Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Actualités > Politique > Sarkozy à Hollande : "Ponce Pilate"

Sarkozy à Hollande : "Ponce Pilate"

Durant l’échange entre Sarkozy et Hollande, il y a eu cette partie concernant l’affaire DSK et ce moment où Sarkozy semble lancer le regard du "celui qui sait", et le qualifie de "Ponce Pilate"

 

Après avoir utilisé le passé en demandant si Sarkozy avait des informations, sous-entendu à l’époque, Hollande lui rétorque alors sur la défensive, en utilisant le présent "Vous avez des informations ? par quel moyen, quelle procédure ?"

 

"Vous pensez qu’on connaît la vie privée de vos collaborateurs ou de vos amis ? Moi pas, je ne la connais pas",

 

Allusion qui suscite un mouvement (tic) nerveux d’épaule, et fait brusquement taire "celui qui semble savoir", terrain miné ?

 

Sarkozy termine immédiatement alors sur le sujet en lâchant "Franchement ... M. Hollande ne vous défaussez pas à ce point-là". Puis change complétement de sujet.

 

Quel est votre interprétation de l’utilisation accusatrice mystérieuse du "Ponce Pilate" lancé par Sarkozy ? D’après vous, qu’a t-il voulu dire ?

 

--------------------------------------

 

Extrait de l’échange (vidéo plus bas)

 

"Je ne prendrai pas de leçons d’un parti politique qui a voulu avec enthousiasme se rassembler derrière Dominique Strauss-Kahn",
a lancé le président-candidat de l’UMP au terme d’une passe d’armes sur la moralisation de la vie politique.
"Je me doutais que vous en arriveriez là. Mais ce n’est pas moi qui ai nommé Dominique Strauss-Kahn à la tête du FMI", a répliqué son rival socialiste.

 

"Mais je le connaissais moins bien que vous", a fait valoir Nicolas Sarkozy.

 

"Mais je ne le connaissais pas plus. En tout cas, vous le connaissiez suffisamment bien pour le nommer à cette haute fonction.
Mais je trouve que venir sur le terrain de Dominique Strauss-Kahn n’est pas forcément aujourd’hui ce qui vous arrange le plus", a alors dit M. Hollande.

 

"M. Hollande, j’ai voulu que l’opposition ait des responsabilités et franchement quand on a découvert le vrai visage de Dominique Strauss-Kahn,
on a été étonné", a justifié M. Sarkozy. "Mais que vous, vous osiez dire que vous ne le connaissiez pas, ça c’est un peu curieux",
a attaqué le président-candidat.

 

"Vous pensez que je connaissais sa vie privée ? Mais comment vouliez-vous que je la connaisse. Vous aviez des informations ? Moi, je n’en avais pas",
a répliqué François Hollande.

 

"Ponce pilate", a accusé Nicolas Sarkozy.

 

"Ce n’est pas Ponce Pilate. Vous avez des informations vous ?. Et moi comment j’en aurais, par quel moyen, par quelle procédure. ?
Vous pensez qu’on connaît la vie privée de vos collaborateurs ou de vos amis ? Moi pas, je ne la connais pas",
a vivement réagi le candidat socialiste.

 

"M. Hollande ne vous défaussez pas à ce point-là", a dénoncé Nicolas Sarkozy.

 

cette partie en images :

Tags : Politique Présidence Sarkozy François Hollande Nicolas Sarkozy DSK Présidentielle 2012 Dominique Strauss-Kahn

Réagissez à l'article

95 réactions à cet article

  • 13 votes
    juluch (---.---.---.137) 3 mai 2012 12:40
    juluch

    Un extrait sans grande importance........


    Le plus important à mes yeux est que dans ces échanges Hollande a dominé..........pas de beaucoup.

    Sarkozy est resté plus calme que son rival, on l’a sentit plus expérimenté aussi.

    Malgré tout, FH a eu de bonnes réparties mais n’a pas été aussi capable que NS d’argumenter pour le nucléaire ............... ça a été flagrant !

    Pareil pour l’immigration et le vote des étrangers...

    Là FH a été assez en dessous.......

    Idem pour les fonctionnaires, il a été assez vague....

    Mais il a su mettre le nez dans le caca à NS aux moments opportuns !!

    NS, fidèle à ses sautillements n’a su que répéter ses discours de campagnes, je l’ai sentit fatigué et pas suffisamment combatif....

    Il a pas été à la meme hauteur du débat de 2007 face à Royal..............................

    On verra comment vont réagir les partisans des autres partis politiques....

    Pour ma par je jouerai les Blanche Neige dimanche !!
    • 5 votes
      Duke77 (---.---.---.227) 3 mai 2012 18:28
      Duke77

      "Il a pas été à la meme hauteur du débat de 2007 face à Royal"

      MDR

      Sur les 5 principaux sujets abordés en 2007 (et connus à l’avance par les candidats evidemment), Sarkozy s’est trompé à chaque fois. Il n’a même pas été foutu de dire quelle était la part d’électricité provenant du nucléaire en France... Je vois pas en quoi il fut à la hauteur en 2007. Par contre, il avait en face une dame qui n’avait pas la stature adéquat pour le remettre en place sans perdre ses moyens (mais qui avait mieux révisé les dossiers que lui. Ségolène Royale était plus proche de la réalité dans ses réponses). Revisionnez le débat de 2007 juluch et allez comparer les chiffres annoncés par les candidats avec la réalite.

      Bref, ce n’est pas parce que Sarkozy prend un ton "sur de lui" qu’il ne barratine pas ! C’est dans sa formation d’avocat de discourir en donnant l’impression d’être sur de soi.

      Ici, la preuve qu’il a raconté n’importe quoi lors du débat contre Hollande : la dette a bien augmenté de 600 milliards (650 en réalité) comme l’a dit Hollande et non de 500 comme l’a soutenu Sarko. Idem pour la fiscalité (l’Impôt Sur la Fortune a baissé comme la fiscalité pour les détenteurs de patrimoine) ou le fait que la France serait le seul pays sans un trimestre de récession depuis la crise et s’en serait sorti mieux que les autres alors qu’elle dans la moyenne des pays développés et dans la moyenne de la zone euro etc... Que des mensonges qui hélas n’ont pas pu être dénoncées en direct par des journalistes et expert en économie du fait du format du débat présidentiel :

      http://podcast.rmc.fr/channel178/20120503_economie_0.mp3

    • 3 votes
      juluch (---.---.---.137) 3 mai 2012 19:12
      juluch

      Pas à la hauteur par rapport à la personnalité de Madame Royal................ ça sauté aux yeux.


      Surtout que cette dame ne croyait pas du tout au programme PS de l’époque.

      D’ailleurs ,celui là de programme socialiste n’est pas non plus à la hauteur..................

      La seule chose qui réunit le PS et l’UMP c’est le libéralisme et l’Europe des technocrates.

      Quant aux mensonges de l’un et de l’autre, que se soit en 2007 ou hier...............ma conviction est faites depuis bien longtemps !


    • vote
      philippe (---.---.---.120) 5 mai 2012 13:42
      philippe

      C’est celui qui l’ dit qui y est !! Vous savez pour qui voter demain : http://i50.tinypic.com/2j68mk5.jpg

  • 10 votes
    venus13 (---.---.---.6) 3 mai 2012 12:49

    Quand l’affaire DSK est sortie, je pensais que c’était un complot de la droite (surtout que DSK avait confié qu’il se doutait qu’une telle affaire sortirait, on savait aussi que Sarko détenait au chaud certains informations prouvant l’attrait de DSK pour les relations tarifées).
    Ceci dit, ajd, je me rends compte que ce n’est pas la gauche qui avait le plus à perdre que cette affaire éclate avant les primaires... au contraire.
    Si l’affaire n’avait pas éclaté, Sarko aurait tout sorti pendant la campagne et là, pour le coup, le PS aurait à coup sûr perdu les élections.
    Le fait que l’affaire ait éclaté avant les primaires, a permis de choisir un autre candidat (Hollande).
    Je pense donc que la droite n’avait pas intérêt à ce que l’affaire éclate avant la campagne et que c’est plutôt la gauche qui a permis que cette affaire éclate.
    Sarko et Hollande savent ce qu’il en est et quand Sarko dit "Ponce Pilate" il veut dire que c’est Hollande qui a ordonné la crucifiction de DSK.

    • 17 votes
      Hijack (---.---.---.78) 3 mai 2012 12:58
      Hijack ...

      Que Sarko sorte l’affaire DSK ne prouve qu’une chose ... qu’il était acculé et au pied du mur ... avec aucune arme ... que le truc des lâches ...

    • 18 votes
      Cocasse (---.---.---.36) 3 mai 2012 13:25

      Bonjour, concernant l’affaire DSK, je te suggère de t’enquérir de l’opinion de Thierry Messan, qui parle d’un conflit d’intérêt au sein de l’establishment américain néocons/finance wall street, à propos des DTS, que DSK était sur le point de concrétiser.

    • 6 votes
      morice (---.---.---.107) 3 mai 2012 14:01


      Sarko et Hollande savent ce qu’il en est et quand Sarko dit "Ponce Pilate" il veut dire que c’est Hollande qui a ordonné la crucifiction de DSK

      grave accusation non étayée et infondée....
    • 6 votes
      Justin (---.---.---.218) 3 mai 2012 17:32
      Justin
      @ morice qui écrit : "Sarko et Hollande savent ce qu’il en est et quand Sarko dit "Ponce Pilate" il veut dire que c’est Hollande qui a ordonné la crucifiction de DSK
      grave accusation non étayée et infondée...."
      Faux, Hollande était parfaitement au courant des turpitudes sexuelles de DSK. N’avait-il pas été contacté par Banon à l’époque pour lui demander son avis sur l’attitude à suivre après l’assaut sexuel avorté de DSK !
      De plus, Hollande, sachant très bien à quoi s’en tenir à propos de ce dernier, n’a pas retiré sa candidature malgré les pressions de DSK, pourquoi ? Pour une raison très simple, Hollande savait que tout le monde politico-médiatique était au courants des excès sexuels de ce monsieur et qu’il allait exploser en plein vol pendant les présidentielles. Surtout que la droite avait promis la bombe atomique car ils savaient eux aussi pas mal de choses mais probablement moins que le PS.
      Hollande Ponce Pilate ? Certainement, comme Vals, Dray et Mosco les meilleurs amis de DSK.
    • 2 votes
      Galekal (---.---.---.64) 3 mai 2012 18:43

      L’explosion de DSK comme complot de Sarko ? Je n’y ai pas cru 30 secondes. Je n’apprécie ni la politique ni le bilan de Sarko, mais quelles que soient les critiques politiques que l’on puisse avoir à son propos, il faut reconnaître qu’il n’a pas un QI d’huitre. Le choix du moment pour un complot aurait été complètement débile. J’aurais réfléchi au complot seulement si l’explosion de DSK était survenu après les primaires. DSK est victime de lui même et de ses moeurs. Il a largemement de quoi se plomber tout seul au gré de ses fréquentations.

      Aussi, comment comprendre la position de Hollande à son égard ? A mon avis, 2 explications possibles, et c’est du 50/50

      L’éducation de Hollande fait en sorte qu’il ne se mèle pas de la vie privée et des moeurs des autres, et que l’on fait jusqu’au bout la sourde oreille aux bruits de couloir et rumeurs diverses et variées. C’est une possibilité que l’on peut envisager au regard des échos relatifs à son intégrité et de son insistance pendant le grand débat sur le thème de l’éducation.

      Seconde possibilité : Il avait compris qui était DSK et cherchait le moyen et le moment opportun pour le liquider en finesse. Dans ce cas, on ne va pas le reprocher à Hollande (dixit : DSK, je ne le connais pas).

      Plus combattif, plus fin et plus énergique que je l’aurais imaginé. Pas mal, Hollande. o)

    • 1 vote
      venus13 (---.---.---.6) 3 mai 2012 21:57
      "grave accusation non étayée et infondée...."

      Je n’accuse personne, je pense juste que si Sarko a traité Hollande de Ponce Pilate, cela signifie qu’il (Sarko) pense que c’est Hollande qui a ordonné la crucifixion de DSK. Si Sarko n’avait pas voulu dire cela, il aurait employé un autre nom que Ponce Pilate.

      Après, je ne pense pas que c’est forcément Hollande qui l’a fait... je pense juste que la gauche avait davantage d’intérêt que la droite à ce que ça éclate... on ne saura jamais de qui ça venait. Mais ce qui est sûr c’est que ça lui pendait au nez à DSK.

      Quand l’affaire a éclatée, j’étais dégoutée, DSK a certes de très mauvaises moeurs, il n’en reste pas moins un bon économiste et je l’aurais bien vu comme Président (s’il n’avait pas eu cette addiction au sexe)... avec le recul, je suis bien contente que l’affaire ait éclaté avant la campagne, sinon le PS n’aurait eu aucune chance face à Sarko car ils auraient perdu leur candidat en cours de route

    • 1 vote
      Aldo Berman (---.---.---.59) 3 mai 2012 23:56
      Aldo Berman

      Je crois que le sens de "Ponce Pilate" est plutôt celle-ci :

      Cette expression qui renvoie à une idée d’indifférence a une origine biblique. Elle signifie en général qu’on se disculpe, qu’on s’innocente soi-même d’un acte commis par un autre, en précisant : « Je n’y suis pour rien ; ce n’est pas ma responsabilité… »

    • 2 votes
      morice (---.---.---.41) 4 mai 2012 00:29

      "as retiré sa candidature malgré les pressions de DSK, pourquoi ?" Pour une raison très simple, Hollande savait que tout le monde politico-médiatique était au courants des excès sexuels de ce monsieur et qu’il allait exploser en plein vol pendant les présidentielles.


      raisonnez, au lieu de faire du bruit comme une calebasse !

      Hollande, comme beaucoup d’autres savait que DSK partouzait. Mais ça, tout le monde le savait depuis le livre Sexus Politicus. 

      "Le tout-Paris médiatique connaissait l’insatiable appétit sexuel de l’ancien ministre socialiste."

      "pour l’essentiel, de témoignages montrant que le dérapage de Dominique Strauss-Kahn au FMI était programmé. La faute à un comportement pesant, presque obsessionnel envers les femmes, que le contexte permissif du milieu politique français a sans doute encouragé".

      Ce qui n’était pas connu c’était à quel point ça en était arrivé. Je ne pense pas qu’un leader de parti ait le temps de s’occuper du cul des autres à ce point. Et le fait de tabler sur ce que vous dites en espérant ainsi trucider le PS, aucune personne qui a travaillé pendant des années à maintenir le parti fait de tant de diversités différentes aurait pu s’en réjouir  : ç’eut été RENIER son propre boulot fédérateur depuis des années.

      Hollande avait du effectivement prendre à la légère ce que tout le monde savait sur DSK : oui, il avait des "maîtresses" partout où il passait, oui il a entretenu une liaison avec l’une d’entre elles pendant des années. ’libertin", il se revendiquait. Mais cela n’en faisait pas un tel DANGER tant qu’il en restait là. Ce qui était inconnu, ce sont les 5 ou 6 téléphones dont chacun servait à contacter un réseau de prostituées : des téléphones offerts par les responsables du réseau. Bref, ce qu’on ne SAVAIT pas, c’est que la vie de DSK c’était 80% de cerveau consacré au cul (comment ORGANISER des "rencontres") et 20% pour le FMI, alors que TOUT LE MONDE, y compris Sarkozy pensait l’inverse. Hollande, dans le débat, a dit que Sarkozy en savait plus sur les habitudes sexuelles de DSK que lui : or il a raison, car Sarko était ministre de l’intérieur et avait donc accès à certains dossiers, dont Lefebvre avait MENACE de révéler le contenu AVANT l’élection avec le tact qui le caractérise. Oui, Sarko en savait plus. Beaucoup plus. C’est pour ça qu’il l’a envoyé aux USA, où là-bas des dossiers comme ça vous ruinent une carrière. Il n’avait aucun intérêt à faire tomber DSK AVANT !!! AUCUN : il aurait été plus efficace de le faire TOMBER pour le premier tour , une fois INVESTI par les primaires !! ! Beaucoup plus efficace !!! Et surtout pas AVANT les primaires !

      Résultat, on ne saura jamais ce qui s’est passé dans la tête de DSK, à part le sentiment d’une volonté de puissance absolue qui lui permettait de tout faire. La suite on la connait. Et elle s’annonce beaucoup plus grave encore : lisez ce qu’on vient d’apprendre : http://www.liberation.fr/societe/2012/05/03/des-faits-viol-en-reunion-dans-l-affaire-du-carlton-de-lille_816276

      Non, ni Hollande ni Sarko n’ont TABLE sur la chute de DSK : il s’est flingué tout seul : personnellement, je pense que c’est parce que son inconscient lui a dit : "devenir président te PRIVERA de tout ça, mon vieux"... obligatoirement. Alors, il a tout foutu en l’air. Seul. Par "instinct" : "libertin", il n’aurait jamais pu l’être en tant que président. En somme, entre l’Elysée et sa queue, il a choisi la seconde. Relisez ses parcours et ses déplacements : il n’y a que la seconde qui les dicte, et accessoirement le fait d’aller bosser. C’est une addiction complète, désastreuse, qui moi, m’a beaucoup fait penser à la vie de .... Howard Hughes. Un désastre, alors que l’homme était doté d’une très grande intelligence. Je ne dis pas la même chose de DSK, car il était fort capable en une seule journée de dire le contraire de ce qu’il avait dit le matin même...


  • 17 votes
    rosa luxemburg (---.---.---.146) 3 mai 2012 12:55

    DE toutes façons ce sont des discours complètement débiles , car DSK a commis un crime plus grave que le viol de NAFISSATOU c’est que son esprit et celui des 2 autres avec ;est complètement corrompu puisqu’ils acceptent la politique meutrière du FMI .ils devraient tous les trois passer devant le TPI pour crime contre l’humanitè. En effet quand on cautionne la speculation alimentaire c’est qu’on est un barbare car on cautionne WALL-STREET et la CITY. donc à cause de ses abrutis nous sommes condamnés à mort virtuellement surtout qu’ils balancent des armes à tout va que l’on paye avec nos impôts n’en déplaise à tous les malthusiens nous ne sommes pas trop nombreux sur terre c’est juste une question d’organisation et il faut qu’elle soit radicale .Suppression de la dette mondiale et nationnalisation ,requisition des banques et des outils de production c’est la seule soluttion pas besoin de parlementer dans les parlements le peuple d’europe doit se réveiller et ne pas reproduire les mêmes erreurs que dans le passé ,c’est à dire la guerre pour une petite élite complètement dégénérée !

  • 22 votes
    Hijack (---.---.---.78) 3 mai 2012 12:57
    Hijack ...

    A la sortie du débat, l’équipe Sarko fait semblant de sourire ... d’être fiers ... lol
    On dirait plutôt une cérémonie d’enterrement de la clique à Sarko ...
    .
    Hypocrite le Coppé ... venu en rigolant et frimant ... à la sortie ... à voir sa tronche, on dirait qu’il a chialé ...

    .
    Sarko est arrivé avec un fouet en le claquant ... et Flamby devenu maître flamby ... lui a pris le fouet pour le fouetter avec ...
    .
    Sarko n’a fait que prendre des coups en pleine poire ... par celui que l’on attendait pas !!!

    Quoi que fasse Hollande, ce sera tjrs mieux que Sarko ... , moins grave, moins soumis à l’impérialo/sionisme, quoi qu’on dise ...
    .

    Marine LP Hilare ce matin ... elle n’appelle pas à voter, mais à l’écouter on comprend ce qu’elle veut dire ... que Hollade est déjà président.
    .
    Mieux ... Quel plaisir d’avoir vu le sourire en con de Bayrou ... qui n’en revenait pas d’avoir vu ... Sarko se faire plier ... en 4/5 (je cite Melenchon) ... par celui qu’il a tant sous estimé ...
    Bayrou en avait la parole coupée ... et on le sait, il lui faut du temps pour trouver ses mots.

    .
    Un truc ... on devrait envoyer à Pujadas, une poupée gonflable de Sarko ... tellement il a été larbin ...Rien que ça, même sans faire de politique ... m’aurait encouragé à voter contre Sarko.

    .
    J’entends Sarko ce matin ... dire qu’il a été ravi d’avoir fait ce débat ... lol ... moi de l’avoir regarder se faire fouetter par celui qu’i croyait fouetter !!!
    Une der ... Sarko devrait remercier Hollande de lui avoir épargné 2 autres massacres télévisés !!!

    • 2 votes
      morice (---.---.---.107) 3 mai 2012 14:02

      .

      Marine LP Hilare ce matin ... elle n’appelle pas à voter, mais à l’écouter on comprend ce qu’elle veut dire ... que Hollande est déjà président.


      même sans la blondasse.

    • 5 votes
      Hijack (---.---.---.78) 3 mai 2012 14:51
      Hijack ...

      Rectif post ci-dessus :

      Quel plaisir d’avoir vu le sourire en con de Bayrou ...

      Je voulais dire :

      Quel plaisir d’avoir vu le sourire en coin de Bayrou

      — mes doigts avaient fourché ... mais je regrette pas ...

  • 7 votes
    Mahatma (---.---.---.88) 3 mai 2012 13:01

    Ponce Pilate est celui qui ordonné le long calvaire de Jésus

     

    Et l’histoire horrible des agissements et le scandale avec la femme de chambre au USA et le calvaire médiatique de DSK est arrivé trop tôt pour que cela ait pu être profitable au candidat Sarkozy, s’il avait été pour quoi que ce soit dans ce scandale

    Si celle-ci n’avait pas été révélée ou n’était pas arrivée, il y avait de bonnes chances que DSK soit désigné candidat de la gauche.

    Et l’histoire de Lille (bien plus profitable à ce moment là de la campagne), serait alors tombée à point nommé pour batir un boulevard, scandale oblige, pour la réélection assurée pour le président sortant.

    Mais l’histoire de l’hotel américain a tout chamboulé et Hollande a été désigné candidat.

    • 10 votes
      machiavel1983 (---.---.---.185) 3 mai 2012 13:22
      maQiavel

      La référence que Sarkozy fait à ponce pilate c’ est quand ce dernier dit " je me lave les mains " ce qu’ il accuse Hollande de faire pour DSK.
      Quand même concernant DSK , je crois qu’ il a découvert ce qu’ est la vie , adulé et courtisé un jours , méprisé et insulté le lendemain par les mêmes personnes !
      La vie c’ est comme ça ...

    • 9 votes
      Uru-anna (---.---.---.64) 3 mai 2012 13:56
      Uru-anna

      Rectification Mahatma, Hollande n’a pas été désigné candidat suite à l’affaire DSK, il était candidat bien avant....

      Sarko traite Hollande de Ponce Pilate sous entendu qu’ils le savaient tous (au PS) et l’auraient quand même laissé se présenter.... bref, une tentative désepérée du candidat sortant, aux abois, de destabiliser Hollande !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mahatma


Voir ses articles







Palmarès