Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les policiers sont-ils tous des bâtards ?

Les policiers sont-ils tous des bâtards ?

Comme lors de tout mouvement de contestation bénéfiant d'un minimum de forces vives qui l'anime, le mouvement contre la loi travail et son monde a très vite vu émerger, dans les représentations médiatiques les plus spectaculaires, la question de la violence. La fameuse et inévitable. Mais qui sont ces effroyables "casseurs" qui initient "des débordements en marge des manifestations" ? Pour éclairer cette réthorique fallacieuse et la dépasser, je vous propose de décaler la focale et de saisir le problème par un autre angle, de manière à interroger la stratégie de désolidarisation et d'inversion des rapports réels que tente de mener le gouvernement et ses auxiliaires.

 

"Ca passe ou ça casse. Ou comment parler de casseurs pour tenter de casser le mouvement" : https://iaata.info/home/chroot_ml/ml-toulouse/ml-toulouse/public_html/IMG/pdf/godzilla1.pdf

 

Sur les "sorties de zone de légalité" de la police depuis la promulgation de l'Etat d'Urgence :

 

 

Mais que se passe-t-il ? La police nous protégerait-t-elle d'un véritable danger terroriste ? Ou agit-elle exactement en utilisant les moyens de la terreur ? Peut-être cette institution est-elle la garante de la "paix sociale" et le dernier rempart face aux ennemis de la République et de la Démocratie, ou peut-être est elle au contraire la barrière qui nous empêche d'expérimenter notre qualité d'animaux politiques et l'instrument violent d'un système innique à bout de souffle.

 

(Je vous conseille la lecture de ce texte dans son intégralité)

 

"Tout irait donc pour le mieux dans le « moins pire » des mondes réellement républicains. Si ce discours nous semble évident et finalement aisé à produire, s’il nous parait immédiatement familier, c’est qu’il constitue en fait la petite musique, le bruit de fond du récit qui accompagne notre histoire : Etat, intérêt général, sécurité, police. Rien ne nous semble plus naturel en effet, plus normal que le monde historique par lequel on a été constitué. C’est en vertu de cette habitude qu’il nous semble difficile d’envisager l’inexistence de la police. Pourtant, la question ne pose aucune difficulté : historiquement, il n’y a pas toujours eu de la police . Au sens où nous l’entendons communément, c’est même une invention relativement récente, balbutiante sous Louis XIV, et qui prend sa forme contemporaine à partir du 19 ème – ainsi c’est seulement à partir de 1829 que l’uniforme apparait pour signaler la présence d’un agent. Ce qu’on peut observer par contre c’est que là où il y a un régime de pouvoir et de propriété, les puissants éprouvent la nécessité de se protéger de la plèbe dont la colère pourrait constituer une menace. Si certains corps armés font leur apparition en Grèce antique par exemple, c’est bien plutôt pour protéger les possédants des révoltes d’esclaves, se prémunir des accès de rage de la plèbe, ce qui est le sens exact de « protéger la cité ». Mais c’est véritablement avec le monde moderne et marchand, la circulation des marchandises et des corps, et le développement des villes que se développent une série d’illégalismes (vols, délinquance, émeutes, etc.) qu’apparait alors la police moderne. D’un côté l’Etat doit gérer la vie collective en réglementant et régulant, c’est la police comme art de gouverner ; de l’autre il doit s’assurer que le désordre et les irrégularités sont empêchés et réprimés, c’est la police moderne. Ce sont donc les conditions d’apparition de la police qui nous éclairent sur sa fonction comme institution principalement répressive : ce n’est jamais simplement un ordre abstrait et général que la police protège mais toujours un certain régime de partage et donc de dépossession, de violence. Comme le disait Rousseau, « le plus fort n'est jamais assez fort pour être toujours le maître, s'il ne transforme sa force en droit et l'obéissance en devoir ». Où l’on voit que le plus fort n’est jamais assez fort pour le rester toujours, que le droit n’est qu’un moyen de légitimer a posteriori un rapport de force et qu’il ne trouve jamais sa source dans le droit lui-même – et que l’intérêt général est une farce. Ce n’est sans doute pas un hasard si toute la pensée révolutionnaire du 19 ème , marxiste ou anarchiste, analyse la police comme le bras armé de l’Etat. Ici sans doute s’enracine une certaine détestation de la police : dans cette histoire sourde, cette tradition des vaincus, qui rapporte tous les massacres, les crimes, les ratonnades, les coups de crosses, de matraques, de fusils, de flashball. Transnonain, les fusillés de la Commune, les noyés du 17 octobre 1961, Bouna et Zied - autant de noms et d’évènements inscrits durablement dans la mémoire collective. Il importe alors de distinguer deux formes de détestation de la police. Bien sûr, c’est la fonction politique de la police qui est en premier lieu détestée : le contrôle et la répression. Mais comme institution, comme organe d’Etat, elle n’existe pas sans les agents de police, ceux par qui les opérations de maintien de l’ordre prennent chair. C’est donc tout naturellement que le « Fuck the police » qui vise l’institution glisse vers le « ACAB » qui vise bien cette fois les agents eux-mêmes."

 

Le texte en intégralité : https://lundi.am/IMG/pdf/253844818-peut-on-detester-la-police-ter-s.pdf

 

 

 

Tags : Sécurité Société Démocratie Manifestation Police Violence Polémique



Réagissez à l'article

30 réactions à cet article


  • 9 votes
    gantoizes (---.---.252.11) 25 avril 19:23

    Bouna et Zyed sont morts électrocutés dans un transformateur EDF en tentant de se soustraire à un contrôle de police. Quel rapport avec la Commune et les ratonades de 61 et autres ?


    • 2 votes
      gantoizes (---.---.234.4) 25 avril 20:00

      "Pourtant, la question ne pose aucune difficulté : historiquement, il n’y a pas toujours eu de la police . Au sens où nous l’entendons communément, c’est même une invention relativement récente, balbutiante sous Louis XIV, et qui prend sa forme contemporaine à partir du 19 ème"

      L’absence de structure de la police au début du 18e a facilité l’émmergeance d’une criminalité ingérable qui touchait tout le monde dans ce qui était la plus grande ville d’Erope de l’époque : Paris. La question est un peu plus compliquée que ça. 
      La police est évidemment le bras armé du pouvoir, et il suffit de regarder comment ça se passe dans certains pays pou comprendre toutes les dérives (violence, corruption, arrestations arbitraires ...) à laquelle elle peut se livrer. Elle obéit à des magistrats, à l’exécutif. Ce qui peut laisser un peu d’espoir de la voir être autre chose qu’un appareil de répression du peuple qui se soulèverait contre ses élites c’est que globalement elle est issue du peuple. Ce qui en laisse beaucoup moins c’est que le niveau d’abrutissement de certains policiers est le même que celui du reste de la population.


      • 4 votes
        Lord Volde Lord Voldemort 25 avril 23:37

        @gantoizes

        "Elle obéit à des magistrats, à l’exécutif."

        ________________________________________________________

        La police nationale dépend du ministère de l’intérieur et relève aussi du préfet du lieu d’arrondissement ou du département. Les fonctionnaires de police auxquels ont été conférés la qualité d’OPJ sont tenus par le code de procédure pénale d’exécuter les commissions rogatoires délivrées par un juge, étant précisé que le procureur de la république n’est pas un magistrat au sens effectif du terme (je renvoie à ce sujet à la jurisprudence de la cour.EDH), mais qu’il bénéficie de prérogatives particulières au titre de l’enquête préliminaire lui permettant de shunter le juge d’instruction et de procéder à des actes attentatoires à la liberté qui sont très intrusifs en matière de respect des libertés fondamentales. 

        La PN ne dépend donc pas de l’autorité judiciaire, mais du pouvoir exécutif et déconcentré. En revanche, dans le cadre des activités de police judiciaire, certains fonctionnaires de police sont tenus de déférer aux demandes du juge judiciaire et du parquet.


      • 5 votes
        lancelot 25 avril 21:20

        les policiers sont issus du peuple, les gauchistes des fils de bourgeois



        • 14 votes
          Lord Volde Lord Voldemort 25 avril 23:42

          @lancelot

          Les policiers sont recrutés parmi la population via des tests sur des critères psychologiques de malléabilité, de soumission à l’autorité et de déficiences morale et intellectuelle susceptibles de les transformer en espèce de robocop de l’ordre établi et de la loi du plus fort.


        • 3 votes
          Carasov Carasov 26 avril 14:15

          @lancelot

          En vous lisant, je remarque que le dualisme et les bulles médiatiques ont fait de sérieux ravages.


        • 6 votes
          Toupie 26 avril 17:14

          @Lord Voldemort

          J’ai une amie qui a passé le concours pour rentrer dans la police il y a quelques années. Aux questions de culture générale on lui a demandé :

          - Combien y a t’il de pays dans l’union européenne ?
          - 62 ! Mais je suis pas sûr, je ne connais rien en géographie !

          Puis une deuxième, à l’époque on été en train de bombarder la Libye, la fin de Kadhafi était proche et l’événement monopolisé la télévision.

          - Quelle est la capitale de la Libye ?
          - Je ne serais même pas situer la Libye, alors trouver sa capitale...

          Après l’entretien elle me confia qu’elle l’avait complètement loupé mais quelques heures après on la contacta pour signer son contrat d’embauche.

          Son tout premier entraînement était de contenir la violence des foules lors de manifestations.


        • 5 votes
          Lord Volde Lord Voldemort 25 avril 23:47

          @Bainville

          Je ne sais pas si Charles Maurras ou Maurice Barrès partageraient aujourd’hui ta conviction personnelle sur ce sujet ! L’action Française a été éreintée et mise à genoux par le pouvoir répressif des appareils d’état.


        • 5 votes
          ged252 25 avril 21:41

          La police moderne a été créé par Vidocq.
          .
          On a eut une série "Vidocq" à la TV avec Pierre Brasseur, qui rendait hommage à Vidocq, un vrai héros.
          .
          Vidocq était une racaille qui a changé de camp, il a utilisé les méthodes de racaille pour lutter contre les racailles, c’est à dire : menaces, pressions psychologiques, chantages, abus de faiblesse, mensonges, bluff ect, il a créé la police moderne.
          .
          Ses poste lui ont reproché de les trahir.


          • 13 votes
            ged252 25 avril 21:50

            Chevènement disait : la peur du gendarme est le début de la sagesse.
            .
            Mettez-vous ça dans la tête.
            .
            Si les flics ont cette réputation de flicaille, de peau de vache, de cador, il y a des raisons. Leur boulot ça a été de terroriser la population, comment est-ce que vous croyez qu’on est arrivé à ce point ?
            .
            Pourquoi est-ce qu’ils ont mis les PV à 90 euros ?
            Pourquoi est-ce qu’ils ont mis le permis à point ?
            Pourquoi est-ce qu’ils mettent des radars partout ?
            .
            Je vous le dis : pour que les gens continuent à avoir peur de la police, qu’ils baissent la tête et soient les dhimmis de la république.
            Ils sont tous terrorisé, vous êtes tous terrorisés à l’idée que la police débarque chez vous au petit matin, pour vous emmener en prison, c’est même pour cette raison que vous payez vos PV, vos impôts, votre redevance TV et le reste.
            .
            C’est la condition de la tranquillité de l’élite. aussi longtemps qu’elle sait que vous avez peur de la police, elle sait qu’elle peut dormir sur ses deux oreilles.


            • 11 votes
              ged252 25 avril 21:56

              Vous n’avez plus le droit de parler librement dans votre pays, essayez de dire ce que vous pensez à propos de certaines communautés, ou exprimez-vous librement à propos de l’immigration, pour voir ce qui vous arrivera.
              .
              Ce n’est pas difficile demandez à Soral, à Dieudonné, et des historiens non politiquement correct.
              .
              Comment tout cela est-il devenu possible ?


              • 7 votes
                ged252 25 avril 22:24

                La terreur règne et voilà la preuve aujourd’hui :

                Deux ans de prison pour le blogueur Boris Le Lay : “La France embastille pour délit d’opinion” dénonce Adsav !

                • vote
                  simpesanstete (---.---.13.3) 25 avril 22:44

                  Touche pas à mon CRS !


                  • 15 votes
                    nainposteur 25 avril 23:24

                    Pourquoi cette question stupide ??? 

                    Les policiers ne sont pas tous des bâtards , mais tous des larbins serviles et lâches !!
                    Ils sont payés pour protéger ( pas vos ptit culs merdeux , ni le mien rassurez vous !) , préserver , maintenir le système en place .... Quand on parle de "Force de l’Ordre" , il y a un sous entendu , l’intitulé est incomplet , il faut dire " Force de l’Ordre social " . Par exemple les Balkany , Sarkozy , Fabius ...( bon je ne vais pas tous les faire . Mettez celui que vous voulez ! ) ne seront jamais victimes de bavure ( on parle bien de millions d’€ détournés, de guerres illégales , catastrophe sanitaires ou écologiques ... pas du braquage d’un Kebab à Bobigny ) 
                    En revanche , toi t’as pas bouffé depuis 15j , tu piques une orange ( c’est pas bien on est d’accord , mais il y a des circonstances ... ) c’est une balle dans le dos direct ... Pourquoi ces infectes larbins ne débarquent jamais chez un politique , un grand patron , un à 6h du mat en lui défonçant sa lourde ??? Parce que comme pour Coppé , c’est limousine , croissants , escorte de motards et pour 9h svp !! ( on se demande même si la greffière ne lui fait pas une petite pipe quand il arrive ) !

                    Donc si vous voulez être respectés un tant soit peu , messieurs les larbins , il n’y a pas 36 solutions , vous devez impérativement traiter les petits comme les grands ou vice versa ... Ca devrait aller mieux , vous verrez les gens ne sont pas cons , la répression est nécessaire pour ceux qui font n’importe quoi et qui ne comprennent rien . Cependant le traitement doit être le même , c’est pipe , petits fours pour tout le monde , ou humiliation , claques dans la gueule pour tout le monde .

                    Sinon , payer des gueux - une misère et là c’est de l’art -pour botter le cul des autres gueux c’est , quand même !!! un coup de maître du système .
                    Pourquoi s’embarrasser avec cette noblesse exigeante , ringarde et gourmande , alors que boulot , peut-être fait à moindre frais ??

                    Ceci est un message universel , partout , depuis toujours , sur tous les continents , à toutes époques ,il a fallu des larbins aux ordres pour satisfaire les désirs du plus petit nombre et asservir les autres . Sans ces infectes larbins on se doute bien que le plus petit nombre finissait en cassoulet et on n’en parlait plus .
                    Le film Apocalypto , est édifiant sur ce sujet , tout y est ! 

                    • 5 votes
                      Auxi 26 avril 01:19

                      L’honneur, ça ne sert qu’une fois. La police a perdu son honneur si souvent… Durant la IIe guerre mondiale, elle a raflé des juifs (Vel d’Hiv) ; on ne compte plus les Malik Oussekine et les Rémi Fraisse tombés sous ses coups. Les assassinats impunis rebaptisés "bavures", les abus de pouvoir, les dénis de droits, les viols, les vols, les trafics… Un flic, c’est un voyou raté.


                      • 4 votes
                        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 26 avril 02:24

                        @Auxi
                        "L’honneur, ça ne sert qu’une fois. La police a perdu son honneur si souvent"


                        "La police", c’est une abstraction et ce genre d’affirmation abstraite ne mène nulle part. L’armée a perdu son honneur bien souvent, la presse a perdu son honneur bien souvent, la justice a perdu son honneur bien souvent, la France aussi a perdu son honneur bien souvent... l’humanité a perdu son honneur bien souvent, etc. Et alors quoi ? On se suicide tous ? Ou bien chacun essaie de faire de son mieux dans son travail malgré tout. 


                      • 3 votes
                        Lord Volde Lord Voldemort 26 avril 12:56

                        @Qaspard Delanuit

                        C’était la leçon sans enseignement du moraliste noctambule du dimanche qui vous tombe subitement sur le paletot quand ce que vous dites n’a pas l’heur de lui plaire.

                        ’D’apparence construite et raisonnée selon une mécanique nihiliste où plus rien n’a de sens, son éructation stérile possède une vertu émolliente adoucissant sa douloureuse décrépitude de nolife et un effet psychédélique accroissant le sentiment d’exister dans la peau d’un philosophe nouveau où le relativisme est un nuage blanc qui vogue en laissant parfois perler de petites ondées et qui vous emmène rencontrer le monde vu d’en haut.


                      • vote
                        Zatara Zatara 26 avril 13:04

                        @Lord Voldemort
                        tiens le retour de l’hippo. Tu viens chiasser encore et toujours sur la populasse indécrotable ?? Son excellence reprendra bien un peu de PQ au dessert smiley Tu feras attention, il t’en reste un peu autour de la bouche.


                      • 5 votes
                        Lord Volde Lord Voldemort 26 avril 15:22

                        @Zatara ou le troll de compétition.


                      • vote
                        Zatara Zatara 26 avril 15:48

                        @Lord Voldemort

                        merci mon pépère smiley smiley je te sortirai l’hippo à chaque pet foireux dorénavant, ça te colle bien plus à la peau dans tes moments de rages intenses injustifiés smiley


                      • 5 votes
                        michel-charles michel-charles 26 avril 07:33

                        Les forces de l’ordre sont au service des dictatures en place tout simplement...

                        Y a pas de démocratie sur la planète de nos jours..TOUT repose sur l’obéissance des peuples aux injonctions des dictatures...marche ou crève bien mieux que liberté et autres conneries du même genre sur les frontons des sites officiels.. !


                        • 1 vote
                          Piloun Piloun 26 avril 09:40

                          Encore des petits Mickey qui viennent pleurer des larmes de crocodile parce que "la police eh ben c’est pas gentil, snif, y nous laissent même tout casser et leur jeter des pierre et des bouteilles, les insulter, les provoquer etc. Snif, pourtant c’est nous qu’on a raison, snif. Et pis y tapent trop fort et ça fait bobo, snif" :’(

                          https://www.youtube.com/watch?v=qPdyKCC4xAk


                          • 6 votes
                            jeanpiètre jeanpiètre 26 avril 10:23

                            Bah , il suffit de faire la liste des ministres de l’intérieur de la 5ème pour avoir la réponse, le poisson pourri par la tête.

                            Mitterand, Marcellin, Chirac,Deferre, Pasqua,Sarkozy, MAM, Guéant, Valls. Pour n’en citer que quelques uns.
                            Bref que de bons citoyens au dessus de tout soupçons ....

                            • 2 votes
                              concombres 26 avril 10:35

                              En tout cas les commentaires donnent un début de réponse à la question posée.

                              Personne n’entend la même chose par police. Et la formule varie entre police et policiers.
                              Certains voient les policiers comme une somme d’individus travailleurs. Pour eux affubler la police d’un petit nom c’est faire des généralités.
                              Certains les voient même comme des prolétaires. ?? ( cf. Marx : la non-classe qui abolira toute les classes ? ) héhé.
                              D’autres voient la police comme une institution, le bras armé de l’état.
                              D’autres encore la voit comme une technique de gouvernement à part entière.

                              Tout ça illustre bien la bâtardise de la police.
                              Mais les policiers eux, sont-ils tous des bâtards ?

                              Ceux qui se figurent le pouvoir sous la forme de structures, d’institutions voient la police comme ce qui permet de faire fonctionner la justice. SI la justice est pourrie ils pourront dire fuck the police.
                              Ceux qui se figurent les pouvoirs comme technologiques et voient dans la police une technique de gouvernement et dans le policier l’instance de son actualisation, diront pour peu qu’ils soient révolutionnaires, ACAB.


                              • 3 votes
                                yapamordom 26 avril 21:24

                                Ya une petite ville du Colarado où tous les membres de la police locale ont démissionné d’un coup. Et bien rien...la ville ne s’est pas transformée en nouvelle scène de Max Mad. Mis à part les crapules qui nous gouvernent, la police ne protège personne...elle arrives toujours APRES les faits !

                                http://thefreethoughtproject.com/entire-police-force-colorado-quits-abandoning-posts-town-descend-chaos/#X3sr5SBGsczPj3A8.99


                                • 1 vote
                                  el pepe el pepe 26 avril 22:27


                                  Les CRS ne font que recevoir des ordres, alors il faut incriminer les vrais responsables, préfets et au-dessus.
                                  Le pouvoir a peur actuellement et pour garder leurs salaires, comme tout humain qui se respecte, il est simplement prêt a tuer la moitie de la planète, rien de nouveau, c est plutôt rassurant d’ailleurs ...


                                  • vote
                                    Aaltar Aaltar 27 avril 09:41

                                    C’est bien connu, dans les manifs y a d’un coté les méchants répressifs assoiffés de sang et de l’autre les gentils manifestants qui aiment les fleurs et les poneys.


                                    • vote
                                      Carasov Carasov 29 avril 04:55

                                      @Aaltar

                                      Non, c’est évident que ce n’est pas aussi dual que cela. Vive la dialectique ! Mais disons que, "de notre côté" (et la police, pour certaines de ses branches, pourrait très bien le rejoindre), il y a beaucoup d’enfants auxquels ce monde a brisé trop de rêves.


                                    • 1 vote
                                      jinonokaiser (---.---.120.190) 27 avril 12:47

                                      Ils insultent et provoquent trop la police ces sales gauchistes qui se cacheraient tous derrière le cul de ces mêmes flics si ils avaient entendu un musulman criant Allah Uakbar. 



                                      Bande d’hypocrite.

                                      • vote
                                        yapamordom 27 avril 16:13

                                        @jinonokaiser, on a le droit de croire aux provocations de vos appariteurs...on n’est pas non plus obligés :
                                        https://www.youtube.com/watch?v=2Kq2JuElvUw

                                        

                                        Ajouter une réaction


                                          Si vous avez un compte AgoraVoxTV, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

                                          Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



                                        FAIRE UN DON

                                        :-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

                                        (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

                                        Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais (Consulter la Charte de bonne conduite).

                                        Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté si vous n'êtes pas connecté.

                                        Pour repérer rapidement l'auteur de l'article, son pseudo s'affiche en bleu.

                                        Si vous constatez un bug, contactez-nous.








Palmarès