Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Actualités > Société > Interview de Jean-Michel Fortin, auteur de Fonctionnaire malgré (...)

Interview de Jean-Michel Fortin, auteur de Fonctionnaire malgré moi

Jean-Michel Fortin est fonctionnaire depuis 32 ans, et il raconte dans son livre les brimades, harcèlements et autres mauvais traitements de la part de petits chefs fonctionnaires, ainsi que d’autres dysfonctionnements de l’Etat. Un livre dont quasiment aucun média n’a parlé, plus de 9 mois après sa sortie, contrairement à d’autres livres critiquant les fonctionnaires comme celui de Zoé Shepard. Nous essayons d’analyser pourquoi.

 

Tags : Livres - Littérature Société


Sur le même thème

"Le nouveau capitalisme criminel" par Jean-Francois Gayraud - Version avec son rehaussé - 6 Février 2014
Dieudonné et Soral font partie du système
Interview de François Audouze, auteur de La France de l'excellence
Top 300 des intellectuels sous-médiatisés à la télévision publique française
Analyse politique de Game of thrones


Réactions à cet article

  • 5 votes
    Par Yoann (---.---.---.46) 18 octobre 2012 11:24
    Yoann

    Il y a des petit chefs partout, ce n’est pas spécifique aux fonctionnaires ... C’est juste la nature humaine qui veut ça ... Et les grand chef, c’est pire, sauf qu’ils sont plus subtils ...

    Ce monsieur, étant fonctionnaire depuis 32 ans alors qu’il a 50ans a donc travaillé débuté à 18 ans, je suis certain qu’il n’a jamais travaillé dans le privé de sa vie, comment comparer alors ?
    C’est comme dire que la voiture A a une meilleur tenue de route que la voiture B en ayant jamais conduit la voiture B ...

    Y’a pas, enquête et débat, c’est le top de l’analyse ....
    • 3 votes
      Par JEAN MICHEL (---.---.---.219) 18 octobre 2012 13:03
      JEAN MICHEL

      Si vous lisez le livre vous pourrez constater que le premier chapitre est consacré à son expérience dans le privé (et oui, il a commencé trés jeune.....). 

      Lorsque le journaliste parle de "petits chefs" il faut l’entende comme une expression péjorative, car en fait, c’est à ses employeurs publics (des Maires en particulier) qu’il s’en prend principalement dans son livre l’auteur.
      Enfin, il ne vit pas dans un vase clos (son conjoint, sa famille, ses amis ne sont pas tous dans la fonction publique) et lorsqu’il indique que les moyens de défense dans le secteur public ne sont pas les mêmes que dans le privé, il a raison même s’il n’ignore pas pour autant le phénomène "des grands chefs"dans le secteur privé que vous évoquez vous-même. 
      Il parle d’exemple que l’Etat doit donner avant de donner des leçons au secteur privé, cela ne me semble pas contradictoire, d’autant que c’est normalement les services de l’Etat qui devraient être en mesure de contrôler les abus dans le travail.....
      Les cordonniers sont souvent les plus mal chaussés....
  • 1 vote
    Par yoananda (---.---.---.32) 18 octobre 2012 16:13
    yoananda

    Moi j’aimerais bien voir le témoignage d’un "petit chef" pour savoir comment il fait dans le public pour obtenir quoi que ce soit de ses "sous fifres" incompétents et in-licenciables, et jamais contents.
    Histoire de rigoler un peu.

  • 2 votes
    Par JEAN MICHEL (---.---.---.219) 18 octobre 2012 20:09
    JEAN MICHEL

    Je suis ce "petit chef" justement : cadre supérieur depuis 15 ans après 15 années en qualité d’agent à responsable de service. 

    C’est donc en connaissance de cause que je réagis pour dire que les agents fonctionnaires ne sont ni des fainéants, ni des tire aux flancs (pas plus, ni moins que dans le secteur privé) et qu’ils fonctionnent à l’image de leur chef. 
    Ce dernier fonctionne à l’image du sien, et ainsi de suite jusqu’en haut de la pyramide.
    C’est ce système qu’il convient de mettre en cause, et non les agents de base.

    • vote
      Par yoananda (---.---.---.32) 19 octobre 2012 02:04
      yoananda

      Le système c’est "nous", pas autre chose. Le chef est autant a l’image de ses agents que l’inverse. C’est une dynamique, une relation.

      Mais admettons ?
      qu’est-ce qu’il faut remettre en cause ? l’emploi garanti a vie ? les salaires en moyenne plus élevés que dans le privé (pour ne rien produire si ce n’est du papier - en dehors des enseignants, médecins, policiers) ?

      Je trouve un peu honteux, vu la situation actuelle, de venir pleurnicher "paske mon patron il est trop méchant" ...

      Après si vous avez des solutions concrètes, tout le monde vous écoute.

  • 3 votes
    Par JEAN MICHEL (---.---.---.219) 19 octobre 2012 07:40
    JEAN MICHEL

    D’une part je ne suis pas un "pleurnichard" comme vous le dites mais le fait d’alerter n’est pas moins noble que de "rager" comme vous, d’autre part, si vous voulez connaître mes propositions, vous pouvez vous rendre sur mon blog http://fonctionnairemalgremoi.over-blog.com/ et/ou surs les hubs suivants : 

    Enfin, je tiens à souligner que les situations que je décris dans mon livre n’ont rien à voir avec la crise puisqu’elles se sont déroulées avant 2007, et ce n’est pas une raison aujourd’hui de fermer les yeux sur certaines pratiques au sein de la fonction publique. Le temps des boucs émissaires doit prendre fin à mon avis. 
    Il convient de regarder les choses en face et de ne pas faire d’amalgames inutiles et stériles au débat.
    Mon livre a pour objet d’ouvrir les yeux aux personnes qui pensent que les fonctionnaires sont des personnes privilégiées comme vous le laissez entendre et sortir des clichés que vous évoquez sans savoir finalement.
    Si je ne peux vous convaincre, prenez au moins connaissance de mes arguments et répondez-moi en connaissance de cause.
    • 1 vote
      Par yoananda (---.---.---.32) 19 octobre 2012 18:19
      yoananda

      J’ai lu ceci :
      http://fonctionnairemalgremoi.over-...

      votre argument, c’est que vous n’avez pas autant d’avantage que les plus avantagés (genre avoir un CE) ... ???? votre grand malheur dans la vie c’est de ne pas cumuler tous les avantages possibles ???? le tout sous couvert de faire progresser le social clientélisme : "donnez nous plus d’avantages, comme ça vous pourrez ensuite vous aussi en demander plus" !!!

      je vais me retenir de m’exprimer pour ne pas être vulgaire !

      Je peux vous dire que vous enfoncez votre cause et salissez l’image du fonctionnaire. Et je ne parle pas que de mon regard a moi.

  • vote
    Par JEAN MICHEL (---.---.---.219) 3 décembre 2012 12:43
    JEAN MICHEL

    @Yoananda : Un grand merci pour votre contribution, en effet, le document joint était mal cadré ! Je viens de faire la rectification. Merci encore à vous ! Vous avez un sacré regard vous !

  • 1 vote
    Par JEAN MICHEL (---.---.---.219) 3 décembre 2012 12:51
    JEAN MICHEL

    Plus sérieusement (mon dernier commentaire à Yoananda-un mystérieux contradicteur rageux...), chacun pourra comprendre le sens de ma démarche qui n’est pas de défendre aveuglément le statut des fonctionnaires, au contraire je prône une réfonte totale, mais bien de dénoncer les travers des systèmes établis pour une fonction publique meilleure, plus humaine et donc plus efficace. 

    Je ne prétend pas non plus être le seul communiquant sur ce sujet, et chacun pourra donc apporter son expérience. 
    Mon témoignage n’a d’autres buts que d’expliquer au public comment ça marche le déroulement d’une carrière d’un fonctionnaire et les difficultés qu’il peut rencontrer en croisant certaines personnes, ou en faisant de mauvais choix. La question en fait de de savoir s’il est normal que de plus en plus de fonctionnaires subissent les mêmes sorts ?
    Car tout cela a un coût (social, humain et financier).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès




voyance gratuite
Obtenez votre Voyance avec Nostradamus