Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Actualités > Société > Rebondissements dans l’affaire Merah

Rebondissements dans l’affaire Merah

 

De Jacques CLEMENT (AFP)–PARIS —

 

Quels contacts entretenaient les renseignements français avec Mohamed Merah avant ses tueries ? L’avocate algérienne de son père affirme détenir deux vidéos, réclamées par la justice française, qui prouveraient que le "tueur au scooter" a été manipulé.

 

Ces enregistrements, qui n’ont pas été rendus publics, auraient été réalisés par Mohamed Merah au moment où la police assiégeait son appartement toulousain et sont cités à l’appui d’une plainte pour meurtre déposée lundi à Paris par les avocates du père du "tueur au scooter", Mes Zahia Mokhtari et Isabelle Coutant-Peyre.

 

Mardi, le quotidien algérien Echourouk a publié une traduction en arabe des conversations présumées entre Mohamed Merah et des policiers lors du siège qui fut fatal au tueur, une transcription qui a été authentifiée par Me Coutant-Peyre.

 

Selon le quotidien, l’auteur des tueries de Toulouse et Montauban aurait affirmé avoir découvert durant ce siège qu’un homme qu’il croyait être son ami était en fait une "taupe", un agent des services français qui l’aurait manipulé, l’incitant notamment à partir en Irak, au Syrie et au Pakistan.

 

Me Coutant-Peyre a affirmé qu’il revenait à Me Mokhtari, sa consoeur algérienne, de transmettre ces vidéos à la justice, comme l’a demandé le parquet de Paris.

 

Contactée par l’AFP, la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) n’a fait aucun commentaire sur ces vidéos. De source proche de l’enquête, on se montrait cependant très réservé sur ces vidéos que le tueur aurait envoyées de son téléphone portable à son père.

 

Les spéculations sur les liens entre Merah et les renseignements étaient apparues peu après la mort du tueur le 22 mars, du fait notamment de ses contacts avérés avec un agent de la DCRI de Toulouse en novembre 2011, à la suite de voyages en Afghanistan et au Pakistan. C’est ce même policier de la DCRI qui était intervenu pour négocier lors du siège.

 

familles "choquées" Un ancien patron du contre-espionnage, Yves Bonnet, s’était ouvertement interrogé sur un éventuel rôle d’indicateur que Merah aurait pu jouer.

 

Mais Bernard Squarcini, alors chef de la DCRI, avait démenti fin mars que l’homme qui avait abattu de sang froid sept personnes à Toulouse et Montauban entre les 11 et 19 mars ait été un "indic". Ce que l’ancien ministre de l’Intérieur Claude Guéant avait également "totalement exclu".

 

Une source policière a affirmé mardi à l’AFP que Merah a "pu être traité" directement de Paris par un agent de la DCRI - proche de Bernard Squarcini - car localement "ce n’était pas possible avec six agents travaillant sur une trentaine d’objectifs".

 

Cet agent a "effectué des séjours à Toulouse dans cet esprit", selon elle, ce "qui ne veut pas dire que Merah a été un indicateur".

 

Merah, selon plusieurs autres sources policières du Renseignement, avait "le profil de cette minorité" de Français parfois "envoyés par les services secrets +faire le djihad+" sous "divers prétextes et parfois sous différentes pressions aussi". Selon ces sources policières du renseignement, cette information est toutefois "difficilement vérifiable".

 

Des éléments versés au dossier d’instruction et cités par Le Monde laissent penser que l’évolution du tueur vers un islam radical fut relativement tardive, après une enfance violente marquée par un fort sentiment d’abandon.

 

Les avocates de familles de victimes, Mes Samia Maktouf et Béatrice Dubreuil, ont indiqué à l’AFP que ces dernières étaient "extrêmement choquées de ce nouvel épisode" et attendent "des autorités que la vérité éclate". "Elles attendent en particulier beaucoup de la déclassification promise de tous les documents nécessaires à l’enquête", ont elles déclaré.

 

Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls a demandé une étude approfondie "sur ce qui a dysfonctionné" dans l’affaire Merah en raison d’un "échec" de l’Etat qui "n’a pas su ou pas pu protéger des Français".

 

Tags : Justice Affaire Merah

Réagissez à l'article

39 réactions à cet article

  • 12 votes
    edzez (---.---.---.247) 13 juin 2012 09:38
    eQzez

    On oublie de parler dans les médias , des tueries de Grigny à l’Essonne qui se sont déroulé en même temps que les tueries de Toulouse , en même temps ce n’est que des maghrébins qui sont tués , c’est moins dramatique smiley .


    Le tueur n’est toujours pas attrapé, et l’affaire a été etouffé apparement , en plus ça ressemblait à l’affaire merah , un tueur à moto serial killer.
  • 12 votes
    edzez (---.---.---.247) 13 juin 2012 09:44
    eQzez

    Et là , on voit bien que les services secrets sont les vraies terroristes qui font des attentats pour créer une psychose autour de l’islam.

  • 8 votes
    sven (---.---.---.99) 13 juin 2012 10:19

    On a la certitude, presque depuis le début que Merah était "protégé". Voyages multiples au Moyen-orient, en Israël (ce qui représente un brevet de "bonne conduite"). Incohérences entre ses revenus et son mode de vie. Grâce à l’enquête en cours, on sait aujourd’hui qu’il avait trafiqué ses armes comme on le fait dans les services, que les fichiers de police associaient son nom avec la mention "ne pas intervenir, sécurité de l’état" ! Tout est clair. On sait aussi que la majorité des actes terroristes se font sous couverture d’un état, ne serait-ce que parce qu’il faut se procurer argent, armes, renseignements et bien sur protection. Et contrairement à ce que pensent certains, ces méthodes ne sont pas réservées aux islamistes, elles ont été employées dans la Russie tzariste, contre les mouvements de gauche, comme en Italie, dans les années 1970, pour déstabiliser un état qui voulait inclure les communistes dans le gouvernement et lutter contre la mafia. Mais jusqu’à quel point Merah a-t-il été manipulé ? Le fait qu’on nous ait menti, au lieu de reconnaître d’emblée une bavure, peut ne recouvrir que l’habitude de dissimuler ses erreurs, mais il peut aussi s’être passé quelque chose de beaucoup plus grave derrière cette affaire. Le fait qu’on l’ait abattu de cette façon grandguignolesque ajoute aux interrogations. Merah aurait manipulé les services de la DCRI ? Alors une réforme de ce service est urgents. L’acte barbare qui consiste à tuer des petits enfants de sang froid constitue, à ma connaissance, une première. je ne crois pas qu’un tel acte soit en conformité avec quelle que religion que ce soit. Merah était-il fou ? Est-ce bien Merah qui a commis la totalité de ces actes et dans quel but ? Il me semble que les citoyens français veulent et ont le droit de savoir ce qui s’est passé exactement et ne plus couvrir des opérations de manipulation telle que celle-ci !

  • 11 votes
    Hijack (---.---.---.194) 13 juin 2012 10:44
    Hijack ... Transcription des échanges entre Mohamed Merah et les services secrets français !

    .

    (En attendant la Vidéo).

     

    Le Clan des Vénitiens, le blog des amis de Paul-Eric Blanrue, nous propose une traduction des retranscriptions :

    1° La première bande  : entre Mohammed Merah et un certain "Jossier," (Jussayer ?) capitaine dans le Renseignement français....

    La bande débute avec une image de l’intérieur de la maison de Merah, avec des échanges de tirs très fournis, qui ont duré environs quatre minutes. Il portait des vêtements maculés de sang, notamment sur son épaule gauche. Ensuite, Mohammed se filmait en disant : "Il n’y a de dieu hormis Allah et Mohammed est son Prophète". Il s’écroule ensuite en larmes.

    L’appelant : Allô, Mohammed, sors et rends-toi, personne ne te fera de mal, tu me connais et tu connais ma parole...

    Mohammed : Va au diable espèce de traitre, pourquoi vous voulez me tuer aujourd’hui qu’ai-je fais ? je n’ai rien fait, je n’ai tué personne. C’est toi qui m’a amené dans cette situation et je ne te le pardonnerai pas".

    L’appelant : Ca ne te servira à rien de rester longtemps ici, si tu ne m’écoutes pas, je ne pourrais plus gérer la situation demain et je ne pourrais plus t’aider, Alexandra mon chef a ton dossier et il promet qu’il sera avec toi jusqu’à la fin !

    Mohammed : Comment tu peux m’aider alors que c’est toi qui est responsable de cette situation, Monsieur le capitaine Jossier, (? Jossayer) je connais ton vrai nom et toi qui nous trompais avec le nom de "Zouhir" (ou Z’hir), espèce de traître à sa propre religion et ses frères de sang !".

    L’appelant : Mohammed, rends-toi, on t’aidera du mieux qu’on pourra, nous ne te laisserons pas tomber, tu comptes énormément pour nous. Comme gage de ma bonne foi, je rentre dans la maison et si tu veux on discute face à face.

    Mohammed : Espèce de traître... Des coups de feu se font entendre de la maison et en dehors, l’appel est interrompu.

    Mohammed se filme en pleurant et en disant : "Il n’y a de force qu’en Allah, je croyais que ce traitre Zouhir était musulman et qu’il aime l’islam et la religion de Dieu, mais il semble qu’il travaille comme capitaine dans les renseignements français, ennemi de Dieu, mécréant"...en pleurant.

    Le silence se répand et Mohammed perd du sang de son épaule gauche, il porte un turban et de temps à autre, il faisait une prière ("Il n’a y a de dieu hormis Allah... que Dieu détruise les associateurs") quatre fois.

    Le téléphone sonne une fois encore, c’est une musique "jihadiste". ("nous rentrons ouvertement en guerre contre eux et reprendrons le droit qui a été volé").

    L’appelant : Allô, Mohammed écoute ce que je dis, ce que tu fais menace ta vie et la vie de ta famille...ta mère, ton frère Abd El Kader et ceux que tu aimes. Écoute-moi et crois-moi, je ferai l’impossible pour régler ce problème et tu seras propre, comme avant. Tout va s’arranger, rends-toi ou sinon reste dans la maison et je rentre pour qu’on sorte ensemble pour que personne ne te fasse de mal. Tu es quelqu’un de sensé Mohammed, quel est l’intérêt de mourir de cette manière en laissant ta famille qui a souffert pour toi.

    Mohammed : Tu veux me liquider et m’assassiner seul dans la maison... Ensuite, vous faites votre film.... Ceci ne sera pas....pour ma mère et ceux que j’aime, Dieu les protégera, Il est leur allié. Tu n’est qu’un ignoble qui a vendu sa foi et sa vie d’ici-bas pour les chrétiens haineux... et aujourd’hui vous voulez me tuer alors que je suis innocent, je n’ai rien fait ! Pourquoi vous voulez me tuer, je suis innocent...je suis innocent !

    Mohammed : Pourquoi vous tirez avec des pistolet silencieux ? vous voulez me tuer, vous ne voulez pas que je vive, pourquoi faites-vous ça ? c’est contraire à ce que vous prétendez comme "droit de l’homme" et la clémence !

    L’appelant : Mohammed, en agissant comme ça, tu laisses les choses empirer et d’autres vont intervenir... Tu seras peut être blessé, ainsi que ta famille...É coute mon conseil, rends-toi ou laisse moi venir te chercher, je prend ton arme... rien ne peut t’aider aujourd’hui...

    Mohammed : C’est mal ce que tu fais "Zouhir", tu m’as envoyé en Irak, le Pakistan et la Syrie pour aider les musulmans et ensuite tu apparais comme un criminel et capitaine dans les renseignements, je ne te pensais pas comme ça, jamais !

    L’appelant : Mohammed, ce qui est fait est fait, le plus important maintenant est que tu sauves ta vie, je te sortirais de cette affaire....rends-toi ou permets-moi de rentrer chez toi et de prendre ton arme.

    Mohammed : Je ne sortirais d’ici que mort, vers le paradis de mon Seigneur...Dieu est grand ! (tirs)...

    L’appel s’interrompt et un échange de tirs s’ensuivit, avec le bruit des balles et des armes silencieuses.

    Mohammed parle et se filme :

    "Ne crois pas que ceux qui sont tué dans le sentier d’Allah sont mort, mais bel et bien vivant recevant les bienfaits de leur Seigneur. Heureux de ce que Dieu leur a octroyé"

    "Ne dites pas nous avons perdu un martyr sous la terre, seul et apeuré...Je ne suis pas mort, les anges sont autours de moi..."

    2° Deuxième enregistrement

    L’appelant est Jean Daniel (ou John Daniel) des Renseignements français.

    L’appelant : Mohammed, rends-toi c’est Jean Daniel avec toi, des RG. Personne ne te fera de mal si tu sors de la maison et que tu déposes les armes.

    Mohammed : Qui garantit ce que vous dites ?

    L’appelant : Tu veux qu’on ramène ta mère pour parler avec elle ? Ta fiancée ?

    Mohammed : Je ne veux voir personne, je ne veux pas l’entendre et je ne veux entendre personne d’autre, vous voulez me mettre la pression en les ramenant.

    L’appelant : Non, nous sommes des gens civilisés, tu connais la France, nous ne te ferons pas de mal, ni toi ni ta famille, rends-toi, ce qui s’est passé va être arrangé et tu ne seras pas poursuivi par la justice.

    Mohammed : Qui garantit ça ?

    L’appelant : J’ai des ordres de mes supérieurs, personne ne te fera de mal et personne ne te poursuivra en justice, toute l’opération est arrangée pour toi afin de te sortir de cette affaire...innocent.

    Mohammed : Envoyez-moi une équipe de média pour qu’ils filment ce qui se passe en direct.

    L’appelant : Je vais voir ce que je peux faire. Mohammed, ne tire pas sur les deux personnes qui vont s’avancer vers la porte dans pas longtemps, ce sont deux journalistes.

    Mohammed : Qui prouve qu’ils sont journaliste et pas des hommes à vous ?

    L’appelant : Tu as notre parole qu’ils sont journalistes et ils vont transmettre tout ce que tu dis en direct.

    Mohammed : Avant ça, je veux parler avec ma mère et mon frère Abd El Kader.

    L’appelant : Quand tu sors tu pourras leur parler de vive voix. Nous changerons ton identité et ton adresse, tu vivras loin des projecteurs et des problèmes.

    Mohammed : Ils ne s’approchent de la porte qu’avec des caméra sur la tête.

    L’appelant : D’accord.

    Mohammed : Pourquoi les journalistes portent des vestes, n’ai-je pas exigé qu’ils viennent en tricot ?

    L’appelant : Il fait froid, il ne peuvent pas enlever leurs vêtements.

    Mohammed : Vous voulez me tuer, ce sont des policiers qui portent des gilets pare-balles...Dieu est Grand... Des coups de feu sont tirés, le bruit d’un tir d’un sniper...

    Mohammed prend le téléphone et se filme en parlant :

    "Vous musulmans, ne laissez pas les chrétiens vous tuer, je suis par Dieu innocent, j’ai découvert que mon meilleur ami "Zouhir" travaille pour les renseignements français, lui en qui j’avais le plus confiance...Seigneur vers toi je me tourne, Seigneur, tue-moi dans ton sentier.

    "Zouhir" m’a envoyé en Irak à Kirkuk et j’ai contacté les combattants, j’ai eu des bonnes relations avec eux. J’ai ensuite été en Syrie, à Alep, ensuite j’ai été à "Diar Bark" dans le Kurdistan, ensuite en Algérie à Boumerdes et Tizi Ouzou... j’ai contacté des combattants et eut de bonnes relations avec eux...Ce traitre m’a utilisé comme outil pour faire du mal aux musulmans combattants...que Dieu le maudisse, je ne lui pardonnerai jamais...

    Peut être que ces mots que j’enregistre n’arriveront pas à ceux qui cherchent la vérité, peut être qu’ils me tueront et personne n’en entendra parler. Je ne sais pas ce qu’ils me préparent pour qu’il m’accusent d’assassiner les gens, je suis innocent, pourquoi ils veulent me tuer ?"

    L’image devient noire (le téléphone tombe de sa main) et le Saint Coran retentit du téléphone, il (Merah) écoute le Chapite Al Anfal.

    3° Dernière conversation à la fin de l’enregistrement

    L’appelant : Parlant en arabe..."Es’salamou alaykoum wa rahmatou’Allah wa barakatouhou" (Que la paix, la clémence et les bénédictions de Dieu soient sur toi) Mohammed, je suis le Sheikh Abou Is’haq "de Toulouse".

    Mohammed : "Wa alaykoum essalam wa rahmatou’Allah wa barakatouhou" " (Que la paix, la clémence et les bénédictions de Dieu soient également sur toi)..Dis-leur Sheikh qu’ils me fasse pas de mal, par Dieu je suis innoncent, je n’ai rien fait. Ceux sont des chrétiens haineux qui veulent nous combattre et nous tuer.

    L’appelant : Rends-toi mon fils, ils ne te ferons pas de mal, le monde entier suit ton affaire, ils ne te trahirons pas.

    Après cela, des coups de feu sont entendus, on entend la récitation du Coran dans l’enregistrement jusqu’à sa fin.

    Traduction effectuée par Salim Bouterfas et les arabophones du Clan des Vénitiens.

    _____________

    Cette transcription est exactement ce que bcp d’entre nous imaginaient ... que Merah a été assassiné ... et qu’il est innocent, totalement innocent des crimes qu’on lui attribue, aussi bien des soldats ... et surtout les enfants de l’école juive !!!

    • 3 votes
      Haze (---.---.---.47) 13 juin 2012 12:09
      Haze

      Je n’arrive pas a trouvé 1 : la SOURCE de cette retranscription ( un journal algérien ? )
      2 : comment l’ont-ils eu ?
      3 : quelqu’un a confirmé son authenticité ?

    • vote
      FRIDA (---.---.---.37) 13 juin 2012 21:22
      Frida

      @Haze

      voici le lien vers le journal, si vous lisez l’arabe bien sûr

      http://www.echoroukonline.com/ara/articles/131866.html

      Je dois signaler que le journal n’a pas fait une transcription du dialogue entre Merah et la pesonne avec laquelle il a parlé, c’est une traduction en arabe classique d’une conversation en français courant. L’arabe est d’un niveau lié plus à l’écriture qu’à l’oral. Donc, il faut rester prudent quant à cette première traduction.

      Une transcription n’est pas synonyme de traduction. Si le procès verbal parle de transcription c’est qu’ils ont mis en écrit les paroles de la conversation, comme ce que fait le greffier, il n’ont pas le droit ni d’ajouter ni d’enlever. Tandis que le journal, ( il me semble ) il rend une traduction d’une langue à une autre, c’est à voir si elle est fidèle au premier contenu ou pas.

      Après nous avons une traduction de la traduction. c’est un peu compliqué, et pour le moment sujet à discussion.

      Si cette traduction s’avère fidèle au contenu de la vidéo et que les vidéos sont authentiques, c’est que les gens qui ont posé dès le début des questions sur le traitement et médiatique et policière et judiciaire ne sont pas des paranos ou des conspirationnistes.

      http://www.ladepeche.fr/article/2012/06/13/1376287-merah-une-taupe-des-services.html

       

       

  • 5 votes
    Hijack (---.---.---.194) 13 juin 2012 10:45
  • 8 votes
    Hijack (---.---.---.194) 13 juin 2012 10:48
    Hijack ...

    Merci Frida,

    On attend la vidéo ... mais en attendant, c’est utile que les gens soient informés... mieux, préparer les âmes sensibles à l’incroyable, l’inimaginable !!!

  • 10 votes
    edzez (---.---.---.247) 13 juin 2012 11:05
    eQzez

    sur egalité et reconciliation, ils ont polemiqué sur la traduction du mot arabe "anassara" , en français ça donne nazaréen tout simplement au lieu de chrétiens ou croisés .


    nazareen = ceux qui n’ont pas voulu reconnaitre le messie Jesus ! rien à voir avec les chretiens .

    On peut traduire ça de nos jours , par atlantistes et sionistes.
    • 6 votes
      edzez (---.---.---.247) 13 juin 2012 13:55
      eQzez

      surement que les sionistes au pouvoir de l’etat français , ont traduit expres en chretien , pour créer un conflit entre arabe et musulman.


      Ils nous prennent vraiment pour des cons, ces imposteurs manipulateurs ne vont pas aller bien loin, on commence à comprendre leur stratégie de choc des civilisations.
    • 6 votes
      agor&acri (---.---.---.22) 13 juin 2012 15:32

      La polémique sur la traduction du mot arabe "anassara" , est un point important.

      Si effectivement, en français ça donne plutôt "nazaréens" (= ceux qui n’ont pas voulu reconnaitre le messie Jesus) que "chrétiens" (traduction soumise ds le message de Hijack),

      ça change sensiblement la perception globale qu’on peut avoir des propos tenus par Mohamed Merah.

      .

      Quant à l’aspect "assassinat",
      j’ai trouvé très juste un commentaire posté le 11 juin sur le forum
      LE SILENCE DES LOUPS (Décryptage d’un monde interdit aux moins de 16 dents)

      ----------------------------------------
      ...
      l’éternel argument (l’élément de langage !) mis en avant pour justifier qu’il puisse être bon de ne pas tenir compte de l’opinion de la majorité

      est celui de la peine de mort :
      "si on avait demandé l’avis au peuple, la peine de mort n’aurait jamais été abolie"

      or, dans l’affaire merah, il y a tout de même quelques raisons de penser que, c’est bien une peine de mort qui a été ordonnée et appliquée.

      le droit de vie ou de mort décrété par...qui ?

      par ceux qui décident soudainement d’appeler "terroriste" quelqu’un qui commet plusieurs meurtres à plusieurs jours d’intervalle ?
      jusque là, on appelait ça un assassin, un meurtrier, voire un "serial killer"...mais jamais un terroriste

      par ceux qui, demain, qualifieront de "complicité avec un terroriste" celui qui contestera la remise en vigueur de la peine de mort contre des actes criminels ?

      par ceux qui, après-demain, décideront d’appeler aussi "terroriste"
      celui qui, simplement, contestera la parole de l’autorité ?
      ...
      -------------------------------

      Totalité du message : ICI

  • 4 votes
    Hijack (---.---.---.194) 13 juin 2012 11:29
    Hijack ...

    Maddle m’avait permis de lire la transcription en avant première hier soir (posté ci-dessus) ... je me dois de le dois le remercier !!!

     smiley

    Et comme il a si bien dit : c’est du LOURD ... du très LOURD !!!
  • 5 votes
    Hijack (---.---.---.194) 13 juin 2012 11:47
    Hijack ...

      @ edzez,  


     Et je je crcrois que ça veut bien dire ce que ça veut dire : ASSASSINAT ... ni plus ni moins ... 

    Merci ... à toi, Maddle, de me l’avoir communiqué 
  • 6 votes
    Hijack (---.---.---.194) 13 juin 2012 11:53
    Hijack ...

    Je propose que l’on envoie ce lien à Madame Taubira Ministre de la Justice ..., elle doit bien évidemment être au courant, mais n’hésitons pas ... pour lui montrer que si la France ne va pas au bout de cette cette enquête, d’autres pays le feront !!! 

    Il y va donc de l’intérêt de la France d’aller au plus vite dans cette affaire.
  • 5 votes
    maddle (---.---.---.133) 13 juin 2012 12:03
    maddle

    Salut Hijack, le retranscription était en arabe hier très tôt ! tu aurais pu l’ avoir avant :) Et surtout tu n’ as pas besoin de permission !


    Je fais très gaffe pour le moment...Pour certaines raisons encore très obscures...

    Merci Frida.
  • 3 votes
    Captain (---.---.---.137) 13 juin 2012 12:22
    Captain

    Tout ça n’est qu’un tissu de mensonge, c’est évident !

    • 7 votes
      Hijack (---.---.---.194) 13 juin 2012 13:49
      Hijack ...

      @ Captain,

      Tu as raison ... d’ailleurs tout es mensonge !!! ... Paraît-même que Sarko est encore président ... que les élections, c’était un tissu de mensonges ... et puis, c’est évident !!!

    Ajouter une réaction

    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


    FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Frida

Frida
Voir ses articles







Palmarès