Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Claude Huet : « Si on loge un migrant, on doit loger au moins deux SDF (...)

Claude Huet : « Si on loge un migrant, on doit loger au moins deux SDF »

SDF pendant 10 ans, Claude Huet est sorti de la rue par l’écriture. À l’occasion de la sortie de son troisième livre « État des lieux, la vérité sur le monde de la rue » (Rubicon), nous avons pu nous entretenir avec lui sur ses engagements et sur l’injustice de traitement selon lui entre l’aide apportée aux migrants par rapport à celle apportée depuis des années aux SDF.

 

 

www.agenceinfolibre.fr

 

Tags : Logement Société Témoignage Précarité Migrants



Réagissez à l'article

20 réactions à cet article


  • 10 votes
    yoananda yoananda 23 janvier 14:54

    @Vendredi 13
    oué, c’est comme le sentiment d’insécurité ! elle ne se sont même pas vraiment faites violer à Cologne ces putes racistes qui accusent les parrains et cousins du beau, doux, gentil, intelligent, artiste, futur diplômé, sauveur de bébé phoques, Aylan !


  • 5 votes
    MinTakA MinTakA 23 janvier 17:39

    @Vendredi 13

    Excuse-moi madame mais tu es complètement hors-sujet... non ?

    Je ne vois pas quand dans cette vidéo ce brave homme parle de racisme anti-blanc... d’attentats islamistes ou des viols de masse... ??

    Woww... impressionnant... j’en suis tout ébaubi !

    Sinon, miss monde quand est-ce qu’une personne civilisée comme toi accepterait de loger un SDF bien blanc comme tu les aimes ?

    Je veux dire... qu’une personne comme toi, dont les valeurs républicaines comme égalité et surtout fraternité sont la quintessence de ton âme, ne peut que montrer l’exemple en offrant le gîte et le couvert à au moins un SDF !


  • 5 votes
    yoananda yoananda 23 janvier 17:47

    @MinTakA
    vendredi13 met en exergue la préférence étrangère, dont il est sujet dans la vidéo.

    Tu ne vois pas le rapport sérieux ?


  • 5 votes
    MinTakA MinTakA 23 janvier 18:25

    @yoananda

    La préférence étrangère... ? Et c’est ce dont il est sujet dans la vidéo... ? Ah d’accord... intéressant !

    Donc, s’il n’y avait pas de réfugiés en France, il n’y aurait pas de SDF non plus... ???

    Mais oui bien sûr ! C’est fou, je ne l’avais pas remarqué...

    Alors, fier justicier, explique moi le rapport entre la vidéo, la préférence étrangère et les viols de masse... je t’écoute.

    Vas-y ridiculise-toi...


  • 6 votes
    yoananda yoananda 23 janvier 19:01

    @MinTakA
    relis le titre de la vidéo et tu comprendras le rapport.


  • 3 votes
    Socarate 23 janvier 18:19

    qu’est ce qu’on fait AIL : on déloge tout immigrés relogé de sa piaule et on y met un SDF...et tout financé par votre chère UE adoré.


    • 7 votes
      maQiavel maQiavel 23 janvier 18:21

      Je trouve qu’il y’a beaucoup de dignité et de bon sens dans ce que raconte ce monsieur, nos élites mediatico -politique affiliés à la gauche culturelle sont d’une hypocrisie à faire gerber , rien à rajouter, c’est pathétique. 


      Et que dire des droitards et droiteux tendance neoliberale qui n’en ont jamais rien eu à foutre des SDF, qui se sont toujours torché l’arrière train avec leurs difficultés et qui se servent aujourd’hui du traitement des SDF contre les migrants dans leur combat soi disant identitaire ? Pareil, pas grand chose à dire, c’est simplement pathétique et gerbant ... smiley




      • 3 votes
        Joe Chip Joe Chip 24 janvier 11:21

        @maQiavel

        Oui, on se marre en lisant fdesouche ces jours-ci. Les mecs passent au gré du vent de l’apologie du darwinisme racial décomplexé au marxisme racial moralisateur et démagogique, pas étonnant qu’ils en soient là où ils en sont, c’est à dire à vociférer sur un blog dont les commentaires sont effacés au bout de quelques heures pour éviter les emmerdes (pour bien prouver qu’on est dans le défouloir et l’entretien de l’impuissance collective).


      • 3 votes
        maQiavel maQiavel 24 janvier 11:58

        @Joe Chip
        pour bien prouver qu’on est dans le défouloir et l’entretien de l’impuissance collective).

        Les sites de ce genre là ne servent pas vraiment à autre chose... 

        Non mais franchement, les gens qui ont toujours méprisés les souffrances sociales qui se posent aujourd’hui du haut de leur confort bourgeois en défenseur des SDF contre les migrants me sortent autant par les trous de nez que ces élites qui n’ont jamais fait assez pour les sans abris du pays qu’ils sont censé gouverner et qui se précipitent moraline à l’appui pour loger des migrants au nom du bien. 

        C’est hypocrisie contre hypocrisie avec la souffrance des pauvres au milieu qu’on essaie d’instrumentaliser pour des raisons politico- idéologiques, quand on voit tout ça, on se dit qu’on a les dirigeants qu’on mérite... smiley


      • 8 votes
        ZardoZ ZardoZ 23 janvier 19:53

        La soluce est simple, on gerbe les migrants et on reloge les SDF de chez nous. Avant de leur filer un logement, on pratique une jamborée "sauciflards et jambonneau", histoire que même avec un faux passeport, un mahométan ne puisse se glisser à travers les mailles du filet.

        En plus on renvoi les racailles de banlieue, là, pas de quartier , blanc,black, beur on les gicle avec perte et fracas.

        Il y aura des logements de libre du coup, de plus on fait comme en Finlande , un revenu universel de 800€ pour tous riches et pauvres, pas un RSA que l’on supprime si on doit bosser, non un vrai revenu qui permet de bosser à mi temps ce qui dégage des heures de travail disponible et ça fera baisser le chômage.

        Demain je suis président, je peux te dire que ça péterai sévère et dans le bon sens du terme.

         


        • 2 votes
          DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 24 janvier 15:59

          @ZardoZ : Dieu merci, tu ne seras JAMAIS président ... parce que ton raisonnement est infra-humain, ce qui prouve que tu as le cœur atrophié et une cervelle pas assez développée !


        • 4 votes
          lancelot 23 janvier 21:19

          C’est honteux de monter les francais contre les etrangers,et les pauvres contre les pauvres, il faut eviter les amalgames car cette poussée xenophobe nous rappelle les heures les plus sombres de l’histoire . Il faut plus de République, de fraternité, pour que le vivre ensemble puisse fonctionner .

          Bon ayet j’ai coché tous les mots/maux.

          • 4 votes
            BA 23 janvier 21:52

            Rappel :


            Le Japon est la 3ème puissance économique du monde.


            Le Japon connaît le plein-emploi : il y a seulement 3 % de chômage.


            Samedi 23 janvier 2016 :


            Japon : 7 586 réfugiés demandent l’asile … seuls 27 réfugiés l’obtiennent !


            Le Japon est intransigeant : il a accepté seulement 27 réfugiés et rejeté la quasi-totalité des demandes d’asile en 2015. Les défenseurs des droits de l’homme pressent le gouvernement d’en accepter davantage. Le ministère de la Justice a indiqué samedi que le Japon avait reçu 7 586 demandes d’obtention du statut de réfugié - un record -, ce qui signifie que 99 % des demandes ont été rejetées.


            Parmi les demandeurs d’asile, cinq étaient syriens, et seulement trois d’entre eux ont obtenu le statut de réfugiés, loin derrière le flot de migrants qui sont arrivés en Europe en provenance de ce pays du Moyen-Orient dévasté par la guerre. Le Japon a longtemps été réticent à l’idée de laisser des réfugiés pénétrer dans sa société homogène et a fortement restreint le nombre de personnes acceptées.


            • vote
              sls0 sls0 23 janvier 23:36

              @BA
              On vend plus de Pampers pour les vieux que pour les jeunes au Japon, c’est un pays qui meure, il ont droit de choisir leur mort.

              Leur économie ce n’est que du QE, on parle de la dette abyssale des USA, le japonais en a deux fois plus sur la tête que l’américain.

              Un yen qui se casse la gueule, des importations supérieures aux exportations et une déflation.

              Bienvenue au Japon.


            • vote
              lancelot 24 janvier 00:35

              vrai,surtout que les QE nippons sont en proportion de PIB les plus massifs au monde . en plus un japonais qui ne nait pas c est un japonais qui n épargne pas donc qui n achète pas de bons du tresor japonais , d ou a terme un gros problème sur la dette souveraine .

              reste que la société japonaise ne connait pas les problèmes d insécurité et certains maux sociaux de nos sociétés occidentales immigrationnistes.le multiculturalisme, ce vers quoi veulent irresponsablement tendre nos élites , c est intrasequement une société violente, la guerre de tous contre tous . les deux plus gros pays fondés sur l immigration , USA et Brésil, sont sans hasard les plus violents du monde .


            • 4 votes
              lupus lupus 24 janvier 09:20

              @sls0

              "c’est un pays qui meure," smiley raisonnement économique de propagande, la population diminue = le pays disparait.

              Et à l’inverse une population qui double tous les 10 ans par ex , je suppose que c’est un signe de bonheur et de richesse ?


            • 1 vote
              Joe Chip Joe Chip 24 janvier 11:17

              Je trouve ça normal que des losers résignés-réclamants (comme dirait le percutant Jacques Attali), les untermensch franchouillards de la mondialisation, les salauds sartriens du repli sur soi et de la fermeture à l’Autre, qui sont victimes en réalité de leur propre incurie et de leur indisposition constitutive au changement, soient abandonnés à leur sort, c’est la dure réalité darwinienne du milieu social qui n’est qu’une métaphore civilisée de la lutte pour la survie. 

              De la même manière il est tout aussi normal qu’on laisse des migrants au sang frais, tous héroïques, courageux, dignes et travailleurs (comme dans les reportages de France 2), dont les trois-quarts sont médecins, ingénieurs, professeurs d’université, etc., venir s’installer dans nos pays moribonds pour payer les retraites de nos classes moyennes irresponsables tout en apportant la contribution revigorante et très nécessaire de leur fertilité et de leur capital génétique (tout est question de capital). 

              Car comme dirait l’excellent Guy Sorman - autre sommet de la pensée française contemporaine - la migration est un processus darwinien qui élimine les faibles et sélectionne les forts qui vont ensuite contribuer à l’économie, monter des entreprises, travailler dans le bâtiment, etc. 

              Forts qui entreprennent logiquement la conquête du ventre des femelles des mâles occidentaux avachis et tétanisés par 70 ans de social-démocratie, de paix capitaliste et de consumérisme lénifiant, et qui ont d’autres problèmes à gérer : dépression nerveuse, virilité en berne, harcèlement au travail, harcèlement fiscal, temps de transports, liberté de la femme, emmerdes en tout genre, toutes choses qui l’éloignent des réalités fondamentales de la vie avec lesquelles le migrant est en contact quotidien : prendre le territoire, manger, se reproduire. 

              Autrefois, on appelait ça une invasion, quand les murs d’une cité tombait, les conquérants tuaient les hommes et violaient les femmes, histoire de faire table-rase du passé et de bien faire comprendre qui étaient les nouveaux maîtres. Au moins à l’époque, il n’y avait pas de féministes pour expliquer que seuls les violeurs blancs étaient des salauds et trouver des circonstances atténuantes douteuses aux conquérants violeurs (ils ne supportent pas l’alcool, ils n’ont pas l’habitude de la liberté de la femme, etc.), elles se contentaient d’écarter les jambes pour survivre. Mais ne soyons pas cyniques, ce ne sont là que des aléas temporaires inhérents aux échanges multiculturels et à la mondialisation que l’on disait autrefois "heureuse" (ah ah ah, tous ces concepts en forme de foutage de gueule que les électeurs français ont continuellement validé par leur suffrage : "mondialisation heureuse", "autre europe", "europe sociale", etc.), bientôt triomphera le bien-mieux-vivre-ensemble sur fond de dette et de chômage de masse.

              Il y a quand même eu du progrès : les Allemands peuvent continuer à vivre pendant que leurs femelles se font tripoter en masse, aimables préliminaires à la gigantesque partouze métisseuse voulue par l’oligarchie. 


              • 2 votes
                michel-charles michel-charles 24 janvier 12:53

                Si un président est incapable de donner à manger et du boulot à son peuple (c’est un parasite) ...Qu’il parte.. !


                • 2 votes
                  el pepe el pepe 24 janvier 20:04

                  moi je suis simplement pour que Hollande et Valls soit mis a la rue, un reve,
                  Je prie mon Dieu tous les soirs pour que cela arrive .... marche pas merde
                  Alors je suis pret a echanger ma place au Paridis pour un enfer eternel (avec Scotch et jolies nanas a volonte), marche toujours pas .... merde
                  Plus serieusement je salue le courage et la claivoyance de Mr Claude Huet, si son association peut lancer des manifs ou petitions, j en suis ...


                  • 1 vote
                    zygzornifle zygzornifle 26 janvier 15:11

                    Qui osera héberger ces gentils migrants ??
                    https://www.youtube.com/watch?v=44vzMNG2fZc

                    

                    Ajouter une réaction

                    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                    FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Agence Info Libre

Agence Info Libre
Voir ses articles







Palmarès