• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Quand les actionnaires s’en prennent à vos emplois

Quand les actionnaires s’en prennent à vos emplois

Ils ne connaissent pas la crise. Ils gagnent toujours plus d'argent. La rémunération des actionnaires explose. En 2013, elle a atteint le montant historique de deux cents milliards d'euros en France. Pour arriver à de telles sommes, les grandes entreprises françaises ont recours à des stratégies et des méthodes difficilement avouables. Plans sociaux, licenciements, pressions sur les salariés, certaines grandes entreprises sont prêtes à tout pour dégager toujours plus d'argent au profit de leurs actionnaires. Ce sont parfois ces mêmes entreprises qui bénéficient d'aides publiques massives.

 

 

Tags : Emploi Finance



Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • 1 vote
    Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 15 avril 11:52

    Quand les actionnaires s’en prennent à vos emplois
    Moralité :
    Supprimons le "salariat" et intégrons solidairement "l’actionnariat" !

    1)
    Des peuples socio-économiquement incompétents ne peuvent élire qu’un personnel politique socio-économiquement incompétent.
    http://www.sincerites.org/2017/02/des-peuples-socio-economiquement-incompetents-ne-peuvent-elire-qu-un-personnel-politique-socio-economiquement-incompetent.html
    2)
    En 20 ans, les Français(es) pourraient détenir 51 % du capital social des entreprises du CAC 40, banques incluses
    http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/en-20-ans-les-francais-es-191020

    3)
    Refondation du Capitalisme & Instauration d’un Dividende Universel financées par l’Épargne.
    http://www.sincerites.org/article-le-dividende-universel-83909790.html​



    • 2 votes
      V_Parlier V_Parlier 15 avril 12:06

      @Jean-Pierre Llabrés

      Ceux qui travaillent seraient encore sous la férule des épargnants les plus gourmants... Qu’est-ce que ça change ? Il est bien naïf de croire qu’une foule de petits porteurs égoïstes est plus altruiste qu’un groupe de 10 gros actionnaires.


    • 1 vote
      Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 15 avril 13:30

      @V_Parlier

      Les ex-salariés deviendraient des prestataires de service (profession libérale) pour les entreprises qu’ils contrôleraient dans le cadre d’un "actionnariat solidaire" possédant collectivement la majorité du capital social desdites entreprises.


    • 2 votes
      V_Parlier V_Parlier 15 avril 17:06

      @Jean-Pierre Llabrés
      Je traduis pour les profanes : Les anciens salariés sans épargne n’auront d’autres possibilités que de s’auto-uberiser pour être payés une misère en travaillant 70 heures par semaine "en toute liberté" afin de rester au service d’un gros et puissant "client". Lequel client sera possédé "solidairement" par des épargnants retraités ou pré-retraités qui auront eu la chance de percevoir un salaire à peu près décent durant leur période d’activité. Afin de maintenir leurs gains, ces derniers n’hésiteront pas à suivre des conseils de trading avisés : Miser sur les restructurations, ne placer que là où on garantit des dividendes compétitifs... on connait la chanson !

      Ah, quand je vois la naïveté des rêves socio-libéraux je ne m’étonne pas qu’il y ait en face les rêves de la réinvention du tout-état et de l’anticapitalisme absolu institutionnel. Combien de jeunes croient à chaque fois réinventer la poudre comme si tous ces trucs là étaient nouveau.


    • 2 votes
      Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 15 avril 17:23

      @V_Parlier
      "Les anciens salariés sans épargne"

      Mais non, ils ne seront pas "sans épargne" car ils feront partie du "collectif d’actionnariat".
      Refondation du Capitalisme & Instauration d’un Dividende Universel par l’Épargne.
      http://www.sincerites.org/article-le-dividende-universel-83909790.html



    • 2 votes
      V_Parlier V_Parlier 15 avril 19:35

      @Jean-Pierre Llabrés
      Donc ils tiendront eux-mêmes le martinet qui leur frappe les fesses. Et s’ils ne frappent pas, ce seront leurs "collègues" qui le feront à leur place. Pour moi ça ne change toujours rien, sauf si... personne ne travaille et tout le monde est actionnaire. Bref, du Hamon en version "rêve libéral".


    • 2 votes
      Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 15 avril 22:08

      @V_Parlier
      "personne ne travaille et tout le monde est actionnaire"

      Vous avez une vision bien étriquée des problèmes.
      Travaille qui veut (gagner plus d’argent qu’un DIVIDENDE Universel) et tout le monde est actionnaire.



    • 2 votes
      manu manu 16 avril 13:19

      @Jean-Pierre Llabrés

      Je connais peu le sujet mais j’avais déjà entendu parler de ce que vous dites ou de quelque chose qu’y s’en rapproche, si vous avez des articles ou des vidéos qui en disent plus ça serait intéressant, par contre ça va pas être facile ils vont pas lâcher leurs poules aux œufs d’or comme ça. 


    • vote
      Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 17 avril 09:10

      @manu

      Mes articles sur ce sujet sont indiqués dans mon premier commentaire à la présente vidéo.
      Tous mes articles sont sur mon blog : http://www.sincerites.org/
      Merci pour votre intérêt.


    • 1 vote
      V_Parlier V_Parlier 17 avril 19:40

      @Jean-Pierre Llabrés
      "Travaille qui veut (gagner plus d’argent qu’un DIVIDENDE Universel) et tout le monde est actionnaire."

      Et je suppose que vous avez fait un calcul pour équilibrer tout ça, vore en maintenant une situation de libre échange international, qu’on rigole un peu !


    • 1 vote
      Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 18 avril 08:26

      @V_Parlier

      Bien évidemment, vous ne lisez pas les textes auxquels vous réagissez avec une légèreté absolument affligeante...


    • 2 votes
      V_Parlier V_Parlier 15 avril 12:01

      L’entreprise dans laquelle je travaille encore est même prête a compromettre son propre avenir afin que les dividendes soient a la hauteur pour l’année. Le ceo est complètement allumé mais il rapporte aux actionnaires grâce aux licenciements periodiques et a la suppression de certaines lignes de produits pourtant bénéficiaires. Il se prend pour un visionnaire...


      • 2 votes
        V_Parlier V_Parlier 15 avril 12:10

        @V_Parlier

        Et j’oubliais d’ajouter que cette multinationale mendie du crédit impôt recherche a l’etat français, le terme recherche étant très discutable.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès