• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > De la servitude moderne

De la servitude moderne

« De la servitude moderne » est un livre écrit en 2007 par Jean-François Brient.

 

En mai 2009, il bénéficie d’une adaptation cinématographique sous forme de film documentaire monté par Victor León Fuentes. Il est diffusé gratuitement dans plusieurs langues et sous plusieurs formats dans certains lieux alternatifs en France et en Amérique latine. C’est le film que je présente dans cet article.

 

 

 Le film est élaboré à partir d’images détournées, essentiellement issues de films de fiction et de documentaires. 

 

L’œuvre dénonce la condition d’esclave de l’homme moderne en s’inspirant du discours de la servitude volontaire rédigé par De la Béotie en 1549.

 

Ce film montre bien que le texte de La Béotie n’a rien perdu de son actualité, on retrouvera sans peine, dans le mode de fonctionnement contemporain de nos sociétés, tous les éléments constitutifs de la servitude volontaire décrite par lui à la seule condition de transposer, dans nos sociétés postmodernes, les exemples qu’il donne, et qu’il tire forcément de son temps, le temps de la souveraineté personnelle.

 

Désormais, le tyran n’est plus à proprement parler un homme. C’est plutôt un principe : la marchandise ! Elle siège au cœur de la structure de pouvoir servie par une multitude de tyranneaux.

 

Les thèmes abordés par ordre chronologique :

 

1. La servitude moderne

2. L’aménagement du territoire et l’habitat

3. La marchandise

4. L’alimentation 

5. La destruction de l’environnement

6. Le travail

7. La colonisation de tous les secteurs de la vie

8. La médecine marchande

9. L’obéissance comme seconde nature

10. La répression et la surveillance

11. L’argent

12. Pas d’alternative à l’organisation sociale dominante

13. L’image

14. Les divertissements

15. Le langage

16. L’illusion du vote et de la démocratie parlementaire.

17. Le système totalitaire marchand

18. Le chaos social en perspective

 

La thèse de ce film sur la servitude moderne est en gros « les hommes ne sont pas esclaves parce qu’il existe des maitres, mais il existe des maitres parce qui’ ils ont choisi de demeurer esclave ».

 

Il s’agit donc de comprendre et de rendre visible les formes de mystification qui occultent cette condition servile dans la société moderne. Pas de dénonciation de boucs émissaires, pas de complotite aigue, les auteurs du film écrivent par ailleurs : « les adeptes du complot sioniste ou du péril islamiste sont de pauvres têtes mystifiées qui confondent la critique radicale avec la haine et le dédain. Ils ne sont capables de produire que de la boue(…) La recherche d’un bouc émissaire en fonction de son appartenance religieuse ou ethnique est vieille comme la civilisation et elle n’est que le produit des frustrations de ceux qui cherchent des réponses rapides et simples face au véritable mal qui nous accable ».

 

Pas de solutions ou de réponses toutes faites non plus, genre petit manuel de « Comment faire la révolution ? ».Les auteurs s’expliquent : «  Il s’agit ici de faire la critique exacte de la société qu’il nous faut combattre. Ce film est avant tout un outil militant qui a pour vocation de faire s’interroger le plus grand nombre et de répandre la critique partout où elle n’a pas accès. Les solutions, les éléments de programme, c’est ensemble qu’il faut les construire. Et c’est avant tout dans la pratique qu’elles éclatent au grand jour. Nous n’avons pas besoin d’un gourou qui vienne nous expliquer comment nous devons agir. Ceux qui veulent rester des esclaves attendent l’homme providentiel ou l’œuvre qu’il suffirait de suivre à la lettre pour être plus libre. On en a trop vu de ces œuvres ou de ces hommes dans toute l’histoire du XXº siècle qui se sont proposés de constituer l’avant-garde révolutionnaire et de conduire le prolétariat vers la libération de sa condition ».

 

Donc un film passionnant ! Néanmoins je me permets de formuler une critique : les auteurs disent vouloir montrer la réalité telle qu’elle est vraiment et non telle qu’elle est présenté par le pouvoir .Ils affirment que seule la vérité est révolutionnaire et authentiquement subversive. En quelque sorte le système aliénerait la nature profonde de l’homme qui aspire à la liberté et le plonge dans la servitude. Ce n’est pas que l’homme ait cessé d’aspirer à la liberté, c’est qu’il ne peut plus la concevoir. S’il pouvait la concevoir, il la désirerait. La liberté de n’obéir qu’à la raison ? L’esclave ne la connaît pas. Pour lui, la liberté est réduite au droit de rechercher des jouissances basses, immédiates, qui sont en réalité autant de diversions, permettant de ne pas trop souffrir de la condition servile où il est tenu. Ainsi, le tyran ne gouverne pas parce qu’il a confisqué la liberté, mais parce qu’il empêche les dominés d’en comprendre la nature.

 

Quelques questions :

 

- Qu’est ce que la réalité ? N’est elle pas construite subjectivement ?

- Comment les auteurs ont-ils découvert LA réalité alors que l’aliénation est systémique comme ils le décrivent eux-mêmes et que suivant cette logique eux-mêmes devrait être aliénés ?

- Qu’est ce que la liberté ? Les structures sociales, les modes de production, les référents culturels, le langage etc. ne rendent ils pas cette liberté illusoire ? La servitude n’est elle pas notre condition inexpugnable ?

 

Les réponses à ces questions sont à mon avis des pré- requis indispensable pour comprendre le film. Malgré tout, ce film critique alternatif est l’un des plus passionnants que j’ai pu voir malgré le rythme un peu lent. 

 

Source : 52Beko

Tags : Société Médias Manipulation




Réagissez à l'article

68 réactions à cet article    


  • 4 votes
    cassia cassia 15 juillet 2013 09:54

    Absolument déprimant mais tellement réaliste !
    Mais ce monde là va s’effondrer, car tout est cycle...


    • 9 votes
      maQiavel machiavel1983 15 juillet 2013 13:13

      C’est vrai, c’est une critique qu’on peut faire, c’est déprimant et sombre.

       

      Pour ce qui est de l’effondrement de ce monde là, je n’y crois pas. On a réussi à créer le système le plus performant de tous les temps, il ne s’effondrera jamais tout seul !

      Ce système a une capacité d’adaptation formidable, il est capable de faire opportunité de tout problème et de rebondir là-dessus. Il est capable de faire de toute crise une renaissance, un redémarrage. Ce n’est  pas avec des décrets, des lois ou un changement de régime politique qu’on va le vaincre il faut plus que ça parce que cette énorme machinerie se développe non pas en dehors de nous, mais en nous ! 

      La seule chose qui peut le faire s’ écrouler , c’ est  la volonté d’ une large partie de la population pour qu’ une autre vision du monde s’ impose , il n’ y a pas d’ autres solutions. En est ont capable ? Je ne sais pas …


    • 2 votes
      Nora Inu Nora Inu 15 juillet 2013 13:35

      Machiavel ,

       

      Pour ce qui est de l’effondrement de ce monde là, je n’y crois pas. On a réussi à créer le système le plus performant de tous les temps, il ne s’effondrera jamais tout seul !

       

      Trop drôle !

      Cicéron , Sénèque , Marc-Aurèle ont écrit la même chose .

      Leur système est tombé tout seul , quand même !!!


    • 3 votes
      maQiavel machiavel1983 15 juillet 2013 13:43
      @Nora ini
      Tout seul ?Les barbares ont un peu aidé tout de même.Aujourd’hui ,ce facteur extérieur ne joue plus grâce ( ou à cause c’ est selon ) des bombes nucléaires ...
      Non il n’ y a rien de comparable à ce qu’ on connais depuis plus de 400 ans , c’ est trop performant !
      P.S : Toi qui es un mélomane , tu pourrai me dire quel est cette musique au début du film ? Désolé si la question est conne mais je n’ ai absolument aucune culture musicale , merci d’ avance !

    • 2 votes
      cassia cassia 15 juillet 2013 14:07

      Mac, je ne peux que te conseiller ce petit doc, Sous les Pavés la Terre,
      la première intervention de quelques minutes de Patrick Baronnet est excellente !
      Celles de Claude Bourguignon, ou du professeur Belpomme qui suivent aussi...
      https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=XmHEV3K8wcc#at=116


    • 1 vote
      Nora Inu Nora Inu 15 juillet 2013 14:07

      Machiavel ,

       

      Tout seul ?Les barbares ont un peu aidé tout de même.

       

      D’après les auteurs romains , l’Empire était pourri , prêt à tomber .

      Une pichenette suffisait .

      L’empire romain n’est pas tombé pour des raisons extérieures ; l’actuel pourrira de l’intérieur , comme les autres ...

       

      La musique m’avait fait tiquer , quand j’ai vu ce doc .

      Musique du film Amen de Gavras en intro , et de Rage against the machine à la fin ...

       


    • 2 votes
      cassia cassia 15 juillet 2013 14:15

      Ce système va s’effondrer car il n’est tout simplement pas viable !


    • 2 votes
      maQiavel machiavel1983 15 juillet 2013 14:48

      @Nora inu

      Je n’ai pas encore trouvé la musique d’amen. Je vais m’y mettre sérieusement !

      Sinon l’empire romain est tombé pour des raisons extérieures et intérieures, les deux sont intimement lié.

      @Cassia

      Merci pour le lien, très intéressant. Ce sont des sages (même José Bové intervient dommage qu’il soit entièrement coopté, on sera d’ accord là-dessus).

      @Nora inu & cassia

      Tous les autres systèmes que les humains ont construits étaient rigides. Là on a réussit à repoduire un monstre d’une souplesse extraordinaire. Il peut s’adapter à n’ importe quelle configuration. Les humains sont trop nombreux ? Eh ben alors, il suffit de faire crever 90 % d’ entre eux et ensuite on redémarre. Il y’ a changement climatique, épuisement des sources d’énergie fossile et de matières premières ? Pas de problème, la rareté va augmenter la valeur d’échange,  on va réserver les capacités de consommation à une élite, le reste de l’humanité peut bien retourner à l’âge de pierre ! Il est capable de faire opportunité de tout problème et de rebondir là-dessus

      Il faut vraiment se rendre compte que ce système est monstrueux, c’est illusoire de croire qu’il va tomber tout seul, si on ne met rien à la place il continuera à survivre (même si l’homme disparaît, des trans-humains Attalien et des robots continueront de faire tourner la machine).Il faut le faire tomber pas d’autres solutions et ça commence par concevoir le monde différemment !

      Si tout le monde pensait comme les sages dans le lien que cassia a mit, il y’ aurait de l’espoir mais bon quand on voit ça, on se dit qu’on n’est pas sortit de l’auberge 


    • 2 votes
      maQiavel machiavel1983 15 juillet 2013 14:54

      @Nora 

      J’ ai trouvé. Tu es trop fort. smiley

    • 3 votes
      cassia cassia 15 juillet 2013 15:01

      "Si tout le monde pensait comme les sages dans le lien que cassia a mit, il y’ aurait de l’espoir mais bon quand on voit ça, on se dit qu’on n’est pas sortit de l’auberge …"
      Oui, ils le savent pas encore mais il courent vers leur destruction,
      quand le système s’effondrera, ils entrainera avec lui ces gens là....


    • 3 votes
      Nora Inu Nora Inu 15 juillet 2013 15:09

      Machiavel ,

       

      la plasticité du système capitaliste dans lequel nous surnageons à peine , est en effet unique dans l’histoire .

       

      Tout ce qui est contre le système est soit récupéré par lui , soit inspiré par lui , soit directement créé par lui .

       

      Voir  : Emmanuel Goldstein "Théorie et pratique du collectivisme oligarchique"

      ( 1984 - Orwell )

       

      D’où mon cynisme profond , que tu me reproches un peu parfois , non ???

       

      :D ... :D ...


    • 1 vote
      Nora Inu Nora Inu 15 juillet 2013 15:22

      Cassia ,

       

      même quand ceux-là tomberont dans le gouffre , ils ne s’en rendront pas compte .

       

      "Le Savoir amène la Peur" ( Futurama , fronton de l’université martienne ... oui je sais , j’en ai des références !!!)

       

      Comme disait l’autre : "heureux les simples d’esprit" ...

       


    • 4 votes
      Gollum Gollum 15 juillet 2013 18:54

      Ce système a une capacité d’adaptation formidable, il est capable de faire opportunité de tout problème et de rebondir là-dessus.


      Franchement je crois que cette fois ci on est au bout du rouleau et que le système n’est plus viable...

      C’est bien ce qui fait que nous sommes à une époque hyper dangereuse..

    • vote
      Gollum Gollum 15 juillet 2013 18:55

      Et merde.. Première phrase : citation de Machiavel sur laquelle je rebondissais..


    • 2 votes
      Mr.Kout 15 juillet 2013 11:34

      Bonne idée mac, un film et un texte essentiel pour un premier pas vers l’identification du totalitarisme marchand.


      Et la solution évidente :" le pouvoir n’est pas a conquérir,il est a détruire". 
      Et puis pas si déprimant que ça,les cinq dernière minute donne le la avec ce groupe au nom si parlant "rage against the machine"

      Je reviendrai après le travail pour discuter sur tes questions qui vont ouvrir je l espere un debat interessant
      bonne journée.

      • 2 votes
        Haze Haze 15 juillet 2013 11:55

        Je ne l’ai pas encore finit, mais je tiens juste à préciser qu’énormément de scènes de cette vidéo sont tirées des films de Ron Fricke ( Baraka, ... ) ou de son " maitre " Godfrey Reggio ( Koyaananisqatsi, ... )


        • vote
          Heptistika Heptistika 15 juillet 2013 12:09

          J’y ai vu aussi du Michael Moore, du Gattaca, du Terminator 4, du Matrix...


          Y en a d’autres ?

        • vote
          Vla l'Jean Jean Valjean 15 juillet 2013 13:22

          Pas mal de scènes de "Requiem for a Dream" aussi.


        • 4 votes
          maQiavel machiavel1983 15 juillet 2013 13:23

          @yaoananda

          -C’est pour cela que la stigmatisation des riches, des élites, des dominants et de leur système de domination (libéral ou autre) par les gauchistes est une vaste fumisterie

          R / Et on pourrait en dire autant de ceux qui accusent les franc maçons, les sionistes talmudistes, les zzilluminatis de tous les maux de la terre.

          Je rajouterai ces libéraux qui passent leur temps à accuser l’Etat obèse, les fonctionnaires, les socialo Marxo -communistes.

          On a tous de besoin de nos bouc émissaires, qui il faut le dire ne sont pas innocent et jouent effectivement un rôle dans tout ça, il ne faut pas se leurrer mais qui au fond ne sont pas des causes mais des conséquences.


        • vote
          Nora Inu Nora Inu 15 juillet 2013 13:26

          Yoananda ,

           

          + 10 !!!

           

          Depuis Etienne de la Boétie , Bakounine , Kropotkine , et même Lénine jeune , on sait que le seul désir des "classes opprimées" est de devenir des "classes opprimantes" ...

           

          ... le genre humain ...

           

          GREED ...


        • 3 votes
          Awake Awake 15 juillet 2013 13:35

          Dans quelle catégorie vous pensez être alors ?
          Je ne suis pas d’accord avec cette vision qui réduit l’homme à ces 2 concepts. On parle souvent de vision binaire du monde, toi aussi Machiavel tu t’en plains souvent, et bien votre vison des hommes l’est.
          Je ne suis ni un dominant, ni un jaloux, j’aspire juste à vivre ma vie peinard sans être esclave de qui que ce soit, et je suis loin d’être le seul dans ce cas. L’esclave qui cherche à se libérer de ses chaines ne rêve pas forcément de prendre la place de son maitre, souvent, c’est améliorer sa condition et chercher le bonheur de vivre sa vie libre.

           

          En quelque sorte le système aliénerait la nature profonde de l’homme qui aspire à la liberté et le plonge dans la servitude. Ce n’est pas que l’homme ait cessé d’aspirer à la liberté, c’est qu’il ne peut plus la concevoir. S’il pouvait la concevoir, il la désirerait.

          -Voila avec quoi je suis d’accord et c’est très bien dit.


        • 2 votes
          maQiavel machiavel1983 15 juillet 2013 13:53

          @Awake

          Salut.

          Je ne suis pas non plus d’ accord avec Yoananda avec les dominants d’ un coté et les jaloux de l’autre, il y’ a des tas de gens comme toi et moi qui ne voulons ni dominer qui que ce soit et qui ne désirons pas être dominé non plus.

          Maintenant, il faut admettre aussi que ceux qui se battent contre une domination finissent par substituer l’ancienne à une nouvelle. Ca ne veut pas dire que c’était des pourris dès le départ, mais c’est qu’ils étaient dans une dynamique qui devait nécessairement les amener à reproduire de façon caricaturale les travers du système qu’ils combattaient !

          L’important est je pense d’échapper avant tout au fétichisme du pouvoir, pour ne pas être pris malgré soi dans sa dynamique …


        • vote
          Nora Inu Nora Inu 15 juillet 2013 14:17

          Awake et Machiavel ,

           

           il y’ a des tas de gens comme toi et moi qui ne voulons ni dominer qui que ce soit et qui ne désirons pas être dominé non plus...

           

          Des tas ... mais proportionnellement , combien ???


        • 1 vote
          pegase pegase 15 juillet 2013 14:27

          par yoananda (xxx.xxx.xxx.114) 15 juillet 12:22


          +1

          j’avais vu cette vidéo il y a longtemps, et j’avais bien aimé.

          Il n’y a pas de dominants et de dominés, mais des dominants et des jaloux.

          Tout a fait, ce sont les esclaves qui se fabriquent des maîtres, quitte a en choisir un parmi eux s’il le faut.

          ========================================

          Vous vous sentez dominé ?  smiley


          La domination qu’exerce le pouvoir et les riches, n’est réalité que sur terre parmi la "civilisation" ..


          Profondément sous terre au fond d’un gouffre, ou d’une caverne (il existe des réseaux immenses en France), on est tous égaux .... les CRS ne peuvent intervenir, les hélico de la police non plus, les pétro-dollars Qatari ne servent à rien, et sont mêmes trop lourds et encombrants à transporter ..... il n’y a pas de géo-localisation possible, pas de communication possible avec l’extérieur, pas de réseau wifi ni GSM ni satellites, pas de CHU, pas de pharmacie ...



        • 2 votes
          Awake Awake 15 juillet 2013 14:37

          @Machiavel  : L’important est je pense d’échapper avant tout au fétichisme du pouvoir, pour ne pas être pris malgré soi dans sa dynamique …
          Je te rejoint complètement la dessus. J’ajouterais bien sur, ne pas donner le pouvoir à ceux qui le veulent !

          @Nora : Des tas ... mais proportionnellement , combien ???
          Bien assez pour ne pas nous réduire à ces 2 catégories ;)


        • vote
          Al West Al West 15 juillet 2013 14:54

          Bonjour Machiavel,
           
          "Je ne suis pas non plus d’ accord avec Yoananda avec les dominants d’ un coté et les jaloux de l’autre, il y’ a des tas de gens comme toi et moi qui ne voulons ni dominer qui que ce soit et qui ne désirons pas être dominé non plus."
           
          De quelle domination parles-tu ? Politique ? Économique ? Financière ? Dans quelles limites géographiques ? La nation ? Même en ayant conscience de ces problématiques et à moins que tu ne cherches ta nourriture dans les poubelles de Bruxelles, tu domines les trois quarts de la planète. Tout comme moi. Nous dominons de fait. Si tu ne veux dominer personne, tu peux arguer que tu domines momentanément pour éveiller les consciences et arrêter de dominer dans un avenir plus ou moins proche, auquel cas c’est une approche pragmatique avec pour unique objectif l’endiguement de la domination. Mais je gage qu’il y a autre chose que cela pour expliquer nos modes de vie : la recherche du confort tout simplement.


        • 1 vote
          Nora Inu Nora Inu 15 juillet 2013 14:57

          Awake ,

           

          bien entendu .

           

          Mais je parlais des masses , et de leur fonctionnement .

           

          Alors que seuls "les marginaux" comptent , pour l’histoire .

          Seul des minorités , infimes au début , ont fait changer certaines choses , infimes elles aussi au regard du chemin à parcourir .

          Mais l’inertie des masses est un tel frein ...

          Difficile d’être optimiste !!!

           

          Heureusement qu’il existe des hommes et des femmes extra-ordinaires , dans tous les pays , mais malheureusement en même proportion ...


        • 2 votes
          maQiavel machiavel1983 15 juillet 2013 15:08

          @Al West

          Oui j sais très bien je suis aussi dans le système, comme la plupart des gens d’ ailleurs. Je ne prétendrai jamais être un résistant, un dissident ou je ne sais quoi …

          -Mais je gage qu’il y a autre chose que cela pour expliquer nos modes de vie : la recherche du confort tout simplement.

          R / Totalement ! Et c’est cette recherche effrénée au confort qui nous plonge dans la servitude !


        • 1 vote
          Al West Al West 15 juillet 2013 15:35

          Machiavel, rassure-toi, j’ai eu suffisament l’occasion de te lire pour savoir que tu es le premier à t’inclure dans le système. Mon message était essentiellement rhétorique ; ton premier message aurait pu à mon avis être mal interprété : on ne peut pas dire qu’on ne souhaite dominer personne, au mieu l’ignore-t-on. Dans le meilleur des cas, même si la Terre était assez riche pour faire vivre instantanément 7 milliards d’êtres humains comme toi et moi, et même en admettant qu’ils acceptent tous de se contenter de ce niveau de vie (utopique à mon avis), l’immense majorité souhaitera toujours profiter des derniers progrès de la médecine pour prolonger leur vie.


        • 2 votes
          Mr.Kout 15 juillet 2013 16:57

          1.Certains vous répondraient,mais je ne suis pas d’accord,que cette volonté d’être moins soumis au systeme binaire dominant/dominé est une sorte de volonté de domination par la morale impeccable."Je suis éveillé je suis donc supérieur".


          2.La servitude, volontaire ou pas, sur plusieurs génération finit par s’inscrire dans le logiciel.Peut on des lors la considérer comme volontaire même si 20 génération plus tôt elle l’était ?
          La manipulation de l’environnement intellectuel n’a elle donc pour vous aucune incidence sur l indépendance des esprit selon vous ?.

          extrait du meilleur des mondes d’Aldous Huxley :
          « Pour étouffer par avance toute révolte, il ne faut pas s’y prendre de manière violente. Les méthodes du genre de celles d’Hitler sont dépassées. Il suffit de créer un conditionnement collectif si puissant que l’idée même de révolte ne viendra même plus à l’esprit des hommes. L’idéal serait de formater les individus dès la naissance en limitant leurs aptitudes biologiques innées. Ensuite, on poursuivrait le conditionnement en réduisant de manière drastique l’éducation, pour la ramener à une forme d’insertion professionnelle. Un individu inculte n’a qu’un horizon de pensée limité et plus sa pensée est bornée à des préoccupations médiocres, moins il peut se révolter. Il faut faire en sorte que l’accès au savoir devienne de plus en plus difficile et élitiste. Que le fossé se creuse entre le peuple et la science, que l’information destinée au grand public soit anesthésiée de tout contenu à caractère subversif. Surtout pas de philosophie. Là encore, il faut user de persuasion et non de violence directe : on diffusera massivement, via la télévision, des divertissements flattant toujours l’émotionnel ou l’instinctif. On occupera les esprits avec ce qui est futile et ludique. Il est bon, dans un bavardage et une musique incessante, d’empêcher l’esprit de penser. On mettra la sexualité au premier rang des intérêts humains. Comme tranquillisant social, il n’y a rien de mieux. En général, on fera en sorte de bannir le sérieux de l’existence, de tourner en dérision tout ce qui a une valeur élevée, d’entretenir une constante apologie de la légèreté ; de sorte que l’euphorie de la publicité devienne le standard du bonheur humain et le modèle de la liberté. Le conditionnement produira ainsi de lui-même une telle intégration, que la seule peur – qu’il faudra entretenir – sera celle d’être exclus du système et donc de ne plus pouvoir accéder aux conditions nécessaires au bonheur. L’homme de masse, ainsi produit, doit être traité comme ce qu’il est : un veau, et il doit être surveillé comme doit l’être un troupeau. Tout ce qui permet d’endormir sa lucidité est bon socialement, ce qui menacerait de l’éveiller doit être ridiculisé, étouffé, combattu. Toute doctrine mettant en cause le système doit d’abord être désignée comme subversive et terroriste et ceux qui la soutienne devront ensuite être traités comme tels. On observe cependant, qu’il est très facile de corrompre un individu subversif : il suffit de lui proposer de l’argent et du pouvoir. »

          1932

          Ce savoir s’est il développé récemment ou en es ce seulement la forme la plus aboutis que nous subissons ?
          Les prêtres égyptiens,voir même avant, n’avaient ils pas pressentit des méthodes que les sciences humaines ont théorisé au XIX et XX siècle ?

        • 3 votes
          Mr.Kout 15 juillet 2013 17:02

          Pour completer :


          Dans cet extrait de "pourquoi le socialisme"(1949).Albert Einstein n’est il pas pertinent sur l’impossibilité pour le citoyen dans un univers mediatique controllé par le capital (cela change avec internet,démontrant pour moi la pertinence du propos) d’user en toute indépendance de ses capacités intellectuelles dans l’’exercise de ses droits politiques ?

          « Le capital privé tend à se concentrer en peu de mains, en partie à cause de la compétition entre les capitalistes, en partie parce que le développement technologique et la division croissante du travail encouragent la formation de plus grandes unités de production aux dépens des plus petites.

          Le résultat de ces développement est une oligarchie de capitalistes dont la formidable puissance ne peut effectivement être refrénée, pas même par une société qui a une organisation politique démocratique. Ceci est vrai, puisque les membres du corps législatif sont choisis par des partis politiques largement financés ou autrement influencés par les capitalistes privés qui, pour tous les buts pratiques, séparent le corps électoral de la législature. Le conséquence en est que, dans les faits, les représentants du peuple ne protègent pas suffisamment les intérêts des moins privilégiés.

          De plus, dans les conditions actuelles, les capitalistes contrôlent inévitablement, d’une manière directe ou indirecte, les principales sources d’informations (presse, radio, éducation). Il est ainsi extrêmement difficile pour le citoyen, et dans la plupart des cas tout à fait impossible, d’arriver à des conclusions objectives et de faire un usage intelligent de ses droits politique. » 


        • 2 votes
          Nora Inu Nora Inu 15 juillet 2013 17:09

          mr kout ,

           

           Pour étouffer par avance toute révolte, il ne faut pas s’y prendre de manière violente. Les méthodes du genre de celles d’Hitler sont dépassées.

           

          on diffusera massivement, via la télévision, des divertissements flattant toujours l’émotionnel ou l’instinctif.

           

          Ces deux extraits ne peuvent dater de 1932 .

           

          Hitler n’avait encore rien fait , et la télévision n’existait pas .

          Est-ce une préface d’une réédition ?

          Si oui , de qui est cette préface ?


        • 2 votes
          maQiavel machiavel1983 15 juillet 2013 17:33

          @Nora inu

          Je pense que Mr kout s’est trompé, il s’agit de « retour au meilleur des mondes » écrit également par d’Aldous Huxley  mais parut en 1958

          @Mr kout

          -Ce savoir s’est il développé récemment ou en es ce seulement la forme la plus aboutis que nous subissons ?Les prêtres égyptiens,voir même avant, n’avaient ils pas pressentit des méthodes que les sciences humaines ont théorisé au XIX et XX siècle ?

          R / Tout à fait , rien de nouveau sous le soleil , les modernes n’ ont fait que formaliser ces connaissances.

           

          Mais j’ai deux questions : 

          1. Est-il possible d’échapper à ce déterminisme social ?

          2. Si la réponse est non, qui est responsable ? Car ce là veut dire que les classes dirigeantes soient elles mêmes déterminés et privé de libre arbitre et que donc personne n’ est responsable , c est la faute à pas de chance …


        • 1 vote
          Mr.Kout 15 juillet 2013 18:58

          1.Peut être. Franchement je ne saurais dire.Trop peu d’expérience in vivo dans l’histoire humaine. Peut etre es ce la nouvelle évolution à venir.


          2.Ils sont tout autant déterminés que déterminants,réduire leurs influences ne peut qu’arranger les chose tu ne crois pas ?
          Désolé,moi aussi j’ai eu un doute pour la citation (pas pour la TV déjà anticipé par certains auteur de sf mais à cause des "methodes d’hitler". j’ai fait une recherche rapide (cette citation je la tire du conversation privée) mais beaucoup de cite font la même erreur en faites.
          Merci d’avoir corrigé.


          @nora cité la sf est une très bonne chose quand on envisage la societé a venir (futurama plus haut)

        • 3 votes
          Nora Inu Nora Inu 15 juillet 2013 18:59

          Machiavel ,

           le retour , pas le meilleur ... compris .  ; )

           

          Réponse : il a bon dos "pas d’chance" .

          :D

           

          Le déterminisme est une théorie des puissants pour faire intégrer à ceux qu’ils oppriment que "c’est comme ça , ma bonne dame" .

          Je suis milliardaire et vous crevez de faim , je n’y peux rien .

          Je suis "déterminé" à être un voleur , usurier , crapule .... à bouffer sur les cadavres de tes enfants .

          dieu m’a élu !

          Toi pas ???

          Pas de bol !

           


        • 1 vote
          Mr.Kout 15 juillet 2013 19:00

          je suis pas en forme, que de fautes. mea culpa.


        • 1 vote
          Nora Inu Nora Inu 15 juillet 2013 19:08

          Mr Kout ,

           

          parmi les plus grands livres - pour moi :

           

          "Le troupeau aveugle" de John Brunner 

          La dernière année de l’humanité de janvier à décembre ; livre prophétique concernant la destruction de la nature (jusqu’à l’oxygène) par nos déchets , mines , produits chimiques ...

           

          Un livre aussi fort que le meilleur des mondes , 1984 , ou Limbo .


        • vote
          Mr.Kout 15 juillet 2013 19:55

          Merci de ne pas m’associer à une outil de torture yoananda,mon pseudo c’est kout.



           smiley

        • 1 vote
          maQiavel machiavel1983 15 juillet 2013 20:02

          @Mr kout

           

           

          Ils sont tout autant déterminés que déterminants,réduire leurs influences ne peut qu’arranger les chose tu ne crois pas ?

           

          R / Oui on peut réduire leur influence mais le système choisira de nouvelles classe dirigeantes qu’il modèlera et qu’ il utilisera pour modeler la société.

          Changer les chiens de garde du système , ce n’ est pas changer de système. Orwell le montre aussi très bien dans « 1984 », dans le livre de Goldstein :

          THÉORIE ET PRATIQUEDU COLLECTIVISME OLIGARCHIQUE

          CHAPITRE I : L’IGNORANCE C’EST LA FORCE

          « Au long des temps historiques, et probablement depuis la fin de l’âge néolithique, le monde a été divisé en trois classes. La classe supérieure, la classe moyenne, la classe inférieure(…).Les buts de ces trois groupes sont absolument inconciliables. Le but du groupe supérieur est de rester en place. Celui du groupe moyen, de changer de place avec le groupe supérieur. Le but du groupe inférieur, quand il en a un est d’abolir toute distinction et de créer une société dans laquelle tous les hommes seraient égaux. Ainsi, à travers l’Histoire, une lutte qui est la même dans ses lignes principales se répète sans arrêt. Pendant de longues périodes, la classe supérieure semble être solidement au pouvoir. Mais tôt ou tard, il arrive toujours un moment où elle perd, ou sa foi en elle-même, ou son aptitude à gouverner efficacement, ou les deux. Elle est alors renversée par la classe moyenne

          qui enrôle à ses côtés la classe inférieure en lui faisant croire qu’elle lutte pour la liberté et la justice. Sitôt qu’elle a atteint son objectif, la classe moyenne rejette la classe inférieure dans son ancienne servitude et devient elle-même supérieure. Un nouveau groupe moyen se détache alors de l’un des autres groupes, ou des deux, et la lutte recommence ».

           


        • 1 vote
          Mr.Kout 15 juillet 2013 20:32

          "R / Oui on peut réduire leur influence mais le système choisira de nouvelles classe dirigeantes qu’il modèlera et qu’ il utilisera pour modeler la société."


          Justement mac,quand je dit réduire l influence,c’est réduire celle du mécanisme de domination,pas réduire l’influence des groupes qui sont au cœur du mécanisme.

          Vaste programme comme dirait l’autre.

          Es ce possible ? aie.......


          Rien de grave yoananda, j’accepte bien entendu tes escuses.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès