• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Insécurité dans la campagne, policiers dans la rue

Insécurité dans la campagne, policiers dans la rue

Après les affaires de la rue Rampal et de la Gare du Nord, le thème de l’insécurité s’invite dans la campagne. L’UNSA-police, syndicat majoritaire des gardiens de la paix, a appelé les policiers à une “manifestation de ras-le-bol” à Marseille mardi 27 mars, à quelques pas du candidat de l’UMP, en visite dans la ville. Pourquoi ce ras-le-bol ? Pourquoi ce refus massif de la politique des résultats et des primes au mérite ? Dans ce reportage vous trouverez un bilan de l’action du patron Nicolas Sarkozy à la Place Beauvau avec Joaquin Massanet, le secrétaire général du syndicat leader, réputé proche de la candidate Royal. Le 27 mars, à l’appel de l’UNSA-police, syndicat autonome majoritaire des gardiens de la paix, les fonctionnaires de police (entre 4000 et 10000 ) sont venus de Lyon, Toulouse, tout le sud de la France pour défendre leurs revendications : retraites, effectifs, grilles de salaire, droit syndical et droit à manifester, et avant tout, remise en question de la culture du chiffre et du résultat imposée depuis quelques années par leur hiérarchie. Ils précisent ne pas inscrire leur action dans le débat idéologique gauche/droite. Le contexte est chargé en ce moment pour les forces de l’ordre : des notes (datées du 7 au 20 mars) ont été révélées par l’UNSA police, selon lesquelles les CRS auraient reçu des consignes pour éviter certains quartiers avant l’élection présidentielle ; l’affaire de la maternelle rue Rampal le 20 mars 2007, Nicolas Sarkozy quitte le ministère le 26 mars ; les affrontements Gare du Nord le 27 mars...

Tags : Présidence Sarkozy Manifestation




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • 1 vote
    Nayasl (---.---.40.37) 31 mars 2007 14:33

    Rien de nouveau sous le soleil de la gare du nord. On nous refais le coup de 2002. A qui tout cela profite t il vraiment ? Sans m’avancer, quand on lit ce qu’en dit notre ex ministre de l’intérieur, on peut se dire que, pour le moins, cela ne le dessert pas : http://fr.news.yahoo.com/30032007/5/nicolas-sarkozy-fustige-la-faillite-morale-d-une-certaine-gauche.html

    Ce qui est bizarre, c’est que je viens de lire "romanesque 2.0", un roman qui vient de sortir aux toutes nouvelles éditions du passager clandestin (http://lepassagerclandestin.fr ) qui montre à quel point tout cela est prévisible... Que cela ait lieu à la gare du Nord ou au Chène pointu ou au Clair Soleil chez Naima (http://romanesque.fr ) Pauvres boucs émissaires ! Faut bien que ça pète quelque part quand il y a tant de tensions et tant d’enjeux. La question est de savoir combien de fois cela va peteer avant le 22 avril et avant le second tour des législatives. Bien sûr le bouc émissaire est toujours un bouc, mais en temps d’orage, faut bien que la foudre tombe quelque part. Au fait, où est le partonnerre et qui est le Faraday de ces élections ? La lutte contre le populisme simpliste ? L’art de la nuance, le courage des journalistes ?


    • 0 vote
      Pierre (---.---.35.53) 7 avril 2007 14:47

      Je confirme ! On tombe même dans le paradoxal. Gare du Nord d’un côté et oubli total des banlieue dans la campagne, d’un autre côté. Le roman dont tu parles Romanesque 2.0 est super ! (c’est vrai je l’ai lu et ça m’a scotché, cela dit, il n’est pas facile à trouver en librairie... Que font donc les libraires ? ) mais il est déjà dépassé. Il parle des violences en banlieue provonquées et utilisées dans la campagne électorale : mais c’est bizarre dans le monde réel ... A part la Gare du Nord, y plus de violence... et y a meêm plus de banlieue, en fait, y a meme plus de social dans cette campagne... La comparaison avec 2002 est saisissante : Que se passs-t-il ? Faut-il en conclure que cela ferait perdre de voix à ceux qui controlent les sommaires médiatiques ? Et donc que l’auteur de Romanesque 2.0 s’est planté dans sa fiction...


    • 0 vote
      JESSIE 31 mars 2007 22:00

      C’est fou comme le brigadier CRUCHOT ressemble à BAYROU,avec les oreilles de JUMBO qui retiennent le képi et le même air inspiré.


      • 3 votes
        linais (---.---.76.134) 4 avril 2007 00:48

        lorsqu’on entend les représentants de la police française s’exprimer sur leur travail cela fait froid dans le dos !.
        Va-t’on oser mettre à la présidence de la république Nicolas SARKOZY quand on peut pressentir qu’il y a un fort risque que la France, sous sa coupe, va se diriger petit à petit vers un état policier.
        En tant que ministre il était encadré par Chirac.Je n’ose pas penser à ce qu’il serait capable de faire à la tête de l’Etat français, car il aurait alors tous les pouvoirs !!!
        Cet homme assoiffé de pouvoir est dangereux, c’est un petit Le Pen ! Je n’ai pas envie d’entendre, comme en 2002, certains policiers qui incitaient alors à voter Le Pen (devant témoins).
        Il faut donner des moyens suffisants aux forces de l’ordre afin de permettre l’accomplissement de leurs missions.Car il ne faut pas provoquer le découragement qui conduit aux extrêmes.
        La FRANCE est un pays de liberté, alors faisons TOUT pour empêcher cette dérive !-(


        • 2 votes
          Christoff_M (---.---.194.201) 5 avril 2007 03:12

          La différence entre Le Pen et Sarkozy, c’est qu’au moins le premier annonce son programme alors que le second fait du coup par coup, avec une apparition devant les caméras ! Cela s’appelle la démagogie.A L’image de miss SEGO qui fait les marchés pour nous faire croire qu’elle aime le peuple !


          • 2 votes
            Christoff_M (---.---.237.241) 9 avril 2007 22:38

            Tu preferes voir des bandes hors la loi creer des zones de non droit pour leur petits traffics mafieux ou tu préfères voir une présence policière ...

            j ’enverrai bien certains idéos bobos gauchisants dans certaines banlieues charmantes apres minuit... quand on parle des choses sans les vivre en habitant loin des zones à problemes ; il est facile d’avoir de belles paroles idéalistes et humanistes !! C est exactement comme les gens qui disent que l’argent n’est pas important alors qu’ils en ont plein les poches !!



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès