• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Lionel Jospin avoue que, du temps de Mitterrand, tout l’antifascisme n’était (...)

Lionel Jospin avoue que, du temps de Mitterrand, tout l’antifascisme n’était que du théâtre

Cette vidéo est un très court extrait de l'émission radiophonique "Répliques" d'Alain Finkielkraut sur la station française "France Culture", où Lionel Jospin dévoile le pot aux roses : l'antifascisme était un théâtre, il n'y avait pas de menace fasciste en France, contrairement à tout ce qu'on a fait croire aux Français.

 

C'est en fait le même procédé qu'avec l'antiracisme (voir impérativement et complètement cette vidéo de Farida Belghoul, [ici]) : ce sont des mouvements jouant le rôle de chiens de garde du système, permettant de neutraliser les véritables idées et mouvements de résistance qui eux sont capables de renverser le système et les ploutocrates au pouvoir dans l'ombre.

 

Une ultra-courte vidéo permettant à tout citoyen de lever le voile illusoire destiné à cacher la réalité perverse et terrible de la "démocratie". À voir !

 

Tags : Politique Lionel Jospin




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • 15 votes
    Vla l'Jean Jean Valjean 7 juin 2013 13:03

    Vidéo archi-connue, mais malheureusement inconnue ou carrément ignorée parmi les adeptes lobotomisés du "camp du bien"


    • 3 votes
      Caracole Caracole 7 juin 2013 23:04

      Mouais, je comprend pas pourquoi on revoit encore cette video postée régulièrement sur ce site alors que c’est un extrait très court, sorti de son contexte (comme celui de Valls qui parle de sa femme juive). Evidemment que le FN a servi d’épouvantail pour faire voter utile et diviser la droite, quel est l’intérêt de cette vidéo ? Organisez un débat sur ce thème, faites un montage video, je sais pas, mais là c’est vraiment léger, on dirait un reportage du Petit Journal... "la petite phrase" qui fait le buzz...


    • 10 votes
      Pyrathome Pyrathome 7 juin 2013 14:52

      Le FHaine et ses moutons lobotomisés n’est là que pour contrecarrer l’accession de la vraie gauche au pouvoir, le verrou du système et son chien de garde, le FHaine..... 


      • 11 votes
        enzo 8 juin 2013 00:35
        "la vraie gauche au pouvoir" ?
         laquelle, celle des descendant des communistes , trotskistes ou Maoïstes ?
        il y a plusieurs éléments essentiels, que l’on aimerait bien trouver à l’avenir dans les livres scolaires : 
         - 80 à 100 millions d’hommes, de femmes et d’enfants au minimum ont trouvé la mort du fait des régimes communistes. 
        - Lénine et Trotski sont aussi criminels que Staline et Mao, n’en déplaise à Melenchon, et autres Besancenot. 
        - Partout où il a conquis le pouvoir, le communisme a instauré des régimes totalitaires, supprimé les libertés, fait naître des nomenklaturas criminelles et corrompues.
        - Lénine, par qui tout à commencé :
        Lénine a inauguré le génocide de masse et instrumentalisé les moyens pour y parvenir ; Dès 1891, il confie à son ami Béliakov la nécessaire éradication de la classe paysanne. 
        - Staline, au service de son clan :
        Culte de la personnalité et culture du clan. En succédant en 1924 à Lénine, Joseph Staline s’entoure d’hommes entièrement dévoués à sa cause, qui constitueront le bras armé de "la transformation radicale de la société". 
        Le "grand assaut" contre la paysannerie souhaité par le petit père des peuples fera 6 millions de morts et plus de deux millions de déportés.
        - Trotski, père du goulag : 
        Léon Trotski aura été le cerveau de la politique d’extermination du régime soviétique. Grand artisan de la terreur, il prône inlassablement l’éradication de la bourgeoisie, "classe vouée à périr". Cet idéologue fanatique instaure rapidement à travers tous le pays des camps de concentration destinés aux "éléments douteux" qui y seront sytématiquement déportés dès 1918. A la tête de l’Armée rouge, il martyrise la Volga, traque tout opposant et planifie la liquidation en masse d’adversaires politiques ou de groupes sociaux entiers. La guerre civile à outrance et la politique de la terre brûlée qu’il mène de main de fer entraînent une famine sans précèdant dans les années 1921 et 1922. Cinq millions de personnes, dont beaucoup d’enfants, en sont les victimes.
        - Mao, version chinoise de l’ignoble :
        Mao Zedong partage indubitablement avec ses homologues soviétiques ce culte de la personnalité et cette même folie meurtrière. L’aveuglement idéologique de Mao, sa frénésie à vouloir construire un socialisme triomphant et son obsession du développement industriel débouchent en 1958 sur le cataclysmique "grand bond en avant". En 4 ans, 30 millions de paysans sont victimes de la famine organisée par le régime.
        tu veux que l’on discute de fidel castro ?
        ou bien des khmers rouges ?
        Comment expliquer qu’il n’y ai plus de parti nazi, mais qu’un parti communiste ait encore pignon sur rue en France, et des anciens trotskiste ou des anciens maoïstes au gouvernement ? 
        C’est sur le mot même de communisme (ou apparenté) que doit être définitivement jeté l’opprobre, en mémoire de tous ceux qui ont été persécutés, traqués, torturés, affamés, tués et génocidés en son nom.

      • 15 votes
        Têtedepioche Têtedepioche 7 juin 2013 20:34

        Dans ce beau pays que l’on appelle France, est considéré comme d’extrême droite (fasciste) tout citoyen garant des valeurs de son pays et de son peuple, de sa tradition, de son génie propre.


        • 4 votes
          Pyrathome Pyrathome 7 juin 2013 21:22

          Dans ce beau pays que l’on appelle France, est considéré comme d’extrême droite (fasciste) tout citoyen garant des valeurs de son pays et de son peuple, de sa tradition, de son génie propre.

          .

          Le racisme, l’antisémitisme, l’islamophobie, la xénophobie n’ont jamais été des valeurs Françaises, alors allez pleurer ailleurs.....

          C’est vous qui faites honte à la France !!


        • 8 votes
          Vla l'Jean Jean Valjean 7 juin 2013 23:52

          Pyrathome là tu es hors sujet, à côté de la plaque, tu vas d’interprétations hasardeuses en clichés binaires usés jusqu’a la corde.
          -
          En quoi aimer son pays serait être "anti-sémite, raciste, facho, Islamophobe" et j’en passe... ???
          Ceux qui ont par le passé défendu la France étaient donc de sales fachos antisémites et racistes ? Faut m’expliquer là...
          -
          C’est vrai qu’aujourd’hui particulièrement, ce gauchisme acrricatural et cet antifascisme d’opérette (ça ne mage pas de pain) me gave sérieusement.


        • 6 votes
          Vla l'Jean Jean Valjean 7 juin 2013 23:56

          "Le racisme, l’antisémitisme, l’islamophobie, la xénophobie n’ont jamais été des valeurs Françaises, alors allez pleurer ailleurs....."
          -
          Ah.. et puis tu as oublié les pires péchés mortels : l’Hommophobie et l’Europhobie


        • 5 votes
          enzo 8 juin 2013 00:42
          @ Pyrathome

          Les dogmes dont tu te réclames sont responsables de terribles désastres au XXième siècle. Partout où ils ont été appliqués, ils ont abouti non pas à l’émancipation des salariés mais à leur asservissement, non pas à l’abondance mais à la pénurie ; non pas à l’égalité mais à l’explosion des privilèges ; non pas à la liberté mais au pouvoir absolu du " chef génial " ; non pas à l’État de droit mais au règne de l’arbitraire et de la répression de masse ; non pas à la démocratie directe des conseils mais à la dictature totalitaire du Parti- État. 
          Il n’y a pas eu d’exception : cette évolution a eu lieu dans la Russie arriérée et isolée des années 1920 et 1930 aussi bien que dans la Tchécoslovaquie et l’Allemagne de l’Est développées des années 1950 et 1960. Elle s’est imposée en Chine, à Cuba, au Vietnam, à un moment où l’argument trotskiste classique de l’isolement de la Révolution, entraînant sa dégénérescence, ne pouvait plus avoir cours. 
          La raison de cette dérive totalitaire n’est pas à rechercher dans les circonstances, elle est inscrite dans le projet lui-même. En supprimant les libertés économiques : droits de propriété, liberté d’entreprendre, de gérer, d’échanger ; en marginalisant le marché au profit de la planification centrale, on prive les individus de toute autonomie à l’égard de l’État. Celui-ci peut non seulement les priver de leurs droits civils et politiques, il peut aussi leur couper les vivres. On crée ainsi les conditions de la domination totale. " 

        • 11 votes
          Josine Staleph Josine Staleph 7 juin 2013 22:02

          Pyrathome remonte dans ta soucoupe et vas visiter le premier trou noir venu, ça nous fera des vacances.

          Les chiens de garde du système sont justement et intégralement l’extrême gauche, les antifascistes, les mélenchonistes qui montrent les crocs dès que des souverainistes s’emparent des sujets qui fâchent.
          Mélenchon le grand rebelle du Système a appelé à voter au deuxième tour pour Hollande et ses conseillers de la banque Rothschild à l’Elysée.  smiley smiley smiley
          Réveille toi et passe en vitesse supersonique.
          Toute la social-démocratie corrompue jusqu’à la moëlle est dans la place, les Cahuzac, les potes à Strauss-Kahn, à Dray, Fabius, Lang, Guérini, Ayrault

          Evidemment que l’antifascisme est de la masturbation, Jospin lui-même le dit, amer, quelques temps après sa défaite et la mascarade de 2002 et de l’arc républicain pour sauver la démocratie ; dans ce pays qu’est la France et qui est simplement un des plus tolérants au monde au regard de la diversité de ses habitants.
          Raconter le contraire, c’est vivre dans une fiction et un esprit de "résistance" bien confortable (combattre Hitler en 2013, ça va aller les gars, tranquille...) ou ne pas avoir encore percé ses boutons d’acné qui vous parsèment le visage. Bref, au dodo.


          • 6 votes
            Josine Staleph Josine Staleph 7 juin 2013 22:16

            Ah ah, j’ai oublié les guillemets dans la phrase :

            Evidemment que l’antifascisme est de la masturbation, Jospin lui-même le dit, amer, quelques temps après sa défaite et la mascarade de 2002 et de l’arc républicain pour "sauver la démocratie"...


          • 3 votes
            cass_la gauloise cass_la gauloise 8 juin 2013 01:51

            décidemment ces khazars lénine staline les bauers etc



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès