• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > L’audition du professeur Gilles-Eric Séralini

L’audition du professeur Gilles-Eric Séralini

Je vous invite à regarder l'audition du professeur Gilles Eric Séralini 

il y a des passages ou ça vaut son pesant d'or surtout à partir de 55 minutes.

mais prenez le temps de la regarder

 

www.leau-lavie.com

 

Tags : Environnement Politique Ecologie OGM Europe Ecologie Les Verts




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • 8 votes
    sheeldon sheeldon 11 décembre 2012 09:18

    j’ai voté non mais je m’explique , ces gens n’ont aucuns POUVOIR sur ce sujet !!!!!

    c’est la commission européenne qui décide !!!!

    http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20121004trib000722959/l-union-europeenne-discredite-l-etude-qui-pointe-la-toxicite-de-certains-ogm-.html&nbsp ;

    donc ce débat qui est passionnant n’a malheureusement aucun sens , comme pas mal de palabres dans nos parlements nationaux ....

    faut choisir dans le vie , ils veulent de l’ue et au parlement ils en veulent TOUS , ça à des conséquences , je me souviens ici avoir dit que les ogm reviendraient par l’ue , j’ai aussi dit que le gaz de schiste feraient le même parcours , wait and see ;o)

    j’apprends la langue du maître héhé


    • 11 votes
      vortex vortex 11 décembre 2012 09:20

      le oui et le non c’est pour le document en lui même à savoir si il est intéressant et non sur le pouvoir de telle ou telle chose




    • 1 vote
      sheeldon sheeldon 11 décembre 2012 09:24

      je suis d’accord ;o)


    • 14 votes
      Slim GAIGI Slim GAIGI 11 décembre 2012 13:08

      Quant à moi j’ai voté oui à la vidéo et oui au commentaire de Sheeldon qui a voté non !

      Effectivement c’est long mais tellement révélateur ; moi qui ai une formation scientifique universitaire je sais reconnaître une démarche scientifique et je pense que les réponses de SERALINI et de l’autre co-auteur font la preuve de cette démarche, tandis que de l’autre côté on a les emberlificoteurs prostituées élues (eh oui il faut faire le lien avec Etienne CHOUARD) qui tentent de faire diverger le débat sur la forme et non le fond.

      Je remarque aussi qu’il y a de bonnes volontés, même parmi les élus, mais ceux qui sont les pontes, ceux qui ont le pouvoir (ACOYER par exemple qui se tire avant les réponses à ses questions fallacieuses) sont ceux qui noient le poisson et ne se posent jamais la question de la santé publique...

      Si un jour on peut espérer un tribunal pour juger les oligarques je pense que l’on pourra mettre ce document à charge contre eux !
      Mais je ne suis pas optimiste ; ça dépend d’un grand nombre d’entre nous et nous ne sommes pas assez nombreux aujourd’hui à prendre nos responsabilités, à voir la vérité en face et à devenir nous aussi les bons virus...


    • 5 votes
      Maetha 11 décembre 2012 22:15

      Cette affaire est scandaleuse.
       
       Nos académies sont de mauvaise foi, tout comme Bernard Acoyer (pourtant médecin et homme politique), face à ces travaux qui auraient dû être fait depuis longtemps.
       
      Bravo à G.E.Séralini et au CRIIGEN d’avoir jeté cet énorme pavé dans la mare !

      *Mettre le débat du risque sanitaire au premier plan c’est déjà avoir sauté par dessus la question de principe qui aurait dû être posée depuis le début, par référendum, ou par "consultation citoyenne", comme le défini Jacques Testard. La question N°1 qui pourtant ne semble plus être pas à l’ordre du jour, est :
       voulez-vous un Monde où on utilise des "PGM" ? Ces plantes CONTRE-NATURE.. Oui ou non.

       *Depuis février 2005 le Principe de précaution est inscrit dans la Constitution Française, il a pour but de protéger les générations futures.
       C’est mesurer l’ampleur du scandale auquel on assiste actuellement après les prises de position de l’EFFSA et de nos académies dites scientifiques. Il est à noter que J.Attali et L.Ferry trouvent que ce Principe est à revoir... Les boulevards de la Mondialisation et de l’OMC n’en ont rien à fiche.. Combien de temps ce Principe si important va-t-il résister aux assauts du rouleau compresseur ?


    • 10 votes
      eQzez edzez 11 décembre 2012 11:07

      je vote oui pour cet article , top 1 de la semaine pour moi.


      Il a été bien défendu seralini , heureusement qu’on a encore des parlementaires intègres et soucieux de la santé du peuple français .
      Les autres de vrais de corrompus pour ne pas dire des putes.




      • 13 votes
        joelim joelim 11 décembre 2012 13:14

        Etude de Seralini : rejetée avec — notamment — des arguments spécieux (ex : la lignée de rats, la durée pas assez longue alors qu’avec Monsanto ce n’est que 3 mois...).


        Etudes de Monsanto : acceptées avec une méthodologie spécieuse (les données sont privées donc non vérifiables, la durée est limitée à 3 mois — si tu meurs après ils s’en foutent... —).

        Cela est la preuve que les instances soi-disant responsables ne décident pas sur des critères scientifiques mais obéissent simplement à ceux qui ont la puissance financière. 

        Et oui, les OGMs c’est beaucoup d’argent (que vous ne verrez pas ne rêvez pas), et l’argent corrompt. On le voit ici par cet incroyable « deux poids deux mesures » libéralement appliqué à notre santé.

        Les plus virulents détracteurs de Séralini (par ex ici) sont comme par hasard contre l’étiquetage OGM (voir ici) qui est selon eux une lubie de « bobo ». N’est-ce pas... Ou alors, comme l’AFIS - Association française pour l’information scientifique - (Marie Monique Robin répond aux accusations calomnieuses de l’AFIS), il s’agit d’un lobby déguisé en association à caractère scientifique (Le Dr Kahn dénonce les liens de l’AFIS avec Monsanto). AFIS qui par ailleurs avait commis un dossier ridicule sur le 11-septembre (voir ici).

        Non, le plus simple serait, comme pour Goldman Sachs, d’intégrer directement Monsanto dans l’appareil communautaire de l’UE !


        • 6 votes
          Hatsumi Hatsumi 11 décembre 2012 14:53

          A voir un documentaire peu connu "la science achetée" 


          Synopsis sur Allo ciné : "Árpád Pusztai et Ignacio Chapela ont deux choses en commun : ce sont des scientifiques renommés et leurs carrières sont ruinées. D’après les déclarations officielles des chercheurs, 95% des projets de recherche dans le domaine du génie génétique sont financés par l’industrie. Seuls 5% des chercheurs sont indépendants. Le grand danger qui résulte de ces faits pour la liberté d’opinion et la démocratie est évident. Le public peut-il encore faire confiance à la communauté scientifique ?"

          Un article publié sur le Monde qui rétabli quelques vérités : Science et conscience

          • 11 votes
            soumayahastalavictoria soumayahastalavictoria 11 décembre 2012 17:45

            Merci pour le partage. Très intéressant l’attitude de certains députés... On devrait leur faire manger des OGMs à tous les repas.


            • 3 votes
              vortex vortex 11 décembre 2012 18:35

              A gaver comme des oies. 




            • 3 votes
              cassia cassia 11 décembre 2012 20:18

              Faut pas vous leurrez la cantine des députés est bio, garantie sans OGM !
              Sont pas fous pour manger de cette merde, il la laisse à la basse populace !


            • 2 votes
              Mr.Kout 12 décembre 2012 14:14

              L’alimentation saine était déjà dans les préoccupations des élites corrompues lors de l’apparition de l’agriculture intensive.

              Nous assistons à une politique d’empoissonnement générale obtenue grâce à la bêtise crasse de politique décervelés et venaux.

              CQFD

            • 2 votes
              Pyrathome Pyrathome 11 décembre 2012 23:01

              Le bon Pr Séralini est malheureusement en danger.......
              mais les masques tombent et vont tomber encore....

               



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès