Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Actualités > Société > La misère sexuelle au Japon

La misère sexuelle au Japon

Lorsque l'on s'intéresse un tant soit peu à l'histoire des pays d'Asie orientale, on ne peut qu'être émerveillé. Le Japon est un pays à l'histoire millénaire. C'est un pays qui, jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, restait attaché à sa tradition ancestrale. Aujourd'hui, force est d'admettre que ce qui a fait la grandeur du Japon a disparu et a laissé la place à la modernité dans ce qu'elle peut avoir d'immonde.

 

Tags : Société Sexe Japon


Sur le même thème

La crise du monde moderne vue par les traditionalistes
Japon : par manque de place, les projets de centrales flottantes constituées de panneaux solaires se développent de plus en plus
Nicolas Dupont-Aignan reçoit Philippe Bilger
Le ninjutsu : l'art des ninjas
Le clivage gauche/droite est-il vraiment obsolète ?


Réactions à cet article

  • 6 votes
    Par Talion (---.---.---.99) 15 octobre 2012 14:38

    L’angoisse !... O_o

    • 6 votes
      Par Alsace (---.---.---.71) 15 octobre 2012 21:01
      Alsace

      Oui enfin...si vous voulez vous taper des nanas classe chaque soir en boite et que vous avez un peu de tenue, de french attitude et quelques rudiments de japonais, Je vous garantis que vous serez servis à tokyo ou osaka. En fait, les occidentaux ou autres exotiques a la mode sont tres cotés la bas, alors que les jeunes hommes japonais sont pour la plupart contenus par des convenances particulieres et paradoxales par ailleurs, comme c’est s bien expliqué dans ce reportage.

    • 2 votes
      Par franck2012* (---.---.---.240) 15 octobre 2012 15:23

      C’est clair, on mange à notre faim, mais pour ce qui est de baiser !

    • 6 votes
      Par bebol (---.---.---.61) 15 octobre 2012 18:52
      bebol

      @Madoff m’a voler
       
      La brutalité de votre remarque est d’une vérité douloureuse !
       
      Le Japon est un pays dont la hierarchie verticale est très forte et rigide aujourd’hui encore. Et ce pays s’est retrouvé, après guerre, à devoir avaler à grandes goulées l’idéologie marchande libérale dont vous parlez : ordre de l’enculé d’oncle Sam ! A marche forcé, ce pays s’est modernisé, s’est développé et s’est soumis totalement à un système économique destructeur des âmes au possible. Cette rigidité sociale, cette nécessité morale de soumission au(x) supérieur(s), au pays, poussent les travailleurs à trimer et trimer, à passer plus de temps au boulot qu’à la maison, à se marier par obligation sociale (le mariage, là-bas, est autrement plus important qu’ici) plus que par envie, à se cuiter de ci de là dans les bars, le soir, avec les collègues, plutôt que passer du temps avec épouse et enfant(s).
       
      C’est, bien sûr, schématiser... mais loin d’être faux. Et dans une situation comme cela, dans une vie comme celle-là, il est évident que la sexualité en pâtit : user, fatiguer, violenter son corps au travail, pour le travail, dans cet esprit de soumission à l’entité supérieure ne guide pas particulièrement à l’épanouissement des corps amoureux... le corps n’étant qu’une machine vivante ayant besoin, elle aussi, de repos. 
       
      J’ai une attache certaine au Japon : j’en parle quelque peu la langue et ma future épouse est japonaise (elle viendra vivre en France). Et si je n’irais pas jusqu’à dire que ce pays a totalement perdu de ce qu’il était avant-guerre, il est malheureusement certain qu’il n’a plus la superbe d’antan.
       
      (J’ai simplement réagi au texte de Madoff ; les 3 premières minutes de la vidéo m’ayant semblé bien trop grossière pour vouloir visionner l’ensemble.)

    • 1 vote
      Par machiavel1983 (---.---.---.227) 15 octobre 2012 21:26
      maQiavel

      Quand le système économique s’effondrera, les civilisations aux bases millénaires seront toujours là, à n’en pas douter...

      R /Hum ... possible mais j’ ai du mal à imaginer les lopettes de ces vidéos retrouver l’ esprit des glorieux samouraï ... mais bon tout est possible .
  • 9 votes
    Par machiavel1983 (---.---.---.227) 15 octobre 2012 15:14
    maQiavel

    -       Misère du désir !!!

  • 6 votes
    Par franck2012* (---.---.---.240) 15 octobre 2012 15:20

    Bah pas besoin d’aller au Japon et ses cafés ’ chats ’ . Pourquoi croyez vos que nous sommes devenus alcooliques, moi et mes copains d’ Angers qui nous nous retrouvons au Bar le Victoria ! N’hésitez pas à nous rencontrer, on vous paiera un verre chacun pour noyer votre chagrin ...  smiley

  • 13 votes
    Par Jerome33 (---.---.---.39) 15 octobre 2012 15:59

    N’oubliez, pas, il faut travailler plus et surtout gagner beaucoup d’argent et consommer. Beaucoup consommer. Ca rend heureux. 

    Pour un animal social on a une drole d’évolution !
    Vive le progrès, l’argent, le travail, la compétition... Mais surtout vivement que toute cette merde finisse dans le mur et que l’Homme retrouve une place qui est plus dans sa nature.

    Jérôme
  • 5 votes
    Par machiavel1983 (---.---.---.227) 15 octobre 2012 16:07
    maQiavel

    SVP si un jour je me retrouve à caresser des chats pour combler ma misère sexuelle ... tuez moi !

  • 7 votes
    Par Gollum (---.---.---.42) 15 octobre 2012 16:08
    Gollum

    Quand je pense que ce pays cultivait il y a peu un idéal de chevalerie et que maintenant il n’y a plus que des esclaves dégénérés, heureux de leur esclavage, ça devrait ouvrir les yeux des gens sur la nocivité extrême du système capitaliste...


    Méfiez-vous, ce sera bientôt votre tour..
    • 2 votes
      Par Oursquipense (---.---.---.46) 15 octobre 2012 16:16
      Oursquipense

      Les esclaves du reportage ne sont pas heureux, ils sont incapables d’une réaction pour éventuellement être moins malheureux.

      Et même si ce reportage est honnête il ne peut pas représenter une photographie fidèle de ce qui se passe au Japon dans son entièreté. Il y a aussi des Japonais avec des idéaux, qui ne sont pas dans la misère affective et qui tiennent à leurs traditions "martiales", entre autres.

      Ce qui est malheureusement probablement commun à tous les Japonais est un taux de radioactivité bien supérieur à la normale.

    • 2 votes
      Par machiavel1983 (---.---.---.227) 15 octobre 2012 16:16
      maQiavel

      Je suis personnellement fasciné par le japon du temps des Tokugawa . Je n’ idéalise pas la période car c’ était une société très hiérarchisé ( même entre les samouraïs ) avec des injustices institutionnalisé !

      Mais quand on voit ce qu’ est devenu le japon ... quelle déchéance ! 
    • 2 votes
      Par Oursquipense (---.---.---.46) 15 octobre 2012 16:41
      Oursquipense

      "La pierre et le sabre" est un de mes romans favoris.
       
      Pourtant il est parfois difficile pour un occidental de comprendre certains comportements, en particulier celui du héros quand il tue l’héritier d’une maison d’arts martiaux qu’il a défié (un gamin tout juste capable de porter une épée) . En revanche j’ai pu saisir un peu mieux ce qui touchait à l’escrime. A un moment un vieux maître dit à Takezo-Musashi qu’il est trop fort. Ce que Musashi ne comprend pas sur le coup. Ca m’a rappelé mon vieux maître d’armes (d’escrime à la française, je précise) qui répétait sans cesse : "Trop de force, toujours trop de force !" lorsqu’il m’enseignait.

    • 1 vote
      Par machiavel1983 (---.---.---.227) 15 octobre 2012 17:07
      maQiavel

      J ai aussi beaucoup aimé" la pierre et le sabre". Par contre j’ ai adoré  Go rin no sho ," le traité des 5 roues" écrit par Musashi en personne .Quand on a pratiqué un peu l’ art du combat , c’ est un vrai délice ...mais à la fois dangereux .

      En le lisant , on se rend compte que le combat n’ est pas seulement simple exercice physique comme on le conçoit dans la modernité mais il est aussi spiritualité .Les chevaliers du moyen age , chrétiens ou musulmans le concevaient également ainsi .
      Pour ce qui est de certains comportement du japon féodal , même pour les japonais d’ aujourd’hui c’ est incompréhensible .
      Le Bushido par exemple ( et toutes ses variantes car chaque fief avait un bushido particulier ) est très difficile à comprendre mais quand on l’ appréhende , c’ est une philosophie guerrière des plus efficace qu’ il soit qu’ on peut mettre sur le même pied d’ égalité que la philosophie de combat des spartiates .
      Le concept du "Kanjo satsujin" est extraordinaire : le bouclier et le château ... même lorsque le château est condamné , le défenseur fait son devoir de bouclier , dégaine son sabre et tombe au combat ... car c’ est son devoir .C’est magnifique .Je ne sais pas si vous connaissez l’ histoire des 47 ronins d’ Ako qui illustre très bien ce concept splendide ?

    • vote
      Par Talion (---.---.---.99) 15 octobre 2012 17:23

      "Méfiez-vous, ce sera bientôt votre tour.."
      .
      kentoc’h mervel eget em zaotra !

  • 2 votes
    Par Hijack (---.---.---.187) 15 octobre 2012 17:04
    Hijack ...

    Je n’ai vu que le début du reportage ... le témoignage de la première femme délaissée par son mari ... à mon sens, c’est simple : elle ne plaît pas physiquement à son époux ... pas bandante !!!
    Si son gars aime vraiment les femmes, amène lui une femme excitante et on verra s’il veut tjrs faire chambre à part !!!

    • 4 votes
      Par Talion (---.---.---.99) 15 octobre 2012 17:24

      Tu devrais regarder la suite, c’est pas triste... T_T
      .
      Mon Dieu... Comment peut-on descendre aussi bas...

    • 2 votes
      Par Hijack (---.---.---.187) 16 octobre 2012 01:16
      Hijack ...

      Talion,
      .
      Fallait me prévenir que c’était un film d’horreur !!!

      Le capitalisme à l’extrême ... l’égoïsme ... le sur-moi ... voilà où ça emmène !
      Je serai mieux à Moscou avec le minimum vital dans les années 60 qu’en 2012 au Japon, avec une situation et revenus favorables.

      Un sociologue ou un philosophe japonais, avait dit il y a quelques années ... : un pays sans âme ... vous le constaterez de plus en plus !!! ... il avait terriblement raison.
      .
      Comment un pays devenu le serviteur de son agresseur vitrifieur ... puisse continuer dans cette idéologie ... inhumaine !!!
      Le Japon manque d’humanité ... pourtant ils ont des qualités énormes ... dommage.

  • vote
    Par dereck (---.---.---.123) 15 octobre 2012 17:21

    Le capitalisme n’a rien a voir avec l’état affectif des japonais.
    Le problème c’est que la libération des mœurs c’est faite n’importe comment.
    Résultat on retrouve les dynamiques de pouvoir habituel, pour qu’un mec lambda paye pour mettre sa tête sur les cuisses d’une femme, je crois que le rapport dominant/dominé est assez claire.

    • 2 votes
      Par kemilein (---.---.---.102) 15 octobre 2012 17:44
      kemilein

      ce qui est faux.
      le capital est une forme de tutelle, donc de contrôle, donc de domination a terme.
      celui ci a pour objectif de faire que la masse se laisse "tondre" tranquillement sans broncher.
      pour se faire, si je suis capable de te castrer sur ta pulsion la plus basique la plus primitive, celle qui dépasse ton cortex, alors je suis capable de te faire tout endurer, les pire misère les pire privations.
      -
      si je te castre sexuellement, tu es en mon pouvoir.

    • vote
      Par dereck (---.---.---.123) 15 octobre 2012 18:02

      Les japonais sont tellement castrés que les bars à "hôtesse" se comptent par milliers, que la production de films pornos est massive, que les mangas érotique pulule sur les devantures des boutiques manga, les sextoys masculin se vendent par millions (tenga) etc etc
      Pour des castrés ils ont une libido a faire pâlir DSK.

    • 1 vote
      Par kemilein (---.---.---.102) 15 octobre 2012 19:06
      kemilein

      la castration n’est pas QUE la privation brutale
      c’est aussi le détournement, et rien de mieux que de détourner par la pornographie (que je ne méjuge pas en le disant)

  • 3 votes
    Par kemilein (---.---.---.102) 15 octobre 2012 17:30
    kemilein

     aucune analyse de la castration sociétale infligée afin de la rendre docile a vocation de contrôle de la population
    - aucune analyse pragmatique de ce qu’il appel "l’amour", soit un truc qui n’existe pas, un mythe, la réalité est bien plus "sordide" et simple, on s’utilise tous mutuellement (pour jouir et se faire plaisir, passer du bon temps)
    - aucune analyse, mais un jugement a la va vite plein de préjugé moralisateur hors de propos quant aux sextoys aux poupées a la catharsis recherché, l’exutoire "propre" de ce "qu’on" (la société) inculque comme étant "sale" et honteux.
    - aucune analyse du couple et des relations intersubjectives
    -
    un bon gros spot de propagande sous couvert d’intellectualisme moralisateur

    • 1 vote
      Par Socarate (---.---.---.138) 15 octobre 2012 17:48

      Mais sérieusement Kemilein !!!! On ne vient pas sur Agoravox pour tomber sur des doc FR3 !! Merde quoi !!!

      Quel société de dégénéré !!!... La je parle des taré soralo dépendant habitant ce site !!

      Très belle analyse au passage !!! Bravo !!!!

  • 3 votes
    Par juluch (---.---.---.104) 15 octobre 2012 21:35
    juluch

    Oh Putain................au secours !!!!!!!!


    c’est pas possible un truc pareil !!

    Ils boivent du bromure à longueur de journée non ??

    Pas de soucis.....j’ai la solution................

    Que les petites japonaises viennent faire un stage (long !) en France.........l’air est pur, on mange bien et on est spirituel et accro au zizi panpan.....du moins à ................Marseille !!!



    Gnarf !!

    Ailleurs en France je ne sais pas !!!!

    Lol !!
    • 5 votes
      Par kemilein (---.---.---.102) 15 octobre 2012 22:32
      kemilein

      la natalité française est porté par les immigrés, enfants d’immigrés et ceux qui ont une religion qui donc leur interdit l’avortement.
      -
      le reste c’est de la foutaise.
      les nippon sont pas si différent de "nous" faut pas croire.

  • 2 votes
    Par yo (---.---.---.226) 16 octobre 2012 09:51

    Un bon reportage qui donne le ton concernant le devenir d’une société "matériel ego-centrée".
    .
    Des similitudes choquantes avec ce qui se passe en France.

  • 4 votes
    Par edwig (---.---.---.58) 16 octobre 2012 12:57

    A mon sens ce reportage est spécieux, puisqu’ il élude l’éducation délirante des japonais.
    Chaque japonais dans le reportage finit par le dire, marre de devoir obéir, d’être performant, Ils veulent qu’on leur foute la paix, ils exigent la paresse et l’égoïsme.
    C’est le pays des otakus, otakus qui d’ailleurs ne sont curieusement pas mentionnés dans le reportage ? Peut être que s’ils avaient été mentionné, le spectateur aurait immédiatement pensé à l’éducation...Ne pas amener une réflexion vers l’éducation, c’est pousser au racolage, Pousser le spectateur à un minimum de réflexion, " tous ces japonais sont des tordus, sans raison véritable, une évolution de leur société c’est tout...Ils sont juste misérables. "
    C’est vrai qu’à la télé, c’est plus vendeur...

  • vote
    Par dup (---.---.---.221) 18 octobre 2012 13:01

    pfff ,ici c’est pareil !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès