• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Nouvelle définition de la mort à fin de prélèvement d’organes

Nouvelle définition de la mort à fin de prélèvement d’organes

Le développement des techniques médicales de transplantation a entrainé un besoin en "dons" d'organes frais et vivants qui peinait à être satisfait au regard des règlementations et pratiques en vigueur, jugées trop restrictives, d'où une évolution de la définition juridique du terme de mort qui s'est opérée parallèllement dans à peu près tous les pays occidentaux. La chaîne suisse allemande Kla.Tv résume ces nouveaux aspects au travers de courtes vidéos très instructives et qui incitent à s'interroger sur les limites à observer en matière médicale.

 

 

 

La mort de l’être humain a été définie pendant des millénaires de la manière suivante : Une personne est morte lorsque son cœur et sa respiration ont définitivement cessé. La conséquence en est que le corps devient froid et se raidit. Pour pouvoir transplanter des organes, la médecine de transplantation doit établir une nouvelle définition de la mort de la personne.

 

 

 

Le Dr Roth, professeur en médecine qui fait des recherches sur le cerveau, dit depuis le début de la transplantation d’organes que la mort cérébrale d’une personne ne peut être mise au même niveau que sa mort définitive.

 

 

 

Est-il est possible de mourir paisiblement en cas du prélèvement d’organes ? L’association « Elucidation critique sur le prélèvement d’organes » décrit le déroulement d’un don d’organes : On attache les bras et les jambes du donneur pour empêcher les mouvements. Quand on ouvre le corps du cou jusqu’au pubis une augmentation de la tension artérielle et des pulsations du cœur apparaît. Lors d’une opération, ces signes sont considérés d’habitude comme des réactions de douleur.

 

Tags : Santé Désinformation Manipulation



Réagissez à l'article

34 réactions à cet article


  • 9 votes
    Hieronymus Hieronymus 2 février 18:17

    bonjour à Tous
    je tenais à publier ces brèves mais excellentes vidéos pédagogiques de la chaîne Klagemauer.Tv qui illustrent très bien la problématique des Dons d’organes déjà abordée durant l’article précédent :
    http://www.agoravox.tv/actualites/sante/article/attention-don-d-organes-nous-72019
    je ne doute pas de la bonne volonté et de la sincérité qui anime la plupart du corps médical qui encourage nos concitoyens à faire don de leurs organes après leur mort, encore que désormais la définition de cet état (la mort) souffre de nombreuses controverses (voir les vidéos)

    enfin je rappelle que ceux qui sont opposés au prélèvement d’organe ont tout intérêt à le faire savoir rapidement, à cette fin l’inscription en ligne sur une liste de refus est désormais possible, par souci de précaution, il serait préférable d’accompagner cette inscription de la détention sur sa personne (par exemple dans son portefeuille) d’une déclaration signée personnelle :

    https://www.registrenationaldesrefus.fr/#etape-1


    • 1 vote
      sls0 sls0 3 février 01:44

      @Hieronymus
      La chaîne Klagemauer.Tv, sort parfois des informations intéressantes car non relayée par les médias officiels.
      Elle fait quand même partie du réseau d’Ivo Sasek prédicateur assez trouble. Super évangéliste, tout ce qui sort de Corinthiens 12:28 n’a pas lieu d’être.

      Ca explique un peu l’orientation des vidéos.

      Des infos intéressantes par son coté anti censure mais il ne faut pas oublier son but principal.


    • 3 votes
      sarcastelle 2 février 18:38

      Il est certain qu’un commencement de putréfaction avant tout prélèvement serait la meilleure garantie. Exigeons cette nouvelle définition de la mort. 



      • 9 votes
        Hieronymus Hieronymus 2 février 18:57

        il faut écouter ces vidéos qui sont très brèves et très instructives en particulier la dernière qui décrit comment s’opère le/les prélèvement(s) d’organe(s), ça donne la chair de poule...

        ce qui semble évident c’est que le corps est encore "vivant" puisqu’on l’attache puissamment afin d’éviter "qu’il se débatte"

        et puis il est entièrement ouvert et on va puiser dedans comme dans un magasin ou un réservoir avant de le "rembourrer" plus ou moins pour l’enterrement !

        mais c’est surtout la vision d’un corps qui résiste (souffre-t-il atrocement ?) au prélèvement qui pose question, je ne peux m’empêcher de penser à une sorte de sacrifice humain...

         smiley


        • 4 votes
          pegase pegase 2 février 19:10

          @Hieronymus


          Ils ont manifestement besoins d’organes vitaux pour leurs bon petits djihadistes qui œuvrent en Syrie ...


        • vote
          sarcastelle 2 février 19:13

          @Hieronymus

          .

          Expérience classique (peut-être plus permise de nos jours ??) de lycée où une grenouille au cerveau détruit gratte spectaculairement de sa patte arrière le point de sa peau où on a déposé une goutte d’acide. 


        • 3 votes
          Duke77 Duke77 2 février 21:55

          @sarcastelle
          Exactement. Ce genre d’expériences, pourtant basique, est une preuve que notre conscience n’est pas générée par notre cerveau (comme on le pensait au siècle dernier), mais que notre âme habite un corps comme on passe un gant. il est d’avantage question d’énergie et physique quantique que de la biochimie cellulaire… Le 21e siècle sera à coup sûr révolutionnaire pour ce sujet si controversé. On a d’ailleurs trouvé un paquet de neurones dans le système digestif… Et Pamela Reynolds a décrit son opération alors que son cerveau était vide de sang et donc sans aucun échanges électro-chimiques !

          Cette expérience de la grenouille est représentative du peu de conaissance que nous avions de la limite de la vie et surtout de l’origine de la conscience. Heureusement, et même si des gens comme sarcastelle l’ignorent, de nombreux travaux font avancer la science à ce sujet. Le Dr Jean Jacque Charbonnier en France et les documentaires récents d’Istrya sur la conscience en sont de parfait exemples :

          Suivez le lapin : https://www.youtube.com/watch?v=sb2s7dbvChA


        • 1 vote
          Lord Volde Lord Volde 2 février 23:27

          @Duke77
          Salut ma biche,

          J’ai aussi vécu une étrange sensation au cours d’un épisode de crise temporale. Après la crise, je me suis à demi relevé en m’appuyant sur mes deux mains et mes genoux pour m’approcher de la porte d’entrée/sortie.

          J’ai réussi à me relever, et j’ai commencé à tourner en rond dans la partie commune d’un étage d’immeuble en poussant des vocalises étranges.

          Je me suis vu de l’extérieur de mon corps en le surplombant alors que j’avais pleine conscience tandis que mon corps ne cessait de tournoyer en vocalisant.

          Je suis incapable de dire à quoi ressemblait mon être conscient qui était dans un état de grande sérénité et qui observait le spectacle d’une clarté limpide qui s’offrait à sa perception visuelle.

          J’ai eu aussi bien plus tard un malaise vagal qui a entraîné un arrêt cardiaque momentané (20 secondes), et je n’ai gardé nulle trace de ce souvenir autrement que par le biais d’un rapport médical.

          Donc, l’expérience de mort imminente n’est pas exclusive, quant à la production d’un tel phénomène qui, par ailleurs, demeure inexplicable du point de vue de la science.


        • vote
          sarcastelle 3 février 09:54

          @Duke77

          .

          Ou comment faire de la science basée sur des présupposés mystiques. 


        • 1 vote
          gaijin gaijin 3 février 10:32

          @sarcastelle

          c’est toujours moins risqué que de faire de la mystique sous des présupposés scientifiques non ?


        • vote
          sarcastelle 3 février 11:22

          @gaijin

          .

          Les jeux de mots sont de faible valeur probante. 


        • vote
          gaijin gaijin 3 février 11:29

          @sarcastelle
          et quelle est la preuve scientifique que la conscience est produite par le cerveau ?

          il n’y en a pas , tout simplement pas .......c’est basé sur descartes et son analogie homme machine ....mais c’est bien un présupposé et qui est de plus en plus proche d’être invalidé.....

          la mystique n’exige pas la notion preuve on ne peut donc lui reprocher de ne pas en fournir

          la science par contre ......


        • vote
          sarcastelle 3 février 11:38

          @gaijin

          .

          Vous n’avez peut-être jamais été anesthésié. Il est étrange que le produit agisse en réalité sur l’âme ; mais si étrange que cela soit, il faut pourtant que ce soit le cas ? 


        • vote
          gaijin gaijin 3 février 11:53

          @sarcastelle
          non si j’ éteins mon pc vous existez quand même ......

          la non localité de la conscience est attestée depuis des millénaires par l’expérience humaine


        • 2 votes
          Lord Volde Lord Volde 2 février 22:34
          Le 1er février à 10:52 par Hieronymus
          L’Heure la plus sombre n°64 – Émission du 30 janvier 2017

          je dois faire mes compliments à Xavier qui relève très bien la revue "faits & documents"
          cela va peut être choquer mais je le trouve déjà bien meilleur que feu Ratier, que je connaissais un peu personnellement, on doit bien sûr rendre hommage au journaliste et écrivain courageux et intègre que fut Emmanuel, qui a souvent eu raison avant les autres et a ouvert à peu près seul des fenêtres de prospection et de réflexion avant que n’existe Internet, mais honnêtement sur la fin je le comprenais de moins en moins quand je l’écoutais (surtout sur Radio courtoisie), ses explications par exemple à propos des attentats étaient d’un embrouillamini très embarrassant pour ses interlocuteurs et il était impossible de comprendre où il voulait en venir
          en comparaison Xavier est clair, concis, convaincant, sur ce plan, rien à dire


          • 1 vote
            Lord Volde Lord Volde 2 février 22:37

            @ Hieromynus

            J’avais répondu à ce léchage de fion surprenant qui pourrait s’expliquer par un lien de connivence qu’il y a lieu de rechercher, si tant est qu’il existe.

            La censure n’a pas permis l’apparition de mes interventions.


          • 1 vote
            Lord Volde Lord Volde 2 février 22:41

            Hiero est un intervenant régulier et imperturbable de la plateforme de discussion Agoravox.TV.

             Son champ d’activité principal qui est aussi son credo et son Mein Kampf consiste à désigner vindicativement l’ennemi de la France en appelant à une réaction civile et militaire dure et résolue en vue de le réduire et de le mettre à terre.

             Vous l’avez compris, sans doute, Hiero tout acquis à la thèse du choc des civilisations.

             Vous pouvez vous en référer à ses publications et commentaires sur le site agoravox.TV.


            • 1 vote
              Lord Volde Lord Volde 2 février 22:48

              L’expression laudative de Hiero à l’égard de Xavier est susceptible de s’interpréter comme une révélation-dénonciation tendant à supposer l’existence d’un lien ou d’atomes crochus les rassemblant dans le camp des identitaires xénophobes et suprématistes.

              Pour Hiero, c’est une certitude absolue que rien ne peut démentir, contredire ou ébranler et que tout corrobore.


            • 4 votes
              Hieronymus Hieronymus 3 février 08:40

              @Lord Volde
              et revoilà le petit Merdeux avec ses méthodes de Capo

              afin qu’enfin on le remarque, il ne sait faire rien d’autre que nuire

              on fait comme on peut, mais quelle tristesse, quelle misère que la sienne


            • 1 vote
              cathy cathy 2 février 23:35

              Tant que le sang circule sans aide extérieure dans le corps la personne est encore vivante. Les médecins prélèvent des organes sur des personnes entrain de mourir. (L’âme est le sang).


              • 3 votes
                Lord Volde Lord Volde 3 février 01:43

                @cathy

                Si l’âme est le sang, je n’imagine pas celles des receveurs qui vont devoir cohabiter avec celles des donneurs.

                Fort heureusement que ton esprit malfaisant s’obstine à refuser de faire don de son sang car dans le cas contraire, je plaindrais ceux des receveurs dont l’âme en paix devra cohabiter avec l’âme maudite d’une personne maléfique.


              • 4 votes
                Norman Bates Norman Bates 3 février 02:07

                @cathy

                "(L’âme est le sang)"

                Grave question ; il faudrait solliciter l’expertise incontestée de Laurent Fabius...


              • vote
                cathy cathy 3 février 08:14

                @Lord Volde
                Vous me faites ce genre d’humour gri-gri parce que vous pensez que l’âme est immortelle, et bien non, elle est mortelle.


              • vote
                cathy cathy 3 février 08:31

                @Norman Bates
                Les méditerranéens ne sont pas vraiment une cible pour le prélèvement d’organes à cause de la drépanocytose surtout quand on sait le trafic qu’il y a eu lors de la guerre de Yougoslavie via la Turquie vers Israël.


              • 5 votes
                Norman Bates Norman Bates 3 février 01:59

                Mon opinion va probablement heurter certaines sensibilités, voire choquer, je présente préventivement mon kit "désolé je ne voulais pas blesser"...

                J’estime qu’il est impossible, il est impensable, le jour où, horreur malheur, il devait passer de vie à trépas, qu’on laisse les oreilles de Jean-Luc Bennhamias tranquillement se décomposer autour de sa boîte crânienne dans un obscur cercueil...
                Non, elles doivent être recyclées en éolienne, à la grande joie posthume de leur ancien propriétaire, infatigable défenseur des énergies renouvelables, girouette idéologique, qui aura passé sa vie à brasser du vent...

                • 3 votes
                  sarcastelle 3 février 09:52

                  Donc il est criminel de prélever sur un corps qui serait déjà mort tout seul et qui ne survit sans espoir de retour de conscience que parce qu’il est entretenu à l’état végétatif par une machinerie appropriée qu’on n’entretiendrait pas sinon. 

                  .
                  Je présume que les adversaires du prélèvement sont disposés à se voir mourir dans les mois qui viennent en cas d’insuffisance cardiaque, à se voir clouer à leur rein artificiel, à rester aveugles si quelque accident à opacifié leurs cornées. 

                  • vote
                    cathy cathy 3 février 10:28

                    @sarcastelle
                    L’énorme problème, c’est qu’il faut que le greffon n’est pas cessé d’être irrigué pour être transplanté, donc il faut le prendre sur un mourant. jusqu’à présent, on endort le patient quand le médecin prélève, mais jusqu’à quand cela va se pratiquer, surtout si l’on parle de patient qui se débat à présent ?


                  • vote
                    gaijin gaijin 3 février 10:38

                    @sarcastelle
                    " Je présume que les adversaires du prélèvement sont disposés à se voir mourir "

                    en effet ça serait cohérent mais notre peur de la mort ( pourquoi au fait ? ) est telle que nous préférons vampiriser des mourants qu’être nous mème vampirisés .....

                    comme quoi la logique et la cohérence sont deux choses différentes


                  • vote
                    sarcastelle 3 février 11:23

                    @gaijin

                    .

                    Je suis ravie que vos acrobaties verbales vous satisfassent. 


                  • 1 vote
                    gaijin gaijin 3 février 11:31

                    @sarcastelle
                    pour une fois que j’étais d’accord avec vous ..............


                  • vote
                    sarcastelle 3 février 11:34

                    @cathy

                    .

                    Le coup du prélevé qui se débat est excellent.

                    .

                    Commencez par vous assurer du fait.

                    .

                    Ensuite, il semble difficile de faire comprendre qu’un corps au cerveau liquéfié (organe à la putréfaction ultra-rapide) ne présente de la vie que des mécanismes qui ne font pas une vie. A ce tarif, pour mettre les choses à l’extrême, ceux qui pensent que cheveux et ongles poussent après le mort ne devraient pas autoriser l’inhumation et encore moins l’incinération avant longtemps. 


                  • vote
                    cathy cathy 3 février 12:06

                    @sarcastelle
                    Je ne parle pas de Frankenstein. 


                  • vote
                    gololo 5 février 20:09

                    Chose prévue par Billy Meier dans les avertissements à l’Europe de 1958 :

                    25) La traite des hommes, impliquant des enfants et des femmes, en rapport avec la prostitution et à des fins de commerce des organes, appartient dès à présent aux pratiques quotidiennes, mais ce mal s’accentuera encore jusqu’au changement de millénaire et au cours du Troisième Millénaire, car les transplantations d’organes d’homme à homme feront partie de la pratique courante du terrien, d’ici peu d’années, déjà.
                    http://billymeiertraductionsfr.blogspot.fr/2015/11/avertissement-de-1958.html

                    Billy Meier déconseille la transplantation pour plusieurs raisons :
                    l’une étant que nous sommes toujours vivants au moment du prélèvement et que personne n’a à interférer sur la vie de quelqu’un. Ce qu’on appelle la mort clinique ne signifie pas que la vie a quitté la personne et que toute vie n’habite plus le corps. Prélever des organes signifierait écourter la vie de la personne "donneuse", vie qu’il faut respecter jusqu’à la fin ultime.
                    Il faut privilégier au contraire les organes artificiels.
                     
                    http://au.figu.org/organ_donation.html
                    Billy further explains that we have no right to interfere with our natural, biological death, because we bear the responsibility for our life and must fulfil our evolutive duty until our last breath. We must do our utmost to reach the end of our natural life span and to die with dignity. Therefore we must not shorten our lives by unnatural means like suicide and euthanasia or by sending a brain dead person to theatre and harvesting the organs, which will then cause the biological death.

                    Dans le contact 42 :
                    Meier
                    Of course, so is good. But about this we have talked enough. My next question concerns the transplantation of parts of the body. With us, for many years body parts fran dead ones have been transplanted into living bodies, that is, into living human beings, so for exanple hearts, kidneys and eyes, etc. What is your opinion about that : should one do so or not ?
                    Semjase
                    63/ It is this kind of developnent of the still primitive science , which behavior, with few exceptions , results in only small successes, always . 62/The transplantation of eyes, for example, which from living creatures are transplanted into other ones, is also worked by our science. 63/In this we have complete success . 64/ But only eyes are transplanted by our scientists, because the natural eye can not be substituted by technology. 65/Other organs of the body, and limbs, are neither removed from living ones, nor from dead ones, to be transplanted into living ones. 66/ Such transplantations conceal very great dangers in them, of different character , of which I only want to tell you two Important ones : 67/’Ihe one factor of danger exists in the complete destruction of immunization of the body, into which a limb or an organ of a strange body is transplanted. 68/ This means that the body into whtch the transplantation is installed, has to be made completely defenceless by narcotic and poisonous means, etc . , that thus its forces for defense have to be wholIy destroyed, so that it does not refuse the transplanted organ or body part. 69/By this, the body becomes very dangerously susceptible to every outer influence, by which even a very little piece of dust could be enough, to deprive the body of life, thus the creature dies. 70/The second factor to mention is that one of the strange fluidum, which does exist in the transplanted part from the strange body. 71/This transmitted fluidum of forces is working in absolute certainty against the indwelling forces of the body into which the transplantation is forced. This generates many dangers, and body-and-spirit-degenerating factors.
                    Meier
                    What are you doing then, if anybody of yours needs a new limb or a new organ ?
                    semjase
                    73/We have the capability of a complete regeneration. 74/But where these possibilities are no more able, then we substitute the organs by artificial ones, which by certain probability survive the time of life of the body. 75/This possibility is also exercised severed limbs, etc.
                    Meier
                    So does that mean no transplantations ?
                    Semjase
                    76/Certainly, for this should the Earth science of medicine and surgery strive. 77/The good form is the production of suitable artificial organs for exchange.

                    Et notamment pour le cœur :
                    Q- Hello Billy, with kind greetings to you, you said that we should not donate our bodies. To bury one’s corpse is recommended. I want to ask why we should not donate our bodies ?
                    Stay well and best wishes.

                    A- As a rule, transplanted organs can have a more or less negative influence on the receiving person. The most crucial organ is the heart which strongly influences the receiving person. Through a heart transplantation addictions etc. can be transplanted onto the receiver.

                    There are organs which have minor effects, like e.g. the liver, or eye tissue


                    • 3 votes
                      Hieronymus Hieronymus 6 février 11:10

                      @gololo
                      Billy Meier je ne connaissais pas, à voir

                      prophéties basées sur les déclarations d’extraterrestres, à suivre...

                      est ce quelqu’un aurait déjà creusé le sujet sur le sérieux à attribuer ?

                    

                    Ajouter une réaction

                    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                    FAIRE UN DON







Palmarès