Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Actualités > Société > Alliance Vita contre le mariage homosexuel et l’adoption par les couples (...)

Alliance Vita contre le mariage homosexuel et l’adoption par les couples homoparentaux

Dans 75 villes de France, l'association Alliance VITA (Christine Boutin) a organisé le 23 octobre des "happenning" pour affirmer son opposition au mariage homosexuel et à l'adoption d'enfant par ces couples.

 

A Chambéry les citoyens/passants débattent en exprimant "hors caméra" leurs inquiétudes devant une organisation colorée qui n'affiche pas franchement ses intentions.

 

Tags : Société Enfance Manifestation Homosexualité


Sur le même thème

L'impossible mariage de Mohamed et Dominique
La Manif Pour Tous, la saison 2 c'est maintenant
Manif pour tous : repartir au combat ou déposer les armes ?
La légalisation du cannabis et le pragmatisme de pepe mujica
Ouganda - Une loi anti-gay choque la "communauté internationale"


Réactions à cet article

  • 28 votes
    Par Captain (---.---.---.120) 24 octobre 2012 11:39
    Captain

    Bravo à ces groupes trop peu nombreux qui manifestent pour le droit des enfants.

    La grande majorité des français est d’accord avec eux, et il est honteux que la gauche écolo veuille imposer la loi sur le mariage homosexuel sans débat et contre l’avis du peuple.

    • 13 votes
      Par BlackMatter (---.---.---.225) 24 octobre 2012 12:36

      Les droits de l’enfant ne sont qu’une façade.
      Ce sont les mêmes qui manifestaient contre le pacs alors que ce dernier n’avait aucun lien avec les enfants.

    • 8 votes
      Par guilhaume (---.---.---.203) 24 octobre 2012 15:42

      "groupes trop peu nombreux" ; "grande majorité des français est d’accord avec eux"

      Mon avis est que la grande majorité n’est pas d’accord avec eux (ou se fout de ce sujet), et de fait ces groupes sont peu nombreux... Ce n’est qu’une interprétation bien sur.

    • 7 votes
      Par Sylvius (---.---.---.130) 24 octobre 2012 15:49

      Non les droits des enfants ne sont pas qu’une façade, c’est bien le problème principal que pose le mariage gay, mais les manifestants sont aussi pour des institutions civiles, mariage, etc. conformes au droit naturel.

    • 2 votes
      Par Machiavel (---.---.---.66) 24 octobre 2012 20:32

      Déjà il faut être pour le mariage et là , il y a quelque chose qui cloche ( C’est le cas de le dire ) et si on est contre le mariage en générale , la question est réglée , le débat n’a plus aucun intérêt .

  • 21 votes
    Par machiavel1983 (---.---.---.227) 24 octobre 2012 12:11
    maQiavel

    1. Je crois que dans quelques années le débat politique se réduira à ça : pour ou contre le mariage homosexuel , pour ou contre l’ adoption , pour ou conte les utérus artificiels etc .Pendant ce temps , l’ économie , le social , les affaires étrangères seront dévolus à des super souverains ( dans le genre FMI, OTAN , BCE ) non élu .

    Je ne dis pas que le sociétal n’ a aucune importance loin de là , mais qu’ il faut être conscient que le pouvoir va l’ instrumentaliser comme stratégie de diversion ou pour détruire les formes collectives capables de s’opposer au pouvoir en secrétant un cerveau global distinct de celui construit par les oligarchies en divisant le peuple .

     2. Sur le fond , concernant le mariage homosexuel , je ne comprends pas qu’ on puisse être contre . Après tout les gens font ce qu’ ils veulent , pourquoi pas ? Bref ce débat je le trouve ridicule .

    3. Pour l ’adoption , c’ est plus complexe . Personnellement je pense qu’ il faut beaucoup de recul pour connaitre les conséquences psychologique que cela peut avoir sur des enfants . Mais deux remarques : 

    a . Vu les réseaux qui font pressions , càd les réseaux gays , qui sont à fond dans la société marchande , on peut craindre que les enfants ne deviennent que des marchandises , qu’ on se les procure comme ils se procurent des biens de consommations. Ça c’ est inadmissible ! 

    b . Mais pour ce qui est des homosexuels responsable ( qui sont différent des gays ), on peut se poser la question .Est ce qu’ il vaut mieux qu’ un enfant soit ballotté dans diverses institutions froide et qui le conduiront en grandissant avec une forte probabilité dans le banditisme plutôt qu’ élever par un couple aimant ?

    c . Parmi ceux qui sont contre et qui manifestent, je ne supporte pas l’ hypocrisie de certains qui ’n accepteraient jamais eux d’ adopter ces enfants qui passeront leur vie dans les institutions .Ceux là j’ aimerai qu’ ils la ferment physiquement avec les réseaux gays !

    Donc il faut dépassionner le débat et savoir qu’ elles seraient les conséquences pour les enfants car , il ne faut pas l’ oublier il s’ agit des enfants avant tout , pas de ces conneries de fractures gauche droite et mon cul sur la commode . Mais ce n’ est que mon opinion .


    • 8 votes
      Par flesh (---.---.---.94) 24 octobre 2012 15:40
      Personnellement je pense qu’ il faut beaucoup de recul pour connaitre les conséquences psychologique que cela peut avoir sur des enfants 

      Difficile de l’étudier puisque dans les pays ou ce type d’adoption est légal, il est quasiment proche du néant - en Belgique 0 ou 1 cas par an, voire 2 les bonnes années. Preuve s’il en faut que l’adoption par des couples homos n’intéresse que les bobos et les amis de Christine Boutin, et pas vraiment les principaux intéressés (qui ne désirent qu’avoir les autres droits fondamentaux des couples hétéros). Mais bon... il fallait bien ajouter l’adoption à tout ça pour exciter tout ce petit monde, sinon la populace aurait été moins divisée. Allez Boutin, tous à la manif !
    • 7 votes
      Par machiavel1983 (---.---.---.227) 24 octobre 2012 15:59
      maQiavel

      Quoi ? Y’ a que 0 à 2 cas par an en Belgique ?Pfff , c’ est vraiment n’ importe quoi cette histoire !Et on tombe dans le piège ... pitoyable !

      Mais attends une fois que ça sera réglé , on va passer aux utérus artificiel pour continuer à valider la fracture gauche droite.
      D’ ailleurs j’ ai récupéré un commentaire d’ Isga ( qu’ on le lit pas assez à cause de son trollage mais qui est très intéressant mais il faut le lire entre les lignes ) : 
      par lsga (xxx.xxx.xxx.105) 19 mai 19:02 
      L’utérus artificiel sera la prochaine grande lutte pour la Femme.
      Après la contraception, l’avortement, la péridurale, etc. 
       
      Bien sûr, dans un premier temps, cela sera réservé aux femmes ayant un besoin médical ; mais c incontestablement un grand pas pour la libération de la femme qui vient d’être accomplit. La violence de la grossesse et la boucherie de l’accouchement ne seront bientôt plus une obligation. 
      Ce type de développement médical et technologique permet précisément de séparer la gauche et la droite. 
      Bref, j’en profite pour rappeler que "l’adoption prénatale" défendue par Marine Lepen (c’est à dire les mères porteuses), est déjà un utérus externalisé. Mais, au lieu d’être une victoire scientifique et médicale pour toutes les femmes, il s’agit de l’exploitation des femmes du prolétariat par celle de l’Oligarchie Financière (à laquelle Lepen appartient.). 

      Bref, incontestablement un sujet d’opposition entre gauche et droite. 
    • 4 votes
      Par freddy (---.---.---.18) 24 octobre 2012 16:48

      L’adoption est bien entendu un sujet plus délicat, le mariage républicain est pour moi un acte purement juridique, et n’a rien de symbolique, c’est comme un pacs amélioré en fait.

      Pour l’adoption il est vrai que je préfère être adopté par des gentils paidais que des hétéros salops. Bon après des gentils hétéro c’est quand même mieux.
       

      Quid de l’état psychique de l’enfant ? Inconnu, il faudrait faire des études sur toute une vie pour avoir une idée, ça demande de l’argent, du temps. Quid de l’influence sur la société ? Inconnu, mais vue l’état catastrophique de nos sociétés, je ne pense pas que ça aura une grande influence.

      Ca me fait un peu penser aux OGM, on ne connait pas ou peu les effets sur le long terme, mais on les utilise quand même.

      Tout ça manque cruellement de sagesse.

      Une question en passant, pourquoi ne pas autoriser la polyandrie, ou la polygamie, étant donné que le mariage républicain a coupé définitivement les liens avec son pendant religieux. Je ne vois pas quel argument y opposer.

      Fred

    • 4 votes
      Par machiavel1983 (---.---.---.227) 24 octobre 2012 17:14
      maQiavel

      Bien sur pourquoi pas la polygamie ? Au point ou on en est ,je n’ ai pas d’ argument rationnel à opposer à ça non plus . 

      Mais nos bonne âmes de goooooche vont alors te parler de la dignité de la femme et de mon cul sur la commode aidé en cela par les islamophobes qui vont prétexter une main mise de l’ islam . Ça aussi , c’ est un bon sujet sociétal à instrumentaliser par le pouvoir au moment de la mise en place du traité transatlantique et de la monnaie attenante .
      Les oligarques devraient nous prendre pour conseiller . smiley
    • 2 votes
      Par Romios (---.---.---.209) 25 octobre 2012 21:57
      Romios

      Vous avez raison sur le sociétal et la vacuité citoyenne dans les domaines régaliens.


      Sauf que les deux se rejoignent et aboutissent au même résultat :

      l’utérus artificiel sera l’aboutissement de la déstructuration de la cellule familiale qui perdra son ’monopole’ de la reproduction.

      Toutes sortes de raisons serviront alors a marginaliser la reproduction au sein d’une famille pour lui substituer une reproduction d’état.

      Il n’y aura plus que le système et l’individu.


      Un individu vierge de tout héritage culturel, politique, social, identitaire.

      L’Homme Nouveau, dont tous les totalitarismes ont rêvé.

      Voila pourquoi il faut détruire la cellule familiale : c’est le dernier contre-pouvoir réel qui reste aux gens.
       
      Transformons donc la famille en cage aux folles...
  • 9 votes
    Par Gontran (---.---.---.67) 24 octobre 2012 13:34
    Gontran

    Vraiment désolant de voir ces gens qui descendent dans la rue pour ça alors que la finance, les politiciens et les empires commerciaux les tondent comme des moutons à longueur de temps sans qu’ils ne bougent le petit doigt.


    L’homoparentalité est un sujet tout à fait secondaire dans ce qui devraient être les préoccupations des français aujourd’hui. La misère et la violence ont le même effet sur tous les humains, homo, hétéro ou enfants. Et c’est ce qui nous attends si on ne réagit pas.
    • 6 votes
      Par Haze (---.---.---.53) 24 octobre 2012 13:44
      Haze

      Que les gens manifestent contre le mariage gay ou contre la finance ne changera rien puisque la manifestation ne sert à rien hormis permettre aux gens de se défouler et de penser avoir accomplit leur maximum !
      Depuis combien de décennies les manifestations n’ont rien amenés ? les gens continuent pourtant.

    • 3 votes
      Par Gontran (---.---.---.67) 24 octobre 2012 15:01
      Gontran

      On est d’accord, la manifestation est un faux moyen de lutter. Mais le fait est que lorsque des gens manifestent, la raison pour laquelle ils le font nous dit quelque chose. 


      Et quand je vois ça, ça me dit qu’on est mal barrés. 
    • 3 votes
      Par Unghmar (---.---.---.110) 24 octobre 2012 15:54
      Unghmar

      Il ne faut pas oublier que le "droit" de manifester est soumis à autorisation des autorités et est donc bidon. D’ailleurs, si les manifestations servaient à quelque chose, elles ne seraient jamais interdites pour "risque de troubles à l’ordre public".

    • 3 votes
      Par Unghmar (---.---.---.110) 24 octobre 2012 15:58
      Unghmar

      Je me suis emmêlé dans mes négations, il faut donc lire si les manifestations servaient à quelque chose, elles seraient systématiquement interdites.
      .
      ( A quand un bouton d’édition pour les commentaires ... )

    • 1 vote
      Par Romios (---.---.---.209) 25 octobre 2012 21:59
      Romios

      Au delà du droit de manifester il en est un plus dérangeant pour le pouvoir : celui d’éduquer ses enfants librement, de leur transmettre ses valeurs, sa culture, son héritage familial.


      C’est cela qui est grignoté enréalité. 
  • 1 vote
    Par guilhaume (---.---.---.203) 24 octobre 2012 15:39

    "Un papa, une maman, on ne ment pas aux enfants"

    Peut-on m’expliquer le sens de ce slogan sur ce sujet ?

    • 8 votes
      Par Sylvius (---.---.---.130) 24 octobre 2012 15:59

      Ce slogan signifie qu’on ne peut pas faire croire à un enfant qu’il a deux papas ou deux mamans, que l’enfant a le droit de connaître sa filiation biologique, et que le fait d’être élevé dans un couple homo est une perte de chance pour l’enfant.

    • 4 votes
      Par guilhaume (---.---.---.203) 24 octobre 2012 16:23

      La filiation bioligique est un mauvais argument de mon point de vue. Des enfants adoptés ne connaissent pas forcément leur filiation biologique, ni ceux issus de fécondation in vitro...
      Une perte de chance pour l’enfant c’est d’être élevé par des gens que je qualifierai de bêtes (je regroupe dans ce terme : "bofs", parents violents...), or la bêtise n’est pas liée à l’orientation sexuelle.
      Enfin, je veux bien croire que certains homosexuels soient assez crétins pour faire croire à un enfant qu’il est issu de l’union de 2 personnes de même sexe (et de fait qu’il n’a pas 2 parents de sexe différents), mais j’ai du mal à concevoir qu’ils soient nombreux...

    • 2 votes
      Par Sylvius (---.---.---.130) 24 octobre 2012 17:26

      A bêtise et violence égale des parents, c’est une perte de chance d’être élevé par un couple homosexuel. Les couples gays qui réclament le mariage veulent être reconnus comme les parents de l’enfant au sens de la filiation, pas seulement comme les personnes qui prennent soin de l’enfant. C’est bien le problème. Dans l’adoption il y a déjà rupture de la filiation biologique, mais c’est pour faire face à des situations d’abandon et de détresse, alors que là on veut institutionnaliser la rupture de la filiation biologique sur la base du seul désir des adultes.

  • 2 votes
    Par nico59000 (---.---.---.239) 24 octobre 2012 15:41

    Pour moi personnellement le mariage ne me pose aucun problème mais l’adoption un peut plus, car dans la logique des choses pour concevoir un enfant il faut un homme et une femme, un père et une mère.

    On n’a jamais vu deux personnes.">2 femmes ou deux personnes.">2 hommes concevoir un enfant.

    Ensuite c’est plus dans la psychologie de l’enfant que réside le problème, car, il va imbriquer ce modèle dans son cerveau et pour lui il aura plus de chance de reproduire cette situation à l’âge adulte alors un jour dans quelque millier d’année tout le monde sera gay et les enfants conçus naturellement seront rare.

    Ensuite c’est sûr qu’il y a beaucoup plus important à débattre surtout en ce moment mais, les manifestations ne changent pas et ne changerons jamais rien car aujourd’hui les gens prône le pacifisme mais, dans l’histoire aucune manifestation pacifiste n’a fait avancer les choses.

    Si nous voulons que le monde change et bien il va falloir se bouger les fesses et être prêt à se battre s’il faut.

    • 4 votes
      Par davideduardo (---.---.---.90) 24 octobre 2012 21:12
      QaviQeQuarQo


      Avoir les meme droits qu un couple normal : pourquoi pas.*

      c est pour cela qu on a fait le PACS, il me semble. le couple a les meme droit fiscaux, et d héritage...
      Apres , pourquoi appeler cela "mariage", ce mot est trop lourd en signification.
      Cela va vraiment dans leur délire de travestir sa maman.
      Pourquoi copier les moeurs des hétéros ?
      Ne peuvent ils pas s inventer une nouvelle culture loin de celle qu ils ont rejeter



      * : avoir les meme droit n comprend pas l adoption bien sur, qui pietinne sur le droit d une autre personne : l enfant
  • 9 votes
    Par Rachid G. (---.---.---.74) 24 octobre 2012 16:04
    Rachid G.

    L’enfant, pour son équilibre psychique, a besoin d’un papa et d’une maman. C’est un fait anthropologique avéré que l’écrasante majorité des cliniciens met en exergue. Bien entendu, l’éducation de l’enfant ne sera pas altérée par l’identité sexuelle de ses tuteurs : il est des couples homosexuels qui élèvent admirablement leur enfant tandis qu’à contrario, il est des couples hétérosexuels vivant dans la débauche à qui le simple fait de confier son môme est dangereux. Seulement, arrivé à un certain âge, dans la plupart des cas après la période "oedipienne", l’enfant se pose une multitude de questions - existentielles ou non - que les adultes ne doivent pas éluder : ne pas y répondre peut avoir des répercussions dramatiques, dans le futur. Le plus souvent, ces dites questions sont conditionnées par les discussions que l’enfant peut avoir avec ses camarades de classe, notamment dans la cour de récréation. Entre eux, on le sait, les enfants sont terribles ! Ils ne s’imposent pas la moindre précaution oratoire, contrairement aux adultes. Par la force des choses, que ce soit à l’école lorsque les parents les emmèneront le matin ou viendront les récupérer l’après-midi, lors des réunions parents-élèves ou lors d’anniversaires, les enfants sous tutelle de couples homosexuels seront les cibles d’ostracisme, d’inlassables questions ou pire, de moqueries. Et celles-ci n’émaneront pas nécessairement d’enfants mal éduqués, le phénomène de groupe pouvant absoudre quelques cas isolés en un rien de temps. Du reste, soyons sûrs qu’aucun travail pédagogique ne saurait chambarder la liberté de penser des enfants. Et, à titre personnel, je m’en réjouis. Non pas que je cautionne les moqueries ou les injures, mais quitte à choquer, je préfère encore que les enfants disent ce qu’ils pensent, qu’ils aient raison ou tort. D’ailleurs, les adultes devraient parfois prendre de la graine sur les mômes ; l’hypocrisie disparaîtrait une fois pour toutes.
    ...
    Fort de ce constat, il est à craindre pour l’évolution psychique des enfants concernés par cet épineux sujet. Ces derniers, dans la plupart des cas, se renfermeront sur eux-mêmes. "Comment se fait-il que tous mes copains aient un papa et une maman, et pas moi ?", demanderont-ils de vive voix à leurs parents, circonspects. Les cliniciens ajoutent que l’enfant issu d’un couple hétérosexuel où l’un des deux parents est décédé peut, de son côté, imaginer fort aisément que la mort de son papa ou sa maman résulte d’une quelconque circonstance de la vie, mais ne se posera aucune question d’ordre biologique qui soit en mesure de bousculer ses pensées.
    ...
    Aussi, je rappelle que les enfants adoptés sont minoritaires, dans l’histoire. N’oublions pas ceux issus d’une mère porteuse, ni les couples lesbiens où l’une des deux femmes a dû accueillir le sperme d’un homme - inconnu, le plus souvent - pour procréer. N’éludons pas non plus l’injustice criante de la procréation médicale assistée (PMA), pour le moment interdite en France mais autorisée dans d’autres pays, qui n’est avantageuse que pour les seules femmes. Car oui, jusqu’à preuve du contraire, le bébé sort par le vagin - ou par le ventre de la femme, en cas de césarienne - et non par l’anus.

  • 4 votes
    Par Sylvius (---.---.---.130) 24 octobre 2012 16:08

    Si cette modification du code civil est votée sans référendum et sans une consultation au moins aussi large que celle qui a été menée pour la loi de bioéthique, nous serons devant une belle illustration de ce que Tocqueville appelle la tyrannie de la majorité, c’est à dire de la majorité au pouvoir manipulée par un groupuscule agissant.

  • 12 votes
    Par cassia (---.---.---.254) 24 octobre 2012 16:12
    cassia

    Déja que je suis contre l’adoption...Mais en plus par des couples Homo, je trouve que c’est le comble de l’abjection.
    A la place je suggère, pour les couples en mal d’enfant, l’adoption d’un petit chien à la SPA et non pas l’achat d’un enfant pour satisfaire des besoins égoistes

    • 5 votes
      Par Gontran (---.---.---.67) 24 octobre 2012 16:15
      Gontran

      Contre l’adoption ? 
      On fait quoi des orphelins ? On les gaze ?

    • 5 votes
      Par flesh (---.---.---.94) 24 octobre 2012 16:21

      Parce qu’être contre l’adoption même par des hétéros c’est pas égoïste peut-être ? Grandir à la DDASS c’est mieux hein ? Le comble de l’abjection, c’est plutôt votre commentaire.

    • 5 votes
      Par Marenlapine (---.---.---.187) 24 octobre 2012 17:44
      Ozimandias

      Ha Cassia... si t’étais pas là faudrait t’inventer ! ne serait-ce que pour rigoler...

    • 4 votes
      Par machiavel1983 (---.---.---.227) 24 octobre 2012 18:04
      maQiavel

      Je vais essayer de défendre ma camarade cassia .

      On peut considérer que l’ adoption est en réalité un moindre mal mais un mal quand même lié à l’ atomisation de la société , de la famille etc. 
      Dans les sociétés africaines ou la famille , le clan la tribut sont très important , l’ adoption n’ existes pas ( d’ ou la bêtise de l’ affaire de l’ arche de zoé  ) quand les parents meurent les enfants sont naturellement pris en charge par l’ oncle , la tante , le grand père la grande mère ... par la famille quoi !
      Mais nous vivons en occident dans une société individualiste ... dans ce contexte l’ adoption des ces enfants par des couples aimant est la meilleure chose( ou la moins mauvaise selon les points de vue ) qui puisse arriver à des gosses .

    • 6 votes
      Par Marenlapine (---.---.---.187) 24 octobre 2012 18:51
      Ozimandias

      Je vais essayer de défendre ma camarade cassia .

      Une fois n’est pas coutume ....   smiley

      quand les parents meurent les enfants sont naturellement pris en charge par l’ oncle , la tante , le grand père la grande mère ... par la famille quoi !

      Et quand il n’y a plus de famille ? et quand la famille restante vaut pas un clou ?

      dans ce contexte l’ adoption des ces enfants par des couples aimant est la meilleure chose( ou la moins mauvaise selon les points de vue ) qui puisse arriver à des gosses .

      Du coup tu défend en rien les propos de Cassia qui elle est contre toute adoption...

    • 5 votes
      Par cassia (---.---.---.254) 24 octobre 2012 19:32
      cassia

      A Flesh :
      Les enfants de la DDASS sont très rarement adoptables... Je parle des petits enfants d’Haiti et d’ailleurs que l’on déracine et qui au travers de l’adoption alimentent des marchés rentables...
      Autours de moi, les exemples d’adoption de ces enfants là sont catastrophiques et douloureux...

    • 4 votes
      Par cassia (---.---.---.254) 24 octobre 2012 19:44
      cassia

      Et les enfants sont retournés à la DDASS parce que "les parents" n’ont su ni les comprendre, ni les gérer....
      Un petit enfant tout beau, tout rose, c’est attendrissant, mais il ne faut pas oublier que cet enfant là n’est pas né dans un choux, il a une histoire, un passé, un pays, des racines et probablement aussi une famille....L’adoption est contre nature !

  • 6 votes
    Par Hieronymus (---.---.---.99) 24 octobre 2012 20:00
    Hieronymus

    Je n’apprecie guere Christine Boutin mais pour le coup, j’approuve leur action

    il est important d’ouvrir un contre front a tous ses lobbies et officines qui pronnent en tout lieu et en toute circonstance l’ideologie de la degenerescence et du n’importe quoi au nom de la sacro sainte "liberte individuelle"

  • 6 votes
    Par davideduardo (---.---.---.90) 24 octobre 2012 20:53
    QaviQeQuarQo

    Comment faire confiance en donnant des enfants a une communauté qui chaque année montre ses valeurs dans la gay pride : l hédonisme, le libertinage et la pornographie.


    Valeurs qui n ont rien a voir avec celle nécessaires a la bonne éducation d un enfant.


    Faites une gay pride, genre marche silencieuse, sans string en cuir et de godemichet dans le cul et on en reparlera......
    • 4 votes
      Par Gaspard Delanuit (---.---.---.12) 24 octobre 2012 21:17
      Qaspard Delanuit
      Attention, nous demandons votre attention. Le petit Dave a été retrouvé et il attend ses deux papas au stand de distribution gratuite de préservatifs.

      http://chclem.free.fr/photo/image/g...
    • 3 votes
      Par flesh (---.---.---.94) 25 octobre 2012 00:40

      Oui davideduardo, on sait.. tous les homos se baladent à la Gay Pride avec un plume dans le cul, tous les juifs sont ravis qu’on bombarde les palestiniens, tous les arabes habillent leurs femme en burqua, on sait.....

    • 3 votes
      Par davideduardo (---.---.---.176) 25 octobre 2012 03:35
      QaviQeQuarQo

      je connais pas mal d homo, mais je n en connais aucun qui critique la gay pride.


      On attend un rassemblement d homo qui nous démontreraient qu ils sont des couples comme les autres et qui se démarqueraient des grandes folles et des pédé bikers.
    • 2 votes
      Par flesh (---.---.---.94) 25 octobre 2012 09:46

      Quel homo va critiquer la GP devant un homophobe ? Demande leur déjà s’ils ont l’intention d’adopter un enfant. Leur réponse unanime (ou quasi unanime - on sait jamais) t’aurait éviter d’écrire ce commentaire stupide. Quant au rassemblement pour dire "non on est pas tous des folles paillette", les millions d’homos français qui ont autre chose à foutre qu’aller à la Gay Pride ont aussi autre chose à foutre que défiler pour ça. 


      Le débat "adoption par les homos" n’intéresse que les gens dans ton genre, les bobos et les tantouses bourgeoises du marais - et bien-sûr le système politico-médiatique qui en fait des tonnes pour bien t’exciter, c’est à dire détourner ton regard des élites financières qui t’enculent sans capote ni vaseline.
    • 3 votes
      Par davideduardo (---.---.---.9) 25 octobre 2012 10:52
      QaviQeQuarQo

      Le fait d avoir un avis tranché sur la finance folle, la corruption des élites ou les guerres impériales (qui sont surement les sujets politiques les plus importants) n empechent pas d avoir des avis sur des sujets mineurs comme celui ci.

      L un n empeche pas l autre.

      Et dans une vrai démocratie, rien n empecherait des gens oposés sur ce sujet de l homoparentalité de se rejoindre sur des idées de controle de la finance, de réindustrialisation ou de progres social.

      Mais la politique de parti est contre cela, et alors que le fdg, le fn ou le dlr seraient d accord sir de nombreux sujets, ils se combattent pour ce genre de sujet a la con
      Ceci n est pas la faute de ceux qui rentrent dans ces débats mais du systeme de politique de parti, qui est par définition sectaire.
  • 7 votes
    Par juluch (---.---.---.42) 24 octobre 2012 21:02
    juluch

    Je me suis déjà exprimé la dessus........


    Un couple pour élever des enfants et se marier c’est un homme et une femme....

    C’est tout !
    • 2 votes
      Par flesh (---.---.---.94) 25 octobre 2012 01:01

      Vos morveux vous pouvez les garder... l’allaitement déforme les pectoraux. Quant au mariage, j’imagine que ces histoires de familles qui héritent du fils banni pour homosexualité à la barbe du fidèle amant vous plaisent pas mal, n’est-ce pas ?

  • 4 votes
    Par davideduardo (---.---.---.90) 24 octobre 2012 21:05
    QaviQeQuarQo

    Ce que dit le journaliste de TVNET n est pas faux : 


    la structure familiale pere/mere/enfant est assez récente dans l histoire humaine.
    Avant celle la, c est le modele de la famille patriarcale élargie qui dominait, voir certaine fois un matriarcat élargi, cad qu on voyait plus la famille comme une tribu.
    Les enfant ne recoivent pas forcement l education que du pere et de la mere, mais de toute la fratrie, les oncles, les tantes, les cousins, et le grand pere surtout.
    On peut encore voir ce genre de famille en afrique.

    Mais le genre de famille que l on veut nous vendre n a pas d exemple dans l histoire, pour la simple et bonne raison qu il n est pas pérenne et reproductible.
    C est un systeme malthusien.




    Pour ce qui est de l enfant :
    Il a deja perdu en perdant le modele des grands parents qui pour la plupart des familles ne vivent plus avec ses enfants et petits enfants.
    L enfant a perdu tout un tas de relation, a cause du modele de famille occidental fermé sur lui meme, qui souvent échange peu avec son voisinage ou sa famille élargi.....

    et maintenant on veut lui couper l expérience relationnelle de tout un sexe ? 
  • 4 votes
    Par soma (---.---.---.245) 24 octobre 2012 23:02

    La déconstruction de la famille nucléaire est absurde si aucune expérimentation n’est possible.
    Le divorce a été la première étape.
    La famille monoparentale est la structure qui est à l’image de la pauvreté et de la tristesse des structures conventionnelles du corps social.
    Cet état de fait devrait à lui seul poser suffisamment de questions pour ne même pas oser, en toute honnêteté, parler d’adoption d’enfants par des homosexuels.

    Si seulement la population avait du temps et quelques moyens elle déjouerait l’idéologie et remettrait tout en question selon la théorie des dominos.

  • 3 votes
    Par Hijack (---.---.---.187) 25 octobre 2012 11:57
    Hijack ...

    Rien, absolument rien contre les homos ... mais, il faut reconnaître une chose et la nature est ainsi faite, aussi bien chez les végétaux que chez les animaux :il y les éléments mâles et femelles à part quelques exceptions qui font la règle !!! ... Donc, on peut tjrs épiloguer, polémiquer, argumenter ... rien ne justifie que les homos puissent adopter les enfants.
    .
    Si la sté va dans ce sens, de bouleverser la marche de la nature ... c’est la nature qui marchera contre nous, les hommes ... homos ou pas, trans ou pas ... (femmes et hommes bien sûr).
    .
    Enfin, pour le mariage ... ce truc me surprend tjrs ... être homo, c’est avoir un statut spécial, qui n’est ni plus ni moins privilégié ... et comme bcp d’homos le revendiquent (et pas les moins intelligents) ... il faut éviter qu’ils copient les règles des hétéros. Or le mariage traditionnel c’est quoi ??? bien des hétéros ne respectent ses règles ... et on vient nous dire que quelques homos veulent revenir à la tradition du mariage ... débile à mon sens.
    .
    Je ne donne pas de règles pour les homos ... ils font ce qu’ils veulent, comme moi et d’autres avons le droit de dire ce que l’on pense sur ce sujet.

    • 1 vote
      Par Hijack (---.---.---.187) 25 octobre 2012 12:52
      Hijack ...

      Correction post ci-dessus : ... rien ne justifie que les homos puissent adopter les enfants... ni le mariage donc ! Dans les faits, c’est à dire dans la tradition ... mais rien ne les empêche de s’unir sous n’importe quelle autre forme.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

tvnetcitoyenne

tvnetcitoyenne
Voir ses articles







Palmarès




Pierre Voyance Gratuite
Obtenez votre Voyance avec Nostradamus