• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Monique Pinçon-Charlot déshabille la dynastie Le Pen (C+, le 09/10/2016)

Monique Pinçon-Charlot déshabille la dynastie Le Pen (C+, le 09/10/2016)

C'est le parti le plus condamné le France, celui dont la candidate à la présidence réclame une justice expéditive tout en refusant la convocation des juges dans une affaire d'emplois fictifs. Une organisation xénophobe et europhobe, suspectée d'avoir volé 1,1 million d'euros aux contribuables européens, qui profite des institutions comme des médias qu'elle prétend honnir.

 

 

Les gains électoraux du Front National et de Marine Le Pen représentent, avant même les scrutins de 2017, une imposture frappante. Comment des citoyens dont les intérêts sont opposés à ceux de l'oligarchie en viennent à voter pour ses représentants les plus hideux ?

 

Comment une présidente châtelaine, entourée par des membres issus de la noblesse d'ancien régime ou de néonazis poursuivis pour financement illégal de campagnes, dont le père et est un évadé fiscal, avec qui elle partage une suspicion de sous-évaluation du patrimoine de 60 % auprès du fisc en 2014, dont la cheffe de cabinet est mise en examen, peut concourir à une élection et y tenir un discours audible sur la probité ?

 

"Partout au FN, des riches, des nobles, des Le Pen"

 

Les explications noircissent des pages et les progressistes auraient tout intérêt à s'y pencher plutôt qu'en singeant l'extrême-droite sur l'immigration, l'enseignement ou la sécurité.

 

Reste qu'un rappel constant des faits est nécessaire et c'est ce à quoi s'emploie la sociologue des riches Monique Pinçon-Charlot. Le fascisme a toujours représenté une roue de secours pour le grand patronat, quand il n'était pas son premier atout, tant il verrouille l'ordre social. Qu'il conquiert le pouvoir ou menace d'y accéder !

 

Pour aller plus loin que ces deux minutes extraites de l'émission Le Gros Journal de Mouloud Achour, nous vous conseillons la version longue de l'émission et surtout de lire les bouquins de Monique Pinçon-Charlot.

 

Version longue - Interview de Monique Pinçon-Charlot par Mouloud Achour, Le Gros Journal, Canal +, 10 octobre 2016

 

 

Tags : Politique Jean-Marie Le Pen FN Marine Le Pen Présidentielle 2017




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • 4 votes
    Flash 4 mai 12:55

    Quelle ironie aussi ahurissante que hideuse que d’entendre les communistes Pinçon et Charlot nous faire la morale du haut de l’Everest de cadavres produit par leur idéologie (120 millions, excusez du peu !), sans parler des économies, pays, environnement, et vies tout simplement, détruits !!!!!!!!!!

    Exactement à l’image de notre époque de fausseté complète !


    • 4 votes
      Cristof 4 mai 13:13

      @Flash

       T’es qu’une burne de cyclope si tu ne considère pas le nombre de misères et de cadavres créés tous les jours par l’ultra libéralisme et la loi du plus fort.

      Confondre l’idéologie communisme et le soviétisme Stalinien dictatorial, c’est comme d’habitude, de la nuisance par amalgames nauséabonds


    • 1 vote
      cathy cathy 4 mai 13:23

      @Yacine Chibane
      Tu oublies la Chine maoïste. 


    • 2 votes
      Flash 4 mai 14:58

      Il n’est pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.


      Chine maoïste : 60 millions de morts, sans parler du reste des destructions.


      Les faits sont têtus.


    • vote
      Mahler 4 mai 15:06

      D’autant que le maoisme comme philosophie est basé sur des sujets appartenant révolution démocratique bourgeoise, comme la philosophie de la nature humaine , ainsi qu’une théorie kantienne de la connaissance, l’illuminisme culturaliste avec la mise en valeur du progressisme contre l’esprit obscurantiste du moyen âge et aussi la philosophie rousseauiste. Rien de marxiste là dedans.


    • 1 vote
      CoolDude 4 mai 23:50

      @Flash

      Connaissez vous la Loi de Goldwin ?

      Bon ben voilà, je n’irai pas plus loin.


    • vote
      Duke77 Duke77 5 mai 11:52

      Parler de dynastie au sujet de la famille LePen, c’est un peu exagéré. Faut arrêter d’utiliser des mots à tord et à travers. Un excès de séries américaines dans les années 80 ?


      Critiquer Le Pen sur sa famille à l’heure actuelle est aussi débile que de dire que Mélenchon est Franc Maçon. Ce sont des bourgeois avec des relations personnelles importantes et un réseau, c’est sûr. Mais à côté de l’empire qui est en train de prendre le pouvoir à la tête de notre pays, c’est dérisoire et plus du tout prioritaire comme débat pour le moment. En outre, Le Pen veut mettre en place un référendum d’initiative populaire.Ca part d’un bon sentiment et c’est plutôt contraire à l’idée de faire sa tambouille politique entre amis, non ?

      Question : Qu’est-ce qu’ un trillion de dollar ? 

      Reponse : un pourcent de l’empire bancaire des Rothschild !


      Voilà une dynastie ! : http://www.lefigaro.fr/societes/2012/04/04/20005-20120404ARTFIG00751-david-de-rothschild-reorganise-son-empire.php

      http://www.medias-presse.info/quand-rothschild-organise-une-levee-de-fonds-pour-macron-la-discretion-est-demandee/72302/


      Macron est un banquier de formation et est soutenu aujourd’hui par ces dernières : les banques gagnent de l’argent grâce à l’endettement : Macron va donc nous endetter, vous ne croyez pas ?


      • 1 vote
        Qiroreur Qiroreur 6 mai 02:59

        @Duke77
        Ton lien (Figaro) ne démontre pas que les Rothschild cumuleraient une fortune de 100 trillion de dollars. On parle ici d’empire comme on dirait que Bernard Arnaud est à la tête d’un empire du luxe. 

        Mais sinon je suis bien d’accord que c’est du grand n’importe quoi que de présenter les Le Pen comme étant des représentants de l’oligarchie. Que C+ (ou je ne sais quelle chaîne pourrie) face le même travail d’enquête sur les soutiens de Macron, qui eux, SONT l’oligarchie et on en rediscute. Ils le font a minima (de temps en temps) entre 20 reportages sur la "dynastie Le Pen", "la droite extrême", etc.

        L’auteur parle de "fascisme" ici, mais ne nous explique pas qui sont les politiques qui mettent en place les lois mémorielles, la limitation de la liberté d’expression et la dictature de la pensée (quasi-)unique dans ce pays... l’auteur connaît-il un seul journaliste soutenant ouvertement Marine dans les médias ? Un seul. Non, parce que soutenir Marine équivaut à une mort sociale immédiate. Voilà une situation qui devrait révolter notre antifa, non ?


      • vote
        spoty spoty 6 mai 22:49

        J’ai arrêté après "Une organisation xénophobe et europhobe" (3eme ligne).



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès