• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Bruno Boulefkhad expose sa terrifiante affaire bancaire à Nicolas (...)

Bruno Boulefkhad expose sa terrifiante affaire bancaire à Nicolas Dupont-Aignan

Cette vidéo est un entretien de Bruno Boulefkhad reçu par le député français Nicolas Dupont-Aignan, à qui il expose son incroyable histoire de ruine forcée par la Société Générale.

 

L'affaire Boulefkhad est exemplaire à plus d'un titre de la main mise des banques sur l'économie et même sur la démocratie : chantage, procédés iniques, destruction des entreprises, harcèlements juridiques, mauvaise foi, mensonges, menaces physiques, destruction de la propriété d'autrui, censure, etc. On a même appris qu'un vigile de la Société Générale, qui avait osé poset pour une photographie avec Bruno, a été licencié par cette banque, c'est tout dire...

 

Le cas de Bruno Boulefkhad doit être connu de tous, non seulement parce-que cet homme est seul contre une machine effroyable manœuvrée par des inhumains, de véritables salauds, mais aussi parce-que cette affaire est un archétype éternel de la dure lutte que mène un juste humilié et courageux contre une multitude de gens, vils et lâches, planqués ici dans leur banque. Notez le, on n'a pas le nom de ces salauds. Ils se cachent dans leur structure, la défendant bec et ongle sans jamais apparaître, alors même que Bruno, lui, est exposé en pleine lumière, financièrement, juridiquement, et physiquement.

 

Petit à petit, ce genre d'affaires ainsi que les pratiques des banques, et de certains, se font jour davantage aux yeux du peuple, et c'est tant mieux.

 

Il faut que chacun se convertisse en "gentil virus", selon l'expression du professeur Étienne Chouard, le père de la démocratie directe contemporaine par tirage au sort : il faut œuvrer, il faut faire connaître au plus grand nombre cette effrayante affaire.

 

Bruno Boulefkhad, un emblème courageux du peuple injustement humilié par les banques et la finance, à la recherche d'une société véritablement démocratique, et juste pour tous.

 

Vous pouvez faire parvenir vos messages de soutien à Bruno, ainsi que vos dons par PayPal, à cette adresse : bruno.boulefkhad@orange.fr ou lui écrire, si vous préférez, à l'adresse suivante :

 

Bruno Boulefkhad
195 route de Montaigu
39000 LONS-LE-SAUNIER

 

Tags : Justice Finances Nicolas Dupont-Aignan Banques Oligarchie Finance




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • 7 votes
    Pablo el GENIO Pablo 17 juillet 2013 19:07

    Faites un don à cet homme courageux qui résiste factuellement au Système, meme si c’est 5 ou 10 euros ...Je ne comprends pas la candeur d’un Dupont -Aignan s’étonnant de l’acharnement de la Société Générale sur Bruno alors qu’elle pourrait, selon lui, faire preuve de magnanimité....Mais justement NON, Nicolas, elle tient à en faire un exemple, que l’on sache au cas où certains auraient quelques velléités à faire pareil, à quel point elle saura leur briser les reins, d’où l’importance de le soutenir autant moralement que financièrement, afin de leur démontrer qu’il n’y a pas que l’oligarchie et son système de coteries qui sont solidaires, mais que la "plèbe" sait l’etre AUSSI, et que désormais il faudra faire avec....Mais bon, je sais que beaucoup ne "résistent" que virtuellement via internet, ce qui est, il est vrai, nettement plus confortable !


    • 6 votes
      Hijack ... Hijack 17 juillet 2013 19:31

      Ouais ... quoi qu’il en soit, NDA est le seul homme politique à tenir compte du cas de Bruno ... Mais Pablo, tu as raison de dire que la SG ... veut faire un exemple avec lui, car leur acharnement est incompréhensible ... et la plus mauvaise pub pour cette banque.


      • 3 votes
        Pablo el GENIO Pablo 17 juillet 2013 19:55

        ....Mais, allons Hijack, on ne conteste pas le maitre, le seigneur, celui devant lequel meme nos gouvernants, que nous avons pourtant élus en une parodie démocratique, se prosternent en signe de soumission à la finance spéculative et marchande, pour lequel ceux qui nous ont fait les yeux de Chimène le temps d’une campagne électorale nous renient et nous fustigent,au risque, mon bon ami, de se voir mis au ban de la société sans nulle espoir de secours....Voilà ce que la Société Générale veut, absolument, faire savoir aux "gueux" que nous sommes ! Bonne soirée à vous.


      • vote
        Pablo el GENIO Pablo 17 juillet 2013 19:56

        ....nul espoir...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès