Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Pour apporter quelques joyeusetés

Pour apporter quelques joyeusetés

Pour apporter quelques joyeusetés en ce monde de l'ère du Kaliyuga de fer.

 

La dance dite "Bachata".

 

Dance du Bachata - Joan Soriano - Su Lado De Cama (Edwin & Daniela) 2014

 

 

 

Stand By Me - Dance du Bachata

 

 

Musique - Prince ROYCE - Stand By Me (vidéo originale et officielle)

 

 

 

"Solo por un beso"

 

 

Espérant que cela fasse du bien aux âmes face à l'actualité du 14 juillet 2016.

 

 

 

Tags : Musique Loisirs



Réagissez à l'article

14 réactions à cet article


  • 6 votes
    Hijack ... Hijack ... 16 juillet 18:23

    Merci pour la fraîcheur ... La meuf de la première vidéo donne effectivement le moral.
    Les gamins d’en bas, me rappellent kekchose ...


    • 7 votes
      sls0 sls0 16 juillet 22:00

      @Hijack ...
      Merci pour la fraîcheur.

      J’y réside dans le pays du bachata, en à l’heure où j’écris 32° et 68% d’humidité, la fraicheur, on la cherche mais on ne la trouve pas.

      Avec une moyenne d’âge de 23 ans, ce modèle de meuf c’est assez courant et vu la température en ce moment c’est assez souvent plus léger coté vêtements. Après 25-30 ans certaines ont tendance à ce laisser aller coté chips et coca, c’est toujours habillé aussi court, mais c’est moins bon pour le moral. Dans l’ensemble, c’est bon pour le morale.

      Il y a une fraicheur d’esprit quand même, Nice va faire passer le taux d’homicides pour 100.000 habitants par an de 1 à 1,3. Ici il y a un taux de 23 et ça ne les tracasse pas de trop.
      En France pour redescendre de 0,3 homicides pour 100.000 habitants, il suffit que nos dirigeants arrêtent de sucer les émirs du Qatar et d’Arabie Saoudite et d’être les toutous des USA, ça devrait se faire avec un peu de bon sens.

      Ici, la guerre de la drogue ce n’est que 2% des homicides, les disputes sous un air de bachata c’est 60%, c’est une mentalité à changer, les bulletins de vote sont inefficaces.


    • vote
      Agguélos (---.---.191.169) 16 juillet 23:18

      @sls0

      Avec 68% d’humidité, qui mouille autant ?


    • 2 votes
      Hijack ... Hijack ... 17 juillet 11:42

      @sls0

      Veinard ! Perso, c’est le paradis, si on parle du même pays.


    • 1 vote
      sls0 sls0 17 juillet 18:51

      @Agguélos
      Les alizées qui viennent de l’Atlantique avec de l’air humide, si le pays est vert c’est parce que c’est humide.

      Pour montrer une différence due à l’humidité, si chez vous avec c’est 32° on fait du vélo pendant 7h, ça ne pose pas de problèmes physiologiques, ici c’est 37 minutes, avec une transpiration inefficace due à l’hydrométrie, on tape assez rapidement dans des températures corporelles à coup de chaleur.

      Une hydrométrie importante c’est inconfortable, le test est facile, c’est l’été, il fait chaud, une veste et pantalon de Kway, la ballade ou le vélo et on a vite compris. Attention quand même pour le test, le coup de chaleur c’est 30 à 50% de mortalité.


    • 3 votes
      sls0 sls0 17 juillet 20:23

      @Hijack ...
      Ailleurs c’est pas mieux, c’est différent, c’est dans ces différences que certains y voient le paradis et d’autres l’enfer.

      Pour les vacances ça ressemble un peu au paradis.
      Pour y vivre c’est autre chose, il y a une phrase qui circule dans le milieu expat : Comment repartir de RD avec un million ? Il faut y venir avec 3 millions.

      J’ai un profil ONG, le pays importe peu, si je suis ici, c’est suite à un promesse que j’avais faite à une gamine en 98 dont je parrainais les études.

      Coté aide scolaire j’ai d’excellents résultats, en universitaire j’en ai une qui est médecin, au collège ça se ballade entre 86-97% et en primaire je n’ai que du A.

      Pour les autres cotés de mon profil ONG, c’est plus mitigé. Pas de solidarité, l’égoïsme, le paraitre, ça n’aide pas.

      Pour celui qui veut bosser en RD, c’est assez pénible parfois, j’ai un ami pour qui ça marche très bien, sa femme fait partie des 5-6 familles qui dirige le pays, ça aide.
      Vendredi je discutais avec un ami, il jette l’éponge, il a assez de fric, il était ici plus par hobby et aider qu’autre chose. Il en a connu des pays en guerre, en révolution, il dit que c’était moins pénible. Les dominicains sont assez spéciaux parfois.

      Cette année, je passe la frontière, c’est plus simple aider de l’autre coté, d’après mes discussions, coté travail aussi. Quand je parle travail ce n’est pas en tant qu’employé, le salaire c’est du local, il y a moyens de construire une affaire et faire du gagnant/gagnant.
      Ca risque de clasher en Haïti, c’est assez instable en ce moment, il faudrait une bonne purge. Malgré cela je ne suis pas le seul à déménager, S’il faut bosser avec les locaux, Haïti en révolution c’est plus cool. J’ai deux connaissances qui sautent le pas. Ils n’ont pas le profil pépère retraité. D’autres ne voudraient plus bouger, souvent ils sont mariés avec du local. D’autres retourne en France ou plus souvent choisissent un autres pays.

      La version paradis ou enfer hors vacances on le voit sur les forums spécialisés comme expat blog.
      On y voit les attentes de ceux qui vont ou veulent venir et les conseils des résidents.
      Le paradis ou l’enfer dépend de soi, l’intégration c’est elle qui fait si c’est le paradis ou l’enfer.

      Je n’en vais parce que ce n’est pas trop le pays des challenges coté ONG, je rouille, c’est aussi un désert culturel, ça manque quand on vient d’Europe.

      Sinon pour y vivre ce peut être le paradis, je connais un couple belge qui vit loin des endroits touristiques dans la RD traditionnelle ils sont heureux et vivent bien avec 1000€, d’autres avec 3-4 fois plus d’argent dans des villas avec piscine et gardiens vivent dans la peur et la suspicion.

      C’est nous qui faisons en sorte que notre vie soit un paradis ou un enfer, 90% de notre vie dépend de nous, pour les 10% restant le lieu doit intervenir.



    • vote
      Ange (---.---.116.252) 17 juillet 20:44

      @sls0

      Vous vouliez dire "hygrométrie" à la place d’hydrométrie je présume.


      En Afrique équatoriale (Gabon, Congo Brazzaville, Congo Kinshasa), l’humidité dans l’air (hygrométrie) est de 100% en saison des pluies. Une chape de plomb tombe sur les épaules quand on sort d’un lieu climatisé et la brousse est suffocante, poisseuse. Tant et si bien que pour nos compatriotes fonctionnaires "expats", une année dans ce genre d’endroit comptait deux années pour la part de travail prise en compte pour la retraite car ça use vraiment la physiologie entre autres causes.


      En Inde c’est aussi très fort durant la mousson. Dans le Kerala (Sud Ouest de l’Inde) ou vers Pondi (Sud Est de l’Inde et ancien comptoir français), en exagérant quelque peu, il faut une boite d’allumettes entière pour allumer une cigarette, laquelle, s’éteint dans le cendrier dès que posée. Mais bon, on dort mieux.


      Une p’tite chanson de l’époque épique.

      Les Parisiennes - Il fait trop beau pour travailler



    • 1 vote
      Hijack ... Hijack ... 17 juillet 22:39

      @sls0
      Merci pour les infos !


    • vote
      sls0 sls0 18 juillet 03:43

      @Ange
      Oui hygro et non hydro.

      Hygro je subis, et hydro j’emploie plus souvent pour des calculs de crues.


    • 3 votes
      Simple citoyenne Simple citoyenne 16 juillet 19:49

      Bonjour auteur c’est sympa je trouve, merci !


      • 4 votes
        Nigari Nigari 17 juillet 01:08

        Autre exotisme, le reggae, toute ma jeunesse :

        Manu, dit Daddy Reggae

        • vote
          bhl l’entarté (---.---.220.122) 17 juillet 20:00

          L’ère de quoi ????

          Vous avez prit vos pilules ?


          • 5 votes
            Ange (---.---.116.252) 17 juillet 21:21

            @bhl l’entarté

            Ce texte a 5000 ans.

            « Ils tueront les enfants dans le ventre des femmes, les hommes épouseront des hommes, et les femmes, des femmes, ils nourriront les vaches avec de la viande, le héros et le guerrier seront moqués et bannis, les rois seront des voleurs et les voleurs deviendront rois. »

            Le Kali Youga, « âge de Kali », « âge du vice »

            http://lahuppe.com/2009/07/10/le-kaliyuga-nous-y-sommes/


            Et voici ce qui est écrit aujourd’hui.

            « Mais regardez-nous. Tout est inversé, tout est à l’envers. Les docteurs détruisent la santé, les avocats détruisent la justice, les universités détruisent la connaissance, les gouvernements détruisent la liberté, les grands médias détruisent l’information et les religions détruisent la spiritualité….. » Michael Ellner


            « En général, on fera en sorte de bannir le sérieux de l’existence, de tourner en dérision tout ce qui a une valeur élevée, d’entretenir une constante apologie de la légèreté ; de sorte que l’euphorie de la publicité devienne le standard du bonheur humain et le modèle de la liberté. Le conditionnement produira ainsi de lui-même une telle intégration, que la seule peur – qu’il faudra entretenir – sera celle d’être exclus du système et donc de ne plus pouvoir accéder aux conditions nécessaires au bonheur.
            L’homme de masse, ainsi produit, doit être traité comme ce qu’il est : un veau, et il doit être surveillé comme doit l’être un troupeau. Tout ce qui permet d’endormir sa lucidité est bon socialement, ce qui menacerait de l’éveiller doit être ridiculisé, étouffé, combattu. Toute doctrine mettant en cause le système doit d’abord être désignée comme subversive et terroriste et ceux qui la soutienne devront ensuite être traités comme tels. »

            L’Obsolescence de l’hommeGünter Anders – penseur et essayiste (1902 – 1992)



          • 4 votes
            Stupeur Stupeur 17 juillet 20:42

            C’est magique une belle danse bien dansée smiley

            

            Ajouter une réaction

            Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

            Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


            FAIRE UN DON







Palmarès