• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Les pieds noirs : une communauté en voie de disparition

Les pieds noirs : une communauté en voie de disparition

 

Les pieds noirs, les français d'Algérie, Ils sont en voie de disparition.
C'est une communauté qui s'inscrit dans une très courte période de l'histoire.
Est-ce que l'identité "Pied noir" peut se transmettre au delà des "Pieds Noirs" ?
Est-ce que les enfants de pieds noirs se considèrent comme "Pieds Noirs" ?
Est-ce que la culture "Pied noir" continuera à exister ? 

 

Tags : France Colonialisme Culture Guerre Algérie



Réagissez à l'article

6 réactions à cet article


  • 5 votes
    revolQé1 revolQé1 2 janvier 13:57

    Nous pourrions monter des assos façon ’’fils de ", "petits-fils de", "neveux de",beaux-frères de "...etc... smiley
    Comme une certaine communauté afin de faire pleurer dans les chaumières et récolter des fonds ad vitam eternam,mais ce,
    seulement si NOUS n’avions ni respect de notre personne ni honneur.


    • 3 votes
      makhno makhno 2 janvier 15:03

      Ta bafouille est si vide ....., que tu avais largement la place de parler du "Décret CREMIEUX" de 1870 .... !

      Car il y a 2 sortes de Pieds-Noirs.. : Ceux Français de souche partis tenté l’aventure Coloniale en Algérie dés 1830 , et qui ont fait "souche" las-bas...jusqu’en 1962.... !

      Et "ceux" , du Fameux et hallucinant "Décret CREMIEUX" , qui donnait en 1870 la Nationnalité Française , à certains "Indigènes" (Arabes ...Berbères....) seulement de confession JUIVE.... !

      Donc , quelque part , ces derniers ne sont pas de VRAIS Pieds-Noirs , ils ne sont pas issus d’une origine Française...pas issus de Familles Française expatriées... !

      Ceux-là , on pu, comme ta confusion le démontre , être rapatriés en France parmis les Vrais Pieds-Noirs ( Eric Zemmour qui en un exemple, l’explique bien) , et se faire passer pour plus "Français" que les HARKIS , pourtant issus des mêmes "ethnies".., mais dont une partie fut contrainte de rester "las-bas" attendant de se faire égorger aprés le départ de l’Armée et des Administrations Françaises... !!!

      La plupart des noms (connus) que tu cites... sont JUIFS , et donc Pieds-Noirs de Papiers...pas d’ORIGINE.. !

      Publier un monologue sur ce sujet sans parler de ce Décret , est soit de la mauvaise foi , soit de la médiocrité... ! 

      cf : B. no 8 -p. 109 - RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

      No 136. - Décret du 24 octobre 1870 qui déclare citoyens français les Israélites indigènes de l’Algérie.

      Le Gouvernement de la défense nationale décrète :

      Les Israélites indigènes des départements de l’Algérie sont déclarés citoyens français ; en conséquence, leur statut réel et leur statut personnel seront, à compter de la promulgation du présent décret, réglés par la loi française, tous droits acquis jusqu’à ce jour restant inviolables.

      Toute disposition législative, tout sénatus-consulte, décret, règlement ou ordonnances contraires, sont abolis.

      Fait à Tours, le 24 octobre 1870.

      Signé AD. CRÉMIEUX, L. GAMBETTA, AL. GLAIS-BIZOIN, L. FOURICHON »


      • vote
        Soi même 2 janvier 15:11

        ouf il était temps.


        • 3 votes
          baleti baleti 2 janvier 20:06

          Pour l’Algérie, il y a deux sorte de pied noir.

          Ceux qui on laisser leur terre natal, "les pauvres"
          et ceux qui on laisser leur bien (a qui on a pris leur bien) les riches
          C’est bien sur un schéma, a ne pas prendre a la lettre.

          Vue l’accueil qui leur a été réservé par les français de métropole, on peu comprendre, qu’une grande partie des pied noir, on cache leur origine, la transmission au enfant, c’est pas faite, ils voulais même plus parler de l’Algérie, c’est les riche.

          De l’autre coté il y a ceux qui sont fier de leur terre natal, ils ont transmis a leur enfant la joie de vivre des méditerranéen, la cuisine, et un tas de chose de la vie courante. Je pense que ses enfants, il vont continuer a revendiqué cette "culture" pied noir.On nous parle pas souvent des pied noir qui son retourner pour "revivre"......

          C’est un avis personnelle, un résume de se que j’ai compris, des pied noir que j’ai rencontrer en France.

          Je crois que les pied noir tunisien, et marocain, c’est autre chose.

          • vote
            Croa Croa 3 janvier 10:26

            Les pieds noirs sont aujourd’hui totalement intégrés à la communauté métropolitaine. Il devient rare d’en trouver un qui ait encore un accent marqué. Ces gens sont rentré à une époque où refaire sa vie n’était pas un problème car dans les années 60 le chômage n’existait pas.
            Ils sont parmi nous et nous ne les voyons même pas à part ceux que nous connaissons comme tels. Jean Luc Mélanchon en est un, qui y fait attention ? 


            • vote
              spoty spoty 5 janvier 12:08

              Sur les pieds-noirs je conseille un excellent polar qui parle très bien, avec sensibilité & intelligence, de cette communauté : Les violents de l’automne de Philippe Georget.

              

              Ajouter une réaction

              Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

              Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


              FAIRE UN DON







Palmarès