• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La honte de Michel Houellebecq : "J’ai perdu le contact avec la France (...)

La honte de Michel Houellebecq : "J’ai perdu le contact avec la France périphérique"

Dans "L'Emission politique" du 4 mai 2017 sur France 2, Michel Houellebecq vient témoigner sur la vie politique actuelle et délivrer sa vision des élections présidentielles.

 

 

Michel Houellebecq : « La deuxième France, dont vous parlez, la France périphérique, qui hésite entre Marine Le Pen et rien, je me suis rendu compte que je la comprenais pas, que je la voyais pas, que j’avais ben perdu le contact, et ça quand on veut écrire des romans, je trouve que c’est une faute professionnelle assez lourde. »

 

Léa Salamé : « Et pourquoi vous avez perdu le contact avec cette France-là ? »

 

Michel Houellebecq : « Parce que je la vois plus ! Je fais partie de l’élite mondialisée maintenant, typiquement. J’exporte même en Allemagne. Pourtant je viens de cette France. »

 

Ensuite, l’écrivain estime que la grande fracturation de cette élection traduit un vote de classe :

« Le mot est démodé mais il y a une classe qui vote Le Pen, une classe qui vote Mélenchon, une classe qui vote Macron, une classe qui vote Fillon... Que je le veuille ou non, je fais partie de la France qui vote Macron, parce que je suis trop riche pour voter Le Pen ou Mélenchon. »

 

En gros, Macron porte un projet d'ouverture économique et sociétal (c'est le projet des gens pour lesquels tout va bien), Le Pen un projet de fermeture ou de protection économique et sociétal (c'est le projet des gens pour lesquels tout va mal), Fillon un projet d'ouverture économique mais de conservatisme sociétal, enfin Mélenchon un projet de protection économique mais d'ouverture sociétale. Les deux finalistes portent les deux projets les plus cohérents et radicaux, entre les deux France qui se comprennent le moins. D'où la violence du débat de second tour. Un duel Fillon-Mélenchon, laissant plus de place à la nuance, aurait sans doute un peu moins polarisé la société.

Tags : France Livres - Littérature Politique François Fillon Marine Le Pen Jean-Luc Mélenchon Emmanuel Macron Présidentielle 2017




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • 3 votes
    psychorigide psychorigide 5 mai 20:16

    Non..... quelle blague !!!.
    .

    Il ne se défenestrera pas ....

    .
    Il introduit cette notion : Perdu pour perdu , je reprends la main ....
    .
     smiley


    • 2 votes
      psychorigide psychorigide 5 mai 20:41

      Il le sait, il a perdu. Nous aussi.
      Maintenant , on s’en tient au strict minimum.... Le RSA psychique .
      Les 400 Euros *


      • 3 votes
        psychorigide psychorigide 5 mai 20:42

        Allez vous faire mettre !!!!


        • 4 votes
          thierry3468 6 mai 05:25

          Houellebecq ,dans une émission à une heure de grand écoute,face à 2 chiens de garde du système,explique cette division de la société française et les raisons qui poussent chacun à choisir son candidat.J’ai apprécié "je suis trop riche pour voter Mélenchon ou Le Pen".Les donneurs de leçon des médias se retrouvent le nez dans leur caca face à une idole qu’ils ont encensée.Pujadas et Salamé ne savent plus quoi faire face à ce constat accablant d’une société divisée.Les élites ont perdu le contact avec la réalité et voudraient encore expliquer aux Français ce qui se passe.......
          Merci Michel pour cet aveu consternant.


          • 2 votes
            mmbbb 6 mai 12:19

            @thierry3468 decevant Houll il fait allusion au tourisme Sauf qu ’evidemment il n ’aborde pas les sujets qui fachent en premier si la France doit devenir une nouvelle " Venise " un parc d’ attraction pour le monde entier non merci Il est consternant de voir le sort de cette ville. En second lieu nous ne soignons pas le tourisme, baisse de la frequentation. Paris ville tres chere sale ou l insecurite et prégnante Hidalgo a choisi le Roms au detriment des asiatiques Chinois et Japonais dont le reve de la ville romantique n’est qu une illusoire promesse d’un depliant touristique Quant a l industrie il aurait pu citer des entreprises a l aura international SAFRAN DASSAULT THALES AIRBUS ARIANE .........L Helicoptere H 160 est une belle reussite un bijou technologique. La recherche bien que ce secteur n’est pas la faveur du public est aussi délaisse par les pouvoir public Neanmoins . nous brillions en mathematiques et nous sommes fort en informatique IA Cet ecrivain a tort si Venise rayonnait c’etait grace a son commerce sa culture et sa capicite a être une ville industrielle L arsenal qui produisit des bateaux selon des plans methotiques ( premices de industrialisation ) permit a la cite d’assoir sa puissance .Non nous ne sommes pas nul le probleme des francais est leur mental ils passent leur plus clair de leur temps a se diviser a s autodenigrer a renier leur histoire Le probleme des francais est leur histoire depuis la revolution il y a toujours ces deux france l une qui veut foutre sur la gueule de l autre . c’est la notre cancer qui nous ronge . Au nom de cet universalisme nous voulons accueillir la terre entiere sauf que les societes multiculturelles sans dysnamisme econonomique sont menacees pas les troubles . Decevant cet ecrivain


          • 1 vote
            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 6 mai 13:05

            S’il est partisan d’une démocratie directe et du référendum d’initiative populaire, et s’il a lu les programmes comme il le dit, il ne devrait pas voter pour celui pour qui il dit qu’il va voter. A moins d’être peu conséquent et donc très moyennement intelligent. Bref, ce gars est sincère, pas méchant, mais juste un peu con (rien à voir cependant avec un Nabe qui, lui, est complètement con). 


            • vote
              Qamarad Qamarad 6 mai 13:52

              @Qaspard Delanuit

              Il aime le confort et l’argent avant ses convictions et a le mérite de le reconnaître. C’est donc connerie avouée... ou peut-être juste un péché qu’il confesse librement, non ?


            • 1 vote
              mmbbb 6 mai 15:09

              @Qamarad Houl me renforce dans ma conviction que la parole des intellos doivent etre retenues avec d infime précaution . D’ailleurs les anglais pragmatiques se mefient comme de la peste des intellos C’est vraiment l’exception culturelle francaise . Quant a l invitation sur ce plateaux son intervention a ete decevante Je lui reconnais son honnete de ne pas connaitre la france il est la figure emblematique de cette france desormais dechirées de nouvelles classes qui s ignorent


            • 3 votes
              Joe Chip Joe Chip 6 mai 17:52

              @Qaspard Delanuit

              Est-ce lui qui est "un peu con" ou vous qui ne comprenez rien à l’ironie, et en l’occurrence à l’ironie houellebecquienne ?

              Par ailleurs il n’a pas dit qu’il voterait Macron, soyez plus attentif.


            • 1 vote
              Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 6 mai 22:49

              @Joe Chip
              "Est-ce lui qui est "un peu con" ou vous qui ne comprenez rien à l’ironie."

              J’ai failli répondre avec mon ego du tac au tac pour vous clouer le bec, espèce d’insolent.   smiley

              Et puis, bon... pour vérifier quand même, j’ai écouté plus attentivement la totalité de l’entretien et vous avez raison : j’avais passé la vidéo rapidement par manque de temps, en sautant des parties importantes sans lesquelles un certain second degré ne se comprend pas. C’est bien plus fin en réalité que ce que je pensais. Merci pour cette remarque judicieuse. 


            • 1 vote
              Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 6 mai 22:54

              @Yacine Chibane
              "Pourquoi Nabe serait "complètement con" ?"

              Lui en revanche, je l’ai souvent écouté très attentivement, donc mon jugement n’est pas dans ce cas la conséquence d’un manque d’attention. Que répondre ? La finesse d’esprit est une donnée relative. Je le trouve très bête car il est plus beaucoup bête que moi. Et je me permets de le dire avec une certaine violence car il est prétentieux. 


            • vote
              Qamarad Qamarad 6 mai 23:17

              Il n’y a pas vraiment d’ironie, si l’on s’en tient au sens du mot. En revanche, sa très grande franchise fait qu’il ironise bien sur sa personne, ce que ses petits rictus laissent voir.


            • vote
              Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 6 mai 23:51

              @Qamarad
              En écoutant rapidement et distraitement (en faisant autre chose en même temps) j’avais retenu en substance "je suis de la classe sociale qui vote Macron" et "j’ai voté pour Balladur". 

               smiley

            • vote
              Qamarad Qamarad 7 mai 00:00

              @Qaspard Delanuit

              Je vous comprends bien. C’est pas facile de suivre tant de charisme. Vous étiez occupé à vous trémousser sur le prochain single de l’été


            • vote
              Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 7 mai 10:13

              @Qamarad
              Voilà ! Et en plus cela me permettait de prendre un cours d’anglais. 

               smiley

            • 1 vote
              Joe Chip Joe Chip 7 mai 11:42

              @Qamarad

              Si, il y a une ironie très présente, quoique subtile, ce qui est une des caractéristiques de Michel Houellebecq. Dans cette séquence, on voit bien l’insatisfaction croissante de Pujadas et de Salamé qui n’ont pas réussi à lui faire dire ce qu’ils voulaient lui faire dire, à savoir accréditer le pseudo-clivage désigné par Macron et censé se substituer au clivage gauche-droite jugé obsolète, opposant la France des gentils progressistes urbains mondialisés et ouverts d’esprits à la France des méchants losers récalcitrants et des ruraux assimilée par ce crétin de Pujadas aux romans de Houellebecq. 

              Traduit en langue béotienne, voilà à peu près ce qu’il dit :

              "Le clivage gauche-droite existe toujours et se superpose au nouveau clivage opposant les métropoles à la France périphérique méprisée, d’où je viens et à laquelle je me sens appartenir malgré ma réussite objective et mon argent qui devraient m’amener à voter pour Macron, c’est à dire à exprimer un vote de classe."

              Moi j’aime beaucoup Houellebecq, il s’inscrit dans la lignée des grands écrivains catholiques (de Huysmans à Bernanos en passant par Peguy) même si cette dimension de son oeuvre est totalement occultée par l’intense parasitage médiatique que son succès en dehors de France a suscité en France.


            • vote
              Qamarad Qamarad 7 mai 12:13

              @Joe Chip

              Merci pour l’interprétation. Voilà qui donne envie de faire connaissance avec son oeuvre.

              Disons que spontanément, je l’avais pris comme : "Bon, c’est vrai que je me suis embourgeoisé et que j’ai mes ronds de serviette maintenant. Mais je ne résiste pas au plaisir, du haut de ma position maintenant presqu’indéboulonable , de dire la vérité aux bien - portants autour de cette table. Ce sera ma façon de tancer habilement le système qui m’engraisse" (enfin, au sens propre, ça l’a plus décharné qu’autre chose )


            • vote
              bonalors 6 mai 19:55

              Mr Houellebecq ,
              ces gens sec croient au dessus en fait ils sont avec nous dans la fosse a purin,
              Les intouchables sont tout autres, très peu nombreux et eux seuls seront préservés dans la prochaine guerre civile mondiale a venir,
              On les connaît très peu, ils se montrent peu car ils sont d’une autre espèce, bien supérieure a la notre, il est normal et légitime qu ils nous considèrent leurs esclaves ou de la chair a canon ...


              • vote
                jeanpiètre jeanpiètre 6 mai 21:03

                le gars qui croit qu’il a été un jour en contact avec la france peripherique

                mais mec, t’’es en descente infinie de mdma dans un telepherique !

                • 1 vote
                  bonalors 7 mai 06:33

                  oui on peut toujours se délecter de la misère des autres, d’autant que cela ne coûte rien, c’est bien ainsi


                  • 1 vote
                    MAZIG 7 mai 19:34

                     Cela fait longtemps que je n’ai plus visité ce site et je constate que non seulement le niveau ne s’améliore pas mais que la médiocrité lepeniste enfle de plus en plus.

                     Pendant que vous etes en train de vous en prendre aux seuls musulmans , d’autres sont en train de vous foute une quenelle royale et sans lubrifiant grace à Macron qui s’est incrusté et s’empare du pouvoir pour servir la seule finance qui va mettre la France à genoux et détruire tous les acquis sociaux obtenus grace aux luttes des anciens . Alors continuez à vous en prendre à ceux qui n’ont aucun pouvoir et qui servent de bouc emissaire idéal pour détourner vos petites cervelles de ceux qui "enculent" vraiment les français.
                    Donc le seule question objective qui vaille est ; à qui profite cette propagande anti islam véhiculée par Houelbecq , Zemmour , Finkelkraut , BHL , Fourest et tant d’autres afin de vous détourner des vrais coupables responsables de la misère en France et qui vont s’accaparer des tous les pouvoirs ??? C’est à croire que vous de simples et abrutis complices et surtout gratuits....
                     

                    • vote
                      Jean Keim Jean Keim 8 mai 08:34

                      Pourquoi rester dans l’apparence, l’illusoire et ne pas tenter de percevoir au delà.


                      Houellebeck avoue qu’il a perdu le contact avec une partie des gens de son pays et il en reste là, il vote pour le parti qui correspond à sa classe sociale, je crois, sans acrimonie aucune, qu’un service à lui rendre serait de ne plus acheter ses livres et ainsi tenter de lui donner l’occasion d’être un sans classe.

                      Comme tout un chacun, il est enfermé dans son système de pensée, comme le sont sans aucun doute les gens de la périphérie. Il n’y a aucun changement à espérer dans le monde tant que nous ne percevrons pas le rôle que la pensée joue dans la marche des affaires, le comprendre n’est pas suffisant, il n’y a rien à attendre des intellectuels.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Octavio

Octavio
Voir ses articles







Palmarès