Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Ségolène Royal reçoit l’avis de l’ANSES sur l’impact de pesticides sur les (...)

Ségolène Royal reçoit l’avis de l’ANSES sur l’impact de pesticides sur les travailleurs agricoles

Le 28 juillet 2016, Ségolène Royal, ministre de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer, s'est rendue à l'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) afin d'y recevoir le rapport et l'avis de l'agence sur l’impact de pesticides sur les travailleurs agricoles.
La ministre a demandé le renforcement des mesures visant à protéger les travailleurs devant utiliser des pesticides.

 

 

Tags : Economie Société Santé Précarité agriculture Ségolène Royal



Réagissez à l'article

3 réactions à cet article


  • 2 votes
    georges7635535354 (---.---.129.166) 2 août 16:33

    Arf, elle s’est trompé !
    Il fallait demander à protéger les agriculteurs et les consommateurs (et le reste de la nature) en supprimant les pesticides, pas commander des scaphandres pour les agriculteurs seuls !

    La vidéo est assez difficile à écouter, d’une part l’ANSES qui cire les pompes à la ministre, puis ensuite la ministre qui se fait de la pub à elle même et qui cire les pompes de l’ANSES. Avec son sourire elle remercie les travaux et les rapports (les mesures et engagements on peut s’assoir dessus, on se demande à quoi elle sert cette ministre).

    Pendant ce temps, la population s’empoisonne et les agriculteurs meurent doucement en silence. Bientôt on aura droit à la farce concotée par l’ANSES sur l’electro-sensibilité. Un rapport qui n’aura que peu de conclusions et permettra aux lobbies des Telecoms de continuer de tuer et empoisonner la population en silence.


    • vote
      sls0 sls0 2 août 17:29

      C’est une auto saisine de la part de l’ANSES, cette brave Ségolène est a l’origine que de ses conneries.
      Je les trouve bien fait leurs rapports, c’est du sérieux, comme ils sont complets, ils sont volumineux, il y en a des pointures parmi les personnes consultés.
      On y trouve des perles comme celle-ci : est relative aux modalités d’élaboration des politiques publiques, aux choix technologiques qu’elles soutiennent, aux rôles respectifs attribués à l’État et aux représentants d’intérêts économiques privés dans les dispositifs institutionnels en charge de l’élaboration des normes, de la réglementation, des actions de prévention et de conseil. (page 117 / 215 volume 1/7)
      Ils balancent parfois, en clair ça veut qu’il y a des personnes qui défendent plus les intérêts des empoisonneurs que ceux du public dans les commissions des normes sanitaires.

      Bien entendu il y en a qui vont l’ouvrir sur le rapport sans y avoir jeté un oeil.
      Pour Ségolène ils peuvent donner un avis, elle est d’aucune utilité pour le bien des français, personnellement elle fait du bruit avec sa bouche.


      • 3 votes
        DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 2 août 20:18

        Difficile d’écouter cette merde de politicienne qui écarte les jambes devant tous les lobbys de l’agro-chimie, et qui ne croit pas aux référundum en France !

        

        Ajouter une réaction

        Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

        Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


        FAIRE UN DON







Palmarès