Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Actualités > Société > Brutalités Policères aux USA

Brutalités Policères aux USA

Dans cette vidéo, la police aux USA s'acharne honteusement sur une personne qui ne semble pas du tout agressive et qui est déjà maitrisée au sol par de nombreux policiers.

 

 

Trouvé sur :

 

Liens

 

Tags : Etats-Unis Police Violence


Sur le même thème

Billy Milligan, l'homme aux 24 personnalités
États-Unis : la police assassine un SDF armé d'un couteau qui campait illégalement
Le dôme de fer
Christiane Taubira : tout ce qu'il fallait faire et dire !
La police ukrainienne arrête un agitateur affilié à une ONG


Réactions à cet article

  • 1 vote
    Par Schweizer.ch (---.---.---.180) 15 mai 2012 11:58

    Il n’y a pas à dire, c’est vachement convaincant. On se demande d’ailleurs, pourquoi bubul01 a jugé nécessaire de faire précéder les images d’un texte de présentation.

    Ce ne serait pas des fois pour conditionner le spectateur ?

    • 8 votes
      Par Bender (---.---.---.30) 15 mai 2012 12:25
      Bender

      D’ailleurs nous savons parfaitement que la brutalité policière n’existe pas et n’a jamais existé puisque nous mêmes, gentils et honnêtes citoyens n’y avons jamais été confrontés... Nous vivons d’ailleurs chez les bisounours et les (infiniment) sages et gentils policiers qui servent la justice, la droiture et la loi n’abusent jamais de leur pouvoir. smiley

    • 3 votes
      Par News (---.---.---.50) 15 mai 2012 13:51

      Bah oui Bender, tout le monde sait que la police du monde entier est un repère d’affreux tortionnaires qui rackettent sans pitié et torture le pauvre peuple dont eux même sont issus.

      Les responsables de l’impéritie de la puissance publique ne sont pas les gens de pouvoirs, ces oligarques et ploutocrates obsédés par les honneurs, la cupidité et le pouvoir. Non, non, ce sont ces odieux pères et mères de familles agissant sous l’autorité du gouvernement pour maintenir l’ordre public.
      Surtout que ces gens là sont couverts de privilèges et très enviés. Tellement enviés que les cocos de base qui leurs crachent à la gueule ne voudraient pour rien au monde prendre leur place et travailler dans les mêmes conditions. Mais c’est tellement plus jouïssif d’avoir la lâcheté de s’en prendre aux petits plutôt qu’aux gros poissons.....  

    • 7 votes
      Par Bender (---.---.---.30) 15 mai 2012 14:33
      Bender

      Je répondais si dessus à Schweizer pour qui tous les flics sont intègres. Le penser est aussi débile que de dire que tous les flics sont des abrutis.
      Vous parlez d’oligarques et de ploutocrates. Être flic aujourd’hui, c’est défendre des lois souhaitées et votées par ces mêmes ploutocrates et oligarques.
      Il y a bien sur des lois justifiées et des policiers intègres. Mais la plupart obéit aveuglement sans jamais réfléchir à l’oligarchie en place comme les bons soldats qu’ils sont. Les bavures policières commises ici et là quotidiennement nous le démontrent.
      A moins que vous pensiez que chaque personne victime de violences policières le mérite. Si c’est le cas, je n’ai plus rien à vous dire jusqu’à ce que vous-même en soyez victime ; mais pour ça encore faudrait-il que vous sortiez un peu de chez vous au lieu de regarder TF1 à longueur de temps.

    • vote
      Par Schweizer.ch (---.---.---.180) 15 mai 2012 15:33

      "nous savons parfaitement que la brutalité policière n’existe pas et n’a jamais existé..."

      Dois-je comprendre qu’en raison du fait que la brutalité policière existe, nous devons prendre pour argent comptant n’importe quel illisible montage, faisant état de brutalités policières, en partant du principe que s’il est bidon, il pourrait aussi ne pas l’être ?

      Lire l’actualité ainsi est de quelqu’un aussi futé qu’honnête... Mais je sais aussi que les gens ont pour travers de croire tout ce qui va dans le sens de ce qu’ils ont envie de croire. Le cas est ici particulièrement flagrant.

      "Je répondais si dessus à Schweizer pour qui tous les flics sont intègres."

      J’ai parlé de flics, moi ? Tiens, tiens, tiens, tiens, tiens, tiens... Je me relis, il me semble que le mot ne figure même pas dans mon texte, ni aucun de ses synonymes.

    • 1 vote
      Par BlackMatter (---.---.---.225) 17 mai 2012 16:56

      Je vois surtout une homme qui passe son temps à dire "sorry" mais qui continue à se débattre.

      L’usage de la force est donc justifier. Toutefois, les coups de lampe-torche sur la tête ne sont pas acceptables (et on les voit parfaitement sur la vidéo). Il ne faut jamais frapper sur la tête d’un individu particulièrement des personnes alcooliques. Elles sont plus sensible au traumatisme et hémorragie cérébrale.
      Il paraîtrait que l’homme en question -attardé mental- est mort.
      Il faudrait vérifier ce point mais en tout état de cause, rien ne justifie dans ce que j’ai vu une telle fin et de tels coups.
  • 5 votes
    Par dom y loulou (---.---.---.206) 15 mai 2012 13:26
    dom y loulou

    la fin de l’état de droit aux USA

    • 4 votes
      Par Bender (---.---.---.30) 15 mai 2012 15:16
      Bender

      Non, non, il y en a qui trouvent ça très bien, jusqu’à ce que ce soit eux qui subiront un état de plus en plus policier et répressif.

    • vote
      Par News (---.---.---.50) 15 mai 2012 16:33

      Vous même qui vous positionnez en rebelles, en révolutionnaires de salon, reprenez la novlangue des puissants. L’"Etat de droit" est une doctrine juridique élaborée par les puissants ( oligarchie, ploutocratie) pour chapeauter la souveraineté populaire. Et ce n’est pas du flanc, je le tiens de professeurs de faculté insoumis. 
      Un exemple concret récent pour illustré ce propos est celui de l’abrogation du harcèlement sexuel inscrit depuis 20 ans dans notre code pénal. Un ancien ministre condamné pour ces faits a saisi le conseil constitutionnel, ce qui tombait bien à propos quand on a connaissance des instructions en cours pour harcèlements sexuels dans lesquelles des personnalités politiques locales ou nationales sont impliquées. Les langues se délient, les femmes du peuple osent aujourd’hui faire face à la pression de ces employeurs indélicats. Et comme par hazard, le conseil constitutionnel ( les membres sont désignés par les politiques de premier plan) a abrogé la loi, ce plaçant au dessus de la souveraineté nationale et de nos représentants au parlements qui n’ont pas eu leur mot à dire pour amender ou abroger à la majorité la loi en question.

      L’Etat de droit est une doctrine juridique faite pour et par les puissants. C’est un élément de langage de l’idéologie dominante, entouré d’un voile rassurant, pour contrôler le peuple de préférence avec son consentement.
       
        

    • vote
      Par Schweizer.ch (---.---.---.180) 15 mai 2012 17:51

      "...je le tiens de professeurs de faculté insoumis."

      Ils ont prix le maquis dans le Bois de Boulogne ?

      "L’Etat de droit est une doctrine juridique faite pour et par les puissants."

      La preuve, c’est que quand un régime communiste s’installe, c’est une des toutes premières choses qu’il liquide.

    • vote
      Par News (---.---.---.50) 16 mai 2012 09:33

      C’est faux ! Vous confondez doctrine de l’Etat de droit revendiquée dans des régimes totalitaires, communistes inclus, avec une police étatique, républicaine notamment, gardienne de l’équilibre du régime établi.

  • 3 votes
    Par juluch (---.---.---.215) 15 mai 2012 20:16
    juluch

    Et ben dis donc ça dépote !!


    Je voudrais bien connaitre la genèse de l’histoire avant toute chose.....
  • vote
    Par Bond, Nausea Bond (---.---.---.131) 18 mai 2012 03:11
    Bond, Nausea Bond

    Non mais c’est quand même n’importe quoi ce mec !!
    Il est assis par terre, tout va bien, les mains visibles sur ses genoux.
    Après il cache ses mains, le flic ne voit plus ce qu’il fait avec ses mains, le flic lui dit "fouts tes mains sur les jambes" et l’autre il se lève pour lui dire "ouais oh ça va !!!".
    Il n’a pas compris que c’était un Représentant de l’Ordre ?
    Faut être cinglé pour contredire les ordres d’un policier et vouloir se battre avec lui.
    Bref, ce mec n’a visiblement jamais appris à obéir et il est fort probable qu’il n’obéissait déjà pas à ses parents. Conclusion : tant pis pour lui.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

bubul01


Voir ses articles







Palmarès