• vendredi 25 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Contact
Agoravox TV
Accueil du site > Actualités > Politique > Naufrage intellectuel (1)
par noop (son site) mercredi 1er juin 2011
55%
D'accord avec l'article ?
 
45%
(33 votes) Votez cet article

Naufrage intellectuel (1)

Le 31 mai 2011 sur le plateau de CSOJ, sur les commentaires des suites de l’affaire DSK, les téléspectateurs ont pu assister à un véritable naufrage intellectuel dont voici un 1er extrait.

 

 

Jean-Didier Vincent (neurobiologiste) à propos de l’appartement de DSK à Manhattan :

"ça me rappelle un peu la naissance de Jésus .../... les conditions de ce pauvre DSK."
 

Thierry Levy (avocat) à propos des accusations pesant sur DSK :

"DSK, ou il est fou ou il est innocent, il n’y a pas d’indication qu’il soit fou, donc il est innocent, si il est fou, je dirais que c’est encore plus beau." 

Tags : DSK

Réactions à la vidéo Faire un don
  • 9 votes
    par RepublicainVox (xxx.xxx.136.9) 1er juin 2011 15:35
    RepublicainVox
    Effectivement le niveau est très bas, mais je ne vois pas pourquoi tu fais un article sur cette émission en particulier car c’est quasiment le cas de toutes les emissions de toutes les chaines.

    Quelles sources d’information utiliser ?

  • 19 votes
    par NEPNI (xxx.xxx.220.74) 1er juin 2011 15:39
    NEPNI

    ¨PINAISE des champions ces deux là, eux ne sont pas fous en tous cas mais ils jouent leur rôle de défenseurs communautaire au mépris de toute logique rationnelle.

    Des sophismes dans toute leurs splendeurs, messieurs permettez que je prenne congé pour vomir plus loin ! (comme disait Desproge)


  • 14 votes
    par Yakaa (xxx.xxx.194.230) 1er juin 2011 15:53
    Yakaa

    Jean-Didier Vincent et Thierry Levy, ils en tiennent vraiment une bonne couche ces deux là...
    Certains comme Dieudo (que je n’apprécie pourtant pas) ont été black-listés de télévision pour moins que ça !
    .
    "si il est fou, je dirais que c’est encore plus beau."
    C’est sûr qu’en matière de folie ou de malhonnêteté intellectuelle il est très bien placé le T.Lévy !
    .
    On se prends à rêver de tribunal révolutionnaire quand on entends ces deux fientes de la bourgeoisie !


  • 16 votes
    par Elisa (xxx.xxx.0.154) 1er juin 2011 16:09

    Monsieur Levy ne manque pas d’air, si la pire des calamités qui puisse arriver à un présumé coupable c’est de pouvoir s’offrir les conditions de détention dans lesquelles il se trouve, pourquoi n’a-t-il pas choisi le sort commun des détenus provisoires sans argent et souvent noirs ? Il n’aurait pas ainsi dilapidé son patrimoine ou plutôt celui de sa femme.

    La quantité de sottises débitées sur ce plateau est absolument renversante.


  • 3 votes
    par Maldoror (xxx.xxx.22.168) 1er juin 2011 17:42
    Maldoror

    Chutzpah !


  • 13 votes
    par docdory (xxx.xxx.171.224) 1er juin 2011 17:50

    Je serais prêt à parier que ce Thierry Levy est intimement persuadé de faire partie de " l’élite " ...

    Accablant ! Ce n’est plus une couche de connerie qu’il se trimballe, c’est un sédiment ...

  • 8 votes
    par Maldoror (xxx.xxx.22.168) 1er juin 2011 17:56
    Maldoror

    "DSK, ou il est fou ou il est innocent, il n’y a pas d’indication qu’il soit fou, donc il est innocent, si il est fou, je dirais que c’est encore plus beau."

    Admirez le syllogisme, muhahah


  • 4 votes
    par gazatouslesetages (xxx.xxx.167.214) 1er juin 2011 19:16

     dieu sait que je peux pas le sentir T Lévy mais l’article et la vidéo sont complètement orientés, qui ne montrent pas les imbécillités qui ont été dites en face.


  • 7 votes
    par DIVA (xxx.xxx.101.220) 1er juin 2011 21:20
    DIVA

    La communauté s’indigne, rien d’original en vérité !
    ...
    Levy, dont la laideur est également interne, demeure éternellement au diapason de la folie pure la plus aboutie :
    ...
    "DSK, sain, estimable" !!!
    ...
    Où le viol anal devient une "aventure" !!!
    ...
    Décidément, qu’attendre d’honorable de la solidarité d’une ethnie sans conscience ?
    ...
    Voilà assurément un signe de la fin du monde !


  • 5 votes
    par Gaspard Delanuit (xxx.xxx.128.166) 1er juin 2011 21:50
    Qaspard Delanuit (le vrai)

    Je lis vos commentaires et je pense que vous n’avez pas saisi le second degré des propos de ceux que vous prenez pour deux imbéciles et qui sont loin de l’être. 


    • 7 votes
      par helios999 (xxx.xxx.161.201) 1er juin 2011 21:56

      éclaire nous grand maitre , car à part le mépris je n’ai rien entendu d’autre des deux tartuffes


    • 3 votes
      par gazatouslesetages (xxx.xxx.167.214) 1er juin 2011 21:58

      Pour Lévy je sais pas, mais pour Jean-Didier Vincent, pour qui connaît son humour, ça ne fait aucun doute..


    • 2 votes
      par helios999 (xxx.xxx.161.201) 1er juin 2011 22:12

      Jean-Didier Vincent a repondu biologiquement , male , femelle etc si son discours passe tres bien entre mec pour deconner , il en va autrement pour une bonne marche de la société
      il n’y a rien d’intelligent dans son comportement
      Quand à levy , qu’il se demerde c’est un gros con


    • 2 votes
      par gazatouslesetages (xxx.xxx.167.214) 1er juin 2011 23:22

      Jean-Didier Vincent a repondu biologiquement , male , femelle etc si son discours passe tres bien entre mec pour deconner , il en va autrement pour une bonne marche de la société

      raccourcir en une phrase son discours est un peu malhonnête. il y a des différences entre les mâles et les femelles, et ce, dans tous les peuples et toutes les civilisations..
      le nier pour une soi-disante " bonne marche de la société", c’est faire du poncif de salon mondain pour certaines féministes bourgeoises qui ne s’intéressent ni aux causes, ni à la réalité.. comme si le féminisme allait améliorer les inégalités sociales, les crises économiques..
      c’est ridicule et heureusement, une bonne partie des femmes ne se reconnaissent absolument pas dans ce genre de discours.


    • 3 votes
      par helios999 (xxx.xxx.161.201) 2 juin 2011 00:18


      c’est imbécile de croire que certain nie les # , faiblesse d’analyse ? mais il suffit de voir les traumatismes que provoquent les abus sexuels pour qu’une legislation soit decider et appliquer afin d’eviter toutes dérives , meme celles de lyncher de pauvres esprits embuer par leurs fantasmes minables et qu’ils prennent pour inné , c’est imbecile de defendre les comportements qui ne prennent pas en compte l’autre et ce n’est nullement moralisateur de vouloir la loi appliquer


    • 4 votes
      par gazatouslesetages (xxx.xxx.167.214) 2 juin 2011 01:06

      mais il suffit de voir les traumatismes que provoquent les abus sexuels pour qu’une legislation soit decider et appliquer afin d’eviter toutes dérives
       
      attendez . vous pensez sincèrement que jean-didier vincent cautionne ou défende les abus sexuels, les viols et les dérives dans ce qu’il dit ? vous êtes grave là..


    • 5 votes
      par helios999 (xxx.xxx.161.201) 2 juin 2011 01:18

      tes raccourcis sont d’une lourdeur abyssale et ta mauvaise foi maladive


    • 3 votes
      par gazatouslesetages (xxx.xxx.167.214) 2 juin 2011 01:39

      tes raccourcis sont d’une lourdeur abyssale et ta mauvaise foi maladive
       

      oui je raccourcis, alors que la vidéo non, tes comm’ non plus, bien sûr..
      bon allez, je te fais plaiz’, tu es du côté du "bien".


    • 3 votes
      par helios999 (xxx.xxx.161.201) 2 juin 2011 02:13

      bien sur il faut que tu dises n’importe quoi , le bien , c’est relatif tout çà
      exemple :
      si la societe se resume à survivre et si je te tue , mon acte paraitra normal , c’est bien ce que j’ai fait pour ma survie

      mais si la societe se resume à vivre en commun , mon acte est reprehensible , donc c’est mal

      tuer une personne n’est donc ni bien ni mal ,tout depend du contexte , donc dire que je suis le bien est si je synthetise ta structure mentale , une faiblesse de mon caractere qui suit betement la loi

      ton tuteur ( le psy ) te laisse surfer ?

      non je deconne ( quoi que )
      .
      si t’a rien compris je te la fait camionneur -> ouais c’est moi le bien et alors !!!!!!!!!! ( tu preferres ?)


  • 6 votes
    par Gaspard Delanuit (xxx.xxx.128.166) 1er juin 2011 22:37
    Qaspard Delanuit (le vrai)

    Thierry Lévy n’st pas un gros con. Il a pris souvent des positions courageuses médiatiquement, il ne suit pas le mouvement de la foule. Je reconnais qu’il n’est pas très bon rhéteur dans cette émission, car ses propos portent à confusion et son ton est agressif (pas seulement dans cet extrait). Bon, les deux bonhommes font un peu les guignols, c’est vrai, en prenant une distance culturelle de mauvais goût étant donné le sujet "sensible". Mais vous voulez quoi, qu’on les pendent par le cou ou par les pieds ?


    Cette affaire DSK commence aussi à me peler le cul sérieusement. J’ai rarement vu autant d’agorateurs aussi prompts à tenir le rôle de moralisateurs vociférants, en confondant un peu tout : Baiseur = Partouze = Viol = Pédophilie... 

    Un peu de calme... 

  • vote
    par therasse (xxx.xxx.136.132) 4 juin 2011 11:39
    therasse

    Les américains ont refusé l’hospitalité à l’innocent ou au violeur DSK. Nul ne saura jamais ce qu’il en est compte tenu des méthodes qui seront bientôt mises en oeuvre afin de disculper l’enfant Jésus.


    Tous les juifs de Paris, Badinter, BHL, Jean-François Kahn, aujourd’hui Thierry Levy invoquent la présomption d’innocence comme allant de soi.

    Mais que signifie le concept de présomption d’innocence ?

    Une présomption n’est pas une preuve. C’est un indice qui cumulé avec d’autres finit par emporter la conviction d’un policier, d’un procureur, d’un juge ou d’un jury.

    Dès lors, une présomption ne devrait jamais être qualifiée "d’innocence" ou de "culpabilité". Il s’agit d’éléments pour le moins troublants qui seraient plutôt susceptibles de déboucher sur une inculpation plutôt que sur un non-lieu, donc d’aller dans le sens d’un jugement défavorable au prévenu.

    Donc, si on tient à préciser de quel type de présomption dispose le ministère public, il s’agirait plutôt de d’éléments qui auraient tendance à orienter l’enquête vers la culpabilité.

    Mais nul n’est évidemment reconnu définitivement coupable avant qu’il n’ait épuisé tous ses recours possibles : premier degré, appel, cassation. Et c’est à ce niveau qu’on peut invoquer le concept de "présomption d’innocence" ; le prévenu a donc droit jusqu’au procès aux égards dûs à un honnête homme, jusqu’à preuve définitive du contraire.

    Cependant, nul n’empêchera jamais un citoyen de se faire une opinion et d’éprouver une succession de sentiments au fil du temps.

    Je me suis levé très tôt ce samedi-là et ai reçu l’info sur mon PC. Quel ne fut alors mon ETONNEMENT d’apprendre la nouvelle ! Ensuite, j’ai DOUTE toute la journée jusqu’à la sortie menotté de DSK. Là, j’ai commencé à ressentir ou échaffauder une PRESOMPTION DE CULPABILITE. Bien sûr, les images d’un présidentiable menotté avaient de quoi surprendre ; mais quand on connaît les protections dont jouît un citoyen aux Etats-Unis dès les premiers instants de la garde à vue, on se dit que le procureur avait forcément des biscuits pour agir de la sorte. 

    Quand, ensuite, des fuites nous ont appris de quels éléments matériels disposait l’accusation -sperme sur le chemisier de la soubrette et sur la moquette, ADN conforme, hématome provoqué par un choc sur l’arête d’une armoire conforme au récit de la victime, ma PRESOMPTION s’est définivement RENFORCEE dans le sens de la culpabilité de l’un et de sincérité de la demoiselle. 

    Sommes nous en droit de ressentir, d’ avoir et d’émettre des opinions dans un état démocratique ? Doit-on impérativement en rester à la présomption d’innocence ? Ne suffirait-il pas de rappeler aux télespectateurs et lecteurs des médias qu’on en est encore au stade des présomptions sans en préciser la nature ? Culpabilité ou innocence de l’enfant-Jésus, chacun est-il encore en droit de se faire sa religion ?

    A moins qu’il n’y ait que l’éxecutif qui, comme dans l’affaire Colonna, ait le droit de décréter dès le tout début de l’enquête qui est coupable ? Et de suggérer insidieusement l’innocence présumée d’un membre du gouvernement quand celui-ci est poursuivi par sa secrétaire pour harcèlement sexuel ou viol, le temps de voir si les victimes auront "les épaules suffisamment solides pour poursuivre leur démarche accusatoire" ?

    A propos, qu’est donc devenue cette commissaire de police qui avait eu maille à partir avec Monsieur Tron ?

  • vote
    par nigari (xxx.xxx.44.134) 4 juin 2011 23:32
    nigari

    BLABLABLA............ On attend qu’ils tombent ces psychopathes !

    Pour ceux qui veulent creuser le sujet des réseaux pédocriminels : + de 3 heure de reportage :

    http://www.dailymotion.com/video/xefhxo_les-reseaux-de-l-horreur-part1-11_news

    +
    Pour comprendre un peu mieux le bloquage de toutes informations pouvant débusquer ces réseaux criminels :

    http://www.rrrevolution.net/images/...

    +
    http://www.megaupload.com/?d=RNXPM0ED

    +
    http://www.dailymotion.com/video/xdovbs_1le-fichier-de-la-honte-pedophilie_news

    +
    http://www.megaupload.com/?d=56LD31EH

    WAKE UP !!!!!!!!!!!!

    Quand tout cela sera mis à jour, l’affaire DSK récente ressemblera à un fait divers classique. Préparez vous !


    • vote
      par therasse (xxx.xxx.136.132) 12 juin 2011 01:12
      therasse

      Mais c’est un fait divers classique, un viol aggravé du fait de la toute puissance du violeur, si les faits finissent par être confirmés. Tout le tintamarre d’une certaine "caste parisienne" -comme l’appelait récemment Rachida Dati sur Canal- en vue de focaliser l’attention sur cette fameuse et bien pratique présomption d’innocence, n’a pour unique but que de gagner du temps jusqu’à ce que la justice des riches harcèle la victime, la tourne en bourrique jusqu’à ce qu’elle finisse par commettre une erreur, un faux pas qui permettra d’obtenir l’acquittement. 


      C’est du déjà vu, sauf que chez nous tout se passe derrière l’opacité des murs des palais de justice. La présomption d’innocence, le secret de l’instruction et, in fine, l’interdiction de commenter une décision judiciaire permettent une totale étanchéité entre le milieu judiciaire et les citoyens. Il est donc beaucoup plus aisé d’étouffer une affaire dès lors qu’elle s’oriente vers des notables.

      Il subsiste toutefois un indice qui permet de subodorer un fonctionnement déficient de la justice quand des notables sont disculpés mais qu’on cesse de chercher ailleurs les vrais coupables. 

      Disculper mais ne plus chercher ailleurs, c’est troublant, comme disait Bigard à propos du 11 septembre. 

Ecrire un commentaire Faire un don

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


Réclame

Facebook Facebook  Friendfeed Friendfeed  RSS RSS  Twitter Twitter 


Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site optimisé pour le navigateur Firefox. Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération