Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Actualités > Société > SOS croissance

SOS croissance

Croissance, PIB, consommation / frustration, production intensive, hubris, épuisement des ressources, obsolescence programmée...

 

Tags : Environnement Economie Politique Pétrole : la fin ? Société Santé Ecologie Agro-alimentaire Travail Mondialisation Monnaie


Sur le même thème

Effondrement vs Décroissance volontaire : décolonisons notre imaginaire
Des produits conçus pour ne pas durer ou l'obsolescence programmée
Ampoules basse consommation: une solution lumineuse ?
SOS Forêt : 30 jours pour sauver la forêt française !
Le travail : servitude moderne


Réactions à cet article

  • 3 votes
    Par Kuota (---.---.---.32) 30 août 2012 16:27

    J’aime bien la fin.... le coup du chaos prérenaissance, le boycott, le jugement des fabricants de morts et les politiciens complice.... !!!!, sans rire, c’est peut être ce qui va se passer dans quelques décennies ou siècle......


    • 9 votes
      Par Garuda (---.---.---.150) 30 août 2012 16:34

      Quelques décennies ? Je doute fort que la situation actuelle puisse durer aussi longtemps. La remise en question totale de notre société aura lieu bien avant ça.

    • 5 votes
      Par machiavel1983 (---.---.---.173) 30 août 2012 20:55
      maQiavel

      Désolé de vous décevoir les gars mais il n’ y aura aucune remise en question . Pourquoi ?

      1. Parce que l’ opinion est fabriqué par les classes dirigeantes via les médias ,la culture , les universités , la société du spectacle etc.
      Ça s’ appelle une idéologie dominante , et aujourd’ hui avec le niveau technologique que nous avons atteint les progrès de l’ ingiéniérie sociale sont phénoménaux.
      C’ est une véritable révolution mentale qu’ il faut pour se libérer de cet emprise , et la majorité des gens en sont incapable , écrasé par le travail ou distrait par les divertissements.
      Meme quand la crise va s’ accentuer , les gens ne vont pas manifester pour changer de paradigme mais pour continuer de consommer comme ils en ont l’ habitude et ne pas vivre comme le sous prolétariat indien et chinois. Désolé mais c’ est la triste vérité.
      La solution ne peut venir finalement que des classes dirigeantes.
      2. Mais ces classes dirigeantes ne prendront pas les décisions qui s’ imposent càd refonder une nouvelle civilisation. Mais les classes dirigeantes actuelles sont incapables d’accomplir la révolution mentale nécessaire pour une telle refondation.Ce n’est pas que les individus qui les composent soient stupides, c’’est tout simplement que le fonctionnement du cerveau global constitué par ces élites est paraphrénique ; la réflexion tourne en circuit fermé, c’est un auto-cautionnement. Ce cerveau global est incapable de se confronter au réel. Il est fou,
      Comme Michel Drac l’ explique très bien , ce que nous vivons est d’ abord une crise du sensparce que derrière la religion du Progrès, ce qu’il y a, c’est une certaine façon de concevoir l’élaboration du sens par la quantité.
      En réalité c’ est foutu , tout ce que vous avez à faire , c’ est de vous préparer au pire .


    • vote
      Par kemilein (---.---.---.50) 30 août 2012 23:18
      kemilein

      je suis parfaitement d’accord ac machiavel, mais pas sur la "religion du progrès"
      le progrès n’a pas de doxa uniforme et univoque, la Religion du progres ca n’existe pas.
      après si vous sous tendez qu’il faut revenir a la charrue a boeuf, il existe bien de nombreux chemins pour ne pas y retourner (et accessoirement l’un d’en eux passe par la contraception)

  • 6 votes
    Par machiavel1983 (---.---.---.173) 30 août 2012 21:11
    maQiavel

    Excellent article.

    En réalité tout ce que nous vivons actuellement découle de ce constat : 20 % des humains s’ approprient 86 % des ressources planétaires.
    A cette donné il faut rajouter que de plus en plus de gens ( notamment dans les pays émergents ) entrent dans la société de consommation et que nous sommes de plus en plus nombreux.
    Evidemment , ça ne peut pas durer éternellement , à un moment tout va s’ écrouler mais pas subitement , il faudra sans doute plusieurs décennies pendant lesquelles on aura droit à la dictature ( à l’ ancienne dans les pays non dévellopés et avec une préservation de la forme démocratique en occident ) et à la guerre.
    Dictature puisque il en faut bien une en situation de pénurie , et guerres pour l’ appropriation des ressources naturelles restante. On va vivre des moments difficile mais il faut s’ y préparer. 
    Pour ceux qui revent d’ une solution politique , laissez tomber faut pas rever , elle n’ arrivera jamais , présenter un candidat dans une élection de n’ importe quel pays avec des propositions anti -consumériste , il fera pas 1 % des voix. Et même si ce candidat par je ne sais quel miracle gagnait , il faudrait encore que ce miracle arrive dans les autres pays du monde ... bref , c’ est utopique .
    La seule solution est individuelle ,sortir matériellement de la société de consommation et du capitalisme , mentalement de l’ idéologie du progrès , créer ensuite des réseaux ...c’ est tout ce qu’ il y’ a à faire pour limiter les dégâts. 

    • vote
      Par bublepute (---.---.---.83) 30 août 2012 21:33

      Vos deux commentaires correspondent à ce que je ressens sans que j’ai pu avoir assez de temps ou de recul pour le développer, c’est un constat assez triste mais je ne peux qu’être d’accord avec vous. Malheusement..

      Cependant, je ne crois pas que la seule solution soit la solution individuelle que vous évoquez. En tous cas, ce n’est pas celle que j’appliquerai ,je pense. Si la "révolution" est impossible, pourquoi j’acharner ? au final, je pense que comme pour les révolutionnaires de mai 68, nous finirons tous par nous résoudre, d’une manière ou d’une autre, à intégrer le système tel qu’il est et nous regarderons nos enfants rebelles avec sympathie et résignation quand leur tour viendra. Jusqu’au jour ou peu être de réels signes de révoltes apparaîtront et que les choses changerons, qui sait ?

    • 2 votes
      Par machiavel1983 (---.---.---.173) 30 août 2012 21:55
      maQiavel

      Bonjour bublepute.

      1 . Si la "révolution" est impossible, pourquoi j’acharner ? 
      R / Non , il n’ y a pas à forcer les choses chacun fera comme il voudra , que ceux qui veulent rester dans cette religion du progrès y restent et que ceux qui ne veulent pas sortent.
      Seulement ce sera très difficile pour ceux qui veulent y rester.
      2. je pense que comme pour les révolutionnaires de mai 68, nous finirons tous par nous résoudre, d’une manière ou d’une autre, à intégrer le système tel qu’il est et nous regarderons nos enfants rebelles avec sympathie et résignation quand leur tour viendra
      R / Non là ce que nous allons vivre est bien plus grave , ce n’ est pas une crise c’ est un effondrement civilisationnel identique à ceux qui ont existé ( par exemple celui de l’ empire romain ).
      Je pense au contraire qu’ on regardera nos enfants en disant , de notre temps les choses étaient plus facile ...
    • vote
      Par kemilein (---.---.---.50) 30 août 2012 23:25
      kemilein

      en fait vous confondez "l’actuel" avec "le progrès" or l’actuel n’est pas le progrès. l’actuel utilise le progrès. le progrès est neutre.
      on recommence : l’acier (c’est un progrès par rapport au bronze) on peut faire une pelle avec, un couteau pour couper ses légumes et tuer son voisin ainsi que des chars d’assaut.
      c’est l’utilisation qu’on en fait qui est "acceptable" ou "inacceptable" (et ces deux termes sont parfaitement subjectif)
      -
      le progrès et les sciences pourrait/ent être utilisé avec grande intelligence, ce n’est pas le cas, car l’homme est un animal puéril (cad territorial et égoïste, donc agressif), la réalité est que l’homme doit passer de l’âge de chiards capricieux belliqueux, a un individu intellectuellement responsable et lucide... et là ça c’est clairement pas gagner (y’a qu’a voir les Erwanet and co)

    • vote
      Par kemilein (---.---.---.50) 30 août 2012 23:51
      kemilein

      que le gugusse (qui a pondu le film qu’on voit a la fin) aille vivre son "chaos pré-renaissance"
      qu’il aille jour après jour cultiver, laver son linge a la main, couper son bois, forger ses outils s’il a encore le droit d’avoir de l’outillage... et ne vous étonnez donc pas d’une mortalité a 30 ans cassé par le labeur, ne vous étonnez pas non plus de l’absence de médecin pour vous soignez (bah oui une IRM ca se pond pas dans un champ)
      et j’en passe et des meilleurs, cette religion (car c’est aussi une croyance qu’ "avant ct mieux") vaut pas mieux que celle de la croissance folle.

    • 3 votes
      Par Voter Après la Monnaie (---.---.---.229) 31 août 2012 02:21
      Voter Après la Monnaie

      Il y a 30 000, des hommes dessinaient dans des cavernes. On en a toujours la trace.
      _
      Dans 30 000 ans, grâce au "progrès" du nucléaire, nos descendants auront la "trace" qu’on a appuyé sur un bouton pour avoir momentanément du chauffage ou de la lumière.
      _
      Le progrès c’est lorsqu’on progresse, et il ne faut pas confondre progrès et nouveauté (ce qu’habilement la pub vous fait croire / il n’est pas bien foutu notre monde actuel ? ;).

    • 1 vote
      Par amest (---.---.---.236) 31 août 2012 04:38

      Il est clair que l’on peut (pourrait) réduire ses besoins et son train de vie... et vivre mieux.
      Apparemment, ça n’est pas possible.
      Je pense que la principale cause de la consommation, c’est le matraquage publicitaire de la télévision. Celui-ci crée des désirs et entretient ce foutu besoin de consommer.
      Et puis la télévision montre un monde de gens qui consomment.
      (Sur) consommer, c’est un mode de vie suscité par la télévision en premier.
      Et le temps de cerveau disponible est "exploité" autant par les chaines publiques (pas de pub le soir pour les parents, mais l’après-midi, pour les enfants, les consommateurs les plus crédules)
      ...
      Que c’est bon de vivre sans télé :)

    • 4 votes
      Par Voter Après la Monnaie (---.---.---.229) 31 août 2012 11:49
      Voter Après la Monnaie

      @ amest
      le problème est, que supprimer la pub dans ce monde, va entraîner du chômage, car moins de consommation = moins de taxe collectées pour les services publics = moins de bénéfices = moins d’emplois pour fabriquer des biens qui ne trouveront plus d’acheteurs, etc...
      Dans ce monde, nous sommes mathématiquement obligés de courir après la croissance et à détruire les ressources énergétiques.
      C’est pour cela que je suis objecteur de croissance. Parce que ça va permettre de faire écrouler ce monde débile, pacifiquement.
      _
      Et dire qu’il y en a encore qui croient à l’équation :
      monnaie = société civilisée et intelligente.

  • 2 votes
    Par soumayahastalavictoria (---.---.---.204) 30 août 2012 21:54
    soumayahastalavictoria

    Entièrement d’accord avec Machiavel1983... La seule solution est individuelle... Faire son potager, créer des réseaux d’échanges, construire ensemble une autre forme de société non basée sur la consommation de produits inutiles et coûteux pour le capital de notre terre et pour les générations à venir... Nous sommes peu nombreux à comprendre les vrais enjeux et la course contre la montre qui se joue à l’heure actuelle (semences et appropriation du vivant). 

    Après comme y’a aussi une guerre qui nous pend au nez... Faut s’accrocher pour rester optimistes... En tout cas, merci pour ce partage et ce montage vidéo que j’ai beaucoup aimé, surtout avec les passages de "la belle verte" de Coline Serreau.
    • vote
      Par soulmanfred (---.---.---.124) 31 août 2012 13:36

      Soumaya


      As-tu acheté de la nourriture lyophilisé , un couteau Suisse , une arbalète et tout ce qu’il faut pour survivre à tes fantasmes d’effondrement global ?
    • 2 votes
      Par Abdelkrim BOURGUIGNON (---.---.---.120) 31 août 2012 23:14
      Abdelkrim BOURGUIGNON

      soulmanfred : tu n’es pas obligé de t’équiper, mais reconnais que ça va être l’anarchie quand les gens auront faim, n’auront plus de travail, plus de quoi s’acheter ce dont ils ont besoin, avec des biens de consommation et du carburant approvisionnés au compte-goute et hors de prix...Ce sera chacun pour soi. Finies les risettes au voisin le soir en rentrant du boulot. Ce sera la violence et le crime généralisés, la loi du plus fort. Sachant que bien des Français sont des séniors dépendants, je les plains sur leurs derniers jours difficiles...

  • 1 vote
    Par Machiavel (---.---.---.184) 30 août 2012 22:38

    Les pays du tiers monde sombrent dans la misère et en voyant toute cette débauche de consommation de l’occident n’aspirent qu’a atteindre leur niveau de vie en voulant accéder à la consommation des pays développés ou à s’expatrier clandestinement comme les boats people fuyant la misère et la guerre , c’est là toute la perversité de la croissance d’un libéralisme totalitaire qui sait parfaitement administrer les désiquilibres géostratègiques à son profit .

  • 3 votes
    Par soumayahastalavictoria (---.---.---.167) 31 août 2012 10:34
    soumayahastalavictoria

    @kemilein : le gugusse dont tu parles s’appelle Coline Serreau (je l’ai dit sur mon message précédent mais tu n’as pas du le lire)... Et comme le dit très bien Machiavel1983, pour ceux qui veulent rester dans cette logique ça va faire très mal car ils vont y être contraints d’une manière ou d’une autre... et plutôt d’une manière "hard" puisqu’ils n’y ne se seront pas préparés à être un minimum autonomes vis-à-vis du système... De prôner un retour à plus de raison, ça n’est pas vouloir retourner à l’âge des cavernes... et quand bien même... Je fais ma lessive à la main... même si pour les draps je trouve ceci assez fastidieux malgré tout, c’est faisable... Et la question n’est pas du avant c’était mieux quoique pour l’agriculture le constat est sans appel... Regarde les vidéos où Claude Bourguignon explique ceci très bien sur agoravox... La question n’est pas de cracher dans la soupe mais de réaliser que d’ici peu, celui qui s’en sortira sera celui qui saura cultiver son potager et échanger avec son voisin... Parce que le krach économique est inévitable... Nous avons un précédent qui s’appelle l’Argentine... Le peuple argentin est toujours là mais il a bien morflé... et ce n’était qu’à l’échelle d’un pays... quand ceci sera mondial, les pays "développés" vont faire comment pour que les gens n’aillent pas piller les supermarchés... Instaurer une loi martiale ??? Oui, oui, c’est de la science-fiction...

    • 2 votes
      Par machiavel1983 (---.---.---.173) 31 août 2012 12:02
      maQiavel

      Je suis d’ accord avec soumayahastalavictoria.

      Kémilein , je crois que tu ne m’ as pas compris , je vais donc être plus précis.
      1. Je parle de la religion du progrès mais pas du progrès en tant que tel.
      Ce que j’ entends par religion du progrès , c’ est cette croyance , ce dogme selon lequel l’ humanité fabriquerait elle même le millénium par l’ action de l’ humanité sur elle même, le millénaire d’ or par la techno-science , la robotique et le développement quantitatif infini.
      Selon cette religion qui est né au 17 eme siècle, l’ énergie de l’ homme devrait être orienté dans une guerre contre la nature ,pour s’ en extraire et la dominer. C’ est de là que l’ idée de croissance et d’ économie politique comme science est née.
      Cette conception du monde qui est né en occident a paru très étrange aux autres peuples du monde : " Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement vous vous apercevrez que l’argent ne se mange pas". Citation d’un Amérindien Cree.
      Cette citation qui date de 200 ans se révèle aujourd’hui quasi prophétique et n’ est que la pensée d’ un homme qui a compris la perversité de cette religion.
      2. Le progrès en tant que tel est neutre comme tu dis , on peut concevoir des IRM ou des armes nucléaire.
      Mais quand on en fait une religion et qu’ on veut l’ instaurer dans toute les strates de la société sois disant pour que l’ homme s’ accomplisse , ça devient un problème.
      Un accélérateur de particule ou les voyages spatiaux effectivement ce sont des grandes performances techniques mais qu’ est ce que ça change concrètement pour les êtres humains dans leur condition de vie ? 
      3.Mais il n’ est pas question d’ en arriver à une religion de l’ anti -progrès , ça n’ as pas de sens , la vraie question est de remettre ce progrès au service de l’ homme au coeur d’ une vision sociale et non d’ une plus value et de ne pas en faire un but en sois .
      L’ être humain n’ as pas besoins de fauteuil électronique volant ou d’ ordinateur vocal mais par contre il peut avoir besoins de la médecine nucléaire, ou de voitures. La fuite en avant technicienne n’ a aucun sens , il faut savoir ou il faut de la technique et ou il n’ en faut pas.

      -   

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès




Pierre Voyance Gratuite
Obtenez votre Voyance avec Nostradamus
ABC Voyance gratuite