• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le Mythe de la menace terroriste islamiste

Le Mythe de la menace terroriste islamiste

François ASSELINEAU démonte une des plus grosses manipulation, une propagande qui consiste à faire croire que les musulmans sont des terroristes !

 

La Vérité est tout autre avec preuves à l’appui (statistiques).

 

Tags : Europe Etats-Unis 11 septembre 2001 Terrorisme



Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • 15 votes
    Gael 9 décembre 2011 15:53

    sous contrôle "euro atlantiste", travesti pas la pensée d’Asselineau avec ton obsession des juifs


  • 2 votes
    Gael 11 décembre 2011 22:32

    Je n’ai pas analyser ses vidéos je me suis contenté de les écouter attentivement. J’ai regardé l’intégral de ses conférences, quasi l’ensemble de ses interventions dans les différents médias et bien évidemment l’intégral de son discours de candidature. Il parle, étudie analyse le processus impériale des Etats unis ainsi que le processus de la construction européenne comme fruit de la manipulation étas-unienne. Jamais il ne parle de ton sionisme, à auun moment. Arrête avec ton obsession des juifs. Monsieur Asselineau n’est pas un foutu raciste


  • 7 votes
    FF BBB "nous sommes la FRANCE" neogab 9 décembre 2011 11:32

     Matthieu 7/15 Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais dedans ce sont des loups ravisseurs. » Matthieu 24/1 à 31 :Car on va se dresser, peuple contre peuple, royaume contre royaume ; il y aura des famines, des pestes, des tremblements de terre par endroits. Tout cela ne sera que le début des douleurs. Alors on vous livrera aux tourments, on vous fera mourir ; à cause de moi vous serez en butte à la haine de toutes les nations. Beaucoup vont succomber, se dénoncer mutuellement, se haïr mutuellement. Il s’élèvera bien des faux prophètes qui séduiront bien des gens.

    Question qui sont ses faux prophètes de nos jours, qui promet de vous sauver si vous voté pour eux. ?????

     17:81 Et dis : "La Vérité (l’Islam) est venue et l’Erreur a disparu. Car l’Erreur est destinée à disparaître". . BIEN VU Mr Asselineau mais les Français ne sont pas dupe mais s’en accommode pour le moment jusqu’ au jour ou la vérité des justes nous viendra a la face comme vous l’avez fait dans cette vidéo ,


    • 28 votes
      victor latent 9 décembre 2011 14:27

      M. Asselineau a bien démontré cette duperie qu’est ce soi-disant "terrorisme djihadistes".

      Cependant, sa démonstration ne s’appuie pas sur des versets. Il utilise des statistiques publiques.


    • 15 votes
      ffi 9 décembre 2011 15:13

      Il reste néanmoins que les versets sont explicites, et surtout ils sont valables pour l’éternité, contrairement aux statistiques publiques...
       
      Pour l’Empire, arriver au choc des civilisations est tout simple : il suffit de faire croître l’influence de l’Islam sur la France.
       
      Si la France se laisse faire, l’Islam deviendra majoritaires, et les musulmans devront donc suivre l’obligation Coranique d’exterminer les non-musulmans. L’empire pourra alors venir "Sauver l’Europe", dans la grande guerre du "choc des civilisations".
       
      Si la France ne se laisse pas faire, il s’en suivra secousses et tensions internationales qui peuvent être une bonne occasion de déclenchement du conflit.
       
      Tout ce qu’a à faire l’Empire, c’est de maintenir les frontières ouvertes, pour augmenter au maximum les migrations, tout en continuant d’étouffer le christianisme, pour éviter les conversions.
       
      On peut dire que la France est quasiment échec et mat, et que l’Europe est destinée à être un futur champ de bataille sanglant.
       
      Il suffit à l’Empire d’attendre que les tensions ethnico-religieuses explosent, ce qui sera effectif d’ici un siècle.


    • 9 votes
      eQzez edzez 9 décembre 2011 15:22

      "suivre l’obligation Coranique d’exterminer les non-musulmans"

      Explique nous ce point , j’ai pas tres bien compris.


    • 12 votes
      ffi 9 décembre 2011 15:48

      A partir du moment où le musulman est un bon musulman s’il suit la loi Islamique contenue dans le Coran, les hadits et la Sunna.
       
      A partir du moment où la loi Islamique fait obligation pour tous de participer au Djihad, afin d’établir partout la Charia. A partir du moment où la loi Islamique punit de mort le musulman apostat. A partir du moment où ne pas participer au Djihad est être apostat. A partir du moment où il n’y a pas de compensation à payer pour le meurtre d’un non-musulman...
       
      Evidemment, ceci n’est pas applicable, tant que l’Islam est minoritaire. Mais quand il sera majoritaire, tout musulman qui refusera de participer à l’épuration sera puni de mort par sa communauté elle-même.
       
      Mais bon, il y aura certainement des justes dans l’histoire.


    • 9 votes
      Rachid G. Rachid G. 10 décembre 2011 02:43

      Ffi, je constate, eu égard des quelques approbations que vos messages obtiennent, que votre discours plaît. Or, laissez-moi vous dire qu’il n’est pas factuel. Soyons sérieux. Puisque vous avancez ce que vous avancez, avancez-le en nous citant les dits passages dans lesquels la violence serait explicitement incitée. Puis à partir de là, prouvez-nous, sourate par sourate et/ou verset par verset que vous êtes connaisseur du contexte dans lequel il (la sourate ou le verset) a été révélé. D’avance, merci.


    • 3 votes
      Captain Captain 10 décembre 2011 11:12

      Rachid, on s’en fout du contexte puisque le Coran s’est auto-proclamé incréé, donc éternel.


    • 4 votes
      gazatouslesetages 10 décembre 2011 12:02

      @rachid
      .
      sourate 9 (sourate médinoise), verset 29 :
      .
      « Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés ».
      .
      .
      sourate 47, verset 4 :
      .
      « Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c’est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu’à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c’est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d’Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions ».


    • 3 votes
      ffi 10 décembre 2011 14:08

      @RachidG :
      Ces références existent par exemple ici.
      Mais à la limite, c’est peu important.
      .
      Mon propos a illustré ce que les français peuvent ramasser comme informations au sujet de l’Islam, qui fait qu’ils s’en inquiètent.
      .
      Je conçois bien que les musulmans aient la capacité de remettre ces informations en contexte, mais ils leur faudra admettre que le français non-musulmans, élevés dans un autre contexte, ne le peuvent pas.
      .
      C’est un problème d’altérité. Et c’est bien le piège. Il y a une différence culturelle importante entre français non-musulman et français musulman. C’est de là que viennent les tensions. Certains vont considérer que faire ceci est bon mais que faire cela est mauvais, tandis que d’autres vont considérer que faire ceci est mauvais, mais que c’est faire cela qui est bon.
      .
      Il s’agit donc d’une divergence sur l’idée du bien, qui peut dégénérer en une divergence, pour l’instant potentielle, au plan du Bien commun. Il suffit de considérer l’histoire des guerres civiles du monde, pour mesurer qu’elles sont à 90% ethniques ou religieuses, quand des groupes humains divergent sur le Bien commun.
      .
      Attention ! je ne suis pas en train de dire que les principes musulmans sont inférieurs aux principes chrétiens. Je constate juste leur altérité sur certains points. Je comprends que cela crée des tensions. Or je sais que, dans l’histoire, ce genre de tension n’attend qu’un évènement, en apparence anodin, pour dégénérer en bataille rangée.
      .
      Bref, cela veut dire que il y a quelque chose à gérer. Je ne suis pas compétent pour dire quoi personnellement. Mais ce que je vois, c’est que la République ne peut pas le faire. Pourquoi ? Elle refuse de croire que l’altérité existe aussi au plan social... Elle veut voir dans l’homme de l’universel, au sens du plus petit dénominateur commun, donc ne considère que le ventre, le sexe, l’argent, bref, tout ce qui a trait aux besoins du corps.... Mais c’est évidemment une réduction de l’homme à ses simples facultés végétatives.
      .
      Tout ce qui diverge franchement entre les peuples se trouve au plan spirituel. Tout homme veut ce qui est bien. Mais les définitions du bien divergent....
      .
      Or la République a décrété que ceci n’existe pas. Elle ne peut donc que laisser les divergences s’étaler de plus en plus et laisser les tensions monter.
      .
      J’ai vu il y a peu un débat "Franck Abed" et "Omar Djellil". J’ai aimé "Omar Djelil", son coté très charitable. J’ai aimé aussi "Franck Abed", car il a la seule doctrine qui soit cohérente avec l’histoire du pays.
      .
      J’aime ces débats tranchés, où chacun affirme son identité propre par sa manière d’être. Les débats "on est tous pareil, on est tous identiques" et chacun de rouler des idées, comme d’autres rouleraient des fesses, pour séduire l’audimat, ne résoudront jamais rien...
      .
      La République nous voue à ce genre de débats stéréotypés. Il faut en sortir.


    • 9 votes
      victor latent 10 décembre 2011 15:32

      Article 1 de la constitution de la V eme République Française :

      La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances.


      Ce n’est pas la "République" qui nous voue aux débats religieux stériles puisque par sa constitution elle est laïque et respecte toutes les croyances.


      Ces débats stéréotypés prennent naissance dans les esprits retors qui souhaitent expliquer la crise actuelle en désignant la religion musulmane comme origine.


      M. Asselineau a simplement utilisé les résultats des enquêtes d’Interpol (laïque) pour démontrer le contraire. Il évite ainsi les débats stériles et stéréotypés qui ne mènent à rien et encore moins à une sortie de crise.



    • 2 votes
      ffi 10 décembre 2011 17:16

      Par définition, les débats religieux sont stériles, puisque tout bon croyant se fait la discipline de souscrire intégralement aux lois professées par sa religion.
       
      C’est donc exactement le genre de débat à encadrer soigneusement.
      Pourtant la télévision en abonde.
       
      La constitution ici abonde en généralités, certes très louables. Mais, en pratique, les religions ont des contenus. Il faut donc regarder le détail et quitter la généralité. Parmi ces contenus, il y a des normes. Ces normes définissent ce qui est bon, en le permettant, et définissent ce qui est mauvais, en l’interdisant.
       
      Hélas, mille fois hélas, les religions ont des normes diverses : elles ne s’accordent pas sur tout.
       
      Donc dans un pays où coexistent plusieurs religions, les pratiquants de l’une d’elle seront choqués par les comportements des pratiquants de l’autre, et vice-versa. Cela génère des tensions dans la société et en pratique, les communautés tendent à se regroupent par affinité. Ces tensions peuvent aller jusqu’à des guerres civiles. L’histoire abonde en ce genre d’évènements fâcheux : Liban, Yougoslavie, Rwanda, guerres de religions en France et dans le saint-Empire Germanique sous l’ancien régime, Soudan, Inde, Sri-Lanka, Timor oriental, Nigéria, période postérieure à l’effondrement de l’empire Romain,... etc
       
      Quand un pouvoir fort clame ignorer la problématique des divergences culturelles, et mélange sans précaution des populations trop diverses pour être vraiment unies, cela finit en général très mal une fois ce pouvoir affaiblit. Le premier cas connu fut celui de Nemrod, et sa tour de Babel. L’histoire de la fin de l’Empire Romain en est aussi une belle illustration. La fin du Saint-Empire Germanique également : les populations allemandes disséminées partout dans cet empire ont erré pendant un siècle après son effondrement, pour finir par se concentrer en Allemagne et en Autriche.
       
      La loi doit donc pouvoir distinguer les gens selon les critères de race et de religion, afin d’ordonnancer la coexistence en vue d’une harmonie qui satisfasse chacun. Savoir distinguer n’empêche pas la loi d’être juste. Il ne s’agit pas de discriminer pour perpétrer des iniquités, mais il s’agit de reconnaître chacun selon ce qu’il est et selon ce qu’il aspire à être, puis de régler les interactions entre ces divers peuples en France, de manière à parvenir à une harmonie globale.


    • 2 votes
      Rachid G. Rachid G. 10 décembre 2011 20:35

      Vous êtes marrant, Captain. Vous dénoncez - à juste titre, à priori - les littéralistes , ceux qui prennent à la lettre ce qu’ils lisent, n’admettant pas la critique, etc, mais vous faites exactement la même lecture qu’eux. En d’autres mots, vous feriez un très bon salafiste.
      Puis, votre message est profondément pernicieux car certes, l’islam se veut et est universelle, mais en quoi cela est-il contradictoire avec le fait que le message a été révélée sur 23 années ? Et, pour ta gouverne, la contextualisation a une importance telle que Dieu nous dit qu’Il a retiré des versets et les a remplacés lorsque ceux-ci devenaient désuets.


    • 4 votes
      gazatouslesetages 11 décembre 2011 02:06

      Et, pour ta gouverne, la contextualisation a une importance telle que Dieu nous dit qu’Il a retiré des versets et les a remplacés lorsque ceux-ci devenaient désuets.
      .
      justement Rachid, les deux versets que j’ai mis sont des versets abrogeants.


    • 1 vote
      ffi 11 décembre 2011 02:31

      @RachidG
      Faut dire que le Coran n’est pas mis dans l’ordre chronologique, donc c’est particulièrement difficile de s’y retrouver.
       
      Mais je préfère m’intéresser aux grands principes de vie, c’est après-tout le principal pour envisager une vie en commun :
       
      Par exemple, comment, en Islam, est définie la pureté ?


    • 3 votes
      gazatouslesetages 11 décembre 2011 02:38

      Faut dire que le Coran n’est pas mis dans l’ordre chronologique, donc c’est particulièrement difficile de s’y retrouver.
      .
      Les sourates ne sont pas classées dans l’ordre chronologique, mais dans le cas de deux versets qui se contredisent, pour les spécialistes, le verset révélé en dernier abroge le verset révélé en premier.

      Il y a sourates mecquoises (révélées à La Mecque entre 610 et 622) et les sourates médinoises (révélées à Médine entre 622 et 632), plus récentes (abrogeantes), mais aussi bcp plus agressives...


    • 2 votes
      ffi 11 décembre 2011 13:43

      Cela dit, la délinquance, les vols, le trafic de drogue, la violence aux personnes produit par certains membres de la communauté musulmane, ne sont pas répertoriés dans le terrorisme organisé. Mais il me semble que cela existe aussi.
       
      Ces phénomènes, vous me l’accorderez très inéquitables et malfaisants pour ceux qui les subissent, certains tendent à les voir comme une forme de Djihad qui ne dit pas son nom. Qu’en pensez-vous ?
       
      De là la question se pose : quand la police réprime cette délinquance à l’évidence malfaisante, certains musulmans ne tendraient-ils pas à voir la police comme "ceux qui combattent pour la religion" ? Cela n’explique-t-il pas certains comportement ?
       
      La délinquance elle-même n’est-elle pas une sorte de combat contre autrui ?
      Qui donc initie le combat sans cesse ?


    • 2 votes
      ffi 11 décembre 2011 13:51

      Il faut donc estimer que les musulmans, dans leur très grande majorité, estiment que les français "les ont combattu pour la religion" et "chassé de leurs demeures". C’est d’ailleurs factuel et exact au plan historique.
       
      Le Coran indique donc aux musulmans de ne pas s’allier aux français, d’où l’explication de la délinquance, ce djihad intérieur.
       
      En effet, le Coran évoque "ceux qui", non pas "celui qui". Il s’agit donc bien d’un jugement sur des peuples, non sur des personnes.


    • 2 votes
      ffi 11 décembre 2011 13:52

      Et ce jugement est valable at vitam eternam...


    • 4 votes
      ffi 11 décembre 2011 14:10

      comprendre : si un membre d’une nation a combattu une seule fois quelqu’un parmi des mulusmans, y compris pour se défendre, de manière à ce que cela puisse être considéré par les musulmans eux-mêmes comme contre la religion, alors aucun musulman ne doit s’allier avec aucune personne de cette nation, ceci pour l’éternité...
       
      Comparez avec ce que dit Dieu par le Christ : "aimez-vos ennemis".
       
      L’Islam n’a donc pas en lui-même les critères qui permettent de réaliser la paix, mais au contraire, celui de rendre la guerre incessante, tout au long des siècles.


    • 3 votes
      gazatouslesetages 11 décembre 2011 18:49

      @le correcteur
      .
      Je suis peut-être un analphabète de ce livre arriéré, c’est vrai que je vais pas perdre un temps infini à étudier un truc remplis d’imbécillités contradictoires les unes par rapport aux autres, mais le principe du verset abrogeant et verset abrogé dont je parle n’est pas "mon" principe, mais tiré de ce même torchon notamment dans la Sourate 2, verset 106.
      .
      Tu parles de la sourate 60 (91 eme révélée), comment elle abrogerait les sourates 9 (113eme révélée) et 47 (95 eme révéle) alors ?

      explique-nous champion.


    • 33 votes
      Bender Bender 9 décembre 2011 11:42

      Quand on ne veut pas traiter des vrais problèmes des gens, on fabrique un ennemi. De nos jours, ce sont les méchants islamistes... Et dire qu’il y a encore des abrutis finis qui tombent dans ce panneau !
      Bravo Mr Asselineau !!


      • 5 votes
        Captain Captain 10 décembre 2011 11:25

        On fait dire ce qu’on veut aux statistiques. S’il y a moins d’actes terroristes en Europe c’est que les polices sont en extrêmes vigilance. Il ne le dit pas ça. Et puis regardons le reste du monde : plus de 100.000 chrétiens assassinés par an, c’est pire que le terrorisme ça, c’est un génocide.

        En tout cas c’est un sacré traitre l’Asselineau.


      • 11 votes
        ChatquiChouine ChatquiChouine 10 décembre 2011 15:55

        Et Captain "América", je ne sais pas d’ou vous sortez vos chiffres mais ce que je sais, c’est que la bannière étoilée que vous arborez est responsable au bas mot d’un millions de morts musulmans en Irak, Afghanistan et en Lybie, grâce à ses serviles laquais européens.
         Quand à la "traîtrise" que vous prêtez à Asselineau, si celle ci concerne les intérêts que vous affichez sur votre bouclier, figurez vous qu’il la revendique.
         Pour ce qui concerne notre nation, je ne pense pas que vous ayez pris le bon costume pour vous permettre d’émettre un avis la concernant.


      • 17 votes
        dup 9 décembre 2011 17:58

        waooou , il vient toujours avec des ’biscuits’ , Monsieur Asselineau. Incroyable comme l’info est tordue. Il est devenu évident que le 11 sept 2001 n’est pas islamiste , bien que peut être on ait utilisé quelques idiots utiles pour tromper. De toutes façons , ça commence à bien faire avec ce terrorisme. Les terroristes sont à bruxelle et dans les banques, bien payés pour ruiner un demi millard de personne. Ils ont pas besoin d’explosifs , un simple stylo suffit


        • 6 votes
          Cascabel 9 décembre 2011 20:17

          C’ est marrant, mais on ne spécule même pas sur le terrorisme des dangereux "complotistes". Que fait donc Mouchard ? Il dort ou quoi ?
          Blague à part, il faudra bien se résoudre un jour à coffrer les véritables terroristes du 11 septembre.


          • 6 votes
            joelim joelim 9 décembre 2011 20:53

            Magistrale démonstration de François Asselineau de l’escroquerie de la politique de défense et de sécurité définie par Sarközi.


            Qui ne pouvait pas renier son fond de commerce, n’est-ce pas. Mais on peut supposer qu’il existe une politique cachée d’une grande laideur (puisqu’elle n’est pas assumée publiquement).

            C’est comme investir dans des technologies plus propres pour créer des emplois : Sarkozy ne peut PAS s’y intéresser, car promouvoir l’écologie desservirait son propre parti. Il risquerait de perdre des voix pour son biziness, l’"UMP" , alors vous pensez...

            • 3 votes
              romaeterna 10 décembre 2011 00:56

              Merci à l’auteur,

              je ne comprenais pas ce que venais faire ce fabuleux Mr Asselineau dans le débat politique ! 
              Je n’avais pas eu le courage d’écouter ses dithyrambes de plusieurs heures. 
              Maintenant j’ai compris !

              Les islamophiles habituels d’AV l’adorent comme leur idole biquette (dieupasdonné). Donc un handicapé du bulbe !

              Est-il mahométan ou gogochiste ? Est-il blanc bonnet ou bonnet blanc , Cela je ne le sais pas encore ! 

              • 10 votes
                joelim joelim 10 décembre 2011 01:40

                Ouh là, tu va tomber de haut.


                Ce qui nous vaut d’être islamophile c’est critiquer les américains, n’est-ce pas ?

                Sinon mélanger Asselineau et Dieudo, on sent le mec qui maîtrise son sujet. smiley 

              • 9 votes
                Rachid G. Rachid G. 10 décembre 2011 01:58

                Mis à part escamoter, quel est votre avis sur le contenu de la vidéo ? Réfutez-vous ces faits qui, pourtant, émanent de statistiques officielles ? Allez, bonne nuit.


              • 7 votes
                Joeriet 10 décembre 2011 10:52

                @romaeterna

                Quand on utilise un mot, on s’assure d’en connaître le sens.

                M. Asselineau (et non Mr = Mister, comme vous dîtes) ne fait pas de "dithyrambes".

                Le dithyrambe peut se traduire par le fait de faire des "éloges marquées d’enthousiasme excessif"... Il me semble que M. Asselineau fait là tout le contraire.

                Pour quelqu’un qui semble proche des idées du FN, vous rendez un bien piteux hommage à la langue française.

                Bien à vous.


              • vote
                romaeterna 13 décembre 2011 00:27

                Comme je suis poli avec les gens qui le sont :


                -Joelim : on peut critiquer les américains car ils sont fort critiquables (en tout cas leurs gouvernements) mais quand l’on a des opinions géopolitiques, il me semble que dorénavant on ne peut oublier la Chine (à non, c’est vrai : elle soutient les pires dictatures -au moins c’est -trop ?-clair !) 
                Assimilé Dieupasdonné et Asselineau ? Pourquoi pas ? J’ai remarqué beaucoup sur AV ont ces 2 "maîtres à penser" en commun !

                -Rachid : la menace islamiste n’existe pas ? Pardonnez le point godwin mais c’est exactement comme si vous m’aviez dit en 36 : la menace nazi n’existe pas !

                -Joeriet : merci pour vos remarques ! Je suis certain que votre (sans doute) ami JL LePen m’aurait fait les mêmes remarques ! Défendons la France dans ce qu’elle a de plus discriminant !

              • 5 votes
                Captain Captain 10 décembre 2011 11:28

                Ramaeterna, le Coran dit "ne prenez jamais pour amis des chrétiens et des juifs", mais il ne parle pas des gauchistes ! haha

                Appelons-les les islamogauchistes. Ils pululent sur agoravox.


                • 6 votes
                  Joeriet 10 décembre 2011 11:45

                  Quel niveau. Cette obsession de la religion dans une société aussi sécularisée n’a pas vraiment de sens...

                  A moins bien sûr qu’elle soit encouragée par une puissance étrangère qui n’y connaît rien à la France, ou une cinquième colonne de votre type.


                • 1 vote
                  ffi 10 décembre 2011 14:33

                  Et si, finalement, les religions existaient ?
                  .
                  Ne serait-ce pas alors la négation par la République de leur existence qui fait qu’elle échoue à harmoniser leur coexistence ?
                  .
                  En effet, tout homme veut ce qui est bon. De même, tout homme refuse ce qui est mauvais.
                  .
                  Or une religion n’offre-t-elle pas un consensus partagé par ses adeptes sur la définition de ce qui est bon et de ce qui est mauvais ?
                  .
                  Mais si, dans un pays, il y a dissension sur ces définitions, que convient-il de faire ?
                  Suffit-il de décréter que ces dissensions n’existent pas pour qu’elles disparaissent ?
                  .
                  Personnellement, je ne crois pas à la magie...


                • 7 votes
                  Hijack ... Hijack 11 décembre 2011 01:01

                  Bravo Mr Asselineau pour ces vérité !!! je le connaissais pas sous ce jour là ...

                  Pour une fois, oublions la religion ... les chiffres sont là ... la réalité se confirme par la concordance des stats européens/français...

                  Je dis toujours que : Le 11/09 c’est des dizaines de milliers de pièces déchiquetées d’un énorme puzzle ... presque toutes les pièces maîtresses ont été reconstituées et mises à leurs places ...

                  A présent, avec ces statistiques officielles ... on pourra dire que ces chiffres doivent servir de dessin de fond au puzzle de l’important false flag du 11/09 ...


                  • vote
                    Hijack ... Hijack 11 décembre 2011 18:48

                    Dieudo ... approuve :

                    DIEUDONNE Un silence qui en dit long


                    • vote
                      Latigeur Latigeur 12 décembre 2011 14:45

                      http://www.aschkel.info/article-terrorisme-dans-son-rapport-annuel-sur-le-terrorisme-europol-parle-surtout-de-la-menace-islamiste-mais-aussi-de-la-menace-des-groupes-d-extreme-gauche-7228718

                      Le terrorisme continue de faire peser une grande menace pour la sécurité de l’UE et ses citoyens et est devenue plus diverse dans ses méthodes et l’impact.

                      Telle est la conclusion du rapport annuel sur le terrorisme d’Europol qui a été présenté au parlement européen Par le Directeur de l’agence Rob Wainwright.

                      Europol enregistre un total de 249 attaques terroristes dans l’Union Européenne en 2010, dans lesquelles 7 personnes sont décédées et des dizaines autres ont été blessés. La plupart de ces attaques étaient liées à la violence séparatiste, nationaliste ou d’activités anarchistes ’notamment en grèce). Trois attaques ont été attribuées aux groupes terroristes islamistes, dont deux visaient à provoquer des pertes massives. En outre, une tentative d’attentat, revendiqué par Al Qaeda dans la péninsule arabique (AQAP) en novembre 2010 avait la capacité de causer des dommages graves et des pertes de vies possible pour un grand nombre de citoyens de l’UE. (colis par avion envoyé du Yémen).

                      2010

                      D’une manière générale le nombre d’attentats dans l’UE représente une diminution sur le chiffre de 2009, due en grande partie à la baisse significative du nombre d’attentats attribués à l’ETA.

                      En 2010, 611 personnes ont été arrêtées pour des infractions liées au terrorisme, dont 179 ont été liées au terrorisme islamiste, ce qui représente une augmentation de 50 % sur l’année précédente. Pendant ce temps les groupes terroristes islamistes ont émis 46 menaces contre les intérêts de l’UE, ce qui représnete également une augmentation sur 2009.

                      Les groupes terroristes sont de plus en plus diversifiés et plus souples dans leurs méthodes d’exploitation, avec des signes de collaboration accrue entre groupes différents, une utilisation accrue d’internet, et une connexion croissante entre la criminalité organisée et le terrorisme, en particulier en ce qui concerne le financement.

                      La situation instable qui évolue en Afrique du Nord est également une source de préoccupation pour la sécurité intérieure de l’UE. De nouvelles possibilités émergent pour les groupes terroristes de transférer membres et matériel sur le territoire de l’UE

    

    Ajouter une réaction

    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


    FAIRE UN DON







    Palmarès