• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le Référendum d’Initiative Citoyenne, ..vu par les candidats du (...)

Le Référendum d’Initiative Citoyenne, ..vu par les candidats du système

Parmi les 11 candidats à l'élection présidentielle 2017, seuls 5 proposent l'instauration d'un référendum d'initiative citoyenne (ou populaire). Mais pour ces 5 candidats, ce référendum dit "citoyen" n'est qu'un trompe l'oeil, qui ne saurait constituer le réel contre-pouvoir que tous les vrais démocrates réclament. Voici pourquoi :

 

 

Tags : Constitution européenne Démocratie Citoyenneté Elections Vote électronique RIC


Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • 2 votes
    maQiavel maQiavel 13 avril 16:23

     

    Excellente analyse des propositions des candidats sur le référendum d’initiative citoyenne, rien à redire, merci pour votre travail. 

    Vous me semblez avoir réfléchit en profondeur aux différents aspects du référendum d’initiative citoyenne. Une question (à laquelle vous aurez peut être déjà répondu dans une autre vidéo et dans ce cas je m’excuse d’avance de vous faire répéter des choses que vous avez déjà expliqué) : si vous étiez vous-même candidat, qu’écrieriez-vous à ce sujet dans votre programme pour que le référendum d’initiative citoyenne soit un moyen qui permette au peuple d’exercer sa souveraineté ? 


    • 1 vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 14 avril 00:22

      @maQiavel

      Je pense que la réponse à votre question se trouve ici, MaQ :

      http://www.democratie-directe.com/documents/charte_referendaire.pdf


    • 1 vote
      maQiavel maQiavel 14 avril 00:35

      @Qaspard Delanuit

      Merci. J’ai aussi vu cette vidéo


    • vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 14 avril 01:23

      @maQiavel

      En effet !


    • 1 vote
      yoananda yoananda 13 avril 23:54

      Ha oui, très intéressant, factuel, précis, concis, d’actualité, sur un sujet d’importance.
      Je recommande !


      • vote
        maQiavel maQiavel 14 avril 00:36

        @yoananda
        Si les médias étaient normaux , ce sont les journalistes qui devraient traiter ce problème de cette façon. 


      • vote
        yoananda yoananda 14 avril 00:46

        @maQiavel
        cépafo !

        Mais tu sais comme moi qu’ils sont pris par l’immédiateté, le buzz et qu’ils doivent faire du chiffre. On n’est pas dans une économie de marché pour rien smiley

        Et donc, à la décharge des journalistes, si les gens étaient demandeurs de ce genre d’analyses, ils en produiraient sûrement plus.

        Donc, c’est un peu les journalistes, un peu les spectateurs, un peu le système ...


      • vote
        maQiavel maQiavel 14 avril 01:01

        @yoananda
        Toutafé. 


      • 1 vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 14 avril 01:26

        @yoananda
        "à la décharge des journalistes"

        C’est un titre qui irait comme un vieux slip à la plupart de leurs journaux et de leurs émissions pleines d’ordures. 


      • vote
        Maître Cube 14 avril 12:18

        J’ai écouté hier, mais je n’ai pas commenté en croyant que les autres le feraient en pensant comme moi.

        Aussi je suis assez étonné. L’avis alambiqué exprimé par ce monsieur, dans la vidéo, est parfaitement inepte. Les candidats font simplement la promesse d’instaurer un référendum d’initiative populaire. Pour l’électeur, il n’y a rien à savoir de plus, étant entendu que les modalités seront fixées au moment voulu, si ce moment se présente, c’est-à-dire, si le candidat est élu.

        Que le candidat explique tout le détail en même tant que la promesse n’engage à rien de plus que la promesse. Si c’est une fausse promesse, cela ne change rien.


        • 1 vote
          Laurut christian Laurut christian 14 avril 15:44

          @Maître Cube

          Je vous remercie pour ce commentaire qui est une parfaite illustration de la pensée de ceux qui adoubent sans réserve le système représentatif en place (c’est à dire le système oligocratique).

          Qu’est-ce que le référendum d’initiative citoyenne ? C’est tout simplement la mise en place d’un contre-pouvoir citoyen, c’est à dire rien moins que la possibilité pour le peuple de changer la règle du jeu politique et ses procédures. Dès lors, nous sommes en droit de nous demander si ce que nous propose un candidat est cela réellement, ou bien si ce n’est que du bidon, une mystification à usage électoral.

          Autrement dit, lancer en l’air le mot magique "référendum d’initiative citoyenne", sans dire ce qu’il y a dedans, c’est se ficher du monde. Mais vous, vous avez l’air de trouver cela normal....


        • 1 vote
          Maître Cube 14 avril 16:48

          @Laurut christian
          Oui, je vous comprends. Vous avez certainement raison. Mais même si les candidats expliquent tout dans le détail, ils peuvent mentir.

