• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Michel Drac et Stéphane Edouard sur la "zombification de la société"

Michel Drac et Stéphane Edouard sur la "zombification de la société"

"Sur l'épuisement des ressources humaines" : Michel Drac s'interroge dans cette vidéo sur le phénomène de "zombification" de notre société, où les hommes obéissent de plus en plus servilement à des systèmes techniques qui guident leurs actions. Il invoque une tentative de fuir l'angoisse de la mort.

 

 

 

Le sociologue Stéphane Edouard a rebondi aux propos de Drac, en évoquant son expérience avec les chauffeurs Uber :

 

 

Réaction de Michel Drac dans les commentaires à cette vidéo sur YouTube :

Salut,
Je suis d'accord sur le fait qu'une des grilles de lecture qui a tendance à émerger, c'est : zombies contre réveillés. Ok aussi avec le constat qu'une partie non négligeable des tensions observables dans nos sociétés développées vient du monde de l'entreprise. Je trouve que les gens plutôt politisés, comme toi et moi je pense, avons tendance à surévaluer les causes proprement politiques des phénomènes sociaux, et à sous-évaluer les causes qui ne sont pas à proprement parler politiques. Les tensions baisseraient fortement en France si les transports en commun étaient moins insupportables, les entreprises gérées de manière plus pragmatiques, et surtout les médias moins occupés à paralyser tout vrai dialogue, tout vrai discours, tout échange authentique. Bref, on sent la même chose. ?

Tags : Société Entreprises Travail Uber Michel Drac




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • 6 votes
    wendigo wendigo 7 juin 2017 09:33

     Une donne à prendre aussi en compte, c’est l’impacte psychologique de la surpopulation !
    Quand l’humain est peu nombreux, les autres sont perçus comme un don du ciel, une rareté que chacun préserve.
    Mais quand l’autre devient trop nombreux on le voit comme envahissant, comme une concurrence à éliminer. L’homme devient individualiste la seule chose qui lui impose de supporter l’autre sont les règles du système.
    Faites chuter ce système et vous verrez la sauvagerie prendre le pas .... du moins le temps que la population diminue jusqu’à un retour à la rareté de l’autre.
    Les populations Inuits et Bushmen nous le démontre (vous avez d’ailleurs une belle analyse de cela dans l’intro du génial film "les dieux sont tombés sur la tête" :

    http://www.dailymotion.com/video/x15vb9v_l-homme-moderne-est-il-vraiment-plus-evolue_shortfilms


    • 3 votes
      le celte le celte 7 juin 2017 11:44

      @wendigo
      Les Hommes dits modernes et surtout urbains se sont complètement déconnectés de leur environnement naturel, il me parait urgent, pour éviter les conséquences tragiques d’un individualisme poussé aux extrêmes, celui auquel, si j’ai bien compris, vous faites allusion, serait de remettre les gens en contact avec la terre. Certains pays, comme le japon par exemple (ville de Tokyo), après des années de déconnexion, décident de renouer le lien Homme/nature en multipliant les espaces verts productifs. D’après les spécialistes, cela à un impact important sur le comportement individuel, donc collectif.


    • 2 votes
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 7 juin 2017 12:31

      @wendigo
      "Une donne à prendre aussi en compte, c’est l’impacte psychologique de la surpopulation !"


      Très juste. La quantité produit la masse, la masse supprime l’humain dont l’intelligence se conjugue au singulier. 


    • 3 votes
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 7 juin 2017 12:58

      @Qiroreur
      Oui mais j’ai choisi avec précision mes termes. La masse n’est pas l’interdisciplinarité, l’interaction. Le singulier n’est pas l’isolement ni la réduction à l’individu. 


    • 3 votes
      gaijin gaijin 7 juin 2017 13:23

      @Qiroreur
      la question est celle de l’opposition du qualitatif et du quantitatif : quelle interaction ? choisie ou subie ? le mec qui bosse en open space et qui est dérangé toutes les 30 secondes l’interaction lui apporte quoi ?

      https://www.youtube.com/watch?v=BoD7jtD3R24

      et puis au sujet de l’intelligence se souvenir de ceci : la différence entre l’intelligence et le sable c’est que beaucoup de petits grains de sables font un gros tas de sable alors que beaucoup de petites intelligence ne font pas une grosse intelligence ....


    • 1 vote
      Zatara Zatara 7 juin 2017 15:30

      @gaijin
      et puis au sujet de l’intelligence se souvenir de ceci : la différence entre l’intelligence et le sable c’est que beaucoup de petits grains de sables font un gros tas de sable alors que beaucoup de petites intelligence ne font pas une grosse intelligence ....

      ça dépend de comment "on" organise les grains de sable.... la nature fait un boulot bien plus remarquable qu’un seul génie, encore faut il en avoir conscience.....


    • 1 vote
      pegase pegase 7 juin 2017 16:01

      @yoananda

      Un groupe de 20 joueurs d’échecs au niveau moyen ne pourront rien contre un champion de classe internationale, par contre, comme on peut le constater parfois dans les forums, la somme des connaissances de chacun permet obtenir de bons résultats en terme d’analyse ou de conclusion à tirer ... mais on parle ici de culture générale, de connaissance et non pas d’intelligence ...


    • vote
      gaijin gaijin 7 juin 2017 16:55

      @yoananda
      mais l’expert n’est pas forcément structurellement supérieur aux individus du groupe

      ( expert c’est juste des compétences ) en parlant de qi ( avec tout le mal qu’il y a lieu d’en penser ) si vous avez un groupe a 100 de moyenne et un expert a 110 120 le groupe peut arriver a faire mieux ( d’autant plus qu’il sera moins grand ) mais si le groupe est a 50 et l’expert 120 vous pouvez toujours augmenter la taille du groupe ..............



    • vote
      Zatara Zatara 7 juin 2017 17:46

      @gaijin
      dans une forme de réflexion de groupe, je dirais que ça dépend plus de la disparité des éléments dans leurs propositions que du QI moyen.... A ce titre, c’est stupide de parler de moyenne de QI pour évoquer la puissance d’une réflexion.....


    • vote
      Zatara Zatara 7 juin 2017 17:52

      .... de groupe


    • vote
      Zatara Zatara 7 juin 2017 19:43

      @yoananda
      EF ?


    • vote
      wendigo wendigo 7 juin 2017 22:22

      @ Tous ;
      J’ai pris beaucoup de plaisir à vous lire et je dois reconnaître que nous avons tous dit des conneries (Nous veut bien dire que je suis compris dans le lot, ne vous offusquez pas ) mais aussi nous avons tous apporté chacun des pièces complémentaires les unes au autres. Ce qui prouve que le collectif n’est pas forcement source de zombification, dans un premier temps je dirais que c’est l’inattention à l’autre. Mais vous lire m’a remémoré un dicton Chinois qui dit "pour comprendre l’autre il suffit parfois de l’écouter" et c’est peut être là le point de départ de cette zombification, le non partage, l’égocentrisme, le refus d’écoute ... toutes ces joies que nous offre la compétitivité.
      Je reste sur mon idée première, que la surpopulation est une cause, mais j’approfondirais mon opinion par une précision " surpopulation compétitive".
      Mais bon j’irais certainement plus loin après une bonne nuit là dessus .


    • vote
      Zatara Zatara 7 juin 2017 22:44

      @wendigo
      surpopulation compétitive

      je dirai que l’un est la clé de l’autre surtout.... d’ailleurs, la nature fait aussi son chemin la dessus....


    • vote
      gaijin gaijin 8 juin 2017 08:51

      @yoananda
      " je crois que tu ne te rends pas compte de ce que c’est un groupe à 50 ..."

      mais si bien sur c’était humoristique ...je ne vous parle pas de vagues idées mais depuis une longue étude des dynamiques de groupes divers que ce soit en tant que participant ou dirigeant ..........

      ce que je voulais pointer c’est la différence ( devriez pas commencer par vous dire que de toute façon votre interlocuteur ne sait pas de quoi il parle mais essayer de comprendre ce qu’il dit ......) donc comme je disais si vous avez un groupe a 100 et un expert a 170 .......vous voyez mieux là ?

      les études ? ils sont a combien ? vous voulez que je fasse mon mao ?

      c’est une des question que l’on a étudié en arts martiaux par exemple : comment et a partir de quel différence de " niveau " un individu peut battre un groupe ( je parle d’étude in vivo )


    • vote
      gaijin gaijin 8 juin 2017 09:04

      @gaijin
      les variables a prendre en compte dans l’efficience d’un groupe sont sa taille sa structure et la culture de ses participants ( si c’est un groupe d’allemands ou un groupe de français c’est pas pareil ........)


    • vote
      gaijin gaijin 8 juin 2017 13:36

      @yoananda
      ça dit ça : en tenant compte des problèmes spécifiques liés a ce cas * il faut un peu plus de la moitié plus de " compétences " quelles que soient les compétences en question ou l’échelle sur laquelle on les situe si le groupe est a 100 et l"individu autour des 160 il va gagner .........

      * problèmes spécifiques :

      il faut que le groupe soit relativement homogène si un des individus est a 140 et les autres en dessous de 100 le groupe va gagner

      c’est un cas ou l’augmentation de la taille du groupe va automatiquement lui permettre de gagner a partir d’un certain seuil et d’une certaine durée ( variables ) 

      " (exemple connus : les marchés "

      vous voulez dire gagner sur les marchés financiers ? c’est un cas très particulier ....


    • 1 vote
      wendigo wendigo 10 juin 2017 06:29

      @Zatara

      je dirai que l’un est la clé de l’autre surtout.... d’ailleurs, la nature fait aussi son chemin la dessus....

      ***

       Je ne dirais pas cela, puisque la surpopulation est affaire de démographie alors que la compétition est de l’ordre de l’enseignement (je dirais la "programmation") dispensé par les programmes scolaire. (l’une est affaire de braguette, l’autre de propagande).
      Bref.
      Dsl pour le retard face à mes promesses, je ne gère pas tous mes emmerdeurs travaillistiques comme je le souhaiterais.
      Ceci dit, j’ai bien aimé votre petit débat, pour une fois que le terme "QI" est lâché à bon escient et sans déclencher une guerre, ça mériterait de sortir le champagne et les gonzesses. mais je ne pense pas que le QI, l’éducation, le niveau culturel ... soient des causes indépendantes à la non zombification (ou aussi normalité dans un autre monde) C’est plus à mon sens un bouquet garni de tout ce que vous avez énuméré, en rajoutant tolérance et ouverture d’esprit. En fait la réponse se trouve dans notre démarche (et principalement la votre) durant ce débat.
      Mais là je constate qu’il sera peut être plus simple de parler de zombification attendu qu’elle n’est pas une chose naturelle pour le genre humain.
      Le nombrilisme, les soucis, la compétitivité institutionnelle, l’abrutissement par la scolarité, la tv, les communications en général et tout ces petits trucs que ce monde malade de lui même nous propose et nous impose, amène obligatoirement à cette stérilisation tant cognitive que sociale, la surpopulation n’étant en fait qu’un agent multiplicateur. je serais tenté de rajouter les ondes électromagnétiques dans cette équation de l’absurde, dont les effets sur le neurone et le génome ne sont pas à mépriser. Remarquons que des études, on dernièrement démontré que le QI avait baissé de 4 point ces dix dernières années, autant dire depuis l’apparition de la 4G, nous aurons aussi la multiplication des écran bleu qui nous entour, et les objets connectés (à se demander si certains ne chercheraient pas à nous lobotomiser délibérément)... la zombification à mon sens n’est pas qu’une étude à aborder par la sociologie, mais élargir cela au plan biophysique globale, mais aussi psychophysique.


    • 1 vote
      Zatara Zatara 10 juin 2017 10:50

      @wendigo
       Je ne dirais pas cela, puisque la surpopulation est affaire de démographie alors que la compétition est de l’ordre de l’enseignement (je dirais la "programmation") dispensé par les programmes scolaire. (l’une est affaire de braguette, l’autre de propagande).

      Il y a une accélération de la compétition dés lors que les ressources se tarissent (surpopulation), ce qui est valable pour l’homme l’est tout autant pour les animaux, à la différence que certains se sont littéralement extirpés de cette logique par le haut....



    • 2 votes
      Zatara Zatara 7 juin 2017 12:21

      @Qiroreur
      Une IA décidera de tout et fera chuter le nombre de victimes de la route... et probablement par la même occasion le niveau de conscience des individus...

      https://www.youtube.com/watch?v=h1BQPV-iCkU


    • vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 7 juin 2017 13:02

      @Qiroreur
      Excellent témoignage. 


    • vote
      Zatara Zatara 7 juin 2017 15:55

      @Qiroreur
      Le conférencier (de mémoire) de la vidéo linkée explique notamment que le niveau de sécurité, grâce à l’IA, atteindra le 100% et, à terme, nous n’aurons plus aucune victimes de la route (passants, conducteurs...). C’est objectivement une bonne nouvelle

      Je n’ai pas vu la vidéo mais encore faudrait il préciser ce que signifie une degré de sécurité de 100%... et puis c’est surtout impossible....On peut comprendre qu’il le dise dans une logique de business ou d’acclimatation du consommateur pour le rassurer, mais c’est faux. Aucune IA ne pourra empêcher un accident, quel qu’il soit. Il pourrait prendre cependant une meilleure décision quand à la façon d’avoir l’accident en limitant le nombre de victime ou le degré de bobo.... I, Robot présente ce dilemme dans le choix du moindre mal de l’AI lors du sauvetage du Willou préféré au sauvetage d’une fillette.....


    • vote
      Zatara Zatara 7 juin 2017 15:59

      @Qiroreur
      ... mais pour en revenir au sujet, je pense que les voitures automatiques ne s’imposeront que si elles sont obligatoires (ou alors par un coup de baguette magique des sociétés d’assurance rendant les voitures classiques, "conductible en temps réel", comme des gouffres financier pour le pékin moyen), ce qui risque de poser un sacré problème en cas d’accident de masse par hacking....hé oui.....


    • vote
      Zatara Zatara 7 juin 2017 16:03

      @Qiroreur
      ... tout cela pour en revenir à cet aspect de zombification : quand bien même la technologie nous rendrait de plus en plus "libre", le danger ne disparait pas, puisque des nouvelles formes de danger apparaissent... Inventer l’avion, c’est inventer les crashs


    • vote
      pegase pegase 7 juin 2017 16:35

      @yoananda

      En voyant les vidéos, j’ai réalisé à quel point l’IA était déjà bien meilleure qu’un humain pour éviter des accidents.


      Je doute que votre machin électronique soit capable de se mesurer aux pilotes du championnat du monde de rallyes ... même dans 100 ans ...

      Voyez plutôt ...

      WRC 2016 TRIBUTE : Maximum Attack, On the Limit, Crashes & Best Momentshttps://www.youtube.com/watch?v=fu4gF7u8opk

    • vote
      pegase pegase 7 juin 2017 16:52

      C’est vraiment impressionnant, ils ont largement rattrapé le niveau du groupe B qui fut interdit en 1986 suite à une série d’accident mortels ...


    • 1 vote
      Le Zouav 7 juin 2017 16:53

      @pegase

      Comme souvent, vous déformez le sens de la phrase, où vous comprenez de travers.
       
      "meilleur qu’un humain pour éviter les accidents"
      différent de
      "faire la course avec des champion de rallyes"

      C’est quand même deux chose radicalement différentes non ? Entre le WRC et l’automobile civil, on n’est pas dans le même monde.


    • vote
      pegase pegase 7 juin 2017 17:37

      @Le Zouav

      Je ne suis pas du tout d’accord avec vous, qui peut le plus peut le moins, nous voyons ici des hommes aux capacités exceptionnelles, il est absolument certain que même en embarquant un super calculateur, la voiture bardée de capteur, il est techniquement impossible d’atteindre ce niveau .... et pour longtemps ..

      l’IA n’est que de l’électronique, ne lui demandez pas de supplanter un cerveau humain, vous seriez surpris de voir ses réelles capacités ...

      Ne serais ce qu’à mon humble niveau, 42 secondes pour mettre échec et mat Boris, essayez pour voir  smiley

       :http://hpics.li/c79183f

      http://www.sparkchess.com/

      Notez la position des pièces autour de mon roi, il est parfaitement protégé, j’en avais encore sous le pied ...

      Il y a plus puissant, fonctionnant en ligne connecté à une station performante dédié à ce jeux, pas facile de le berner, mais petit à petit on trouve des failles, tandis qu’un vrais joueur c’est plus difficile ...


    • 1 vote
      Sylvain Sylvain 7 juin 2017 20:37

      @yoananda

      "Dans moins de 10 ans, à la louche, je pense que conduire une voiture ce sera du passé."


      Que l’automatisation des voitures arrivent un jour c’est une évidence, mais la louche des 10 ans me semble illusoire. Il y a une question d’habitude et de ressort psychologique dans ces considérations, or notre generations est encore loin d’en être la. Je table perso sur les années 2050 (je parle du stade de démocratisation totale). 


    • vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 8 juin 2017 09:11

      @Qiroreur
      "Ils ne verraient même pas un terroriste déposer une bonbonne de gaz au milieu du wagon tellement ils sont obnubilés par leur objet transitionnel."


      Mais le robot en charge de l’harmonisation urbaine, avec sa programmation antiterroriste, pourra le voir et le neutraliser immédiatement grâce à un rayon désintégrateur écologique avant même que la bombe ne soit posée.  smiley


    • 1 vote
      pegase pegase 7 juin 2017 12:29

      Drac : "Par le jeux de la concurrence, il y a une forme de compétition permanente"


      C’est justement pour cette raison qu’il vaut mieux une planète avec des états nations cloisonnant la population, limitant les échanges par des taxes aux frontières, évitant ainsi les déséquilibres et l’effet compétition à l’échelle planétaire ...


      "comment que ça se fait que les gens l’acceptent"


      Nous n’avons pas eu le choix, les entrepreneurs n’ont pas le choix, le referendum de 2005 a été piétiné, nous avions votés NON à ce système, ils nous y ont mis de force par voie parlementaire .... Aujourd’hui nous subissons l’article 63 et le libre échange européens, ainsi que les importations des pays asiatiques à des taxes ridiculement basses, nous forçant à travailler comme eux => 7 jours sur 7 , 15 jours de vacances / an, pour un salaire n’excédant guère les 150 € ...

      Vous verrez, nous allons y arriver, Macron va s’en charger !


      • 1 vote
        pegase pegase 7 juin 2017 12:56

        Concernant le commentaire youtube,

        Les tensions baisseraient fortement en France si les transports en commun étaient moins insupportables, les entreprises gérées de manière plus pragmatiques, et surtout les médias moins occupés à paralyser tout vrai dialogue, tout vrai discours, tout échange authentique. Bref, on sent la même chose. ?


        Les entreprises sont dans une compétition permanente, forcée par la politique économique qu’elles subissent (libre échange, ouverture des frontières à la concurrence pratiquant le dumping social), elles doivent faire du fric à tout prix sinon elles sont condamnées à crever, et les investisseurs à perdre tout leurs investissements ...



      • vote
        aldous aldous 7 juin 2017 13:41

        finalement ont arrive apercevoir les choses la realite TRUMP c’est du Hollywood, car Washington c’est fini, maintenon washington c’est du cinéma, trump c’est un acteur et la population c’est de zombies colle au smart phone/ 90% de la population fonctionne avec une inteligence émotionnelle la pensé ne fonctionne plus/ donc le pire c’est avenir.


        • vote
          Sylvain Sylvain 8 juin 2017 09:15

          @aldous

          STOP le nihilisme extrême... 

          Trump a les mains libre sur certains sujet, il aurait très bien pu depuis qu’il est arrivé mobilisé l’arsenal américain contre Daesh et les rebelles islamistes en Syrie, les choses auraient assurément rapidement changé.

          Au lieu de ça, il a préféré bombarder Assad et montrer les muscles contre l’Iran ou la Corée du Nord, c’est un homme néfaste mais pas un acteur. 


        • 1 vote
          maQiavel maQiavel 7 juin 2017 16:09

          Sujet intéressant. 

          Petite remarque sur la forme assez conne ( comme pour une fois , il n’y ’en a pas dans les commentaires , il faut bien que quelqu’un s’y colle  smiley ) : faut arrêter avec la mode des youtubeurs aux lunettes de soleil à la aldostérone , c’est insupportable. Je sais bien que tu es à l’extérieur Michel mais quand même ! Par contre Stéphane n’a aucune excuse.  smiley

          • vote
            wendigo wendigo 7 juin 2017 22:33

            @maQiavel

             Je n’aime pas laisser quelqu’un tout seul dans le "besoin" donc j’y vais aussi de ma connerie (une fois de plus, ne nuira pas à mon image, m’est peut être à mon karma)
            Moi ce qui m’a dérangé comme à chaque fois avec Drac, c’est cette impression qu’il chuchotte à l’oreille d’un mec que je ne vois pas. Ca me donne l’impression d’être de trop. (là c’est peut être le cas...) smiley


          • vote
            pegase pegase 8 juin 2017 00:09

            @maQiavel


            et que dire de ceux qui se prennent pour King kong smiley


          • vote
            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 8 juin 2017 00:37

            @Qiroreur
            "Après il peut se mettre des lunettes, un faux-crâne ou un nez rouge, ça ne me dérange pas."

            Point trop n’en faut quand même. 


          • 1 vote
            Zatara Zatara 7 juin 2017 17:41

            Avant, le travailleur pouvait picoler à foison pour oublier sa condition. Mais le côté non répétitif de la tâche, le côté physique et le danger ne pouvaient pas totalement permettre une forme d’absorption, de dédoublement, on savait ce qu’on faisait, et on restait en éveil.... Aujourd’hui le préparateur de commande, par ennui, recherche l’oublie de soi même dans un "flow" (cf vidéo Drac), un automatisme, une mise en veille de la conscience, ... mais ça va, pour les mecs de gauche, c’est moins nocif et puis ça coute moins cher en sécu....

            Quant au "loisir", il y a les loisirs sous forme de drogue abêtissante, et les loisirs intellectuels...

            La zombification de la société n’est rien d’autre qu’une mise en veille (recherché activement ou apparaissant passivement face à la répétition d’une tâche) du cerveau dans l’intérêt d’un certain équilibre mentale, qui passe par l’oubli de soi.... parce que les métiers sont devenus tellement spécialisé (mono tâche) et abrutissant qu’il n’y a aucune possibilité de s’épanouir dans l’acte, ni aucune fierté quelconque à en retirer.....

            Il y a un aussi un autre aspect : nous sommes au carrefour de deux ères.... Deux générations se font faces : les connectés et ultra à l’aise avec internet, et la génération du papyboom qui n’est sensible qu’aux médias classiques (en gros). Il faut dire que ça pèse au niveau politique national.....


            • vote
              Zatara Zatara 7 juin 2017 19:42

              @Zatara
              bon, j’aurais dû re-regarder la vidéo de Drac avant de l’ouvrir..... ça m’apprendra. L’exemple du travail n’est pas pertinent car ce phénomène varie suivant les couches sociales, et la conclusion me parait un brin tronqué du coup....

              Ceux qui ne pensent qu’à boucler les fins de mois ne sont pas dans ce rapport morbide. Ils encaissent et ne cherchent qu’à faire passer le temps plus vite, rien d’autre.... Il ne se voilent pas la face, puisqu’ils sont dans l’impossibilité d’avoir le choix. Ce qui n’est pas le cas des fous de boulot chez les cadres par exemple....



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès