• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Dépasser la vitesse de la lumière

Dépasser la vitesse de la lumière

Je vous propose de nous plonger dans la recherche théorique qui vise à mettre au point les moteurs du prochain millénaire pour le voyage interstellaire et DÉPASSER LA VITESSE DE LA LUMIÈRE.

Hugo Lisoir

Tags : High-tech Economie Energie Science et techno Espace




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • 3 votes
    zygzornifle zygzornifle 27 août 14:07

    Macron le fait pour aller avec sa dulcinée en weekend sur Jupiter , c’est pour cela qu’il a 26 000 € de frais de maquillage et que Brigitte est toute rafistolée , ce n’est pas sans risque pour la santé d’aller aussi vite ...... 


    • 5 votes
      filo... 27 août 14:14

      Une vidéo (l’une de plus ) à la gloriole de la NASA et des américains. Propagande quand tu me tiens...


      • 3 votes
        Alren Alren 27 août 19:36

        @filo...

        Une vidéo pour convaincre les citoyens états-uniens de continuer à payer sans compter des crédits à des gens qui stagnent dans les réalisations spatiales et qui s’accrochent à une station spatiale internationale d’un intérêt scientifique nul : toutes les "expériences" bidon qui y sont réalisées à grand coût pourraient l’être cent fois moins cher par des engins robotisés revenant sur Terre.

        Mais la station internationale "pompe" des crédits aux Européens et les freine dans l’installation du réseau de positionnement par satellites Galileo, supérieur à leur GPS et d’importance stratégique, ainsi que la conception de satellites de transmission d’intrication quantique (comme en développent actuellement les Chinois) et la multiplication de lancement de satellites "espions" qui permettraient de mieux décoder les réalités en Russie, en Irak, en Syrie, au Yémen etc. réalités que les USA et leurs alliés saoudiens ne sont pas pressés de voir dévoilées.

        Avant de parler d’aller plus vite que la lumière il faudrait une théorie physique unifiant la Relativité générale (qui dit précisément que dépasser la vitesse la lumière est impossible) avec la physique quantique.

        Plus précisément il faudrait que la physique quantique, dépassant la Relativité, ait un modèle pour expliquer la gravitation.

        On en est loin actuellement. L’utilisation de la notion de particules pour tout expliquer (gluons, boson de Higgs), la théorie des cordes et les multivers étant sans doute des impasses mentales.


      • 1 vote
        Duke77 Duke77 27 août 21:39

        @Alren
        Effectivement, et quoi qu’en disent ses détracteurs, le modèle Janus de JPP est le plus abouti pour expliquer comment l’univers fonctionne et pourquoi des êtres maîtrisant des technologies plus avancées réussissent là où nous échouons : voyager sur de longues distances pour aller visiter d’autres systèmes planétaires. Le modèle Janus explique qu’une dimension parallèle existe où le temps et l’espace n’ont pas la même échelle. Un peu comme on prend le métro pour rejoindre 2 stations éloignées en quelques minutes, trouver le moyen de passer de l’autre côté (certainement à l’aide d’un champ de force électromagnétique très puissant et sur une fréquence spécifique) permet de "sauter" d’un point à l’autre de notre galaxie beaucoup plus vite qu’en essayant de le faire à la vitesse de la lumière. Pour les néophytes cela ressemble à un trou, ou un vortex crevant l’espace-temps et au-delà duquel on passe sur le côté face de notre espace temps. Les non-initiés rapprochent cette théorie des trous noirs que la science-fiction nous décrit comme des portails vers une autre dimension (cf. Interstellar). Cette façon d’appréhender l’univers est confirmée par les récentes découvertes, et représente la seule alternative à l’explication matérialiste n’arrivant pas à prouver l’existence de la matière noire pour combler les 80% de masse manquante de l’univers qui confirmeraient le modèle actuel vieillissant. Car visiblement, et pour qui a un minimum d’intuition, la réalité est bien plus complexe qu’une histoire de masse et de gravitation (relativité générale) et la solution passe forcément par une ou plusieurs dimensions liées à des fréquences.

        Nikola Tesla : « Si vous voulez trouver les secrets de l’univers, pensez en termes de fréquences, d’énergies et de vibrations »


      • vote
        herve_hum 27 août 22:09

        @Duke77

        (pas de ponctuation a cause de probleme avec ubuntu)

        L impasse conceptuelle de la science reside dans le fait que les scientifiques ne veulent pas, mais absolument pas se poser la premiere de toutes les questions, pourquoi la realite existe avec des regles physiques ?

        Et pourquoi ils ne veulent surtout pas se poser cette question fondamentale ?

        Parce que c est devoir accepter le principe de limites intrinseques, qui ne peuvent etres violees que sous certaines conditions au dela desquelles la realite physique s ecroule irremediablement, car on ne peut pas aller au dela de la logique elle meme sans sombrer dans l aberration ou si vous preferez, la folie et le neant.

        Ainsi, si tant est que Nicolas Tesla ait perce les secrets de Univers, pourquoi a votre avis il n en a rien dit de plus ?

        Mais voila, la folie a envahit le cogito humain en juste retour du prix a payer pour sa cupidite poussee a l extreme, motive et nourrit par ce cogito qui refuse de vivre a l interieur de sa propre dimemsion de conscience d etre. Sauf que c est rigoureusement impossible, dans la realite physique, par definition, nul peut aller au dela du principe de relation de causalite, que ce soit des ET un million d annees plus evolue ou Dieu lui meme.


      • 1 vote
        Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 28 août 14:04

        @Duke77
        "le modèle Janus de JPP"

        JPP = Jean-Pierre PAPIN ?


      • vote
        matthius matthius 28 août 14:43

        @Jean-Pierre Llabrés
        JPP revient en Jean-Pierre Petit


      • vote
        pegase pegase 28 août 15:07

        @Alren

        Théorie Janus => vitesse de la lumière variable ...

        https://www.youtube.com/watch?v=I37Nm6dkGVw

        A vue de nez ça semble tenir la route, il faudrait que je réécoute quelques unes de ses vidéos, et tenter de comprendre certaines de ses équations (ça prend du temps) ... en gros JPP élimine la matière noire et les mondes parallèles, et met en avant la vitesse de la lumière variable complétant ainsi la théorie d’Einstein ...


      • vote
        Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 28 août 16:06

        @matthius

        Comment n’y ai-je point songé ? ? ?...
         smiley smiley smiley 


      • vote
        herve_hum 28 août 17:41

        @pegase

        La bonne question finale de JPP, y a t il un philosophe dans la salle ?

        En effet, cette theorie, comme toutes les autres d ailleurs est bien belle pour un mathematicien, mais ou est donc le sens ?


      • vote
        wendigo wendigo 28 août 18:10

        @Duke77

        En fait ce n’est pas une question de force électromagnétique, mais une question fréquences des univers. Notre univers est sur une certaine gamme de fréquences, pour en sortir ou s’en décaler, il faut s’isoler par des contres mesures en augmentant ou en diminuant notre vitesse déplacement et le nombre de déplacement.
         Si je vais à la vitesse de la lumière mon temps s’écoule plus lentement que celui qui m’est extérieur, en quelque sorte je me propulse dans le futur. Fort de cette base il est facile d’en déduire qu’en faisant l’inverse (en ralentissant) je stoppe le le temps, voir je le remonte. Le cul sur notre chaise nous faisons au moins 7 déplacement simultané à des centaines de milliers de km/h, il suffit par un décalage de stopper un seul de ces déplacements pour sortir de notre univers temporel ... juste en figeant le temps autour de soit, on dépasse facilement et allégrement la vitesse de la lumière.
        Ca ne demande pas beaucoup d’énergie, puisque que le but n’est pas de lutter contre les fréquences de notre univers, mais de les harmoniser. (faire comme la truite dans le courant d’un torrent)
        Tout est sous notre nez, sauf la volonté de le voir, les banquiers ne sachant pour mettre le compteur et donc pas de fric à se faire, toute découverte dans cette direction sera d’office stérilisée !


      • vote
        pegase pegase 29 août 09:58

        @herve_hum

        En effet, cette theorie, comme toutes les autres d ailleurs est bien belle pour un mathematicien, mais ou est donc le sens ?


        Expliquer l’expansion de l’univers, comprendre le temps, la lumière, la matière et plus généralement le fonctionnement de l’univers ...

        Voilà les bases de la relativité restreinte et de la relativité générale ...

        relativité restreinte :

        • L’espace-temps : l’espace et le temps doivent être perçus comme formant une seule entité.
        • La vitesse de la lumière dans le vide est invariable, peu importe la vitesse de l’observateur et de la source lumineuse. Les calculs montrent qu’alors elle est aussi la vitesse maximale de déplacement, qu’elle n’est atteinte que pour la lumière ou toute notion dépourvue de masse, et doit être considérée comme la vitesse maximale de déplacement de l’information.
        • Les mesures de diverses quantités sont relatives à la vitesse de l’observateur. En particulier, le temps se dilate et l’espace se contracte.

        relativité générale :

        • L’espace-temps se courbe d’autant plus que la masse à proximité est grande.
        • La gravité influence l’écoulement du temps.

        Ces études rejoignent les études du Cern vers Genève ... JPP réfute l’existence de la matière noire, le Cern semble au contraire miser ses efforts pour prouver son existence... lisez, c’est instructif ...

        https://home.cern/fr/about/physics/dark-matter

        Les galaxies de notre Univers semblent arriver à réaliser une véritable prouesse. Elles tournent si vite que la gravité produite par la matière observable qu’elles contiennent ne peut pas les faire tenir ensemble ; logiquement, elles auraient dû se défaire depuis longtemps. Il en va de même pour les amas de galaxies. C’est pourquoi les scientifiques sont convaincus qu’intervient un élément invisible : quelque chose que nous n’avons pas pu encore détecter directement donne à ces galaxies une masse supplémentaire, ce qui produit le surplus de gravité dont elles ont besoin pour ne pas se défaire. Cette présence mystérieuse est appelée « matière noire ».



      • vote
        herve_hum 29 août 14:39

        @pegase

        Vous n avez pas compris la question, contrairement a Matthius

        En effet, la science ne se pose pas la question du pourquoi de la realite, mais du comment et encore, de maniere restrictive !

        Pour prendre un exemple, la science consiste a vous donner le plan pour circuler, mais pas a vous dire pourquoi et pour ou vous allez. Donc, n interroge pas le sens de la realite, sa raison d etre, mais partant du fait de son existence, essaie de vous dire comment les relations fonctionnent. Sauf que l humain est un etre de sens et le comment sert le sens, non l inverse car cela n a pas de... Sens !

        L ordre premier directeur de l Univers, quel que soit cet Univers, de quelque dimension que ce soit est le meme, cad, "donner sens a l existant"

        C est tautologique !!!

        Autrement dit, JPP s emploie a decrire le plan de fonctionnement d un Univers, sans rien dire sur le pourquoi d un tel plan.

        Bon, aller plus loin prendrait trop d espace-temps.

        j ai visionne la video de JPP janus19 et il commet un sophisme en disant qu il a elimine le temps, alors que la seule chose qu il fait c est lui donner un autre nom ! Par contre, le fait que la vitesse de la lumiere soit infini au moment du "big-bang" est valide par le principe de relation de causalite. Ce dernier invalide par contre le fait de sa definition de l espace-temps, car elle est trop restreinte en faisant l impasse sur un des 3 piliers du principe de relation de causalite, soit, la division fractale.

        Pour finir, savez vous que la theorie de la relativite prouve l existance de l ether ? En effet, en prouvant que la lumiere est aussi une onde, cela prouve qu il existe obligatoirement un support a cette onde, car aucune onde peut se deplacer sans un milieu porteur. Et que cet ether est fixe et immuable. Dans son principe, la relativite observe pour la lumiere est rigoureusement la meme que celle observe pour une onde sonore !

        Maintenant, vouloir decteter un tel milieu, c est comme demander a un poisson de detecter le milieu qui contient l eau. Il y a la une limite logique inviolable, sauf par le cerveau humain, mais parce que ce dernier est alle qu dela de la limite logique, cad, dans l aberration. Le commentaire de Wendigo ci-dessus en est un exemple type !!!

        Le hic, c est qu aller au dela de la logique, dans l aberration, c est se precipiter dans le neant, qui n est pas l absence de toute chose, mais la negation de sens de l existant, cad, dans la vacuite de celui-ci. C est la definition du chaos.

        J oubliais, outre une autre raison fondamentale, la necessite d un Univers "Janus", est le principe de conservation de l energie. Sans lequel on tombe dans la creation ex nihilo qui ne peut etre explique par absolument aucune theorie physique, ni par aucune relation de causalite autre que celle de croire en un Dieu createur, dont la creation ne peut etre questionne de quelque maniere que ce soit.


      • vote
        Alren Alren 29 août 18:05

        @pegase

        Je pense aussi que la vitesse de la lumière est variable et qu’elle dépend de la quantité d’énergie du volume qu’elle traverse.

        C’est établi pour la matière condensée et cela explique le diffraction. On sait que plus le champ de gravitation est élevé, plus cette vitesse est faible. Et tous les mouvements sont ralentis comme elle en proportion. Cela explique entre autres la rotation du périhélie de Mercure situé près du soleil, dans un champ gravifique plus intense que celui par exemple de la Terre.


        Mais toutes les énergies doivent être prises en compte et en particulier l’énergie cinétique que contient la matière condensée en mouvement. Non seulement la lumière est ralentie si l’énergie cinétique est grande, mais aussi les réactions chimiques (ce qui explique le paradoxe des jumeaux de Langevin) et les mouvements rotatifs et alternatifs comme celui du balancier, d’où l’impression pour un observateur extérieur d’un ralentissement du temps mais qui n’est qu’apparent : le temps n’est qu’un épiphénomène qui n’a pas de sens sans mouvement, sans changement.


        Le ralentissement de la lumière arrivant sur un corps en mouvement, en l’occurrence la Terre, explique aussi pourquoi l’expérience décisive de Michelson et Morley a établi qu’elle avait la même vitesse qu’elle rattrape le corps ou qu’elle le percute.

        L’équation de Lorentz corrigée par Henri Poincaré et reprise par Einstein dans la relativité restreinte n’explique pas la raison de ce phénomène surprenant car contraire à la dynamique classique.


        L’autre énergie qu’il faut prendre en compte est l’énergie quantique du "vide".

        Moins elle est grande, plus la vitesse de la lumière, vitesse limite pour le transport de l’énergie (car il existe pour expliquer le phénomène des atomes intriqués une vitesse de déplacement de l’information supérieure à celle de la lumière, proche sans doute de l’infini, mais ne l’atteignant pas car rien n’est infini dans le monde réel) est rapide.

        Cette énergie du vide s’est installée après que l’espace se soit développé lors du big bang ce qui explique en son absence la vitesse extraordinaire de l’inflation.


        L’énergie quantique du vide semble très uniforme dans l’univers aux courtes distances mais comme elle comprend l’énergie gravifique, il en résulte des inhomogénéités entraînant ces effets que faute de mieux on attribue à de la matière noire et de l’énergie noire.

        Les ondes de gravitation augmentent sur leur passage la quantité d’énergie du vide et donc ralentit alors la vitesse de la lumière.

        C’est très peu mais suffisant pour modifier ses interférences dans les expériences récentes qui ont prouvé de ce fait leur existence, prévue par la théorie. Il n’est pas nécessaire pour expliquer leur effet de faire appel à la déformation locale de l’espace.




      • vote
        Alren Alren 29 août 18:11

        @Alren

        PS. Pour se déplacer dans l’espace vide plus vite que ne le fait la lumière il faudrait en quelque sorte "pomper" cette énergie quantique du vide devant soit et la restituer derrière soi.

        Le problème et que le vaisseau réalisant cette opération serait lui même un réservoir d’énergie du fait de sa masse et de l’énergie cinétique accumulée, l’empêchant de s’approcher même des 300 000 km/s.

        Il faudrait qu’il supprime aussi sa masse ne conservant que l’information permettant à l’arrivée de reconstituer chaque particule le composant au départ. Pas évident ...


      • 1 vote
        bob14 bob14 27 août 14:44

        (mettre au point les moteurs du prochain millénaire)..nous aurons disparu depuis longtemps !


        • vote
          matthius matthius 28 août 07:40

          @bob14
          Vous êtes pessimiste.


        • vote
          wendigo wendigo 28 août 18:11

          @bob14

           non non, vous êtes vivant, non ?


        • vote
          V_Parlier V_Parlier 27 août 21:18

          A 0:27 c’est "l’enterprise" de Star Trek ! Une bonne tranche de rigolade qui s’annonce smiley Ca sent le marronier du style des machines magiques à rendement énergétique supérieur à 100% (et qu’on ne me parle pas des pompes à chaleur, aucun rapport avec le sujet puisque l’énergie est justement "pompée" depuis la zone qu’on refroidit).


          • 1 vote
            wendigo wendigo 28 août 18:15

            @V_Parlier

             Non pas du tout, l’énergie vous baignez dedans, sauf qu’elle est gratuite ce qui ne convient pas au fainéants bancaires.
            Vous savez l’énergie que claquent un neutron et son proton pour le attraction ? Mettez ça dans votre voiture vous allez en faire des tours du monde.


          • vote
            Destouches 29 août 10:47

            @wendigo

            Bonjour,

            Il y a une coquille dans votre commentaire. Faîtes-vous allusion à la barrière Coulombienne ou bien aux forces volumiques ?


          • vote
            V_Parlier V_Parlier 29 août 16:41

            @wendigo
            Votre trouvaille ça s’appelle une explosion nucléaire. Ouaip, vachement nouveau, durable et gratuit...


          • vote
            wendigo wendigo 29 août 19:45

            @Destouches

             Je reste basique, je fais juste référence à l’action mécanique soit l’interaction forte.


          • vote
            wendigo wendigo 29 août 20:07

            @V_Parlier

             Quel génie ... du moment où l’on vous parle atome, pour vous c’est directement de fission dont il est question. Si j’avais voulu parler de ça, je n’aurais pas tourné autour du pot, mais voila je ne parlais là que d’interactions fondamentales.
            Faire péter un atome est complètement con, car fugace et d’une très mauvaise rentabilité énergétique.
            C’est le problème avec les humains, ils ne savent que lutter contre la nature, pas faire avec et aller dans son sens !
            J’en revient toujours à la truite dans son torrent, si elle se comportait comme un humain elle crèverait en 3minute à lutter contre l’onde du courant. (vous aurez noté le mot "onde") mais elle est heureusement une truite, elle elle fait avec le courant, en le contrôlant elle peut rester statique (dans son déplacement) comme elle peut le remonter, tout cela sans gaspiller de l’énergie, elle fait AVEC. Mais l’humain lui aime quand ça pète, quand c’est grandiose, quand il se donne l’impression de maîtriser domestiquer dompter les choses, et il reste comme un con avec ses files électriques, ses énergies momentanées et polluante, il est "le fils divin sur son tas de merde et fier de lui....
            Relisez ce que j’ai écris en changeant votre vision des choses.
            L’énergie est basique tant dans la matière que dans le vide ; c’est de cette façon que l’on quitte une planète, pas en restant sur son cul avec les idées et le QI d’un tailleur de silex !


          • vote
            Scalpa Scalpa 27 août 22:32

            Que devient E=MC² ?


            • 1 vote
              wendigo wendigo 28 août 17:49

              @Scalpa

               Ce qu’elle a toujours été ; un point de départ !



              • vote
                cathy cathy 28 août 08:06

                J’ai bien aimé le vers qui bouge, lol.


                • 2 votes
                  psychorigide psychorigide 28 août 16:21

                  ’Dépasser la vitesse de la lumière’

                  Pour quoi faire ? Je ne peux déjà plus dépasser 130 kmh sur autoroute ...


                  • 1 vote
                    wendigo wendigo 28 août 17:50

                    @psychorigide

                    Je ne peux déjà plus dépasser 130 kmh sur autoroute ...

                    ***

                     Faut faire un effort, le premier con venu y arrive !


                  • vote
                    psychorigide psychorigide 28 août 22:25

                    @wendigo

                    D’accord et vous le savez, vous qui me dépassez régulièrement sur l’autoroute !!! Mais y’a des limites tout de même !!!  smiley


                  • 1 vote
                    wendigo wendigo 29 août 07:46

                    @psychorigide

                     Oui mais moi je ne peux pas faire autrement, une S65 AMG c’est pas tiré par des poneys.


                  • vote
                    pegase pegase 29 août 10:11

                    @wendigo

                    Bof .. vous vous feriez doubler par un solex gavé au nitro méthane ..

                    On faisait des expériences du genre avec les copains dans ma jeunesse, un bon conseil surveillez vos mômes smiley


                  • vote
                    wendigo wendigo 29 août 20:08

                    @pegase

                     J’ai bien précisé "premier con venu" ! smiley


                  • vote
                    Scalpa Scalpa 28 août 22:54

                    A part lucky luke qui tire plus vite que son ombre sans chier dans son froc on n’en connait pas qui on eu cette chance de ne pas finir sur une croix.


                    • vote
                      LUCA LUCA 29 août 10:28

                      Il n’y a que la physique quantique qui envisage de voyager à la VL, de se connecter à des univers parallèles ou d’exploiter peut-être un jour l’énergie de la matière noire, mais le relativisme universel qu’Einstein a démontré nous oblige à garder les pieds sur terre, notre centre de gravité spirituel étant axé sur notre unique nombril !


                      • vote
                        adel1I17 30 août 23:00

                        Le titre suggère une faute scientifique disant que l’engin —« virtuel » parce que ne pouvant être pour l’instant que conceptuellement— ne dépasse en aucun cas au point de vue vitesse de son propre mouvement la célérité de la lumière.

                        La théorie sous-jacente à la conception de cet engin indique que :

                        __ Des innovations à venir en matériaux de sa réalisation capable de résister aux effets de torsion de l’espace-temps d’un côté.

                        __Et de l’autre,via une maîtrise parfaite d’une énergie colossale de pulsion exactement dirigée et capable de par sa masse gigantesque de tordre justement en plusieurs points d’application l’espace-temps.

                        Alors la trajectoire vers la destination fixée est comprimée pour permettre le déploiement d’avancée de l’engin.

                        L’espace-temps étant élastique, de par l’effet de sa courbure gigantesque ainsi effectuée, il fait alors projeter l’engin en avant de point de courbure à un autre, jusqu’à destination. L’engin est transporté en quelque sorte dans une bulle de champ d’espace-temps. L’engin n’est pas mû par une vitesse supérieure à celle de la lumière, mais se trouve comprimant l’espace-temps qui en est réduit de plusieurs années-lumière proportionnellement à l’immensité de la densité de masse créée par le déploiement de l’engin et l’étendue de la courbure provoquée.

                        Pour l’instant, c’est purement de la fiction

                        ___bien qu’au point de vue physique et astrophysique théoriques, ça se tient puisqu’il n’est constaté dans cet édifice aucune atteinte aux lois scientifiques reconnues pour l’instant.

                        __ Par contre du point de vue ingénierie conceptuelle de l’engin et de la force qui doit le mouvoir par la création d’une compression de portions de l’espace-temps, le niveau est à un degré non pas nul mais insignifiant pour l’instant.

                        Peut-être que dans 300 à 400 ans dans l’hypothèse de continuité d’existence de l’humanité, la technologie aura fait des progrés immenses permettant de s’attteler sérieusement à cette aventure gigantesque d’action de compression de l’espace-temps cosmique. 


                        • vote
                          adel1I17 30 août 23:09

                          Errata sur commentaire précédent, lire ainsi 1er § :

                          Le titre suggère une faute scientifique.
                          L’engin dont il est question,« virtuel » parce que ne pouvant être pour l’instant que conceptuellement, ne dépasse en aucun cas au point de vue vitesse de son propre mouvement la célérité de la lumière.


                          • vote
                            yoananda yoananda 30 août 23:42

                            très bonne vidéo.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès