Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Deep learning - Yann LeCun, à l’USI

Deep learning - Yann LeCun, à l’USI

 

Jamais l'intelligence artificielle n'aura été aussi proche d'égaler l'intelligence naturelle qu'avec le deep learning. Notre compréhension actuelle de l'apprentissage machine, la disponibilité de données massives, d'ordinateurs parallèles rapides, et d'inspiration venant des neurosciences contribuent à l'explosion récente de cette nouvelle science qui depuis quelques années révolutionne l'état de l'art en reconnaissance de l'image et de la parole et en compréhension de la langue.
Bien que les éléments techniques et scientifiques sous-jacents soient très complexes, la compréhension des principes fondamentaux du deep learning reste accessible à un public de non-initiés.
Professeur à l’Université de New York, Yann LeCun est aujourd’hui reconnu comme étant le spécialiste mondial de l’intelligence artificielle et a tout récemment rejoint Facebook pour travailler sur le nouveau programme FAIR (Facebook Artificial Intelligence Research) dont un des bureaux se trouve à Paris.
Cette session vous initiera à ce qui sera au cœur de l'intelligence artificielle de demain et de la R&D de Facebook.

 

Suivez USI sur Twitter : https://twitter.com/USIEvents
Retrouvez USI sur LinkedIn : http://linkd.in/13Ls21Y
Abonnez-vous à notre chaine : http://bit.ly/19sPpSp

 

Tags : High-tech Economie Société Informatique Science et techno Intelligence économique Intelligence artificielle



Réagissez à l'article

7 réactions à cet article


  • 3 votes
    La mouche du coche La mouche du coche 21 avril 11:36

    Nous détruisons la planète et nous avec, et nous continuons de nous dire "intelligent". Quelle période d’inversion des valeurs !


    • 6 votes
      pas-robot (---.---.115.202) 21 avril 23:04

      Que signifie les mots babéliens "Deep learning" ?
      Une traduction dans notre belle langue le français serait bien mieux que ce tout globish insultant toute culture. smiley


      • vote
        sls0 sls0 22 avril 04:43

        @pas-robot
        Que signifie les mots babéliens "Deep learning" ?

        La réponse est dans la vidéo.


      • 1 vote
        sls0 sls0 22 avril 06:06

        Vidéo de Matthius intéressante comme d’habitude.
        Il me semble avoir vu un paquet de R qui pourrait faire l’équivalent en plus précis mais en beaucoup plus lent.
        Intelligent ce ’’tamisage’’ qui permet un gain de temps.
        C’est beau.

        Le moins beau c’est que 50% des métiers vont disparaitre dans les 25 ans à venir avec ces inventions géniales.

        Je salut la performance de recherche mais pas son utilisation.

        Au début de son utilisation pour les chèques j’avais pris l’habitude d’écrire en chevauchant la ligne en espérant que les lettres et les chiffres barrés finissent devant un humain pour qui ça ne poserait pas de problème. D’après la vidéo ça a peut être marché, je suis fier, j’ai sauvé un dix millième d’emploi.

        J’ai vu la liste des métiers à disparaitre, je ne sais que dire à part que c’est impressionnant. C’est des universitaires qui ont fait le travail, c’est bien fait.
        C’est normal qu’ils ne connaissent pas tout les métiers d’une façon approfondie.
        En regardant des métiers ’’experts’’ qui normalement devraient être protégés et que je connaissais peut être un peu plus qu’un universitaire, je me suis aperçu que pour certains il y avait du remplaçable par du logiciel ou du robotisé.
        Je me demande s’il y a un métier vraiment irremplaçable.

        Non, actionnaire n’est pas un métier, c’est du parasitage, il ne faut pas de robot, un simple radiateur électrique dehors est aussi entropique, c’est suffisant.


        • 1 vote
          matthius matthius 22 avril 06:13

          @sls0
          Un robot ne peut pas trouver. Nous qui avons du mal à nous juger nous mêmes, le robot lui ne sait pas s’apprécier lui même.

          Pour moi l’intuition des scientifiques vient de Dieu, tout comme le bonheur des pauvres.


        • vote
          ldv07 22 avril 09:24

          @matthius

          Pour les scientifiques ok, mais pour les pauvres..., j’aurais dit plutôt les simples qui, je suis d’accord, ne sont pas matériellement riche.


        • vote
          ldv07 22 avril 09:27

          @sls0

          Peut-être faudra distinguer entre métiers et emplois, l’avenir ne pourra être que créatif, inventif et simple sinon nous n’iront pas beaucoup plus loin alors que l’univers s’impatiente de notre incurie.

        

        Ajouter une réaction


          Si vous avez un compte AgoraVoxTV, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

          Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



        FAIRE UN DON

        :-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

        (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

        Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais (Consulter la Charte de bonne conduite).

        Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté si vous n'êtes pas connecté.

        Pour repérer rapidement l'auteur de l'article, son pseudo s'affiche en bleu.

        Si vous constatez un bug, contactez-nous.








Palmarès



Faire une demande pour obtenir le formulaire esta pour les usa