Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Intervention de F. LORDON au sujet du "plan B" brillantissime

Intervention de F. LORDON au sujet du "plan B" brillantissime

Ce dimanche se tenait à Paris un sommet international au sujet du "plan b".

Ce sommet était organisé par le PG et JL. Mélenchon.

L'intervention de F. Lordon m'a paru essentielle.

Je vous propose donc de la visionner 

 

 

Tags : Europe Politique Société Démocratie Euro Dette Union européenne Frédéric Lordon



Réagissez à l'article

39 réactions à cet article


  • 7 votes
    JL 26 janvier 15:11

    Intervention brillante en effet, et comme d’habitude, mais qui souffre de la diction pour une fois hésitante de Frédéric Lordon.


    Ce serait bien si l’on pouvait se procurer le texte. Peut-être sur son site ?



    • 5 votes
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 26 janvier 21:34

      @JL

      Je trouve que sa diction est bonne, c’est peut-être le micro qui crache un peu.


    • 2 votes
      JL 26 janvier 22:04

      @doslu ;

      merci.


    • 4 votes
      La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 27 janvier 03:31

      @Qaspard Delanuit

      Je trouve que sa diction est bonne

      Si seulement c’était un concours de diction.

      Néamoins c’est l’histoire que nous voyons défiler sous nos yeux :

      - La Turquie qui reçoit 3 milliards d’euros alors que la Grèce se fait taper sur les doigts sur la question des immigrés.

      - Le méluche qui organise cette parade d’impuissants, nous promettant une hypothétique victoire totale à la condition expresse que le monde entier lui accorde un soutien total

      - Des loulous de banlieue qui mitraillent des bobos anonymes au lieu de s’en prendre à des responsables bien nommés

      c’est peut-être le micro qui crache un peu

      Je vous ai connu en meilleure forme


    • 2 votes
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 27 janvier 07:32

      @La Voix De Ton Maître

      Vous n’avez apparemment pas compris que je répondais à JL à propos de la diction.  smiley 


    • 3 votes
      Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 27 janvier 09:53

      @JL Plan B... B comme "banané" ?

      Il y en a ras le bol de cette légende qu’on peut "faire mieux dans le même système utilisant de la monnaie". Leur but est d’être calife à la place du calife, c’est tout.
      "Changer le système" ce n’est pas arrondir les angles pour flatter des ego.

      Changer de système c’est passer à un système post-monétaire.


    • vote
      La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 28 janvier 07:41

      @Qaspard Delanuit

      Effectivement, désolé.

      3 heures du mat’ j’devais être dans un état...


      • 7 votes
        maQiavel maQiavel 26 janvier 15:21

        Cet article fait des critiques plutôt intéressantes. On peut lire : 
        "Mais l’intervention la plus remarquable a été celle de Frédéric Lordon, qui détonnait singulièrement avec le ton feutré des autres économistes. Les lecteurs de ce blog savent que Lordon n’est pas saint de ma dévotion, pour des raisons que j’ai maintes fois expliquées. Mais je dois dire que cette fois-ci j’ai été très agréablement surpris. Lordon pointe bien la difficulté de la gauche – et la « gauche radicale » ne fait pas exception – à se défaire de l’illusion européenne, sur l’Euro bien entendu, mais aussi sur la construction européenne en général. Il dénonce aussi la « panique intellectuelle » d’une gauche qui, « de peur d’avoir des mauvaises pensées, ne pense plus du tout ». Il décrit assez bien la pusillanimité de la « gauche radicale » qui n’ose pas sortir de l’Euro et qui du coup a laissé le FN s’approprier cette proposition. Il fustige l’inconséquence de cette même gauche radicale qui ne veut pas les conséquences de ses actes. Et le plus drôle, est qu’il a été copieusement applaudi par les gens mêmes qu’il a fustigés. Mais peut-être ne se sont-ils pas reconnus ?(...)

         En fait, dans toutes ces interventions, le concept de la Nation plane sur les discussions comme un énorme non-dit, l’éléphant qui est au milieu de la pièce mais que tout le monde fait semblant de ne pas voir. Tout le monde constate que l’Euro n’a pas marché, qu’il a approfondi les déséquilibres, mais personne ne se demande pourquoi les monnaies nationales ont, elles, marché. Quel est le mécanisme qui assure un équilibre à l’intérieur d’une Nation mais qui ne marche pas à l’échelle de l’Europe ? Bonne question, n’est ce pas ?"


      • 1 vote
        Zatara Zatara 26 janvier 16:06

        @maQiavel
        Quel est le mécanisme qui assure un équilibre à l’intérieur d’une Nation mais qui ne marche pas à l’échelle de l’Europe ?

        je préférai qui assure un certain équilibre dans son évolution en tant que mais passons...aucune nation ne se cristallise en tant que telle, toute société évolue...

        réponse évidente pour tout le monde, hypocrites bruxellois en tête...

        le rêve européen a été savamment galvaudé par des rapaces et des sans-couilles, dont on va voir la lente agonie pendant encore une bonne dizaine d’année , n’en déplaise aux plus optimistes...


      • 2 votes
        maQiavel maQiavel 26 janvier 16:21

        @Zatara
        pendant encore une bonne dizaine d’année , n’en déplaise aux plus optimistes

         C’est fort possible mais ce n’est pas certain, n’en déplaise aux plus pessimistes. Sortons du pessimisme et de l’optimisme pour devenir réaliste et admettre que rien n’est jamais joué d’avance en politique, on a connu historiquement des renversements de situation qui dépassent la fiction, l’histoire et les rapports de force politiques ne sont pas figés (comme les nations d’ailleurs, sur ce point, je suis totalement d’accord avec toi).  


      • 3 votes
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 26 janvier 21:33

        @maQiavel
        "Quel est le mécanisme qui assure un équilibre à l’intérieur d’une Nation mais qui ne marche pas à l’échelle de l’Europe ?"


        Ce n’est justement pas un mécanisme. Quelle est la différence entre un organisme vivant et un robot très élaboré ? Ce n’est pas le mécanisme, c’est la vie. Or, l’UE n’a jamais été en vie, c’est un vampire qui suce la vitalité des nations dont elle se compose en les décomposant. La monnaie est précisément le sang des nations. Certes la frontière nationale n’est pas un horizon indépassable à l’échelle cosmique, mais ceci est une autre histoire, une histoire de la longue durée comme dit Lordon. L’internationalisme dont il parle n’a de sens et de possibilité de se manifester que dans une dialectique tendue avec la vitalité de nations souveraines. Et ceci ne peut pas être compris par ceux qui veulent tout simplifier ou qui ne comprennent pas que les peuples ont une âme. Une âme collective dans laquelle est encore endormie l’âme individuelle de la plupart des êtres humains.


      • 2 votes
        herve_hum 27 janvier 11:30

        @Qaspard Delanuit

        L’internationalisme avec la souveraineté nationale.... C’est le capitalisme !

        Merci pour lui donc.

        le néolibéralisme, n’est que le reflet de l’arrogance suprême des propriétaires économiques, pensant, à tort, que l’histoire leur a donnée les pleins pouvoirs et que dès lors, ils peuvent abandonner la condition de la division des peuples par le biais de la souveraineté nationale, qui ne fut que la leur pour envoyer les ouvriers menaçant se massacrer l’un l’autre avec bon entrain. Ils n’ont d’ailleurs pas abandonné le principe, simplement veulent le déplacer au niveau de blocs économiques, comme Orwell l’écrit dans 1984.

        C’est vrai que l’inertie du capitalisme le conduit à la mondialisation, mais en conservant le principe de l’état d’urgence via ces blocs économiques. Sauf que cette même mondialisation est la condition nécessaire à leur renversement, à la fin de leur domination. On arrête pas l’inertie de la conscience humaine qui, s’appuyant sur la connaissance acquise, la pousse vers une conscience planétaire et où il ne s’agit pas de l’empêcher ou la freiner, mais au contraire, de l’accélérer et la rendre inéluctable en en prenant la mesure et surtout, le contrôle démocratique.

        Et qu’est ce que vous dites vous ?

        Vous invitez ceux que vous prétendez combattre à revenir à la source de leur puissance, pour ne pas risquer de la perdre par la mondialisation économique. Mais à quoi croyez vous que sert le terrorisme, la pseudo guerre économique, la division sociale sur des sujets secondaires comme l’homophobie, la théorie du genre, la guerre des religions ? Maintenir vivante la division sociale et’interdire l’union économique et politique. Si les peuples ont un âme, ce ne sont pas des frontières qui la détruirons, imbécile. Au coeur d’une conscience planétaire et une mondialisation économique, c’est tout le contraire.

        Si la constitution de l’âme des peuples s’est faites dans un monde considéré comme infini, où chacun devait donc se définir l’un par rapport à l’autre, dans un monde fini qu’est la planète, la préservation de ces âmes se fait par la suppression des frontières militaires et économiques, pour permettre la coopération, la fin des conflits économiques et permettant le maintien des populations dans leur pays et posant alors la culture comme la valeur à défendre.

        I serait temps de prendre un coup d’avance plutôt que de continuer à jouer les idiots et les moutons de Panurge. Dans une partie d’échec, il suffit d’avoir un seul coup d’avance, c’est à dire, que peu importe que l’adversaire fasse mat, si c’est le coup d’après. Vous me faites rire vous et Maqiavel, vous êtes des sortes de précieuses ridicules.
         
        Vous devez beaucoup aimer Bossuet et sa maxime

        Dieu se rit de ceux qui vénèrent les causes dont ils déplorent les conséquences.

        Car la source de tous les malheurs réside dans deux mots... Propriété économique


      • vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 28 janvier 02:36

        @herve_hum
        "L’internationalisme avec la souveraineté nationale.... C’est le capitalisme !"

         

        Non, je ne vois pas le rapport. Vous pourriez aussi bien dire que "c’est le communisme", ça n’aurait pas plus de sens. 


      • vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 28 janvier 02:49

        @Qaspard Delanuit
        "Si la constitution de l’âme des peuples s’est faites dans un monde considéré comme infini, où chacun devait donc se définir l’un par rapport à l’autre, dans un monde fini qu’est la planète, la préservation de ces âmes se fait par la suppression des frontières militaires et économiques, pour permettre la coopération, la fin des conflits économiques et permettant le maintien des populations dans leur pays et posant alors la culture comme la valeur à défendre."


        Ce tableau ne me déplaît pas (et il n’est pas contradictoire avec mon commentaire précédent), mais la question qui se pose est "comment aller de cette réalité à cet idéal ?". A mon avis, ce n’est pas en niant la réalité. Or, une composante de cette réalité est que les hommes sont encore attachés à leur groupe, il faut en tenir compte. Personnellement, je pourrais être ami avec des extra-terrestres aussi bien qu’avec des personnes nées dans la même ville que moi, mais mon cas n’est pas généralisable. En attendant l’émergence d’une conscience planétaire ou universelle, la frontière nationale a encore un sens et un rôle à jouer. Et ce n’est pas un mur, c’est une peau. 


      • vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 28 janvier 02:57

        @herve_hum
        "Vous me faites rire vous et Maqiavel, vous êtes des sortes de précieuses ridicules".


        L’intrusion de ce genre de remarque ruine beaucoup un propos. Il est plus utile de parler du sujet que des personnes. Il serait d’ailleurs intéressant de créer un forum où la première personne (je, moi) et la seconde personne (tu, vous) seraient proscrites. On pourrait ainsi vraiment dialoguer au lieu d’attaquer et de défendre.


      • vote
        herve_hum 28 janvier 14:26

        @Qaspard Delanuit

        Que voulez vous que je vous réponde de plus, puisque le fond de mon commentaire vous passe par dessus la tête

        L’émergence d’une conscience planétaire n’est pas une hypothèse, ni même une utopie, c’est une réalité en devenir, c’est à dire, en formation factuelle. La télé, l’internet, le portable, sont autant d’outils qui pousse à cette conscience, mais il y a toujours un décalage entre la connaissance et la conscience, car cette dernière consiste à trouver le sens profond de la connaissance acquise.

        Or, le sens de cette conscience vient en opposition directe et inconciliable avec le système capitaliste. Résultat, tandis que a technologie poussent à cette conscience, les maîtres de cette même technologie font tout pour la contrer et l’interdire. La preuve, vous vous contredisez sans même vous en rendre compte.

        Vous ne pouvez pas être d’accord avec moi et votre précédent commentaire que j’attaque. C’est soit l’un, soit l’autre ;

        La souveraineté est inconciliable, incompatible avec le communisme, puisque ce dernier est la suppression des souveraineté nationales pour permettre la coopération des peuples là où le capitalisme ne voit que la capacité d’accroitre son exploitation. Sauf que c’est impossible, le capitalisme a un besoin vital d’un monde en concurrence, en guerre perpétuelle, sinon, il s’effondre de lui même. Il doit donc préserver la violence, même de manière artificielle pour maintenir les population dans la soumission et la peur. La souveraineté des moyens, interdit formellement la communauté des moyens, car cela signifie sa fin.

        Ici, ce n’est pas votre intelligence qui est le problème, mais votre conscience (prise dans la nasse du conditionnent et de la manipulation permanente) qui ne veut pas voir les conséquences de l’abolition des frontières économiques et donc militaires. Condition absolu pour permettre une économie coopérative, associative, seule permettant de préserver les cultures, l’environnement et la paix sociale entre les peuples et les individus.

        Accuser la mondialisation sans y voir la main qui la contrôle, revient à accuser le marteau de vous taper sur les doigts plutôt que la main qui le tient. Absurde ? Et pourtant, c’est votre position et celle de la majorité des gens, parce que voir la main est un interdit de la pensée, considéré comme divergente et menant au terrorisme. C’est du conditionnement pur..

        Pour ce qui est de vous traiter de précieuse ridicule, vous avez raison, je veux bien faire mon mea culpa, c’est inutile et cela ruine la discussion. cela dit, l’humeur prend parfois le dessus, mais je n’insulte pas gratuitement, ici, il s’agissait de vous faire réagir. Mais je vous présente mes excuses quand même en raison de votre tempérance.


      • vote
        1871-paris 28 janvier 18:23

        @maQiavel

        Par contre toi tu as complètement éludé la partie sur l’internationalisme échec et le orientation pragmatique de cette internationalisme. Tu es pour le retour des prolétaires au bercail "national" bourgeois... Quel différence pour le prolétariat d’être au service d’un bourgeois national ou transnational


      • vote
        maQiavel maQiavel 28 janvier 18:54

        C’est assez étrange car sur ce fil, on m’attribue des propos alors que je n’ai absolument rien dit, je n’ai fait qu’un copie collé d’une critique de la conférence... 


      • 2 votes
        hase hase 26 janvier 16:14

        Merci, je me proposais de la passer !!


        • vote
          lancelot 26 janvier 20:12

          Berk .Je préfère écouter les prophéties d’Attali


          • 4 votes
            Zatara Zatara 26 janvier 20:50

            @lancelot
            à ton aise biquette, oublie pas les kleenex et 2 ou 3 bougies, c’est tout de suite plus intime


          • vote
            Didier29 26 janvier 21:09

            Lordon, très bien.


            Cet article date de 2014 mais est toujours d’actualité :

            • 4 votes
              La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 26 janvier 22:15

              Alors déjà je trouve suspect la manière dont est formulée chaque phrase qui sort de la bouche de Lordon :
              - Boursouflée de mots compliqués
              - Pompeuse
              - A rallonges

              Qui cependant pourraient être formulées simplement pour que le la populace comprenne vite, bien et simplement.
              D’accord vous pouvez me dire que je suis un manant et que je ne mérite pas de comprendre ce vomissement de miel.
              Mais si l’intérêt du discours et qu’il soit suivit par le plus petit nombre, c’est quoi l’intérêt ?

              Voilà une chose qui me dérange fortement, mais ce n’est que pour la forme. Pour le fond, et je cite :

              C’est que l’ouverture d’une épreuve de force au sein de l’eurozone suppose sensiblement plus qu’un simple parti européen : il y faut un mouvement effectif et simultané d’un nombre suffisant de mouvements de gauche... l’Euro a encore de beaux jours devant lui avec des opposants comme nous... Il n’y a qu’une conclusion à tirer de tout ca : l’internationalisme et l’internationalisme réel... mais la coordination des gauches européennes pour travailler partout à l’avènement de la rupture et de la sortie... l’internationalisme réel... bla bla bla c’est enfin sortir de l’intimidation... bla bla bla rasiste xénophobe...

              Alors ya un truc qui s’appelle la constitution européenne qui stipule beaucoup de chose et surtout que si on veut y modifier quoique ce soir il faut l’unanimité, unanimité qui semble à des années lumières de l’ effectif et simultané d’un nombre suffisant de mouvements de gauche.

              Ma simple conclusion ? Une simple branlette intellectuelle qui éclabousse les mecs qui font semblant de comprendre. Je suis ni du FN, ni de l’UPR, ni soralien, mais bon je sais lire des définitions simple, moi le pauvre sous-culturé...


              • 2 votes
                La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 26 janvier 22:22

                @La Voix De Ton Maître

                qui stipule beaucoup de choses
                je sais lire des définitions simples

                je suis sous-culturé de base, désolé (plan B comme Branlette hahaha)


              • vote
                Volapuk Volapuk 28 janvier 01:08

                @La Voix De Ton Maître
                Comme il est dit plus haut, le mot de Gauche ne sert qu’à remplacer celui de Nation : le gros mot qu’il ne faut pas prononcer sous peine d’être Nazifié, car ce mot à lui seul offre l’horizon d’un plan B. Lordon se contorsionne et s’autocensure, car victime (peut-être malgré lui) du politiquement correct, de la bienpensance ou de ce que l’on appelle aujourd’hui la Boboisation des esprits !

                Qu’il retourne à ces pirouettes théâtrales, qui son chiantes au passage ! Je ne rêve que d’une chose, voir disparaître son camp auto-sanctifié. Anéantir le concept même de gauche à tout jamais : ce messianisme de pacotille qui n’a fait que dévoyé la civilisation, la raison et la justice.

                Faire de la rhétorique acrobatique dans un marais lexicale pourquoi pas, mais à quand mais une Novlange contre la pensée Gauche ?


              • vote
                Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 28 janvier 03:02

                @Volapuk
                Moi aussi, ces histoires de gauche-droite m’énervent. J’ai l’impression d’être à la messe quand j’entends ces conneries. C’est la limitation idéologique d’un Lordon, comme d’un Onfray, d’ailleurs. Comment peut-on imaginer qu’une solution soit d’un côté (gauche ou droite) plutôt que d’un autre, c’est vraiment crétin comme formulation. 


              • 7 votes
                lupus lupus 26 janvier 23:26

                Les gauches européennes ont pris une sacrée droite en pleine gueule , c’est pas joli joli ce ramassis de vendus , menteurs , corrompus , collabo à la tête des gauches.
                Lordon très intello , pour faire triquer un étudiant le discours est parfait, mais bon il peine à voir les choses en face : son monde à disparu , laminé , apeuré , abâtardi par la niaiserie médiatique. Le plan B c’est le sursaut du chat mort.
                C’est plié les enfants, la finance les ultras riches ont raflé le gâteau . Les sans dents qui kiffent le PSG et leur écran plat n’ont plus qu’à tendre la main avec le sourire, et dire merci monsieur de me permettre de nettoyer vos toilettes avec la langue.

                 


                • vote
                  niQolas_d niQolas_d 28 janvier 17:37

                  @lupus
                  Vous croyez que l’Histoire a une fin ?


                • 2 votes
                  izarn 27 janvier 03:04

                  Les gauchistes veulent sortir de l’euro...Quelle bonne idée !
                  L’euro tel définit par Lordon, accusant le fétichisme allemand sur la monnaie, ne peut exister. Sapir l’a dit. Il faudrait que l’Allemagne distribue plus de 10% de son PIB pour commencer une viabilité. C’est impensable. Il n’y a pas à accuser l’Allemagne sur le sujet.
                  Non monsieur Lordon, il ne s’agit pas de fétichisme historique de l’Allemagne, mais d’une erreur fondamentale. D’ailleurs condamnée par tous les économistes....Américains et parfaitement néolibéraux.
                  Il s’agit d’un chantage imbécile, celui de la réunification allemande, pour refiler l’absurdité de l’euro. Mais cette gauche Mitterrandienne atlantiste et héritière de la Francisque de Pétain, ne l’avouera jamais.
                  Lordon reste un gauchiste, c’est trés triste pour lui...Il ne comprends pas que ses "camarades" sont les fils de collaborateurs nazis qui sont passé sous ordre américain quand en 1942, à travers l’armée d’Afrique sous le controle de Darlan. Il était clair que c’est Staline qui écraserait l’Allemagne. Donc valait mieux débarquer en Italie...Operation Torch cul...

                  Alors Lordon n’est pas communiste, ni soviètique, ni maoiste, alors il est quoi ? PS, SFIO, MRG, tout ces gens qui ont voté les pleins pouvoirs à Pétain ?

                  Et il vient cracher sur l’extreme droite ? Enfin extreme...Mais qui est le plus fachiste selon lui, Marine ou Hollande ? Mais nous connaissons déja tous la réponse de Méluche pour 2017....

                  En état d’urgence socialiste, s’attaquer au FN, il faut oser...Bien entendu, les passeports semés par les terroristes ça ne l’interesse pas...Surtout pas complotiste hein ?

                  Intelligent mais perdu le Lordon...A force d’etre aveuglé par le Méluche...


                  • 3 votes
                    izarn 27 janvier 03:17

                    @izarn
                    Pour finir, j’aimerais que Lordon nous explique le populisme fachiste de Marine le Pen...

                    C’est sur sont site Nation Presse qu’on a les SEULES informations objectives et réelles sur l’Ukraine et la Syrie.

                    Mais bien sur, Poutine est un fachiste et Obama est un Saint. smiley

                    Amen !

                    A mon avis le Lordon est irrécupérable...Tristesse !


                  • 1 vote
                    el pepe el pepe 27 janvier 03:10

                    Mr Lordon a une prose bien sympathique mais un peu alambiquée, l art de faire complique qd on peut faire simple, la métaphore a ses limites, mais aussi ses adeptes, pour autant l usage du forceps ne s en justifie d autant (en emporte le vent bien sur) , si je puis sur enchérir eh eh


                    • 4 votes
                      FifiBrind_acier 27 janvier 10:06

                      Lordon ferait bien de fréquenter un peu plus le site de l’ UPR...


                      Juridiquement l’ euro est "irréversible", car il n’y a aucune clause de sortie à l’euro, il faut sortir de l’ UE pour sortir de l’ euro. Quel dommage que tous ces brillants économistes n’aient jamais lu les traités européens...

                      Et pour l’ Allemagne, obstacle majeur, il apprendrait que l’ Allemagne a signé "l’Alliance germano- américaine en 2004." C’est le cheval de Troie des USA en Europe, pas la peine de s’étendre à perte de vue sur les relations entre les Allemands et leur monnaie... L’ Allemagne s’opposera à tout changement des Traités, en encore plus "à une Europe sociale", le dada de Mélenchon.

                      Voilà en 5 ou 6 phrases ce que Lordon aurait pu dire, sans se perdre dans sa logorrhée habituelle.

                      • 3 votes
                        Yakaa Yakaa 27 janvier 12:16

                        Intervention magistrale qui ridiculise et ringardise au passage les 9/10 des intervenants de ce plan B...

                        Lordon me semble en effet plus en phase avec l’UPR que cette gauche à la ramasse et à la remorque du capitalisme.


                        • 2 votes
                          emmanuel 27 janvier 20:55

                          Je serais curieux de savoir pourquoi Lordon ne parle jamais du Franc CFA, ce multiple de l’euro... La politique de Francfort touche 15 pays africains !


                          • 1 vote
                            Chitine Chitine 28 janvier 16:03

                            Merci doslu pour le relai de cette vidéo.


                            • vote
                              simplesanstete 31 janvier 17:28

                              Belle assemblée de coccus marxistes englués de rhétorique. Rideau est pour bientôt, vive la maison !


                              • vote
                                Osub 6 avril 23:24

                                Lordon, notre nouveau Robespierre, prenez-en soins.


                                

                                Ajouter une réaction

                                Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                                Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                                FAIRE UN DON

Auteur de l'article

doslu

doslu
Voir ses articles







Palmarès