• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Qui a peur du grand méchant Trump ?

Qui a peur du grand méchant Trump ?

 

À propos de Donald Trump, celui qui déchaîne les passions.

 

Tags : Economie Etats-Unis Prospective et futur Intelligence économique Russie Guerre Finance Donald Trump Armes




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • 1 vote
    Maetha 13 janvier 02:33

     Le premier tour des Présidentielles, le 23 avril 2017, va être déterminant. Ce qui est dit ici est très juste et intéressant. Les candidats qui défendent ces idées-là doivent se concerter et veiller à ne pas disperser les électeurs, ce jour-là, s’ils veulent qu’elles réussissent.


    • 1 vote
      howakhan howakhan 13 janvier 08:48

      C’est étrange et si ,comment dire, enfantin, incompréhensible etc cette idée de vouloir un chef....

      tout cela parce que la masse refuse absolument de coopérer et de partager....alors 90% se font niquer mais "on" continue à vouloir se faire niquer..car c’est bien le peuple qui crée le maître et pas le contraire

      quel est le con qui a parlé d’intelligence humaine ??

      Vous savez qu’il n’est pas impossible que nous soyons les seuls débiles dans tout L’Univers !!

      l’exception ... smiley


      • vote
        howakhan howakhan 13 janvier 09:54

        @Yacine Chibane

        salut..ce commentaire détourne du fond du propos qui est que la masse depuis genre 3000 ans refuse de coopérer donc de partager donc d’être en paix extérieure etc sans même savoir pourquoi et que la faute majeure sur le plan disons pratique est là..quand aux causes en nous même, c’est à chacun de voir en soi, chemin qui n’est plus fait depuis genre 3000 ans..c’est si facile de se mettre soi même sur la plus haute marche, et du haut de son arrogance enfantine, de tiser les autres qui eux seuls sont responsable de tout...

        ceci peut entraîner la disparition prématurée de l’espèce humaine du au non sens total de ce que nos vies sont devenues et de la souffrance que cela engendre qui est une forme de suicide comme l’est aussi la guerre....lorsque j’arrête de jouer un rôle et de faire semblant que je vais bien.....ce qui mettrait fin à ce qui est devenu une erreur...entièrement par contre de notre faute...je sais sujet inconnu donc non sujet...là encore je fuis...

        je dis genre 3000 ans car en fait tout dépends à quel point notre histoire officielle faussée, mensongère, affabulatrice est ....fausse..

        Mais L’Origine a pour nous des ressources dont je connais une partie ce qui est accessible a tous a condition de se sortir les doigts du cul...alors la fin de ce monde odieux est en cours certes....pour le reste cela dépends de chacun...

        coopérer et partager est le seul chemin...mais derrière il y a énormément plus que survivre..car le sens n’est pas là encore...or l’humain n’a pas accès au sens, c’est le "sens" qui peut toucher les humains..

        etc..sujet d’une vie...mais comme nous ne sommes plus vivant, mais seulement survivant de manière aléatoire et mécanique et

        automatique , peu importe je suppose..


      • vote
        howakhan howakhan 13 janvier 11:23

        @Yacine Chibane

        salut, c’est bien ce que je ressentais pas de probleme...dans mon présent je "solde" pas mal de mots qui ne me parlent plus..voila pourquoi j’ai développé cela de cette façon....

        comme intelligence, amour, spiritualité, sentiments, etc...il y en a des tonnes comme cela de même que pas mal d’expressions...en ce moment je préfère donc l’anglais( j’habite un pays de langue anglaise) au français, pas l’anglais des journalistes qui est lui aussi une merveille de complexité qui cache mal le vide du mensonge du discours

        je redécouvre une autre forme de langage car celui que l’on avait est en partie détruit ...

        ce qui fait que de ce faire nécessite plus de mots, donc plus de temps pour dire etc..

        salutations

         smiley


      • 2 votes
        Heimskringla Heimskringla 13 janvier 11:58

        "Comment un homme de 20 ans pourrait-il aujourd’hui se faire un projet de vie qui ait une figure individuelle et qui, par conséquent, puisse être réalisé de sa propre initiative et par ses efforts personnels ? […] Le découragement le portera à renoncer […] ; il cherchera la solution contraire et imaginera alors pour lui-même une vie standard, faite des desiderata communs à tous ; et il comprendra que, pour obtenir cette vie, il doit la demander ou l’exiger en collectivité avec les autres. Voilà l’action en masse."



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès