• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Zemmour VS Corbière sur Charlie Hebdo & et la Gauche

Zemmour VS Corbière sur Charlie Hebdo & et la Gauche

Extrait de l’échange entre Zemmour et Alexis Corbière sur Charlie Hebdo et la montée de la gauche radicale en Europe :

 

 

Tags : Europe Politique Eric Zemmour Charlie Hebdo




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • 10 votes
    tousensemble tousensemble 15 janvier 2015 18:49

    ON L ENTEND PLUS CE LACHE COYOTE IL A DU PARTIR EN VACANCES au soleil AVEC HOUELLEBEC
    quel beau couple !!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • 14 votes
      Joe Chip Joe Chip 15 janvier 2015 22:10

      Il a surtout été menacé de mort et doit limiter ses déplacements pour assurer sa protection.


    • 6 votes
      Fidol Castré Fidol Castré 15 janvier 2015 22:11

      L’émission complète mérite d’être vu effectivement, merci pour le lien.


    • 5 votes
      lemi lemi 16 janvier 2015 00:38

      "Zemmour mentionne le refus de certains élèves musulmans de condamner l’attentat à Charlie Hebdo"
      Pas besoin d’être musulman pour refuser de "condamner" ...
      C’est fini l’inquisition !


    • 13 votes
      Fidol Castré Fidol Castré 15 janvier 2015 20:12

      Des radicaux, des radicaux, des radicaux !!
      Dans l’urgence de la catastrophe eurocratique, peu importe la forme selon le pays et la culture politique (culte du chef ou réseaux collaboratifs), il faut secouer le cocotier de l’oligarchie.

      Du peuple souverain, le retour aux monnaie nationales avec éventuellement une monnaie commune mais PAS unique, les recettes économiques pour sauver ce qu’il reste à sauver sont sur la table.
      La gauche grecque ne sera de toute façon pas seule aux commandes (si déjà ils se sont social-démocratisés, ça va pas aller bien loin...) et en France, la gauche radicale a depuis longtemps disparu, convertie aux droits de l’hommisme creux demandant l’hospitalité pour les travailleurs venus du tiers-monde au détriment de ceux déjà présents ; Zemmour en cela a raison...


      • 6 votes
        un primate un primate 15 janvier 2015 20:46

        Corbière dit à peu près n’importe quoi sauf à la toute fin quand il s’énerve et pose la question qui tue : "Pourquoi vous, Zemmour, d’origine africaine, auriez le droit de vivre en France et de dire : c’est mon pays - et pas les autres ?"


        Question restée sans réponse. Dommage !

        • 6 votes
          Fidol Castré Fidol Castré 15 janvier 2015 22:22

          C’est vrai que ça devenait intéressant à ce moment.

          Zemmour se voit comme un accomplissement total du modèle assimilationniste républicain. Il aurait donc dit que c’est son pays car il en a adopté les coutumes, contrairement aux musulmans envahissants d’aujourd’hui.
          Et la question coluchienne qui se pose à la suite est de savoir si un bon français, c’est un portugais qui vote Front National parce qu’il y a trop d’arabes ?

          Sinon, la partie avec Onfray (même s’il est psychorigide et un peu chochotte dans son anti-robespierrisme efféminé) dans le lien de Wyrd au-dessus, était plus intéressante.


        • 8 votes
          actias 16 janvier 2015 13:51

          Zemmour n’est pas contre l’immigration, il est contre l’immigration de masse inassimilable. 

          Je prépète : contre l’immigration de masse inassimilable, pas contre l’immigration.

          Il est, comme des millions de vrais français dont je fais partie, la preuve vivante de l’efficacité du modèle assimilationniste.

          A l’inverse, le "modèle" multiculturaliste, fait preuve TOUS LES JOURS de son échec TOTAL. Et plus la réalité est cruel, plus les tartuffes remplacistes redoublent de mensonges.

        • 5 votes
          Fidol Castré Fidol Castré 16 janvier 2015 21:28

          Personne en réalité n’est totalement contre l’immigration. Ce serait une posture que de le prétendre. Les échanges commerciaux ont toujours impliqué des conséquences démographiques (sur le pourtour méditerranéen, il est compréhensible voir normal qu’il y ait des musulmans dans le sud de l’Europe, mais de la à voir des colonies à Lille, Roubaix ou Bruxelles, c’est du délire...). Et même si en ce moment dans un pays où subsistent 5 millions de chômeurs toutes catégories confondues, il serait somme toute raisonnable de s’occuper des gens déjà présents sans accepter un seul nouveau venu en galère.


        • 1 vote
          jeanpiètre jeanpiètre 15 janvier 2015 22:23

          il n’y a pas d’austérité, les salaires ne baissent pas, non mais les tva et tarifs parafiscaux (energie) montent avec des salaires stagnant.

          zemmour est vraiment un sinistre passe plat .
          sans être charlie, il est très charlie.

          • 1 vote
            lupus lupus 15 janvier 2015 22:33

            a chier contre les murs !


            • 4 votes
              lancelot 15 janvier 2015 22:55

              c est marrant corbière comme les autres cadres neobolchéviques ont des tetes caricaturales de bobo , qu ils sont a 100%.pas un ouvrier pour un parti qui pretend defendre les ouvriers mais qui n attire que des bobos zemmour a encore mis le doigt ou ca fait mal , vu la reaction de corbière.en france la gauche dite radicale ne profite pas du tout de la situation desastreuse et de l impopularité d hollande car elle ne veut pas voir le problème de l immigration qui existe en France. Corbière a beau lever les yeux aux ciels et se refugier dans le déni (c est la tradition de gauche quand quelque chose ne colle pas a leur logiciel) il le sait au fond de lui . leur autre problème c est leur rapport pathologique a l europe , ils ne veulent pas non plus se resoudre a destabiliser l’europe,cette construction de gauche.


              • 2 votes
                un primate un primate 15 janvier 2015 23:44

                l’europe,cette construction de gauche.


                Je croyais que l’Europe de Bruxelles était ultra-libérale !

                Perso, je pense qu’il n’y a plus de gauche en France. Elle a été liquidée par le libéralisme qui a gagné la bataille des idées en imposant le politiquement correct. Effectivement, la question de l’immigration de masse (que par anti-racisme elle n’a jamais voulu aborder sérieusement) l’a également coulée.

              • 4 votes
                Piloun Piloun 18 janvier 2015 01:41

                Mais la gauche est précisément libérale, c’est son adn. Faudrait peut-être vous rentrer ça dans le crâne. L’immigration de masse, l’abolition des frontières, la haine du nationalisme, etc etc c’est la gauche et c’est bon pour le libéralisme.

                Vous(enfin les gens de gauches en général) vous faites entuber à chaque élection croyant voter pour un parti soit disant moins libéral, le ps(qui n’a jamais eu de socialiste que le nom), alors que c’est le parti qui a le plus privatisé la France depuis qu’il est au pouvoir. Il serait temps de réaliser que oui la vrai gauche, depuis la révolution, a toujours été libérale. sauf qu’au début elle luttait contre la droite, cléricale, monarchiste, réactionnaire et nationaliste. Dés lors que cette droite à été balayée et qu’elle est devenu aussi libérale, la gauche cherche à masquer cette complicité idéologique sous le rideau des questions sociétales. Guy Debord prophétisait, il y a 20 ans, que les développements à venir du capitalisme moderne trouveraient nécessairement leur alibi idéologique dans la lutte contre le racisme, l’antimodernisme et l’homophobie ; "ce néomoralisme indigné que simulent les actuels moutons de l’intelligentsia".

                La gauche, le parti du mouvement, sont des fanatiques de la religion du progrès avec l’économie libérale comme horizon indépassable.

                Le socialisme n’est pas la gauche, il l’a au contraire toujours combattu.

                Relisez Simone Weil, une grande patriote socialiste, mais qui n’était surement pas de gauche^^

                Mais aussi lire Lasch et Michea.


              • vote
                un primate un primate 18 janvier 2015 11:33

                Je suis d’accord. Vous ne m’apprenez pas grand chose.


                Quand je parle de disparition de la gauche, je veux parler d’une gauche plus populaire, plus politique, plus marxiste, plus radicale que le PS qui m’a toujours semblé être une arnaque.

                Je veux parler du PC tel qu’il existait dans mon enfance. Des syndicats, sensés faire le boulot nécessaire de négociations avec l’élite. Des anars, dénonçant inlassablement l’oligarchie.

                Où sont passés tous ces gens ? Sont-ils tous morts ? Ont-ils été balayés par l’Histoire ? Ne sont-ils que des fantasmes de ma part ? Des illusions ?

              • 14 votes
                michel-charles 16 janvier 2015 07:41

                Chaque fois que Zemmour dit une vérité tout le monde lui tombe dessus pour le lyncher.. ?..Heureusement le temps qui passe lui donne toujours raison contre ces bas du culs qui nous font la morale des menteurs.. ?


                • 13 votes
                  actias 16 janvier 2015 14:05

                  Le problème, c’est que plutôt que de regarder en face la réalité qui illustre l’échec total de leur idéologie, les gauchistes redoublent de violence (verbale essentiellement mais aussi intimidation, tentative de censure et menaces) contre ceux qui les ont prévenus.


                  Les attentats islamistes ? ça n’a rien a voir avec l’Islam, ni l’immigration de remplacement, c’est la faute à Zemmour et au FN. 


                • 14 votes
                  enzo 16 janvier 2015 13:54

                  je constate avec délice :

                  Que Zemmour ait pu avoir raison sur toute la ligne leur "fait mal au fion" à tous ces empaffés de gauchos !

                  ces "dhimmis" en sont encore à relativiser sur l’islam et à bêler sur le fâââââchisme !

                  et oui Corbière et les autres adorateurs de "chances pour la Fronze" :

                  dorénavant, nous serons tous des « Charlie Martel » !

                  • 7 votes
                    actias 16 janvier 2015 14:01

                    Pauvre Corbiere, les islamistes n’en ont rien a foutre de ses idées "antiracistes" de vieil occidental blanc dégénéré et encore moins des "idées" (lol) de Charlie.


                    Les islamistes disent "ne représente pas le prophète ou on te butte". Point barre.

                    Pour le reste, Syirza et Podemos promettent 2 choses : les thunes à gogo sans sortir de l’Euro (megalol !!) et le remplacement ethnique. 
                    Une seule des deux promesses est tenable.

                    • 3 votes
                      maQiavel maQiavel 16 janvier 2015 17:04

                      On a l’impression que c’est la droite (idéologique et culturelle dont Zemmour est un représentant, pas la droite politique complètement déconnecté du peuple) est devenue une fervente défenseuses de la liberté d’expression. Les inquisiteurs aujourd’hui, c’est la gauche.

                      Une situation bizarre à front renversé mais encore faut il mettre cette droite à l’épreuve pour voir si c’est réellement la liberté d’expression qu’elle défend et non la simple expression de son opinion.

                      « Saidou du groupe musical ZEP et Said Bouamama vont comparaître en justice mardi prochain pour «  injure publique  » et «  incitation à la haine  », en raison de leur album «  Nique la France. Devoir d’insolence  »  !  »

                      Qu’en pensent les nouveaux défenseurs de la liberté d’expression ? Une simple question que je me pose …


                      • vote
                        jeanpiètre jeanpiètre 16 janvier 2015 18:04

                        le problême de zemmour est qui amadoue avec ses thèmes récurrents, pour faire passer la logique économique mainstream. c’est un travail de diversion


                      • 1 vote
                        logan2 16 janvier 2015 18:59

                        On n’en prend pas forcément conscience mais beaucoup de décisions qui sont prises au niveau international ont un impact directement sur nos vies au quotidien.
                        Et la mondialisation est précisément une série de décisions prises au niveau international, en particulier au niveau des systèmes bancaires, monétaires et financiers, ou au niveau économique ( mise en concurrence par le libre échange ).

                        La mise en concurrence des économies et des systèmes sociaux entre les pays est le meilleur moyen qu’ils ont trouvé pour justifier les régressions sociales, les baisses d’impôts et de cotisations pour les plus riches et pour les grosses entreprises, et les privatisations. Et tout cela bénéficie aux mêmes personnes : Les régressions sociales c’est moins de solidarité donc moins d’impôts et de cotisations pour les capitalistes. Les privatisations représentent des marchés extrêmement juteux vu le nombre de clients que cela représente, sans parler des flux financiers en jeu et de l’intérêt que cela représente pour ceux qui s’enrichissent en spéculant.

                        Ils ont donc eu intérêt depuis une 40 aine d’années à faire croire que notre but ultime était d’être compétitif ( et donc qu’il fallait se serrer la ceinture ) alors que de cette course à la compétitivité nous en sortiront toujours perdants, seuls les capitalistes peuvent y gagner qqchose.

                        Ils présente nos pays et nos économies comme une sorte de grosse entreprise qui n’aurait que des clients à l’étranger. Alors qu’en réalité notre économie a d’abord pour but de produire les biens et les services dont nous avons besoin en France.
                        Les exportations / importations ne représentent que 20 à 25% de l’économie française. 75 à 80% de notre économie concerne nos échanges internes. Et c’est une réalité qu’ils s’acharnent à essayer de dissimuler.

                        Si la Grèce a perdu 65% de son PIB, ouvrez les yeux et comprenez bien que ce ne sont évidemment pas les exportations qui en sont la cause, même si elles ont forcément été touchées. La part des exportations en Grèce était de 22% du PIB en 2010 et elle est de 30% du PIB aujourd’hui.
                        C’est évidement toute l’économie interne de la Grèce qui a été dévastée, et ce principalement à cause de la réduction des salaires, de l’augmentation du chômage et de l’arrêt des investissements publics. Bref les fameuses politiques d’austérité qui étaient censées tout résoudre et qui les ont évidemment ruinés ..

                        Le problème principale de la Grèce est donc de reconstruire cette économie interne, de reproduire des biens et des services pour eux-même et non pas pour l’exportation. Et cela passe évidemment bel et bien par une relance de la consommation et des investissements publics.

                        Les Zemmour ou Bouzou sont des menteurs et des manipulateurs en reprenant les mensonges sur la compétitivité.
                        Les problèmes de balance commerciale se règleront d’eux-même s’ils se mettent à produire pour eux, car ils n’auront plus besoin d’importer autant de produits de l’étranger.
                        Mais bien évidemment tout cela ne va pas dans l’intérêt des multinationales qui veulent exporter en Grèce.
                        Cela ne va pas non plus dans l’intérêt des riches et de la finance ( des banques ) car pour pouvoir financer une telle relance, il faudra trouver les ressources financières, d’où la hausse de la fiscalité et la lutte contre la fraude fiscale, d’où la restructuration de la dette ( qui permettra de réduire le poids de la dette sur le budget de l’état et donc permettre à l’état d’investir et d’augmenter les salaires des fonctionnaires ) etc ...

                        Voilà la réalité. Et j’espère que Syriza va gouverner pour qu’ils puissent montrer à tous les européens qu’il y a bien une alternative à l’austérité et que c’est cette voie qu’on aurait tous du emprunter depuis le début.


                        • 1 vote
                          Hijack ... Hijack ... 16 janvier 2015 23:28
                          Le Pen : l’attentat contre Charlie Hebdo « porte la signature de services secrets »

                          .

                          S’il a vraiment dit ça, on sait à qui il pense, certainement pas aux services secrets du Botswana.

                          .

                          Mais vrai ou faux, ça va finir par sentir la poudre au siège du parti ... pour rester poli.


                          • vote
                            FRANTA 17 janvier 2015 02:15

                            syriza et podemos ne sont pas radicaux ...les seuls radicaux sont ceux qui crevent les peuples sud europeens


                            • vote
                              actias 18 janvier 2015 00:54

                              Encourager l’immigration de remplacement, organiser l’ethnocide de son propre peuple, c’est ultra extrémiste.


                              D’ailleurs "ceux qui crèvent les peuples européens" (sic) et les Syriza / Podemos, sont tous bien d’accord et partage le même enthousiasme sur ce point.

                            • vote
                              logan2 18 janvier 2015 21:57

                              Les immigrés viennent vivre avec les français, parmi les français, ils ne remplacent et ne prennent la place de personne, ils s’ajoutent à l’ensemble de la population et l’intègrent, tout comme les nouveaux nés, ne remplacent et ne prennent la place de personne. La population augmente, elle n’est pas remplacée.


                            • vote
                              Vichy 6 mars 2015 01:23

                              @logan2
                              ils les remplacent comme les colons blancs ont remplacé les amérindiens sur leur territoire quand la France a sa population qui passe de 100 % blanche à 30 % blanche il y a bien eu remplacement dans la constitution de la population sur notre sol. le peuple fr est remplacé c’est un autre à la place : celui globaliste multi-racial.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

bofbof


Voir ses articles







Palmarès