          Il suffit de se souvenir de l’adversaire de la finance pour se rendre compte que, pour certains, toutes les tromperies sont envisageables. Mais Hollande est un cas à part, puisque c’est un psychopathe qui s’est vanté d’avoir détruit la France pendant cinq ans.

          D’ailleurs, pour les autres je ne sais pas, il me semble que François Asselineau a expliqué quelque part que les mairies seront chargées de mettre en œuvre ou favoriser ces nouvelles procédures. Il a même dit, me semble-t-il, qu’il sera possible de se débarrasser d’un élu inconvenant. C’est, en effet, un vrai contre-pouvoir, qui permet même de déchoir le président de la république.


        • 2 votes
          Boom_QaBoom Boom_QaBoom 15 avril 09:41

          @Laurut Christian

          Merci pour vos lumières democratiques.

          Je me trompe, où parmi les 5 candidats, un seul ne souffre pas d’imprécision, en l’occurrence le FN, et prend en exemple un des rares pays à le pratiquer, si ce n’est le seul (la Suisse) ? D’autant qu’à partir du moment où on peut proposer une loi, on peut soumettre une loi d’initiative citoyenne autorisant la modification constitutionnelle par référendum d’initiative citoyenne, non ?

          Bien à vous.


          • vote
            Laurut christian Laurut christian 15 avril 10:30

            @Boom_QaBoom

            Madame Le Pen compare abusivement son RIP à celui de la Suisse, précisément parce que le RIP suisse permet de modifier la constitution (avec certaines réserves toutefois) alors que le sien ne le permet pas. "Proposer une loi" ne signifie pas "proposer une modification" de la constitution. Ces 2 termes ont un sens juridique précis. Par ailleurs, tout comme les 5 autres, elle ne propose rien pour organiser l’initiative, ni le débat. C’est la raison pour laquelle, et à défaut de préciser ces points fondamentaux, son RIP est à ranger dans la catégorie des gadgets démagogiques à usage électoral.


          • 1 vote
            Boom_QaBoom Boom_QaBoom 15 avril 11:06

            @Laurut christian

            Merci de votre réponse, mais qu’en est-il du cas que je vous ai soumis ? À savoir une proposition de loi qui permettrait la modification constitutionnelle ? Voire une proposition de loi organisant le débat préalable au RIP, soyons fous.

            Et puis on pourrait au moins légitimement se référer à la Suisse en cas de victoire de Marine Le Pen.


          • vote
            maQiavel maQiavel 15 avril 12:13

            @Boom_QaBoom
            Si le RIC ne permet pas de modifier la constitution , la question est réglée : on ne pourrait pas proposer une loi permettant la modification constitutionnelle puisqu’une telle loi serait constitutionnelle , ce que ne permet pas le RIC. smiley

            C’est tout le problème. 


          • vote
            Boom_QaBoom Boom_QaBoom 15 avril 12:45

            @Laurut Christian

            Confirmez vous ce qu’avance MaQiavel ?

            @maQiavel

            Ah ah !)) Il faudrait alors que la constitution précise que le RIC ne peut en aucun cas modifier la constitution. Ce qui rendrait la proposition anticonstitutionnelle. Non ?

            Et si cela n’est pas stipulé expressément dans la constitution, est vraiment d’ordre constitutionnel une loi qui vise à autoriser le RIC sur la constitution. Puisque cette proposition de loi n’aurait pas pour objet la modification stricto sensu, mais la possibilité de le faire. Je ne m’y connais pas suffisamment en Droit pour répondre.

            Confirmes tu ?


          • vote
            maQiavel maQiavel 15 avril 13:20

            @Boom_QaBoom

            C’est la déduction de Laurut Christian : le RIP proposé par le FN ne parle que de modifier la loi, ce qui signifie que la modification de la constitution doit rester à la seule initiative des seuls représentants. Je pense qu’il a raison.

             En principe , les conditions de modifications de la constitution sont dans la constitution. En ce sens les modalités de modifications constitutionnelles sont du ressort des représentants.Ça signifie que si on veut donner au RIP la possibilité de modifier la constitution, il faudrait passer par les représentants et non par le RIP lui-même.


            PS : Je ne suis pas non plus un spécialiste du droit, juste un amateur qui s’intéresse à la constitution. 


          • 2 votes
            Boom_QaBoom Boom_QaBoom 15 avril 13:49

            @maQiavel

            Merci de ta réponse, après je suis très globalement pour la réforme constitutionnelle proposée par le FN, à savoir, la proportionnelle, la diminution des parlementaires ou encore le RIC, tout en gardant la 5eme et son monarque-président, donc je m’accomoderai aisément de ce lustrage constitutionnel. Mais il est toujours bon d’en connaître les termes exacts. Et de toute manière rien n’empéchera d’attendre 5ans et un candidat plus ambitieux démocratiquement parlant.

            Joyeuses Pâques !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès