ce n’est pas parce qu’il est au pouvoir qu’il a changé ! Lui et Fabius ont récemment dit clairement que la Grèce devait tenir ses engagements (Fabius a même dit qu’elle ne pouvait pas se permettre de "ne pas faire d’efforts" !!!) et Hollande est un défenseur acharné du pacte budgétaire, auquel il veut juste annexer un volet croissance. Dois-je vous rappeler que vous, au Front de Gauche, vous avez (à très juste titre) milité ardemment contre le traité du MES qui n’était qu’un amuse-gueules ? Dois-je vous rappeler le parcours politique de Hollande, qui est plus limpide que de l’eau de roche et ne permet en rien de croire qu’il deviendra un révolutionnaire du jour au lendemain ?

    Merkozy ne tombera que lorsque son enfant, le pacte budgétaire, sera détruit (et encore, il restera le coup d’Etat de Lisbonne). Hollande cherche à nous l’imposer, de même qu’il nous a imposés le MES et le traité de Lisbonne. Tout est dit je crois. Vous ne pouvez vous raccrocher qu’à de l’irrationnel pour soutenir la thèse toddienne du "hollandisme révolutionnaire".
    • 2 votes
      Par logan2 (---.---.---.28) 23 mai 2012 14:08

      C’est de la fausse naïveté Erca, on sait très bien dans quel camp il va pencher, mais on ne peut faire de procès d’intentions.

    • 1 vote
      Par Erca (---.---.---.183) 23 mai 2012 14:24

      Il n’y a pas de procès d’intentions à faire, il y a juste à écouter ce qu’il dit et constater ce qu’il fait d’ores et déjà.

    • 2 votes
      Par logan2 (---.---.---.28) 23 mai 2012 14:31

      Oui mais erca regarde on a tous perdu l’élection présidentielle et c’est Hollande qui a gagné, c’est donc bien qu’avec nos seules belles paroles ça ne suffit pas. Il faut aussi que les gens confrontent leurs croyances à la réalité. Pour ça on ne peut qu’attendre de voir ce que fait le gouvernement.

    • 2 votes
      Par Walid Haïdar (---.---.---.66) 23 mai 2012 15:04

      Erca, est-ce que tu aurais imaginé à la sortie des primaires PS que François Hollande dirait un jour qu’il faut que la BCE prête directement aux états à 1% ? (même s’il ne le fait pas, il l’a dit, et ce n’est pas rien, car on va lui ressortir dans ses dents à chaque fois qu’il fera le con, c’est à dire probablement souvent)


      La vraie naïveté, c’est de croire que tout est inflexible, et que rien ne change, que chacun fait ce qu’il veut : Hollande ne fait pas ce qu’il veut, il va devoir tenir compte de la réalité des rapports de force et des agitations sociales qui vont vite le menacer.

      Bien entendu que le 6 n’était pas le grand soir, que Valls à l’intérieur (en ce qui me concerne), c’est de la merde, que le PS ne va pas révolutionner l’Europe sur la base de son programme, et moi je conteste le concept de propriété.

      Sauf que c’est pas la question. La question c’est d’affirmer ses convictions et de les porter avec force en ayant le sens des priorités. On ne peut pas demander qu’on discute nos idées et affirmer dans le même temps "de toutes façons, ils feront de la merde, et rien de ce qu’on leur propose". C’est pas ça un combat. Dans un combat tu calcules pas à l’avance ce que tu ne vas pas gagner : tu donnes tout pour obtenir le maximum, point barre.

      On verra bien après les législatives grecques ce que Hollande fera vis à vis de la Grèce, mais s’il s’obstine dans le dogmatisme de ses conseillers économiques, il va le payer très cher en terme de popularité, du moins à gauche, et il n’est pas naïf au point de l’ignorer. Or l’alternative serait tout bénef pour la Grèce et pour nous tous en Europe, puisqu’elle reviendrait à pourfendre par maints aspects l’esprit qui a dominé jusque là. Ca ne nous mènerait pas au paradis, mais ce serait une victoire très importante contre la Troïka.

      On combat avec ce qu’on a, pas avec des voeux pieux et l’imagination d’un monde qui n’est pas le monde réel. Dans le monde réel, c’est Hollande qui préside, et c’est beaucoup plus pratique pour combattre que Sarko. Ca marchera, ça marchera pas, ça marchera un peu, ça marchera pas du tout, au delà de toutes espérance ? Bah qu’on me sorte le calculateur qui prévoit ces choses là avec certitude, et j’arrête le combat mais... le calculateur avait-il calculé que j’arrêterais le combat en fonction de son pronostic ?

      Foutaises : il faut se battre, dans la rue, dans les assemblées, dans les entreprises, le reste c’est du pipeau pour endormir les gens.
    • vote
      Par Erca (---.---.---.183) 23 mai 2012 15:37

      @Walid :


      Je n’ai jamais dit qu’il ne fallait pas se battre, mais c’est vrai que je suis sans doute trop fataliste. Il y a quand même des échéances très proches qui vont arriver et sur lesquelles il n’y a pas beaucoup de doute. Je pense surtout au pacte budgétaire qui va devoir être ratifié très vite, je ne vois pas comment Hollande pourrait reculer là-dessus. Mais je ne demande qu’à être démenti ! En tout cas, on est d’accord pour dire que Hollande ne changera pas sa position de lui-même, mais sous la menace (sociale et/ou extérieure). J’avoue néanmoins que ses propos récents sur la BCE sont assez surprenants, on verra bien (à long terme parce qu’avec Merkel c’est quasi impossible).
    • 4 votes
      Par ffi (---.---.---.3) 23 mai 2012 19:46

      Si il faut se battre, ce n’est pas les uns contre les autres, car alors nous nous combattons mutuellement et nous nous affaiblissons, mais les uns pour les autres de manière à avancer groupé et être plus forts.

  • 3 votes
    Par rosa luxemburg (---.---.---.82) 23 mai 2012 15:23

    De toutes façons le problème c’est la speculation finançière et les produits dérives. soit on fait un glass*steagall global et un nouveau bretton woods pour decider d’une parité fixe entre monnaies ;et pour cela il faut fermer le Fmi la bce et bruxelles en coupant la tête de la city et wall-street par une banque nationale pour du credit productif public dans chaque pays soit on meurt definitivement il n’ya pas d’autres solutions .En France il y a plein de gens qui se suicident parce qu’ils ne sont plus payés ou n’ont plus les moyens d’avoir des medicaments ,d’ailleurs la production dans ce secteur a considérablement baisser,il est temps de requisitioner les outils de productions essentiels sinon nous allons vers la famine et les epidemies puisque les socialistes en 1998 ont donné libre court a la speculation alimentaire ,qui était bloquée depuis la révolution.Je crois que si nous voulons eviter une guerre mondiale et le fascisme ,que sont toutes ses banques qui depuis un siècle ,il est temps de discerner qui sont les veritables responsables pour les passer devant un tribunal Il est temps aussi de reformer les médias pour parler un peu plus de science et d’art que de fric ou de lady gaga.

    • vote
      Par logan2 (---.---.---.28) 23 mai 2012 17:41

      Le problème d’un nouveau bretton woods, c’est que c’est encore plus chaud à obtenir qu’une renégociation des traités européens, là il faudra dealer avec des pays comme les états-unis ...

  • 3 votes
    Par Maldoror (---.---.---.61) 23 mai 2012 17:32
    Maldoror

    "Les allemands sauront-ils faire mieux que les français et non seulement virer Merkel mais aussi avoir le courage de directement la remplacer par Die Linke plutôt que de choisir une nouvelle alternance avec le SPD ?"

    Lol, c’est le pays des bisounours là.

  • 3 votes
    Par suumcuique (---.---.---.248) 23 mai 2012 17:38

    Programme des petits amis grecs de Mélenchon sur l’immigration :

    . Facilitation du regroupement familial des immigrés. . Facilitation de la naturalisation des immigrés et notamment de leurs enfants. . Suppression de toute limitation à l’accès à la santé publique et à l’éducation pour les migrants. . Suppression des camps de rétention d’étrangers et création de centres ouverts aux conditions dignes. . Élimination des expulsions informelles en mer Egée et à la frontière de l’Evros. . Suppression de l’expulsion et de la rétention administrative des mineurs. . Suppression du corps des garde frontières . Régularisation et sécurité sociale pour tous les immigrés qui travaillent. . Enregistrement de “leurs droits politiques et sociaux”, droit de vote et d’éligibilité. . Asile politique aux réfugiés. . Nationalité à tous les enfants qui naissent en Grèce ou qui y sont arrivés à un jeune âge. . Nationalité automatique après 7 ans de présence. . Intégration sociale des immigrés et droits égaux. . Déconnexion de l’octroi de l’autorisation de séjour et du paiement d’un certain nombre de timbres fiscaux.

    http://europegrece.wordpress.com/20...

  • vote
    Par Alsace (---.---.---.71) 24 mai 2012 01:21
    Alsace

    Le caractère manipulé et manipulatoire des deux fronts confirme que les souverainistes sont définitivement l’authentique résistance.

  • vote
    Par gazatouslesetages (---.---.---.115) 25 mai 2012 02:28

    ce mec qui ne comprend pas ce qu’est un déficit, se borne à vouloir imposer aux peuples européens une UERSS avec une monnaie supra nationale complètement irrationnelle.
    .
    France Inter est vraiment à l’image des médias : imposer du socialisme qui nous conduit droit au mur.
    .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès




voyance gratuite
Obtenez votre Voyance avec Nostradamus
voyance gratuite