Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La nature est une bibliothèque, un formidable puits de connaissances

La nature est une bibliothèque, un formidable puits de connaissances

« La nature, ça fait 4 milliards d'années qu'elle fait de la recherche et développement (R&D). Et du coup ses solutions sont juste époustouflantes !  »

 

 

SCIENCES - L'homme a longtemps considéré la nature comme une réserve de matières premières dans laquelle il pouvait puiser à volonté. Le XXIème siècle a permis une prise de conscience nouvelle. On peut tout apprendre de la nature car elle est un puits de connaissances quasi infini. Si l'homme veut bien changer son regard sur son approche de la nature, il découvrira qu'elle peut recevoir tous les prix de l'innovation et qu'il suffit de lire en elle pour apprendre et innover. La nature serait-elle éligible au prix Nobel ? A chacun de nous de savoir y puiser la connaissance. Si nous le faisons, il n'y aura plus de collision entre croissance et nature.

Idriss J. Aberkane - La nature est une bibliothèque

 

Ouest-France a consacré un article à Idriss Aberkane le 20 novembre 2015 : Management. Idriss Aberkane, 29 ans, chercheur sans limites 

 

En voici deux extraits :

 Trois doctorats

Il irrite déjà son petit monde. Suscite la jalousie de ses pairs. « J'ai des ennemis », confesse-t-il, fixant ses interlocuteurs de son regard noisette grillée. « En France, seulement », ajoute-t-il, avec une moue de dépit. Idriss Aberkane a de quoi agacer. À 29 ans, il est titulaire de trois doctorats. Et son titre est long comme le Danube : professeur à Centrale-Supélec, chercheur à Polytechnique, chercheur affilié à Stanford (États-Unis) et ambassadeur de l'Unitwin (un réseau d'universités, sous le patronage de l'Unesco), section « systèmes complexes ». Le jeune homme est une tête. Une tête bien faite.

 

[...]

 

 « Une nouvelle Renaissance »

« La connaissance, c'est comme la connerie  : elle est infinie. » Le jeune homme a le sens de la formule. « Partager une somme d'argent, c'est la diviser  ; partager une information, c'est la multiplier », dit-il encore. Rafraîchissant.

 

Je me permets de signaler que l'immatériel (la connaissance, le savoir) n'est pas si immatériel que cela... A l'heure actuelle, le stockage de toutes ces données, leur protection et leur diffusion consomment beaucoup de matériaux (terminaux, datacenters, équipement réseaux, etc) et d'énergie... et de l'énergie pas toujours très "respectueuse de la nature", comme on peut le voir dans la vidéo qui suit (en précisant bien que la majorité de ces données stockées, protégées et diffusées, sont davantage de l'ordre du divertissement et de la "consommation futile" que de la connaissance indispensable...) :

 

 

L'internet consommerait aujourd'hui 2% de l'électricité mondiale. L'envoi d'un mail avec une pièce jointe d'un mégaoctet équivaut à allumer une ampoule de 25 watts pendant une heure. Les centres de données sont très gourmands en énergie, et ils sont parfois alimentés en courant provenant du charbon.
Extrait de Mise au Point, une émission de la Radio Télévision Suisse, dimanche 29 novembre 2015.
Pour voir le sujet dans son intégralité : http://rts.ch/play/tv/mise-au-point/video/des-emails-si-polluants?id=7294698

 

 

Mais toutes ces connaissances empruntées à la nature permettront certainement de résoudre ce problème particulier de "pollution cachée". Le plus gros problème étant la société d'hyperconsommation, avec le gaspillage et la pollution qui vont avec... ainsi que le pouvoir grandissant de quelques multinationales et banques tentaculaires, plus préoccupées par leurs intérêts et profits à court terme que par la pérennité de la nature, dont nous faisons tous partie... 

 

 

Pour une présentation plus détaillée sur les connaissances et les innovations fournies gracieusement par la nature, notamment en s'intéressant au biomimétisme, vous pourrez consulter les vidéos suivantes (présentation et questions)

 

 

 

 

 

JPEG - 56.4 ko
Microprocesseurs gravés naturellement, sans pollution...
09-09-2015 : Le biomimétisme : s’inspirer de la nature pour innover durablement - cese
https://www.youtube.com/watch?v=D0ejPMlpcZ0

 

JPEG - 85.8 ko
Une petite seiche : meilleure technologie d’écran au monde
09-09-2015 : Le biomimétisme : s’inspirer de la nature pour innover durablement - cese
https://www.youtube.com/watch?v=D0ejPMlpcZ0

 

Tags : Environnement Economie Information et Médias Société Santé Education Ecologie Recherche Energie Informatique Prospective et futur Culture Etonnant Science et techno Pollution Animaux Nature Energies renouvelables



Réagissez à l'article

14 réactions à cet article


  • 2 votes
    EpiqueTête EpiqueTête 5 décembre 2015 15:06

    Et oui, l’art est une imitation, la technique le produit de l’observation, les plus grands penseurs sont ceux qui ont su se tourner vers la nature et qui y ont puisé. Un être intelligent a donc des choses à apprendre d’elle, est-elle intelligente elle-même c’est la question.


    • 1 vote
      Jean Keim Jean Keim 5 décembre 2015 21:34

      @EpiqueTête
      Qui pose la question sinon la nature elle-même.


    • 5 votes
      howahkan hotah howahkan hotah 5 décembre 2015 16:48

      l’homme croit qu’il ne fait pas partie de la nature....c’est la faute ultime qui le rend aveugle, sourd et en souffrance...car ceci est bien sur faux....

      la pensée qui n’est pas maline mais vitale pour survivre ne sait rien de la vie..


      • 3 votes
        howahkan hotah howahkan hotah 5 décembre 2015 16:50

        @howahkan hotah
         elle n’en connaît que une partie plus qu’infime de l’emballage..mais cela n’empêche pas l’orgueil à pas cher...


      • 2 votes
        Ozi Ozi 5 décembre 2015 19:03

        Excellente conférence, merci.


        • 1 vote
          Socarate 5 décembre 2015 21:32

          wééééé c ’est de la bonne métaphysique ça ! La nature c’est pas un ensemble métabolique qu’on peut étudier comme si c"tait un ver de terre. La nature c’est pas un animal alors un peu de raison scientifique que diable.


          • 1 vote
            Socarate 5 décembre 2015 21:34

            @Socarate

            et la nature n’a aucune proposition aucune solution à fournir, la nature n’est pas consciente, la nature n’est pas un labo de R&D : c’est de la pseudo science. de la bonne bouille métaphysique.


          • vote
            yoananda yoananda 5 décembre 2015 22:57

            Le vidéo d’intro c’est un peu des lieux communs, mais on sent du potentiel, on reste sur sa soif. Je regarde la conférence pour voir si on apprends des choses intéressantes.


            • 1 vote
              DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 6 décembre 2015 16:18

              Merci sincèrement Isdomir pour ce partage de connaissance smiley


              • 3 votes
                FRANTA 6 décembre 2015 23:27

                Agoravox  publie des portes ouvertes  comme le mimétisme....toute notre science s inspire de la nature , reproduit la nature depuis 5 ANS et vous nous gonflez avec ce type qui  semble découvrir le fil a couper le beurre ou la roue...mdr 

                leonard da vinci vous connaissez ? c est quoi l avion sinon un oiseau, c est quoi le sous marin sinon une baleine, c est quoi les nanotechnologies qui reproduisent les vêtements imperméables comme les plumes des oiseaux , pt arrêtez avec ce mec qui semble découvrir la science.

                • vote
                  Neo57 Neo57 7 décembre 2015 03:25

                  Excellent et passionnant. Merci beaucoup pour l’article 


                  • 1 vote
                    yoananda yoananda 8 décembre 2015 22:59

                    Conférence passionnante, très érudite, et intelligente !
                    A voir, car pour l’instant, c’est la seule voie de sortie crédible de la crise dont on dispose.
                    Dommage que ces technos soient utilisées pour faire du big brother et du transhumanisme toute fois...


                    • 1 vote
                      yoananda yoananda 8 décembre 2015 23:03

                      @yoananda
                      car évidement, au début d’Internet, on a eu des Idriss Aberkane pour venir nous expliquer que ça allait permettre le partage des connaissances, que ce serait génial, nouvelle ère de prospérité et de sagesse.

                      On voit ce que ça a donné.

                      Il y a un revers à toutes ces technos. Toujours, même si on ne le soupçonne pas demblée.

                      Le problème c’est que l’humanité n’est pas assez sage pour ça.


                    • vote
                      Jean Keim Jean Keim 13 décembre 2015 09:36

                      L’argent semble être toujours être le moteur du développement, c’est une fatalité.

                      

                      Ajouter une réaction

                      Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                      Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                      FAIRE UN DON







Palmarès