• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Suisse : Un revenu de base de 2500 CHF (2000 €) pour tous ?

Suisse : Un revenu de base de 2500 CHF (2000 €) pour tous ?

Le revenu de base est un revenu versé par une communauté politique à tous ses membres, sur une base individuelle, sans contrôle des ressources ni exigence de contrepartie (selon la définition du Basic Income Earth Network).

 

Source vidéo TV5 monde le 30/11/2013

 

 

Initiative citoyenne européenne : En route pour le million !

 

Lancement d’une grande incitative citoyenne pour le revenu de base. Le revenu de base est un revenu INCONDITIONNEL, versé DÈS LA NAISSANCE et CUMULABLE avec tout autre revenu.

 

Vous l’attendiez depuis plus d’un an… Cette fois, c’est la bonne ! Les efforts produits par des citoyens et organisations de plus de quinze pays différents viennent enfin d’être récompensés : oui, vous pouvez signer officiellement l’initiative citoyenne européenne !

 

Plus d’un an de préparation, un échec et d’insupportables mois d’attente… Depuis que la Commission européenne a finalement accepté notre proposition d’initiative il y a deux mois, le comité de citoyens a travaillé d’arrache-pied avec la Commission pour mettre en place le système de collecte en ligne des déclarations de soutiens (signatures) ainsi que le site basicincome2013.eu, notre site de campagne officiel en plusieurs langues.

 

Cette attente a suscité de nombreuses questions. Il y a pourtant une légitime raison à cela : ceci n’est pas une simple pétition telle que vous avez pu en signer sur le site AVAAZ ou change.org, où une simple adresse e-mail vous est demandée.

 

Vos données sont sécurisées

 

La signature est citoyenne, au sens formel, et a valeur officielle, presque comme un vote en ligne. Nous sommes par conséquent soumis aux réglementations légales en vigueur en France sur les initiatives citoyennes, qui nous imposent de demander des informations personnelles (un numéro d’identité notamment), afin de garantir la validité des signatures (notez que ce n’est pas le cas de tous les pays européens, en fonction de la législation nationale en vigueur).

 

Ainsi, le lourd processus de mise en place du système de signature est le prix à payer pour que vos informations soient sécurisées. Les données sont cryptées et sont hébergées gracieusement sur les serveurs de la Commission européenne. Mais seul un nombre très limité de personnes du comité de citoyens — engageant leur responsabilité pénale — ont accès aux clés de décryptage (elles mêmes stockées en lieu sûr…) permettant d’extraire les données. Et bien sûr, aucun transfert de données n’est permis.

 

Objectif million !

 

Nous avons maintenant jusqu’au 14 janvier 2014 pour récolter un million de signatures, tout en atteignant un quota minimal dans au moins 7 pays de l’UE. En France, ce seuil est fixé à 55.500 signatures. Cependant, il en faudra beaucoup plus pour compenser les pays dans lesquels l’idée du revenu de base n’est pas (encore) populaire.

 

Des formulaires papier seront bientôt disponibles pour faire signer les personnes peu à l’aise avec les outils informatiques. Nous attirons néanmoins votre attention sur la lourdeur logistique que cela implique, et vous demanderons de vous organiser localement pour stocker les formulaires signés en lieu sûr. Nous ne commencerons à centraliser les documents qu’en milieu de campagne uniquement.

 

Ouvrir le débat sur le revenu de base

 

Si l’initiative obtient le succès escompté, la Commission Européenne devra formellement examiner la demande citoyenne et offrir aux organisateurs une audience devant le Parlement Européen.

 

Mais au delà de cet hypothétique résultat, “l’idée est avant tout de lancer un vaste débat public autour du revenu de base et toutes les questions que cette idée suscite sur notre rapport au travail, à l’argent, au temps, et à notre citoyenneté.” souligne Stanislas Jourdan, l’un des porteurs de cette initiative.

 

Selon la formulation de l’initiative citoyenne européenne enregistrée le 14 novembre 2012 (voir le texte ici), intitulée “Revenu de base inconditionnel – Explorer une voie vers des conditions émancipatrices dans l’UE”, notre demande vise essentiellement à obtenir que les institutions européennes mettent à l’ordre du jour la question du revenu de base, et financent des études pilotes pour éclaircir les différentes modalités de mise en place à l’échelle européenne.

 

Cocorico ! La France prend le maillot jaune

Depuis l’ouverture du système de collecte en ligne, plus de 750 déclarations de soutien ont déjà été récoltées, dont au moins 233 rien que pour la France qui arrive en tête du nombre de signature lors du premier décompte journalier. Un compteur sera prochainement mis en place sur le site officiel de l’initiative pour vous permettre de suivre l’évolution de la campagne.

 

En France justement, cette campagne sera notamment soutenue et animée par le Mouvement Français pour un revenu de base, association nouvellement créée au début du mois de mars 2013 qui prendra en charge la co-animation du site revenudebase.info. Mais surtout, de nombreux groupes locaux, dont les coordonées sont disponibles sur le site, se sont formés pour promouvoir l’initiative au plus proche de nos concitoyens.

 

Alors qu’attendez-vous pour signer et inviter vos amis à faire de même ? Ça se passe par ici !

 

Source : revenudebase.info

 

Voir également sur ce sujet :

 

Revenu de base : quelques explications

 

Suisse : vers un revenu de base de 2.000 euros ?

 

L’initiative fédérale suisse pour le revenu de base officialise son succès

 

Tags : Société Suisse




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • 9 votes
    maQiavel machiavel1983 3 décembre 2013 17:17

    En fait cette approche du revenu de base ne me plait pas du tout. J’ai un peu évolué (ou régressé, c’est selon) concernant le revenu de base.

    D’ abord quel est le but d’un revenu de base ?

    Pour moi , il s’ agit avant tout d’ un moyen d’éviter la prolétarisation , c’ est à dire qu’ un individus ne doit pas être obligé de vendre sa force de travail pour reproduire son existence , en tant qu’ être humain ses besoins fondamentaux ( eau , nourriture , énergie , logement , santé etc. ) doivent être satisfait sans condition. Cela permet d’échapper au chantage à l’emploi du système capitaliste.

    Et surtout il s’agit de minimiser au maximum le déterminisme social , la misère est un facteur de risque de beaucoup de choses ( comme la délinquance , la violence éducative ,les maladies multi -systémiques etc. ) et de permettre à tous les individus de la société d’ exprimer leurs talents , indépendamment de l’ origine sociale ( donc au revenu de base , il faut rajouter la nécessité de garantir la meilleure instruction civique et formation culturelle possible pour tous les enfants ;  l’instruction ne doit pas être fonction des revenus).

    Mais l’approche utopiste du revenu de base est différente : pour ces utopistes, le revenu de base est le socle de la société de l’émancipation càd dire une société qui tend vers l’individualisation des consciences, l’extension des libertés individuelles leur émancipation et leur autonomie.

    Individualisation et extension des libertés individuelles ?Moi je dis qu’ avec 2000 euros par mois , la plupart des gens se contenteront de consommer comme des porcs !

    Si revenu de base il y’ a, moi je propose ceci : qu’il ne soit pas donné en argent mais sous forme de coupons (alimentaires, énergétiques, sanitaires etc. ) pour garantir que les besoins fondamentaux des citoyens soient satisfait et pour que les consommateurs n’ aillent pas s’ acheter la nouvelle X box , parce que sinon je n’ en vois pas l’ intérêt , qu’ ils aillent bosser dans l’ appareil de production 8 heures par jour s’ ils veulent consommer à en mourir , ce n’ est que justice.


    • 7 votes
      Odomar Odomar 3 décembre 2013 17:25

      @machiavel
      Moi je dis qu’ avec 2000 euros par mois...
      ça c pour la Suisse, le seuil de pauvreté est a 1950 €
      Le revenu de basse doit être étudié en fonction de l’économie de chaque pays. Pour la France, le revenu de base est estimé à 800 ou 900 € /mois


    • 3 votes
      maQiavel machiavel1983 3 décembre 2013 17:32

      Ah , c’ est autre chose 800 euros. Mais ceci dit l’idéologie qu’ il y’ a derrière ne me plait toujours pas ...


    • 7 votes
      Odomar Odomar 3 décembre 2013 17:34

      @machiavel
      C que vous n’avez pas tout compris :)))...


    • 5 votes
      Ozi Marenlapine 3 décembre 2013 17:39

      Mac, dans ce sens il y a l’idée du DIA (dotation inconditionnelle d’autonomie) proné par les décroissants !
      .
      "Le DIA distribuée non pas en euros, mais en droits d’accès, en droits de tirage sur les ressources, et en système monétaire alternatif. Il s’agit de donner à tous ce qui est nécessaire pour avoir une vie décente et frugale : un « droit de tirage » sur le foncier, pour permettre à chacun d’avoir un logement, un local d’activité ou un lopin de terre pour être autosuffisant en nourriture. Un droit de tirage sur les ressources naturelles de base, comme l’eau, le gaz et l’électricité : les premiers kWh ou m3 seraient gratuits. Et le tarif devient ensuite progressif pour pénaliser les consommations jugées excessives. Pourquoi devrait-on payer au même prix l’eau pour boire ou faire la cuisine, et celle pour remplir sa piscine individuelle ou laver son 4x4 ? La DIA donnerait également un droit d’accès, gratuitement, aux services publics, à l’éducation, à la culture, aux services de pompes funèbres... Et, troisième élément, une partie de la DIA serait versée en monnaie locale, pour encourager la consommation locale, par exemple pour l’alimentation ou l’habillement."...

      http://www.bastamag.net/article2987.html
      .
      Mais un revenu de base avoisinant les 900/1000 euros (légèrement supérieur au seuil de pauvreté) serait déjà une immense évolution.


    • 3 votes
      maQiavel machiavel1983 3 décembre 2013 17:41

      -C que vous n’avez pas tout compris

      Bien sur, je n’ai sans doute pas tout compris. Je me réfère à ce texte !

      En fait je préfère l’approche de Friot avec le salaire universel, même s’il y’ a aussi à redire …


    • 3 votes
      Muslim 3 décembre 2013 17:43

      Ce n’est pas malsain, "ils" veulent essentiellement renverser le rapport de force entre les "exploités" et les "exploitants". Le problème comme souvent, c’est qu’ils parent cette idée de bienfaits absolument mirifiques.

      L’idée de "coupons" donne l’impression d’un rationnement et d’une limite de "domaines" pouvant être satisfaits.


    • 1 vote
      maQiavel machiavel1983 3 décembre 2013 17:46

      Marenlapine, le DIA, c’est excellent ! Merci pour le lien, je ne connaissais pas, c’est selon moi exactement ce qu’il faut !


    • 1 vote
      Odomar Odomar 3 décembre 2013 17:55

      @machiavel
       c’est selon moi exactement ce qu’il faut !
      Sûrement, mais le revenu de base, là c du concret, c pas du blabla... ;)


    • 1 vote
      yoananda yoananda 3 décembre 2013 18:00

      Les coupons c’est ce que j’ai proposé aussi.


    • 2 votes
      Ozi Marenlapine 3 décembre 2013 18:03

      Je pense également que le DIA est la meilleure solution car non seulement ça responsabilise le citoyen mais ça prend également en compte le gros problème concernant la raréfaction des matières première.
      .
      Mais je crois également qu’il faut rester pragmatique, le DIA impose une révolution des consciences et je ne crois pas que les gens soient prêts pour cela.
      .
      Je pense qu’il faudra y aller par étape, par paliers de décompression, et le revenu de base peut être cette première étape bénéfique, une sorte de pilier fondateur dans le changement de paradigme...


    • vote
      Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 3 décembre 2013 18:07

      Financement de cette mesure ?
      Voici un débat qui en parle, mais pas sûr que vous ayez envie de savoir que cette mesure est totalement irréalisable financièrement (et oui, tant qu’on sera esclave d’une monnaie, il faudra respecter sa valeur propre).
      http://www.youtube.com/watch?v=m5sKZA-jK9U&feature=share&list=UU792XVxlREPyCIPdQgsVHJA&index=2


    • 1 vote
      maQiavel machiavel1983 3 décembre 2013 18:12

      Je suis entrain de parcourir les liens sur la DIA et je constate que ça correspond assez à ma représentation du monde.

      D’ abord, selon moi, le revenu de base, c’est la liberté de consommer. Fondamentalement c’est cela malgré le blabla sur l’extension des libertés individuelles, je sais ou mène ce dogme libéral du droit de tous sur tout !

      Ensuite on dit que le DIA peut très bien s’inscrire dans le système économique actuel, sans le renverser ni le questionner. Ca c’est très important pour deux raisons :

      1. Pour renverser le système actuel il faut une révolution, un référendum n’ y changera rien , les tenants du manche n’ accepterons pas de lâcher le morceau.

      Rien ne dit qu’elle réussira mais en plus même si elle réussit, cela veut dire que le sang coulera et que comme d’ habitude un nouveau système totalitaire se mettra en place, c’est comme ça.

      2. Et surtout, je suis pour une révolution individuelle pour éviter les risques de totalitarismes. Ce totalitarisme ci nous mène dans le mur mais rien ne dit qu’il n’en sera pas de même pour le suivant. C’est à chacun de faire l’effort de s’élever, au peu que j’ ai compris le DIA peut dans le contexte actuel permettre à ceux qui le désirent et qui veulent faire des efforts de s’ extraire du système actuel pacifiquement.


    • vote
      jeanpiètre jeanpiètre 3 décembre 2013 20:22

      le revenu de base n’est pas un chèque en blanc, il s’accompagne de la fin de la sécu, toutes branches confondues 


    • 2 votes
      Latigeur Latigeur 3 décembre 2013 22:32

      Le seul souci, c’est que c’est bien à partir du système capitaliste que ce revenu pourrait être versé.


      Qui travaillera et produira suffisamment de richesses pour que ceux qui voudront vivre du revenu de base le fassent ?

      En France, nous avons déjà une amorce de ce type de revenu, c’est le régime des intermittents du spectacle.

      En gros le petit artisan qui fait 60 heures par semaine pour s’en sortir comble le déficit de ce régime qui permet à des "artistes" (excusez du peu) de vivre décemment en travaillant 3 mois dans l’année.



    • vote
      Daniel D. Daniel D. 5 décembre 2013 14:52

      Non, le revenu de base ne supprime pas toute les branches de la sécu.

      Le remboursement des actes hospitaliers, traitements et autres médicaments restent présents.

      Evitez de tout confondre, le revenu de base n’est pas construit pour être la fin totale de la sécu, seulement un certains nombre de branches, comme celle du RSA par exemple. Le but du revenu du base n’est pas le rêve libéral ou le rôle de l’État se résume a faire régner la sécurité.


    • vote
      Brinde Lucidite 5 décembre 2013 15:39


      Si je comprends bien vous préférez avoir raison qu’éradiquer... dissoudre la misère... si c’est pas friot, ni Y. bresson ou van Parij et d’autres ... ni les 4 ou 5 modes (+ou - mixés) de financement que prévoient les suisses ... c’est pas bon... mais y’aura tjrs qu’un qui a une opinion originale, atypique... pour faire d’un projet magnifique en le tortillant en tous les sens un non-sens pour faire passer son idéologie ou opinion ... non la discussion ne se passe pas sur le comment (y’a tellement d’options) mais sur le pourquoi.... je le rappelle... l’équité sociale (en suisse pour 1/3 du PIB... vous pouvez tjrs affirmer que ce n’est pas assez... que c’est un tout petit pas... et je suis ok... mais il faut bien avancer... sinon on recule !!!! même si qu’un tiers du PIB suisse pensez vous que ça ne valle pas le coup ! allons allons... soyez courageux et honnête... croitre en tout et douter de tout représentent 2 solution éminemment confortables qui dispenseraient de réfléchir (Poincaré —le matheux... pas le politicien) assumons que c’est qu’un petit pas et ensuite nous pourrons avancer sereinement... votre proposition est bien trop radicale pour la majorité de nos contemporains (oui c’est dommage... mais c’est la réalité...et y’a pas de baguette magique pour changer nos concitoyens (je suis franco et suisse) j’ai donc eu la joie de signer 2 fois cette initiative et j’en suis très content... LE RBI représente t’il une avancée sociale ... un progrès sociétal ... OUI ... même tout petit...c’est un premier pas et la responsabilité de chacun se prétendant progressiste est de soutenir "même d’un seul pied" et pas de casser les bonnes volontés qui ont la sagesse de s’adapter à la situation.. et pas d’attendre ...et donc justifier l’état des choses actuel... qui ne dit mot,,, ou critique le RBI adoube le système en place ! Nous rejoindrez vous...y a t’il un peu de conscience (d’amour) derrière cette brillante intelligence (opinion) participerez vous à cette noble entreprise ? Participez au changements que vous souhaitez voir arriver dans le monde (Gandhi)


    • vote
      Juliette 5 décembre 2013 23:40

      Je suis d’accord avec cette idée de coupon, cela évitera en plus l’argent qui part à l’étranger...


    • 2 votes
      tokepiks 3 décembre 2013 17:26

       
      2000 euros par mois et le pain à 150 euros ? ... 


      Si l’état nous versait inconditionnellement le 1/100eme de cette somme , ce serait déjà un miracle .

      Néanmoins je vote pour , sait-on jamais ...

      • vote
        pegase pegase 3 décembre 2013 21:20

        par Contrelabienpensance (xxx.xxx.115.174) 3 décembre 18:00


        Ce revenu de base est une contrepartie légitime de la propriété privée, et d’autant plus légitime dans un monde automatisé qui n’a jamais été aussi riche mais où l’équation travail=argent n’a plus de sens puisqu’il n’y a plus de travail et qu’il n’y aura plus jamais de travail.

        =====================================


        Va dire ça aux petites mains chinoises ou vietnamiennes ... Il bossent comme des tarés 7 jours sur 7, avec dans le meilleur des cas 15 jours de vacances .....






      • 2 votes
        Latigeur Latigeur 3 décembre 2013 22:42

        Allez dire ça aux maraîchers et agriculteurs qui bossent pour vous nourrir, aux éboueurs qui ramassent vos poubelles, aux infirmières qui vous accueillent nuit et jour aux urgences, aux professeurs qui enseignent vos enfants, aux ouvriers qui font les 3 8 pour faire vos frigo, machines à laver, cuisinières, bagnoles, aux chauffeurs de bus ou de métro qui vous transbahutent au gré de vos envies, aux plombiers qui débouchent vos chiotte, bandes de petits peigne-cul feignasses.


      • vote
        Supafaya 4 décembre 2013 00:04

        MDR, et bah alors on attige plus ! parce que toi tu vas nous dire que t’as déjà fais le rippeur ? nettoyé des entrées d’immeubles ?


      • vote
        Latigeur Latigeur 4 décembre 2013 22:13

        J’attige quand je veux et je travaille aussi, je fais ma part ce qui me donne le droit de me foutre de ceux qui ne savent que cracher sur la main qui les nourrit, les soigne ou les protège.


      • vote
        Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 3 décembre 2013 18:08

        Quelle énergie gâchée pour "sauver le système monétaire"...
        ça va faire comme pour le vote de la limitation des revenus à 1 pour 12.
        Que du vent pour vendre du papier...


        • 4 votes
          Ozi Marenlapine 3 décembre 2013 18:15

          Dans l’absolue tu as raison (on en avait déjà parlé), mais concrètement un système post monétaire c’est l’étape finale et elle ne sera pas réalisable sans les étapes précédentes, et il faudra du temps, beaucoup de temps, déjà que le revenu de base risque de ne pas être compris et accepté de nos jours alors un système post monétaire j’te raconte pas...


        • 2 votes
          maQiavel machiavel1983 3 décembre 2013 18:59

          Paul Ariès dans cette vidéo, très bon comme d’ habitude voit la DIA non comme un pouvoir d’achat mais comme un pouvoir de vivre (formule qui exprime en quelques mots mon long commentaire plus haut !

          De plus, il est pour qu’elle soit donné de la façon la plus dé -monétarisé possible (gratuité de la santé , éducation etc.).

          Franchement, il y’ a tout de même moyen, non ?


        • 1 vote
          jeanpiètre jeanpiètre 3 décembre 2013 20:30

          j’ai tout de même quelques craintes sur les effets pervers que cela peut engendrer, le premier une augmentation des prix, pour retourner à l’état initial.


        • vote
          Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 4 décembre 2013 01:15

          @ marenlapine
          .
          Le monde post-monétaire ne viendra à mon avis pas par le chemin de l’intelligence, Il faut prendre l’humain pour ce qu’il est, et c’est par la lassitude (du monde des voleurs), par l’envie (de solutionner les problèmes insolubles dans un système monétaire - faute de budgets), par le plaisir, (de vivre dans un monde non anxiogène) par la sécurité, que le monde post-monétaire viendra.
          Mais bon... réfléchir à la question, pour une partie de la population, ça reste le chemin à suivre. Nous, et vous, en faisons déjà partie, même si nous sommes loin d’être arrivé au but.
          .
          @machiavel1983
          .
          <<<la DIA non comme un pouvoir d’achat mais comme un pouvoir de vivre<<<<
          .
          La philosophie, je la comprends. Mais le monde monétaire fait que le pouvoir d’achat reste un pouvoir d’achat, de consommer, de générer du salaire, etc.
          .
          <<<<<De plus, il est pour qu’elle soit donné de la façon la plus dé -monétarisé possible (gratuité de la santé , éducation etc.).<<<<<
          .
          Oui, il développe cette approche car on s’est déjà un peu "affronté" sur le sujet, et je lui ai prouvé que le déséquilibre monétaire qui s’en suivrait, transformerait cette idée en fausse solution.
          La démonétarisation est à mon avis un leurre, car tout étant "transformable en monnaie", même ce qui serait donné "gratuitement" correspondra à des salaires à payer, donc un budget à trouver, des "marchés" qui seront pris à d’autres, etc, etc.
          .
          Il est temps d’aller à la source des sources : une société basée sur un outil qui doit être rare pour avoir une valeur d’échange, ne pourra que créer de la misère éternellement.
          A nous tous de faire mieux, c’est notre défi. Loin des conneries politiques actuelles.


        • 1 vote
          Muslim 4 décembre 2013 09:26

          Il est temps d’aller à la source des sources : une société basée sur un outil qui doit être rare pour avoir une valeur d’échange, ne pourra que créer de la misère éternellement.
          A nous tous de faire mieux, c’est notre défi. Loin des conneries politiques actuelles.

          Il n’est pas possible de franchir un aussi grand pas. Se passer de la monnaie n’est pas concevable à l’heure actuelle (même si ton argumentaire est imparable, on sent bien que c’est un "terme", une fin de parcours, et qu’il vous faudra bon gré mal gré passer par une étape comme celle du revenu inconditionnel ou du DIA, ou que sais-je une solution qui pourrait dégager du temps à vos concitoyens et leur permettre idéalement de s’informer correctement et de participer à la vie de la Cité avec bien plus d’énergie). Est-ce que vous ne pensez pas qu’il vous faut faire le dos rond pour un moment et vous montrer pragmatique ?


        • vote
          Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 4 décembre 2013 18:51

          @ Muslin
          .
          <<<<Est-ce que vous ne pensez pas qu’il vous faut faire le dos rond pour un moment et vous montrer pragmatique ?
          <<<<<
          .
          Nous sommes en train de mettre en place un eco-village qui fonctionnera sans monnaie, avec des "industries" du bois, de l’alimentaire, de l’habillement, etc. C’est pragmatique, et on verra bien si c’est possible ou non.
           :)


        • 2 votes
          Latigeur Latigeur 3 décembre 2013 22:47

          Ok pour un revenu de base mais contre une contribution de base à la vie en commun, partageons le travail, car il y en a et il en aura toujours quelque soit l’organisation sociale.



          • vote
            herve_hum 4 décembre 2013 09:55

            Le revenu de base seul ne changera rien à la situation présente et surtout ne trouvera pas "son public".

            Par contre je vous propose de lire cet article qui peut accompagner le revenu de base ou le DIA.

            http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/les-bal-citoyens-126665


            • vote
              elfableo elfableo 4 décembre 2013 10:26

              si le SMIC n’était pas un revenu de crevard comme il l’a toujours été , les gens auraient envie d’aller au boulot !


              • 2 votes
                Ketsa 4 décembre 2013 15:27

                Absolument AUCUN chiffre n’est présent dans le texte proposé en suisse.
                Un journaliste a choisi un exemple et tout les autres reprennent... Pathétique.
                Et à ce niveau Internet ne fait pas mieux que les medias de masse.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès