Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Actualités > Société > Gene Vincent, blousons noirs et bandes de banlieue, des 60’s à (...)

Gene Vincent, blousons noirs et bandes de banlieue, des 60’s à aujourd’hui

Emission spéciale en direct pour les 40 ans de la disparition de Gene Vincent, le créateur du célèbre Be-Bop-A-Lula. En seconde partie d’émission, mon invité était Guillaume Vingtras pour son livre "Loubards" consacré aux phénomènes de bandes en France, depuis les loubards des années 70 jusqu’aux premières émeutes de banlieue au début des années 80. (Radio Ici et Maintenant, 29/09/11)

 

"J’suis un loubard parmi tant d’autres, je crèche pas loin de la Défense. J’ai l’air crado, c’est pas ma faute, mon HLM c’est pas Byzance". C’est ainsi que le chanteur Renaud décrivait le quotidien du loubard en 1977. Mais qu’est-ce qu’un loubard ? Dans quel monde ont-ils vécu ? Une comparaison avec les bandes de racailles d’aujourd’hui est-elle possible ?

 

L’ouvrage historique de Guillaume Vingtras revient sur le personnage mythique de l’imaginaire urbain hexagonal des années 1970, par l’étude d’articles de presse, de livres d’époque, de films et de chansons. L’originalité de ce travail de vulgarisation réside dans la focalisation sur les attributs culturels des bandes de jeunes de l’époque, loin de tout jugement de valeur, sécuritaire ou, à contrario, libertaire. Alors enfilez vos santiags, vos blousons noirs et revivez une époque où la jeunesse populaire française était à des années-lumière des émeutes de Grenoble ou de Villiers-le-Bel. Et pourtant les faits racontés par l’auteur ont à peine 40 ans... A l’époque, la banlieue possédait un tout autre visage.

 

Bonus vidéo : Interview de jeunes blousons noirs français de Paris et Montreuil (93) dans les années 60

 

Tags : Musique Banlieue


Sur le même thème

Tariq Ramadan n'a jamais parlé de Saïd Bourarach
L’Islam, un opposant utile qui n'existe pas
Ukraine. La stratégie géopolitique de Vladimir Poutine
Le conseil des associations noires à "CRAN" contre Zemmour
Zemmour soumis à la question : nostalgique, réac, sans aucune limite... et fou de Napoléon


Réactions à cet article

    • 2 votes
      Par elfableo (---.---.---.194) 9 octobre 2011 14:23
      elfableo

      sociologie à 2 balles ! 

      les blousons noirs étaient aussi mal vu que les racailles d’aujourd’hui ! 
      le reste , c’est une question d’époque et de folie ...
  • 8 votes
    Par Jean-Paul Bourre (---.---.---.146) 14 octobre 2011 19:47
    Jean-Paul Bourre

    Faux ! L’esthéique (la sape) blousons noirs étaient celle des westerns, avec un certain code d’honneur (on aurait pas savaté une nana comme je l’ai vu récemment, à dix sur la fille - mentalité de chiens) - on affrontait le système, et nos références étaient, en dehors des westerns, les films de guerre, avec la notion d’héroïsme, ou des films emblématiques comme West Side Story, L’équipée sauvage avec Brando, ou les films de James Dean. Pas de communautarisme ethnique avec la haine de la France. On plantait pas un mec pour une clope et on respectait les vieux - on leur crachait pas dessus comme des lopes. Et le but était pas de faire de la thune par tous les moyens. La différence est énorme.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès




Pierre Voyance Gratuite
Obtenez votre Voyance avec Nostradamus
ABC Voyance gratuite