Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > À la recherche de l’immortalité, quête technologique ou philosophique (...)

À la recherche de l’immortalité, quête technologique ou philosophique ?

L'immortalité a toujours été un fantasme, un mythe, mais plus pour longtemps car on parle aujourd'hui de l'immortalité dans les laboratoires de recherche. Les nanotechnologies, la biologie, l'informatique ou encore les sciences cognitives pourraient bien un jour nous rendre immortel. Des chercheurs et ingénieurs de la Silicon Valley liés au mouvement des transhumanistes réfléchissent à une perspective d'un monde sans maladie, d'une vie illimitée. En parallèle, un autre champ de recherche se développe qui vise à réparer, guérir l'Homme. C'est de cette problématique que le philosophe Jean-Michel Besnier revient dans ce talk.

 

 

UnivNantes

 

Tags : High-tech Société Google Prospective et futur Philosophie Science et techno



Réagissez à l'article

11 réactions à cet article


  • 7 votes
    gaijin gaijin 18 juillet 14:29

    ça commence mal
    on cherche a modifier les choses avant de les connaitre comme d’hab et on fantasme sur comment faire de demain un cauchemar .....ensuite on passe d’un futur improbable, absurde et aveugle aux grecs .......
    aucunes lunettes virtuelles ne soigneront la myopie de notre " civilisation "
    nous sommes déjà immortels


    • 1 vote
      Zatara Zatara 18 juillet 14:49

      @gaijin
      et puis t’emballes pas, il ne s’agit pas d’immortalité dans le fond, ça c’est juste l’emballage chatoyant du papier cadeau....


    • 3 votes
      Zatara Zatara 18 juillet 14:50

      @gaijin

      nous sommes déjà immortels

      ....reste à définir le "nous"


    • 4 votes
      gaijin gaijin 18 juillet 15:04

      @Zatara
      il est bien certain que pour ceux qui consacrent leur vie a s’autoconvaincre qu’ils ne sont qu’un corps physique ça pose un problème smiley


    • 1 vote
      Ozi Ozi 18 juillet 21:07

      @gaijin :"il est bien certain que pour ceux qui consacrent leur vie a s’autoconvaincre qu’ils ne sont qu’un corps physique ça pose un problème "

      .

      Bien résumé  smiley


    • vote
      Zatara Zatara 19 juillet 00:01

      @gaijin
      un grand parmi les grands


    • 3 votes
      Maître Carré (---.---.91.154) 18 juillet 15:14

      L’idée de transhumanisme découle d’un fantasme délirant, établi sur une course en avant d’hypothèses non corroborées concernant la vie.

      Ainsi, des savants pondent des hypothèses qui, bien que non entièrement confirmées, leurs font élaborer d’autres hypothèses qui, bien que non entièrement confirmées, leurs font élaborer d’autres hypothèses…

      En bref : des savants, sûrs de faits soigneusement établis en écartant ce qui montre que ces faits n’existent pas, finissent par croire à leurs propres fantasmes.

      En ultra bref : de la folie de charlatans bardés de diplômes.

      Cette folie est nées parce que des charlatans assimilent les organismes vivants à des sortes machines isolées nées accidentellement de l’évolution darwinienne du monde physique.

      Tout ce qu’ils vont réussir à faire, c’est se détraquer toujours plus en cherchant à s’améliorer.


      • 4 votes
        Fidol Castré Fidol Castré 18 juillet 15:26

        Vouloir être immortel dans un monde aussi pourri, c’est vraiment être complètement con. Donc si l’objectif est pitoyable, les moyens pour y arriver le seront autant.
        Et on mesure alors que c’est une lubie des dominants sociaux qui pourront (mais ça m’étonnerait...) se payer à la fois l’immortalité et en même temps un bunker climatisé, anti-radiation et avec des drones qui bombarderont des zombies humains en quête de survie ; et ce pour l’éternité (ah les cons !), puisque les mecs vivront éternellement sur une planète devenue un enfer... Ah mais non suis-je bête, ils iront coloniser Mars -une autre lubie de scientifique/business men demi-cons- ou je ne sais quel satellite jovien.
        Donc être éternel pour respirer de l’air en boîte en tournant autour d’une géante gazeuse et hostile dans le cosmos glacé, n’est toujours pas un objectif honorable pour un être humain dans cette vie. CQFD bande de cons de transhumanistes.


        • 3 votes
          Djam Djam 18 juillet 21:50

          Isabelle Sorente, auteur de nombreux ouvrages et d’essais avait dit lors d’un entretien pour la sortie de son essai "Addiction Générale" ;
          Au 19ème s. nous avons eu les hystériques, le 20ème à fabriqué les névrosés et le 21ème s. est en train de fabriquer les pervers manipulateurs".

          Et ce qui est redoutable dans notre post modernité en déliquescence de Sens, c’est que les pervers ont l’allure parfois bonhomme, pas mal sont plutôt bien sapés et cela leur donne une apparence de normalité.

          Il n’aura, je crois, échappé à personne, que nous vivons une époque d’inversion complète des valeurs universelles naturelles : l’anormal devient normal, la perversion est montrée comme un divertissement au cinéma, les identités sont sciemment brouillées et l’on claironne un peu partout que l’homme n’est qu’une imperfection jetable que la science (Cette prétention récupérée à tous les étages de la bêtise ambiante) va perfectionner.

          Pauvre JM Besnier qui à la fin de son discours truffé de certitudes technologiques balancées à jet continu et à dessein dans la presse vulgarisée, ose poser LA question en fin de bla bla à un public qui répond à 91 % : "oui, j’aimerai bien être immortel".

          Ben on a déjà là 91 % d’individus totalement endormis, débulbés que n’importe qui sachant manier la nov langue scientiste peut manipuler sans que ça gêne les organisateurs de ces spectacles de propagande pour bobos qui s’ennuient.


          • vote
            Scalpa Scalpa 18 juillet 22:53

            L’immortalité face au camion de glaces sur la promenade d’un cinglé le soir de la prise de la bastille a Nice.


            • vote
              zebulon zebulon 20 juillet 16:39

              franchement à 70 ans je me fais déja chier alors à quoi bon .Quelle idée de vouloir vivre éternellement ça n’a pas de sens.J’ai tout fait ,tout vu ,tout dit des fois j’ai envie de passer à autre chose et je m’accroche que pour les autres

              

              Ajouter une réaction

              Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

              Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


              FAIRE UN DON







Palmarès