Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Actualités > Société > Emeutes à Grenoble : "C’est Beyrouth. Je te jure, c’est Beyrouth (...)

Emeutes à Grenoble : "C’est Beyrouth. Je te jure, c’est Beyrouth !"

Le quartier de la Villeneuve à Grenoble vient de connaître, dans la nuit de vendredi à samedi, de terribles émeutes.
 
Tout a commencé par le braquage du casino d’Uriage-les-Bains. Les malfaiteurs, qui ont fui jusque dans le quartier de la Villeneuve, ont ouvert le feu sur les forces de l’ordre avec des fusils d’assaut, blessant un policier à la tête. Les policiers ont alors riposté, en état de légitime défense. L’un des deux braqueurs, Karim Boudada, a alors été tué. Agé de 27 ans, Karim Boudouda avait déjà été condamné trois fois aux assises pour vol à main armée.
 
La mort du braqueur a déclenché le lendemain l’émeute dans la cité. Selon France Soir, "c’est après une prière au mort récitée vendredi dans la soirée par un imam, écoutée en silence par une cinquantaine de jeunes rassemblés dans un parc, que la situation a dégénéré." Les scènes de violence sont alors impressionnantes. "C’est Beyrouth. Je te jure, c’est Beyrouth !" rapporte un témoin. Des groupes de jeunes cassent deux abribus avec des battes de base ball, un tramway est attaqué, une cinquantaine de voitures flambent, un magasin d’automobiles est incendié et pillé, tandis qu’un hélicoptère de la gendarmerie, équipé de projecteurs et d’une lumière infrarouge, survole le quartier pour pour filmer les attroupements.
 
"Les jeunes m’ont dit : vous avez tué un des nôtres. De toutes les manières, vous êtes une sale race, on va vous tuer aussi", assure un policier. Avant d’ajouter avoir également entendu cette autre menace à caractère raciste : "Tout ce qui est européen, on va tirer dessus".
 
 
 
 
Des riverains descendent dans la rue, et la plupart prennent la défense des jeunes contre la police. "Les flics, quand on en a besoin, ils sont jamais là, zéro. Et quand on en a pas besoin, ils viennent. C’est à cause d’eux tout ça", accuse une jeune femme en djellaba bleue, alors que les forces de l’ordre tirent des flash-balls en l’air pour disperser les groupes. "Toutes les mamans, elles sont venues et elles ont vu le corps par terre. Qu’est-ce que ça veut dire tout ça. Les enfants sont choqués. Les flics sont des chiens", ajoute une trentenaire portant le voile intégral, descendue vérifier que sa voiture ne brûlait pas. Un groupe de sexagénaires, peut-être plus raisonnable, se lamente : "les jeunes déconnent. Ils n’ont plus rien dans la tête. Il ne faut pas qu’il y ait un autre mort, ça sert à rien tout ça", lance l’un d’entre eux.
 
La télévision suisse TSR, qui relaie l’information, parle de "chasse aux flics" :
 
 
Sur RTL, un habitant du quartier dit comprendre les jeunes : "Si on leur avait donné du travail, ils n’auraient pas fait ça !"
 
 
Rappelons que pour certains (Libération), la police dans les quartiers sensibles est une "force d’occupation", et que "la police s’amuse" à y "shooter" des "enfants" : "A Villiers-le-Bel, les 25 et 26 novembre 2007, un renversement s’est produit : ces gamins que la police s’amuse de mois en mois à shooter ont à leur tour pris leurs aises avec ceux qui les ciblent. Ces quartiers submergés par une occupation devenue militaire ont, un temps, submergé les forces d’occupation. Les roueurs ont été roués. L’espace de deux soirées, la peur a changé de camp."
 

Tags : Sécurité Société Racisme Violence urbaine Banlieue Police

Réagissez à l'article

54 réactions à cet article

  • 78 votes
    plebius (---.---.---.240) 17 juillet 2010 18:32
    plebius

    Non mais oh, ils se croient ou ces criminels ?
    Il protègent un braqueur ? Ils brulent tout et ils tirent en disant "sale races" ?
    En taule les criminels, foutez tout ça au placard.

    • 57 votes
      Oreille (---.---.---.73) 17 juillet 2010 19:13

      Non à la peine de mort !
      Par contre : le bagne oui, une main d’œuvre gratuite en ces temps de crise ça aiderait la France. 20 ans de bagne ça donne pas envie d’y retourner. Je trouve dingue effectivement qu’un braqueur multi-récidiviste en liberté ait 27ans... lamentable justice.

    • 33 votes
      perlseb (---.---.---.59) 17 juillet 2010 19:45

      A mon avis c’est voulu. On fait croire au peuple que la prison coûte cher même si, dans les faits, les dégâts qui suivent une libération anticipée sont parfois bien supérieurs pour la collectivité (mais ce sont les assurances, et aussi le peuple qui trinque : c’est pas le même budget).

      Regardez en Californie, on fait comprendre au peuple que l’état en faillite ne peut plus garder autant de prisonniers. Je crois que le chaos est souhaité.

      Les policiers, qui risquent leur vie, doivent être fous de rage : dur d’être convaincu par son travail qui apparaît parfaitement inutile.

    • 30 votes
      Maldoror (---.---.---.132) 17 juillet 2010 21:31
      Maldoror

      Le principe du refus de la peine de mort, ce sont les droits de l’homme j’imagine.
      Mais le droit de vivre en sécurité n’est-il pas un droit de l’homme ? Et bien le type qui s’est fait shooté par un multirécidiviste, et bien lui il ne peut plus les invoquer, les droits de l’homme.

      Le droit de l’homme, voilà donc bien quelque chose d’utopique et de partial. C’est de l’idéologie, on prend ça comme un absolu réalisable, mais dans la pratique ça a tendance à aggraver la situation.
      Tous ces meurtriers, délinquants, voyous qui ont fait leur part de zon-zon, dans le système qui est le notre, peuvent se payer le luxe d’être multirécidivistes, tranquilles, la justice restera compréhensive.

    • 17 votes
      TZ (---.---.---.23) 17 juillet 2010 23:23
      TZ

      La peine de mort ? Mais regardez simplement où elle est appliquée si les statistiques de criminalité sont inférieures aux nôtres ! Les Etats-Unis sont ils une terre de paix entre communautés, dans les états pratiquant la peine de mort ? Aucunement.
      .
      Ce n’est pas dans la réaction épidermique que nous trouverons un remède à ces violences et à cette haine. Une remise en question de notre société et du mode de fonctionnement de ces cités est à effectuer d’urgence.

    • 11 votes
      Maldoror (---.---.---.132) 18 juillet 2010 00:09
      Maldoror

      C’était une réflexion sur le principe du rejet absolu de la peine de mort et de la façon dont on le légitime.
      Je n’ai pas dit que la peine de mort arrangeait les choses.

    • 4 votes
      Mr.Kout (---.---.---.164) 18 juillet 2010 12:24

      quel hypocriisie scipion,les pays cités sont en proie à une criminalité beaucoup violente ;y ajouté des tension entre communauté ’noir/blanc en A.S ou farc/etat en Colombie.
      Prenez es pays aussi stable que les US pour comparer,pas le spays avec des situation tres particulière.

  • 35 votes
    perlseb (---.---.---.59) 17 juillet 2010 18:37

    "Si on leur avait donné du travail, ils n’auraient pas fait ça !".

    Certaines personnes n’ayant jamais connu de difficultés ne peuvent pas comprendre cette phrase. Pour eux, ne pas avoir de travail est un manque d’effort, un manque de volonté, une forme de paresse.

    Mais effectivement, il ne suffit pas de faire des études et d’avoir de la volonté pour avoir un travail en France, il faut avant tout avoir du piston. Le travail est loin d’être au centre de cette société où le mérite n’existe plus. Les mieux payés sont souvent des intermédiaires parasites qui ne servent absolument à rien.

    Il est urgent qu’une distribution équitable du travail et des rémunérations devienne une priorité sinon on va droit à une criminalité galopante : ceux qui croient profiter du chômage des autres (par la pression à la baisse exercée sur les salaires) ne bénéficieront que d’une insécurité grandissante.

    Malheureusement c’est peut-être voulu : "diviser pour régner". Tant que c’est le peuple qui se tape dessus, c’est tout bon pour les nantis. En ce sens, je ne comprends pas bien les jeunes qui se battent dans leur propre quartier : allez vous battre à Neuilly-sur-Seine où vous pourrez bruler de belles Mercedes ! C’est dans les beaux quartiers que se trouvent les vrais responsables de votre misère.

    • vote
      Brice (---.---.---.170) 30 juillet 2010 10:40

      Perlseb, je ne peux pas vous laisser dire "Si on leur avait donné du travail, ils n’auraient pas fait ça !".
      Je vous répondrais " quand on veut on peut ", surtout dans cette région rhone alpes qui propose du travail et dans laquelle j’habite.

      Je pense aussi que le travail n’est effectivement plus au centre de notre société, mais surtout dans la mentalité de ces délinquants fainéants qui passent leur énergie à tout sauf à travailler et quand ils essaient de travailler leur comportement est souvent insolent, rebel et peu courageux.

      N’inversons pas les responsabilités, les premiers fautifs sont les braqueurs, ensuite ils assument la conséquence de leurs actes inacceptables.
      Heureusement qu’il existe encore en France la légitime défense et que le policier ne se soit pas fait tué le premier ... je pense d’ailleurs que si le policier avait été tué peu de français seraient allé sabraquer les rues et soutenir un homme qui lui a travaillé de façon courageuse et irréprochable.

      Arrêtons de soutenir ces personnes, la mentalité française dérive très vite dans le mauvais sens. Travail, courage, respect et honneur à notre pays la France doivent être nos valeurs.

  • 74 votes
    docdory (---.---.---.119) 17 juillet 2010 18:44
    Faisons une expérience de pensée.
    Imaginons que le braqueur multirécidiviste du casino abattu par la police se soit appelé, par exemple François Lefebvre au lieu de s’appeler Karim Boudouda, et qu’il ait néanmoins résidé dans la même cité de Grenoble.
    Je suis à peu près sur que, dans cette hypothèse, aucune émeute n’aurait été constatée dans cette ” cité sensible ” .
    Ce qui a causé les émeutes, ce n’est pas le fait qu’un habitant du quartier ait été abattu par la police, c’est le fait qu’un musulman du quartier ait été abattu par la police…

    • 10 votes
      Bender (---.---.---.34) 18 juillet 2010 11:07
      Bender

      Évidemment, c’est la faute aux musulmans... N’importe quoi !

    • 5 votes
      Mr.Kout (---.---.---.164) 18 juillet 2010 12:27

      doctory avec des "si" on coupe du bois.......

    • vote
      Brice (---.---.---.170) 30 juillet 2010 10:48

      Eh oui, encore c’est encore le constat factuel d’un peuple qui pose problème en France, que ça ne plaise ou non.
      Après vrai ou faux musulman, je pense que l’immam qui a fait la prière était un " vrai " mais il a rassemblé alors que des " faux " ...

    • vote
      Brice (---.---.---.170) 30 juillet 2010 10:49

      Eh oui, encore c’est encore le constat factuel d’un peuple qui pose problème en France, que ça ne plaise ou non.
      Après vrai ou faux musulman, je pense que l’immam qui a fait la prière était un " vrai " mais il a rassemblé alors que des " faux " ...

  • 45 votes
    Bulgroz (---.---.---.10) 17 juillet 2010 18:51

    Mais du travail, Pupponi, maire de Sarcelles en a donné à Ali Soumaré, collaborateur de cabinet. C’est pas rien.

    et puis Soumaré n’est pas venu au boulot.

    "Depuis le lendemain des élections régionales, fin mars, il ne mettait plus les pieds au bureau, malgré les courriers de relance que nous lui avions envoyés. Quelqu’un qui ne vient pas travailler, on ne peut pas le garder, c’est une question de justice et de droit", explique François Pupponi. 
  • 49 votes
    Bulgroz (---.---.---.10) 17 juillet 2010 18:57

    Soumaré licencié après 3 mois d’absence du bureau.

    Il ignorait qu’avoir un job, impliquait d’aller au boulot !!

  • 49 votes
    Hieronymus (---.---.---.243) 17 juillet 2010 20:31
    Hieronymus

    que disent les associations anti-racistes ?
    soutiennent elles les emeutiers ? (qui sont bien racistes)
    ou defendent elles les blancs ordinaires, flics ou autres
    victimes de ces agressions raciales ?

    non, rien de rien, elles se terrent lamentablement, silence complet
    face au spectacle lamentable de guerre civile qu’elles ont contribuees
    a declencher par la lachete et la veulerie de leurs discours demagogiques !
    c’est la honte totale pour ces officines de pourrissement du climat social ..

    • 27 votes
      Maldoror (---.---.---.132) 17 juillet 2010 21:15
      Maldoror

      Il y a pourtant de la haine raciale là dedans  : leur domaine de compétence  !

      Ah oups, j’oubliais, le tir à balles réelles pour shooter de l’européen c’est pas du racisme, et même si ça l’était, c’est pas bien important.

  • 17 votes
    Croa (---.---.---.72) 17 juillet 2010 20:57
    Croa

    Si la police était encore un service public cela n’arriverait pas !

    Avec un ministre, puis un président, qui cultive la haine et impose du chiffre normal qu’on en arrive là !

    Quoique le plus grave, ce soit ceux qui approuvent ça et en redemandent !

    Tiens justement  ça vole assez bas par ici ! smiley

     smiley Pas de quoi être optimiste ! smiley

  • 29 votes
    Maldoror (---.---.---.132) 17 juillet 2010 21:12
    Maldoror

    Où elle est l’agent américain Rokhaya Diallo ? Pour se féliciter de cette rébellion, légitime, de la part de jeunes en difficulté ! Voilà des personnes qui s’associent, se prennent en main, pour faire bouger les choses.

    C’est bien la police qui est une force d’occupation ! Il n’y a qu’à regarder le nombre de voitures brulées qu’il y a en France, par ans, le fruit de la persécution policière. Et puis, vous avez vu les images, cette occupation, plus personnes n’ose y mettre les pieds dans leur petite république autonome : force d’occupation.
    Et puis il faut bien se défendre ; en 2010, en France la police agresse les braqueurs, essaye de les arrêter et riposte à l’arme à feu ! Où sont passés les droits de l’homme ?

    Donc pour assurer leur protection, malheureusement, des jeunes sont obligés de se servir d’armes automatiques, contre un Etat policier qui shoote à tout va au flashs balls.

    Solidarité avec la victime décédée, mort à la France et mort aux français !

    Il faut rééduquer le reste de la société... la société occidentale. Nous, on les appelle les sous-chiens ( ou souchiens), parce qu’il faut leur donner un nom : les Blancs !"
    Houria Bouteldja

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Bob34

Le bob.


Voir ses articles







Palmarès