• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Présidentielle 2017 : Le discours d’Emmanuel Macron en intégralité (France (...)

Présidentielle 2017 : Le discours d’Emmanuel Macron en intégralité (France 2)

Au terme d'une campagne inédite et électrique, les Français ont choisi ce dimanche 7 mai 2017, Emmanuel Macron, huitième président de la Ve République.

 

 

Tags : Politique Emmanuel Macron Présidentielle 2017



Réagissez à l'article

46 réactions à cet article


  • 6 votes
    le celte le celte 8 mai 08:59

    Un partisan ultra-libéral convaincu par la dissolution souveraine, chantant la Marseillaise la main sur le coeur, me fait craindre le pire.


    • 5 votes
      La mouche du coche La mouche du coche 8 mai 13:33

      M. Hollande a été élu puis s’est effondré dans les opinions favorable à 4 %. Son successeur arrivera-t-il à descendre encore plus bas, voilà son challenge. smiley


    • 5 votes
      La mouche du coche La mouche du coche 8 mai 13:35

      Les élections ayant été truquées, je suis favorable à leur disparition, ce sera déjà moins hypocrite. Qu’en pensez vous ?


    • 2 votes
      le celte le celte 8 mai 15:42

      @La mouche du coche

      Qu’en pensez vous ?

      Tout est truqué, l’hypocrisie également.


    • 2 votes
      Ozi Ozi 8 mai 09:02

      Elu avec 66,06 % des voix, les complotistes du monde entier vont s’en donner à coeur joie.. smiley


      • 4 votes
        fred fred 8 mai 09:55

        @Ozi....Non 43%...


      • 2 votes
        CoolDude 8 mai 11:44

        @Ozi

        C’est plutôt l’appel à "Magic System" pour la soirée de fin de campagne qui me fait déconner. Là encore, je trouve qu’il y a quelque chose de subliminal ! J’y vois un message caché...

        En faite, il se fout de notre gueule.



      • vote
        jeanpiètre jeanpiètre 8 mai 16:14

        @CoolDude
        c’est pas nouveau


      • vote
        nymeo nymeo 9 mai 23:59

        Il n’y a pas de complot, il n’y en a jamais eu et il n’y en aura jamais...


      • 6 votes
        fred fred 8 mai 09:37

        Dimanche 20 heures...les "mouches" à merde ont envahi la France... !


        • 1 vote
          Qiroreur Qiroreur 8 mai 18:38

          @Michel Charles
          La France je ne sais pas, mais AV, aucun doute.


        • 1 vote
          Djam Djam 8 mai 10:18

          @ au postier de cette vidéo
          Non, les français n’ont pas choisi leur président... il fut choisi par d’autres et bien avant même que les français en question ne repère un hypothétique surcroit d’intelligence chez ce garçon sorti de la petite bourgeoisie régionale bien proprette.
          https://networkpointzero.wordpress.com/2017/03/08/macron-cible-par-la-cia/


          • 1 vote
            Sylvain Sylvain 8 mai 10:26

            Cette élection met aussi en valeurs que les français aiment globalement ce plaindre mais beaucoup sont au fond très satisfait du modèle de société actuelle. Beaucoup sont épanouis et réussisse et n’ont donc aucune envie de changement radical dans la société. 


            J’ai vue que certains pense que Macron va vite s’effondrer, que l’euro aussi ou qu’il ne finira pas son mandat, je crois que c’est faire de ses vœux une réalité que de croire ça. Si ça risque d’être toujours plus compliqué pour la France périphérique dans les 5 prochaines je pense que pour les autres son quinquennat peut être une relative réussite ( comprenez maintien d’une légère croissance et stagnation voir petite baisse du chômage).

            De même en matière de terrorisme, Macron ne fera surement rien contre, mais rien ne nous garantit que le contexte amènera autant d’attentat en 2022 que en 2016 ou 2015.

            • vote
              maQiavel maQiavel 8 mai 11:10

              @Sylvain

               

              J’ai vue que certains pense que Macron va vite s’effondrer, que l’euro aussi ou qu’il ne finira pas son mandat, je crois que c’est faire de ses vœux une réalité que de croire ça. Si ça risque d’être toujours plus compliqué pour la France périphérique dans les 5 prochaines je pense que pour les autres son quinquennat peut être une relative réussite ( comprenez maintien d’une légère croissance et stagnation voir petite baisse du chômage).

              Puisque ce commentaire m’est adressé :

              -Oui , ça pourrait aussi bien se passer avec un retour de la croissance et une adaptation réussie de la France aux défis de la mondialisation. C’est un scénario possible mais je n’y crois pas. Je pense que la tendance à la paupérisation des classes moyennes va s’accélérer.

              -En ce qui me concerne, depuis à peu près 2011 , je pense que la situation aux environs de 2020 sera tout simplement ingérable , à. cause d’une série de paramètres qu’il serait trop long d’énumérer. Et je pense que c’est parce que les oligarques français le savent que le phénomène Macron et la recomposition politique qui s’en suit est apparu. Peut être que je me trompe mais ce scénario n’est pas l’émanation d’un vœux de ma part ( et je ne suis d’ailleurs pas le seul à le penser ) , c’est quelque chose qui part d’une analyse globale de la situation. D’ailleurs je constate que de plus en plus d’analystes mainstream se rangent à cette opinion comme Todd qui récemment a affirmé qu’on entrait dans une crise politique de longue durée. Et je pense personnellement que cette crise atteindra son paroxysme aux environs de 2030 ( et peut être même bien avant , dans tous les cas , le visage de la France en 2030 sera très différent). Et même ceux que l’on considère aujourd’hui momentanément comme les gagnants de la mondialisation ne seront au final pas si gagnant que ça , bien au contraire.

              Donc peut être que je fais erreur mais je voulais surtout dire que cette hypothèse n’est pas le fruit d’une émotion mais d’une analyse qu’il serait trop long de décrire en un seul commentaire. 


            • vote
              Sylvain Sylvain 8 mai 11:19

              @maQiavel

              Ce n’était pas directement contre vous, c’est une analyse que je vois depuis un certains temps dans la dissidence ( depuis 2013 et les grosses déboires de Hollande ). Hors il faut noter que Hollande a bien finit son mandat, que son héritier auto-proclamé est magistralement élue et alors que certains annonce la fin de l’euro ou de l’UE depuis 2011 on en est encore bien loin, surtout avec l’avènement de Macron. 

              Concernant votre théorie de crise politique de longue durée, ça peut être intéressant de faire un article la-dessus après les législatives ? 


            • vote
              maQiavel maQiavel 8 mai 11:29

              @Sylvain
              Hollande a finit son mandat mais lorsqu’il a été élu en 2012 , personne n’aurait cru qu’il n’aurait même pas été capable de se représenter pour 2017 , de la même manière qu’une démission de Macron avant 2022 semble invraisemblable aujourd’hui. Et je crois que ce sera de pire en pire. 


            • 2 votes
              Mollah Homard 8 mai 11:32

              @Sylvain

              La situation francaise est objectivement en alerte rouge, que ce soit sur le plan économique,financier et social (sans parler de l’identité).Tout président élu aurait composé avec ce constat.

              Depuis 10 ans plus aucune manifestation ne se déroule sans violence, ce pays ne tourne pas rond . Les francais ont mis Macron par défaut et n’espèrent en rien un miracle de sa part. 

              Je suis catastrophé par son election, car c ’est un communautariste, anti laiciste et immigrationniste forcené.

              Pour le reste,sur un plan micro économique, je pense qu’il peut nous rappeller le second Empire , qui a vu la modernisation libérale de la France (système bancaire, infrastructures, liberté d’entreprise , de parole etc )et son retour au premier plan face au concurrent britannique . Ca peut etre un bon point ,s’il a les couilles de faire de grandes réformes , s’il ne s’aplatit pas devant l’extreme gauche qui va squatter la rue.


            • vote
              Sylvain Sylvain 8 mai 11:46

              @Mollah Homard

              Je ne te cache pas que cette "alerte rouge " je commence en en douter. Qu’il y ai 40 % de la population qui souffre on est d’accord mais pour le reste, a savoir la majorité de la population je ne crois pas à l’alerte rouge économique. Une majorité de gens n’ont pas voté Lepen car ils ont peur pour leurs économie en cas de sortie de l’euro-+UE, on ne réagit pas comme ça quand on est en "alerte rouge" économique et social. 

              Sur le plan identitaire c’est encore plus fort, la différence entre les deux candidats face à la problématique de l’Islam et de l’Immigration était ultra-claire, pourtant 80 % des inscrits ont refusé de voter pour Marine Lepen, le "malaise identitaire" je suis persuadés que ça ne concerne "que" 25 % des francais. 


            • 2 votes
              Qamarad Qamarad 8 mai 12:32

              @Sylvain

              La crainte identitaire est bien plus importante que cela. Seulement, comme vous dites, il faut constater que la question de l’euro demeure un repoussoir pour une majorité de français et que c’est un choix qui passe avant tout autre, crainte identitaire ou pas. D’ailleurs, ce choix résume peut-être le mieux la mentalité occidentale...

              Si l’on voit la configuration électorale, il y a quatre éléments qui bloque le souverainisme : le nom Le Pen, le manque criant de cadres compétents (surtout au FN), l’absence de coalition large et, donc, la question de l’euro.

              L’on me dira peut-être optimiste, mais je vois un déflagration de la monnaie d’ici 10 ans, et si cela arrive en fin de période, ce serait un demi - miracle.

              Le reste donc ne dépend que de ces gens. En seront - ils capables ?


            • 2 votes
              Joe Chip Joe Chip 8 mai 13:07

              @Sylvain

              Beaucoup... Macron, face à une candidate d’extrême-droite, a recueilli les suffrages de moins de 50% des inscrits sur les listes électorales, sachant qu’une bonne moitié (10 millions) a voté par défaut pour lui, tandis que l’abstention et les suffrages non exprimés dépassent 30% des inscrits. C’est une victoire tactique aux termes d’un scénario ultra-favorable qui a vu l’élimination successive de tous ses concurrents.

              Le premier bilan à tirer c’est que MLP n’a pas réussi à incarner une alternative crédible, à la fois pour des raisons structurelles liées à l’histoire de son parti et à la stigmatisation de son nom, mais aussi à une fin de campagne calamiteuse plombée par les conflits internes du FN et par la confusion autour de l’euro qui a démontré les limites du FN sur le plan de la gestion économique. MLP n’a pas réussi à convaincre la petite classe moyenne qui est celle qui a le plus à perdre dans tout changement (car trop riche pour bénéficier de l’Etat-providence et trop pauvre pour échapper à l’angoisse économique).  

              Il faut se rappeler aussi qu’avant cette élection tout le monde disait que l’élection-clé serait celle de 2022 car les conditions n’étaient pas encore réunies pour un basculement idéologique de la majorité électorale. Le dénouement tend à confirmer que c’était la bonne analyse. Le "système" avait encore une carte à abattre en proposant un renouvellement de la classe politique et de l’institution.

              A mon avis il y a aussi un facteur psychologique qui a joué en faveur de Macron qui a pu apparaître opportunément pour un candidat de la positivité face à tous ses adversaires qui ont pris le créneau du catastrophisme (économique ou migratoire), et du déclinisme, de Fillon à Le Pen en passant par Mélenchon. Et là je te rejoins sur le décalage entre la réalité et les discours de malheur plus ou moins crédibles servis à longueur de temps par des gens plus ou moins bien intentionnés. Le Pen a fini par se vautrer dans le dolorisme collectif et le misérabilisme social, NDA surjouait le gaullisme ténébreux, c’était un très mauvais calcul. 

              Si l’on voit la configuration électorale, il y a quatre éléments qui bloque le souverainisme : le nom Le Pen, le manque criant de cadres compétents (surtout au FN), l’absence de coalition large et, donc, la question de l’euro.

              Tout est dit, le problème du manque de compétence est même devenu criant. J’ajouterai seulement ce critère psychologique : il faut produire de la positivité politique, ce que seul Philippot a tenté de faire. 

              D’accord aussi avec Mollah Homard (?) sur la comparaison avec l’empire libéral de Napoléon III qui a modernisé la France sur le plan économique, c’est d’ailleurs tout ce que j’attends de Macron.  


            • 3 votes
              Zatara Zatara 8 mai 14:47

              @Sylvain
              Ce bon Sylvain, le plus impartial et cortiqué de nos intervenants smiley :

              J’ai vue que certains pense que Macron va vite s’effondrer, que l’euro aussi ou qu’il ne finira pas son mandat, je crois que c’est faire de ses vœux une réalité que de croire ça.

              (...)

              mais rien ne nous garantit que le contexte amènera autant d’attentat en 2022 que en 2016 ou 2015.

              Je crois aussi que c’est faire de ses vœux une réalité que de croire ça....


            • 1 vote
              Mollah Homard 8 mai 15:18

              @Sylvain

              La paupérisation ,le déclassement des classes moyennes est pourtant une réalité appuyée par les chiffres.

              Et justement si les gens craignent la sortie de l’euro pour sauver leurs quelques économies c’est qu’ils ont peur de tout perdre .

              Quand on est sur la défensive on défend ses acquis.

              Quand au malaise identitaire il est un sujet fondamental pour une majorité de francais . Toutes les enquetes d’opinion l’ont prouvé. Après ils ne le mettent pas forcement en première priorité. L’electorat Filloniste est sur la meme ligne que le Fn sur ces sujets sauf que la sortie de l’euro l’a effrayé. Si en plus tu ajoutes une majorité de l’electorat abstentionniste tu as une majorité .


            • vote
              Sylvain Sylvain 8 mai 15:30

              @Mollah Homard

              Je comprend bien ton analyse, mais j’avoue remettre en question petit à petit la "fondamentalité" du malaise identitaire français quand j’assiste a un tel second tour. 

              Je veux dire là en face du FN on parle de quelqu’un qui nie la culture Francaise et toute forme de souveraineté national ( frontière, libre circulation des biens et des personnes etc.) ! 

              En ce qui concerne "L’electorat filloniste" c’est une blague, il ne vote pas Fillon pour des questions identitaires, cet électorat sait et a d’ailleurs déjà vu qu’un gouvernement UMP type Fillon se contrefout des questions identitaires. Ils sont peut être sur la meme ligne que le FN mais c’est un sujet ultra-secondaire pour eux !

              Quand au abstentionnistes , franchement si on considère l’identité Francaise comme une sujet fondamentale vous pensez sérieusement que l’on s’abstient quand il y a un second tour Macron-Lepen ? 


            • 1 vote
              jeanpiètre jeanpiètre 8 mai 16:23

              @Zatara
              oui cette chanson a été un tube du quinquennat hollande


            • 4 votes
              medialter medialter 8 mai 17:35

              @maQiavel
              "En ce qui me concerne, depuis à peu près 2011 , je pense que la situation aux environs de 2020 sera tout simplement ingérable"

              *

              Mais oui, mais oui, MaQouille, le système n’en peut plus (au fait comment vont évoluent les assemblées constituantes chouardiennes ?), l’élection de Trump va amener une situation de sécession aux US, et là, vraiment, sur ce quinquennat français, ça sera la fin (annoncée depuis 2008, tu sais que tu me rappelles souvent un certain Jovanovic)

              *

              Dis-voir, ça ne t’as pas interpellé que l’écurie Rothschild balance un illustre inconnu prélevé hors de l’échiquier politique, un digne représentant de la finance internationale plébiscité en masse par le peuple français smiley , qui a la particularité d’être très jeune ? (jeune et inconnu, comme l’était Obama - une nouvelle spécificité du NWO, devenu si puissant qu’il peut mettre à la tête d’un pays le premier clampin pris au hasard). Putain de populace qui n’a rien bité, tous des cons, n’est-ce pas ? smiley Allez, je te souffle la réponse, c’est juste que ce mec là sera reconduit en 2022

              *

              Mais tu vas pas laisser faire ça, hein ? Faut se battre, mon vieux, t’as été élevé pour montrer tes petits poings, alors faut aller arracher le bitume. A ce rythme là, on y est encore en 2050, non ? J’écris peu car je n’ai pas le net en ce moment, mais je vous suis tous avec grand plaisir, en particulier les UPR que les faits ont bien calmé smiley



            • 1 vote
              Semi Kebab 8 mai 17:40

              @Sylvain
              Sur la question identitaire il faut bien distinguer les ultra qui font beaucoup de bruit sur internet, les racistes authentiques qui se voient déjà en train de parler de la supériorité de la race blanche et du QI de moule des africains au 20heures de Pujadas, les Conversano etc... Qui sont une extrême minorité mais qui donne de la voix sur le net, Boris le Lay et consorts..

              .

              Et ceux qui sont immergés au milieu des importés et qui sont agacés de se retrouver seul blanc dans le RER mais qui ne veulent pas forcément remigrer tout le monde pour si peu, qu’ils trouvent qu’il y a beaucoup d’enturbannés et ont peur de l’Islam à raison, d’ailleurs mais qui ne sont pas prêts à se faire traiter de racistes en votant FN, par exemple, disons des identitaires modérés, il y en a un paquet, qui votaient UMP pour les plus mous ou FN pour les plus hardis. Difficile à chiffrer et à situer les partisans de la question identitaire prioritaire, paradoxalement ce sont les campagnes qui sont plus identitaires que les villes, c’est normal dans la mesure où dans les campagnes on n’est pas confronté à la diversité cosmopolite dès la maternelle, ces villages qui ressemblent encore un peu à la France d’avant.

              .

              Les abstentionnistes dont je fais partie le sont, je parle pour moi et quelques autres que je connais perso, par dégoût pur et simple d’un jeu dans lequel on ne se reconnait pas, de une, et secundo un jeu dont les règles ne sont pas faites pour que l’on gagne, cette clique politique m’insupporte au plus haut point depuis 30 ans, je ne vais donc pas légitimer leur petit business, en revanche, j’attends de cette classe politique qu’elle ne me dicte pas ce que j’ai à faire dans ma vie, puisque je ne me mêle pas de son petit commerce. Un dicton dit qu’il faut s’occuper de politique avant que la politique ne s’occupe de toi, ben non car j’ai autre chose à foutre, notamment de subvenir à mes besoins, n’étant ni un héritier ni un rentier, j’ai pas le temps pour ça, je ne peux qu’observer et comprendre, de plus, je ne suis pas particulièrement disposé à être très sociable avec tendance misanthropique donc je reste à ma place. Oui je suis un idiot utile individualiste du système qui fait que je fais exactement ce qu’il aimerait que je fasse c’est à dire rien, je sais, inutile de me la sortir, mais j’ai déjà donné à perte et à tort dans le social, par contre quand je me suis retrouvé dans le besoin, hein, pas de main tendue pour Semi Kebab c’est démerde toi mon gars, sympa de la part de gens que j’ai aidé financièrement dans le passé, j’ai même sauvé la vie d’une personne qui m’a craché à la gueule dans le dos par la suite, de quoi perdre la foi en l’humanité, bref...

              .

              L’idéal serait de défaire ce système électoral, ce serait une priorité afin d’installer une démocratie directe inspirée du système suisse, mais les français n’ont pas le bagage culturel, historique et idéologique pour ça, tant que ce pseudo système à deux tours continuera, ce sera la même merde que depuis 40 ans.


            • 1 vote
              Semi Kebab 8 mai 17:46

              @medialter
              C’est valable pour Poutine aussi, le truc de l’inconnu du grand public sorti d’un chapeau etc...

              .

              Par contre Obama qui soutient en personne Macron, c’était du jamais vu, comme quoi tout est lié hein smiley

              .

              Macron n’est pas noir cependant, donc on a un certain retard sur les USA en a matière, il est peut être un peu pédé mais aujourd’hui qui ça peut bien choquer. On verra déjà qui il prendra dans son gouvernement, si ce sont tous des jeunes inconnus du grand public lassé par les tronches des vieilles badernes endormies de la politique du type Fabius et consorts ou si il va prendre des Valls et autres Taubira dans son entourage direct, on aura une petite idée de ce que va faire Macron. De toute façon "ILS" ne se cachent plus, ils annoncent la couleur, Pyramide, élu à 60,6%, Magik System... Reste plus à Macron qu’à enlever son masque de peau et tout le monde saura que les sauriens règnent sur le monde pour venger leurs ancêtres les dinosaures smiley


            • 1 vote
              Semi Kebab 8 mai 17:48

              Last but not least comme disent les chinois : MACRON = MONARC ....

              Tremblez mortels, achetez des cierges consacrés à Pierre Hillard car les trois jours de ténèbres sont annoncés, l’antéchrist est assis à l’Elysée avec sa succube Brigitte Trogneux, Trogneux, ça fait assez blase de démon du troisième cercle vous ne trouvez pas ? Ou alors Boss troglodyte des catacombes dans World Of Warcraft, je ne sais pas, je ne sais plus...


            • vote
              medialter medialter 8 mai 17:56

              @Semi Kebab
              "Macron n’est pas noir cependant, donc on a un certain retard sur les USA en a matière, il est peut être un peu pédé mais aujourd’hui qui ça peut bien choquer"

              *

              Au contraire, on est plutôt en avance, les nouveaux sauriens copulent entre mâles, nous voilà parvenus à la finalité darwinienne smiley


            • vote
              maQiavel maQiavel 8 mai 18:00

              @medialter

              au fait comment vont évoluent les assemblées constituantes chouardiennes 

              ------> Je ne sais pas ce que sont les « assemblées constituantes chouardiennes »  mais la question de la constituante et du tirage au sort a été évoqué dans cette campagne, ce qui est une énorme avancée en terme de communication. Voilà, une autre question sur le sujet ? smiley

              l’élection de Trump va amener une situation de sécession aux US

              ------> Oui , au cas ou tu ne suis pas ce qui se passe aux US , c’est la dynamique qui est en place.

              ça ne t’as pas interpellé que l’écurie Rothschild balance un illustre inconnu prélevé hors de l’échiquier politique, un digne représentant de la finance internationale plébiscité en masse par le peuple français 

              ------> Non. Qu’est ce qui t’étonnes là dedans ?

              c’est juste que ce mec là sera reconduit en 2022

              ------> Ah, c’est bien , tu te mouilles. J’enregistre ton commentaire.

              Mais tu vas pas laisser faire ça, hein ?

              ------> Et pourquoi pas ? La situation est intéressante. Moi je dis qu’il sera grillé et qu’on va nous ressortir un autre fusible pour prendre sa place (peut être une jeune femme ).

              A ce rythme là, on y est encore en 2050, non ?

              ------> On y est ou jusqu’à 2050 ? 


            • 1 vote
              pegase pegase 8 mai 20:06

              @medialter

              Voilà ce que pense Chouard .....

              https://www.youtube.com/watch?v=ISlItglsL2c&feature=share

              Ça va être très dur de se relever (je parle des français), le FN a parfaitement rempli son rôle ... comme d’hab ...


            • 5 votes
              Surya Surya 8 mai 10:41

              Les Français vont-ils comprendre l’importance qu’il y a à se rassembler, et ne surtout pas laisser les divisions s’installer entre nous ?


              • 4 votes
                yoananda yoananda 8 mai 11:21

                @Surya
                oui, ne nous divisons plus, rassemblons nous derrière Macron et le marché financier !


              • 3 votes
                Gilbert Spagnolo dit P@py 8 mai 11:09

                J’ai regardé son discours hier soir, on aurait dit un un présentateur d’un journal télé lisant sur son prompteur une nouvelle qui ne le concerne pas et qu’il n’a rien à foutre !!!


                A part ça, pour le nouveau Président sur les merdias, ce n’est que louanges, néanmoins, je vous donne rendez-vous

                après les législatives,..et à la rentée après les vacances !


                @+ P@py


                • 4 votes
                  Qamarad Qamarad 8 mai 12:13

                  @Gilbert Spagnolo dit P@py

                  Le regard perdu ou plutôt absent, une posture qui dénote une fébrilité que l’il essaie (assez habilement) de cacher.

                  Aussi loin que je me souvienne, c’est le discours d’intronisation le plus étrange que j’aie vu de la 5 ème.

                  Si Fallières disait "la place est bonne. Malheureusement il n ’y a pas d’avancement ", Micron doit se dire " La place est mauvaise et il n’y a pas d’échappatoire "


                • 1 vote
                  Claire29 Claire29 8 mai 13:14

                  @Gilbert Spagnolo dit P@py
                  "A part ça, pour le nouveau Président sur les merdias, ce n’est que louanges"

                  on peut même dire que les merdias tombent dans le culte de la personnalité et ils semblent partis pour le faire durer cinq ans ou plus,ils ont enfin leur Obama ou Kennedy français,ils vont le ménager !


                • 2 votes
                  yoananda yoananda 8 mai 11:19

                  On croirait entendre Hollande sans les "heu ... heu ..." mais la diction est mauvaise.
                  Ce doit être l’exercice qui fait ça. Il parvient à mettre un peu plus de vie que le robohollande mais, je ne sais pas, ça sonne faux (mais c’est écoutable à l’inverse de Hollande).
                  C’est le même gus que Hollande qui a écrit le discours ?


                  • 1 vote
                    Mollah Homard 8 mai 11:37

                    Je pense qu’il est trop jeune pour présider un tel pays . Pour le meme programme économique Fillon semblait avoir bien plus d’épaules pour imposer sa vision et s’y tenir .A la moindre contestation de gauche ,cad ceux qui font la pluie et le beau temps dans ce pays depuis 40 ans, je crains son inflexion.

                    C’est le Tony Blair francais , néconservateur et libéral . Pendant que les anglosaxons ferment la boutique nous on ouvre tout en grand . 30 ans de retard déja quand on installait les socialo communiste eux installait Tatcher et Reagan.

                    • 1 vote
                      Pierre Régnier 8 mai 12:48

                      France 2 n’est pas sympa quand elle le fait regarder ici, pendant la première moitié de son intervention, droit dans les yeux d’un téléspectateur situé ailleurs.

                      Heureusement que ça existe, le montage, car il serait regrettable que ses fans adeptes de la chaîne publique le revoient pendant 5 ans comme le président qui n’ose pas les regarder en face.

                      

                      Ajouter une réaction

                      Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                      Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                      FAIRE UN DON







Palmarès