• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le métier de policier c’est aussi ça ... il ne faudrait pas l’oublier

Le métier de policier c’est aussi ça ... il ne faudrait pas l’oublier

En ces temps de cop-bashing (affaire Théo ou Remy Fraisse par exemple) cette vidéo montre, non pas le quotidien, mais la difficulté du métier de policier.

Même si l'action parle d'elle même, je vais, pour les non anglophones expliquer ce qui s'y passe.

Un afro-américain est pris en possession d'une petite quantité de drogue (marijuana) par 2 policiers. Les policiers sont très polis, presque doux, et essayent de tempérer la situation autant qu'ils peuvent. Ils répètent au suspect de ne pas se crisper, que c'est un simple écart de conduite (misdemeanor). Le suspect parvient alors à sortir une arme à feu subitement, tire deux fois et blesse l'un des deux policiers. L'autre parvient (ce n'est pas visible sur la caméra) à l'abattre.

Pourquoi je montre cette vidéo ?

Pour deux raisons.

La première est "américaine", en ces temps de "black live matters", pour montrer que les policiers sont un peu à cran la bas, qu'ils jouent le vie et qu'ils ne sont pas la pour rigoler.

Quand un policier est blessé (ils sont nombreux) il ne rentre pas chez lui comme si de rien n'était. Sa vie est changée, il va en tirer des leçons. Mais pas seulement lui, ses collègues aussi. C'est tout le corps de métier qui est impacté durablement par "l'ambiance générale".

Je ne nie pas qu'il y ait des bavures (comme ce jeune noir désarmé abatu dans le dos par exemple), mais si on écoute les démocrates on a l'impression que pour eux des policier racistes tuent en toute impunité sous le regard bienveillant de Trump. Je rapelle que les noirs tuent beaucoup plus de noirs que les policiers américains d'ailleurs. Beaucoup plus, mais ça, les démocrates oublient de le dire.

Cette vidéo montre que quand un suspect ne coopère pas, on ne sait pas ce qui peut se passer, ça va très très vite, et il faut réagir, pour sauver sa vie, et celle des autres autour (s'il y en a). C'est facile après coup de commenter et de dire que le policier a mal agi.

La deuxième est française.

Bien que la vidéo soit américaine, nos policiers sont aussi confrontés à la violence, à la campagne, la ville, ou dans les cités interdites. Ils se font caillasser régulièrement. 2 gendarmettes se sont faites assassiner, un autre brûlé vif, etc...

Chez nous, le gauchisme percole au point qu'on en viendrait presque à croire que le métier de policier consiste à mattraquer pour le compte de Bouygues des gentils employés zélés qui manifestent pour une augmentation de salaire.

La France est tellement imprégnée d'idéologie marxiste que les policiers sont vu comme les gardiens de l'oligarchie qui n'a qu'une idée en tête, s'en prendre aux acquis sociaux.

Les policiers sont plus surveillés que les criminels, alors que nous sommes en état d'urgence pourtant. L'opinion publique penche plus souvent en faveur des criminels potentiels, vus comme des oppressés (marxisme culturel oblige) que des policiers. Voila ce que ça donne :

C'est sûr c'est moins héroïque.

Je ne nie pas non plus qu'il y ait du racisme chez les policiers (je l'ai constaté personnellement), ni qu'il y ait un usage politique de la police (contre les gauchistes autant que les droitistes d'ailleurs).

Mais, il ne faut pas oublier que le métier de policier, comme dirait Hollande "c'est pas facile". Pour de vrai cette fois.

Tags : Sécurité Société Police Violence Polémique




Réagissez à l'article

69 réactions à cet article    


  • 2 votes
    Qiroreur Qiroreur 23 août 15:46

    Le policier de base n’est généralement qu’un prolo smicard qui en plus a consigne de ne pas intervenir pour préserver la paix sociale. Quand des jeunes l’agressent et menacent sa vie, il hésitera à faire usage de son arme car sa parole sera systématiquement mise en doute, et sera systématiquement conspué par une armée de bien-pensants gauchistes qui prendront toujours la défense de la racaille, présumée victime par défaut. 

    Certes il n’est pas toujours exemplaire mais il fait depuis une vingtaine d’années, désormais face à une engeance qui n’a plus rien à voir avec le milieu d’antan qui avait un code de conduite, une éthique. Là il n’y a plus aucun scrupule, plus aucune morale, et le smicard assermenté fait face à des individus que l’on ne peut même pas qualifier d’animaux. 

    Voici ce qui se passe désormais, et ça c’est en France, pas aux EUA. Explication : La racaille agit comme telle car elle sait qu’elle sera excusée, que son avocat pourra faire valoir qu’elle est une opprimée, une victime de la société et ses préjugés, une victime du racisme des autochtones,. Elle sait qu’un juge laxiste et ouvertement anti-flic lui donnera ce qu’elle veut, à savoir une tape sur la joue si elle est mineure et dans le pire des cas, un court passage en taule dont elle pourra d’ailleurs se vanter auprès de ses congénères. Elle sait que les politicards locaux achètent la paix sociale, que les flics ont pour consigne de ne plus intervenir pour ne pas envenimer les choses (donc de laisser passer), que de toute façon elle peut sortir la carte joker du "flic raciste".
    Dans le climat actuel c’est un miracle qu’il n’y ait pas plus de bavures... un miracle que lors des émeutes de 2005 les seuls blessés aient été des pompiers et des flics. Un vrai miracle qui ne durera pas éternellement... le scénario à la Obertone n’a plus rien de délirant.

    • 2 votes
      yoananda yoananda 23 août 16:11

      @Qiroreur

      Merci pour ta contribution.

      Depuis 2005 et les émeutes nationales, je crois que la république fait pipi dans sa culotte à l’évocation des cités interdites.

      Le scénario à la Obertone, je n’en sais rien, mais j’ai beaucoup de mal à y croire. Les français sont trop gras et trop vieux. L’état se couchera autant qu’il faudra pour apaiser les racailles. Et les natio-identitiaires-facho-patriotes et autres énervés sont bien tenus en laisses et ont appris à faire la ou on leur dit de faire. Ils ne bougeront pas (de plus, beaucoup l’ont dit explicitement : ils ne défendront pas cette France et ces français, si ce n’est leur famille et éventuellement leur clan).

      Voici comment je synthétise la situation :

      2005, émeutes nationales

      2012, début des attentats (Merah précurseur)

      2017, début du "débordement" (les jeunes sortent des cités pour faire leur loi au dela de la limite de leur territoire)

      Le tout dans un mouvement de printemps arabe au ralentit, sur fond d’islamisation.

      Les français ne moufterons pas, ils en sont encore à l’anti-racisme, et à savoir ou pourrait se trouver l’homme providentiel. De plus, c’est un mouvement continental. Tu entends parler des italiens patriotes ou des espagnols patriotes ou des suédois patriotes ?

      Donc ça va continuer et s’amplifier (bascule démographique oblige, on est en phase d’accélération de la courbe en S tout simplement).

      Prochaine phase ?

      Le white flight^2 ? certains vont partir loin, d’autres se regrouper, mais ils vont laisser la place à la nouvelle France, venue d’Afrique.

      Gros attentat ? peut-être, mais ça changerait quoi ? Le bataclan ce n’est pas assez ? L’état islamique à suggéré de s’en prendre aux trains. Peut-être que si on touche au matériel, l’état va enfin intervenir ?

      J’avoue ne pas trop savoir.

      Mais la fiction d’Obertone est surtout un essai sociologique inversé et pour moi, à peu de chances de se réaliser.


    • 3 votes
      pemile pemile 23 août 16:22

      @Qiroreur "le scénario à la Obertone n’a plus rien de délirant."

      Si, justement, penser que l’état est aussi con et que quelques milliers de "jeunes de banlieue" vont réussir à la faire tomber, c’est ridicule.

      Et désolé, mais les thèses d’Obertone c’est que les flics sont à la fois nuls et cons, cela ne correspond pas au reste de votre analyse !


    • vote
      yoananda yoananda 23 août 16:24

      @pemile
      "Si, justement, penser que l’état est aussi con et que quelques milliers de "jeunes de banlieue" vont réussir à la faire tomber, c’est ridicule."

      C’est pas si simple. L’état est paralysé et subit le supplice des milles entailles.

      Évidement, si l’état tombe, les apparences seront sauves, ce ne sera pas à cause de quelques sauvageons. Mais en vrai ...


    • vote
      Qiroreur Qiroreur 23 août 16:39

      @pemile
      Je parlais du début de Guerilla.


    • vote
      pemile pemile 23 août 18:02

      @Qiroreur "Je parlais du début de Guerilla."

      Moi aussi, c’est le premier que j’ai lu de cet auteur et le dernier !


    • 1 vote
      pemile pemile 23 août 18:09

      @yoananda "C’est pas si simple. L’état est paralysé"

      Non. C’est plutôt ceux qui crient leurs peurs partout qui risquent la paralysie, l’état serait plutôt un animal cynique donc serein tant qu’il n’a pas peur. On est pas en Syrie chez Bachar, mais il est débile de sous estimer la violence d’un état en danger.


    • 1 vote
      yoananda yoananda 23 août 19:24

      @pemile
      je suis d’accord et pas d’accord avec toi. Avec le français solvable, l’état est intraitable et c’est lui qui fait peur. Avec les racailles, c’est l’inverse : d’abord, 1, ça ne rapporte rien puisqu’ils ne sont pas solvable, ils coûtent cher à entretenir en prison, 2, l’opinion publique gauchisée et l’opinion publique mondiale ne tolèrent pas qu’on touche aux chances / à la diversitude (souvenir de l’état nazis évoqués instantanément).

      Donc l’état est bien paralysé pour les uns, et paralysant pour les autres.

      C’est tout le problème.


    • 3 votes
      pemile pemile 23 août 20:46

      @yoananda "l’opinion publique ne tolèrent pas qu’on touche aux chances / à la diversitude"

      C’est faux, c’est plutôt l’inverse, l’opinion publique est toujours prête à rétablir la peine de mort et les brav’s gens n’aiment pas que l’on suive une autre route qu’eux !

      L’état n’est pas paralysé par "les racailles", l’état fait le minimum, juste surveiller que la merde ne touche pas le ventilateur.


    • vote
      mmbbb 23 août 20:55

      @Qiroreur quand les intellos discouraient a l infini sur le terme " sauvageon " Quand ce pede d ancien maire de Paris Delanoe montait en epingle le front national egal fasciste mais ce pede pendant la campagne et evite de parler de cette violence quotidienne .


    • 7 votes
      medialter medialter 23 août 21:35

      @yoananda
      "C’est pas si simple. L’état est paralysé et subit le supplice des milles entailles"

      *

      Si, justement, c’est très simple. L’état est paralysé en raison d’une politique de terre brûlée depuis plus de 50 ans, suite à une mainmise générale de la haute finance sur le niveau de vie du quidam moyen. Personne n’a obligé cette flicaillerie à signer pour faire les conchitas de cette razzia pour un salaire misérable et une position de punching ball pour leur hiérarchie. Appelons un chat un chat : ce sont des complices ultra-actifs du système, payés avec notre pognon laborieusement gagné dans une survie toujours plus précaire, survie qu’ils nous empoisonnent toujours plus avec un zèle qui transpire le rapport de force affiché.

      *

      Si un effondrement bancaire devait arriver un jour, ils deviendraient, de fait, les ennemis absolus des populations, ce qu’ils sont déjà en temps normal, mais de manière plus insidieuse, en faisant rempart en faveur d’un système toujours plus totalitaire. Quant à leur prétendue protection, elle n’existe que dans les cas de figure les plus radicaux, ce qui fait bien volontiers l’objet d’une publicité tapageuse (cf cet article) puisqu’il ne leur reste plus que ça pour se défendre. On voit mal pourquoi il conviendrait d’applaudir, puisque c’est quand même leur rôle premier. La délinquance n’est plus ce qu’elle était pendant les 30 glorieuses. Beaucoup de gens deviennent maintenant "hors-la-loi" parce que leur fin de mois deviennent irrespirables, et notre flicaillerie est bien sûr présente des millions de fois pour une arrestation lors d’un vol à l’étalage ou en compagnie d’un huissier pour une expulsion.

      *

      Le flic a donc fait le choix conscient, éclairé et volontaire de servir une oligarchie toujours plus oppressante qui prend de plus en plus les petites gens pour des chiens. Je cherche la bravoure mais je n’y vois que l’automate. Quant à ceux qui les défendent, ils apparaissent à mes yeux comme des complices passifs


    • vote
      yoananda yoananda 23 août 22:08

      @medialter
      sas défend. Mais bon, t’es comme d’hab dans l’outrance ! lol


    • vote
      yoananda yoananda 23 août 22:09

      @pemile
      ha ? super ! dans quel pays vous avez vu ça ?


    • 5 votes
      medialter medialter 23 août 22:27

      @yoananda
      "Mais bon, t’es comme d’hab dans l’outrance"

      *

      Je ne vois pas où est le pb d’être scandalisé par tant de dérives autoritaires. Ca me semble parfaitement naturel. Au contraire, ceux qui trouvent ça normal participent à l’accentuation de ces dérives. Toujours le repère de la complicité passive. Chacun ses valeurs


    • vote
      yoananda yoananda 23 août 22:43

      @medialter
      "Toujours le repère de la complicité passive."

      Oui, le monde va mal non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent sans rien faire. (Einstein ?)


    • vote
      medialter medialter 23 août 22:57

      @yoananda

      D’où la prévalence de l’individualisme absolu :

      "Les souffrances de l’historien et sa métamorphose en anarque viennent de ce qu’il conçoit que la charogne ne peut être enlevée, et que des essaims toujours
      toujours nouveaux de vautours et de mouches y trouvent leur régal" (Ernst Jünger !)


    • 5 votes
      Vraidrapo 24 août 07:56

      @medialter
      Qu’il est difficile pour beaucoup d’admettre qu’en matière politique, tout se tient. Pourtant nous venons d’avoir l’exemple frappant de ce macron venu du néant sans Parti de soutien, sortir des millions de son chapeau comme un magicien et se faire élire... comme ça (en claquant des doigts !). On devrait s’arrêter et débattre longuement de ce qui vient de se passer lors de la Présidentielle, c’est très important et très significatif du pouvoir de l’Argent. Nous manquons tous les débats de réflexion, après Lisbonne, après le Non au referendum, après la Modification de la Constitution par le Parlement pour mettre spontanément la France sous le joug de Bruxelles etc... (contrairement à l’Allemagne qui a conservé la Primauté de l’État)

      Où sont nos troupes en ce moment, que font-elles en notre nom ? Que fait cette Unité de Notre Marine nationale dans la mer de Corée ?...

      République de quoi, démocratie de quoi ?... de merde !


    • 4 votes
      Mister hyde 24 août 12:17

      @medialter

      Medialter , mieux résumer que ça on pouvait pas , merci 100% d’accord avec toi, bien que je reconnaissent que t’y va pas de main morte comme te le fait remarquer yoananda, sinon dans les grandes lignes , totalement d’accord , c’est bien résumé.

      On peut aussi dire le zèle dont il font preuve avec des zonards venant voler à manger, combien de faits divers de pauvre type qui braquent des pattes.., et dont ces laquais viennent le chercher pour l’amener au juge. Dans je ne sais plus quel pays il me semble qu’il avait fait une marche dans une manif avec les citoyens , genre en " posant les armes" ( peut être un fake, ça fait un bail que j’ai vu ) , le jour ou il dénonceront ce qu’il se passe dans notre société, ils mériteront notre respect , pour l’instant je suis d’acc ils larbinent, rien de plus.


    • 3 votes
      jeanpiètre jeanpiètre 24 août 13:26

      @yoananda
      mais toi tu n’es jamais dans l’outrance et la caricature , n’est ce pas !


    • vote
      yoananda yoananda 24 août 13:46

      @jeanpiètre

      Moi ? si, très souvent.

      ça dépends aussi avec qui. Avec toi, oui.


    • 2 votes
      jeanpiètre jeanpiètre 24 août 14:20

      @yoananda

      tant d’honneurs....

      tu ecris donc cet article suceur de BAC juste pour moi

      j’ai un doute.

      C’est juste une proposition de services


    • 5 votes
      gaijin gaijin 23 août 16:36

      " les policiers sont vu comme les gardiens de l’oligarchie qui n’a qu’une idée en tête, s’en prendre aux acquis sociaux. "
      ben en même temps c’est vrai aussi .....on a même vu récemment un syndicat de policiers se plaindre de trouver un peu trop de collègues parmi les caillasseurs ( faut dire que c’était un syndicat de gauche .....)
      les policiers c’est comme les chasseurs il y a les bons et les autres mais souvent c’est les mêmes ...........
      https://www.youtube.com/watch?v=QuGcoOJKXT8
      ça dépend s’ils sont employés pour faire du maintien de l’ordre la ou il y a besoin ( et là ou ils aimeraient bien qu’on leur laisse faire leur boulot ) ou a faire du chiffre en emmerdant le péquin lambda pour des broutilles ....
      alors ok c’est pas leur faute m’ enfin un peu quand même....... il y a toujours des moyens honnêtes de gagner sa vie ( plombier , boucher .....)


      • 1 vote
        yoananda yoananda 23 août 19:12

        @gaijin
        oui c’est vrai qu’il y a ce coté tabasseur et racketteur des routes chez les policiers ... je ne le nie pas.


      • 3 votes
        sirocco sirocco 24 août 00:05

        @yoananda

        Tiens, j’en profite pour poster un lien vers un article de presse concernant une bavure qui s’est produite le 03 juillet et dont vous n’avez sûrement pas entendu parler.

        Le moins qu’on puisse dire, c’est que les journaux télévisés sont restés très discrets sur l’affaire puisqu’elle n’est "sortie" de façon confidentielle que le 14 août...

        C’est un motard de 34 ans qui est décédé dans un commissariat d’Arpajon (Essonne). Selon la version policière, il se serait "pendu" avec une chaussette... Eh oui, il a bien fallu trouver un scénario de ce genre puisque le type est mort étouffé (c’est pas le premier) et que les placés en garde à vue n’ont pas de lacets de chaussures à leur disposition !

        Bon, je vous laisse prendre connaissance de cette affaire plus que bizarre qui a été timidement relayée par d’autres titres de presse.

        http://www.sudouest.fr/2017/08/14/enquete-sur-l-etrange-suicide-d-un-motard-en-garde-a-vue-pour-exces-de-vitesse-3694030-4697.php


      • vote
        yoananda yoananda 24 août 00:06

        @sirocco
        si je l’ai vue passer.


      • vote
        sirocco sirocco 24 août 00:12

        @yoananda

        Vous avez l’oeil partout ! smiley


      • vote
        psychorigide psychorigide 23 août 16:45

        ’ Il a tiré ... he is dead ’

        .

        Fin de l’histoire .


        • 5 votes
          Sarka Stik 23 août 17:46

          Un flic est un homme comme les autres, c’est à dire la plupart du temps : un gros con.




          • vote
            Marcel Vincent 23 août 18:18

            @Sarka Stik

            Plutôt, comme tous les humains, il y en a des moraux et des moins moraux. Cependant, d’abord, une personne à nature immorale ne va pas choisir cette voie.

            D’autre part, nous vivons, ici, dans des contrées civilisées. Aussi, d’un point de vue de groupe, le bon comportement tendra à être de rigueur par soucis du collectif et dans la dynamique de la structure, et limitera infiniment plus la corruption par rapport à bien d’autres régions du monde où le "flic" assumera d’être corrompu, immoral, arbitraire et sera juste dans un rapport de force gratuit. Que celui qui estime cela faux ou veut relativiser aille vivre quelques temps en Afrique, en Russie et Europe de l’est, ou en Amérique du sud, puis seulement alors objectivement comparera aux forces de l’ordre de nos contrées.


          • 5 votes
            gaijin gaijin 23 août 19:07

            @Marcel Vincent
            " Cependant, d’abord, une personne à nature immorale ne va pas choisir cette voie." 

            relisez milgram : 20 % des "normaux" sont capable de torturer une personne a mort simplement par ce qu’ils en ont reçu l’ordre "

            parmi ceux là a votre avis combien se retrouvent policiers, militaires , ou petits chefs quelque part ?


          • vote
            yoananda yoananda 23 août 19:20

            @gaijin
            milgram ? mais c’est 80% qu’il dit non ?


          • vote
            pemile pemile 23 août 20:56

            @yoananda "milgram ? mais c’est 80% qu’il dit non ?"

            Non, c’est plus 65% qui obéissent !


          • vote
            gaijin gaijin 24 août 09:06

            @pemile
            c’est 20 % qui poursuivent l’expérience jusqu’au bout du tableau ( de mémoire 3 crans au dessus de choc mortel ) mais l’expérience est bien plus précise que ça il teste les différents cas :s’il y a un expérimentateur, deux, s’ils sont d’accord, si le fait qu’ils aient une blouse blanche change le résultat ( et oui ) ......


          • 4 votes
            Gus14 23 août 18:12

            Mais il faudrait peut etre l’expliqué a la police que c’est ca leur metier...Arreter les voleurs. Car par chez moi en basse-normandie a part emmerder le monde ils servent pas a grand chose malheureusement. Moi specialement je les vois que sur la route ou pour mettre des pv. Par contre 2 fois je me suis fait cambriolé chez moi : 20min pour se deplacés et en plus ils te prennent la tete quand tu as fait fuir les cambrioleurs parce que tu as une batte de baseball dans la rue. Faut arreter. Maintenant tu les appelles ils ferment a 19h ils te renvoie sur une centrale. Donc voila le constat c’est devenues des prostitués de la route, des milices contre le peuple, ils ne foutent plus un pied la ou c’est dangereux... Et puis ils ont le culot de controllés les vehicules des gens alors que leurs vehicules sont dans des etats pitoyable des epaves. L’hopital qui se fou de la charité. Mais ils ne doivent pas et ne veulent pas se plaindre alors qu’ils restent dans leurs merdes. Le respect se merite et c’est pour cela que plus personne ne les respectent. La 2eme video est risible et triste a la fois 6 flics pas un seul n’a l’idee de prendre un brise glace pour casser la vitre... pas un seul n’a l’idee de crever les pneus... par contre les 6 ont l’idée de tirer sur une personne armée d’un couteau dans une voiture...tristesse quand tu nous tiens. Voila ce que donne la betise francaise associé a la barbarie americaine. Du coup un mort qui aurait largement put etre evité, une voiture de police plié, la population misent en danger car le chauffeur est quand meme partit avant de mourir et l’image de la police qui en prend encore un coup. Que dire de plus lamentable. Policier arreter de deposer vos cerveaux et vos couilles dans le vestiaire le matin et tous le monde s’en portera mieux. Et remettre en place vos superieurs car devant les gens vous faites les cadors par contre devant vos superieurs il n’y a plus personnes...


            • vote
              Marcel Vincent 23 août 18:21

              @Gus14
              Je me permettrai de faire la distinction entre police et gendarmerie. Ces derniers, qui infestent la campagne, n’ayant pas la même mentalité que les premiers. Les premiers mettant bien plus les pieds dans la merde, en subissant de tous les côtés.


            • 1 vote
              yoananda yoananda 23 août 19:17

              @Gus14
              j’aimerais, mais je ne peux te contredire. Je suis d’accord avec toi sur cet aspect détestable de la police, mais, sincèrement, je pense que c’est surtout le fait de la hiérarchie plutôt que des policiers de terrain eux même. Et je pense que c’est aussi nous qui ne disons rien et qui laissons faire et qui élisons toujours les même imbéciles. En basse-normandie, il me semble que ça vote pas mal à gauche je crois, non ?


            • 5 votes
              Mister hyde 23 août 20:30

              Salut yoananda , j’ai eu un copain qui était un condé a Paris , et il m’expliquait que la devise " protéger et servir ", ça fait un moment qu’elle n’est plus d’actualité , avant on les appelait les gardiens de la paix , maintenant c’est les forces de l’ordre, sémantique importante. Pour te donner quelque exemples , ils me disaient que ça picolait beaucoup, il me disait aussi que quand les banlieusards se donné rdv pour se later la face a 20 contre 20 , il s’amusait a allumer les sirènes bien avant d’arriver que tout le monde puisse se barrer, il me disait qu’avec des camés , il prenait la drogue qu’ils avaient en stock et qu’il s’amusait a attendre qu’il soit en manque, pour le faire saliver avec de la came et qu’il balance quoi. 


              Enfin c’est vrai qu’on ne peut pas juger un métier a des exemples sorties comme ça, surtout que beaucoup doivent quand même être dans un vrai état d’esprit de protéger les citoyens , mais pour résumer je suis assez d’accord avec gaijin , pour moi ce ne sont que des chiens de l’oligarchie ( d’ailleurs chez moi on les appelle " txakurak " ; ce qui veut dire les chiens), le jour ou je verrais des keufs dénoncés la situation dans laquelle on est , dénoncés l’oligarchie et les pressions subies par celle ci, la j’aurais un peu de respect , pour l’instant je suis d’acc avec gaijin , ils ne sont que les valets d’une société malade.

              • 5 votes
                ged252 23 août 20:40

                Majoritairement les flics sont des gros ba....ds, de plusieurs façons, d’abord ils sont arrogants, ils s’arrogent des droits qu’ils n’ont pas sur les gens qu’ils contrôlent.
                Ils parlent aux gens comme s’ils étaient leurs supérieurs, avec ce mépris condescendant, le même mépris qu’on pour eux leurs supérieurs hiérarchiques.
                .
                Ensuite ce sont des emmerdeurs qui verbalisent pour trois fois rien, et qui prennent plaisir à persécuter les petits blancs, parce que ce sont des peaux de vache, ils ne sont pas chrétiens, ils sont anti chrétiens, comme médialter et son avatar, ils veulent cravacher les gens : " désir universel de répression"./
                .
                Enfin ce sont des larbins, qui jouent les caids devant les petits blancs, et qui rampent aussitôt qu’ils se retrouvent devant leurs supérieurs : carpettes et paillassons.
                .
                Et j’ajouterai qu’ils sont malhonnettes, ils mentent pour se couvrir aussitôt qu’ils font une connerie, comme ils sont assermenté, ils font condamner injustement des innocents à leur place.
                .
                La fange, tout en gueule, en grande gueule .... ça s’amuse à terroriser les gens, comme la racaille le fait, et personne n’aime la racaille, à ma connaissance.
                .
                A force de faire chier le monde, ils récoltent ce qu’ils ont semé.
                .
                En plus de ça, ils ont une responsabilité importante dans le merdier actuel, ces abrutis pensent qu’ils un monopole de la force virile, et voient toute concurrence comme étant à casser.
                Ils ont réprimer les Français pendant 50 ans, ils en ont fait des femmelettes, tous les Français tremblent de peur devant les flics, peur du PV, et peur des emmerdements qu’ils risqueraient de leur faire.

                .

                Ils sont indéfendables.


                • 2 votes
                  ged252 23 août 21:05

                  @ged252

                  .

                  Comme on ne peut pas leur dire en face ce qu’on pense d’eux, voilà les gens le disent sur internet, je ne suis pas le seul.

                  Si on leur dis les choses en face, on risque de finir au poste, avec une plainte de la part de leur petit copain le procureur ou le juge.

                  .

                  Mais tout ça ne change rien, le respect ça se mérite, et si on n’est pas respectable, on n’est pas respecté.

                  Quand on est fonctionnaire, c’est une faute de n’être pas respectable.

                  ./

                  Qu’ils soient entre le marteau et l’enclume, ça ne change rien.

                  Le problème c’est aussi leur hiérarchie, bien planqué dans les bureaux, et dans cette sécurité de l’anonymat.


                • 2 votes
                  ged252 23 août 21:17

                  @ged252

                  .

                  En tant que patriote, le vrai ennemi, c’est moins l’immigré, et le franc maçon, que le flic, parce que le rapport de force, il est entre le citoyen et le flic.

                  .

                  Bougez le petit doigt, et le flic vous tombe sur le dos. Sur ordre bien sûr, mais qu’est-ce que ça change ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

yoananda

yoananda
Voir ses articles







Palmarès